Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 11:17
Jordanie : « une action rapide est nécessaire pour la paix » - © Juif.org
Le roi de Jordanie, Abdullah II, a appelé mercredi à une « action rapide » pour aider à faire avancer les pourparlers de paix entre Israël et les palestiniens qui sont aujourd’hui au point mort, mettant en garde contre le gaspillage de temps, selon une déclaration du palais.
 
 
« Les efforts pour avoir des pourparlers de paix sérieux et efficaces doivent se poursuivre, basés sur une solution à deux états, qui est la seule manière de parvenir à la stabilité et à la sécurité régionale, » a déclaré le roi au premier ministre israélien Benyamin Netanyahou lors d’une conversation téléphonique.
 
« Le processus de paix dans l’impasse menace toute la région. »
 
Le roi, dont le pays a signé un traité de paix avec Israël en 1994, a déclaré : « des mesures concrètes sont nécessaires pour éliminer les obstacles auxquels se heurtent le processus de paix, » indique le communiqué.
 
Les pourparlers de paix directs entre Israël et les palestiniens, les premiers depuis près de deux ans, ont commencé à Washington le 2 décembre, mais se sont rapidement mis au point mort à l’expiration du moratoire israélien de 10 mois sur le gel des constructions le 26 septembre.
 
Les palestiniens refusent de reprendre les pourparlers jusqu'à ce que toutes les constructions dans les implantations de Judée Samarie et de Jérusalem Est soient arrêtées. Une condition qu’Israël refuse bien évidemment.
 
L’appel téléphonique vient après une déclaration du ministre israélien des affaires étrangères, Avigdor Lieberman, qui a déclaré mardi à l’AFP qu’il faudra « au moins une décennie » pour parvenir à un accord de paix avec les palestiniens.
 
Pendant ce temps, le ministre jordanien des affaires étrangères, Nasser Judeh, se rendra jeudi dans les territoires palestiniens pour des entretiens sur le processus de paix, selon une déclaration officielle.
.
http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/143682,jordanie-une-action-rapide-est-necessaire-pour-la-paix.php
.
Voir aussi :
Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a soutenu mardi au cours d'une conférence de presse qu'il fallait stopper le programme nucléaire iranien afin de "donner une chance à la paix" (La paix des cimetières ? Note d'eva)
http://www.juif.org/defense-israel/143944,netanyahou-il-faut-stopper-le-programme-nucleaire-iranien.php
.
.

Sur ce site, vu ce jour :

L'Europe contre Israël : les raccourcis du grand rabbin de France

L'article signé Gilles Bernheim, grand rabbin de France, intitulé « Israël et l'Europe : les raisons d'un malentendu » a été mis en ligne dans l'après midi du jeudi 30 décembre sur le site du Monde.fr, et a paru le lendemain dans les pages Débats de l'édition papier.

Peu de chances d'attirer l'attention des foules à la veille du réveillon et d'un week-end de Nouvel An. Il mérite pourtant qu'on s'y arrête.

La défense de l'identité (judéo)-israélienne dans laquelle se lance Gilles Bernheim s'accompagne en effet d'un procès en règle contre l'Europe et ses valeurs, qui semble s'inscrire dans le fameux virage à droite de la communauté juive et, au-delà de celle-ci, d'un procès des Lumières dont certains s'alarment, non sans raisons, depuis quelques années.

Résumons la pensée de Bernheim : l'Europe cultiverait désormais une détestation de l'Etat-nation, disqualifié à jamais par les horreurs du nazisme, et remplacé désormais par une religion de l'« Autre », perçu comme une victime indifférenciée, quel qu'il soit et quelle que soit sa cause, fût-elle criminelle.

Israël serait le seul à croire aux vertus de l'Etat-nation

Quiconque ne souscrirait pas à cette grille de lecture serait donc, pour les Européens, un ennemi de l'humanité -équivalent aux nazis ! - d'où le « malentendu » avec Israël, coupable de croire encore aux vertus de l'Etat-nation et de s'attacher à le construire contre vents et marées.

Et d'où, donc, la « nazification » d'Israël, qui serait ainsi victime de ce que Gilles Bernheim appelle une « idéologie de la substitution ». Le tout accompagné de quelques jugements péremptoires sur l'Europe, qui sont autant de tartes à la crème :

« Nos sociétés européennes font désormais primer les droits sur les devoirs […] Nous sommes tous devenus des Autres, dans une généralité indéfinie et anonyme où l'individualisme est la seule chose partagée et où tout se vaut parce que tout se vend […]

Par son absence d'identité claire, l'Europe s'avère incapable de répondre à ces questions posées par autre chose que du consumérisme […] »

Bref, tout fout le camp, et seul Israël tient le bon bout ! Moyennant quoi, et c'est la conclusion de Gilles Bernheim :

« Désormais, dans le cas particulier d'Israël, la pensée doit en premier lieu rejeter le prêt à injurier sorti des égouts de la haine -une haine que les juifs sont en droit d'attendre que l'Europe en proscrive à jamais les manifestations. »

Pas moins !

La petite musique lancée par Goldnadel et Finkielkraut fait du chemin

Ce discours n'est ni isolé, ni nouveau. Le thème de la détestation de l'Etat par les sociétés européennes a été lancé par Gilles-William Goldnadel dans son « Nouveau bréviaire de la haine », en 2001. Celui de la religion de l'Autre par Alain Finkielkraut dans « Au nom de l'Autre », en 2003. C'est devenu, depuis, une petite musique classique, un refrain repris par moult articles, colloques et émissions radiophoniques.

Dans le sillage de cette pensée est paru l'année dernière « Eloge de la guerre après la Shoah » de Michael Bar Zvi, un philosophe franco-israélien, pour qui la guerre, « dans certaines circonstances et sous certaines conditions » (mais principalement lorsqu'elle est menée par les Israéliens) « doit être considérée comme l'un des seuls moyens de préserver la dignité de l'homme ».

Oui, vous avez bien lu : « éloge de la guerre »… Un discours sans doute inaudible aux Européens, probablement intoxiqués par soixante ans de paix, et qui n'ont plus d'autre loisirs que de se vautrer dans ce que Gilles Bernheim appelle « les égouts de la haine ». Attention, tout de même : une « idéologie de la substitution » peut en cacher une autre.

Pas de preuves de cette prétendue détestation de l'Etat-nation

Il serait sans doute vain de demander au grand rabbin sur quel fait ou élément précis il se fonde pour affirmer que l'Etat-nation aurait été définitivement disqualifié dans la conscience collective européenne pour cause de nazisme.

Des historiens, des sociologues, ont-ils décelé la trace d'une quelconque idéologie de la détestation de l'Etat ? Pas que je sache…

Les Etats qui composent l'UE ont certes abandonné un certains nombre de leur prérogatives à leurs instances supranationales, mais moins par « idéologie » que pour suivre le mouvement planétaire qui avantage les grands blocs sur le plan économique et dans le jeu des relations internationales.

Mais l'affirmation totalement gratuite inventée par Finkielkraut, Goldnadel et consorts a été répétée jusqu'à plus soif, jusqu'à devenir pour certains une vérité acquise au débat, sans avoir été jamais étayée par rien de précis. C'est elle, en tout cas, qui fonde l'essentiel de l'argumentation de Gilles Bernheim.

Plus concrètement, et plus cruellement, certains commentaires postés par les internautes du Monde.fr à la suite de son article ont relevé que le grand rabbin avait totalement omis dans son article la moindre référence aux Palestiniens. Sans doute un hors-sujet.

Il est vrai que Gilles Bernheim aurait bien été en peine d'instruire à l'encontre de ces derniers le même procès qu'aux Européens. Les Palestiniens partagent, en effet, au moins une valeur commune avec Israël : celle d'aspirer coûte que coûte à posséder eux aussi leur Etat-nation. Mais là, je pinaille

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89

http://www.juif.org/go-news-143694.php

 

.
PARIS - "L'antichristianisme est aussi intolérable que l'antisémitisme et l'anti-islamisme", estime la ministre française des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie, qui appelle dans "Le Figaro Magazine" de samedi à "aller au-delà de l'émotion et des actions ponctuelles pour définir une vraie stratégie et des réponses globales" en faveur des chrétiens d'Orient.
.
Quelques délicieux commentaires sur ce texte:
Quelle tartuffe celle-là ! C'est au nom de l'islam que l'on massacre depuis plus d'un demi siècle; et non au nom d'une autre religion ! ça lui écorche la bouche de le dire ???
L'islam n'est pas compatible avec les valeurs avancées par l' Europe (mais peut-être l'Europe n'a-t-elle jamais réellement cru en les valeurs dont elle se réclamait ??? ceci expliquerait cela !!! Tout deviendrait clair, en le disant .
Michelle Alliot-Marie "il est urgent d'agir en faveur des chrétiens d'Orient":

Et quand sera-t-il temps d'agir en faveur des juifs qui vivent et TRAVAILLENT en occident?

Ah oui, j'oubliais, parler en faveur des juifs ou d'Israêl est tabou chez les dhimmis occidentaux qui obéissent au doigt et à l'oeil à leurs maîtres "verdâtres" enturbannés qui font les "400 coups" dans le monde entier sans que quiconque ne bronche pour les retenir. Quelle honte!!!

Bien d'accord aussi avec votre commentaire Laurent_033.
Oui, elle ne manque pas d'air pour oser incriminer " l'anti-islamisme " , alors que l'islamisme - et l'Islâm - est la source et l'inspiration de tous ces crimes. Mais Mme Alliot-Marie, qui se trouve maintenant en phase avec le lobby pro-arabe ( et pro-'Hamas ) de son ministère, est la spécialiste des déclarations prétendument " équilibrées " , c'est-à-dire de l'art d'annuler la proposition " A " par la proposition " B " , et réciproquement, en d'autres termes de l'art de parler pour ne rien dire.
Il me souvient de déclarations d'elle ( elle devait être, à ce moment-là, ministre de l'Intérieur ) après l'agression qu'avaient subi des enfants ou des adolescents juifs ( il me semble que c'était dans le XIXè arrondissement ... ) : elle tonnait déjà, de façon " équilibrée " , contre l'antisémitisme et l'antiislamisme , contre les violences, bien réelles, subies par les uns ( les Juifs ) et contre les violences, inexistantes, censément subies par les autres ( les musulmans ) ...
etc etc
.
Où sont les fanatiques ? (note d'eva)
http://www.juif.org/societe-israel/143717,michele-alliot-marie-il-est-urgent-d-agir-en-faveur-des-chretiens.php
.
Lire aussi, cette fois sur Voltairenet.org :
Gaz et pétrole. Nouveaux gisements marins
Les Arabes dehors, Tel Aviv revendique toutes les ressources

par Manlio Dinucci | 9 janvier 2011  Depuis des années, diverses compagnies ont exploré les nappes d’hydrocarbures du Bassin du Levant. Le détail de leurs découvertes n’était connu que de quelques dirigeants économiques et politiques. Toutefois, les autorités israéliennes ont laissé la compagnie Noble Energy en révéler le volume, le 29 décembre dernier. Cette communication, qui annonce l’exploitation de gisements jusqu’ici gelés pour des raisons politiques, est couplée à une campagne diplomatique visant à permettre à Tel-Aviv de siphonner l’ensemble des réserves au détriment des autres (...)
Article primé par Projet censuré
Comment le Congrès états-unien s’est vendu à Wall Street

par Greg Gordon | 4 janvier 2011  A l’instar des Etats-Unis, de très nombreux pays ont adopté de couteux plans de relance, durant et après la crise financière de 2008. Or, souligne Greg Gordon, la conception de ces plans a été imposée au Congrès par les banques qui en ont été les principales bénéficiaires, via des parlementaires qu’elles ont grassement rétribués. Parmi eux, quelques personnalités connues, comme… Barack Obama.
En bref
Israël rase la demeure historique du mufti Amin al-Husseini

 La destruction de l’hôtel Shepherd, à Jérusalem-Est, en vue de la construction d’une nouvelle colonie juive soulève une polémique plus importante qu’à l’habitude. La presse souligne (...)

Gates cherche une nouvelle équipe pour les assassinats ciblés

 Le secrétaire à la Défense Robert Gates s’apprêterait à nommer un nouvel assistant pour les Opérations spéciales, les Conflits de basse intensité et les Moyens interdépendants : le (...)


     

Un ex-cadre de l’AIPAC confirme l’accès du lobby aux secrets US
    

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche