Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 19:51

http://buero-schmid.com/graphic_work.section/images_redmed_09/redmed_brochure.gif

http://buero-schmid.com/graphic_work.section/images_redmed_09/redmed_brochure.gif

Le gouvernement israelien va lancer avec la Chine et l'Inde le RedMed, voie ferrée reliant méditerranée et mer Rouge

 

Coup de tonnerre géo-stratégique? Renversement d'alliance? L'Etat hébreu joue gros. Le gouvernement israelien va lancer avec la Chine et l'Inde le RedMed, une voie ferrée reliant la méditerranée à la mer Rouge pour concurrencer le Canal de Suez. Nous devinions les frictions entre Israel et les USA et la recherche d'un nouvel allié pour l'Etat hébreu: ce sera la Chine.

 

Ghislain Allon pour News 26


Une nouvelle considérable en provenance d'Israel qui risque de ne pas faire grand bruit mais qui reléve cependant d'une révolution géo-stratégique dans un futur extrêmement proche.

Le gouvernement israelien va lancer avec la Chine et l'Inde le RedMed une voie ferrée reliant la méditerranée à la mer Rouge pour concurrencer le Canal de Suez.. Nous devinions les frictions entre Israel et les USA et la recherche d'un nouvel allié pour l'Etat hébreu: ce sera la Chine.

Bataille à fleurets mouchetés ou grosse artillerie diplomatique, la rupture israelo-américaine qui ne dit toujours pas son nom en raison de la future présidentielle US est l'occasion de réviser les nouveaux jeux d'alliance entre grandes et moyennes puissances.

La crise qu'un Georges Soros prophétise en un chaos prochain et en guerres civiles à travers le monde et notamment aux Etas-Unis est l'occasion pour chaque Etat de se préparer à une guerre mondiale d'un nouveau type: renverser les alliances et les fronts et attendre tout en préparant la secousse finale.

Pour Israel les ressources en gaz et en pétrole récemment dévouvertes et qui le prémunit de tout besoin durant des décennies est le prétexte choisi pour nouer des alliances du troisième type. Toutes les grandes puissances sont interessées par cette alternative à un canal de Suez dont la fermeture est à la merci du moindre aléa politico-militaire issu des récentes révolutions arabes.

En s'offrant comme carrefour alternatif du transit international des ressources énergétiques Israel veut démontrer que son existence ne tient plus uniquement sur des considérations idéologiques, le sionisme, ni sur des considérations stratégiques, puissance occidentale en plein monde arabe, mais comme noeud géo-stratégique dans la nouvelle guerre économique et identitaire qui s'annonce.

En effet le gouvernement israélien examine en ce moment même un projet de voie ferrée reliant la Méditerranée et la mer Rouge qui offrirait une route alternative au Canal de Suez pour le trafic entre l'Europe et l'Asie.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a indiqué qu'une ligne ferroviaire courant sur 350 km à travers le désert du Néguev (sud) mettrait la station balnéaire d'Eilat (mer Rouge) à deux heures de Tel-Aviv.

Cette ligne serait en outre doublée d'une voie réservée au transport de marchandises entre l'Asie et l'Europe, a-t-il déclaré devant les membres de son gouvernement, en précisant qu'une extension vers le nord d'Israël est aussi envisagée.

Ce projet a suscité le plus grand intérêt parmi les puissances émergentes, notamment la Chine et l'Inde, et d'autres, a-t-il ajouté.

M. Netanyahu a estimé que ce lien entre continents est d'une importance stratégique tant au plan national qu'international.

Selon son site Internet, le ministère israélien des Transports a présenté diverses options pour la mise en oeuvre du projet, mais a privilégié le recours à des sociétés chinoises.

La capacité professionnelle des sociétés chinoises dans la construction de voies ferrées et de réseaux de transports est l'une des meilleures au monde, affirme le ministre des Transports Yisraël Katz sur ce site.

De même source, M. Katz a rencontré son homologue chinois à Pékin, et tous deux sont convenus de présenter un projet conjoint pour la ligne vers Eilat.

Selon des responsables israéliens, cette ligne ferroviaire, la Med-Red, pourrait aussi être utilisée pour des exportations de gaz israélien vers l'Inde et peut-être la Chine.

D'importants gisements de gaz, Tamar et Léviathan, ont été découverts en 2010 dans l'est de la Méditerranée à 130 km au large du port de Haïfa (nord d'Israël) et à 1.634 mètres de profondeur.

Il s'agit des plus importantes richesses sous-marines en hydrocarbures découvertes dans le monde depuis dix ans, soit un pactole estimé à des dizaines de milliards de dollars susceptible d'assurer à Israël une indépendance énergétique pendant plusieurs décennies.

En juin, une compagnie israélienne a en outre annoncé la découverte de deux autres très importants gisements de gaz naturel, Sarah et Mira, à environ 70 km au large de la ville de Hadera, plus au sud sur le littoral méditerranéen.

Cette annonce est-elle destinée à faire réfléchir "l'ami américain" ou la décision est-elle d'ores et déjà entérinée par le cabinet israelien de brouiller les cartes du proche et moyen-orient soigneusement établies par un Obama en quête de frontières géo-stratégiques claires, quitte à abandonner tout ses alliés d'hier. Israel vient de répondre. Nous attendons la suite de ce qui s'annonce porteuse de très lourdes conséquences.

 

.

 

Israël et l'Iran, le mot de Pères le faux homme de paix

Appel à s'ingérer en Iran et à déstabiliser cet Etat souverain

car il déplaît (autonome)


26 Janvier 2012 - Juif.org, site sioniste
Pères : "l'Iran est la plus grande menace pour la paix au Proche Orient" - © Juif.org

L'Iran est le plus grand obstacle pour la paix au Proche Orient (non, c'est Israël, note d'eva), a déclaré jeudi le président Shimon Pères lors du Forum économique mondial de Davos en Suisse. (..)

Le président a ajouté que la communauté internationale devrait encourager le peuple iranien à renverser le régime de Téhéran.

S'exprimant aux côtés du premier ministre de l'autorité palestinienne, Salam Fayyad, le président a dit croire que "nous sommes plus proches que nous le pensons" de parvenir à une paix avec les palestiniens.

Notant qu'il a fallu des centaines d'années à l'Europe pour mettre fin aux guerres et conflits sur le continent, Pères a admis "que c'est plus complexe que la plupart d'entre nous aimeraient." Néanmoins, "je pense pas que nous devons attendre 100 ans. Je ne pense pas que nous devons attendre 20 ans. Nous sommes plus proches que nous le pensons." (..)

 

http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/166975,peres-l-iran-est-la-plus-grande-menace-pour-la-paix-au-proche.php

 

 

Egypte, sur site sioniste :

 

Les islamistes tentent de trouver un moyen de se dégager des accords de Camp David tout en minimisant autant que possible les dégâts politiques et économiques, et en redonnant à l'Egypte le rôle dominant au sein des Etats en conflit.                 

http://www.jcpa-lecape.org/ViewArticle.aspx?ArticleId=376

 


Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Luttes d'influences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche