Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 03:22

 

 

Syrie : deux approches différentes entre l’Occident et la Russie

SYRIE

Comme l’Occident est bloqué par la Russie et la Chine au Conseil de sécurité de l’ONU pour mettre en œuvre la politique du Grand remodelage du Moyen-Orient au service des sionistes et d’une partie des oligarchies américaines, il soutient les terroristes et mercenaires les plus fanatiques. Cette politique est aussi celle qui fut engagée dans l’attaque du régime de M. Kadhafi. Et après l’on s’étonne de ce qui se passe au Mali où nos soldats se font tuer.


20120403-103354

LE DRAME MALIEN

Comme l’écrivait A. Jules il y a quelques mois : « Le Mali s’est embrasé. La France crie au scandale et dit craindre l’islamisme dans le nord malien. Or, c’est la France qui est à l’origine de la force des Touareg aujourd’hui, et d’Aqmi d’ailleurs ». Dans un billet écrit au printemps 2011, A. Jules écrivait : « L’arrivée massive d’armes, notamment le parachutage abscons par la France, et en violation de la résolution 1973, d’armes lourdes dans le Djebel Nafoussa, le retour de près d’un million de travailleurs migrants, auront transformé ce conflit mené par des gens sans vision, en un massacre qui se poursuivra. »

mouammar-kadhafi_nicolas-sarkozyLe sieur Nicolas Sarkozy a agi comme il le fallait pour transformer le Sahel en une poudrière et ce sont les soldats français que le pouvoir expose afin de satisfaire des  intérêts MAFIEUX.

Depuis quelques décennies, les dirigeants français sont devenus les mercenaires d’une Alliance dont les troupes servent avant tout les politiques mondialistes des multinationales contrôlées par les factions dominantes du cartel bancaire. Les soldats nationaux de l’Occident sont ainsi de la « chair à canon » et quand ils sont victimes d’accidents sur les théâtres d’opération, ces mêmes politiques jouent une pièce de théâtre consternante visant à amadouer les familles des victimes sur le rôle magnifique joué par ces mêmes soldats pour la patrie ! Par contre, ce même pouvoir n’a que faire d’un logiciel Louvois qui contraint de très nombreuses familles de militaires à vivre très difficilement parce que les salaires ne sont pas versés depuis parfois des mois.

Quand on voit ce monde, la lâcheté de ses princes et leur bouffonneries à l’égard des puissants, les questions posées sont graves et les réponses… effrayantes.

Pour le Mali, voici la conclusion de notre confrère B. Lugan :

« Au Mali, l’alternative est simple :

« Soit nous laissons le cours de la longue histoire reprendre son déroulé et nous admettons la réalité qui est que le Mali n’a jamais existé et que les Touaregs ne veulent plus être soumis aux Noirs du Sud. Dans ce cas, nous entérinons le fait accompli séparatiste et nous veillons à ce que les Touaregs qui auront obtenu ce qu’ils demandaient deviennent nos alliés dans le combat contre Aqmi.

« Soit, de concert avec les Etats de l’Ouest africain, nous intervenons militairement contre les Touaregs pour reconstituer une fiction d’Etat malien et nous jetons ces derniers dans les bras d’Aqmi avec tous les risques de contagion qu’une telle politique implique. »

SYRIE : Attitude de la Russie

De son côté, la Russie en reste à un soutien à la mission de paix de M. Brahimi et à la poursuite de pourparlers trilatéraux… même si le pays arme la Syrie comme les autres membres du clan occidental d’ailleurs. Donc sur ce point, les déclarations de certains sénateurs américains ulcérés de ce fait, sont de la pure hypocrisie, mais il est vrai que les politiciens du Congrès américains sont pour certains assez forts sur ce point.

Le-m-diateur-alg-rien-Brahimi-et-ministre-russe-des-Affaires-Etrang-res-Lavrov-Moscou-le-29-d-cembre-2012
Cherchant à montrer que la diplomatie russe est équilibrée, le ministère russe des Affaires étrangères a relevé que M. Bogdanov avait rencontré à Genève une délégation syrienne dirigée par Michel Kilo, un important militant anti-régime en Syrie, opposé à toute intervention étrangère. L’un et l’autre ont partagé l’avis que la tâche prioritaire est de parvenir à la cessation des violences et d’engager un « dialogue national en conformité avec le communiqué de Genève ».

Pendant combien de temps, les Occidentaux vont-ils se satisfaire de négociations si elles s’éternisent ? On a a déjà vu comment s’était malheureusement achevé la négociation engagée il y a quelques mois par Kofi Annan…

 

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche