Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 18:48

http://thm-a01.yimg.com/nimage/1ffa86a485d16152

http://thm-a01.yimg.com

Une union franco-allemande face à la chute de la maison Europe

lundi 23 mai


Paris, le 22 mai 2011 — Le mot crise a, en chinois, un double sens : tragédie et occasion à saisir. La chute de Dominique Strauss-Kahn fournit à la France une de ces occasions historiques dont dépendent notre avenir et celui de l’Europe.

En effet, il ne s’agit pas simplement de la chute d’un homme mais de celle de la maison Europe, telle qu’elle a été déconstruite depuis plus de quarante ans sous la tutelle financière de la City et du conglomérat de banques d’affaires qui en sont l’émanation systémique. Ces banques ne peuvent plus désormais être renflouées au détriment des peuples. Dominique Strauss-Kahn était la figure de proue qui a imposé un carnage social à l’Irlande, à la Roumanie et à la Grèce. Sa disparition politique signale la fin d’une époque et l’épuisement des munitions d’un système prédateur.

La question est : par quoi le remplacer ? La seule perspective possible est de refonder une alliance franco-allemande contre l’austérité financière, conforme à l’intérêt de nos peuples et à la dynamique historique de nos nations. Une alliance pour le développement mutuel, ouverte à l’Est vers l’Eurasie, de l’Atlantique à la mer de Chine, et au Sud, vers les peuples méditerranéens qui expriment leur exigence de justice.

L’occasion est à saisir tout de suite, car l’histoire ne repasse pas les plats. Rester dans le système de l’euro revient à tenter de ressusciter un cadavre, et jouer la carte d’un repli national ou méditerranéen, à en créer un nouveau. Dans les deux cas, le chaos.

En Europe, seules la France et l’Allemagne ont, en s’alliant, la dimension suffisante pour sortir de la dérive actuelle. A condition qu’ensemble nous menions une politique d’équipement de l’homme et de la nature, mobilisant les technologies du futur et un nucléaire citoyen, en suscitant la création d’emplois qualifiés et une extension des services publics que sont l’éducation, la santé et la recherche fondamentale. Nous devons ainsi devenir les catalyseurs d’un nouveau Glass-Steagall et d’un nouveau Bretton Woods, inspirant par notre exemple un ordre dans lequel le travail ne sera plus une marchandise et l’homme un objet que l’on jette après usage. Ce sont là les deux conditions politiques indispensables au salut du bien commun et des générations à naître.

Nos gouvernements respectifs n’y sont pas prêts. Celui de notre pays veut continuer à renflouer des établissements financiers prédateurs, et celui de l’Allemagne veut bien restructurer les dettes, mais en continuant à imposer l’austérité comme dans les années trente du XXe siècle. Tous deux sont prisonniers des banques d’affaires.

Aussi, c’est aux peuples que je fais ici appel, et à tous les responsables politiques ayant assez de caractère pour combattre le monde de l’argent. L’Europe doit revenir au grand dessein d’Alcuin et de Charlemagne et à l’esprit du programme de notre Conseil national de la Résistance. L’Allemagne de Leibniz, Lessing, Schiller et Beethoven a pour vocation de s’unir à la France de Rabelais, Carnot, Heine et Hugo pour élever à la dignité d’hommes tous les individus de l’espèce humaine. Ne pas saisir cette occasion offerte aujourd’hui par l’histoire reviendrait à sombrer dans une terrible tragédie. Je sais que nous disposons en nous-mêmes des ressources pour l’éviter. Ne pas les mobiliser est désormais un crime.

 

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Luttes d'influences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche