Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 04:27

(Source : Paperblog de Hugues-André Serres)

 

 

L’homme est-il fait pour travailler ? Perdre sa vie à la gagner ? Des questions qu’on pensait dépassées, tant aujourd’hui la “valeur travail” est vantée partout.

.

 

 

 

 

 

.

 

Le travail gage de dignité pour l’homme… Pourtant cette valeur travail n’a pas toujours existé, elle apparaît surtout à la fin du 18e siècle. Le travail au sens ou nous l’entendons n ‘est pas vanté dans l’Antiquité par exemple. Aujourd’hui des penseurs s’interrogent et questionnent cette « valeur travail ». De nouvelles attitudes face à l’emploi salarié, face au marché du travail, justement voient le jour. Manifeste des “Chômeurs heureux” en Allemagne… En France Corinne Maier fit il y a quelques années de son livre “Bonjour paresse” un best-seller. La « valeur travail » est-elle dépassée ou au contraire plus que jamais nécessaire en tant qu’élément structurant de notre personnalité ? A partir de ces questions c’est en fait la création de richesse que nous soumettons à la question. La richesse d’une société se mesure-t-elle uniquement à l’aune de son PIB ? Travail, consommation, accumulation de biens, de « richesses », mais à quelle fin ? Croissance ou décroissance, un débat plus que jamais d’actualité. – Une émission vraiment excellente ou Paul Ariès aborde la question du revenu Universel de vie. (Vidéo 01) – Un grand Merci à Josiane pour avoir fait suivre

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche