Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 06:43

NS-et-libertes.jpg

  

Scandaleux ! Le gouvernement change le mode de scrutin pour favoriser, bien peu démocratiquement, ses troupes ! Bientôt, des territoires qui lui seront soumis, tous les pouvoirs entre les mêmes mains pour nous asphyxier ! Une imposture de plus ! A quand la dictature ? Eva R-sistons à l'intolérable

 

 

Le bureau politique de l'UMP s'est prononcé mercredi 5 mai en faveur d'un scrutin majoritaire à deux tours "sec", c'est-à-dire sans triangulaire, pour l'élection des futurs conseillers territoriaux en 2014. Il a en revanche reporté sa décision quant à éventuelle une extension aux législatives de ce mode de scrutin calqué sur la présidentielle.

 

 

"Après un large débat (…), c'est finalement une large adhésion au scrutin majoritaire à deux tours sec qui est sortie de ce bureau politique", a déclaré le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre.

 

Pas d'extension aux législatives

"Il a été décidé qu'on ne retenait ce mode de scrutin que pour le conseiller territorial", a-t-il cependant précisé. "C'est la position qui sera défendue par le secrétaire général Xavier Bertrand auprès du Premier ministre dans la consultation qui a été ouverte par le gouvernement."

Le bureau politique, qui rassemble les principaux responsables du parti, "a souhaité limiter ses propositions à la réforme qui est actuellement en discussion au Parlement, c'est-à-dire la réorganisation territoriale de notre pays", a poursuivi Frédéric Lefebvre.

Le porte-parole de l'UMP a ajouté que le bureau politique avait confié au sénateur Jean-Claude Gaudin et au député Eric Ciotti la mission de "déterminer s'il y a ou non nécessité d'une harmonisation entre toutes les différentes autres élections, municipales, législatives ou autres".

Les conclusions de cette mission, codirigée par un député auteur d'une proposition de loi prévoyant la suppression des triangulaires aux législatives dès 2012, sont attendues dans "six semaines à deux mois", a-t-il précisé.

 

La majorité divisée sur les modes de scrutin

L'idée d'appliquer aux législatives le mode de scrutin choisi pour les territoriales a été très bien accueillie par les députés UMP. Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, a ainsi confirmé mardi que son groupe y était "très majoritairement favorable", la perspective d'une meilleure protection des sièges après la déroute des régionales y étant certainement pour beaucoup.

En revanche, le Premier ministre et le Président de la République sont moins enthousiastes sur la question. Alors que François Fillon redoute une mauvaise perception dans l'opinion, Nicolas Sarkozy, plutôt favorable après les élections de mars marquées par 12 triangulaires avec le Front national, semble désormais hésitant et préfère déléguer la question au gouvernement.

 

(Nouvelobs.com avec AP)

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alerte - danger ! - SOS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche