Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 22:19

Venezuela: complot américain pour faire tuer le chef de l’opposition, selon Maduro

Imprimez cet article. Imprimez cet article.

Source : Almanar.com

 

maduro(57)Le président par intérim du Venezuela, Nicolas Maduro, a affirmé dimanche que des responsables américains projetaient de faire assassiner le chef de l’opposition vénézuélienne pour créer le « chaos » et a appelé le président Barack Obama à bloquer ce complot supposé.

Dans un entretien à la chaîne de télévision privée Televen, M. Maduro a déclaré que deux responsables américains, Roger Noriega et Otto Reich, étaient derrière un plan secret visant à faire assassiner le leader de l’opposition Henrique Capriles.

Le complot vise selon lui à déstabiliser le Venezuela à un mois de l’élection présidentielle, à laquelle M. Capriles et lui sont candidats.

« De manière responsable, moi, président par intérim de la République du Venezuela, je le dis à Barack Obama: Roger Noriega, Otto Reich, des fonctionnaires du Pentagone et la CIA, sont derrière un projet d’assassinat du candidat de la droite vénézuélienne », a affirmé M. Maduro en référence à M. Capriles.

Selon le président par intérim, l’objectif du projet est de « faire porter la responsabilité (d’un éventuel assassinat) sur le gouvernement » et « de créer le chaos au Venezuela », où l’élection présidentielle doit se tenir le 14 avril, après la mort du président Hugo Chavez le 5 mars.

MM. Maduro et Capriles sont tous les deux candidats à cette élection.

Le gouvernement vénézuélien a l’habitude de qualifier d’ennemis M. Noriega, ancien ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Organisation des Etats américains (OEA), et M. Reich, sous-secrétaire d’Etat américain et ancien ambassadeur à Caracas. Il les accuse tous deux de chercher à déstabiliser le pays, qui possède les plus grandes réserves de pétrole brut de la planète.

M. Maduro, qui a accusé certains opposants d’être de mèche dans le « plan putschiste » dont il affirme l’existence, a indiqué que son gouvernement « allait garantir toute sa protection à tous les candidats présidentiels, en particulier » à M. Capriles.

Mais le leader de l’opposition, gouverneur de l’Etat de Miranda (nord), a déclaré par avance que M. Maduro serait « responsable » de toute action à son encontre.

M. Capriles, 40 ans, va tenter de conquérir la présidence du pays pour la deuxième fois, après avoir perdu l’élection d’octobre contre Hugo Chavez, qui a désigné M. Maduro, 50 ans, comme son successeur et candidat à l’élection au cas où il serait dans l’incapacité de gouverner.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche