Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 18:27

http://images.sodahead.com/polls/001388731/new_world_order_answer_2_xlarge.gif

http://images.sodahead.com/polls/001388731/new_world_order_answer_2_xlarge.gif

Jeudi 30 juin 2011

Les étapes programmées du Nouvel Ordre

Mondial


29JUIN

En 1834, le révolutionnaire italien Guiseppi Mazzini fut choisi par les Illuminati, un Ordre très secret qui se trouve derrière la Révolution française et qui chapeaute toutes les Sociétés occultes importantes dont la Maçonnerie, pour être le Directeur de leur programme révolutionnaire mondial. Il demeura à ce poste jusqu’en 1872.

En 1840, le Général Pike fut attiré chez les Illuminati sous l’influence de Mazzini, à cause de son différent avec le Président Jefferson Davis. Pike accepta alors l’idée d’un Gouvernement Mondial et devint plus tard le Grand Prêtre de l’Eglise Luciférienne. Pendant sa présidence à cet Ordre, Mazzini correspondit avec lui. Pike se chargea des aspects théosophiques des opérations, Mazzini de ceux qui avaient trait à la politique. Lorsque les loges franc-maçonniques du Grand Orient furent discréditées à la suite des activités révolutionnaires de Mazzini en Europe, celui-ci présenta un plan génial à Pike. 

 

 

Planification de Trois Guerres Mondiales

Cette « planification » fut connue grâce à une correspondance du 15 août 1871 entre les deux hommes. Cette lettre fut exposée une seule fois au British Museum Library de Londres. Heureusement, un officier de marine canadien et «chercheur anti-maçonnique», le commodore William Guy Carr put en prendre connaissance. Il se trouvait sur ces lieux en qualité de conseiller des Etats-Unis à la conférence de San Francisco du 26 juin 1945. Ce qu’il découvrit bouleversa sa vie. Du résumé qu’il fit, des notes qu’il releva, et des passages qu’il copia, un livre allait les reproduire en 1954, à une époque où il était humainement impossible de prévoir ce à quoi nous assistons progressivement : Pawns in the Game (chap.1, pp. 15 et 16). [LIESI propose cet ouvrage en français au prix de 20 € franco de port.]

 

« … La Première Guerre mondiale devait être livrée afin de permettre aux Illuminés de renverser le pouvoir des Tsars en Russie et de faire de ce pays une forteresse du Communisme athée. Les divergences suscitées par les agents des Illuminés entre l’Empire britannique et l’Empire allemand furent utilisées pour fomenter cette guerre. A la fin de cette guerre, le Communisme devait être édifié et utilisé pour détruire les autres gouvernements et pour affaiblir les religions ».

« La Seconde Guerre mondiale devait être fomentée en profitant des divergences entre les Fascistes et les Sionistes politiques. Cette guerre devait être menée de telle sorte que le Nazisme soit détruit et que le Sionisme politique soit assez fort pour instaurer l’état souverain d’Israël en Palestine. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Internationale Communiste devait devenir assez forte pour équilibrer la Chrétienté. Elle devait alors être contenue et tenue en échec jusqu’au moment où l’on aurait recours à elle pour le cataclysme social final ».

« La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en profitant des divergences suscitées par les agents des “Illuminés” entre les Sionistes politiques et les dirigeants du monde islamique. La guerre devra être orientée de telle manière que l’Islam (le monde arabe et le monde musulman) et le Sionisme politique (incluant l’Etat d’Israël) se détruisent réciproquement, tandis que les autres nations, une fois de plus divisées et opposées entre elles sur cette affaire, seront en cette circonstance contraintes de se combattre jusqu’à leur complet épuisement physique, moral, spirituel et économique ».

 

L’objectif recherché derrière la mise en œuvre de Trois Guerres Mondiales

Voici ce qu’écrivait Jean Lombard, historien chartiste, en 1984 : « Si l’on permet le déclenchement de la Troisième Guerre mondiale, la dévastation sera si considérable que les Internationalistes en arriveront à prétendre que seul un Gouvernement Mondial soutenu par une force de police internationale permettra de résoudre les différents problèmes nationaux et internationaux, rendant impossible de nouvelles guerres. Cet argument paraîtra logique à de nombreuses personnes… » (J. Lombard, La face cachée de l’histoire moderne, p. 553) Oui, tout le plan vise cet unique objectif : imposer un Nouvel Ordre Mondial avec sa Religion Universelle… le culte de Lucifer ! Le 14 juillet 1889, Albert Pike déclarait par exemple aux 23 Suprêmes Conseils du monde (les chefs de la Franc-Maçonnerie universelle) : « La véritable et pure religion philosophique est la croyance en Lucifer ». (“The Freemason” du 19/1/1935)

Ce n’est pas tout du Plan poursuivi depuis 1871, sans résistance apparente. Le 15 août 1871, Albert Pike confia à Mazzini qu’une fois les Trois Guerres mondiales réalisées, ceux qui aspirent à mettre sur pied une « Domination Mondiale Incontestée » -un Gouvernement Mondial Planétaire- provoqueront le plus grand cataclysme social que le monde n’ait jamais connu.

« Nous allons lâcher, libérer les nihilistes et les athéistes et, nous allons provoquer un formidable cataclysme social final qui, dans toutes ses horreurs, démontrera aux nations, l’effet d’un athéisme absolu, (…) Par la suite, la multitude, désillusionnée avec la Chrétienté (…) sans pourtant savoir à qui exprimer son adoration, recevra alors la vraie lumière à travers la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer ». Et pour provoquer des guerres civiles européennes, il est plus facile d’attaquer dix pays ayant une même monnaie que s’en prendre à chacun d’eux, si par exemple, l’arme monétaire est l’instrument de déstabilisation choisi… ce qui sera le cas. [Nous érivions ces lignes en décembre 2001. La guerre des monnaies actuelle confirme bien cela et les mesures drastiques qu'impose le cartel bancaire aux Etats endettés à SON propre système d'usure créent les conditions idéales pour un "cataclysme social". Nous rappelons également à notre lecteur de bien relire ce passage qu'il faut en fait connaître par coeur, extrait dudiscours de Lénine prononcé en 1919 à Bakou.

Pour l’instant : Halloween, Harry Potter, sont des tentatives malheureusement réussies de l’introduction d’un rituel diabolique dans les familles au moment où le Plan arrive à son terme. Ceci confirme s’il en était besoin, ce que chacun peut craindre. 


Albert Pike et Mazzini étaient-ils les « architectes » de ce Plan ?

Telle est bien la question à laquelle doit aboutir tout chercheur honnête. Albert Pike et Mazzini étaient-ils le « grand architecte » du Plan prévoyant les trois conflits universels qu’ils annoncent ? S’agissant, par exemple, du troisième conflit mondial, Albert Pike évoquait une guerre « entre les Sionistes politiques et les dirigeants du Monde Islamique ». Que se passe-t-il aujourd’hui ? Un homme pouvait-il prévoir cela ? Non. Qui inspirait alors Albert Pike ? Diana Vaughan, grande prêtresse luciférienne convertie répond : Lucifer ! Avant d’être assassinée, elle écrira dans ses Mémoires : « On sait que Lucifer est réputé apparaître au Sanctum Regnum chaque vendredi, à trois heures. Là, selon ce qui est rapporté et qui est admis comme véridique dans les Triangles, il parle et donne ses instructions aux premiers chefs même s’ils ne sont pas au complet ». 

  L’enseignement de l’Histoire sur les actes déclencheurs de Guerre Mondiale

Voici ce que l’on pouvait lire dans un numéro de la Revue Internationale des Sociétés Secrètes (R.I.S.S.) :« Ce ne sont pas, en effet, les vieilles barbes engoncées dans les oripeaux, et les ventres alourdis par de trop fréquentes agapes qui descendent dans la rue quand il s’agit de réaliser les beaux projets mûris à la douce chaleur des ateliers. Des jeunes sont là qui ne demandent qu’à « marcher »… ; on les encourage, on les excite à l’occasion, et si par aventure, les coups préparés échouent ; on renie les héros malheureux, et on les abandonne. C’est là toute l’histoire de la Franc-Maçonnerie, et les carbonari ne furent que les agents d’exécution de cette secte. » (p. 277, 1937)

Chacun se souviendra de l’attentat du 28 juin 1914. Comme pour l’attentat du 11 septembre 2001, certaines personnes avaient signalé qu’une conspiration était en cours pour déclencher la Première Guerre mondiale. « Le 15 septembre 1912, la Revue Internationale des Sociétés Secrètes contenait les lignes suivantes (p. 788) : « Peut-être s’expliquera-t-on un jour le propos tenu par un haut maçon, en Suisse, à l’égard de l’Archiduc héritier : « Il est bien. C’est dommage qu’il soit condamné. Il mourra sur les marches du trône »». (1931, p. 690.) Cet avertissement avait été communiqué à Mme la duchesse de Hohenberg en personne. Cela se passait au mois de septembre 1912 !

 Puis il y eut les résultats du procès de Salonique. Selon les sténogrammes du procès des conjurés de l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand du 28 juin 1914 : « Derrière Princip se trouvait une organisation révolutionnaire, quelqu’un de plus fort, car par eux-mêmes, ils n’auraient pu acheter ces bombes ». « J’ai vu qu’il y avait derrière lui de puissantes influences ». L’acte déclencheur de la guerre était bien le fait de cercles occultes qui n’ont pas changé.

 

Qu’en fut-il de la Seconde Guerre mondiale ? Quelques mois après la fin de la Première Guerre mondiale un certain caporal Adolf Hitler arrive dans l’arrière-salle d’une taverne munichoise, où sont réunis les créateurs d’un parti politique : le Parti ouvrier allemand. Peu d’années après, ces mêmes conspirateurs attachés à la Thulé Gesel-lschaft, prendront le pouvoir, après avoir initié le petit caporal aux cultes de la terre et du sang.

Mais les nazis n’ont rien inventé ; il existait en Bavière une tradition de société secrète partie de presque rien et qui, un jour, a commencé à tirer les ficelles de la réalité politique. Ainsi les Illuminés de Bavière, apparus à la fin du XVIII° siècle joueront-ils un grand rôle dans les révolutions jusqu’au milieu du XIX° siècle, où ils entreront dans une mystérieuse clandestinité. On ne parlera plus de cette secte jusqu’à la guerre de 1914, lorsque, préfigurant le nazisme, se créeront, en Allemagne du Sud, une multitude de mini-sociétés secrètes… La boîte de Pandore était ouverte sur 1939-1945 ! et sur le 11 septembre 2001.

L’attentat du 11 septembre 2001 est-il l’acte déclencheur de la Troisième Guerre mondiale ?

 « La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en profitant des divergences suscitées par les agents des “Illuminés” entre les Sionistes politiques et les dirigeants du monde islamique. La guerre devra être orientée de telle manière que l’Islam (le monde arabe et le monde musulman) et le Sionisme politique (incluant l’Etat d’Israël) se détruisent réciproquement, tandis que les autres nations, une fois de plus divisées et opposées entre elles sur cette affaire, seront en cette circonstance contraintes de se combattre jusqu’à leur complet épuisement physique, moral, spirituel et économique».

Depuis cet attentat du 11 septembre 2001, cette partie de la « prophétie » : « les autres nations, une fois de plus divisées et opposées entre elles sur cette affaire, seront en cette circonstance contraintes de se combattre… » n’est-elle pas en train de s’accomplir ?

Cet attentat semble en fait apparaître comme la concrétisation d’une préparation patiente et méticuleuse de
la part des élites silencieuses qui manipulent notre monde. N’est-ce pas l’aboutissement d’un Plan de longue date ; celui du 15 août 1871 ? Plan qui, à chaque fois, a besoin de créer un événement déclencheur et de
désigner les indispensables bouc émissaires frappés par l’indignation des honnêtes gens, de telle manière que « la branche frappée » empêche quiconque de remonter « jusqu’à la racine maîtresse, cachée dans les
ténèbres les plus épaisses ».

 

 Oussama Ben Laden a bon dos !

Le journal Guardian du 10 octobre 2001 affirmait : « Ben Laden est sous surveillance depuis des années : chacun de ses coups de téléphone a été contrôlé et Al-Qaida a été infiltrée par le renseignement américain, le renseignement pakistanais, le renseignement saoudien, le renseignement égyptien. Ils n’auraient pas pu garder secrète une opération qui nécessitait un tel degré d’organisation et de sophistication ». Alors la thèse de la culpabilité de Ben Laden ne tient pas. Encore une fois, les pistes sont brouillées pour ne pas s’orienter vers les grands joueurs de triangle qui mènent le troupeau de la presse officieuse en donnant le coup d’archet.

Le 24 octobre 2001, le Neue Zuercher Zeitung affirmait : « Selon les services secrets égyptiens et français, Ben Laden (…) a amené quelques 500 moudjahidins arabes à Tirana. Ils auraient combattu coude à coude avec l’UCK du Kosovo et auraient été impliqués dans les actes de vengeance les plus brutaux contre des civils serbes ».

L’organe européen de l’EIR (Executive Intel-ligence Review), Alert Strategic commentait ainsi cette information : « Ces Afghans étaient dirigés par un frère du commandant du groupe terroriste égyptien Jihad, le Dr Ayman Al-Zawahiri, qui est le numéro 2 de l’organisation d’Oussama Ben Laden. Le frère de Zawahiri est également un dirigeant du groupe égyptien Jihad et d’Al-Qaida. Certains des combattants afghans dirigés par Zawahiri comptaient parmi les combattants de l’UCK sauvés il y a quelques mois par les Forces spéciales des Etats-Unis, alors qu’ils étaient sur le point d’être faits prisonniers par l’armée macédonienne à Aracinovo, près de Skopje. Il est très révélateur que les combattants afghans de Zawahiri et les combattants de l’UCK étaient accompagnés de « conseillers militaires » américains ! Ces « conseillers » militaires appartenaient à la société « privée » Military Professional Resources Inc. (MPRI) qui a son siège en Virginie. Les employés du MPRI sont des « anciens » des opérations spéciales militaires et du renseignement. Nos sources en Macédoine ont confirmé l’information publiée au départ par les agences NovostiItar-Tass et le quotidien macédonien Dnevnik, selon laquelle il existe toujours au Kosovo un camp d’entraînement dirigé par un proche associé de Ben Laden. Ce camp est situé… en secteur américain » (numéro 44) Chacun pourra conclure comme il convient.

La guerre des Balkans et Ben Laden au service des Américains

Dans une brochure intitulée Guerre en Yougoslavie et Europe chrétienne (Courrier de Rome, 1999), Paolo Taufer a écrit :« …la politique de l’Administration (américaine) au Kosovo est d’aider Ben Laden, par l’intermédiaire de l’UCK, à propager son rayon d’action en Europe ». (p. 20) Ceci doit nous conduire à l’étape qui suivra celle de la Troisième Guerre mondiale : la Guerre Civile européenne !

L’économiste américain Martin Feldstein, dans un article qu’il a écrit pour la revue Foreign Affairs de novembre-décembre 1997, exprime ses doutes sur les liens entre l’Europe et la paix. Il va jusqu’à dire que la monnaie unique pourrait déclencher une guerre civile européenne comme ce fut le cas en Amérique dans la seconde moitié du XIXème siècle. A la question : « Donc, Professeur Feldstein, ce sera la guerre ? », l’économiste répond : « Oui, c’est bien possible. […] Je suis convaincu que le danger d’une guerre civile augmente, au lieu de diminuer, avec l’introduction de la monnaie unique ».

Nous reviendrons sur ce sujet dans une prochaine lettre, mais il fallait montrer la perversité du « jeu » engagé par certains groupes puissants aux Etats-Unis. Ces informations confirment l’énorme mensonge du 11 septembre 2001. Que disait l’initié F.D. Roosevelt ? « En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi ». Et encore : « Le monde se divise en trois catégories de gens : un très petit nombre qui fait se produire les événements, un groupe plus important qui veille à leur exécution, et un autre qui les regarde s’accomplir »(Nicholas Murray Butler Président de la Pilgrine Society, membre de la Carnegie, membre du CFR –Council on Foreign Relations).

Extraits du numéro 1 de LIESI

L.I.E.S.I

http://wikistrike.over-blog.com/article-les-etapes-programmees-du-nouvel-ordre-mondial-78202487.html


Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche