Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 14:31

132 ans de GENOCIDE par la FRANCE COLONIALE en ALGERIE

26 déc

Pour que ce drapeau soit hissé au vent et flotter librement. Entre 1830 et 1962 plus de 5.000.000 d’Algériens ont été assassinés par la France coloniale. Le pygmée de l’Élysée, dit que ce n'est pas un génocide.

Préambule:

Un vieux dicton Français dit:” Le chameaux ne vois pas sa bosse, mais vois celle de son voisins” .  Ceci résume l’état d’esprit et le complexe de culpabilité, du gnome de l’Élisée. Un gnome juifiste au service des sionistes, ne l’oublions pas.

Durant la nuit coloniale, un génocide a été commis contre le peuple Algérien. Au début de la conquête de l’Algérie en 1830, la population été estimée dans l’ordre de CINQ million d’habitant, aux alentours de 1856, elle a été ramenée à DEUX millions et DEMI d’habitants, puis en 1871 cette population a été rabaissée jusqu’à DEUX MILLION CENT MILLE habitants (Wikipedia).                                                                        

Ce qui revient à dire qu’en l’espace de vingt cinq ans, le peuple Algérien, a été décimé de plus de moitié.

Question au PYGMÉE de l’Élisée.   Réduire une population de moitié, si ce n’est pas un GÉNOCIDE, selon toi c’est quoi?  Les éliminatoire de coupe du monde de la SÉLECTION D’ESPÈCES ? où une SÉLECTION D’ESCLAVES ?

Sans trop nous attardés sur les crimes perpétrés entre 1856 et 1954 (un siècle où le peuple Algérien, n’était pas rester les bras croisés et il en a encore une fois payé le prix fort), nous évoquerons la période de la révolution de novembre 1954 date du déclenchement de la révolution armée à Juillet 1962 date de l’indépendance. Il y a eu encore combien de chahid (mort sur le sentier d’Allah, pour libérer notre religion musulmane et notre pays l’Algérie).                                                                                                              

Apparemment, soit tu ne sait pas compter nabot, soit tu a la mémoire courte? Dans les deux cas, je vais te rafraîchir l’amas visqueux et puant de ce que tu pense être ton cerveaux.                                                         

Il y en a eu, UN MILLION ET DEMI de mort en plus, à rajouter aux DEUX MILLION ET DEMI cela fait QUATRE MILLION, tu sait ce que çà veut dire nabot? Et si l’on rajoute, les crimes commis entre 1856 et 1954, le chiffre serait tellement effarant, que tous les historiens taise cette tranche funeste, lugubre et macabre de l’histoire de la France coloniale.

Des Français sont morts. Aussi bien des colons, que des militaires. Bien que toutes ces morts soient regrettables, il n’y a aucune commune mesure, aucune comparaison entre, la centaine de milliers de morts Français et les MILLIONS de morts Algériens, sans compter les disparus, les exilés, les blessés, les handicapés et j’en passe.

Et puis devant n’importe quel tribunal, qui est LE VOLEUR ?                                                                          

Mais tout compte fait, c’est la France coloniale qui l’a cherchée, non? C’est la France coloniale qui est venue nous emmerder chez nous. Dans l’espoir de nous faire subir le sort des Amérindiens d’Amérique, afin de nous voler notre patrie.

Hé toi le gnome, tu pense toujours que ce n’est pas un génocide. Si ce n’est pas un génocide çà? C’est quoi ? Je me le demande.                                                                                                                                     

Et ce malade de gnome, de pygmée a l’outrecuidance de déclarer lors de son passage à Alger, je cite:          << Les enfants, ne sont pas responsables des actes de leurs parents>>. Rien que çà.

Pourtant la loi de la république Française, dis clairement que les enfants héritent, des dettes de leurs parents. Est-ce Deux poids Deux mesures. L’histoire des hommes jugera en attendant la justice divine.

Pour te rafraichir la mémoire si  tu en a une, lis ces déclaration d’officiers Français qui ont fait le débarquement à Alger,cet article est de wikipédia. Puis regarde ce documentaire fait par un cinéaste Français, un vrai Français pas de pacotille comme tu l’es.

La diminution observée lors de la première phase de conquête tient pour une grande part dans la violence des méthodes utilisées par l’armée française, attestée par de nombreux témoignages. De retour d’un voyage d’enquête en Algérie, Tocqueville écrit que « nous faisons la guerre de façon beaucoup plus barbare que les Arabes eux-mêmes [...] c’est quant à présent de leur côté que se situe la civilisation. »15 L’objectif de la « pacification » est comme le déclare le colonel de Montagnac d’« anéantir tout ce qui ne rampera à nos pieds comme des chiens »16. La politique de la terre brûlée, décidée par le gouverneur général Bugeaud, a des effets dévastateurs sur les équilibres socio-économique et alimentaire du pays : « nous tirons peu de coup de fusil, nous brûlons tous les douars, tous les villages, toutes les cahutes ; l’ennemi fuit partout en emmenant ses troupeaux »17. Selon Olivier Le Cour Grandmaison, la colonisation de l’Algérie se serait ainsi traduite par l’extermination du tiers de la population, dont les causes multiples (massacres, déportations, famines ou encore épidémies) seraient étroitement liées entre elles18.

Maintenant, regarde ce documentaire et tu situera tout seul ( si tu en es capable) de quel coté été la civilisation, et ses gens.

 

 

 

Alors la prochaine fois, avant d’ouvrir la cuvette de wc, qui te sert de bouche, révise tes leçons d’histoire d’une part et d’autre part, lorsque tu veux parler de l’Algérie, lave toi la bouche, car elle PUE.

Avant de conclure, un grand merci au chef du gouvernement Turc Mr ERDOGAN, d’avoir remis les pendules à l’heure……de vérité.

Publié par KAM

 

 

Sur ce blog, voir aussi :

 

Un grand bravo à nos freres Turcs et leur chef du gouvernement

CHANTAGE  FRANÇAIS  SUR FOND DE “GÉNOCIDE ARMÉNIEN” : Le GÉNOCIDE ORCHESTRE DES TORTIONNAIRES FRANÇAIS en ALGERIE DURANT LA NUIT COLONIALE

   Auteur: Souleiman (LVO) Erdogan critique la France et déclare : “L’Assemblée nationale française devrait faire la lumière sur l’Algérie, elle devrait faire la lumière sur le génocide Rwandais durant les tristes évènements de l’opération turquoise. Pourquoi cette brusque détérioration des relations entre PARIS ET Ankara ? Il est patent de constater que PARIS devrait être rappelé à l’ordre pour ses nombreuses immixtions dans la politique intérieure et étrangère, ne l’oublions pas d’ANKARA. Lorsque le tortionnaire français BIGEARD a été élevé a un certain rang honorifique à titre posthume au point ou ses cendres ont été transférés aux invalides, il y a de quoi se poser des questions et des interrogations sur  cette insulte faite à l’histoire et au million et demi de victimes algériennes sans compter les disparitions forcés durant la guerre d’ALGERIE. PARIS qui n’a jamais voulu faire acte de repentance devra bien un jour être jugé pour crimes contre l’humanité  a un certain moment proche de l’histoire. La DGSE qui s’apprêtait à entrainer l’opposition syrienne » afin de lancer une attaque contre la Syrie a partir du sud de la Turquie aurait-il été le détonateur de la crise entre les deux capitales car PARIS a toujours été favorable pour une intervention militaire contre Damas et Téhéran sans toutefois ne pas être précis sur le modus operandi de l’opération et des moyens à engranger. Ankara qui a tendance à souffler le chaud et le froid  n’aurait pas autorisé qu’on lance une opération militaire contre la Syrie a partir de son territoire, d’où l’ire qui atteint son paroxysme du belliciste et locataire de l’Elysée qui devra plier ses bagages bientôt. PARIS cherche a ne pas rester en marge des conflits a répétition qu’elle a déclenché, comme le cas libyen qui est présent dans tous les esprits, un pays qui a vu sa souveraineté bafoué, sa population meurtrie, ses infrastructures détruites et pire, dont le gouvernement qui est loin d’être a l’unisson a autorisé la pénétration et le déploiement au sol d’agents etrangers (en violation flagrante de la résolution  1973 qui reaffirme pourtant et sans aucune ambiguité la souverraineté libyenne, son intégrité territoriale et exclut explicitement toute occupation du territoire libyen) afin de construire une base de drones américano-Françaises » dans le désert libyen. Insolite mais vrai : SARKOZY chercherait au moment propice à attaquer l’Algerie mais il est loin de se douter que la  forte communauté algerienne installée en FRANCE (La diaspora )ne restera pas impassible et indifferente (face aux visées déstabilisatrices du trublion SARKO et consorts qui compte remettre la “Nuit Coloniale”) et que le combat se portera encore dans l’Hexagone ou des cibles de choix « même non repertoriées » seraient dans la ligne de mire.

Cette crise entre les deux capitales ne date pas d’hier car Déjà, un tel projet dans le passé sur un prétendu génocide arménien perpétré par les turcs avait été avorté. L’Élysée qui s’était rebiffé  à l’époque devrait d’abord se regarder dans la glace pour constater le génocide qu’elle a perpétré en son nom en ALGÉRIE via des tortionnaires encensés et récompensés pour services rendus à la patrie. BIGEARD a été glorifié et rejoindra le 7ème ciel ou il  sera ravi. Les cendres de ce tortionnaire hors pair qui s’est illustré durant la nuit coloniale ont été transférées aux invalides.  MASSU, ACHIARY, SALAN, des tortionnaires de renom pourront-ils répondre un jour des crimes contre l’humanité qu’ils ont perpétré en ALGERIE sans oublier le scélérat  de MITTERAND qui se targuait à dire que la France ne reconnaitra chez elle d’autre autorité que la sienne. Ce prétendu génocide arménien  est visiblement instrumentalisé à outrance par PARIS lorsque le torchon brule entre les deux capitales ou que des facilités formulées par le président de la République Française n’ont pas abouti (Il aurait sollicité des largesses à ERDOGAN  afin qu’il daigne bien accorder l’accés au sud de la Turquie pour les agents de la DCRI et de la DGSE)et ont été purement et simplement rejetées.. A part la Tunisie et dans une moindre mesure l’Egypte, le « printemps  arabe » a  été orchestré à partir de Washington ou les conspirateurs ont su trouver le bon filon afin de réaliser leurs vils desseins. Il est patent donc de constater que de façon générale, l’occident et ses supports racistes et raciaux ont bel et bien fomenté des activités meurtrières, voire subversives faisant croire à la communauté internationale des aspirations légitimes des peuples à se débarrasser de leurs despotes et à recouvrer la liberté, ce qui est peut-être vrai mais tous ces évènements ont été réalisés grâce à l’ingérence étrangère et l’OTAN qui peut se targuer d’avoir gagné la guerre en Libye et  d’ avoir installé le CNT libyen , servile, docile et qui a prêté  allégeance aux capitales occidentales, sans oublier Washington et ISRAEL. Il est d’ailleurs inconcevable que la fragile souverraineté libyenne puisse ouvrir la porte à tous les abus même a servir de tremplin aux comploteurs pour attaquer les voisins et à destabiliser la région. Les pretextes fallacieux ne manquent d’ailleurs pas et sont toujours invoqués et évoqués de façon désabusée et cyniquement.

Pourquoi donc la France persiste-t-elle à nier le génocide…….algérien ?

Pourquoi ne fait-elle toujours pas acte de repentance ?

Pourquoi ne veut-elle pas assumer son histoire et faire un véritable travail de mémoire sur son lourd passé colonial terrifiant. Pourquoi l’historien Benjamin STORA fait du négationnisme en minimisant le nombre effarant d’algériens qui ont péri durant la nuit coloniale ?

On se rappelle du fameux amendement législatif voté en catimini par une poignée de députés français en mal de noctambulisme pour glorifier la colonisation française, après le tollé suscité par ce texte, on avait cru à un moment donné qu’on laisserait les historiens écrire l’histoire. Les Français n’ont toujours rien compris, rien appris, rien oublié.

Aux Français qui voulaient lui faire la leçon, ZAPPATERO avait  ouvertement dit qu’après ce qui s’était passé il y a  six ans  dans les banlieues françaises, ils étaient mal placés pour s’ériger en donneurs de leçons pour réussir le processus d’intégration des immigrés. Les turcs à leur tour, si la loi française adoptée par les députés devait être confirmée par un vote du Sénat ! menacent la France d’un vote turc qui viserait à interdire et à sanctionner tout négationniste du génocide algérien.

C’est qu’il y a eu bel et bien génocide en Algérie.

On a exterminé des populations entières, on a torturé (ex : Villa Susini d’ALGER), on a enfumé (région de Guelma, Sétif, Kherrata), on a brûlé au napalm. Si les Algériens se taisent, c’est parce qu’ils ont décidé de tourner la page, la tourner et non la déchirer.

Allons, Monsieur SARKOZY ou vos predecesseurs, soyez logique avec vous-même, reconnaissez votre passé colonial peu reluisant et peu glorifiant, faites acte de repentance.

Il est temps pour SARKOZY de cesser de créer des troubles dans plusieurs pays. Cessez d’interférer dans les problèmes turco-turcs et turco-arméniens.

La réal-politique vous commande de renoncer à légiférer pour ou contre les Arméniens, pour ou contre les Turcs.

Un vent de francophobie souffle en Turquie. Les Français devraient cesser de jouer aux apprentis sorciers.

Souleiman

Le 18 Décembre 2011

 

 
(Voir aussi :
Articles d'Indépendance des Chercheurs :

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2011/12/23/veritas-ipsa-et-les-errances-de-la-republique-coloniale.html

Veritas Ipsa et les errances de la république coloniale )
.

 

Femme algérienne, portant le "Haïk", voile traditionnel propre à l'Algérie

 

 

 

Sur ce blog, aussi,

LA FEMME MUSULMANE A TRAVERS LES VERSETS ...

 

sur le sujet, voir aussi :

La femme a travers les versets coraniques et la Sunnah

 

.

  .

Algérie, opinion de Laïd Douane :

 

Le problème de l’Algérie est politique

et la solution ne doit être que politique d’abord !

 

 

Une pensée commémorative d’un certain 26 décembre 1991 qui fait école désormais ! C’est une affaire âgée de 2o ans et malgré ses révélations ô combien riches en leçons, l’Algérie semble figée et les Algériens incapables de comprendre ce qui s’était passé réellement ! Les mêmes erreurs continuent à marquer notre vie de tous les jours ; l’ignorance, la médiocrité et l’ignominie continuent à sévir ; c’est ce que révèle notre dernière autopsie faite cette fois sous le soleil de l’automne algérien, en attendant le printemps ! D’ici là, je m’amuse à revoir le film des évènements qui ont fait de moi une boule de colère !

 

Le FIS a été victime de sa stratégie : La solution radicale sous l’effet d’une grandeur pas bien acquise ! Les dirigeants du FIS, il faut le dire, ont fait une erreur monumentale, en laissant leurs ignares s'exprimer librement au sujet du lendemain de ce pays; leurs imbéciles ont réussi à dire et à faire comprendre aux Algériens que le FIS avait l'intention de régner sans partage! On cherchait peut-être à gagner quelques espaces en avançant derrière un bouclier de psychose, et l’on a réussi. Dans le même temps, les militaires au gros ventres, et qui n'avaient rien de militaire, ayant beaucoup à se reprocher, s'imaginaient déjà dans les prisons ou dépossédés de leurs biens; il fallait donc rassembler leurs idées militaires rarement mises en application contre les vrais ennemis de l’Algérie: Au lieu de la tactique d’attaque dans laquelle ils étaient nuls et au lieu de la tactique de bataille en retraite dans laquelle ils excellaient, ils choisirent de mettre le paquet contre un ennemi qu’il avaient eux-mêmes fabriqué. Tout cela au moment où les Occidentaux faiseurs de nos malheurs, connaissant bien nos points faibles mais aussi notre intransigeance, tout avides de ressources en énergie et en sources de financement, se préparaient à passer à l’action avec le même esprit de Sykes-Picot ; Le peuple dans ce climat d’ébullition avait fait son choix ; il avait opté pour le FIS !

 

Ce choix radical ne donnait en réalité aucune chance aux dirigeants du FIS pour calmer les esprits ; forts d’une suprématie de leur parti acquise dans une confiance aveugle, trompés tactiquement par un certain laxisme vraisemblablement délibéré et débordés par une armée de militants indisciplinés, le FIS avait rejeté tout compromis avec les vrais décideurs, en l’occurrence, les militaires jusque là en bivouac ; on tira vite la sonnette d’alarme et l’état major prit la décision d’urgence : Déjeuner du FIS avant que l’on ne soit pris au dîner !

 

C’est le 11 janvier !

 

Vingt ans après, j'ai l'impression que nous sommes condamnés à vivre dans le même état d'esprit du 11 janvier 1992; les Algériens continuent à s'exclure les uns les autres et les faiseurs de nos malheurs continuent à alimenter leur animosité. Après vingt années de politique à fourbis, seule chose dont il est capable, le pouvoir algérien continue toujours de vivre sur les décombre du tsunami de janvier 1992 en édifiant une certaine idée satanique que la crise en Algérie est due essentiellement au conflit entre le pouvoir en place et le FIS !  Un conflit circonstanciel auquel on a donné des dimensions d’ordre stratégique à caractère mondial pour des fins que nous connaissons maintenant.

 

Après vingt années de supercheries à la carte, le FIS que l’on croyait disloqué hante toujours les esprits de ceux qui ont fait de lui un ennemi. Que les Algériens se rendent à l’évidence ! Le problème de l’Algérie est politique et la solution doit être politique; après 50 années d’indépendance confisquée, nous croyons toujours qu’une assemblée constituante est plus qu’indispensable pour commencer une ère nouvelle.

 

Laïd DOUANE

 

Bouira le 28/12/11



http://laid-hizer-net.blogs.nouvelobs.com/

.

.

.

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Regard sur ...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche