Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 06:23

 

Pour commencer, cette attendrissante photo...

   

 

cage-aux-folles.jpg

 

 

Dernière mise en ligne sur le site de Manuel de Diéguez
 
http://www.dieguez-philosophe.com /

 

 

- Le génocide arménien et la souveraineté du peuple français (1) , 15 janvier 2012

Depuis le vote de la loi du 23 décembre 2011, qui interdit la sottise de contester le génocide arménien de 1915, j'ai laissé passer trois semaines sans vous dire mot sur le sujet de la pénalisation de l'ignorance, parce qu'il s'agit d'un évènement législatif dont tout l'intérêt est de transcender l'actualité parlementaire et de soulever la question de fond du statut anthropologique de la mauvaise foi dans les sociétés et jusque dans les sciences dures. La première interrogation porte sur la réflexion que doit vous 'imposer le spectacle de la pauvreté méthodologique dont les historiens professionnels d'aujourd'hui ne cessent de vous apporter la démonstration, la seconde, sur la balance à construire afin que vous appreniez à peser les obstacles que rencontre le verbe comprendre appliqué à un génocide.

(…) A suivre…

 

Bannière
Une nouvelle étiquette pour un air intérieur plus sain !
 


Mercredi 11 janvier - Le Dr Pierre Souvet répond à Nathalie au sujet du micro-ondes

 

 

 


Au menu aujourd’'hui : le « Petit guide vert de la bio-alimentation ! » !

Couverture_Bio_Alim_site_BDAu menu aujourd’hui : le « Petit guide vert de la bio-alimentation ! » ! A télécharger gratuitement en cliquant ici !

Après les fêtes de fin d’année et les « petits » excès alimentaires, on réfléchit à comment perdre les quelques kilos superflus qui nous empêchent d’'entrer dans nos pantalons ! Régime à l’ananas ? Ou plutôt à la soupe au chou ? Du plus simple au plus extravagant, ils ne manquent pas, et pourtant ils ne sont pas toujours bons pour la santé... Pour préserver sa santé - et celle de la planète par la même occasion -, l’'Association Santé Environnement France, qui réunit plus de 2 500 médecins, publie aujourd’hui un petit guide vert sur la bio-alimentation pour être durablement en bonne santé !

« Puis-je utiliser mon micro-ondes pour cuire mes aliments ? », « Le non-Bio local est-il préférable au Bio venu du bout du monde ? », « Quelles viandes privilégier pour sa santé ? », « Quels aliments puis-je composter ? », voilà quelques-unes des questions auxquelles répond le « Petit guide vert de la bio-alimentation » ! Ce livret prend en compte tout le processus alimentaire allant du choix des aliments au tri des déchets en passant par la cuisson ou la conservation des aliments...L’'objectif est de montrer que chacun de nous peut adopter une alimentation respectant à la fois la santé et l'’environnement !

Pourtant aujourd’hui, le consommateur ne sait pas toujours sur quels critères faire son choix. Un choix qui a son importance puisque de nombreuses études ont déjà démontré le lien entre alimentation et santé. « Nous nous sommes rendus compte que de plus en plus de patients nous posaient des questions sur la nocivité des plats tout prêts, sur l’'avantage des produits locaux, mais aussi sur les qualités réelles du « Bio ». Ce qu'’ils trouvent sur Internet peut parfois être contradictoire et nous tenions à leur donner un guide validé par des médecins» explique le Dr Pierre Souvet, Président de l’'ASEF. En effet, les conseils donnés s’'appuient sur des études scientifiques reconnues que le lecteur peut retrouver en bibliographie à la fin du guide.

Sur cette question alimentaire, l’'ASEF n'’en est pas à son coup d’essai. En 2010, l’'association avait déjà travaillé sur le sujet en réalisant une enquête avec France 3 intitulée « Bio vs Discount ». Celle-ci avait démontré que notre alimentation avait un effet direct sur notre santé. Durant 15 jours, une personne était passée au « tout bio » et une autre au « tout discount ». En analysant leurs urines, on se rendait compte que celle qui était passé au « Discount » avait absorbé plus de conservateurs et de gras qu’'à son habitude. A l’'inverse, la personne étant passée au « Bio » avait vu son taux d’'acide gras saturé diminuer et avait perdu 2 kg en seulement 2 semaines! «L'objectif était de voir comment tel ou tel régime alimentaire pouvait influer sur la quantité de produits toxiques présents dans notre organisme. Notre enquête a montré que changer son alimentation avait un effet direct et rapide sur notre santé, mais nous voulions aller plus loin et donner à nos patients des moyens concrets pour manger autrement! Ce guide est donc un manuel pour que manger devienne un moyen de se sentir mieux au quotidien!», conclue le Dr Patrice Halimi, Secrétaire Général de l’'ASEF.

Le « Petit Guide de la Bio-alimentation » est téléchargeable gratuitement en cliquant ici.

Contact presse: Ludivine Ferrer ou Sarah Norest 04 88 05 36 15 - www.asef-asso.fr

L'Association Santé Environnement France, qui rassemble aujourd'hui près de 2 500 médecins en France, est devenue incontournable sur les questions de santé-environnement. Elle travaille particulièrement sur le lien santé-alimentation.

Mis à jour ( Lundi, 09 Janvier 2012 13:36 )
 


 

 

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2012/01/13/le-declin-des-puissances-occidentales-ii.html

Le déclin des puissances occidentales (II)

Le Monde daté du vendredi 13 janvier 2012 annonce à la une « Prés d'un tiers des Français adhèrent aux idées du Front National ». L'enquête met en évidence notamment la « critique de la classe politique », un monde clos dont la faillite évidente s'avère bien plus déterminante que le programme du FN. Comme s'il s'agissait de répondre à ce sondage TNS Sofres, Arnaud Montebourg publie dans La Tribune un point de vue intitulé « Une victoire lente mais certaine de la démondialisation », évoquant en particulier « la perte de 750 000 emplois industriels en France en dix ans » et « la montée des extrémismes ». Mais une telle description des faits est-elle crédible ? La réalité est que la débâcle actuelle n'est pas particulièrement le fait de la « droite » qui gouverne depuis dix ans, mais le résultat de trois décennies de politique « consensuelle » menée conjointement par « droites » et « gauches », « gauche plurielle » comprise. Et que la stratégie suicidaire d'exportation massive de capitaux a été une constante de la politique française depuis Napoléon III, quelle qu'ait été la teinte politique de façade du gouvernement. Le colonialisme n'a été, tout compte fait, qu'une expression de cette stratégie qui s'est soldée entre autres par deux guerres mondiales dévastatrices pour les pays européens. Le 13 janvier au soir, Le Figaro écrit « Dette : la France a perdu son AAA », et Le Parisien : « La perte du triple A "n'est pas une catastrophe" selon Baroin ». Mais est-ce le véritable problème ? Et qui a octroyé à des agences de notation privées un tel pouvoir sur les Etats ? De toute évidence, les puissances « occidentales » ont forgé elles-mêmes leur déclin au cours des deux derniers siècles, voire depuis bien avant. Dans l'après-guerre, elles ont été incapables de la moindre rectification. Depuis les années 1980, l'apologie des délocalisations et de la mondialisation capitaliste a été de mise, autant de la part des « droites » que des « gauches ». C'est ainsi que le gouvernement de « gauche plurielle » de Lionel Jospin s'est distingué par sa politique de privatisations et de démantèlement de la fonction publique, par son soutien à une politique européenne de casse sociale et de marchandisation des services publics... Ce même 13 janvier 2012, Le Monde rapporte « Crise de la dette : les banques suspendent leurs négociations avec Athènes ». Jusqu'où ira le forcing bancaire pour faire plier les Etats ? Ignorer un tel contexte paraît profondément irréaliste, s'il s'agit d'analyser la montée du FN en France. 

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2012/01/13/le-declin-des-puissances-occidentales-ii.html ]

 

La police des polices, au cœur d'un scandale judiciaire

La Ripoublique

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/01/11/la-police-des-polices-au-c-ur-d-un-scandale-judiciaire_1628115_3224.html

 

 

Le directeur d'Errai TV va diffuser des enregistrements secrets ...

www.maghrebemergent.info/actualite/maghrebine/7794-le-directeur-...

il y a 2 jours – Des bandes audio de chefs d'Etat arabes enregistrés à leur insu par Mouâamar Kadhafi sont détenues par Michane Djabouri. L'ancien député ...

 

 

Comment votera la France rurale en 2012

.

 Comment votera la France rurale en 2012
Au mois de décembre 2011, j'ai effectué un long périple à travers la France, et tout spécialement dans les secteurs ruraux et les villages qui conservent encore de nos jours leurs coutumes et leurs traditions. La première observation affiche l'énorme contraste existant entre les valeurs de nos campagnes et les malaises des banlieues ou des cités. C'est ainsi qu'au fond d'une région française du nord ou du sud, de l'est ou de l'ouest, le bonheur du terroir s'exprime toujours de la même manière qu'il y a 30 ou 40 ans. Il est vrai que la mémoire est omniprésente parmi les populations disséminées au milieu des petits bourgs et des hameaux où le temps de vivre et d'exister est une priorité des habitants.
En parcourant les villages, je m'y suis longuement arrêté et quelques-uns notamment m'ont apporté la nostalgie d'un temps aujourd'hui assurément dépassé (certains le considèrent même comme ringard), mais rempli d'usages, de croyances, de rites et de survivances qui font infiniment la légende de la France profonde.
C'est ainsi que Noël prend toute sa dimension : la fête religieuse de la chrétienté n'est pas supplantée par le caractère commercial et païen de cette célébration : la crèche est bien présente partout dans les chaumières et le Divin Enfant est même chanté par ceux ou celles qui ne sont pas des catholiques pratiquants.
Dans ces campagnes tranquilles totalement opposées à la fièvre des grandes agglomérations, Noël est aussi une grande fête familiale où les aînés s'entourent de leurs enfants et de leurs petits enfants. Ce ne sont pas les cadeaux qui symbolisent forcément la commémoration de la Nativité, mais plutôt les réunions de ceux et de celles qui ont des liens très forts par la parenté, l'amitié et l'amour. Ainsi, en Provence, au cœur des Alpilles, il est encore très courant que l'aïeul arrose d'un verre de vin cuit, la bûche dans la cheminée en prononçant en provencal les paroles solennelles de la bénédiction : « Alegre ! Diou nous alegre !Cacho-fio ven, tout ben ven. Diou nous fague la graci de veire l'an que ven, Se sian pas mai, siguen pas men ! »
(Traduction : « Réjouissons-nous ! Que Dieu nous donne la joie ! Avec la Noël, nous arrivent tous les biens. Que Dieu nous fasse la grâce de voir l'année qui va venir ! Et si l'an prochain nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins. »)
Nous comprenons donc facilement que les traditions, les us et les coutumes sont encore bien présents dans notre société, même chez les jeunes qui, pour la plupart d'entre eux, souhaitent conserver l'hoirie culturelle, spirituelle et populaire qui vient de leurs parents ou de leurs ancêtres.
Alors, il ne faut pas nous faire croire que la France abandonne délibération son héritage, aspirée par la mondialisation et la percée des cultures étrangères venues des autres continents.
Les Français de la France rurale sont trop attachés à leurs valeurs pour accepter une Nation qui perdrait son identité, ses idéaux et son authenticité.
Et cette France-là votera certainement pour le ou les candidats ou candidates qui seront à même de défendre le Pays, non pas uniquement dans la réforme politique, économique et sociale, mais aussi dans ses origines, son histoire et son immense culture.
La plupart des français n'a pas envie (et notamment ceux ou celles issus de nos provinces) de voir le patrimoine de la Nation terni et défiguré par des civilisations du reste fort respectables, mais qui aurient tendance à s'enraciner et à s'étendre au détriment d'un passé et d'une mémoire nationale collective.
Lors de mes multiples rencontres avec un public parfaitement conscient de la situation française, j'ai appris que les gens des villages, des campagnes et en général du monde rural, avait bien l'intention de soutenir la France et particulièrement l'individualité de chacune de ses régions et de ses terroirs.
« La France doit rester la France », m'a dit clairement le maire d'une commune visitée. « Et autant que je serai à la tête de mon village, je défendrai par mes actions et par mon vote au moment des élections, l'identité de nos aînés comme celle des générations futures. »
Pierre-Alain Reynaud
Retrouvez tous les articles, projets, débats et commentaires sur :
Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com
cafe.republicain@gmail.com

 

.

François ASSELINEAU parle aux maires de France par DJAMELITO-UPR
François Asselineau, Président de l'Union Populaire Républicaine, est candidat à l'élection du Président de la République française en 2012. Il demande solennellement aux maires de France de lui accorder leur parrainage pour l'élection présidentielle.

 


 

2012 : Enfin un candidat qui a du panache !

Qui veut perpétuer le Programme du CNR issu de la Résistance !

Il mérite toute notre attention...  Eva R-sistons.

 

.

 

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche