Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 02:07

 

 


En bleu, Paul Conroy de la presse britannique. À sa gauche, une mitraillette au cou, Mahdi al-Harati du GICL, aujourd’hui à la tête des brigades de l’ASL en Syrie. À sa gauche en veste de camouflage, Abdul Hakim. (Ibid.)

.

Syrie: Les États-Unis légalisent le financement du terrorisme

par Julie Lévesque

Le 25 aout 2012

Selon le Daily Telegraph, le département du Trésor des États-Unis autorise ses citoyens à financer la rébellion syrienne via l’« organisme à but non lucratif » Syrian Support Group (SSG), une entité obscure, entièrement anonyme implantée à Washington et liée à la rébellion armée tout aussi nébuleuse active en Syrie.

 

Bien qu’elle ne permette pas au groupe d’acheter des armes directement, la licence du Trésor qu’a pu voir le Daily Telegraph permet au SSG d’approvisionner les rebelles sur les plans « financier, communicationnel, logistique et de leur fournir d’autres services par ailleurs interdits » par les sanctions étasuniennes contre la Syrie. (Raf Sanchez et Rosa Prince Syria: US clears way for Americans to start donating money to rebels, Telegraph, 5 août 2012.)

 

Si l’on précise que le groupe n’est pas autorisé à acheter lui-même les armes, cela signifie clairement qu’il ne contrevient pas aux sanctions en remettant les fonds à une tierce partie qui elle fera l’achat d’armement et de toute évidence, c’est là l’un des buts premiers de l’opération.

 

Outre la campagne de financement pour la rébellion armée en Syrie, RT rapporte que le SSG promeut une intervention militaire en Syrie, menée par les États-Unis « par la mise en place d’une zone d’interdiction de vol et la destruction des systèmes de défense antiaérienne » syriens.

 

Rappelons qu’Al-Qaïda est intégré à ces groupes ayant commis, entre autres, le massacre de Houla, et que bon nombre d’entre eux sont des étrangers, certains d’origine britannique, comme l’a confirmé lors de sa libération le photojournaliste hollandais Jeroen Oerlemans, enlevé par des djihadistes le mois dernier en Syrie. Selon lui, il n’y avait « aucun Syrien » parmi ses ravisseurs, rapporte l’Express qui le cite : « Il n'y avait aucun Syrien présent, c'était tous des jeunes venus d'autres pays, d'Afrique, de Tchétchénie... »

 

Dans un article de RT, la citation est plus complète et le nom des pays diffère : « Tous disent venir de pays comme le Pakistan, le Bangladesh et la Tchétchénie et ils disent qu’un "émir" quelconque est à la tête du groupe. » Mais l’information la plus pertinente de cet article, omise par L’Express, est que plusieurs d’entre eux avaient des accents britanniques de Londres et Birmingham.

 

Par ailleurs, celui qui a contribué à la chute de Kadhafi, Abdul Hakim Belhaj, commandant du Groupe islamique armé combattant en Libye (Lybian Islamic Fighting Group, GICL) « avait promis à l’Armée syrienne libre en novembre 2011, des armes, de l’argent et des combattants ». Peu après, « environ 600 terroristes du GICL ont quitté la Libye pour entrer en Syrie y mener des opérations militantes ». (Tony Cartalucci, UN Designates "Free Syrian Army" Affiliates as Al Qaeda, Land Destroyer Report, 12 août 2012.)

 

 

Le Telegraph occulte ces liens étroits entre l’ASL et des groupes terroristes en la désignant comme une armée laïque :

 

En permettant à des dollars étasuniens d’être acheminés à la FSA laïque, il se peut également que les États-Unis tentent de contrebalancer les éléments islamistes au sein de l’opposition. (Telegraph, op. cit.)

 

D’une part, cette licence du Trésor légalise donc, dans un non-sens ubuesque, le financement de groupes terroristes djihadistes, incluant Al-Qaïda et le GICL, figurant tous deux sur la liste des groupes terroristes visés par des sanctions de ce même Trésor. D’autre part, les médias dominants ont récemment confirmé ce que les médias indépendants affirment depuis l’an dernier : la CIA appuie clandestinement la rébellion syrienne, entre autres en lui fournissant des armes.

 

Ajoutons que l’ONU, qui, à coup d’émissaires, demande aux rebelles et au gouvernement de cesser les violences, considère également ces deux groupes comme des entités terroristes dans une déclaration du Comité du Conseil de sécurité faisant suite aux résolutions 1267 (1999) et 1989 (2011) concernant Al-Qaida et les personnes et entités qui lui sont associées ou « Comité des sanctions contre Al-Qaida ».

 

À quand des sanctions de l’ONU contre les États-Unis et la Grande Bretagne pour leur contribution matérielle, humaine et financière au terrorisme international? Les États-Unis financent le terrorisme alors qu’ils prétendent le combattre. Et cela ne date pas d’hier, car, au risque de le répéter, ils sont les créateurs de nombreux groupes terroristes, dont Al-Qaïda.



Julie Lévesque, journaliste
mondialisation.ca

 

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=32481

 

.

SYRIE :

 

Un article de Rebecca Evans
Un médecin britannique parmi les "rebelles" allés en Syrie faire la "guerre sainte"

 
28 août 2012 | John Cantlie, le photographe maintenu en otage durant sept jours par un groupe "rebelle", affirme que parmi ses ravisseurs il y avait un employé du service hospitalier de santé publique britannique.- (SC) 

Une analyse de Ghaleb Kandil
Les plans américano-turcs en Syrie : des mirages et des illusions

 
27 août 2012 | Les États-Unis et la Turquie ont intensifié leurs ingérences directes en Syrie à travers le renforcement du nombre, du matériel et des prérogatives des chambres d’opérations militaires. Les déclarations des derniers jours laissent penser qu’une nouvelle étape de l’agression contre la Syrie est en voie de préparation.

Un article de Robert Fisk
"L’armée rebelle ? C’est une bande d’étrangers..."

 
25 août 2012 | Robert Fisk est un vrai journaliste indépendant. Il sait se garder à distance de l’appareil politico-médiatique et des parties en conflit. Ce qu’il décrit ici contredit ce que la "grande" presse raconte depuis un mois sur la "bataille d’Alep". On comprend que les journalistes toxiques de Libération, Le Monde, France 24, etc, - qui présentent les "rebelles" de l’ASL en libérateurs, en révolutionnaires, en démocrates - mentent et manipulent les faits.

.

 

...

Syrie : François Hollande, occupez-vous du chômage au lieu de Bachar Al-Assad ! [vidéo]

by Allain Jules

Bachar al-Assad doit bien rire de la gesticulation de François Hollande, qui fait son Barack Obama. Le ridicule ne tue pas. François Hollande parle de Syrie, visiblement sa priorité, alors qu'il doit résoudre le chômage en France. Il n'y avait jamais eu une telle hausse exponentielle depuis le printemps 2009. Le mois de juillet a connu un nombre [...]

Lire la suite

 

.

Syrie: les chiens aboient, la caravane Bachar Al-Assad passe

by Allain Jules

Le président syrien Bachar Al-Assad, a réaffirmé en fin d'après-midi, hier, que son pays mène actuellement une bataille, à la fois régionale et mondiale mais que, ce problème récurent, trouvera bientôt une solution et sera résolu. Dans le même temps, le ministre russe des Affaires étrangères Andreï Lavrov, a estimé que ce sont ceux qui [...]

Lire la suite

.

Syrie : François Hollande, ayez le courage de condamner cet attentat de Jarmana ![vidéo]

by Allain Jules

Voici les images de l'attentat de Damas, hier, qui a fait 12 morts et de nombreux blessés. Si vous connaissez François Hollande, dites-lui que ce bébé sur la photo, fait partie des victimes. Il accusait avant-hier, le président Bachar Al-Assad de ne pas respecter la vie puisqu'il lui attribuait sans preuve, le carnage de Darayya. [...]

Lire la suite

..

Je vous présente deux vidéos qui prouvent que les mercenaires islamistes de l'impérialisme américano-sioniste procèdent à des exécutions sommaires en Syrie.
 
Ce qui est sûr, c'est que les islamistes au service de l'impérialisme ne manquent pas de munitions !

Ça me rappelle Che Guevara qui expliquait comment savoir, dans une fusillade, où se situait la guérilla et où se situait l'armée au service de l'impérialisme. Les petits soldats de l'impérialisme ne manquent jamais de munitions et tirent sans arrêt sans faire d'économie. Tandis que les guérilleros révolutionnaires manquent de munitions et ne tirent que rarement et à bon escient.

L'une des deux vidéos a des images de meilleure qualité, est plus complète, mais est commentée par Memona Hintermann, dont on se demande d'ailleurs, sans être sûr de la réponse, si elle ne cherche pas à justifier ces exécutions sommaires en disant sans preuve aucune que ceux qui vont être abattus sont des assassins qui ont tué des civils. Pourtant, parfois, dans cette vidéo, et pour une fois, on se demande si Memona Hintermann ne commence pas à avoir quelques doutes sur son métier de propagandiste au service de l'impérialisme.

Vidéos visibles ici :
 
 
Bien à vous,
Post-scriptum : 
 
Syrie, Iran, Chine, Russie - Manoeuvres militaires conjointes dans les eaux syriennes :
 
 
Un porte-parole iranien explique en Chine que ce qui s'est passé en Syrie relève d'un plan américain :
 
 
Plein d'autres articles sur http://mai68.org/spip pour en savoir plus sur la ligne de front en Syrie.
 
Et regardez aussi les commentaires des articles.
.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche