Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 08:19

http://andrewthebboy.hotbox.ru/TripleABeats.jpg

http://andrewthebboy.hotbox.ru/TripleABeats.jpg

La perte du triple A ne serait "pas insurmontable", dit Sarkozy

Source : Reuters

12/12/2011 à 13:07 / Mis à jour le 12/12/2011 à 21:58

 

 

Le perte de la note "triple A" accolée à la dette souveraine française serait une difficulté de plus mais ne serait pas insurmontable, estime Nicolas Sarkozy dans une interview publiée lundi par Le Monde.

L'agence de notation Standaard and Poor's a annoncé vendredi qu'elle prendrait dans les prochains jours sa décision d'abaisser ou non la note de 15 membres de la zone euro et Moody's a fait savoir qu'elle réexaminerait ces notes au premier semestre 2012, après avoir évalué les décisions du dernier Conseil européen.

"Pour l'instant, elles ont maintenu le triple A", souligne le président français. "Si elles devaient nous le retirer, nous affronterions cette situation avec sang-froid et calme. Ce serait une difficulté de plus, mais pas insurmontable."

"Ce qui compte avant tout, c'est la crédibilité de notre politique économique et notre stratégie déterminée de réduction de nos dépenses. Nous respecterons scrupuleusement les engagements que nous avons pris", ajoute-t-il.

Yves Clarisse


Lien : http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/la-perte-du-triple-a-ne-serait-pas-insurmontable-dit-sarkozy-683554?xtor=EPR-226

 

 

_____________________________________________________________________

 

Soldes de Noël

Par Menthalo – L’Or vient de faire une figure en Epaule-Tête-Epaule.

La jambe de baisse actuelle vient au contact du premier support vert, on peut espérer un rebond.

Est-ce pour autant la fin de la consolidation ? ou ce triangle de conso va t’il perdurer quelques semaines ?

D’une part, la base de cette figure s’était appuyé par excès sur le support vert plus large, qui aujourd’hui est vers 1650$, qu’on pourrait aller tester…

D’autre part, la crise monétaire et financière n’a pas encore montré son vrai visage.

Le “déni de réalité des politiques sur l’échec patent de l’Euro”, les mensonges médiatiques itératifs sur la survie de l’Eurozone, laissent présager à court terme une période de volatilité extrême. La scission de l’Euro devrait entrainer des chocs en retour dans le système, dont quelques banques ne se relèveront pas. Le parcours de l’Or pourrait être très chaotique. La sagesse serait de profiter dés aujourd’hui de ce très long palier de l’Or exprimé en Euro pour transformer en urgence votre trésorerie disponible en pièces sonnantes et trébuchantes, avant le Krach du pouvoir d’achat en euro, qui va nous transformer en citoyens grecs avant longtemps.

Peu importe le cours de l’Or en Dollar, pour vous qui devrez vivre en Euro, et peut-être en Francs-Sarkozette. Nous courons vers une dévaluation massive ! Protégez-vous !

On retrouve la même figure en Epaule- Tête – Epaule sur le Silver.

On peut  espérer un rebond sur le premier support vers 30,4  ou sur le deuxième support vers 29$ … et rêver d’aller retoucher 38$, là où les Bears attendent en embuscade  pour nous renvoyer brutalement vers le bas du canal.

Certains verront un triangle de consolidation, qui devrait voir les cours exploser à la hausse.. ou à la baisse. ;-)

Ne jouez pas ! Achetez du physique rapidement.

Les prix officiels du Silver ne sont qu’une illusion entretenue par les sbires du Cartel bancaire. Après une très longue éclipse, l’argent va être remonétisé. On cherche à vous en dégouter, tout en permettant aux initiés de remplir leurs coffres avant une hausse phénoménale. Profitez rapidement des soldes de JPM & Co pour stocker des pièces d’argent à bon compte si vous en trouvez. C’est un excellent investissement à Moyen et Long Terme si vous regardez les fondamentaux industriels, bien meilleur encore, si nos informations sur la réforme monétaire se révèlent exactes.

Par ailleurs, peut-être devrez vous un jour faire du troc, le cas échéant, le silver pourrait vous être plus utile que l’or.

L’Euro Dollar est dans son canal baissier. Les entrechats du couple franco-allemand ont permis de maintenir la paire Euro-dollar dans le haut de la fourchette au prix de quelques compromissions avec Goldman-Sachs. Il est probable qu’ Angela attendra encore quelques semaines avant de tirer sa révérence, nous laissant savourer notre dernier Noël en commun. Heilige Nacht !  Quant à la chute de l’histoire, vous ne l’aurez que l’an prochain, elle pourrait être assez brutale pour les européens du Sud.

Le pétrole coûtera plus cher à la pompe et les grosses cylindrées allemandes vont devenir inabordables. On peut vivre sans.

 

 
161 Comments

Publié par le 13 décembre 2011 dans Non classé

 

Un employé de Standard & Poor’s déclarerait-il la guerre à l’Allemagne au nom de Wall Street ?

Lors d’un colloque à Tel Aviv, Jean-Michel Six, responsable Europe de Standard & Poor’s a dit aux Européens qu’ils n’avaient désormais plus beaucoup de temps pour résoudre leurs problèmes de dette. En fait, il a glissé un détail qui nous intéresse tous, en ajoutant qu’un nouveau choc financier pourrait être nécessaire pour faire bouger les lignes. “Il faudra sans doute un autre choc avant que tout le monde en Europe fasse la même analyse de la situation, par exemple une grande banque allemande ayant des difficultés sur le marché, ce qui est possible à court terme”, a déclaré Jean-Michel Six.

Dans la mesure où les agences de notation sont la propriété des familles du cartel bancaire, nous comprenons tous le « message ». Le « message » à l’intention du système bancaire allemand est assez direct. Les banquiers allemands apprécieront certainement…

Le délai entre un placement sous surveillance et une décision sur la note est généralement de trois mois environ, mais, dans le cas de la zone euro, S&P a laissé entendre qu’il pourrait être plus court.

Pourquoi s’en prendre à une banque allemande ? Pour obtenir  un peu plus de flexibilité de Dame Merkel et rendre acceptable le geste exigé par l’envoyé de Wall Street, Tim Geithner. Vous savez, celui qui commande à Obama…

Précision de Jean-Michel Six : si une banque venait à avoir quelque problème… “On admettrait alors que tout le monde est dans le même bateau, et que même les établissements allemands peuvent être affectés par cette contagion.” “J’ai peur que cela puisse être nécessaire”, a-t-il ajouté. (SIC)

Pourquoi cette crise (pour le moment hypothétique) du secteur bancaire allemand serait-elle utile à la cause mondialiste… ?

Le cartel bancaire est-il si pressé de voir l’Allemagne abattre ses cartes ? Cette attaque survient au même moment où des groupuscules, téléguidés essentiellement par les agences US, cherchent à déstabiliser l’ex-colonel du KGB. Hasard ? Cela n’existe pas à ce niveau.

Irions-nous vers un axe BERLIN / MOSCOU ET VARSOVIE ? Ce sera plus clair en 2012…

 
89 Comments

Publié par le 13 décembre 2011 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 13 décembre 2011

Il faudra bien surveiller le point pivot des 1217 pour le E-mini SP 500. Sous ce niveau, le cours pourrait se rapprocher des 1205-1200 puis 1150.
Pour l’instant, le marché manque de dynamisme, sans tendance franche, capée par une grande résistance à 1280 points. Sous les 1217, surveillons donc 1205-1200 et 1150 points. (Il faudra attendre probablement la mi janvier pour voir la tendance de fond reprendre).
Concernant la remarque de Jean Michel Six (responsable Europe de Standard & Poor’s – voir article de LIESI) nous surveillerons les banques allemandes. Ceci s’apparente à une menace et dans ce cas, la BCE pourrait peut-être intervenir. Ainsi, cela provoquerait probablement un fort mécontentement des Allemands (sauf si un changement d’attitude se mettait en place en acceptant que la BCE joue le même rôle que la FED).

Concernant, l’EURUSD (proposé à la vente à 1.415), notre point a été atteint 1.32-1.315. Il faudra être très vigilant car sous ce palier, une accélération peut se produire vers 1.30 – 1.283 – 1.268 – 1.23.

Depuis notre dernier point dimanche soir, l’Or est passé de 1715 à 1660 et se rapprochera peut être des 1590. (Ce point peut être intéressant pour les achats de Noël, Napoléon, etc…).

Le cours de la Commerzbank se rapproche de son support phare à 1.15 euro. Sous ce niveau, une accélération baissière pourrait se développer. Espérons que le cours rebondira sur ce point. Dans le cas contraire, le prochain support se situe vers 0.9 euro.

 
9 Comments

Publié par le 13 décembre 2011 dans Non classé

 

L’Euro devient de plus en plus fragile

Nous sommes en train de casser les 1,32. Il faut bien sûr attendre la clôture.

Surveillons bien l’évolution des prochaines heures. Autant vous dire que de nombreux traders ont les dents serrées en regardant les écrans des changes… Y aurait-il des ventes d’or de certains Etats à cause de ce qui pourrait faire la Une prochainement ? Nous laissons l’enquête aux lecteurs.

 

 

________________________________________________________________________________________

 

 

Goldman Sachs : un rapport pessimiste….

Posted 12 déc 2011 — by Phardos
Category Apocalypse financière, nouvel ordre mondial

–2011-12-10 03:24:24  xinhua

http://french.cri.cn/621/2011/12/10/302s263915.htm

La banque d’investissement américaine Goldman Sachs (GS) Paris a dévoilé vendredi un rapport pessimiste concernant l’évolution économique de la zone euro au cours des deux prochaines années.

Selon ce rapport intitulé « Zone euro 2012-2013 : avancée dans la décennie perdue? » et présenté par la responsable de la recherche économique de Goldman Sachs Paris, Natacha Valla, le scénario envisagé par l’institution financière prévoit pour la région « une période de récession sévère au tournant de l’année, suivie d’une période de faiblesse prolongée ».

Étant donné que, selon les termes du rapport, « la croissance mondiale a nettement ralenti » et que « l’environnement de croissance s’est nettement détérioré en zone euro », ces dernières années, GS a procédé à « une baisse substantielle de (ses) prévisions de croissance » pour 2012 et 2013.

Le taux de croissance des pays ayant adopté la monnaie unique européenne est estimé à -0,8% en 2012, reflétant la détérioration de la situation économique, puis, suite à une faible reprise en 2013, à 0,7%.

Ce scénario d’une croissance négative  (ndlr : la croissance négative : terme complètement burlesque pour ne pas dire récession) dès l’année prochaine est notamment attribué à la « crise de confiance » qui touche actuellement entreprises et ménages en raison de la crise de la dette souveraine, sans oublier le risque d’un resserrement ou d’ une contrainte du crédit bancaire (credit crunch) qui pèse sur le marché.

Lors de sa présentation du rapport de GS, Mme Valla a souligné qu’une réforme réussie de la gouvernance en zone euro impliquerait nécessairement une « mutualisation du surplomb de dette » et, en contrepartie, l’instauration de mécanismes de contrôle sur les déficits et dettes publics des Etats membres. (ndlr : c’est du dictat fédéral en devenir, une fois de plus)

La chef économiste de GS a également insisté, dans ce contexte de difficultés économiques, sur la remise en cause de certaines clauses du traité de l’Union européenne, en particulier celle de no bail-out (ou de « non renflouement »), énoncée à l’article 125 du Traité de Lisbonne.

–Peut être serait il utile de citer un certain ouvrage “protocolaire”

«Par leur négligence dans la conduite des affaires de l’État, ou par la vénalité de leurs ministres, ou par leur ignorance des choses financières, les souverains des Gentils ont rendu leurs pays à tel point débiteurs de nos banques qu’ils ne pourront jamais payer leurs dettes. (…)

Les dettes d’État et les impôts : Mais, quand la farce est jouée, il ne reste plus que le fait d’une énorme dette à payer. Et, pour en servir les intérêts, il faut que le gouvernement ait recours à un nouvel emprunt qui n’annule pas la dette de l’État mais qui l’augmente, tout au contraire. Lorsqu’il ne lui est plus possible d’emprunter, l’État lève de nouveaux impôts pour arriver à payer les intérêts de ses emprunts. Ces impôts ne sont pas autre chose que des dettes qui couvrent d’autres dettes.»

–Conclusion, il FAUT de la dette sur de la dette etc etc etc….mais il faut que cela soit noté sur le papier….Autrement dit : les messagers de la main invisible nous font entrevoir un programme macabre de dépouillement général…Il est tout de même intéressant de voir que Goldman Sachs émette son point de vue alors que ses pions prennent la tête de l’UE….pour mettre tout le monde sur les rotules, par un vol qualifié surenchéri sur un vol qualifié.
 
 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche