Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 02:29

 

Soulèvement en Israël : Le Début De La Fin

Quand le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, devant le Congrès US a dit qu’Israël - un régime créé en volant des terres et qui survit grâce à la charité - «c’est ce qui est bien au Moyen Orient» et pour cela a été ovationné debout 29 fois par les sénateurs américains, il a négligé le fait que les soulèvements contre des régimes autocratiques n’ont jamais été limité au monde arabe.


Tentes de manifestants israéliens
Tentes de manifestants israéliens

Soulèvement en Israël : Le Début De La Fin - Extraits de l'article

Depuis le 14 Juillet des personnes se sont rassemblées partout en Israël pour protester contre l’augmentation des coûts du logement, des « villes de tentes « ont été dressées à Tel Aviv , Jerusalem, Beesheva, Haifa, Kiryat Shmona.

Elles demandent également au régime de réduire le coût élevé du carburant, de la nourriture et des dépenses de santé. Les manifestations ont montré les frustrations profondes de la classe moyenne concernant l’économie et cela représente le plus grand défi actuellement pour Netanyahou.

Certains médias ont essayé de minimiser les manifestations le justifiant en disant que contrairement à l’Eveil islamique dans les pays arabes, les Israéliens n’appellent pas à la « démocratie « ou à la fin de « l’oppression par l’état » mais elles protestent plutôt contre les « prix élevés des logements, de la nourriture, et d’autres biens »…

…Les récentes vagues de protestations en Israël surviennent 6 mois après la grève d’un mois des employées du ministre des affaires étrangères et après de fréquentes fermetures des aéroports également dues à des grèves.

La dette publique d’Israël est de 79% de son GDP et ses importations dépassent de 1.25 milliards de $ ses exportations. Plus de 23% des Israéliens vivent en dessous du seuil de pauvreté (dont un grand nombre de rescapés des camps de concentration nazis ndlt). En d’autres termes -- selon les mots du Congrés - - Israël est « dépendant économiquement ».

« Israël n’est pas indépendant économiquement et dépend de l’aide étrangère et d’empreints pour maintenir son économie. En plus de l’aide des US on estime qu’Israël reçoit 1 milliards de $ annuellement via la philanthropie, une somme identique grâce à des prêts commerciaux à court et moyen terme et environ 1 milliard grâce aux bonds du trésor israélien. Depuis 1985, les US ont fourni 3 milliards de $ de prêts annuellement à Israël. Depuis 1976, Israël est le plus grand receveur annuel d’aide étrangère US, et est le plus grand receveur en terme de cumul depuis la Seconde Guerre Mondiale » selon un rapport de 2003 du Congressional Research Service (CRS) intitulé « Israël : US Foreign Assistance ».

Actuellement avec la récession mondiale économique et une faible reprise post récession aux US et chez d’autres alliés d’Israël , le total d’aide financière et d’autres formes d’assistance qu’Israël peut recevoir seront à l’évidence touchés ajoutant de l’huile sur le feu des problèmes que le régime d’Israël doit déjà affronter.

Le Vendredi 29 Juillet 2011 des centaines d’Israéliens ont manifesté à Tel Aviv mettant en garde contre le fait qu’ils pourraient ériger des barrages routiers partout en Israël le 1er Août si le cabinet de Netanyahou ne répondait pas à leurs demandes.

Après des semaines de manifestations largement répandues contre les prix élevés des logements - - considérées comme les plus grandes manifestations en Israël depuis les années 70 - - le premier ministre israélien a annoncé une série de mesures pour faire face à la crise du logement.

Cependant, le plan de Netanyahou n’a pas mis fin à la colère publique car elles ont été considérées comme insuffisantes.

Le plan de Netanyahou comprenait la construction de 10 000 nouvelles unités de logements étudiants à louer à des prix réduits et une subvention de 50% sur les transports publics pour les étudiants hors des centres villes. Il incluait aussi une réduction sur le prix du terrain pour des sociétés construisant des maisons à acheter à prix modéré et la construction d’appartements pour la location à long terme à prix réduit.

Mais les manifestants ont accusé Netanyahou d’essayer d’acheter les étudiants pour diviser le mouvement d e protestation.

Selon un sondage publié par le quotidien israélien Haaretz, 87% des Israéliens soutiennent les manifestations contre les loyers chers et les coûts des logements.

Le sondage montre aussi que la popularité de Netanyahou est tombée à 31% alors qu’elle était à 51% il y a deux mois avec plus de la moitié des sondés mécontents de sa réponse à la crise du logement.

Le régime israélien qui a construit son existence par la violence en 1948n pendant la guerre des six jours, en obligeant les Palestiniens à quitter leur patrie est actuellement confronté à la fois à une opposition domestique et étrangère alors que ses alliés perdent du pouvoir et ne seront peut être pas capables de venir à son aide cette fois.
Extraits de l’article de Mike Jennings 30/07/2011

MJ/HGH/MMN

Article intégral en anglais

 

http://www.planetenonviolence.org/Soulevement-en-Israel-Le-Debut-De-La-Fin_a2467.html

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche