Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 22:07

http://2.bp.blogspot.com/_kM7MYnMA9rk/TSr35fPAXmI/AAAAAAAAIqo/zBsEWGiNjxU/s1600/jean%2Bpierre%2Bchevenement%2Bla%2Bfrance%2Best-elle%2Bfinie.jpg

http://2.bp.blogspot.com

 

INVITATION

Mercredi 8 juin de 18 heures 30 à 20 heures
Mairie du IVème arrondissement de Paris

Discours de Ségolène Royal sur la France

Jean-Pierre Chevènement invité à parler de son livre



Chères amies, chers amis,

Venez nombreux à la prochaine Université populaire, cemercredi 8 juin, qui est consacrée à un thème majeur de l'élection présidentielle : « la France et la République ». Cette question fondamentale n'a cessé d'inspirer les nombreux débats de nos universités ainsi que mes déplacements dans tout le pays et les solutions concrètes que j'ai proposées au fil des mois et des semaines qui viennent de s'écouler.

J'y ai invité Jean-Pierre Chevènement, président d'honneur du Mouvement Républicain et Citoyen, car son dernier livre pose frontalement cette question : « la France est-elle finie ? ». Il y plaide pour que notre pays reprenne en mains son destin et retrouve son rang dans le concert des nations du XXIème siècle.

Nous sommes très heureux de l'accueillir et nous aurons plaisir à l'écouter pour des raisons intellectuelles et d'amicale fidélité.

Après son intervention, je vous ferai part dans un discours important de ma vision de la France et de son avenir car ce sujet est au coeur de la campagne présidentielle.

Dans son ouvrage fort stimulant, Jean-Pierre Chevènement porte sur les dernières décennies un regard sans complaisance et fournit de solides raisons de vouloir, comme je le souhaite, une autre voie pour la France.

Dégâts économiques, sociaux et moraux de la mondialisation néo-libérale, promesses mal tenues de l'Europe et vicissitudes de la relation franco-allemande, désordres monétaires et nouveaux rapports de forces internationaux mais aussi renoncements et résignations qui conduisent le pays à douter de lui-même : il y décrit les impasses d'un système plus que jamais livré aux marchés financiers et fauteur d'inégalités, de désindustrialisation, d'endettement, d'affaiblissement de l'Etat et de destruction des services publics. Lucide, il ne verse pourtant ni dans le pessimisme ni dans le déclinisme.

Je partage nombre de ses constats et aussi cette conviction : la France, si elle en a la volonté et en prend les moyens, peut desserrer l'étau en renouant avec le meilleur de son histoire. Elle le peut, je le crois, en se dotant de politiques industrielles anticipatrices et créatrices d'emplois. En investissant dans son école pour qu'elle transmette à tous ses élèves un solide bagage de savoirs et de civisme. En faisant vivre avec force ces valeurs républicaines toujours actuelles dont elle doit redevenir, en y conformant ses actes, la messagère à l'intention du monde.

Le patriotisme bien compris est, pour moi, tout le contraire du nationalisme des replis sur soi. Il conduit à vouloir une France forte dans une Europe forte qu'il est temps de remettre sur les rails d'une croissance équitable et d'un dialogue équilibré avec le monde. Là est l'honneur de l'action politique : permettre d'autres possibles que l'abandon aux désordres subis.

J'aborderai ces questions mercredi prochain avec la conviction qu'un autre modèle est possible que celui auquel les peuples sont sommés de se plier sous l'injonction arrogante des nouvelles féodalités financières et de leurs relais zélés. Ni finie, ni démunie, la France peut, si elle le choisit, incarner une alternative crédible qui relève les défis d'aujourd'hui en liant solidement ensemble la créativité scientifique, le dynamisme économique, l'excellence écologique et la justice sociale.

Quels atouts pour la France ? Quels leviers d'action empoigner ? Quelles protections  légitimes garantir, y compris commerciales ? Quels scénarios pour une Europe efficace contre la financiarisation débridée avec son cortège d'inégalités et de délocalisations ? Quel avenir pour l'euro ? Quel ciment pour une nation forte de tous ceux qui la rejoignent, respectueuse de chacun et gardant le cap sur l'intérêt commun ? Quelle école donnant à chacun le goût de se dépasser et quel projet de société mobilisateur pour une jeunesse qui puisse avoir foi en son avenir ? Quelle actualité d'un modèle républicain fier de ses valeurs ?

Je vous ferai part de mes réponses sur ces sujets fondamentaux pour redresser la France.

A mercredi,


Ségolène Royal

 

 


Blog : http://www.leblogdesegoleneroyal.fr

Compte Facebook: http://www.facebook.com/segoleneroyal

Compte twitter: http://twitter.com/royalsegolene


 

 

Confirmation deux jours plus tard :

 

Chevènement: "entre Ségolène (Royal) et moi, le courant passe!"

 

A quand une alliance Montebourg-Royal-Chevènement ? (eva)

 

?

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche