Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 18:57

http://lhddt.files.wordpress.com/2011/11/raqqa-20111102-130137.jpg

http://lhddt.files.wordpress.com/2011/11/raqqa-20111102-130137.jpg

4 millions de manifestants pro Assad en Syrie !

 

 

Lahttp://lhddt.files.wordpress.com/2011/11/raqqa-20111102-130137.jpg
Communauté syrienne en France
en collaboration avec l’Union nationale des Etudiants syriens
organise une marche de soutien au peuple syrien,
à l’armée et au président Bashar Al Assad,
contre l’ingérence étrangère dans les affaires syriennes,
contre les mensonges médiatiques,
contre la décision de la Ligue "arabe"
et contre les dernières sanctions de l’ONU.
 
Cette manifestation
aura lieu
le dimanche 4 décembre
à 14 heures
de la Place Saint-Michel
jusqu’au Panthéon.

 
Une présence massive, y compris des anti-colonialiste français, interpellera l’opinion publique et contribuera à établir la vérité sur ce qui se passe réellement en Syrie
 
Nous comptons sur vous. Le peuple syrien doit être écouté autrement que par des mensonges assénés à longueur d’ondes par des medias-mensonges domestiqués.
 
L’OTAN avec son supplétif CNT a détruit la Libye et causé plus de 70000 morts dont beaucoup d’enfants sur des mensonges médiatiques fomentés par le Qatar et sa télé domestiquée El Jazeera.
 
Nous ne pouvons accepter que le scénario se répète en Syrie.

 

Al-Jazeera n’est pas une voix indépendante

de l’Amérique :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2378

 

Libye - 7 septembre 2011 -

al Jazeera prise en flagrant délit

de falsification (vidéo 3’57) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3277

 

Syrie, Libye - Comment la CIA

provoque des ’révolutions’

dans les pays qu’elle veut soumettre :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2532

 

LE PRÉSIDENT DU COMITE VALMY À DAMAS

POUR SAUVER LA PAIX

EN RÉTABLISSANT LA VÉRITÉ :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3455


Faire circuler le plus rapidement possible. Merci !

 


Syrie - Bashar el Assad
https://lhddt.wordpress.com

 

 

Sur ce site :

Aujourd'hui, je vous propose deux vidéos.
 
1°) La première est la vidéo la plus récente de l'excellente historienne Annie Lacroix-Riz.
 
Cette vidéo me paraît absolument indispensable à toute personne qui veut savoir dans quel monde on vit. Vous pouvez la voir au lien suivant :
 
 
Ensuite, vous pouvez lire mon texte sur la deuxième guerre mondiale, dont je dis qu'elle fut une guerre contre la révolution.
 
(La "deuxième guerre mondiale" fut en réalité
une guerre contre la révolution,
une guerre qui commença en 1936 en Espagne,
une guerre qui détruisit le Front populaire en France,
une guerre qui voulut détruire aussi l'URSS
mais une guerre où les nazis furent vaincus par l'URSS !)
 
Mon texte sur la deuxième guerre mondiale est ici :
 
 
2°) Le secret des sept soeurs :
 
La deuxième vidéo, tout en étant moins importante que celle d'Annie, présente tout de même un certain intérêt, puisqu'elle dévoile une entente secrète (*) entre les grandes entreprises vendant du pétrole. Elle relate l'histoire de coups d'États ou de "révolutions", et de guerres provoquées par le cartel des pétroliers. Elle a été enregistrée sur France 5, et elle est visible au lien ci-dessous :
 
 
Bien à vous,
do
 
Note (*) : Une entente secrète est, par définition, un "complot". Donc, il y a des complots, contrairement à ce que le pouvoir voudrait qu'on croit, quand il utilise le mot "complotisme" ou l'expression "théorie du complot" ; même s'il est vrai que, globalement, l'histoire est le produit non pas essentiellement d'une succession de complots, mais de la lutte des classes, comme aurait dit Karl Marx. Pour ceux que cela intéresse, j'ai écrit un texte qui relie dialectiquement la conception policière (appelée "complotisme" par le pouvoir) et la conception prolétarienne de l'histoire que Marx séparait absolument en condamnant totalement la conception policière, c'est-à-dire celle qui croit pouvoir expliquer l'histoire par des complots — Il existe une maladie mentale qu'on pourrait appeler, elle aussi, le "complotisme", et qui consiste à passer tout son temps à chercher, et à ne voir, que des complots partout ; et à croire que, dès qu'on en a imaginé un, c'est qu'il existe pour de vrai. Cette maladie mentale n'a pas grand chose à voir avec la conception policière de l'histoire. —. Mon analyse qui relie dialectiquement les conceptions policière et prolétarienne de l'histoire est disponible au lien ci-dessous :
 
.

Syrie : Un rapport

en prévision d'une nouvelle guerre 

La secrétaire d’état américaine, Hillary Clinton, s’est félicitée des conclusions du rapport de la Commission d’enquête sur la Syrie créée à l’initiative du Haut Commissaire du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, une juriste Sud Africaine, Navy Pillay. Clinton a en effet de quoi féliciter Mme Pellay et se réjouir puisque les conclusions de ce rapport préconisent de façon à peine voilée une intervention militaire en Syrie, en proie, selon la Secrétaire aux risques de l'éclatement d'une "guerre civile".


Syrie : Un rapport en prévision d'une nouvelle guerre
Le fait de déterminer dans des instances onusiennes que la situation en Syrie peut être qualifiée de guerre civile ouvre en effet la porte à une intervention militaire ONU/OTAN pour protéger les populations civiles. Actuellement, se sont des escadrons de la mort constitués majoritairement de mercenaires payés par les dictatures monarchiques du golfe Persique et entraînés par des forces spéciales US/GB/France/Israël en Turquie et au Liban Nord qui terrorisent les populations civiles, s’attaquent à l’armée et aux forces de sécurité.
Les pays qui soutiennent ces opérations ne se cachent d’ailleurs plus comme pour la Libye pour reconnaître leur soutien que ce soit logistique ou financier et ont annoncé à plusieurs reprises leur objectif : changement de régime à Damas en totale violation de la Charte de l’ONU et du Droit International.

Il s’agit donc juridiquement d’actes de terrorisme planifiés organisés soutenus par des états étrangers pour renverser le régime en place et non d’une guerre civile comme annoncée par Pillay Clinton et consorts. La Russie - échaudée par ce qui s’est passé en Libye - a réagit négativement à la publication de ce rapport déclarant que ce rapport était « inacceptable » et mis en garde contre son utilisation à des fins militaires.

Le ministère des affaires étrangères russe a fait savoir publiquement que « les positions adoptées dans ce document qui incluent une possibilité à peine voilée d’une intervention militaire étrangère sous le prétexte de défendre le peuple syrien sont inacceptables pour la partie russe. »

Le Conseil des Droits de l’Homme a adopté une résolution condamnant « les violations flagrantes étendues systématiques continues des droits de l’homme et des libertés fondamentales en Syrie par les autorités syriennes ». Le ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov a déclaré que : « malheureusement la résolution…présentée par des pays occidentaux a un caractère politisé et partial… il ne montre pas les dernières mesures prises par les autorités syriennes pour stabiliser la situation mettre en place des réformes… et lancer un dialogue national ».

La Chine aussi a accusé le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU d’être manipulé afin d’engager une action militaire contre la Syrie. L’envoyé chinois à Genève He Yafei a déclaré : « …Les états membres des Nations Unies devraient se conformer aux principes et buts de l’ONU et s’abstenir de résoudre les différents par la force ou la menace d’utiliser la force.

L’envoyé chinois a aussi dénoncé la résolution comme une tentative d’utiliser le Conseil des Droits de l'homme pour forcer le Conseil de Sécurité à voter une Résolution, soit une violation flagrante de la Charte de l’ONU.

Les Américains n’ont pas caché que c’était leur objectif. Selon Reuters l’ambassadrice US Eileen Chamberlain Donahoe, lui a confié que la Résolution «préparait le terrain» pour une action future par l’ONU et d’autres institutions. Et quand on lui a demandé si cela incluait la CPI elle a répondu : « absolument cela inclus la CPI si le CS choisit d’envoyer le cas devant elle ».

Ce qui frappe à la lecture de ce nouveau rapport de la commission spéciale sur la Syrie du Conseil des Droits de l’Homme c’est à l’évidence le manque de professionnalisme tant sur le fond que sur la forme ce qui montre à quel point il y a manipulation.

Les autorités syriennes ayant elle-même crée un comité indépendant d’enquête sur les évènements depuis mars 2011 - ce qui est leur droit la Syrie est un état souverain et à maintes reprises Israël a invoqué ce même droit sans s’attirer les foudres de la « communauté internationale » - cette commission d’enquête ne s’est donc pas rendue en Syrie. Son enquête a été faite à Genève. Dans ses méthodes de travail (Chapître I - B) la Commission précise qu’elle a interviewé au total 223 victimes et ou témoins dont des déserteurs de l’armée et des forces de sécurité. Elle se réfugie derrière la nécessité de protéger les témoins pour fournir des informations à mini minima sur des faits sur lesquels pourtant elle se base pour accuser le régime syrien et ses responsables de « crimes de guerre et contre l’humanité ». Pour lancer publiquement de telles accusations il faut bien d’autres preuves que ce qui est rapporté dans ce rapport.

On a vu comment pour la Libye de fausses accusations de ce genre ont mené à une guerre barbare de l’OTAN ramenant un pays africain au niveau de vie relativement élevé à « l’âge de pierre » tuant blessant et handicapant des milliers de libyens.

Cette commission s’est également basée sur des témoignages suite à un appel public :Chapître I - C.8: « un appel public a été lancé à toutes les personnes et organisations intéressées pour présenter des informations et documents pertinents qui aideraient la commission à appliquer son mandat. Elle a tenu des réunions avec des états membres de tous les groupes régionaux des organisations régionales dont la Ligue Arabe et l’Organisation de Coopération Islamique, des défenseurs des droits de l’homme des journalistes et des experts. Des rapports des analyses académiques et des comptes rends des médias de même que du matériel audiovisuel ont également été étudiés. »

La Commission reste néanmoins vague sur tous ceux qui ont participé à son enquête sauf de citer la LA dont on connaît l’asservissement aux Américano-Sionistes et l’OCI sous domination des dictatures monarchiques/pétrodollars.
Compte tenue de la propagande de guerre développée dans les médias depuis le début de la crise contre la Syrie et compte tenue également du précédent libyen cette commission se devait honnêtement de ne pas s’appuyer sur de telles accusations dont certaines sont basées sur de faux documents y compris audio visuels. A plusieurs reprises il a été prouvé que certains médias occidentaux mais aussi arabes (al Jazeera et Al Arabia) falsifiaient les informations.

Les ONG et autres opposants exilés accusant le régime d’Assad sont tous situés dans des pays occidentaux favorables à un renversement du régime syrien (Londres Paris Washington) financés par des organisations paragouvernementales - les opposants syriens en France sont eux carrément pris en charge financièrement par le gouvernement Sarkozy inclus leur sécurité.

Même Amnesty International a été accusée de rapports partiaux manipulateurs de faits concernant la Syrie. Lire sur le sujet l’article en anglais de Franklin Lamb. La direction d’AI USA a été confiée à une assistante d’Hillary Clinton, Suzanne Nossel, qui auparavant avait été assistante de l’ambassadeur US à l’ONU, Richard Holbrooke. C’est dire à quel point les responsables politiques et d’ONG des Droits de L’Homme sont liés. Sur son rabattage guerrier non seulement contre la Syrie mais aussi contre la Libye et contre l’Iran lire l’article du Réseau Voltaire

Alors qu’en prélude à l’attaque militaire des US et de leurs alliés contre l’Irak de Saddam Hussein une vaste campagne de propagande avait été menée dans les médias occidentaux l’accusant lors de l’invasion du Koweït d’avoir ordonné à ses troupes de sortir les nouveaux nés des couveuses - ce qui par la suite s’est avéré complètement faux - cette fois encore on a le droit à toute une campagne de propagande nauséabonde sur les «tortionnaires d’enfants » que sont Assad et ses troupes par un crypto juif sioniste, Paulo Pinheiro, qui hurle à la torture au massacre quand il s’agit de Damas mais se tait quand il s’agit de Tel Aviv.

La Commission d’enquête sur la Syrie est présidée par Paulo Pinheiro les deux autres membres étant Yakin Ertürk et Karen Koning AbuZayd. Akin Ertürk est un universitaire turc ayant servi auparavant comme rapporteur spécial sur les violences faites aux femmes. Avoir choisi un Turc pour cette commission compte tenue des relations tendues entre la Turquie et la Syrie n’est pas le gage d’une parfaite volonté d’impartialité de la part de Mme Pillay. La Turquie sert actuellement de base arrière pour les groupes terroristes lançant des vagues d’attaques meurtrières en Syrie.

AbuZayd et Pinheiro ont dominé la rédaction de ce rapport pour servir les intérêts Américano Sionistes contre la Syrie mais aussi ceux de l’Arabie Saoudite qui œuvre activement en coulisses pour faire tomber le régime d’Assad et le remplacer par une dictature islamiste sunnite des Frères Musulmans syriens. Karen Koning AbuZayd, est vice présidente du Middle East Policy Council un think-tank américain privé de Washington: http://www.mepc.org/about-council/our-leadership/board-directors dont l’actuel président est Frank Anderson qui a travaillé pour la CIA pendant 26 ans. Comme président d’honneur on trouve C.W.Freeman qui a été vice secrétaire à la défense US pour les affaires internationales et ambassadeur US en Arabie Saoudite. Le MEPC publie une revue le Middle East Policy.

Le MEPC est en grande partie financé par l’Arabie Saoudite ce que Freeman - qui fait le tour des pays du Golfe régulièrement pour collecter des fonds - a reconnu publiquement en 2006. Freeman a également joué un rôle prépondérant lors de son passage au ministère de la défense pour concevoir un système de sécurité post guerre froide pour l’Europe ayant comme centre l’OTAN. Nul doute qu’en plus d’avoir cultiver des relations avec les dictatures monarchiques du Golfe il a ses entrées à l’OTAN.

A l’évidence, sauf aux yeux de Mme Navy Pillay - qui compte peut être se recycler dans un de ces think Tank et pourquoi pas le MEPC - il y a un conflit d’intérêts entre les activités de cette Mme AbuZayd comme membre de cette commission d’enquête et sa fonction au MEPC sans parler de l’influence que d’autres membres de ce MEPC peuvent avoir eu sur la rédaction de ce rapport. Quant à Paulo Sergio Pinheiro, un crypto juif (anousim)* -Juif portugais obligé de se convertir au Christianisme : les crypto juifs adoptaient une attitude extérieure chrétienne mais pratiquaient le Judaïsme en secret ; un grand nombre ont émigré dans les pays d’Amérique Latine dont le Brésil- juriste brésilien il vit entre Paris Genève et Sao Polo.

Dans ses activités de recentrage de sa vie sur le judéo sionisme il a aidé à créer un centre d’études juives à Porto en partenariat avec une association culturelle hébraique de Porto afin de développer un programme pour éduquer à revitaliser les Anousim Portugais (Crypto Juifs portugais). Certains de ces « Anousim » portugais ont fait leur «Alyah» en Israël. Le soutien de Pinheiro à Israël - bien que très discret - est néanmoins indéfectible.

C’est Pinheiro qui est chargé au sein de cette commission d’enquête de faire la propagande contre le régime syrien l’accusant de tuer torturer blesser des enfant syriens. Pinheiro est cité par de nombreux médias notamment Al Jazeera - la TV propagandiste de l’Emir du Qatar dont on connaît le rôle prédominant pour répandre de fausses informations sur ce qui se passe en Syrie incluses de fausses vidéos - qui maintient un lien direct avec son blog.

Attaquée pour sa désinformation flagrante Al Jazeera publie désormais sous les vidéos et autres « informations » la note suivante :

« Al Jazeera can't verify the video or claim responsibility of the content “ Al Jazeera ne peut vérifier la video ou être tenue pour responsable du contenu.” Une façon particulièrement lâche de se dérober à ses responsabilités journalistiques.

Pinheiro utilise sa notoriété pour charger le régime de Bashar al Assad alors qu’il n’a aucune preuve tangible des accusations qu’il porte contre lui. Car s’il a effectivement des preuves incontestables pourquoi ne figurent-elles pas en appendice de son rapport ? En principe c’est comme cela que tout juriste qui se respecte et respecte le droit international doit procéder. Hors il n’en est rien ce rapport politisé au maximum est vide côté preuves s’appuyant sur des dires d’individus principalement des déserteurs - ce mot revient en permanence dans ce rapport- qui ont tout intérêt à servir la propagande du CNS et de sa milice de terroristes ASL qui se sont rencontrées récemment en Turquie pour coordonner leurs attaques terroristes contre la Syrie le CNS agissant sur le front politico médiatique et diplomatique l’ALS sur le terrain en coordonnant les opérations de ses escadrons de la mort à partir de la Turquie.

Le CNS s’est engagé s’il réussit à renverser le régime de Bahsar Al Assad à couper les liens avec l’Iran, le Hamas et le Hezbollah ce qui en dit long sur sa collaboration avec l’Axe malfaisant de Washington Tel Aviv Ryad et notamment avec les Sionistes. Ce n’est pas surprenant aux vues des multiples rencontres qui ont eu lieu à Paris - sous haute protection de la Sarkozie aux frais de la Princesse - entre le CNS et la clique des agents sionistes BHL en tête.

   

http://french.irib.ir/analyses/articles/item/156684-syrie--un-rapport-puis-une-nouvelle-guerre

 

 

http://www.alterinfo.net/Syrie-Un-rapport-en-prevision-d-une-nouvelle-guerre_a67470.html

 

Autres articles

.


.

Ce que vous ne verrez pas sur Al Jazeera  04/12/2011

Israël - Qatar



C’est le titre d'un enregistrement audiovisuel diffusé sur Youtube montrant l'émir du Qatar Hamed Ben Khalifa Al-Thani en compagnie de Tzipi Livni, ex-ministre israélienne des Affaires étrangères. L'émir, qui semblait gêné par la présence d'une caméra qui filmait la rencontre, refusa même de faire une déclaration à la chaîne de télévision israélienne Channel 10 qui diffusait les images. «Thanks to channel 10 in israël», est-il écrit à côté de l'enregistrement. L'auteur de l'écrit remercie fort probablement la chaîne israélienne d'avoir diffusé les images de la rencontre.

«Ce que vous ne verrez pas sur Al Jazeera» est le titre accompagnant l'enregistrement. L'émir du Qatar est montré engageant une discussion avec l'ex-ministre israélienne des Affaires étrangères avant de lui serrer la main en lui tapant sur l'épaule. Les auteurs de commentaires sur l'enregistrement dénoncent et qualifient d'«hypocrisie» le double discours de l'émir qatari qui, d'un côté, se targue de défendre la cause palestinienne et, d'un autre, tente d'échapper à la caméra qui le filmait en compagnie de Tzipi Livni. Plusieurs dirigeants arabes ont rencontré différents responsables israéliens. Là n'est pas le problème. Chose qui ne peut éventuellement pas être dénoncée et pourrait peut-être mieux servir la cause palestinienne par l'engagement de négociations entre tous les pays de la région, y compris Israël, mais ce qui est intriguant, c'est le caractère confidentiel que l'émir du Qatar aurait souhaité donner à la rencontre. Le visage de Hamed Ben Khalifa Al-Thani affichait une panique mal cachée à la vue de la caméra de la chaîne de télévision israélienne. L'émir du Qatar était accompagné par différents autres responsables qataris, dont l'actuel ministre des Affaires étrangères, Hamad Ben Jassim Al-Thani, le ministre qui préside la commission ministérielle de la Ligue arabe pour la Syrie.

http://www.letempsdz.com//content/view/66820/1/
http://www.alterinfo.net/notes/Ce-que-vous-ne-verrez-pas-sur-Al-Jazeera_b3502788.html
Lire aussi :

 

L'Occident a déclaré la guerre à la Syrie.. guerre économique pour commencer

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche