Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 16:23

http://www.sergeadam.net/2012_07_01_archive.html

 

"Syrie Vs israël", une analyse de Karbalaqsa

La Syrie d’Al-Assad, un des derniers obstacles à la domination israélienne

Après nous avoir assuré du caractère absolument pacifique de l’opposition syrienne, l’immense majorité des médias a présenté les groupes armés dissidents en Syrie comme étant des « combattants de la liberté », des défenseurs des « droits de l’homme » et de la « démocratie ». Mais la composante islamiste radicale de cette « opposition » n’ayant pu être occultée indéfiniment, un nouvel argument a été mis en avant pour légitimer sa présence.
9 décembre 2012

Face à une population arabe ou musulmane dans son immense majorité hostile à l’État hébreu, la pseudo opposition syrienne et ses soutiens affirment que Bachar Al-Assad aurait été « un lâche face au néocolonialisme occidental, voire un de ses collaborateurs ». Ce qui justifierait donc à leurs yeux le renversement du gouvernement syrien comme étant une étape de la lutte contre l’occupant israélien.

Les analyses présentées par Karbalaqsa dans six vidéos réfutent ce dernier argument en retraçant des faits historiques sur les relations syro-israéliennes ainsi que la traduction de discours ou interventions d’acteurs de la résistance antisioniste.

 

suite avec toutes les vidéos ici :

 

http://www.silviacattori.net/article4017.html

 

____________________________________________________________

 

 

Paris : un chandelier à sept branches à la place de la crèche de Noël !

8 décembre 2012

Une religion chasse l’autre…

A l’heure où les marchés de Noël sont rebaptisés « Marchés d’Hiver », où les sapins sont supprimés, un chandelier à sept branches va être installé dimanche soir, sur le Champ de Mars, pour lancer les célébrations de Hanoucca, la « fête juive des lumières » qui se poursuit jusqu’au 16 décembre. Alors même que le maire de Paris refusait les années précédentes les crèches de Noël sur les marchés, sous le prétexte de la laïcité. On espère juste qu’avec cette précision nos con-citoyens ne confondront pas avec la fête des lumières lyonnaise qui est dédiée à la Vierge Marie…

Ce chandelier sera allumé par le grand rabbin de France, Gilles Bernheim « en présence de personnalités communautaires et nationales« . Laïcité, quand tu nous tiens !

.

 

 

(..) Dans le même temps tout est fait pour nier le pouvoir de l’église chrétienne sur nos consciences à nous français et donc à renier notre histoire et nos racines. C’est pourquoi nous assistons à une offensive pour manipuler les enseignements de l’histoire dans l’éducation et que la laïcité soit aussi intransigeante avec l’église catholique. Il est quand même surréaliste que dans notre pays il soit interdit de faire un signe de croix lorsque l’on rentre dans une cathédrale au nom de la laïcité triomphante (Lien), et que dans le même temps la mairie de Paris s’apprête à fêter Hanouka en grande pompe! (Lien)" (..)

 

suite ici :

 

 

_________________________________________________________________________

 

 

Samedi 8 décembre 2012 

Le Parti sioniste veille au grain !

Si l’on n’y prend garde, le CRIF tente tout simplement de se substituer au CSA pour juger de ce qu’il faut dire, écrire, filmer ou publier sur Israël… Le correspondant de France 2, mon confrère Charles Enderlin, pourtant de nationalité israélienne, en sait quelque chose. Des proches du CRIF alimenteront la campagne de dénigrement déclenchée contre France 2 après la diffusion d’un reportage d’Enderlin montrant la mort par balles d’un enfant palestinien dans la bande de Gaza.


Le problème pour la censure sioniste est que Charles Enderlin est juif : comment faire pour le décrédibiliser ?

 

Source et suite :

 

http://www.bvoltaire.fr/josemeidinger/le-parti-sioniste-veille-au-grain,5442

 

 

_________________________________________________________________________.

 

 

LIBAN : "Toute la région risque de s'embraser", avertit Mikati

De notre envoyé spécial à Cannes, Michel TOUMA | 09/12/2012

 

Conférence  

Le discours du Premier ministre libanais à l'ouverture de la WPC à Cannes a été lu par le nouvel ambassadeur du Liban à Berlin.

La cinquième conférence internationale sur la gouvernance mondiale, ou World Policy Conference (WPC), a entamé ses travaux hier à l'hôtel Martinez de Cannes en présence d'un large éventail de dirigeants et de hauts responsables politiques, d'ambassadeurs, de chefs d'entreprises, d'experts et de professeurs universitaires. La World Policy Conference est une réunion internationale annuelle conçue comme un lieu de réflexion de haut niveau en vue d'améliorer la gouvernance mondiale dans les différents domaines. Elle a été lancée à l'initiative de l'Institut français des relations internationales (IFRI), et plus particulièrement de son président Thierry de Montbrial.

La séance inaugurale de la conférence de Cannes a été marquée par un discours du président de Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara, et par la lecture des allocutions politiques du président François Hollande, du Prince Albert II de Monaco, du Premier ministre Nagib Mikati et du président du Conseil européen, Herman van Rompuy, qui n'ont pu assister à l'ouverture des travaux. M. Mikati, notamment, était présent à Monaco et s'apprêtait à se rendre à Cannes pour participer à la conférence, mais il a été contraint de rentrer à Beyrouth en raison de la situation à Tripoli.

Dans son discours, dont le texte a été lu par Thierry de Montbrial, le président François Hollande a évoqué succinctement les principaux thèmes de cette cinquième édition de la WPC (la gouvernance économique internationale, l'avenir de l'UE, l'avenir du Moyen-Orient et la situation en Afrique), soulignant notamment que les réponses aux défis qui se posent au monde dans le contexte présent ne peuvent être que collectives. Concernant le MO, le président Hollande a une nouvelle fois vivement condamné "le régime syrien sanguinaire qui assassine son propre peuple", affirmant que "seul le départ de Bachar el-Assad permettra de mettre un terme à cette tragédie" syrienne. Il a d'autre part appelé à nouveau l'Iran à "abandonner ses ambitions nucléaires". Abordant la situation en Afrique, il a souligné que la présence au Nord du Mali de "groupes mus par des idéologies extrémistes, constitue un défi pour la conscience internationale".

De son côté, le président ivoirien a dressé un tableau de l'évolution politique et économique de l'Afrique, mettant l'accent sur le fort taux de croissance enregistré depuis plus d'une décennie dans les principaux pays africains, ce qui a eu pour conséquence une augmentation substantielle des investissements étrangers dans le continent africain. Le président Ouattara a

relevé sur ce plan que la Chine est en train de dépasser les Etats-Unis en termes d'échanges commerciaux avec les pays africains.

Le discours du Premier ministre Nagib Mikati a été lu par le nouvel ambassadeur du Liban à Berlin, Moustapha Adib. Le chef du gouvernement a notamment tiré la sonnette d'alarme concernant la situation présente au Moyen-Orient, soulignant notamment que "les périodes de grands changements sont aussi les périodes d'importants conflits". "Malheureusement, les bruits de bottes se font insistants, mais dans notre région cette fois-ci, a relevé M. Mikati. La poudrière du Moyen-Orient a pris la place de la poudrière des Balkans du début du vingtième siècle. A cet égard, les chiffres de l'Indice global de militarisation sont alarmants : parmi les dix pays ayant le plus fort taux de militarisation au monde, six se trouvent au Proche-Orient".

Et M. Mikati d'ajouter : "Nous ne voilons pas la face, la tension a atteint un seuil critique et il suffirait d'une étincelle pour que toute l'aire géopolitique Asir de l'Ouest - Moyen Orient s'embrase dans un incendie qui n'épargnerait probablement pas l'Europe (...). Il est de l'intérêt de l'Occident que prévale la stabilité dans cette région car, à l'heure des nouvelles technologies, l'effet papillon de Lorentz prend tout son sens. Le battement d'une aile de papillon à Téhéran ou au Caire risque de déclencher une tornade en Asie ou en Afrique".

Dans un tel contexte, M. Mikati a souligné que dans le but de "préserver les acquis des révoltes dans le monde arabe, pour éviter que les sociétés civiles ne sombrent dans l'intégrisme et l'extrémisme, et pour les conduire, plutôt, à s'engager sur le chemin de la bonne gouvernance, il faudra mettre rapidement en place un plan visant à augmenter le niveau d'éducation et à créer des emplois" (...). "En effet, une société éduquée et qui crée des emplois pour ses citoyens est une société tolérante ; c'est le meilleur remède contre l'extrémisme", a affirmé M. Mikati.

Quant au président et fondateur de la WPC, Thierry de Montbrial, il a souligné que la gouvernance mondiale repose sur des institutions telles que les Nations-Unies, la Ligue arabe ou le Fonds monétaire international, mais elle nécessite aussi, pour la développer, la mise en place d'une société civile mondiale, qui prendrait la forme de "think tank", dont la World Policy Conference est l'une des expressions. M. de Montbrial a mis l'accent dans ce cadre sur l'importance de la communication direct entre les leaders mondiaux, soulignant, à titre d'exemple, que le président Bachar el-Assad était "prisonnier d'un appareil qui vivait en vase clos".

Les travaux de cette cinquième édition de la WPC se poursuivront aujourd'hui, dimanche, la séance de clôture et de synthèse devant avoir lieu demain, lundi.

 

http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/791434/%22Toute_la_region_risque_de_sembraser%22%2C_avertit_Mikati.html

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche