Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 04:50

Scénario catastrophe pour la planète 

Le pessimisme ambiant nous amène tout naturellement à nous intéresser à l’eschatologie, soit la doctrine relative à la fin du monde et à la destinée de l’Homme après la mort. Imaginez un instant que l’Homme soit un jour capable d’apprivoiser le climat, comme ce fut ponctuellement le cas dans les Emirats arabes unis ou pour les Jeux Olympiques de Pékin en 2008. Dans un avenir relativement proche, il sera techniquement possible de stabiliser la calotte glaciaire, voir de l’agrandir, en larguant des particules de soufre dans l’atmosphère. Science-fiction ou réalité? Seul l’avenir nous le dira.

 

 

 

Le soleil tire sa révérence 

Depuis les années septante, une théorie circule selon laquelle le soleil devrait s’éteindre progressivement au fil des siècles, pour finir par mourir. Un véritable scénario catastrophe pour la planète puisqu’une diminution de 40% de l’activité solaire aurait pour conséquence une glaciation permanente avec, à terme, la disparition de la vie sur terre. Si l’on en croit les scientifiques, le phénomène n’est pas récent. L’histoire de la terre est en effet constituée d’une succession de périodes de glaciation durant lesquelles la quasi-totalité des continents était recouverte de glace. Citons, par exemple, la glaciation Varanger qui, voici 650 millions d’années, transforma littéralement la terre en boule de neige.

 

 

Quand la technologie supplante l'humain 

Le moins que l’on puisse dire à propos de l’informaticien américain Ray Kurzweil est qu’il ne déborde pas d’optimisme. Selon cet éminent futurologue, le progrès des technologies informatiques devrait faire perdre à l’homme le monopole de l’intelligence et de la conscience d’ici à 2045. L’avenir de l’humanité se situerait dès lors dans une forme de symbiose avec la machine. Ce qui signifierait, à brève échéance, l’effondrement du système humain par manque de structure. L’échéance – 2045 – paraît si proche que l’on préfère, par tranquillité d’esprit, enfouir l’information au plus profond d’un tiroir.

 

 

Quand la terre tremble 

En Belgique, nous avons la chance d’être épargnés par les phénomènes d’origine volcanique. Jusqu’à présent du moins. Les scientifiques, quant à eux, font état de l’existence de ‘supervolcans’ dont les éruptions pourraient, à terme, avoir des effets cataclysmiques pour le climat et la vie sur terre. Les premiers concernés par ce scénario catastrophe digne d’un blockbuster hollywoodien pourraient être les Américains, puisque trois des six ‘supervolcans’ répertoriés (Yellowstone, Long Valley et Valles Caldera) si situent dans le nord des Etats-Unis. Risque maximum également pour les Japonais  (Kagoshima), les Néo-Zélandais (North Island) et les Indonésiens (lac de Toba). 

 

Gulf Stream en danger 

Si l’Europe occidentale peut se targuer d’un climat relativement tempéré, elle le doit en grande partie au courant océanique baptisé Gulf Stream. Selon certains scientifiques, le débit du Gulf Stream diminuerait de façon significative, entraînant un réchauffement climatique majeur en Europe. Depuis une vingtaine d’années, on enregistre une baisse de 30% du débit de la dérive atlantique qui est passé de vingt millions de tonnes d’eau/seconde à quatorze millions. A terme, les conséquences de ce phénomène se révèleront catastrophiques : hausse significative des températures en Europe, disparition de toute forme de vie aquatique, cataclysmes naturels tels que violents orages ou inondations de grande ampleur,…

 

 

Le spectre d'Armageddon 

Le spectre d’Armageddon planerait-il au-dessus de nos têtes? La probabilité qu’une météorite vienne détruire notre planète est quasiment nulle. Toutefois, les archéologues ont recensé sur la terre des dizaines d’impacts ayant occasionné des dommages humains et écologiques conséquents. Prenons, par exemple, les dinosaures : la plupart des scientifiques s’accordent pour attribuer leur disparition à un impact de météorite. Sans parler de Mars : selon les chercheurs de la NASA, il y aurait eu une forme de vie sur la planète rouge jusqu’à ce que celle-ci soit violemment heurtée par une météorite, voici 3,9 milliards d’années. Un phénomène qui eut pour conséquence un bouleversement total de la pesanteur sur la planète, ainsi que la disparition pure et simple de toute forme de vie. Si la probabilité d’un tel cataclysme sur terre ne peut être totalement exclue, le risque est néanmoins proche de zéro. Certes, la ceinture d’astéroïdes contient des corps de mille kilomètres de diamètre, dont la chute sur la terre éliminerait toute forme de vie. Toutefois, ceux-ci ont des trajectoires stables et ne constituent pas une menace réelle.

 

Menace nucléaire 

Les initiateurs du ‘Projet Manhattan’ – nom de code du programme nucléaire ayant conduit à la conception et à la fabrication de la bombe atomique – ne se doutaient probablement pas de l’impact considérable de leur ‘trouvaille’ sur l’avenir de la planète. Une chose est certaine : septante ans plus tard, on estime à 22.000 le nombre de têtes nucléaires réparties dans le monde. Certes, c’est beaucoup moins que les 65.000 ogives nucléaires détenues par les grandes puissances mondiales en  1985, mais amplement suffisant pour anéantir la planète. Il suffirait pour cela qu’un despote appuie sur le bouton rouge… Tous les regards se tournent aujourd’hui vers la Corée du Nord et vers l’Iran, deux états dont le discours est loin d’être pacifiste. (Mensonge ! Ils n'utiliseront le nucléaire que pour se défendre, c'est une arme DISSUASIVE. Pas l'Occident, lui l'utilisera pour anéantir un rival, un non-aligné, ou pour s'approprier les ressources ! Note d'eva)

 

 

Royaume des ténèbres 

Nous avons déjà mentionné (photo 2) la théorie selon laquelle le soleil s’éteindrait lentement, provoquant à terme une glaciation de plus en plus importante. Si nous ne modifions pas radicalement nos comportements, le processus pourrait même s’accélérer. Les crasses que nous rejetons dans l’atmosphère (émissions de CO2, combustion des énergies fossiles, rejet de particules, etc.) engendrent une pollution telle que le rayonnement solaire diminue chaque jour un peu plus. Si nous persistons dans la voie que nous avons tracée, pluies acides, sécheresse et dérèglements climatiques deviendront notre lot quotidien, jusqu’à ravager complètement la planète.

 

 

Menace d'épidémies 

Le monde médical craint l’émergence d’une épidémie mondiale qu’aucune médication ne serait en mesure d’éradiquer. On se souvient de l’épidémie de peste qui, au Moyen-Age, décima un quart de la population en Europe. Sans parler du choléra, du sida, de l’hépatite, de la malaria et de la rougeole. Les virus deviennent de plus en plus résistants aux médicaments, notamment aux antibiotiques. Par conséquent, les scientifiques s’attendent, dans un avenir plus ou moins proche, à ce qu’une maladie inédite se développe, laquelle occultera toutes les autres. Le fait que l’homme soit de plus en plus mobile et multiplie ses déplacements dans le monde n’est certes pas étranger à ce phénomène.

 

 

 

Réfléchissez avant de vous soulager!

Très présent dans les flatulences animales et, dans une moindre mesure, humaines, le méthane est également extrêmement abondant dans le milieu naturel. Il est indubitable que la terre se réchauffe de plus en plus. Conséquence : le sous-sol gelé fond plus vite que d’habitude et devient instable en se réchauffant. Ce phénomène provoque la libération de méthane dans l’atmosphère. Ce dernier étant un puissant gaz à effet de serre, le réchauffement climatique s’accélère de façon exponentielle. Certes, le phénomène n’est pas nouveau : il y a 550 millions d’années, la présence de méthane dans l’atmosphère était tellement importante que la terre a mis 100.000 ans à s’en remettre. Ce fut à nouveau le cas voici 250 millions d’années, suite à une gigantesque éruption volcanique. Pensez-y lorsqu’il vous prend une subite envie de… vous lâcher!

 

http://www.skynet.be/jack-fr/style/dossier_reflechissez-avant-vous-soulager?articleId=833542#main

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Le Futur
commenter cet article

commentaires

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 12/06/2011 12:38



Bonjour,


 


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.


 


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


 


La Page No-8: THÉORÈME DES CATASTROPHES


Responsable des morts potentiels(Tm) ?


 


DSK, DNA ou USA !  Qui gagnera ?


 


Cordialement


 


Clovis Simard



Giselow 25/01/2011 23:37



Très deçue de la publication de cet article, plein de fausses informations. Il ne faut pas publier ce genre de textes sans les accompagner d'un commentaire critique.


Il n'y a pas de rechauffement Anthropogèen(AGW), mais il y a des chemtrails/ pollution artificielle qui conduit à un assombrissement global, etc. etc.


UN PEU PLUS DE VIGILANCE !



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche