Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 11:07

 

Totnes (Angleterre), la première ville de transition

Le mouvement de Transition est né en Grande-Bretagne en septembre 2006 dans la petite ville de Totnes. L'enseignant en permaculture Rob Hopkins (voir son blogue, en anglais) avait créé le modèle de Transition avec ses étudiants dans la ville de Kinsale en Irlande un an auparavant. Il y a aujourd'hui plus de 250 initiatives de Transition dans une quinzaine de pays (voir la liste officielle) réunies dans le réseau de Transition (Transition Network). Des initiatives s'organisent dans des communautés francophones en Europe et en Amérique du Nord. Vous pourrez découvrir certaines d'entre elles sur ce site. Elles adhèrent aux objectifs centraux du mouvement de Transiton.

 

Objectifs


Il s'agit d'inciter les citoyens d'un territoire (village, commune, ville ou quartier d'une ville) à prendre conscience du pic pétrolier, de ses profondes conséquences, et de l'urgence de s'y préparer en mettant en place des solutions visant à :

  • réduire ses émissions de CO2 et sa consommation d'énergie d'origine fossile selon le Plan d'action de descente énergétique créé par la collectivité et fondé sur une vision positive de son avenir ;
  • retrouver un bon degré de résilience par la relocalisation de ce qui peut l'être et par l'intensification des liens entre habitants et acteurs économiques locaux ;
  • acquérir les qualifications qui deviendront nécessaires.

Dès lors, chaque collectivité locale trouvera par elle-même les solutions qui lui conviennent en fonction de ses ressources et de ses enjeux. Il n'y a pas de réponse toute faite. Le modèle de Transition offre un cadre de travail cohérent mais non coercitif.

Une initiative de Transition est une sorte de «toit» commun qui reconnaît les réalisations portées par d'autres (associations, Agenda 21, entreprises etc.) et soutient les projets qui correspondent aux objectifs.

 

Pourquoi agir localement ?

  • parce que l'économie devra inévitablement se relocaliser en grande partie ;
  • parce que c'est le niveau auquel les citoyens peuvent inventer des solutions bien adaptées à leur réalité et passer à l'action ;
  • parce que c'est souvent près de nous que se trouvent les gens, les ressources et les solidarités pour agir.

 

Guide des initiatives de transition


La démarche des initiatives de Transition est résumée dans le Guide des initiatives de Transition, traduit de l'anglais par le Français Maxime David. Cette démarche consiste à aider les citoyens à définir ensemble leur avenir et les solutions qu'ils souhaitent mettre en place (parallèlement aux mesures qui pourront être prises au niveau national ou international). La première étape consiste à établir une vision commune qui dédramatise la mutation à venir et fournit la motivation nécessaire pour s'engager dans un profond processus de changement.


Groupe Objectif-Résilience


Ressource précieuse, le groupe Objectif résilience, a été créé pour discuter sur le mouvement des Initiatives de Transition, les traductions, les évènements, la recherche de participants, le partage de ressources et la coordination d'efforts aux niveaux régionaux, nationaux et de la francophonie.

 

 

http://gorgerouge.over-blog.com/ext/http://villesentransition.net/

 

 

.

 

Le mouvement de Transition

 

Crédit image: Mouvement Transition

 

 

Lorsqu’on parle des changements actuels dans l’économie, inévitablement on se heurte à la vision pessimiste de la décroissance. Certains iront même jusqu’à prédire que nous retournerons à des conditions de rude misère, où le confort ne sera qu’un doux souvenir pour ceux qui l’auront connu.

Nous assistons effectivement dans quelques endroits du monde à une dégradation très rapide des conditions de vie, et la cause de cette misère saute aux yeux: l’économie est passée à une échelle globale, éloignée du citoyen moyen.

Ces jeux de chiffres, de cotes et de décotes auxquelles on accorde une importance dramatique dans les médias n’affectent en rien la qualité de vie de ceux qui “s’amusent avec un air grave” à les manipuler. En Grèce, ce sont des pères de famille respectables et fiers qui en sont aujourd’hui réduits à fouiller dans les poubelles des supermarchés pour nourrir leurs enfants pendant que les décideurs décident pour eux, rassemblés autour des meilleures tables.

Alors des initiatives d’entraide surgissent; on voit des fermiers locaux apporter leurs surplus de production en ville afin d’aider les compatriotes démunis. Il s’agit sans doute du début de quelque chose, de l’illustration d’une nouvelle organisation, de la résilience face au choc…peut-être est-ce même une leçon pour nous tous, les autres, qui nous croyons à l’abri. Si vous aviez demandé au bon père de famille grec de nourrir ses enfants avec des déchets, l’an dernier, il vous aurait trouvé ridicule. Aujourd’hui, c’est une question de survie pour lui.

 

Changer l’économie, avant que le choc ne nous impose les conditions. Se servir de l’expérience grecque pour saisir à quel point nous sommes dépendants d’un système éloigné de nos intérêts, et comprendre que tout peut basculer en un claquement de doigts. Reprendre le pouvoir et assurer une stabilité à notre mode de vie. OK…mais comment ?

Je vous présente le mouvement de Transition, né en Grande-Bretagne en 2006 dans la petite ville de Totnes et comptant aujourd’hui une centaine d’initiatives dans une vingtaine de pays. Si au départ ce mouvement a été créé dans le but de développer une résilience au choc pétrolier, par l’organisation communautaire, aujourd’hui on peut considérer qu’il s’agit également d’une solution accessible devant les crises économiques et écologiques.

“Le changement ne doit pas être vu comme un exercice de mortification. Il peut être vu comme un processus positif, un mouvement historique, un appel à une aventure collective. L’objectif principal de l’Initiative Transition est de libérer le génie collectif de la communauté pour réfléchir à ces questions.”

 - Rob Hopkins, fondateur du mouvement de Transition

Le portail francophone des villes et communautés en transition: http://villesentransition.net/transition/

 

http://notrechicplanete.wordpress.com/2012/03/16/le-mouvement-de-transition/#more-2450

 


Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alternatives au Système
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche