Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 08:00

http://www.philippetastet.com/contenu/abonnes/Magic/images/ue-bove-ogm.jpg

http://www.philippetastet.com/contenu/abonnes/Magic/images/ue-bove-ogm.jpg


Posted 13 juin 2011 — by ledbusqueurdebombes

Un câble Wikileaks révèle que les États-Unis ont conspiré pour exercer des représailles contre les pays européens s’ils résistaient aux OGM


(NaturalNews) Wikileaks continue de secouer le monde politique en mettant en lumière les complots, la corruption, et les dissimulations. Le dernier lot de câbles diplomatiques publiés par Wikileaks révèle ce qui ne peut être caractérisé que comme une conspiration menée par les américains pour imposer les OGM aux pays européens, en faisant en sorte que ces pays paient un prix élevé en cas de résistance.

Le câble révèle les mots de Craig Stapleton, l’ambassadeur américain en France, qui poussait les intérêts commerciaux de l’industrie des biotechnologies en tentant d’imposer les OGM en France. Dans ses propres mots (ci-dessous), il exprime sa frustration à l’idée que la France pourrait adopter des lois environnementales qui entravent l’expansion des OGM:

« L’Europe recule et n’avance pas sur cette question, la France jouant un rôle de premier plan, avec l’Autriche, l’Italie, et même la Commission [européenne]… Le recours à des représailles rendra clair que la voie actuelle a un coût réel pour les intérêts européens, et pourrait aider à renforcer les voix européennes qui sont en faveur des biotechnologies. »

Vous avez pigé jusqu’ici? Ses propres paroles: « représailles » comme un moyen de « rendre clair » que résister aux OGM aura un coût.

Stapleton poursuit en déclarant une chose assez incroyable:

« Country Team Paris recommande que nous dressions une liste de cibles susceptibles de représailles causant certains dommages dans l’UE, puisqu’il s’agit d’une responsabilité collective, mais qui se concentre également en partie sur les coupables les pires. La liste doit être mesurée plutôt que vicieuse et doit être durable sur le long terme, dans la mesure où nous ne devrions pas nous attendre à une victoire rapide… »

Alors que vous relisez ces mots, rappelez-vous que ce sont là les paroles de l’ambassadeur américain en France qui suggère aux Etats-Unis de « calibrer une liste de cibles susceptibles de représailles » afin de « causer certains dommages dans l’Union européenne » qui doit être « durable sur le long terme. »

Le complot mondial des OGM n’est plus une théorie

Est-il nécessaire d’en dire de plus? Ce câble prouve, une fois pour toutes, qu’il y a un complot mondial des OGM, où les agents du gouvernement travaillent dans le secret afin de pousser l’agenda sur les OGM de Monsanto, tout en pénalisant les opposants aux OGM et en les ajoutant à une « liste de cibles susceptibles de représailles. »

Ce câble prouve aussi que NaturalNews a eu raison depuis le début à propos de la conspiration des OGM, et que les adversaires des OGM tels que Jeffrey Smith sont engagés dans une conspiration diabolique pour contrôler l’approvisionnement alimentaire du monde. Cela prouve aussi que quand Alex Jones parle de la conspiration mondiale pour contrôler l’approvisionnement alimentaire mondial, il ne s’agit pas seulement de rodomontades. Il avertit sur la réalité du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui.

Comme Jeffrey Smith l’a déclaré aujourd’hui dans une interview sur Democracy Now:

« Nous disons depuis des années que le gouvernement des États-Unis est allié avec Monsanto, et impose les OGM dans le cadre de l’agenda de Monsanto au reste du monde. Ceci met à nu la mécanique de cet effort. Nous avons Craig Stapleton, l’ancien ambassadeur de France, demandant spécifiquement au gouvernement américain d’exercer des représailles et de causer des dommages dans toute l’Union européenne. »

Termes militaires

Avez-vous remarqué quelque chose à propos de ces mots employés par l’ambassadeur américain en France? « Calibrer une liste de cibles susceptibles de représailles« , ça sonne étrangement familier, n’est-ce pas? C’est le genre de langage que vous entendrez dans un exercice de guerre de bombardement militaire.

Ce n’est pas un hasard: Ces agents du gouvernement se considèrent comme littéralement en guerre avec le reste du monde, et ils ont l’intention de conquérir le monde avec leurs poisons génétiquement modifiés. Ils feront tout, semble t-il, pour gaver le public avec leurs cultures mortelles.

Huit leçons importantes à tirer de ces fuites

Ce câble Wikileaks soulève toute sortes de questions dont chacune mériterait un article distinct, mais voici les faits saillants de ce qui me vient à l’esprit sur cette question:

Leçon #1) Wikileaks est utile pour exposer les mensonges du gouvernement dans notre monde. Sans Wikileaks, nous n’aurions jamais eu connaissance de ces câbles qui prouvent l’existence de ce complot des OGM.

Leçon #2) Les représentants diplomatiques du gouvernement des États-Unis travaillent pour les grandes sociétés! C’est exactement ce que nous avons décrit ici sur NaturalNews à de nombreuses reprises – Le big gouvernement est vraiment juste une extension des sociétés les plus malfaisantes et les puissantes qui dominent aujourd’hui notre planète: Les compagnies pharmaceutiques, les fabricants d’armes, les géants de l’agriculture, et ainsi de suite. Voici ce que Jeffrey Smith avait à dire sur les gouvernements qui conspirent avec Monsanto:

« En 2009, nous avons un câble de l’ambassadeur en Espagne des États-Unis demandant une intervention ici, et au gouvernement d’aider à formuler une stratégie biotechnologique et un appui du gouvernement – des membres du gouvernement en Espagne qui souhaitent promouvoir les OGM, aussi. Et ici, ils indiquent spécifiquement qu’ils siègent avec le directeur de Monsanto pour la région et ont été informé par lui au sujet de la politique de la région et ont créé avec lui des stratégies pour promouvoir l’ordre du jour des OGM. »

Leçon #3) Les États-Unis ont l’intention d’exercer des représailles contre les pays européens s’ils essaient de bloquer les OGM. Ceci nous amène à la question: Pourquoi les États-Unis sont t-ils si désireux d’imposer les OGM à l’Europe? Manifestement, il y a un autre programme derrière tout cela (peut-être que nous en apprendrons plus dans des publications futures de Wikileaks).

Leçon #4) Pas étonnant que le gouvernement américain ait déclaré la guerre à Wikileaks, parce que ces sombres secrets et « notes de complot » ne sont jamais rendus publics par les moyens normaux. Ceci nécessite un dénonciateur pour exposer la corruption véritable du gouvernement dans notre monde d’aujourd’hui.

Leçon #5) Le complot des OGM atteint au plus haut niveau du contrôle global. Cet ambassadeur des États-Unis Stapleton n’était pas un quelconque quidam. Il était, en fait, le co-propriétaire des Rangers du Texas avec l’ancien président George W. Bush! Sa femme, soit dit en passant, est la cousine de George Bush. Il s’agit d’un complot impliquant le rang le plus élevé des fonctionnaires dans plusieurs pays qui poussent un programme OGM qui empoisonne les peuples sur toute la planète.

Leçon #6) Les gouvernements essayent littéralement de tuer leur propre peuple. Il est largement connu dans les cercles intérieurs du pouvoir que les OGM sont mortels, mais les gouvernements continuent à les pousser quand même. Comme Jeffrey Smith l’explique dans son entretien avec Democracy Now:

« …La personne qui était en charge de la politique de la FDA en 1992, l’ancien avocat de Monsanto, Michael Taylor, a autorisé la mise sur le marché des OGM sans études sanitaires et sans étiquetage, et la politique a fait valoir que l’agence n’était pas au courant d’une quelconque information montrant que les OGM sont significativement différents. Sept ans plus tard, en raison d’une action en justice, 44.000 notes secrètes internes de la FDA ont révélé que cette politique était un mensonge. Non seulement les scientifiques de la FDA savaient que les OGM sont différents, mais ils avaient averti à plusieurs reprises qu’ils pourraient provoquer des allergies, la production de toxines, de nouvelles maladies, et des problèmes nutritionnels. Mais ils ont été ignorés, et leurs mises en garde ont même été niées, et la politique s’est poursuivie permettant le déploiement d’OGM dans l’alimentation pratiquement sans études sanitaires. »

Leçon #7) La conspiration des OGM est toujours requalifiée en « science ». À un moment donné dans les câbles fuités, Stapleton avertit qu’en s’opposant aux OGM, la France allait « faire reculer la prise de décision établie fondée sur la science. » La conspiration des OGM, vous devez vous rappeler, est toujours dissimulée derrière le terme « science » de sorte que quiconque s’oppose aux OGM peut être caractérisé comme étant en quelque sorte contre « la pensée scientifique. »

Tout ceci donne à la science une mauvaise réputation, bien sûr, mais je suppose que, puisque l’histoire des sciences est remplie de scientifiques arrogants empoisonnant les peuples au nom de la science (le mercure, les vaccins, les radiations, les matières plastiques, médicaments, etc), on ne devrait pas être si surpris.

Leçon #8) L’Espagne a été un co-conspirateur clé pour pousser l’agenda des OGM des États-Unis. Une grande partie de la conspiration se déroulant au sein de l’UE a été menée par l’Espagne, dont les fonctionnaires ont personnellement rencontré le président de Monsanto pour planifier leur imposition des OGM en Europe.

Tout d’un coup l’histoire Blackwater prend tout son sens

Tout cela me rappelle un article publié il y a quelques mois par The Nation dans lequel Jeremy Scahill a révélé un lien entre Monsanto et l’entrepreneur militaire connu sous le nom de Blackwater. Son article faisait valoir que Monsanto avait engagé des espions de Blackwater pour « infiltrer les groupes d’activistes qui s’organisent pour lutter contre la firme multinationale de biotechnologie. »

Monsanto a nié avec véhémence les allégations. J’ai cherché à couvrir cette histoire à l’époque mais n’ai pas pu étayer les accusations de façon satisfaisante. Toutefois, étant donné les nouvelles informations recueillies grâce à ces câbles diplomatiques fuités – qui déclarent ouvertement que les conspirateurs OGM projettent de « calibrer une liste de cibles susceptibles de représailles » – tout d’un coup l’histoire Blackwater prend tout son sens.

Il s’agit du verbiage d’un style de campagne de représailles militaires, et c’est exactement l’activité de Blackwater. Rappelez-vous comment Stapleton a dit que les Etats-Unis se devaient de « causer des dommages? » C’est la carte d’appel de Blackwater!

Bien que ces câbles ne prouvent pas un lien entre Monsanto et Blackwater, ils rendent crédible l’idée qu’un tel lien n’est pas seulement possible, mais peut-être même probable. Tout ceci mérite clairement un complément d’enquête.

Indépendamment de la question de la preuve d’un lien Blackwater/Monsanto, ce qui est clair dans tout cela, c’est que la conspiration mondiale des OGM est bien réelle et que les conspirateurs OGM ont planifié des mesures de rétorsion contre toute nation qui refuse d’autoriser les OGM dans son pays.

Le tout est ensuite déguisé en « science », de sorte que quiconque s’oppose à elle peut être qualifié de « non-scientifique. » Il s’agit de la méthode tordue grâce à laquelle les vaccins sont poussés, également: On les appelle « scientifiques », même quand ils sont entièrement fondé sur une fraude scientifique (comme le sont les OGM).

Comment les gouvernements opèrent t-ils réellement

Par-dessus tout, ce que ces câbles Wikileaks révèlent vraiment, c’est que les conspirations du gouvernement sont, bien entendu, non seulement réelles, mais qu’elles se déroulent en ce moment même. Les diplomates et les ambassadeurs sont, en effet, des voyous gouvernementaux qui se livrent à des actions des plus contraires à l’éthique, pleines de menaces et de représailles, afin de servir les intérêts financiers de leurs maîtres corporatistes.

Voilà comment le monde fonctionne vraiment, en dépit de l’image à la Walt Disney dépeinte par les grands médias. Dans les coulisses, le gouvernement américain complote littéralement avec Monsanto pour prendre le contrôle de l’approvisionnement alimentaire mondial. Il ne s’agit pas d’une exagération. Il ne s’agit pas d’une conjecture. C’est une constatation de fait fondée sur les mots des propres agents du gouvernement (qui ne savaient évidemment pas que leurs paroles seraient un jour rendues publiques).

Grâce à Wikileaks, nous avons eu un aperçu de la vérité derrière la Grande Muraille de mensonges du gouvernement. Et cette vérité, il s’avère, est bien plus laide que ce que la plupart des gens auraient pu imaginer. (Ce n’est pas une surprise pour moi, car j’ai vu des choses que la plupart des gens ordinaires ont jamais vu. Mais pour un Joe Blow accomplissant son travail et regardant les nouvelles du soir, la vérité crue sur le monde est un peu trop difficile à avaler…)

Personnellement, j’ai hâte de voir quels autres sombres secrets sont enterrés dans ces câbles Wikileaks. Et ceci m’amène à souhaiter que nous obtenions une Wikileaks pour la FDA, également. Pouvez-vous imaginer tous les sales petits secrets qui sortiraient des bureaux de la FDA si l’on pouvait lire leurs e-mails? Il nous faut un délateur de la FDA.

L’autre pensée qui me vient à l’esprit est combien je n’aimerais pas être Julian Assange en ce moment. Sa tête est maintenant l’aimant à balles le plus puissant du monde… en particulier quand les fusils du gouvernement sont dans les environs. Si le gouvernement américain peuvent conspirer pour créer une « liste de nations cibles résistant aux OGM susceptible de représailles », pouvez-vous imaginer ce qu’ils vont faire si jamais ils mettent la main sur Assange?

Lire le câble fuité ici: http://wikileaks.ch/cable/2007/12/07PARIS4723.html

(Note: Ce lien pourrait ne pas être actif pendant très longtemps, les gouvernements du monde essayant évidemment de fermer tous les sites Web qui postent cette information. La vérité, semble t-il, est tout simplement trop dangereuse pour qu’on lui permettre d’être rendue publique…)

Comment faire pour renverser la vapeur:

Ne vous laissez pas abattre par ceci. Vous pouvez prendre des mesures pour aider à renverser la vapeur!

Action N°1) Ne pas acheter des aliments OGM! Recherchez le label non-OGM « Project Verified » sur les aliments.

Action N°2) demandez instamment aux législateurs de s’opposer aux OGM ou d’exiger un étiquetage OGM honnête des aliments.

Action N°3) Aidez l’Institute for Responsible Technology et d’autres organismes à but non-lucratif travaillant pour s’opposer aux OGM.

Action N°4) Restez informé! Lire NaturalNews et notre page Facebook OGM Dangers pour rester informé sur cette question. Le IRT (ci-dessus) vous tiendra informé de manière encore plus approfondie sur les OGM.

Action N°5) Partagez ce que vous savez! Partagez des vidéos, des bandes dessinées, des articles et sites Web avec vos amis et les membres de la famille qui se soucient aussi de protéger leur santé contre les OGM.

Action N°6) Ne pas faire confiance au gouvernement! Ils poussent un complot OGM. Ils ne veulent pas que vous ayez d’aliments naturels, et la FDA est maintenant envoyée en vertu du nouveau projet de loi de salubrité des aliments pour détruire les petits agriculteurs qui ont tendance à utiliser des cultures sans OGM. Luttez contre les empiètements du gouvernement sur notre droit naturel à cultiver de la nourriture honnête. Soutenez la liberté alimentaire!


Source: naturalnews

http://infoguerilla.fr/

Partager cet article

commentaires

mickael jackson 15/06/2011 12:32



bravo a infoguerilla



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche