Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 04:27

http://idata.over-blog.com/3/30/36/35/Le-Monde-geopolitique-actuel.jpg

http://idata.over-blog.com/3/30/36/35/Le-Monde-geopolitique-actuel.jpg

.

Hier stats R-sistons, visiteurs uniques :

  • 10 094 pages vues 
  • 4 307 visiteurs uniques

 

 

http://www.hist-geo.com/contact/statique/imgr/ww2/p/yalta-churchill-roosevelt-staline-190x143.jpg

http://www.hist-geo.com

 

 

Introduction à cette parution

Un nouveau monde en préparation

 

par eva R-sistons

 

 

Au menu de cette parution,

je choisis de vous envoyer ces articles

sur la situation géo-politique internationale

qui risque de changer.

 

Après les révolutions arabes fomentées

par les tenants du Nouvel Ordre Mondial

pour aligner tous les pays sur leur idéologie totalitaire

- des indépendants comme Gbagbo ou comme Kadhafi

en réalité très respectés dans leur pays (1)

(et) (ou) dans ceux attachés à la libération de leur peuple (2),

étaient un obstacle aux visées de l'Empire

soucieux d'étendre son hégémonie sur le monde entier - ,

après les révolutions de couleurs

et la désintégration de la Yougoslavie,

voici venue l'heure de l'Asie.

Naturellement,  le tour de la Chine arrivera ensuite.

 

L'Iran va-t-il être bombardé par Israël ?

Probablement pas.

Trop de dommages collatéraux pour Israël

et même pour ses alliés,

notamment dans le Golfe persique.

Il semblerait que le Mossad change de stratégie :

Assassinats ciblés de scientifiques iraniens

(ce qui est un acte de terrorisme),

ou sabotages en particulier informatiques.

 

Mais on s'orienterait vers une attaque

des pays amis, Liban ou Syrie, pour les neutraliser

avant de s'en prendre à l'Iran.

 

Et surtout, c'est maintenant l'Asie qui est visée.

 

Personnellement, je ne serais pas surprise

d'apprendre que le Japon aurait été, en effet,

ciblé par les Anglo-Saxons,

le nouveau gouvernement prenant ses distances

avec Washington et ses alliés;

et par sa puissance, cet Etat constituait une menace

pour les intérêts de l'Empire.

D'ailleurs, la culture japonaise

est très éloignée de l'anglo-saxonne :

Empreinte de respect pour la famille,

soucieuse de perpétuer les traditions

de solidarité et de politesse.

Et les Japonais, surtout les puissants Samouraïs,

sont très incommodés par les plans de l'Empire.

 

Voici donc l'Asie sur la sellette,

pour la soumettre comme les pays arabes.

En attendant la grande confrontation

à laquelle se préparent la Chine

et la Russie, cette dernière se dotant d'ailleurs

d'abris nucléaires perfectionnés pour sa population.

 

Le monde est dangereux.

Le monde est une poudrière.

Par la faute d'un Occident

arrogant, dominateur, prédateur, criminel.

Il est temps de ne plus polariser notre attention

sur les pseudo attentats terroristes,

et d'identifier le vrai ennemi des peuples :

Le terrorisme d'Etat,

des Etats anglo-saxons et de leurs alliés,

israéliens d'abord, ensuite, désormais,

européens, puisque l'Europe a été en réalité

créée pour servir les intérêts militaires de l'Empire

et ceux de la haute finance.

 

Les deux se confondent: Ils ont pour nom

le Nouvel Ordre Mondial.

Encore et toujours !

 

eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : Nouvel ordre Mondal, Empire, occident,

Anglo-Saxons, israël, Europe, Japon,

Asie, révolutions arabes, Yougoslavie,

Liban, Iran, Syrie, finance, terrorisme d'Etat,

Samouraïs, Mossad, Golfe Persique, Gbagbo, Kadhafi

 

 

(1) La Côte d'Ivoire s'est scindée sous l'action de la France et de ses alliés anglo-saxons (2002..), puis Ouattara le valet du FMI a pris le contrôle du pays

 

(2) Ex : « Le colonel Kadhafi est un homme hautement respecté dans son pays et en Afrique. Ce respect n’est pas lié, comme aiment à le clamer les langues chagrines, aux pétrodollars, mais à ses actions. Il a été de tous les combats de libération des peuples » Calixthe Beyala in http://embassy-finder.com/fr/libya_in_manama_bahrain

 

 

Je vous recommande vivement deux blogs :

 

http://www.microsofttranslator.com/Default.aspx?ref=IE8Activity

(pour vos traductions)

 

http://embassy-finder.com/fr/

La source la plus précise pour des informations sur des ambassades
.
.
.
L'Asie prochaine proie de l'Empire ?
Les scénarios du chaos futur

http://www.cartemonde.net/carte-geographique/carte-asie.jpg

http://www.cartemonde.net/carte-geographique/carte-asie.jpg

Ordo Ab Chaos en vue sur le 9ème bloc / Asie du sud, Corée inclue ?

.


.

Note : le bloc 3 est aussi concerné, le Japon étant en train de sombrer (note d'eva: Je suis sûre que cela rentrait dans les plans du Nouvel Ordre Mondial) et la Corée se situant aussi dans la ligne de mire du CSIS et du GIC. Cet article est une première approche.

Visiblement nos “chères” sociétés philanthropiques nous prévoient quelques pépites du côté sud asiatique. Des plans de mesures, des exercices de simulation de crises majeures, et des visites diplomatiques ont eu lieu et sont en cours, par le GIC et le CSIS, qui ne sont certainement pas les seuls. Pour rappel, ces clubs de pignole cérébrale sont gérés par nos amis Soros et Brzenzinski (entre autres)… Il faut retenir une chose vraisemblablement, c’est que dans le cadre de l’avènement du polycentrisme du nouvel ordre mondial, il faut garder à l’esprit que la dialectique hégélienne est toujours d’actualité, et que, comme d’habitude, c’est l’élite qui se charge de piloter les différents camps (voir aussi Sutton). Ainsi le Sud se l’Asie semble sur le point de passer à la casserole via les catastrophes et les actes terroriste (terrorisme d’état s’il faut préciser) et la volonté de “démocratisation” des états concernés.

Il semblerait qu’une volonté de nuisance à l’autonomie des nations, ou du moins ce qu’il en reste, dans la localité du bloc 9, selon les écrits du club of Rome, soit donc en cours d’application. Le bloc 9 est composé de L’inde et d’autres nations au sud de l’extrême Orient, à l’exception de la Chine qui en forme un à elle seule (la Chine étant le dixième).

 

–Le GIC : bloc 9 et bloc 3

images?q=tbn:ANd9GcQLDVhFXEj3sNwPjDcNjoQ

On note que les think tanks tournent désormais leurs regards vers l’extrême orient. En effet Tony Cartalucci nous explique que l’ICG est en propagande en Thaïlande (Thailand: The Calm Before Another Storm?), et évoque surtout la possibilité d’un retour d’incidence en Thaïlande, et s’attelle aussi à des analyses de crises de nombreux pays de l’Asie. Le GIC émet encore la remise en question du processus électoral du Pakistan, comme quoi il va sûrement falloir “démocratiser” le Pakistan dans la version néocolonialiste que nous connaissons , comme nous le voyons à l’heure actuelle en Libye (?)…

~ Le GIC et la Corée :

Le 7 mars, les pantins décérébrés de l’ultra rationalisme mondialo-nocif émettent aussi une curiosité concernant la Corée. Ainsi, on constate que les exercices de simulation de crise font monnaie courante dans de nombreuses nations pour une collaboration des membres de la « régions-monde » donnée, dans le cas présent : l’Asie de sud et la Corée.

Daniel Pinkston le 7 mars 2011 : «les États-Unis et la Corée du Sud ont commencé deux manœuvres militaires combinées. Key Resolve, un exercice de poste de commande qui se déroulent surtout à des simulations par ordinateur, a débuté officiellement le 28 Février et est prévue pour durer 11 jours. Foal Eagle, un exercice sur le terrain, a également commencé le 28 Février et durera jusqu’à la fin avril.» Ces exercices consistaient donc à maitriser les masses et piloter les autorités, l’informatique de gestion. On retrouve des relents de création d’état major d’urgence (et ce comme d’habitude, à la sauce Ad Hoc) comme le pratique la FEMA ou l’Eurogendfor (rappelez vous l’EGEX 06 pour l’Europe), à quelques nuances près.

~ Le GIC et le Bloc 9

Le GIC se prépare aussi pour le Sri Lanka, toujours avec des termes roses bonbon, alors que ce pays a subit un génocide. Le GIC, en bref, appelle à l’investissement de la communauté internationale, surtout à l’investissement des nations telles que l’Angleterre et les états unis. Selon le groupe, il se déroulera en fin mai une conférence de l’armée sri-lankaise pour “Vaincre le terrorisme”…

Le GIC s’intéresse aussi au Népal, au Cachemire, au Bangladesh, etc etc… La bande à Picsou/Soros est donc de préparer le terrain.

Il y a peu, on note que les meanstream s’axent sur l’Asie faisant intervenir des organismes tels que tel que le CFR, le Brooking et autres (voir les liens fin d’article), et l’OTAN explique la nécessité de prises de décisions concernant l’intensification de la sécurité alimentaire de l’Asie…Une pénurie alimentaire à venir dirait-on…

Le GIC en fin mars sur le Pakistan :«Des élections crédibles, toutefois, exigent beaucoup plus que des réformes structurelles.(…)La violence politique et les conflits ethniques pourraient être déclenché dans tout le pays par un recensement, le charcutage vicié et des élections truquées.(…) Les donateurs et les capitaux occidentaux devraient immédiatement transférer leurs programmes et plaider en faveur d’une transition politique sans heurts, plutôt que d’attendre la saison des élections pour commencer. ».On sent bien derrière ce dialogue altruiste (les bisounours n’ont qu’à bien se tenir) que le placement des pions au sein de la CEP (commission électorale du Pakistan) est fortement désiré, quant à la volonté de faire cela sans heurts, nous verrons…

 

–Le CSIS : bloc 9 et bloc 3

«Il n’y a jamais eu un aussi grand besoin d’une attention politique sérieuse et durable sur l’Asie du Sud à Washington. »

~ Le CSIS et l’Asie du Sud :

Le CSIS a un programme concernant l’extrême Orient, alias bloc 9 dans la philosophie région-mode arborée par la clique mondialiste pailletée. Dans ce programme, on voit que le «grand sauveur Obama» est cité comme étant le premier président pacifique se rendant en Asie du Sud en novembre 2009 : «Le président a fixé des attentes élevées. Cela souligne la nécessité d’une compréhension plus complète de l’Asie du Sud et de ce que signifie les intérêt américains. Rejoignez-nous et de s’engager dans le dialogue.». Difficile de faire plus explicite, en somme, «on pense à vous, vous générez du pognon». Quel fantastique altruisme de ce think tank….

D’une part nous voyons l’extrême orient dans le girond mondialiste avec la preuve géographique du dernier sommet de l’OTAN, d’autre part nous constatons donc une volonté des penseurs mondialiste de maîtriser, de promouvoir, d’afficher la main mise. La pieuvre nous montre toujours plus ses tentacules.

Les objectif apparents émis par le CSIS :

Accroître le niveau de l’accent sur l’Asie du Sud à travers l’éducation; éclairer et faire en sorte que les questions régionales et des dirigeants soient plus accessible; élargir la base des parties actives et intéressées engagées dans le dialogue politique en Asie du Sud; développer une solide base de recherche fondée sur la connaissance d’encourager le dialogue politique dynamique et soutenir le processus d’élaboration des politiques; attirer dans le monde des chercheurs les plus talentueux et compétents et des penseurs de contribuer aux études du SCIS sur le sud de l’Asie.

~ Concernant “ce qu’il reste du troisième bloc” :

Les USA ont déjà quelques accords qui concernent quelques milliards de dollars avec la Corée du sud, concernant le libre échange entre les deux nations. Dans un article de 2007 la monde diplomatique donne le chiffre de 70 milliards de dollars -dollar qui va mourir- par ans.

Le docteur Steven est relayé par le CSIS un think tank qui est au service des mondialistes, de l’OTAN, selon ces termes :

Thursday, May 19, 2011 | 12:00 pm – 2:00 pm

«S’il vous plaît joignez le président du CSIS-Corée pour une discussion avec ce démographe de renommée mondiale. Elle présente son parcours en rupture avec les recherches en cours : “les préoccupations politiques d’une faible fécondité pour un plan militaire et le soin aux personnes âgées de la Corée du Sud ». Les recherches du docteur Steven s’adressent aux forces qui façonne le trend démographique de la Corée du Sud et les conséquences militaires des planifications politiques. Le taux de natalité de la Corée du Sud a l’un des taux de natalité les plus bas au monde, et le vieillissement de la population aura un impact négatif sur le recrutement de jeunes hommes pour les forces armées. Cela conduira à une armée amaigrie à un moment ou cela pourrait poser un risque pour la Corée du Sud.» http://csis.org/event/demographics-korean-security

Le Docteur Steven : http://explore.georgetown.edu/people/stepheel/

Un intérêt soudain apparaît donc de la part du CSIS concernant une stratégie militaire en péril de la Corée du Sud.

Relevons la citation suivante : « à un moment ou cela pourrait poser un risque pour la Corée du Sud. » En conséquence, il semble que le contingent sud-coréen aie, ou soit en voie d’avoir, un besoin d’effectif, et que ces effectifs viendrait à manquer au moment ou une attaque surviendrait. Notez que cette petite phrase suggère de manière sous-jacsente que des modifications de la stratégie de recrutement militaire semblent donc incontournables dès lors, puisque le «moment» de l’attaque doit être paré. En d’autre terme, il faut que les coréens du sud -qui sont donc en collaboration avec les USA- fassent des petits pour servir de chair à canon… Une chair à canon qui semble être un outil à venir selon les clubs «bien pensants».

~ Retour sur le bloc 9 :

Comme par hasard, cette demande du docteur Steven est émise après l’explication d’un programme de gestion de crise dans un cadre régional et multilatéral de l’Asie du Sud. Ainsi on retrouve cette connotation de chaos, dont la réponse sera la fameuse région-monde, une structure constituante du nouvel ordre. La loi maçonnique montre ouvertement ses œuvres. Le programme C3 ( Program on Crisis, Conflict, and Cooperation : dans l’onglet South Asia du site) prévoit trois volets d’approche :

–L’approche stratégique pour la gestion des crises et des risques de catastrophe et d’aide humanitaire;

– La gouvernance pour la stabilité dans un environnement complexe;

–Une coopération habile multilatérale;

http://vimeo.com/21154911

 

Tout ce blabla bien formé, pour faire valoir le “bénéfice” du  nouvel ordre, fait clairement comprendre l’instauration d’un chaos à venir qui est bien expliqué en conclusion : «L’objectif de l’habile multilatéralisme est de mieux comprendre les organisations internationales et les processus multilatéraux, et de formuler des recommandations sur la façon dont, à travers eux, les décideurs américains peuvent répondre plus efficacement aux problèmes mondiaux et de réaliser les intérêts américains dans un environnement de plus en plus multipolaire.»

Comme il en a été fait allusion sous des termes masqués, le dernier sommet de l’OTAN a très clairement léché les bottes de l’Inde, qui est en fait le pilier du neuvième bloc. L’Inde est très performante dans le cadre de l’innovation et de la recherche. Il est clair que celle ci est amenée à avoir un rôle important dans de la multi-polarisation du nouvel ordre. Ainsi, quelques mois plus tard, nous voyons ceci sur le site officiel des sbires du CSIS : «(May 13, 2011) Les relations entre les États-Unis et l’Inde ont gagné en profondeur et de l’ampleur à un rythme rapide au cours des dernières années, et ont encore avancé par la visite du président Obama en Inde Novembre dernier. Économiquement, politiquement et stratégiquement, les deux nations sont des partenaires essentiels aux intérêts de plus en plus étroitement liés en Asie et au-delà. Le CSIS a été rejoint par le Sous Secrétaire Blake pour un aperçu de la relation actuelle et les perspectives pour une amélioration continue des relations bilatérales.» En même temps, on voit l’Inde qui intensifie aussi avec la Chine, qui soutient la demande de l’Inde à l’obtention d’un siège au conseil de sécurité.

 

monde-10-r%C3%A9gions1.jpg

–Conclusion

Que dire de plus si ce n’est que la constitution des blocs politiquement unifiés entamée par une vague de révolutions fabriquées de toute pièce par cette même élite, est en pleine avancée. On voit que l’Euro-monde est vu comme une bible par les européistes, que l’Afrique Subsaharienne prévoit aussi une fédération Africaine pour 2015, il fallut bien que reste suive, pour preuve, l’Inde a aussi prévu une nette intensification des relations économiques sino-indiennes, et ce malgré des apparences de reproches. On objectera que la date de l’année 2015 semblerait même un tantinet éloignée, lorsque l’on voit toute la propagande de l’ordo ab chaos que la masse se prend dans les gencive, sans mot dire, le tout accompagné d’un chaos général physiquement grandissant. Dans l’expectative nous pouvons nous demander si, entre les catastrophes climatiques et environnementales qui ont un arrière son d’un chant de “haarpies”, l’après Ben Laden qui va occasionner des conflits pour un martyre qui fut embauché par Bush, on ne retrouve pas des notions de cette bonne vieille dialectique hégélienne qui a par application provoqué la guerre froide, et qui semble s’ébaucher par une comédie théâtrale conflit sino-américain, qui favorisera le tiers-mondisme global, ainsi que la continuité de la manipulation du -selon l’expression mondialiste- monde arabo-musulman. Une autre coïncidence, l’Inde déclare le Pakistan comme étant un sanctuaire du terrorisme dans un article 2 mai dernier, et les USA semblent confirmer cela par la voie des médias courants. Voilà qui est clair, lorsque l’on palpe les mouvements en cours sur le Pakistan.

 

Lire : Le Pakistan sera t-il ajouté sur la liste des pays constituant « l’axe du mal » ? (LIESLI)

http://landdestroyer.blogspot.com/2011/05/globalist-theater-pakistan-arab-spring.html (Ld)

http://landdestroyer.blogspot.com/2011/05/globalists-self-aggrandizing.html (Ld)

http://landdestroyer.blogspot.com/2011/05/pakistan-us-has-overstayed-welcome.html (Ld)

A suivre.

http://infoguerilla.fr/?p=9819#more-9819

http://storage.canalblog.com/97/26/794390/62969619_p.jpg

http://faitesmoirire.canalblog.com/archives/2011/03/21/20684826.html

 

 

Libye
Sarkozy précipite le monde dans l'inconnu
Par Y.Mérabet

 

Libye : Sarkozy précipite-t-il le monde dans l'inconnu ?

 

.

.

 

Moyen-Orient: Les cartes redistribuées

Nouvelles alliances - Iran attaqué ?

 

http://membres.multimania.fr/wotraceafg/nucleaire_iran.jpg

http://membres.multimania.fr/wotraceafg/nucleaire_iran.jpg

 

 

Ibrahima Koutou

17 mai 2011

 

Le nouveau monde
Israël dans le giron
du nouveau monde moyen-oriental
Par Y.Mérabet

 

Le Mossad, l’organisation des renseignements israéliens la plus secrète de l’État d’Israël, devient de-facto le porte-parole officiel du gouvernement. Meir Dagan, son ancien responsable jusqu’en décembre 2010, s’exprime de manière régulière face aux médias et son devoir de réserve implique que les dirigeants israéliens cautionnent certainement ses propos. En dépendant directement du premier ministre, il occupait un rang de super ministre, en faisant de lui le deuxième personnage du gouvernement. Sa position à l’égard de l’Iran n’a jamais été figée et elle a évolué en fonction des circonstances politiques du moment et des faits probants portés à la connaissance de l’opinion internationale.
En janvier 2006, il avait exposé, devant la commission de la défense de la Knesset, ses prévisions apocalyptiques sur le Proche-Orient. Il avait alors soulevé le problème du réarmement à outrance de la Syrie par l’Iran et avait qualifié la situation avec le Liban de « danger pour Israël » en raison des multiples transferts d’armes syriennes vers le Hezbollah.

Il caractérisait alors la situation d’explosive et Tsahal, n'a pas hésité de tenir au sérieux ses propos pour mener à la guerre du Liban de juillet 2006. Les résultats attendus par cette expédition ne furent à l'avantage des troupes du Hezbollah. Pour la première la première fois dans l'histoire des arabes, une milice ultra-religieuse infligea une défaite à Israël. Tsahal fut humilié et réduit à une petite armée,le mythe invincible est levé. Meir Dagan vise l'Iran cette fois-ci, il pousse les États-Unis et la communauté e européenne à contre-carré le programme nucléaire par mesure de rétorsion et se prépare même à bombarder les sites avec l'aide de l'Arabie Saoudite et l'Égypte.
Meir Dagan s’était à nouveau exprimé devant la commission en juin 2009 en évoquant le programme nucléaire iranien : « Si le projet ne rencontre pas d’obstacle technologique, les iraniens auront une bombe prête à l’emploi en 2014 ». Ils aspiraient selon lui à mettre en route plus de dix mille centrifugeuses d’ici 2012 et il prônait une action d’envergure avant la fin 2009 pour stopper le programme. Le gouvernement n’avait alors apporté aucun démenti à cette analyse mais les journalistes avaient interprété ces propos comme préfigurant une attaque militaire sans se douter qu’elle prendrait en fait une autre forme plus insidieuse.
Le chef du Mossad, Meir Dagan, était déjà convaincu que l’option militaire, souvent avancée , contre l’Iran n’était pas la meilleure solution pour empêcher la mise au point d’une arme nucléaire iranienne.
Israël ne pouvait pas envisager une action semblable à celle de septembre 2007 qui avait entrainé la destruction par l’aviation israélienne de l’usine nucléaire syrienne dans un site près de Dayr a-Zwar. Avec l’accord des américains, les israéliens avaient alors cherché à envoyer un message de menace à l’Iran qui l’a complètement ignoré. Cette éradication d’un site unique entrait dans les compétences militaires israéliennes mais les iraniens, qui avaient appris la leçon syrienne, ont disséminé leurs installations à travers tout le pays tout en créant, par diversion, des usines nucléaires civiles soumises au contrôle occidental.
Les israéliens ont effectivement hésité à frapper les sites de peur que ces derniers sont chargés en plutonium et des risques encourus par la sécurité de la région, ou la prolifération nucléaire atteindra des proportions plus dangereuses que celle de Fukushima. De toute façon, depuis que le réacteur nucléaire de Busher est en charge, d'éventuelles frappes israélites deviennent incertaines sinon impossibles.
D'autre par les répercussions d’une telle attaque sur l’action du Hezbollah et de tous autres groupes activistes de la région auraient réagi de manière brutalement et simultanément par une pluie de missiles sur Israël. Encore, ils étaient convaincu que l'Iran avec toutes ses raisons à riposter violamment avec des armes très avancées pour réduire la petite Israël en poussière.
Les silences de la Maison Blanche accréditaient l’idée qu’elle refusait à s’engager dans une aventure militaire et qu’Israël se verrait contraint d’agir seul . Des anciens du Mossad prévoyaient la guerre et des fuites bien orchestrées faisaient état de vols d’entrainement au dessus de Gibraltar pour préparer l’attaque. En prévision d'une attaque israélite sur l'Iran et l'embrassement infernale du bassin méditerranéen ou sont basés les 80% de la flotte des forces occidentales (OTAN et NATO), il devient impératif de libérer le contrôle des deux portes d'accès maritimes; le golfe d'Aden et le détroit de Gilbraltar (coté marocain).
Mais la plupart des analystes occidentaux et israéliens estimaient que l’attaque de l’Iran passait d’abord par la mise au pas de la Syrie et du Hezbollah. En fait, le Mossad avait bien pris la décision d’attaquer l’Iran mais le combat allait prendre une tournure moins militaire. Il décida d’utiliser des sous-traitants parmi l’opposition iranienne , bien implantée en Iran, pour organiser des opérations clandestines traduites par l’assassinat dans des attentats ciblés de plusieurs scientifiques impliqués dans les activités nucléaires. Il a aussi commandité les mystérieuses explosions qui ont eu lieu sur une base de missiles de Khorramabad le 16 octobre 2010.

La première attaque d’Israël sur l'Iran a bien eu lieu en septembre 2009 mais sous forme cybernétique à l’aide du virus Stuxnet qui a rendu inutilisables près de 20% des centrifugeuses iraniennes. C'est encore une leçon apprise par l'Iran pour prévoir une protection efficace ses installations nucléaires, 50% du contrôle informatique fut remplacé par le manuel.

Il se pourrait que le code qui a été introduit dans les ordinateurs iraniens est encore actif et, grâce à des fonctions dormantes, ses effets néfastes lui permettent d’évoluer et de commettre d’autres attaques. Cette désorganisation des moyens de contrôle des centrifugeuses à poussé les russes à demander le report de la mise en service de l’usine de Bushehr qui vient de reprendre ses activités dans la deuxième quinzaine du mois mai 2011, une fois que les réserves iraniennes fussent levées .

Israël, convaincu de la réalité du nucléaire iranien, se rétracte

Meir Dagan avait ouvertement estimé en janvier 2011 que le sabotage des installations iraniennes avait porté ses fruits et sous estimer la vigilance des iraniens. Il avait assuré, devant la commission de la défense de la Knesset, que le programme nucléaire de Téhéran avait pris un retard de « plusieurs années ». Il est encore sorti de sa réserve le 6 mai 2011, à l’Université hébraïque de Jérusalem, en évoquant l’éventualité d’une frappe militaire contre les installations nucléaires iraniennes. Il a radicalement repoussé une telle éventualité comme étant « la chose la plus stupide que j’ai jamais entendue »
Il a ainsi confirmé les difficultés de distinguer les infrastructures nucléaires civiles des usines militaires. Par ailleurs, venant d’un officier qui a été à la tête d’une officine qui a souvent commandité des actions réprouvées par le droit, il a usé d’une argumentation juridique pour étayer son propos : « L’AIEA contrôle les installations civiles pas les secrètes. Une frappe sur ces installations serait manifestement illégale au regard du droit international ».

Juste quelques jours avant le déclenchement de la "révolte arabe", le chef du Mossad, Meïr Dagan, a effectué une visite secrète en Arabie Saoudite.


 

suite sur mon blog d'info non alignées

sos-crise :

 

Moyen-Orient: Les cartes redistribuées. Nouvelles alliances. Iran attaqué ?

 

Ca commence :

Israël porte plainte à l'ONU contre la Syrie et le Liban

  .

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche