Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 18:34

Syrie: Vers la création d’un nouvel État satellite?

Imprimez cet article. Imprimez cet article.

Par Camille Loty malebranche

Le but ultime et suprême de toute géostratégie dans un contexte néocolonialiste où nulle puissance prédatrice ou conquérante ne peut dire que tel territoire souverain lui appartient de manière formelle et légale selon  les prescrits du droit international, est de créer des États fantômes nouveaux, voués à toutes les volitions des puissances qui les portent à l’existence.


 

En appuyant l’avènement d’un premier ministre intérimaire de la coalition nationale syrienne, Ghassan Hitto, les puissances occidentales viennent de montrer leur décision de tout faire pour établir leur domination sinon sur tout le territoire, à tout le moins sur une partie du territoire syrien que probablement l’Asl (armée syrienne libre) au service des desiderata occidentaux se chargera de déterminer par une prochaine scission du territoire du pays. Quand on sait que G. Hitto est un islamiste, cadre jusqu’à sa nomination d’une compagnie de téléphonie étasunienne au texas, l’on ne peut ne pas saisir le jeu malsain de la politique occidentale vis-à-vis de l’islamisme; une politique de cloaque anatomique par où tout passe, c’est comme le rostre de certains crinoïdes paléolithiques où la bouche et l’anus passent pratiquement par le même canal, confondus dans leur fonction d’absorption et d’excrétion selon les besoins. Et pire ici, le même produit est déclaré comestible et toxique selon les cas. On sait également que même certains membres de l’opposition se sont abstenus devant une telle ingérence étasunienne, un si criant asservissement par l’étranger de l’autorité censée les représenter.  L’on comprend alors que le refus de tout dialogue avec Assad de la coalition gouvernementale dirigée par Hitto, relève de la mission de ce dernier envelrs ses maîtres occidentaux qui l’ont investi en cette occurrence pour précisément empêcher toute entente entre les parties syriennes. Car il ne s’agit pas seulement de a tête d’Assad et de ses proches, très sots qui s’y fieraient, mais de positionnement géostratégique des usa et de leurs alliés.


Lorsqu’il échouent à vampiriser les pays qu’ils visent à transformer en domaine de leur hégémonie ou qu’ils éprouvent le besoin de territoires nouveaux plus adaptés à leur politique impérialiste, les prédateurs d’États, disloquent et divisent les États retors à leur domination, en leur enlevant des parts territoriales pour créer d’autres États satellites limitrophes afin d’affaiblir leur cible et de s’assurer une présence militaire rendue légale par la force des choses. L’histoire témoigne de cas précis de création d’États par des hégémonistes néocolonialistes assurant leur intérêt stratégique en coupant des territoires pour se positionner sur de nouveaux pays dont deux nous viennent à la mémoire: le Koweït, le Panama…


Les nouvelles récentes de la crise syrienne nous replacent donc devant un cas de figure classique en géostratégie où priment l’émiettement de territoires, le forgeage d’États fantômes pour s’implanter dans des régions stratégiques, ici cette partie spécifique du Proche–Orient qu’est la Syrie, espace de dispute paroxystique de la suprématie entre l’occident et le tandem sino-russe. Rien n’est trop énorme aux yeux des hégémonistes ni le lourd tribut politico-économique d’effritement institutionnel pour les peuples visés, ni le massacre de populations civiles ni la pulvérisation de pays entiers à l’heure de redéfinition des nouveaux pôles au vingtéunième siècle que nous pouvons d’ores et déjà qualifier celui de la multipolarité et des luttes de pôles hégémoniques.

 

 

intellection.over-blog.com

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche