Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 01:07


Au lendemain de l'attentat anti-Chrétiens d'Alexandrie,
Chrétiens et Musulmans d'Egypte demeurent unis face au sionisme

Un membre du clan Moubarak est soupçonné d’avoir commandité l’attentat anti-chrétien d’Alexandrie  09/02/2011

Un membre du clan Moubarak est soupçonné d’avoir commandité l’attentat anti-chrétien d’Alexandrie
Explosif. La justice égyptienne soupçonne un ancien ministre de l’Intérieur d’avoir secrètement organisé un attentat terroriste imputé à Al Qaida.

Depuis treize ans, et jusqu’au 31 janvier dernier, il était un membre éminent du gouvernement. Hier, l’ex-ministre de l’Intérieur égyptien, Habib El Adly, a été mis en examen pour son implication supposée dans l’attentat anti-copte du Nouvel An qui a causé la mort de 24 personnes à Alexandrie. Le procureur général Abd-el-Majid Mahmud a considéré qu’il existait suffisamment d’éléments « sérieux » pour ouvrir une enquête sur l’ancien homme fort du régime Moubarak.

Interrogé par Al Jazeera, un avocat copte, Ramzi Mamdouh, a déclaré avoir présenter au procureur une requête en ce sens à la suite d’articles parus notamment dans la presse libanaise et faisant état d’une curieuse rumeur : un diplomate anglais aurait expliqué à des homologues français que le Premier ministre David Cameron était désireux de voir Hosni Moubarak quitter le pouvoir en raison d’une information confidentielle obtenue récemment par l’ambassade britannique du Caire. Venu demander l’asile politique, le lieutenant Fathi Abdelwahid, ancien membre de la police secrète du régime, a révélé que l’attentat d’Alexandrie résulterait d’une machination organisée par l’ex-ministre de l’Intérieur. L’objectif consistait à s’attirer la solidarité des gouvernements occidentaux en provoquant un attentat qui serait sous-traité par des extrémistes islamistes, eux-mêmes recrutés -et finalement piégés- par un intermédiaire.

Inside job

Ironie du sort, c’est le mardi 25 janvier, au premier jour de la révolte qui secoue le pays, qu’un entretien -rétrospectivement édifiant- avec le ministre paraît dans la presse égyptienne. Selon le quotidien pro-gouvernemental Al-Ahram, Habib El Adly accusa Al-Qaida et « l’armée islamique de Gaza » d’être les organisations responsables de l’attentat. Insistant quant à l’absence, sur le territoire national, de toute cellule affiliée au label de Ben Laden, le ministre a présenté, à l’inverse, la bande de Gaza comme une véritable pépinière de terroristes plus ou moins liés au Hamas et à Al-Qaida. Un discours parfaitement aligné sur les positions du gouvernement israélien. Il y a deux semaines, ces propos pouvaient encore s’apparenter à la rhétorique coutumière consistant à amplifier la menace terroriste dans la région. Au vu du soupçon judiciaire qui pèse désormais sur Habib El Adly, ses accusations à l’encontre de « terroristes-islamistes-militants-de-la-cause-palestinienne » semblent davantage relever d’une propagande purement et simplement mensongère. L’enquête ouverte par la justice s’annonce d’ores et déjà particulièrement sensible : il s’agira non seulement de vérifier le rôle exact de l’ancien ministre – qui a désormais pour interdiction de quitter l’Égypte- mais aussi de déterminer sur quelles complicités étatiques -nationales et/ou étrangères- il a pu s’appuyer pour élaborer un tel complot.

Dans les prochains jours, la réaction de la classe politique française et des éditorialistes hexagonaux à l’égard de cette stupéfiante information ne manquera pas d’être intéressante à suivre. Oumma et La Vie avaient été les seuls médias à souligner un fait singulier : l’absence de toute revendication formelle pour l’attentat d’Alexandrie. Cet élément méconnu du grand public n’a guère empêché la plupart des journaux français de reprendre à leur compte la version officielle du gouvernement égyptien. Comme l’avait fait Nicolas Sarkozy en instrumentalisant ce drame, il était plus sans doute plus commode de ne pas faire de contre-enquête et de se contenter d’alerter l’opinion publique sur une « épuration religieuse » en cours au Moyen-Orient. Une note d’espoir s’est fait néanmoins entendre : à l’inverse de l’intelligentsia française, les Coptes sur place ne semblent pas avoir cédé au piège consistant à se représenter tous leurs concitoyens comme les membres d’une communauté musulmane devenue tout à coup hostile et dangereuse. L’attentat d’Alexandrie n’a pas complètement atteint le but fomenté par ses commanditaires.

par Hicham Hamza
Oumma.com

http://www.lequotidienalgerie.org/2011/02/08/un-membre-du-clan-moubarak-est-soupconne-d%E2%80%99avoir-commandite-l%E2%80%99attentat-anti-chretien-d%E2%80%99alexandrie/ http://www.lequotidienalgerie.org/2011/02/08/un-membre-du-clan-moubarak-est-soupconne-d%E2%80%99avoir-commandite-l%E2%80%99attentat-anti-chretien-d%E2%80%99alexandrie/

 

 

 

________________________________________________________________________________________

 

 

.

Rappel :

 

Derrière les attentats anti-Chrétiens:
La programmation d'un « choc des civilisations » !

 
Yahia Gouasmi


Au lendemain de l'attentat anti-Chrétiens d'Alexandrie,
Chrétiens et Musulmans d'Egypte demeurent unis face au sionisme

Mercredi 5 janvier 2011



Dans son communiqué de lundi, intitulé « Mystérieux attentat anti-Chrétiens en Egypte, la veille du nouvel an… », le Parti Anti Sioniste a condamné les attentats anti-Chrétiens qui ensanglantent depuis quelques temps divers pays musulmans. L'objectif de ces attentats est clair : opposer chaque jour davantage les communautés chrétiennes et musulmanes, déstabiliser un peu plus les pays où ces attentats ont lieu, et surtout frapper l’opinion publique européenne. Nous avons montré que derrière ces mystérieux attentats, se trouvent en réalité le sionisme et les services secrets de son entité en Palestine. Même le président égyptien, Mohammed Hosni Moubarak, dont l’alignement sur Israël est évident, a parlé de « mains étrangères » à propos de ces crimes. Sa position officielle et sa fragilité politique l’empêchent sans doute d’être plus clair, mais tout le monde aura compris qui sont ces « mains étrangères ». Cet avis est d'ailleurs largement partagé par l’immense majorité de l’opinion publique musulmane, et toutes ses plus hautes autorités – politiques et religieuses – ont non seulement condamné ces attentats mais également désigné leur instigateur : Israël et le sionisme.

Pour notre part, nous avons depuis longtemps mis en garde. Nous avons dit et répété que la théorie criminelle du « choc des civilisations » n’était pas un simple point de vue académique, mais un projet qui sera mis en application. Son but est de déclencher une guerre entre Musulmans et Chrétiens, dont Israël veut tirer tous les profits. La machine est depuis longtemps en marche, et il est à craindre que ces attentats soient suivis d’autres provocations plus meurtrières. C’est l’Europe – et sa population musulmane – qui en sont la cible principale. On veut criminaliser l’Islam, et par là même les populations venues du Maghreb et d’Afrique. Ces populations ne veulent pas abdiquer leur foi ni adopter une spiritualité « light », facilement soluble dans le sionisme !  C’est malheureusement ce qu’ont fait certains Chrétiens qui ont remplacé Rome par Tel Aviv… C’est le cas aussi d’autres Français : laïques ou athées quand il s’agit du Christianisme et de l’Islam, mais bons croyants quand il leur faut obéir aux dogmes du sionisme et de son officine, le CRIF (Conseil Représentatif d’Israël en France).

Des Chrétiens arabes ont trouvé et vont continuer à trouver refuge en France. Nous comprenons qu’ils aspirent à la tranquillité, et cherchent à fuir leurs pays en ce moment. Mais nous savons aussi que leur détresse va être utilisée par ceux-là mêmes qui en sont la cause. Déjà, des organisations sionistes telles le CRIF et la LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme), sans oublier leurs milices en territoire français comme la LDJ (Ligue de Défense « Juive »), se découvrent un « amour » soudain pour ces Chrétiens et manifestent bruyamment leur « compassion » et leur « solidarité ». Que ces Chrétiens ne se trompent pas d’ennemis !  Qu’ils pensent à leurs frères de Palestine qui subissent, depuis plus de 60 ans, l’oppression sioniste. Et surtout, qu’ils ne tombent pas dans le piège de l’islamophobie qui leur est tendu, faisant ainsi le jeu des pires ennemis à la fois des Chrétiens et des Musulmans : les sionistes.

En France, une campagne islamophobe utilise déjà la cause des Chrétiens arabes pour nous conduire au « choc des civilisations » dans l’hexagone. Des intellectuels, ceux-là mêmes qui n’ont jamais voulu voir les massacres d’Arabes chrétiens et musulmans en Palestine, ni en Irak ou en Afghanistan, se mobilisent aujourd'hui pour inciter à la haine entre les communautés. Et d’autres idées, plus perverses car plus subtiles, vont bientôt apparaître. Certains commencent déjà à se demander si les Musulmans sont compatibles ou non avec l’Europe, étant donné que les Chrétiens – au vu des récents attentats – ne le seraient pas avec les pays musulmans… Ainsi, la boucle serait bouclée, et les esprits conditionnés pour les pires affrontements. On demanderait alors aux Musulmans français de « s’assimiler » davantage, c’est-à-dire de devenir solubles dans le sionisme ambiant et le pouvoir.

Nous condamnons à nouveau les attentats anti-Chrétiens de ces derniers jours, et dénonçons les vrais coupables : les services israéliens. Nous demandons à tous les Français soucieux de la paix civile et de la justice, de ne pas tomber dans le piège tendu par le sionisme.

Ce n’est pas l’Islam qui règne en maître dans les allées du pouvoir et dans les médias en France, mais bel et bien le CRIF !  A bon entendeur…

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste


http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Yahia_Gouasmi.050111.htm

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche