Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 04:33

 

Relier les points: les changements terrestres sont là! (3)

 

© Ben McGee

Mais ajouter une nouvelle planète à notre système solaire après avoir disqualifié Pluton n’est pas ce qui a attiré notre attention à propos de cette nouvelle. L’article en lien ci-dessus dit ce qui suit :

Le nom [Tyché] a été choisi en référence à une hypothèse antérieure, maintenant largement abandonnée, selon laquelle le Soleil pourrait faire partie d’un système solaire binaire avec un compagnon obscur appelé Némésis, qui serait responsable des extinctions sur la Terre. Selon le mythe, Tyché était la « bonne » sœur de Némésis.

Ce ne serait pas la première fois, comme nous le verrons, que les scientifiques ont choisi (ou sont encouragés ?) d’abandonner une hypothèse parfaitement sérieuse pour une autre qui nécessite beaucoup d’acrobaties mentales, et après des années de soi-disant recherche, nous laisse toujours dans le noir. Qui a besoin d’un bombardement cométaire pour se rendre compte que nous sommes dans l’Âge des Ténèbres de la pensée créative ! Lisez les deux articles suivants pour en apprendre davantage sur le compagnon sombre de notre Soleil :

Niburu/Planète X a-t-elle été repérée ?
S’instruire3 à propos de Némésis

Orchestre cosmique de lumière électrique

D’après cette citation de Bouddha : « Cette vie de séparation peut être comparée à un rêve, un fantasme, une bulle, une ombre, une goutte de rosée, un éclair. » Mais dans notre cas, l’éclair ou le phénomène électrique est exactement la force de liaison qui peut expliquer nombre des mystères et des incohérences météorologiques perçus sur Terre et dans l’espace. Souvenez-vous que « tout est fait de poussière d’étoiles » ? Mais si tout était aussi hautement électrique par nature ? Pensée radicale, dites-vous ? Non, c’est juste une des bonnes hypothèses que nous avons abandonnées et maintenant elle revient sur le devant de la scène après avoir passer des années à stagner, à cause de la nécessité d’expliquer les observations « d’anomalies » qui s’accumulent.

Donald E. Scott dit qu’il devient clair que 99% de l’univers est constitué non de « matière invisible », mais plutôt de matière à l’état « plasma » :

Les astrophysiciens du courant dominant sont continuellement « surpris » par de nouvelles données renvoyées par les sondes spatiales et les télescopes en orbite. Cela devrait être un indice que quelque chose ne va pas. Les nouvelles informations envoient toujours les astrophysiciens théoriques « revoir leur copie ». Sur ce point, il est curieux qu’ils aient de telles attitudes arrogantes sur l’infaillibilité de leurs modèles actuels. Ces modèles semblent nécessiter un « raccommodage » majeur chaque fois qu’une nouvelle sonde spatiale renvoie des données.

Lorsqu’ils sont confrontés à des observations qui jettent le doute sur la validité de leurs théories, les astrophysiciens mettent leurs chariots en cercle et évoquent de pseudo entités invisibles comme les étoiles à neutrons, les particules massives à interaction faible, des énergies étranges et les trous noirs. Lorsqu’ils sont confrontés à des preuves solides comme les photographies de Halton Arp qui contredisent la théorie du Big Bang, leur réponse est de lui refuser l’accès à tout télescope important aux États-Unis.

Et en ce qui concerne nos « boules de neige sales dans l’espace » ? Comment s’intègrent-elles dans l’image ? Apparemment, les messagers ardents de la destruction avaient autrefois une description plus honorable. En fait, la nature électrique des comètes, ou la théorie des comètes électriques, prend ses racines dans nombre de spéculations du 19e siècle sur les comètes. Comme l’écrit Michael Goodspeed, dans la seconde moitié du 19e siècle, de nombreux scientifiques croyaient que les queues des comètes étaient fondamentalement électriques.

Par exemple, le numéro du 11 août 1882 de English Mechanic and World of Science écrivait : « …Il semble que chez les physiciens il y a un sentiment rapidement croissant que la lumière propre des comètes et le phénomène de leur queue appartient à l’ordre des phénomènes électriques. »

Un catalyseur majeur de la reconsidération indépendante de l’électricité et du magnétisme dans l’espace est apparu en 1950, avec la publication de Mondes en collision d’Immanuel Velikovsky. Le théoricien controversé avait proposé une idée extraordinaire. Il suggérait que, il y a seulement quelques milliers d’années, la planète Vénus était apparue dans le ciel comme une grande comète.

La théorie fut ridiculisée par la communauté scientifique, puisque que tous les scientifiques bien accrédités savaient que des gaz ne pouvaient s’échapper d’une corps de la taille d’une planète pour produire le type de la « queue de comète » que Velikovsky avait imaginée. Velikovsky n’ignorait pas la « vitesse de libération » citée par les physiciens, mais son examen des anciennes archives lui suggérait que nos ancêtres avaient été témoins d’une activité électrique intense dans le ciel, comprenant des arcs électriques entre les planètes qui se déplaçaient sur les trajectoires instables.

Velikovsky disait que le seul moyen de réconcilier les faits avec la connaissance scientifique actuelle serait la prise en compte de l’électromagnétisme.

Mais puisque le but de Relier les points de relier les divers signes à une image plus globale de l’univers, nous utiliserons le travail de James McCanney et sa recherche sur la Planète X, la théorie des comètes électriques et la nature électrique des changements terrestres pour résumer les effets possibles des corps cométaires chargés électriquement sur notre planète. Sans surprise, James McCanney, comme Velikovsky, a subi le sort de tout scientifique qui tente d’aller à contre-courant. Il a écrit :

Aujourd’hui nous trouvons les restes … d’antiques sociétés. Il existait des cités énormes dans ce que nous appelons actuellement l’Amérique du Sud bien avant le soi-disant Âge glaciaire ou la présumée traversée du Détroit de Bering par des tribus de chasseurs. Ce que nous apprenons est que l’histoire qui est enseignée comme « connaissance standard » est totalement erronée. Il existe un effort gigantesque dans de nombreux secteurs de la société moderne pour empêcher que la vérité de notre vrai passé soit dite. Les sièges de la connaissance dans nos universités, certains centres religieux et les gouvernements de la société occidentale font de leur mieux pour empêcher que cette information atteigne le grand public. Ils craignent que cette connaissance ne libère les gens de la domination sous laquelle ils sont actuellement.

Lisez Planet-X, Comets and Earth Changes de J.M. McCanney, un revue étendue de son travail qui expliquera de nombreux concepts de l’univers électrique, comme le modèle de décharge plasmique, le condensateur stellaire ou solaire, le décalage vers le rouge induit par le dipôle électrique, etc.

Il est important pour nous de comprendre qu’une comète n’a pas besoin d’entrer en collision avec la Terre pour que nous subissions ses effets. De grandes éruptions solaires déclenchées par des interactions électriques avec les comètes, des courants électriques s’écoulant vers la Terre et des vagues de marée gravitationnelle peuvent prendre leur tribut. Ce phénomène d’ « action à distance » peut provoquer une météo et des tempêtes extrêmes, volcans, séismes, inondations, événements de pollution (p.ex. épidémies, « Peste Noire », pluie de feu, etc.), basculement des pôles, extinctions massives, pluies de météores, formation de montagnes et énormes décharges électriques entre la Terre et une grande comète qui passe.

© Inconnu
Pointe de la comète Arend-Roland dirigée vers le Soleil – un rayon d’électrons à haute énergie reliant la comète qui se décharge et le Soleil.

Voici aussi une liste des effets possibles selon McCanney, qui peuvent se produire des mois et des années avant le vrai passage rapproché d’un objet de type Planète-X (ou bien une comète de la taille d’une planète) :

  • Tempêtes violentes avec éclairs, vent et eau excessifs (attirés depuis l’espace à la manière des comètes)
  • Dégradation ou élimination complète des infrastructures et des installations.
  • Groupes de cyclones détruisant les habitations.
  • Pluies torrentielles et glissements de terrain, provoquant des inondations massives.
  • Vents violents et ouragans terrestres, déchirant la Terre et la végétation (qui formera ultérieurement du charbon).
  • Temps erratique, comme de la neige sous les tropiques.
  • Affluence de produits chimiques comme l’eau, l’ammoniaque et des hydrocarbures.
  • Réserves d’eau contaminées.
  • Décharges électriques visibles entre les planètes et les lunes.
  • Aurores colorées, sons de trompettes et de sifflets causés par les décharges.
  • Fréquentes inversions magnétiques permettant aux particules radioactives d’entrer dans notre atmosphère, causant des mutations génétiques et l’apparition de nouvelles espèces.
  • Obscurcissement du soleil menant à un mini âge glaciaire.
  • Impacts de flots de météores.
  • Des « fléaux » comme des courants électriques forcent les insectes et la vermine à sortir du sol.
  • « Colonne de feu » quand la Terre forme une connexion électrique avec la Planète X, brûlant la Terre et produisant un bruit assourdissant.
  • Si l’objet est plus grand que la Terre, la perte de l’atmosphère et des océans ; si plus petit, événements de pollution massive.
  • Déplacement physique des pôles, déplacement des continents et causant le gel instantané des animaux (p.ex. les mammouths laineux) et causant des séismes et l’éruption des anciens et des nouveaux volcans.
  • Tout ce qui précède résultant en une orbite, une rotation et une inclinaison de la Terre modifiées, nécessitant un réajustement de notre calendrier (pour lequel McCanney donne des instructions pratiques dans la brochure)

Toute l’information partagée ci-dessus arrive après des années d’un processus pénible et laborieux. Comprendre notre réalité et ses mécanismes n’est pas une tâche facile et souvent pas pour les craintifs ou pour ceux qui abandonnent trop facilement et, au lieu de persévérer dans leur recherche de la vérité, se contentent de réponses manipulées par le système qui est en place pour empêcher quiconque d’avoir un aperçu des choses comme elles sont réellement en premier lieu ! C’est une situation triste et finalement tragique.

Voici un exemple de communications supraluminiques datée du 31 octobre 2001, qui montre combien de temps et de recherche continue est nécessaire pour utiliser correctement 10% d’inspiration et voir s’il y a une confirmation réelle pour cela dans la réalité. Il s’avère qu’il y en a une, et bien plus.

Q : (A) Le changement principal de l’orientation de l’axe, quel serait le principal déclencheur, ou l’activité ou quel genre d’événement déclenchera ce changement de l’axe ?
R : Corps cométaires.
Q : (L) Les planètes du système solaire vont en quelque sorte sortir de leur orbite et bouger n’importe comment ? Est-ce une possibilité ?
R : Oui.
Q : (A) Uniquement à cause des orbites cométaires ?
R : Oui. Soleil jumeau aussi.
Q : (A) Quand nous parlons de ces corps cométaires, parlons-nous d’impacts ?
R : Certains impacteront.
Q : (A) Quel serait – s’il y en a un – le rôle joué par les phénomènes électriques ?
R : Le soleil jumeau met à la masse le flux de courant dans tout le système, mettant en route le « moteur ».
Q : (L) Cela signifie-t-il que tous les différents corps du système solaire sont comme des parties d’un genre de machine géante, et une fois que ce courant électrique s’écoule à travers eux, selon leurs positions relatives de l’un à l’autre au moment où s’écoule ce courant, cela a une influence sur la manière dont la machine fonctionne ?
R : Oui, plus ou moins.

Ô comète Elenin, où es-tu ?

Des temps électrisants sont devant nous, et un des événements dignes d’attention à cause de ses possibles effets catastrophiques sur la Terre, est l’approche de la comète Elenin. Elle est appelée Elenin du fait qu’elle a été découverte par Leonid Elenin, et son approche au plus près du Soleil est prévue dans la première moitié du mois de septembre 2011. Il y a aussi quelques points sur cette comète qui sont extrêmement intéressants en regard de la théorie des comètes plasmiques de James McCanney, et nous avons déjà remarqué qu’elle a commencé à prendre son tribut en perturbant le condensateur solaire et en stimulant le flux électrique.

Juste avant l’alignement du 15 mars de la comète Elenin, il y a eu un séisme en Chine, un fort séisme au Japon (8,9), une nouvelle tempête hivernale tardive en Turquie et en Grèce et encore une autre éruption volcanique en Indonésie. Nous avons noté également une éruption solaire de classe-X le 9 mars. Toutes ces choses peuvent être reliées à l’approche de la comète Elenin.

Lisez les trois articles suivants pour saisir l’information disponible sur la comète, comprenant les trajectoires et les dates des alignements futurs. Rendez aussi visite au blog de Laura Knight-Jadczyk pour d’autres mises à jour.

La comète Elenin arrive !
La comète Elenin : Messagère de quoi ?
Actualisation de la comète Elenin !

Divulgation et amincissement du voile

La communauté alternative semble vraiment prêter attention à une chose : les OVNI. Ils le devraient, car nous sommes parmi les premiers à reconnaître que toutes les preuves pointent vers l’existence d’êtres intelligents non-humains présents sur notre planète ou autour sans beaucoup d’amour et de vérité à partager avec nous, le bétail. Des êtres qui non seulement ont des capacités technologiques bien supérieures aux nôtres mais qui aussi semblent venir pas exactement de l’espace mais d’une dimension supérieure.

Pour cette raison, ces aliens pourraient être mieux décrits comme des « démons » ou des « monstres » plutôt que des « extraterrestres ». Si c’est la première fois que vous rencontrez cette étrange idée, vous pourriez la ressentir comme trop énorme à accepter d’un seul coup. Nous souhaiterions avoir la place pour l’expliquer exhaustivement dans cet article, mais ce n’est pas le cas. A la place, nous vous envoyons vers cet excellent documentaire vidéo qui résume les points principaux.

Aliens
© Getty
« Les aliens sont actuellement tous autour de nous et nous observent tout le temps, » a déclaré M. Filipov aux médias bulgares.

Toutefois, cela nous inquiète de voir certains des meilleurs esprits ufologiques (et d’autres) subjugués par l’idée d’une « divulgation imminente ». Vous savez, le jour où l’homme derrière le rideau qui a son bureau principal enterré sous la Zone 51 décidera que nous, le peuple ordinaire, avons le droit de savoir après tout, alors il passera juste l’info à Obama qui à son tour révélera tout ce qu’ils savent sur les OVNI et les aliens.

Comme si les gens aux niveaux les plus hauts et les plus secrets de l’élite avaient des remords de nous mentir constamment et depuis tant d’années. Ou comme s’ils ne pouvaient plus contrôler la vérité et qu’ils devaient la laisser sortir.

Il est certain que des documents sont divulgués progressivement et des rapports d’observations sont de plus en plus discutés ouvertement dans les médias et avec moins de moquerie. Il y a eu un récent pic dans les références au sujets des OVNI, les extraterrestres et l’exopolitique dans tous les grands médias.

Le moulin à rumeurs est passé à la vitesse supérieure alors que de faux « événements » excitent l’hystérie par des articles de journaux et des émissions de télévision. Les Pouvoirs en Place préparent-ils le peuple à la « divulgation » ? Regardez cette publicité à peine déguisée de la BBC pour un message de la part de nos « frères de l’espace ».

Alors que la fréquence des observations d’OVNI et le facteur lié de haute étrangeté augmente régulièrement chaque mois [voir Notre Planète Hantée ici pour une liste des observations, photographies et vidéos], nous notons un pic significatif dans les articles de la grande presse sur les visiteurs « extraterrestres ». Un exemple est le Daily Telegraph britannique. En couvrant la conférence de la British Royal Society sur « La détection de la vie extraterrestre », les articles de The Telegraph se sont abstenus étonnamment des caricatures de petits-hommes-verts-venant-de-Mars stéréotypés habituellement déployées pour ridiculiser les millions de témoins d’OVNI et à la place ont traité certaines des questions assez intelligemment en citant la recherche d’astronomes et de physiciens. Voir :

La recherche des aliens devrait commencer sur Terre, pas dans l’espace, dit un scientifique
Les aliens peuvent ne pas être amicaux, avertit un astronome
Les aliens « existent déjà sur Terre »,prétendent des scientifiques bulgares
Très probablement, les aliens nous ressemblent et se comportent comme nous

Mais ne croyez pas une seconde que si une « révélation » se produit, elle sera autre chose qu’un mélange de demi-vérités et de mensonges. Comme toujours. Si jamais nous observons une « divulgation » durant notre vie, elle pourrait plutôt ressembler à quelque chose comme ceci :

Dans Dilvugation et Comètes, Laura Knight-Jadczyk a un argument intéressant concernant la divulgation.

Avec toutes les rumeurs sur la « Divulgation » qui s’agitent partout, je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi ceux qui sont intéressés par ce sujet semblent passer à côté de la plus grande dissimulation de toute : les perturbateurs/destructeurs cométaires/astéroïdes de l’histoire…

Une partie de ce qui émerge de la récente mode de la « divulgation » semble inclure des informations provenant « d’initiés du gouvernement », qui ont raconté leur histoire, ou murmuré des allusions à une technologie surprenante qui nous attend tous une fois que se sera produit cet événement inévitable. Désolé, mais je pense que ça revient à prendre ses rêves pour des réalités. Pourquoi ? Parce que ce qui me paraît intéressant est le fait que malgré la recherche sur des masses de documents gouvernementaux et de conspirations, entre autres, il semble que personne n’ait mentionné aux fournisseurs de « divulgation » l’énorme intérêt que porte le gouvernement aux impacts cométaires [...]

L’approche de ceux promouvant la « Divulgation » reflète le manque général de connaissance des problèmes auxquels nous faisons face qui sont réels et bien plus urgents que des aliens sur notre planète. Mike Baillie fait remarquer qu’il y a encore une énorme ignorance des dangers même à l’intérieur de la communauté archéologique. Il n’y a pas encore de paradigme archéologique ou historique pour traiter la présence et l’influence des impacts.

C’est particulièrement ennuyeux par rapport à la « Divulgation » puisque des observations étranges dans le ciel, des êtres et des événements étranges accompagnent historiquement les événements cométaires. C’est comme si les comètes/astéroïdes avaient la capacité d’ouvrir des portails dimentionnels.

La divulgation, voyez-vous, non seulement n’a pas à être véridique (semi-véridique conviendrait) – elle peut aussi être utilisée pour nous distraire des autres menaces cosmiques.

Notez que Laura Knight-Jadczyk observe que les êtres étranges arrivent comme un bonus avec le packageen bonus du paquet cométaire. Sur le sujet, voici une sélection des derniers articles de haute étrangeté qui ont attiré notre attention :

Aéronefs fantômes revisités ? Oslo en Norvège : un vol mystérieux fait fermer l’aéroport
John Keel – Conférence fortéenne de 1992 : le phénomène OVNI est largement hallucinatoire
Un autre OVNI/Trace d’une comète, d’un trou de ver de comète ou une trace de missile
Encore de l’étrangeté dans le « comté du suicide » ! Bridgend au sud du Pays de Galles ; la ville est terrorisée par 250 chevaux sauvages abandonnés par des Gitans qui n’ont pas les moyens de les nourrir.
Vidéo : Les OVNI peuvent-ils devenir des météores ?
Etats-Unis : La FEMA prépare les enfants aux aliens et aux méga-séismes.
Anomalie intéressante lors des manifestations égyptiennes : Un cavalier vert ou une réflexion des flammes ?
Une 4e vidéo témoin de l’OVNI de Jérusalem fait surface.
Royaume Uni : Météore, comète ou OVNI
OVNI observés au-dessus du comté de l’Utah
OVNI et étrange éclair observé au Mont du Temple à Jérusalem
Indonésie : Agroglyphes trouvés dans un champ de riz à Yogya
Etude : Si les aliens existent, il veulent probablement nous détruire
La Terre doit se préparer à une rencontre rapprochée avec des aliens, disent des scientifiques
« Feux d’artifice » – Vous moquez-vous de moi ?
Elles marchent ! L’histoire étrange des oiseaux de Beeche
Que se passe-t-il ? Mise à jour : Les oiseaux de l’Arkansas sont morts d’un traumatisme dû à une force brutale ?
John Keel, démonologue extraordinaire
Divulgation au compte-goutte : un alien avec des chaussures de taille 440 parmi des observations d’OVNI en Nouvelle-Zélande
Rapport de CNN : L’Air Force israélienne abat un OVNI au dessus d’une centrale nucléaire ?
La Grande Bretagne diffuse une observation d’OVNI et des fichiers de police
Divulgation au compte-goutte ! Un scientifique de la NASA revendique une preuve de vie extraterrestre sur une météorite
Les scientifiques doutent de la revendication de vie extraterrestre dans la météorite
Etrange phénomène aérien au dessus de Mendocino en Californie
Un OVNI en Chine a un lien avec des militaires, dit un représentant officiel
Des météores qui se comportent comme des OVNIS.

Parmi les choses les plus étranges documentées en vidéo, il y a eu l’OVNI au dessus de Jérusalem (avec au moins quatre vidéos différentes prises sous différents angles, et quelques autres très probablement fausses pour discréditer l’histoire), ainsi qu’une étrange météorite avec une volonté propre. Contemplez.

La Fin du Monde telle que nous le connaissons

SOTT est souvent accusé de répandre la peur et la négativité et les éditeurs de SOTT sont appelés prêcheurs de destin funeste. Nous sommes de l’avis que nos accusateurs manquent d’une compréhension en lecture élémentaire puisque chaque article, peu importe son degré de sérieux et d’alarmisme, est tissé de fils d’espoir et d’amour de la vérité.. Cette édition de Relier les Points n’est pas différente. Nous espérons et travaillons activement à quelque chose de mieux que la médiocrité actuelle et désirons sincèrement que nos efforts profitent également à nos lecteurs.

En outre, à moins que votre cerveau se soit transformé en tapioca à force de croire à des mensonges, si vous regardez attentivement et longtemps autour de vous, il deviendra clair que notre monde est dans un état vraiment terrible et rien de moins qu’une complète réévaluation et des mesures actives destinées à aller vers quelque chose de différent ne fera l’affaire. A cet égard, quoi que ce soit qui nous attende est plus une bénédiction, parce que juste comme avec tout autre addiction que l’on a du mal à surmonter, briser des structures mentales installées depuis longtemps nécessite une aide et un soutien extérieurs.

Ce qui nous attend ne va pas être facile, mais comme l’a dit Charles Caleb Colton, « Les temps de grandes calamités et confusion ont été productifs pour les plus grands esprits. Le minerai le plus pur est produit dans le four le plus chaud. L’éclair le plus brillant est extrait de l’orage le plus noir. »

Nous choisissons aussi d’aborder la situation avec humour, quoique un humour du genre salle des urgences. Lorsque la scène est prête, les lumières éteintes et le rideau levé, mieux vaut prendre un siège aux premières loges et profiter du spectacle.

© Inconnu
« Au moins ce n’est pas de la neige ! »

Notes:

1. Eschyle, Agamemnon : « Le souvenir amer de nos maux pleut tout autour de nos cœurs pendant le sommeil, et, malgré nous, la sagesse arrive. Et cette grâce nous est faite par les Daimones assis dans les hauteurs vénérables. »

2. Référence à la citation de Saint Gildas (Gildas le Sage), historien britannique du XIe siècle, dans De Excidio Britanniae

3. Jeu de mots à propos de la sonde spatiale WISE (sage, instruit en anglais) – NdT

Source: fr.sott.net

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Le Futur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche