Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 02:32

 

Selon des documents secrets publiés par Al-Jazira et "The Guardian", l'Autorité palestinienne était prête à faire des concessions majeures à Israël dans le cadre des négociations de paix. Des propositions dénoncées par le Hamas.

 

 

 

Par Céline MISSOFFE (vidéo)
FRANCE 24 (texte)
 

Ils sont présentés comme "la plus importante fuite de documents de l'histoire du conflit israélo-palestinien". Les quelques 1 600 documents publiés depuis dimanche soir par la chaîne pan-arabe Al-Jazira et le quotidien britannique "The Guardian" apportent un éclairage inédit sur les négociations de paix au Moyen-Orient, entre 1999 et 2010. Ils révèlent notamment l'ampleur des concessions que l'Autorité palestinienne était prête à faire, en particulier sur les questions cruciales du statut de Jérusalem et du retour des réfugiés.

 



Guerre et Gaz naturel : l’invasion israélienne et les champs gaziers offshore palestiniens

 

 

 

Ces révélations "concernent les offres palestiniennes, toutes plus explosives les unes que les autres pour la rue, explique Gallagher Fenwick, correspondant de FRANCE 24 à Jérusalem. Elles ont de quoi sérieusement endommager la crédibilité déjà bien affaiblie de l'Autorité palestinienne auprès de la population palestinienne. Elles dépeignent des responsables presque désespérés face à des négociateurs israéliens confiants, appuyés par les Américains".

Dès ce lundi matin, le parti islamiste Hamas a dénoncé "l'implication" de l'Autorité palestinienne "dans les tentatives de liquidation de la cause palestinienne".

 

 

Interrogé sur Al-Jazira dimanche, le chef des négociateurs palestiniens, Saëb Erekat, a lui affirmé que ces documents n'étaient qu'un "tissu de mensonges". "Ce qui a été diffusé a été déformé et sorti de son contexte, et contient des mensonges", a-t-il ajouté lundi.

 


© Bernat Armangue/AP/SIPA

 

"La plus grande Yourshalayem de l'histoire" 

Selon ces documents confidentiels, essentiellement des comptes-rendus de réunions, et contrairement aux positions affichées en public, l'Autorité palestinienne aurait ainsi fait en coulisses des concessions majeures à l'État hébreu au cours des deux dernières décennies. Par exemple :

  • Jérusalem : En 2008, l'un des principaux négociateurs palestiniens, Ahmed Koreï, propose qu'Israël annexe toutes les colonies juives construites dans et autour de Jérusalem depuis 1967 à l'exception d'Abou Ghneim - appelée Har Homa par les Israéliens.

"C'est la première fois dans l'histoire que nous vous faisons une telle proposition ; nous avions refusé lors des discussions de Camp David", en 2000, affirme Ahmed Koreï à cette occasion. "Ce n'est pas un secret que nous vous avons proposé la plus grande Yourshalayem - Jérusalem en hébreu - de l'histoire", a indiqué de son côté le principal négociateur palestinien Saëb Erakat à l'ancienne ministre des Affaires étrangères israélienne, Tzipi Livni.

 


 

Des propositions totalement contraires à la position officielle : "De notre point de vue, il n'y a pas de négociations sur Jérusalem. Jérusalem est à nous", répétait Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne, il y a encore une semaine.

Les autorités israéliennes n'ont à l'époque rien proposé en échange à ces concessions palestiniennes, jugeant qu'elles "n'allaient pas assez loin".

  • Esplanade des Mosquées : Concernant le Mont du Temple, Saëb Erakat a proposé une "solution innovante" qui consiste à ce qu'un comité international contrôle cette zone située dans la vieille ville de Jérusalem et qui abrite l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam.
  • Réfugiés : Sur l'épineuse question du droit au retour des réfugiés palestiniens, Saëb Erakat s'est dit prêt à accepter "le retour de 10 000 d'entre eux par an sur 10 ans, soit un total de 100 000". On évalue pourtant à environ cinq millions de personnes le nombre de réfugiés.
  • Sécurité : Ces documents révèlent aussi un haut niveau de coopération sécuritaire entre les forces de sécurité israéliennes et l'Autorité israélienne, et prouvent que le président Mahmoud Abbas était au courant de l'imminence d'une offensive israélienne contre Gaza - l'opération Plomb durci - fin 2008.

Un haut responsable israélien a démenti ce lundi cette information. "C'est un exemple d'inexactitude. Aucun avertissement concret concernant une offensive n'a été transmis à l'Autorité palestinienne", a déclaré le général de réserve Amos Gilad, directeur des affaires politico-militaires au ministère de la Défense.

  • Blocus : En 2008, Saëb Erakat a également demandé à Tzipi Livni de "renforcer le blocus israélien" imposé à la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas.

"Il faut du courage politique"

Ce lundi, l'ancien vice-Premier ministre israélien Haïm Ramon, député du parti Kadima, a lui estimé que ces documents prouvent que le gouvernement israélien "dispose d'un véritable partenaire pour la paix". "Encore faudrait-il qu'il la recherche" sincèrement, a-t-il ajouté.

 

 

 

Pour Ofer Bronchtein, président du Forum pour la paix et la réconciliation au Proche-Orient, ce sont les paramètres d'une solution au conflit israélo-palestinien qui sont, avec ces révélations, exposés publiquement : une reconnaissance de principe par Israël du droit au retour des Palestiniens et un partage de Jérusalem, qui deviendrait capitale des deux États. "Les négociations secrètes, ça suffit !, affirme Ofer Bronchtein sur FRANCE 24. Il n’y a plus rien à inventer pour la paix entre Israéliens et Palestiniens."

"Ehoud Olmert [l'ancien Premier ministre israélien, ndlr] et Mahmoud Abbas sont arrivés à un millimètre d’un accord de paix, poursuit-il. Malheureusement, la situation politique en Israël n’a pas permis à cet accord d’être signé. Aujourd'hui il faut renforcer l'Autorité palestinienne pour qu'elle puisse faire passer ces décisions auprès de son opinion publique, et il faut qu'Israël fasse preuve de courage politique. C’est de courage politique dont a besoin le Moyen-Orient", estime enfin Ofer Bronchtein.

 

 

http://www.france24.com/fr/20110124-israel-palestine-concessions-colonies-refugies-jerusalem-jazeera-abbas

 

 

Vidéos sur le site

 

 

 

 

Illustrations de ce post ici :

 

http://sarko-verdose.bbactif.com/t172-gaza-la-responsabilite-directe-de-la-france-et-de-lunion-europeenne

 

 

Sur ce post,

 

Les eaux usées d’Israël,

un lourd secret

Un énième crime commis par les sionistes est celui contre l’environnement et les eaux de Palestine. Cet odieux attentat était jusque là connu des seuls spécialistes. Il faut rendre hommage à Johann Hari qui l’a dévoilé au grand public dans un article consacré au 60ème anniversaire de l’entité sioniste dans le journal londonien « The Independent » du 28 avril dernier, article dans lequel il explique les sales dessous cachés de la fondation de l’entité sioniste.

Johann Hari est un journaliste et un dramaturge de grand talent. Il écrit dans le New York Times, le Monde, The Los Angeles Times, Ha’aretz… Il a été nommé journaliste de l’année en 2007, par Amnesty International et a obtenu le Prix Orwell du journalisme politique pour 2008.

Hari rapporte qu’il flotte sur Israël une suffocante odeur nauséabonde… Une senteur écoeurante qui s’ajoute à celle de la corruption de Sharon (père et fils) ou celle de l’actuel Premier ministre qui vient d’être interrogé par la police sur des pots-de-vin. Il s’agit en vérité de cette odeur caractéristique des fosses d’aisance, des effluves d’eaux usées. En effet, dans les Territoires Occupés, par de grands tuyaux métalliques, les colonies juives déversent leurs eaux usées brutes, telles quelles, non traitées, dans les terres palestiniennes de Cisjordanie.

Ces rejets finissent par percoler dans la nappe phréatique dont elles transforment l’eau en poison !

Hari ajoute : « Pour punir la population de Gaza d’avoir « mal voté », l’armée israélienne refoule aux points de contrôle les canalisations et le ciment destinés aux réparations du réseau d’égout. Résultat ? De grandes mares stagnantes d’immondices sont contenues par des murets fragiles dans toute la bande de Gaza où elles pourrissent et fermentent en plein air. En mars dernier, un de ces murets céda : un tsunami d’excréments humains emporta un bébé de neuf mois et sa grand’mère. L’ONG « Centre for Housing Rights » (Droit au logement) tire la sonnette d’alarme : si par aventure survenaient de grandes pluies, 1,5 million de m3 d’excréments humains pourraient se déverser sur la bande de Gaza provoquant « un monumental désastre humanitaire et environnemental » (...)

David Ben Gourion écrivait en 1937 : « Les Arabes doivent partir mais il nous faut l’occasion propice pour le faire, une guerre par exemple ». Il mit au point le Plan Dalit : intimidations et terreur à grande échelle, bombardements et sièges des populations, empoisonnement des puits et épandage d’herbicides sur les récoltes… En attendant, le choléra menace Gaza (...)

Mohammed Larbi Bouguerra, géographe, ancien professeur à l’Université de Tunis, spécialiste du problème de l’eau au Proche-Orient.
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77681

Biblio

 

 

Ils tentent d'apitoyer le monde entier sur leur shoah,

mais ils l'infligent aux Palestiniens !

(Et pas seulement à eux !)

Cette "démocratie" (j'allais dire

cette "démocrassie") est une immondice,

un chancre répugnant...

Et après, ils s'étonnent qu'on les vomisse dans le monde entier ?

Toute personne dotée de raison et de sensibilité

ne peut que vomir cette nation... immonde !

Seuls s'inclinent devant eux les serviles...

Eva R-sistons,

révulsée par ces crimes monstrueux,

qui n'ont  rien à envier à ceux de la Shoah des Tsiganes,

des malades mentaux, des homosexuels, des Juifs,

des résistants, des communistes, des Russes, des Témoins de Jéhovah

(crimes à relayer,

la vraie nature de l'occupant israélien

doit éclater partout)

Vive le boycott de ce pays infâme,

violant le Droit international

et toutes les lois humaines !

Bravo Stéphane Hessel !

 

 

 

 

 

Lire aussi :

Rapport: Le manque de blé met la bande de Gaza au bord du gouffre

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche