Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 05:22

« Le régime sioniste peut attaquer l’Iran s’il le souhaite, mais il ne s’en sortira pas vivant »


 

En marge de notre voyage en Iran, au printemps dernier, lors du Festival du Film Fajr de Téhéran, nous avons rencontré un groupe d’étudiants. En leur compagnie, nous avons pu découvrir la capitale iranienne, sans aucune entrave de la part des autorités, cela même lors de nos escapades dans le « Téhéran by night ».

Nous donnons aujourd’hui la parole à l’un d’entre-eux. Reza Ahmadi est étudiant en science politique et en langues étrangères. Il réagit à nos deux récents articles sur une possible intervention militaire israélienne en Iran. (1)


Mecanopolis : Depuis le mois dernier, de nombreux quotidiens spéculent sur une possible intervention de l’armée israélienne en Iran. Quel crédit donnez-vous à ces informations ?

Reza Ahmadi : Franchement, cela me fait rire. Le régime sioniste peut attaquer l’Iran s’il le souhaite, mais il ne s’en sortira pas vivant. La “Guerre de 33 jours” (la guerre d’Israël contre le Hezbollah en en 2006, NdlR) a bien montré la vraie puissance des sionistes : elle n’est qu’une façade.

Selon le quotidien suisse « Neue Zürcher Zeitung » et le « New York Times », l’ancien responsable du Mossad (le renseignement israélien), Meir Dagan, aurait indiqué lors d’une conférence tenue le 1er juin à Tel Aviv qu’Israël ne pourrait pas résister à un conflit militaire contre l’Iran. Quel commentaire apportez-vous à cette déclaration ?

Cela démontre tout d’abord que les sionistes ont peur. Si l’on a de légitimité, il n’y a aucune raison d’avoir peur. Ces déclarations relèvent plutôt d’une tentative de “guerre psychologique” à l’attention des Occidentaux qui ne connaissent rien de la réalité objective des forces qui s’opposent sur le terrain.

Aujourd’hui, partout dans le monde, le front anti-sioniste est fort que jamais. Au Moyen-Orient, la vague du réveil islamique va assurément noyer le régime sioniste. Je crois que la plupart des médias occidentaux ne sont pas indépendants, comme ils le prétendent. Ils ne font que répercuter ce que les lobbys sionistes leur racontent.

Le ministre iranien des Affaires étrangère à récemment accusé Israël et les États-Unis de comploter contre l’Iran. Il a notamment indiqué que « les Américains croient que le résultat immédiat d’un conflit militaire dans la région sauvera le régime sioniste. » Pensez-vous l’un des objectifs du président Obama soit de déstabiliser l’Iran ?

Je pense que le président Obama en personne n’a aucun problème avec l’Iran, et qu’il ne souhaite surtout pas un conflit ouvert. Mais cependant, à des fins électorales, il est obligé de prendre des décisions qui vont à l’encontre de sa volonté. Il y a 33 ans que les États-Unis font tout leur possible pour tenter d’affaiblir l’Iran : Les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU à l’encontre de notre pays ne provienne que d’eux. On peut aussi se souvenir qu’ils ont manipulé Saddam Hussein de sorte à imposer une guerre de huit ans contre l’Iran (de 1980 à 1988, NdlR). Ils ne cessent de terroriser les scientifiques iraniens, et parfois de les assassiner. Ils soutiennent des organisations terroristes comme le OMPI (2), le PJAK (3), le RIGI (4), le KOMALA (5), le KDP (6)… Le résultat de ces manœuvres s’est toujours soldée par un échec. Je pense que les États-Unis font tout cela pour détourner son peuple des problèmes intérieurs..

Croyez-vous que les troubles qui secouent la Syrie actuellement sont en réalité orchestrés par des services de renseignements occidentaux, cela dans le but d’atteindre l’Iran ?

Absolument. Le véritable objectif est l’Iran. Mais comparer l’Iran avec ses voisin est une erreur stratégique. Les services occidentaux ne savent pas du tout ce qu’est “l’esprit iranien”. Il y a ici un véritable sens de solidarité, une cohésion nationale qui unit le peuple contre ses ennemis. La guerre de huit ans (Iran-Irak, NdlR) a bien démontré cela.

La presse occidentale cherche en permanence à donner l’impression que le gouvernement iranien est en conflit interne, et que l’autorité du président Ahmadinejad est discutée. Quel est votre point de vue sur le sujet, vous qui vivez à Téhéran ?

Le système de iranien fonctionne sur l’axe du Guide Suprême, qui suit la voie de l’Iman Khomeini. Ce système est réellement démocratique et permet à chaque représentant politique, peu importe son niveau, d’exprimer son opinion ouvertement. Je ne parlerai pas de “conflits” mais de points de vues différents. Les médias occidentaux grossissent les choses afin de nourrir leur propagande. La récente rencontre entre Rafsanjani (ancien président, NdlR) et les membres du Parti de Coalition islamique est un bon exemple : les médias parlaient toujours de conflits entre eux, mais on voit qu’ils se réunissent et discutent ouvertement, et qu’ils ne sont pas en opposition.

Pour moi, l’Occident devrait changer son approche envers l’Iran. Menacer, sanctionner, terroriser les scientifiques, ne chercher que des conflits, tout cela va finir par réellement porter atteinte aux intérêts de l’Europe, qui semble de plus en plus dépendante des États-Unis.

Entretien réalisé par Frédéric Courvoisier, pour Mecanopolis


Notes :
1. Lire Une guerre contre l’Iran serait un désastre, même pour les USA et Une guerre contre l’Iran avant septembre 2011 ?
2. L’Organisation des Moudjahiddines du peuple iranien (OMPI) est un mouvement de résistance armée au régime de la République islamique d’Iran. Fondée en opposition au chah, l’OMPI est demeurée active en Iran et à l’extérieur, durant et après la Révolution islamique de 1979. L’organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada et des États-Unis d’Amériqu2 et l’a été par le Conseil de l’Union européenne de 2002 à janvier 2009.
3. Le Parti pour une vie libre au Kurdistan (PJAK) est une organisation politique et armée kurde placée sur la liste officielle des organisations terroristes des Etats-Unis, mais dont les membres serait formés par le Mossad. Lire à ce propos Entretien exclusif avec un ancien cadre du PJAK
3. Du nom d’Abdelmalek Rigi, fondateur du groupe terroriste sunnite Jundallah, suspecté d’être financé par la CIA.
4. Le Komala (« Comité des révolutionnaires du Kurdistan iranien ») est une organisation marxiste-léniniste formée en 1969 au Kurdistan d’Iran pour lutter contre le régime du Shah, puis une puissante guérilla qui a lutté contre le régime islamique en Iran.
5. Le Parti Démocratique du Kurdistan (PDK) est un parti politique kurde.

 

 

Article placé le 03 juil 2011, par Frédéric Courvoisier (Genève)

 

.

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche