Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 15:16
La procédure de licenciement était visiblement la seule issue possible pour redonner un statut social aux salariés.

La procédure de licenciement était visiblement la seule issue possible pour redonner un statut social aux salariés. (photo j.-D. chopin)

http://www.sudouest.fr/2012/05/19/les-salaries-tous-licencies-719363-4018.php

 

Salariés, tout ce que le nouveau gouvernement devrait changer

 

 

 

François Hollande l'a promis : l'éducation et la jeunesse sont les priorités de son quinquennat. Quels sont les changements qui attendent salariés et chômeurs ? Voici les 12 mesures promises censées relancer l'emploi.

1. Mettre en place le "contrat génération"

C'est la mesure emblématique du nouveau Président de la République. L'idée : une entreprise qui embauche en CDI un jeune de moins de 30 ans, chapoté par un salarié de plus de 55 ans (ainsi maintenu dans l'emploi), bénéficiera d'exonérations de cotisations sociales durant 5 ans. Pendant la campagne, François Hollande a promis la création de 500.000 contrats génération durant son quinquennat.

2. Créer 150.000 "emplois d'avenir"

Dans la lignée des Emplois-jeunes du gouvernement Jospin en 1997, 150.000 emplois d'avenir seront créés en 5 ans. Objectif : faciliter l'insertion des jeunes dans les quartiers, où leur taux de chômage dépasse 40%. Coût de cette mesure : 2 milliards d'euros.

3. Développer la formation des chômeurs

Les budgets de formation seront concentrés en priorité aux salariés les moins formés et les chômeurs. Pour y arriver, les moyens de l'AFPA devront être renforcés. Rattaché à Pôle emploi depuis 2010, cet organisme, est spécialisé dans les formations qualifiantes pour les adultes. Chaque région sera ainsi dotée d'un service public régional de la formation des demandeurs d'emploi.

4. Renforcer les moyens de Pôle emploi

Entre 15.000 et 18.000 conseillers supplémentaires devront être recrutés pour améliorer l'accompagnement des chômeurs. Cette promesse est passée quasi inaperçue dans le programme de François Hollande, et pourtant, il s'agit d'une de ses priorités en début de mandat. A moins que son coût de 2 milliards d'euros freine sa mise en place. Pour la financer, le gouvernement devra convaincre les partenaires sociaux, qui gèrent l'Unedic de consacrer une part plus …

 

Lire la suite sur Capital.fr

 

 

.

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Regard sur ...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche