Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 17:01
Mardi 3 août 2010 2 03 /08 /2010 16:14

    

 29 juillet 2010

 

Les médicaments et les vaccins pourraient un jour faire leur chemin dans votre corps à la vitesse de la lumière.  Des scientifiques de "Georgia Tech" peuvent maintenant faire un trou dans une cellule, placer une molécule à l'intérieur et joindre le tout en une fraction de seconde en utilisant un laser à impulsion.

 

Cette nouvelle technique pourrait transporter des médicaments, vaccins et d'autres molécules qui, autrement, ne seraient pas en mesure de franchir les défenses d'une cellule.

 

"Les cellules sont entourées par des membranes, qui gardent ce qu'il y a à l'intérieur, à l'intérieur, et ce qu'il y a à l'extérieur, à l'extérieur", a déclaré Mark Prausnitz, chercheur au "Georgia Tech" et co-auteur de l'article" nanotechnologie nouvelle nature". "

 

Il y en a très peu qui peuvent traverser la membrane, mais notre objectif est de mettre des molécules dans les cellules.  Les faisceaux laser sont  le dernier moyen d'envoyer une molécule périphérique à l'intérieur d'une cellule.

 

Les virus utilisent un appendice spécial en forme d'aiguille pour injecter leur matériel génétique dans une cellule.  Certains produits chimiques et des charges électriques peuvent aussi perforer temporairement des membranes cellulaires.

 

"Les chercheurs ont utilisé un faisceau laser de "pompage" des impulsions de lumière infrarouge et de nanoparticules de carbone - autrement dit de la suie ", a déclaré Prausnitz - qui sont placés à côté des cellules.

 

L'impulsion laser chauffe les particules de suie, créant une petite bulle autour d'elle.  Lorsque l'impulsion se termine, la bulle s'effondre brutalement, créant une onde de choc qui perce un trou dans la membrane cellulaire.  L'effet est similaire aux ondes ultrasonores utilisées pour nettoyer les bijoux, a déclaré Prausnitz.

 

Une fraction de seconde plus tard, la membrane cellulaire se guérit, ou du moins, c'est le cas avec la plupart des cellules.  Dix pour cent des cellules utilisées dans l'expérience sont mortes à cause de l'onde de choc qui était trop puissant.

 

«C'est une corde raide où nous avons à marcher", a déclaré Prausnitz. 

 

"Nous devons faire un trou suffisamment grand pour que les molécules puissent entrer, mais pas assez pour que la cellule soit endommagée ou morte.  En ce moment, toutefois, des molécules qui autrement ne pourraient pas pénétrer dans la cellule peuvent maintenant en avoir l'occasion.

 

Tout cela pourrait être exploité pour des médicaments, pour la chimiothérapie, pour les vaccins ou pour du génie génétique, et plus, a déclaré Prausnitz.  Il s'agit d'une combinaison unique d'un nanomatériau et d'un laser pour accomplir cette tâche importante, décrit Samir Mitragotri, chercheur à l'université de Californie à Santa Barbara.

 

Cette technologie n'est pas pour bientôt, il faudra des années avant qu'elle doit approuvée dans l'utilisation pour les humains.

 

Résumé de l'article-source:

http:// abcnews.go.com/Technology/lasers-deliver-vaccines-directly-cells/story?id=11290208

 

http:// consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=950376

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Le Futur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche