Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 06:45

Qui est vraiment le futur adversaire de Chavez ?
Michel Collon

 

20 février 2012

Article en PDF : Enregistrer au format PDF

L’opposition vénézuélienne vient d’organiser des primaires pour désigner un candidat unique qui essaiera de vaincre Hugo Chavez aux prochaines élections présidentielles (octobre 2012). Qui est Henrique Capriles, sorti vainqueur de ces primaires, et quels intérêts représente-t-il ? Quel rôle les Etats-Unis jouent-ils dans ces élections ? Investig’Action a interrogé Jean Araud, un Français qui vit à Caracas depuis quarante ans…

 
INTERVIEW : MICHEL COLLON
 
1. En Europe, on présente Capriles comme un "centre gauche" qui approuve et maintiendrait les réformes sociales de Chavez. C'est sincère ou c'est une tactique ?
Henrique Capriles Radonsky est tout sauf de “centre gauche”. Il n´a jamais approuvé la gestion sociale de Chavez, sauf très récemment avec des messages ambigus. Pur produit de l’élite, il a été mis en selle par le grand capital dès le début de son parcours politique. Il a été un des principaux acteurs du coup d´Etat manqué en avril 2002 contre Chavez.
Dès qu’il a occupé le poste de gouverneur de l´Etat de Miranda, il a tenté de supprimer les centres de soins de santé Bario Adentro et d’autres missions sociales. Il a aussi tenté d´expulser les médecins cubains.
Alors, pourquoi cette tactique ? Simplement pour tenter d´obtenir des votes du peuple, car celui-ci sait bien qu´un personnage comme lui au pouvoir, ce serait la perte de tous les progrès sociaux de ces dernières années. C’est donc une tactique pour gommer son image de marque.


2. Les Etats-Unis ont-ils joué un rôle dans sa désignation ? Peut-on prévoir quelle sera leur attitude durant cette élection présidentielle ?
Les Etats-Unis jouent, ont joué et continueront à jouer un rôle omniprésent dans la politique vénézuélienne. Avec un seul but : éliminer Chavez et le remplacer par un gouvernement aligné sur les intérêts de Washington. Ils ne tentent même plus de dissimuler leur puissant appui économique à l’opposition.
Leur attitude est très facile à prévoir. Dès le lendemain de l´élection de Capriles aux primaires, le porte-parole du Département d´Etat a immédiatement déclaré : “Avec ces primaires, le Venezuela s´oriente vers la démocratie”.


3. Peut-il l'emporter face à Hugo Chavez ? Quelle est l'ambiance dans l'électorat ?
Capriles n’a absolument aucune chance de gagner dans les urnes face à Chavez. Aux prochaines élections, Capriles sera une simple image. Le véritable adversaire de Chavez, c’est Washington et les pays alignés sur Washington.
Donc, les élections se joueront sur des manipulations médiatiques ou même sur des actions de déstabilisation directe qui ont déjà commencé. Là est le danger. Mais le peuple mesure bien l’enjeu et le risque de retourner vers le passé : une minorité qui se remplit les poches tandis que la population subit la pauvreté.
 
 
Source : michelcollon.info
.

Lire aussi :

Venezuela : Capriles, le candidat de droite face à Chávez - Jean-Guy Allard
Les médias nous le présenteront comme l'espoir de la démocratie... en taisant son passé. 
Sur ce site,
Nouveau sur Investig'Action -www.michelcollon.info
.
MISES AU POINT
Lettre à une journaliste - Jean Bricmont
« Soutien aux dictatures » ? « Liens avec l'extrême-droite » ? Bricmont répond. Cinglant et convaincant.

Les mouvements « islamistes » vivent une grave crise - Yamin Makri
« Notre monde a radicalement changé, mais la pensée réformiste n'a pas évolué. »

CAPRILES CONTRE CHAVEZ
Qui est vraiment l'adversaire de Chavez ? - Michel Collon
Quels enjeux derrière la désignation de Capriles ? Jean Araud répond.

Venezuela : Capriles, le candidat de droite face à Chávez - Jean-Guy Allard
Les médias nous le présenteront comme l'espoir de la démocratie... en taisant son passé.

PALESTINE
"Bienvenue en Palestine": un bien triste accueil - Mouâd Salhi
Deux Belges portent plainte contre des dirigeants israéliens. Investig'Action a rencontré leur avocat.

De Bouazizi à Adnan, oppresseurs, vos jours sont comptés ! - Middle East Monitor
« Vulnérable, mais indestructible : Adnan, c'est l'histoire du peuple palestinien. »

« Vaincre la dépendance, créer une économie de résistance » - Tartir, Bahour, Abdelnour
La Cisjordanie affiche une croissance économique de 9%. Tout va bien ?

NEOLIBERALISME EN CRISE
Roumanie : manifestations (gouvernementales!) contre les privatisations - Capitaine Martin
Un autre peuple se soulève contre les diktats du FMI.

Déclaration d'intellectuels et artistes sur la rébellion au Nord du Mali - Collectif
Impossible de comprendre la rébellion armée si on s'en tient au schéma du conflit ethnique.

IMPERIALISME EN AFRIQUE : (IN)GRATITUDE
Sénégal : Abdoulaye Wade lâché par ses parrains français et US - Demba Moussa Dembélé
L'impérialisme pille, opprime et tue... Et en plus il est ingrat !

Ouattara à la tête des Etats d'Afrique de l'Ouest. Merci qui ? - Guy Labertit
Perfusion économique, tutelle politique : la Côte d'Ivoire, un modèle pour la région ?

VIDEOS
La loi ACTA pour les nuls - Mac Coy
Une vidéo simple pour comprendre les dangers de la loi sur la contrefaçon.

Mouseland - Tommy Douglas
Imaginez un pays peuplé de rats, mais gouvernés par des chats...

Investig'Action - www.michelcollon.info ne peut exister que grâce à vos dons et commandes de livres


Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche