Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 04:48

La Riposte  - 29 mars 2011

Le mouvement de protestation des travailleurs au Wisconsin est rejoint par des policiers qui rappellent qu'ils sont là pour protéger et servir la communauté, pas pour la réprimer ! (IGA)

 

La scène remarquable que montre la vidéo ci-dessous se déroule au Capitol de Madison, le siège de l’administration gouvernementale de l’Etat du Wisconsin, aux Etats-Unis. Les travailleurs sont en lutte pour défendre leur salaire, leurs allocations, leurs retraites et les services publics, menacés par la politique d’austérité draconienne que veut leur imposer le gouverneur républicain du Wisconsin, Scott Walker. Samedi dernier, ils étaient près de 100 000 à manifester autour du Capitol. Le mouvement gagne en ampleur et a touché d’autres Etats du pays. Des manifestations massives ont eu lieu dans l’Ohio et l’Indiana, deux Etats où les syndicats sont assez fortement implantés. Le journal communiste américain Socialist Appeal précise que « la lutte dans le Wisconsin est en passe de devenir le point focal d’un mouvement national, un symbole, une sorte de "Place Tahrir" pour tous les travailleurs qui sont attaqués à travers le pays ».

Le gouverneur Walker veut annuler toutes les conventions collectives des services publics dans le Wisconsin. Ceci signifierait, en substance, la non reconnaissance des syndicats. Plus aucune négociation collective ne serait engagée. Walker représente les banques et le secteur capitaliste, qui veulent briser les syndicats et s’attaquer frontalement aux conditions de vie des travailleurs. Les travailleurs de Wisconsin ont reçu des centaines de messages de solidarité des quatre coins des Etats-Unis, mais aussi de l’étranger. L’un de ces messages, en particulier, mérite d’être souligné. Il vient de Kamal Abbas, de la Centrale Syndicale des Travailleurs égyptiens. Kamal avait participé à la grande grève des sidérurgistes de Helwan, en 1989. Cette grève avait été brutalement réprimée par Moubarak, que la révolution égyptienne vient de chasser. « Nous voulons que vous sachiez, dit le message, que nous sommes de votre côté. Restez fermes et ne cédez pas. La victoire reviendra aux travailleurs qui luttent fermement pour défendre leurs droits. Aujourd’hui, c’est votre tour. Nous vous saluons, travailleurs américains ! La victoire vous attend ! Elle attend tous les travailleurs du monde qui se battent contre l’exploitation ! »

Les travailleurs américains ont une longue tradition de militantisme et de luttes. Sous l’impact de la crise capitaliste, le mouvement ouvrier américain renoue avec cette tradition. En même temps, les événements dans le monde arabe ont visiblement eu un impact important sur la lutte des travailleurs du Wisconsin. Les pancartes des grévistes dénoncent « Hosni Walker » – et lui promettent un sort comparable au dictateur égyptien. La leçon principale de ces événements, c’est l’efficacité des mobilisations de masse pour résister aux projets réactionnaires de la classe dirigeante.

Dans la vidéo ci-dessous, on voit un policier monter sur l’estrade au milieu du Capitol occupé et décoré de banderoles syndicales. Le policier s’adresse aux grévistes. La police avait été envoyée pour évacuer les grévistes, si nécessaire par la force. Mais sur le dos du policier, on peut lire : « Cops for Labor » (Policiers pour les travailleurs). Voici la traduction de son intervention : « Ça fait du bien de sentir votre énergie. Je sais que la journée a été longue, ici. Certains d’entre vous ont été ici tous les jours. Et nous l’apprécions. Laissez-moi vous dire pourquoi nous sommes là. Chacun d’entre nous a prêté serment, en acceptant ce travail, de protéger et de servir la communauté. Et c’est précisément ce que nous avons l’intention de faire. Il ne s’agit pas de budgets. Il s’agit de nos droits civiques. Oui, de nos droits civiques ! Monsieur Walker, si vous m’écoutez, laissez-moi vous dire quelque chose. Nous savons très bien, désormais, pour qui vous travaillez. Laissez-moi vous dire pour qui nous travaillons. Nous travaillons pour tous ces gens ! Nous ne sommes pas là, Monsieur Walker, pour faire ce que vous voulez. Nous sommes là pour faire ce que eux veulent. Cette maison n’est pas à vous, Monsieur Walker. Cette maison appartient à nous tous ! »

 

 

 

 

Source : La riposte

 

Photo : Karen Hickey

 

http://www.michelcollon.info/Wisconsin-des-policiers.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche