Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 06:16


John-sherffius-Colorado-Boulder-Daily-Camera

Illustration : John Sherffius sur le Républicoin

.

.

Une démocratie de notre parenté

par Slah Pacha, vendredi 18 février 2011, 10:17


Je me mets souvent à penser comment expliquer simplement ce qu’on nous a enseigné sur les amphis des universités et je me dis que la difficulté n’est pas de faire comprendre ce qui se trouve dans les livres mais de les traduire en réalité et en volonté, que l’on peut faire admettre à tous pour avancer et nous comparer à ceux qui nous ont devancé.


Je me dis aussi souvent qu’il n’y a d’exclusive pour personne en matière d’intelligence et de compréhension. Bien plus, nous avons toutes les raisons de partir d’une intelligence moyenne partagée plutôt que de nous borner à nous faire pousser par des chevaux de têtes, exclusifs et esseulés. Et qui peut oser nous affirmer qu’avec une belle moyenne d’entre nous, solidaire et cohérente nous n’arriverons pas à étonner et à nous proposer des solutions à nous mêmes ou à une autre humanité qui a nos problèmes ou qui veut comprendre nos intérêts.

Souvent j’entends dire des mots sensés qui nous poussent à chercher plus prêt ce que nous essayons de trouver bien loin. Ne dit on pas qu’on trouve des fois dans les rivières ce qu’on ne trouve pas dans toutes les mers. Ma mère ne disait elle pas ! Commence par te chausser de ce que tu peux avoir, en attendant de trouver bonne chaussure à ton pied. Ou bien la patience d’un homme laborieux est plus profitable que l’or hérité. Ou en encore ce que tu peux demander à n’importe quel puissant, demande le à ton effort et à la sueur de ton front.


Nos mères, nos grand mères et tous nos vieux sont tous Docteur es vie et lumière, de bonheur et de liberté. Ils ont cumulé toutes les bonnes  recettes pour nous les transférer et faire que la vie puisse continuer à être vie.

 

A l’instar de la nature qui veut nous garder en rabiot certains secrets, nos parents nous invitent à  prendre les secrets du passé qui aiment se faire beau à se conjuguer avec les lumières d’un présent bien dessiné par nos enfants.

Revenons alors, à leur simplicité pour nous proposer un lendemain aussi chantant que la voix de nos enfants qui ont osé de leur vie et de leur sang continuer à chanter.


Dites nous alors pour tous vos projets de développement, en quoi ils peuvent nous donner plus de chances à nous élever et à partager.


En matière économique par exemple, quelles sont les mesures qui sont à prendre pour exploiter à bon escient nos richesses et utiliser nos intelligences qui viendraient se rajouter à d’autres intelligences pour nous faire progresser. Quel système politique favoriserait la liberté d’entreprendre et donnerait les moyens de le faire à ceux qui ont seulement acquis un savoir faire. Comment dessiner nos relations politiques privilégiées avec des pays qui pourront faire aussi de notre développement leur politique et leur intérêt.


Il est aussi bon de rappeler qu’un bon développement humain est aussi capable d’assurer à tous de bons lendemains. La chance qu’on s’octroie d’un enseignement généralisé et des formations complémentaires appropriées, ne peut donner sa pleine portée qu’en planifiant ce qui va avec, comme logements, voies de communications, viabilisation de zones d’activités et la mise à niveau d’un système de transport favorisant l’ouverture sur des marchés intérieurs et extérieurs. Pensez vous que c’est dur à nous le faire comprendre ou à nous le proposer !


En matière politique, nous avons tous convenus depuis Sidi Bouzid jusqu’au fin fond d’une Tunisie, qui a décidé de rejeter l’exclusion et de voter pour la cohésion, qu’on ne nous y prendra plus sous une dictature fusse t elle éclairée. On a donc voté pour une démocratie qui nous permet de nous garder une voix au dessus des voix et de nous faire juge de nos intérêts. Ne nous la faites pas, compliquée notre démocratie. Nous n’avons pas besoin de spécialistes pour l’apprécier. La démocratie que nous voulons est celle, qui ne nous prendra plus jamais notre souveraineté. Exécutifs, législateurs, hommes de lois, vous allez dorénavant parler en notre nom et vous prendrez votre autorité de notre autorité tant que nous vous acceptons. La démocratie est très simple, nous avons l’habitude de la vivre dans beaucoup de nos foyers en faisant notre devoir et en demandant à chaque fois les avis des intéressés. Vous comprenez qu’on ne voudra plus entendre parler, les Messieurs, je sais tout et taisez vous… On est capable de comprendre plus que vous ne le pensez …Essayez de nous faire les bonnes propositions et vous verrez !  

Le référentiel de notre révolution sera ce qu’il a toujours été, un désir de dignité et de liberté. Ce référentiel se nourrira de notre volonté à tenter une aventure humaine qui nous autorisera à nous dépasser et à prendre place dans un bon rang parmi une humanité qui fera l’effort d’apporter des solutions aux problèmes de toute l’humanité.


Dans notre nouvelle civilisation nous reconnaitrons à tous la liberté de participer à bâtir de leurs plus belles pierres le bel édifice de la nouvelle cité qui bannirait toutes formes d’exclusions.


Dieu reconnaitra parmi nous des humains de toutes ses croyances et ses couleurs et ne les distinguera que par leur participation aux œuvres de promotion de l’homme dans la cité. Il appréciera leurs croyances et en fera l’affaire de sa miséricorde une fois leur passage sur terre accompli dans les meilleurs conditions. N’allez pas me dire que Dieu n’aimera pas ce genre de piété et que c’est lui qui a poussé les hommes à se battre contre les hommes pour défendre son intérêt que certains font juste coïncider avec leurs propres intérêts. Dieu nous a juste commandé un sentiment humain à l’égard des autres croyants et nous a  recommandé de respecter nos différences, qu’il a créées.


Ceci doit nous encourager à demander à tous de dire ce qu’ils pensent en cessant de crier. Le peuple n’est pas sourd et il entend bien ses intérêts. Je vous fais remarquer aussi, qu’étant donné que notre peuple a convaincu le monde de sa civilité il n’acceptera pas de se faire représenter sur les places de ses villes et sur ses routes par des  gens qui n’ont aucun respect pour  quiconque et qui n’ont aucune civilité. 


Juste pour témoigner, je voudrais vous dire que j’ai vu les jeunes qui se sont révoltés en 68 en France et que Dieu m’a donné à vivre la révolution de nos enfants pour la dignité. Et je peux vous assurer que la comparaison est bien à l’avantage de ces derniers et que leurs chansons sont plus belles et plus universelles.


Et quelle culture et quelle beauté !

 

http://www.facebook.com/notes/slah-pacha/une-democratie-de-notre-parente/10150104579514432

 

 

Slah Pacha

L'auteur, jeune

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche