Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 05:32
En rouge, les chavistes; en bleu l'opposition

La nouvelle carte politique du Venezuela : le chavisme en rouge, l'opposition en bleu (avec les pourcentages des vainqueurs et des vaincus)

http://venezuelatina.com/2008/11/

 

Venezuela : l’opposition joue sa dernière carte avant les élections

María Josefina Arce

Le désespoir de l’opposition vénézuélienne grandit à mesure que les élections générales d’octobre prochain approchent : l’avantage du président Hugo Chavez sur le candidat de l’oligarchie Enrique Capriles semble s’accroître irrémédiablement.

Les instituts de sondage ont beau estimer que l’écart qui sépare Hugo Chavez de Capriles est de plus de onze points, la droite refuse obstinément de reconnaître cette réalité.

L’opposition vénézuélienne essaie de discréditer ces sondages et en fabrique d’autres qui donnent les deux principaux candidats à égalité : de nombreux spécialistes considèrent que ces sondages truqués visent à préparer l’opinion aux accusations de fraudes qui seront lancées en octobre prochain dans le cadre d’un plan de déstabilisation.

En réalité, la grande popularité d’Hugo Chavez est intacte bien que l’opposition, soutenue par les Etats-Unis, n’ait cessé de lancer des rumeurs sur l’aggravation supposée de l’état de santé du président. L’opposition a également essayé de discréditer, en vain, les missions sociales lancées par le gouvernement bolivarien depuis des années et qui ont permis d’intégrer à la société les Vénézuéliens les plus pauvres, oubliés depuis des décennies par les gouvernement néolibéraux.

Les résultats de ces initiatives sont palpables. Pour la grande majorité des Vénézuéliens, Hugo Chavez est la garantie de la stabilité, du développement et surtout de l’avenir de leur société.

Les Vénézuéliens refusent de faire marche arrière, c’est pourquoi l’opposition stagne, impuissante, et cherche à créer une crise préélectorale pour renverser l’ordre constitutionnel avec le soutien de Washington.

De toute évidence, la droite essaie de mettre en place un plan de déstabilisation, en insufflant la peur et l’angoisse à la population. Elle cherche à reproduire les événements d’avril 2002, lorsque qu’un coup d’Etat fasciste avait écarté du pouvoir Hugo Chavez pendant trois jours, alors que le leader bolivarien avait été élu démocratiquement.

Comme l’a signalé le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Nicolás Maduro, la droite vénézuélienne est en train de s’allier à des figures de la réaction internationale pour saboter les élections d’octobre prochain et ne pas reconnaître les résultats qui s’annoncent, d’ores et déjà, favorables au leader bolivarien.

Des informations ont filtré au sujet du voyage à Caracas d’un haut gradé de l’armée espagnole, qui s’est réuni avec des proches du candidat de l’opposition.

En somme, l’oligarchie, désespérée, à bout de force et sans leader ni projet crédibles, essaye de reprendre le pouvoir par tous les moyens pour faire revenir le Venezuela à son triste passé ; mais la majorité du peuple vénézuélien ne l’entend pas de cette oreille et ne permettra pas le retour de l’oligarchie au pouvoir.

 

http://www.radiohc.cu/fr/speciaux/commentaires/4612-venezuel...

 

URL de cette brève 2621
http://www.legrandsoir.info/+venezuela-l-opposition-joue-sa-derniere-carte-avant-les-elections+.html
.

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Elections
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche