Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 20:06
Jeudi 22 décembre 2011

http://images.lpcdn.ca/435x290/201112/22/453464-propose-reforme-complete-notre-systeme.jpg

http://images.lpcdn.ca/435x290/201112/22/453464-propose-reforme-complete-notre-systeme.jpg

VERS UNE REFORME POLITIQUE EN RUSSIE ?

A rebours de la "verticale de pouvoir" (centralisation) instaurée par Poutine, le président Medvedev propose de rétablir l'élection directe des gouverneurs de régions. Le système électoral serait révisé.
Le système politique russe a besoin d'une reforme globale, a déclaré jeudi le président russe Dmitri Medvedev dans son message annuel au parlement.
"Je propose d'organiser une réforme globale de notre système politique", a annoncé le chef de l'Etat russe.
"Je juge nécessaire de passer à l'élection directe des dirigeants des sujets de la Fédération (régions russes, ndlr) ainsi que de simplifier l'enregistrement des formations politiques", a-t-il expliqué.
M. Medvedev a en outre proposé de réduire le nombre de signatures requises pour participer à l'élection présidentielle à 300.000, et à 100.000 pour les candidats de partis non représentés au parlement, contre 2 millions actuellement.
"Je propose de modifier le système des élections législatives. Il est opportun d'introduire la représentation proportionnelle dans les 225 districts en vue de renforcer les liens entre les députés et les électeurs", a conclu le président russe.

DIVISER L'OPPOSITION ?

Les initiatives du président Dmitri Medvedev portant sur la réforme du système politique russe pourraient provoquer une scission au sein de l'opposition, estime Mikhaïl Remizov, directeur de la fondation russe Stratégie-2020.

"Il s'agit d'une réponse aux manifestations et à la tendance protestataire. Une réponse très radicale et susceptible de diviser les opposants entre ceux qui accepteront de dialoguer avec le pouvoir dans le cadre du système actuel, et ceux qui chercheront à réaliser leur propre scénario de contestation", a déclaré l'expert.

Dans son message annuel au parlement présenté jeudi, le président Medvedev a plaidé en faveur d'une réforme globale du système politique russe.Il a notamment proposé de passer à l'élection directe des dirigeants régionaux, de simplifier l'enregistrement des formations politiques et de modifier le système d'élection à la Douma (chambre basse).  

"Ces initiatives sont plus radicales que celles proposées par certains représentants de l'opposition", a constaté M. Remizov.

Selon lui, des mesures comme le renforcement du contrôle parlementaire sur la Commission électorale centrale (CEC), l'élection directe des gouverneurs (chefs régionaux, ndlr) et la simplification de la procédure d'enregistrement des partis "privent en fait les actions protestataires de leur raison d'être".

Désormais, l'opposition sera obligée de choisir: engager un dialogue avec les autorités ou continuer de revendiquer un changement complet du pouvoir, estime M. Remizov.

"Cela entraînerait nécessairement une radicalisation du mouvement protestataire et, probablement, une certaine réduction de sa base sociale, car plus les slogans sont radicaux et plus cette base est rétrécie", a-t-il conclu.
Dernières nouvelles Russie, envoyées par Frédéric Delorca (Alsace Alternatif)

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche