Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 22:06

 

http://dutron.wordpress.com/2010/04/28/apres-la-grece-le-portugal-la-crise-financiere-s%E2%80%99approfondit-en-europe-cette-fois/

 

 

Pour mieux comprendre ce qui nous arrive, vous pouvez visualiser sans modération toutes ces vidéos... A votre temps bien sûr
On ne voit pas ça sur TF1 et France Télévision.

 

Paul Grignon   notamment http://www.youtube.com/watch?v=VaCoI9CFSPQ


JM Vernochet    notamment  http://dai.ly/cZOPqG   et http://www.youtube.com/watch?v=c2zJuO6I3VU   de

 

Pierre Hillard  notamment    http://video.google.com/videoplay?docid=-1590349746148192100   

 

François Asselineau   notamment    http://www.in.com/videos/watchvideo-asselineau-sur-la-crise-de-leuro-12-7642091.html  et  http://www.in.com/videos/watchvideo-les-12-impasses-de-lue-franois-asselineau-1sur17-5881965.html  de

Michel Drac   notamment    http://videos.thewebextra.com/video/Crise-ou-coup-dEtat-par-Michel   

 

Patrick Viveret   notamment   http://dailymotion.virgilio.it/video/xf3irn_viveret-oct-2010-capitalisme-vert-o_news  

Alain SORAL   notamment  http://www.youtube.com/watch?v=wqttAv5cqnk

 

Aymeric Chauprade  notamment http://www.dailymotion.com/video/x97gjv_l-iran-par-aymeric-chauprade-2-2_news et de l’histoire

 

Thierry Meyssan notamment http://www.youtube.com/watch?v=teNISSLuk_o et http://video.google.com/videoplay?docid=192229914122867503

 

Paul-Éric Blanrue   notamment http://www.partiantisioniste.com/actualites/interview-de-paul-eric-blanrue-iran-et-sionisme-352.html c’est plus chaud mais

 

Pierre Jovanovic   notamment http://video.yahoo.com/watch/5592545/14679350

 

Gerald Celente  notamment  http://www.youtube.com/watch?v=iQsG3ze-pdM

 

 

NB Eva: Pas le temps de les écouter, désolée.

A vous de démêler le bon grain de l'ivraie...

 

 

Un autre Lecteur m'envoie ce texte:


 

Merci de transmettre aux personnes concernées.

Monsieur, Madame ,

 

Voici les fraudes de Copenhague .

Voir aussi l' université East Anglia ( Courriels de Nov 2009 )

Défaite juridique pour le réchauffement planétaire dans le scandale du Kiwigate


Dans la controverse climatique, surnommée Kiwigate, les (climato) sceptiques de Nouvelle-Zélande infligent une défaite de choc dans la salle d'audience aux climatologues impliqués dans la fraude sur les données de température.

Le gouvernement de la Nouvelle-Zélande via son Institut National de Recherche sur l'Eau et l’Atmosphère, (NIWA) a annoncé que cela n'a rien à voir avec l'enregistrement « officiel » du climat du pays dans ce que les commentateurs appellent une capitulation de la reconstitution climatique frauduleuse. L'histoire est également couverte sur le site web centralisateur d’informations,icecap.com.

La Déclaration de défense du NIWA affirme qu'ils n'ont jamais été responsables de l’enregistrement national des températures (NZTR).La baisse est considérée comme un triomphe juridique pour les sceptiques de la New Zealand Climate Science Coalition (NZCSC), qui avaient lancé leur défi en août dernier en demandant à la Haute Cour de Nouvelle-Zélande d’invalider la reconstitution du service météorologique des températures des antipodes. La pétition du NZCSC peut être lue ici.

Selon la déclaration officielle d'août de la plainte du  NZCSC, les climatologues ont trafiqué les comptes en utilisant les mêmes 'trucs' présumés employés par des scientifiques britanniques et américains. Cela implique la subtile imposition d’un parti-pris de réchauffement de la planète au cours de ce qu'on appelle le processus d’« homogénéisation », qui se produit lorsque les données climatiques doivent être ajustées.

La charge spécifique contre le gouvernement néo-zélandais était, que ses spécialistes du climat avaient pris les enregistrements bruts de température du pays et puis les avait ajustés artificiellement avec pour résultat la création d’une tendance au réchauffement plus abrupte que celle qui existerait, si on examinait seulement les données brutes.

En effet, les enregistrements Kiwi originaux ne montrent aucun réchauffement au XXe siècle, mais après manipulation par les climatologues sponsorisés par le gouvernement, les données semblaient indiquer une tendance au réchauffement de 1 C.

Le gouvernement néo-zélandais abandonne l’ « Enregistrement Officiel des Documents Climatiques »

L'histoire du NZCSC rapporte que les autorités de la Nouvelle-Zélande, « ont officiellement déclaré, qu’à leur avis, ils ne sont pas obligés d’utiliser les meilleures informations disponibles ni d'appliquer les meilleures pratiques et techniques scientifiques disponibles à un moment donné précisé. Ils ne pensent pas que cela fasse partie de leur obligation légale de  rechercher « l'excellence ».

Le NIWA dément à présent, qu’il ait existé quelque chose comme un enregistrement  « officiel » des températures néo-zélandaises, bien qu'il existe un acronyme officiel pour cela (NZTR). Toutefois, la position adoptée aujourd'hui par le gouvernement néo-zélandais est que tous ces enregistrements sont maintenant considérés comme non officiels et strictement à des fins de recherche interne.

L'article demande instamment, que si le gouvernement ne veut pas affirmer que leur reconstitution de température est officielle, alors « personne d'autre ne devrait se reposer dessus. »

Un chercheur de l'Université du Climategate impliqué dans  la falsifation de données

Comme indiqué dans un article de Suite101 par le même auteur en avril 2010 'Kiwigate est une copie carbone de Climategate' il a été démontré, que le scientifique qui a fait les "ajustements gras" controversés n'est personne d'autre que Jim Salinger, qui est aussi un des principaux auteurs du Groupe Intergouvernemental d'Experts sur l'évolution du Climat (GIEC). En raison du petit nombre d’enregistrements de température existant pour l'océan Pacifique, l'enregistrement NIWA pèse plus lourd dans la détermination par le GIEC de l'ONU, des tendances pluri-décennales des températures moyennes mondiales.

Salinger a été exclu par le NIWA plus tôt cette année pour avoir parlé sans autorisation aux médias. Initialement, le chercheur travaillait à l’unité de Recherche Climatique de Grande-Bretagne (CRU), l'institution qui est au cœur du scandale du Climategate.

Salinger figurait également parmi le cercle intérieur de spécialistes du climat dont les courriels divulgués ont précipité la controverse climatique originale en novembre 2009. Dans un courriel (4 août 2003), à un confrère américain, professeur de climatologie, Michael Mann, Salinger déclarait qu'il était « extrêmement préoccupé par les normes académiques » parmi les climatosceptiques.

Destruction de données avant qu'elles puissent être vérifiées indépendamment

Dans des circonstances étrangement semblables à ceux de la controverse du Climategate, le Kiwigate semble correspondre au Climategate en trois points. Tout d'abord, les climatologues ont refusé de soumettre leurs données pour une analyse indépendante. En second lieu, poussés dans leurs retranchements, les scientifiques ont affirmé que leurs ajustements avaient été « perdus ». En troisième lieu, les données brutes elles-mêmes ne prouvent aucune tendance au réchauffement.

Les fichiers pdf téléchargeables de lettres échangées entre le président de la coalition et l’avocat Barry Brill et le Président du NIWA, Chris Mace peuvent être lues ici.

éférences:

Dunleavy MBE, T., « La Haute Cour sollicitée pour l’invalidation de l’enregistrement officiel des température NZ du NIWA, » (13août 2010). climatescience.org.nz, (accessible en ligne: 6 octobre 2010)

Atkins, Holm, Joseph & Majurey., [Avoués], ‘Exposé de défense pour le compte du Défendeur,' [au nom du NIWA], (14 septembre 2010)

Costa, A.C. et a. Soares, ' Homogénéisation des données : examen et nouvelles perspectives à l'aide des géostatistiques, " Sciences mathématiques de la Terre, volume 41, numéro 3 / avril 2009.

New Zealand Climate Science Coalition, « La NIWA  sommée de montrer pourquoi et comment les enregistrements de température ont été ajustés » (7 février 2010), accessible en ligne 26 avril 2010.

NZCSC & Climate Science Conversation Group ; Déclaration de presse du 18 décembre 2009, accessible en ligne (26 avril 2010).

Salinger, J. Climategate de nom de fichier du courriel : 1060002347.txt. (4 Août 2003).

http://www.suite101.com/content/Legal-Defeat-for-Global-Warming-in-kiwigate-Scandal-a294157



ARTICLES CONNEXES

Professeur de physique U.S.: « Le réchauffement global est la plus grande et plus prospère fraude pseudo-scientifique, que j'ai vue dans ma longue vie.

 


 

Reçu aussi d'un autre Lecteur cette sélection :
Oui j'ai vu plusieurs vidéos prouvant que ce sont des policiers (de la BAC) qui sont les casseurs et le départ de la révolte contre la police à Lyon est très clair:
 
Voici deux autres exemples de l'ampleur de la révolte en France:
 
Plus une magnifique rencontre de Daniel Mermet et de Jean-Luc Mélanchon diffusée cet après-midi:

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche