Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 18:18

 

Sarkozy : Descente aux enfers.

 

Il y a quelque chose de pathétique et de vomitif à voir Sarkozy draguer l’électorat du Front National. Jusqu’ici, il était bien parti pour perdre la présidentielle et maintenant, il va perdre aussi son âme. Aspiré inexorablement vers la sortie hors de la scène qu’il a occupée si ostensiblement, il risque de laisser dans les derniers jours de son règne des souvenirs nauséabonds qui ne le grandiront pas.

On doute d’ailleurs de l’efficacité d’une telle stratégie. Les électeurs du Front National sont motivés par la perte du pouvoir d’achat et par l’insécurité et l’immigration. Sarkozy ne pourra rien promettre sur le pouvoir d’achat et devra donc tout jouer sur les deux autres thèmes, ce qui promet des surenchères particulièrement abjectes. Guéant risque de jouer les faire-valoir entre les deux tours. On ose espérer que pour créer un choc auprès de l’électorat un incident gravissime ne se produira pas, qui permettrait à Sarkozy de jouer les garants de la sécurité et de critiquer Hollande sur le sujet. Ce serait une coïncidence pour le moins troublante… Il avait promis le Karcher mais vu les enjeux il va sortir l’artillerie lourde contre les délinquants et les oreilles des immigrés n’ont pas fini de tinter.

Si un Président s’est bien moqué des « petits et des sans grades », c’est bien Sarkozy et c’est assez cocasse de le voir aujourd’hui leur faire les yeux doux. Celui qui a si bien servi l’oligarchie financière, les riches et les puissants, se découvrirait l’âme de l’abbé Pierre dans les derniers jours de son mandat, touché par la grâce et le remords. Une reconversion tardive et bien à propos, qu’il va nous jouer avec sa maestria habituelle. Il y a chez cet homme un mélange de talent de comédien et de soif inextinguible de pouvoir, servis par une grande énergie et un esprit combatif de premier ordre.

On voit mal comment il pourra faire le grand écart entre le Front National et le Centre. Les hypothétiques voix qu’il pourrait glaner d’un bord seront compensées à la baisse par les voix qu’il sacrifiera de l’autre. L’écart semble bien trop grand pour qu’il puisse le rattraper et gagner, nous infligeant un second quinquennat.

Il a mal servi le peuple et la majorité des Français, mais en fin de compte il aura mal servi la Droite, qui va exploser ou imploser (au choix). Ce qui en restera est convoité par Marine Le Pen, et sera aussi disputé par les Fillon, Copé, Juppé et consorts. Sarkozy parti ce sera la curée.

Pendant que ces évènements affecteront la Droite, la Gauche au pouvoir avec Hollande se frottera à une série de calamités sur fond de crise, de menace d’explosion de l’Europe, d’austérité et de dette. Un de ses premiers chantiers sera, on l’espère, de se frotter à Merkel et à l’Allemagne. Pour beaucoup ce sera un test et on verra s’il a de la suite dans les idées et l’étoffe d’un négociateur et d’un chef.

Espérons aussi qu’il ne se prendra pas pour Napoléon, Jules César ou pour Fanfan La Tulipe. Cette victoire qui lui est tombée toute chaude sur la tête est une aubaine inespérée pour un homme qui n’avait pas particulièrement brillé jusqu’ici. Le voilà sur le podium prestigieux où ont évolué avant lui des hommes d’exception comme De Gaulle ou François Mitterrand. De là à croire qu’il est leur égal et qu’il boxe dans la catégorie... On a entendu Hollande, en commentant les résultats du premier tour, se vanter qu’il avait « battu Mitterrand ».

Pauvre vieux !

Algarath

 

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article5612

 

.

 

 

Les dernières brèves,

 

 
 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche