Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 22:49

La politique sécuritaire de Sarkozy:

 

Police-garde-a-vue-j.jpg

 

.
Le nouveau Karcher est arrivé:
.

Halls

http://edit-biog.over-blog.com/

Heureusement, Brice Hortefeux est là pour « protéger les honnêtes gens

 Merci à Bakchich  et le dessin d'Oliv'
.

Tous les préjugés malsains de Sarkosy vis-à-vis des Roms et autres familles des gens du voyage ont des relents d’un contexte douloureux de notre passé. Le 2 Juin 1941, Pétain signe un nouveau statut pour les juifs de France, les excluant de la vie sociale, financière, philosophique, artistique de notre pays. (..)

 

D’ici peu, j’ai ‘impression que l’on va pouvoir encore employer le mot : Rafle ! (eva: C'est fait. On commence !) (..)

 

tsiganes-laplote-j.jpg

 

.

Quant à la déchéance de la nationalité, quand il était ministre de l’intérieur, il se targuait d’avoir aboli la double peine. Et voilà qu’il va en installer une bien plus sévère, pour réaffirmer les frontières politiques. La distinction faite entre Français immigré et Français de naissance ouvre une grande brèche dans un principe de la justice : L’égalité devant celle-ci ! Tout criminel aurait alors, une épée de Damoclès bien plus lourde pour les personnes dont la nationalité a dû s’acquérir.

 

L’expression tant prisée par le parti du borgne « Français de souche » trouverait une portée juridique. La politique sécuritaire de notre bonhomme à moitié magyar, qu’il mène depuis huit ans, vient de franchir une nouvelle limite : Il crée un double niveau dans la nationalité.

 

A quand un discours à la Poutine « il faut buter les tchétchènes jusque dans les chiottes »…Vous remplacez, les Caucasiens par le terme qui vous conviendra, Messieurs de l’UMP.

 

Honte à vous !

 

http://letempsdescerises59.over-blog.com/article-honte-a-vous-54933895.html

 

 

Il faut rendre à LEPEN ce qui appartient à LEPEN...
http://laplote.blogs.courrierinternational.com/index-1.htmlSarko53.jpg

.

.

 

En annexe,

 

la stigmatisation des Arabes

 

.
L'article d' Eva R-sistons,
Alerte ! Après l'étoile jaune, l'étoile verte ?

 

Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 22:44

assemblee_nationale_02-j.jpg

 

 

Utile à tous, listing de députés, merci à Dominique, eva

 


 

yvette.roudy@deputes.assemblee-nat.fr ; Yves.Deniaud.Depute@wanadoo.fr ; ytavernier@assemblee-nationale.fr ; ymontane@assemblee-nationale.fr ; ygalut@assemblee-nationale.fr ; yfromion@dactyl-buro.fr ; ydurand@assemblee-nationale.fr ; ydauge@assemblee-nationale.fr ; ycoussain@assemblee-nationale.fr ; ycochet@verts.imaginet.fr ; ybur@assemblee-nationale.fr ; ybenayou@club-internet.fr ; yabiven@assemblee-nationale.fr ; x.deniau@wanadoo.fr ; Vuilque.Philippe@wanadoo.fr ; vneiertz@assemblee-nationale.fr ; Vincentpeillon@europost.org ; Vidalies@worldnet.fr ; vgiscarddestaing@assemblee-nationale.fr ; vburroni@assemblee-nationale.fr ; vbrial@assemblee-nationale.fr ; tmariani@assemblee-nationale.fr ; Thierry.LAZARO@wanadoo.fr ; tdreyfus@assemblee-nationale.fr ; tcarcenac@assemblee-nationale.fr ; sylvie.andrieux@wanadoo.fr ; Suchod.Michel@wanadoo.fr ; spoignant@assemblee-nationale.fr ; slanf@inext.fr ; sjanquin@assemblee-nationale.fr ; sblisko@club-internet.fr ; sbassot@assemblee-nationale.fr ; salaize@assemblee-nationale.fr ; rsalles@club-internet.fr ; rouquet.@wanadoo.fr ; Roland.Blum@groupe-dl.asso.fr ; rmuselier@assemblee-nationale.fr ; rmetzinger@assemblee-nationale.fr ; rmangin@assemblee-nationale.fr ; rlamy@assemblee-nationale.fr ; rgaly-dejean@assemblee-nationale.fr ; rgaia@assemblee-nationale.fr ; rfranzoni@assemblee-nationale.fr ; rfrancisci@assemblee-nationale.fr ; rforni@assemblee-nationale.fr ; Rene-Leroux@wanadoo.fr ; reitzer.jeanluc@free.fr ; rdutreil@assemblee-nationale.fr ; rdutin@assemblee-nationale.fr ; rdosiere@assemblee-nationale.fr ; rdonnedieudevabres@assemblee-nationale.fr ; rcouanau@assemblee-nationale.fr ; rcazenave@assemblee-nationale.fr ; rbarre@assemblee-nationale.fr ; rbachelot-narquin@assemblee-nationale.fr ; Raymonde.Le.Texier@wanadoo.fr ; randre@club-internet.fr ; r.mei@enprovence.com ; pvilliers@assemblee-nationale.fr ; pseguin@assemblee-nationale.fr ; president@assemblee-nationale.fr ; president.comm.prod@ulysse.assemblee-nationale.fr ; president.comm.culture@assemblee-nationale.fr ; pquiles@assemblee-nationale.fr ; ppatriarche@assemblee-nationale.fr ; pmorange@assemblee-nationale.fr ; pmicaux@assemblee-nationale.fr ; pmehaign@club-internet.fr ; pmartin@assemblee-nationale.fr ; pleroy@assemblee-nationale.fr ; plemasle@assemblee-nationale.fr ; Pierre.Lellouche@wanadoo.fr ; Pierre.Cohen@wanadoo.fr ; Pierre.Cardo@wanadoo.fr ; phouillon@assemblee-nationale.fr ; Philippe.Decaudin@wanadoo.fr ; pherr@assemblee-nationale.fr ; phellier@assemblee-nationale.fr ; pgoldberg@assemblee-nationale.fr ; pgk@wanadoo.fr ; perrin-gaillard@marcireau.fr ; permanence@francois-lamy.org ; permanence.forgues@sudfr.com ; pduron@assemblee-nationale.fr ; pducout@assemblee-nationale.fr ; pDhaille@worldnet.fr ; pdelnatte@nordnet.fr ; pclement@assemblee-nationale.fr ; pchaulet@assemblee-nationale.fr ; pcarvalho@assemblee-nationale.fr ; pcarassus@assemblee-nationale.fr ; pbraouezec@assemblee-nationale.fr ; pbrana@assemblee-nationale.fr ; pbourguignon@assemblee-nationale.fr ; pawiltzer@assemblee-nationale.fr ; paubry@assemblee-nationale.fr ; pauberger@assemblee-nationale.fr ; Patrick.Rimbert@wanadoo.fr ; patrick.ollier@wanadoo.fr ; Patrick.Malavieille@wanadoo.fr ; patrick.devedjian@wanadoo.fr ; patrick.bloche@mail.dotcom.fr ; pascal.terrasse@inforoutes-ardeche.fr ; palbertini@assemblee-nationale.fr ; osaugues@assemblee-nationale.fr ; odette.trupin@wanadoo.fr ; odette.grzegrzulka@wanadoo.fr ; ocasanova@assemblee-nationale.fr ; O.de.Chazeaux@wanadoo.fr ; nsarkozy@assemblee-nationale.fr ; nmamere@assemblee-nationale.fr ; nicolin@avo.fr ; nfeidt@assemblee-nationale.fr ; ndupont-aignan@assemblee-nationale.fr ; ncatala@assemblee-nationale.fr ; nbricq@assemblee-nationale.fr ; Nauche.Philippe.Depute19@wanadoo.fr ; nameline@assemblee-nationale.fr ; n.forissier@worldnet.fr ; mvergnier@assemblee-nationale.fr ; mvauzell@club-internet.fr ; mtboisseau@assemblee-nationale.fr ; mrogemont@assemblee-nationale.fr ; mrivasi@assemblee-nationale.fr ; mreymann@assemblee-nationale.fr ; mpdaubresse@assemblee-nationale.fr ; mpajon@assemblee-nationale.fr ; montebrg@worldnet.fr ; Monique.Collange@wanadoo.fr ; mlreynaud@assemblee-nationale.fr ; mligot@assemblee-nationale.fr ; mlignieres-cassou@assemblee-nationale.fr ; mleroy@assemblee-nationale.fr ; mlefait@assemblee-nationale.fr ; mlaffineur@assemblee-nationale.fr ; minchauspe@assemblee-nationale.fr ; Michel.Tamaya@wanadoo.fr ; michel.sainte-marie@lemel.fr ; Michel.Liebgott@wanadoo.fr ; michel.herbillon@assemblee-nationale.fr ; Michel.francaix@wanadoo.fr ; mhunault@assemblee-nationale.fr ; mhaubert@verts.imaginet.fr ; mgremetz@assemblee-nationale.fr ; mgregoire@assemblee-nationale.fr ; mgiraud@assemblee-nationale.fr ; mfperol-dumont@assemblee-nationale.fr ; meylan.an@dial.oleane.com ; mdolez@assemblee-nationale.fr ; mdestot@assemblee-nationale.fr ; mdenise@assemblee-nationale.fr ; mdehoux@assemblee-nationale.fr ; mdavid@assemblee-nationale.fr ; mcharzat@assemblee-nationale.fr ; mbouvard@icor.fr ; Maxime.Bono.@wanadoo.fr ; maurerg-depute@wanadoo.fr ; Martine.Aurillac@wanadoo.fr ; MarisolTouraine@aol.com ; Marie-Francoise.Clergeau@wanadoo.fr ; marcel.cabiddu@wanadoo.fr ; malliot-marie@assemblee-nationale.fr ; Maizieres.Maire@wanadoo.fr ; maire@mairie-marmande.fr ; madevah-poeuf@assemblee-nationale.fr ; lvachet@club-internet.fr ; Louis.Mermaz@wanadoo.fr ; looswiss@aol.com ; lmoreau@assemblee-nationale.fr ; lluca@assemblee-nationale.fr ; lguichon@assemblee-nationale.fr ; lguedon@assemblee-nationale.fr ; lefort.jean-claude@wanadoo.fr ; ldeprez@assemblee-nationale.fr ; ldegauchy@assemblee-nationale.fr ; lcathala@club-internet.fr ; lbouvard@assemblee-nationale.fr ; Laurent.Dominati@groupe-dl.asso.fr ; Laurence.Dumont@wanadoo.fr ; lasborde@club-internet.fr ; landy@assemblee-nationale.fr ; kyamgnane@assemblee-nationale.fr ; jyledrian@mairie-lorient.fr ; jyledeaut@assemblee-nationale.fr ; jygateaud@assemblee-nationale.fr ; jvalleix@assemblee-nationale.fr ; jrossignol@free.fr ; jrossi@assemblee-nationale.fr ; jrigaud@assemblee-nationale.fr ; jrebillard@assemblee-nationale.fr ; jpsoisson@assemblee-nationale.fr ; jproriol.assemblee@wanadoo.fr ; jpontier@inforoutes-ardeche.fr ; jpmariot@assemblee-nationale.fr ; jpkucheida@assemblee-nationale.fr ; jpgiran@assemblee-nationale.fr ; jpfoucher@assemblee-nationale.fr ; jpelissard@assemblee-nationale.fr ; jpdupre@assemblee-nationale.fr ; jpcharie@assemblee-nationale.fr ; jpbret@assemblee-nationale.fr ; jpbalduyck@assemblee-nationale.fr ; jpbaeumler@assemblee-nationale.fr ; jpbacquet@assemblee-nationale.fr ; jparrenin@assemblee-nationale.fr ; JP.BRAINE@worldonline.fr ; Joel.Sarlot@wanadoo.fr ; jnkerdraon@assemblee-nationale.fr ; jmyard@assemblee-nationale.fr ; jmnudant@assemblee-nationale.fr ; jmmorisset@assemblee-nationale.fr ; jmmarchand@assemblee-nationale.fr ; jmleguen@assemblee-nationale.fr ; jmferrand@assemblee-nationale.fr ; jmdubernard@assemblee-nationale.fr ; jmdemange@assemblee-nationale.fr ; jmcouve@assemblee-nationale.fr ; jmboucheron@assemblée-nationale.fr ; jmbockel@assemblee-nationale.fr ; jmayrault@assemblee-nationale.fr ; jmathieu-obadia@assemblee-nationale.fr ; jmasdeu-arus@assemblee-nationale.fr ; jmarsaudon@assemblee-nationale.fr ; jlwarsmann@assemblee-nationale.fr ; jlpreel@assemblee-nationale.fr ; jlidiart@assemblee-nationale.fr ; jlborloo@assemblee-nationale.fr ; JL.Debre@wanadoo.fr ; jkossowski@assemblee-nationale.fr ; jjguillet@assemblee-nationale.fr ; jjegou@club-internet.fr ; jj.filleul@wanadoo.fr ; jheuclin@post.club-internet.fr ; jgodfrain@assemblee-nationale.fr ; jgaulle@assemblee-nationale.fr ; jgaubert@assemblee-nationale.fr ; jfraysse@assemblee-nationale.fr ; jfmattei@mairie-marseille.fr ; jfleury@assemblee-nationale.fr ; J-F.CHOSSY@wanadoo.fr ; jean-marc.chavanne@wanadoo.fr ; jean-louis.fousseret@wanadoo.fr ; Jean-louis.dumont@wanadoo.fr ; jean-claude.thomas4@wanadoo.fr ; Jean-Bernard.RAIMOND@wanadoo.fr ; Jean.Vila@wanadoo.fr ; jean.ueberschlag@voila.fr ; Jean.Rouger@wanadoo.fr ; Jean.Roatta@groupe-dl.asso.fr ; Jean.MICHEL10@wanadoo.fr ; jean.launay.@wanadoo.fr ; Jean.Espilondo@wanadoo.fr ; jdray@assemblee-nationale.fr ; jdesallangre@assemblee-nationale.fr ; jdelobel@assemblee-nationale.fr ; jdarne@club-internet.fr ; jcviollet@assemblee-nationale.fr ; jcsandrier@assemblee-nationale.fr ; jcrobert@assemblee-nationale.fr ; jcperez@assemblee-nationale.fr ; jcodognes@assemblee-nationale.fr ; jcmignon@assemblee-nationale.fr ; jclenoir@imaginet.fr ; jcharroppin@assemblee-nationale.fr ; jcguibal@assemblee-nationale.fr ; jcetienne@assemblee-nationale.fr ; jcdecagny@assemblee-nationale.fr ; jcdaniel@assemblee-nationale.fr ; jcbois@assemblee-nationale.fr ; jcbeauchaud@assemblee-nationale.fr ; jcbateux@assemblee-nationale.fr ; jcambade@club-internet.fr ; jcahuzac@assemblee-nationale.fr ; jbrunhes@assemblee-nationale.fr ; jbriane@assemblee-nationale.fr ; jblanc@assemblee-nationale.fr ; jbianco@club-internet.fr ; jbesson@assemblee-nationale.fr ; jbaumel@assemblee-nationale.fr ; jbascou@assemblee-nationale.fr ; jbarrot@assemblee-nationale.fr ; jaguar@netplus.gf ; jacquesfloch@mairie-reze.fr ; Jacques.Lenay@wanadoo.fr ; jacob.christian@wanadoo.fr ; jabelin@club-internet.fr ; J.C.Lemoine@wanadoo.fr ; info@mairie-louveciennes.fr ; hplagnol@club-internet.fr ; hmorin@assemblee-nationale.fr ; hmignon@assemblee-nationale.fr ; hjean-baptiste@assemblee-nationale.fr ; hgrimault@assemblee-nationale.fr ; hgastines@assemblee-nationale.fr ; Herve.Decharette@wanadoo.fr ; henri.nayrou@wanadoo.fr ; hcuq@assemblee-nationale.fr ; hchabert@assemblee-nationale.fr ; hbertholet@assemblee-nationale.fr ; hbello@assemblee-nationale.fr ; guyard@wanadoo.fr ; gteissier@assemblee-nationale.fr ; groseau@assemblee-nationale.fr ; GORCE.GAETAN@wanadoo.fr ; goasguen@sancerre.ac-idf.jussieu.fr ; gmontcharmont@assemblee-nationale.fr ; gmalandain@assemblee-nationale.fr ; glebris@assemblee-nationale.fr ; Gilbert.Meyer@free.fr ; ghermier@assemblee-nationale.fr ; ghamel@assemblee-nationale.fr ; ggrignon@assemblee-nationale.fr ; ggengenwin@assemblee-nationale.fr ; ggantier@assemblee-nationale.fr ; gfreche@club-internet.fr ; GÈrard.Revol@wanadoo.fr ; Gerard.Lindeperg@wanadoo.fr ; Gerard.FUCHS@wanadoo.fr ; Gerard.Bapt@wanadoo.fr ; georges.tron.depute@wanadoo.fr ; georges.lemoine@wanadoo.fr ; georges.colombier@wanadoo.fr ; gdrut@assemblee-nationale.fr ; gderobien@assemblee-nationale.fr ; gcarrez@assemblee-nationale.fr ; gbiessy@assemblee-nationale.fr ; GAYMARD.Herve@wanadoo.fr ; gaudinot@assemblee-nationale.fr ; gaillard.claude@wanadoo.fr ; fsauvadet@assemblee-nationale.fr ; fromet.michel@wanadoo.fr ; frochebloine@assemblee-nationale.fr ; Francois.Fillon@wanadoo.fr ; FRANCOIS.DELUGA@wanadoo.fr ; francois.brottes@wanadoo.fr ; Franck.marlin@free.fr ; floncle@assemblee-nationale.fr ; fliberti@ville-sete.fr ; fleyzour@assemblee-nationale.fr ; fleotard@assemblee-nationale.fr ; fimbert@assemblee-nationale.fr ; fguillaume@assemblee-nationale.fr ; fgoulard@assemblee-nationale.fr ; fdose@assemblee-nationale.fr ; fdhersin@assemblee-nationale.fr ; fdelattre@assemblee-nationale.fr ; fcuillandre@assemblee-nationale.fr ; fcornut-gentille@assemblee-nationale.fr ; fbaroin@assemblee-nationale.fr ; faubert@assemblee-nationale.fr ; evernaudon@assemblee-nationale.fr ; etienne.pinte@wanadoo.fr ; ernest@moutoussamy.com ; elandrain@assemblee-nationale.fr ; ehoarau@assemblee-nationale.fr ; eherve@assemblee-nationale.fr ; edolige@assemblee-nationale.fr ; ebesson@assemblee-nationale.fr ; eballadur@assemblee-nationale.fr ; dufaujp@aol.com ; dquentin@assemblee-nationale.fr ; dperben@assemblee-nationale.fr ; dpaul@assemblee-nationale.fr ; dmigaud@assemblee-nationale.fr ; dmathus@assemblee-nationale.fr ; dmarsin@assemblee-nationale.fr ; DJACQUAT@wanadoo.fr ; didier.marie@mairie-elbeuf.fr ; Depute-Dumoulin.AN@wanadoo.fr ; depute@blessig.org ; DEPUTE.ROLAND.GARRIGUES@wanadoo.fr ; dep_eure@club-internet.fr ; dep.daniel.vachez@wanadoo.fr ; ddord@assemblee-nationale.fr ; dcaillaud@assemblee-nationale.fr ; dbousquet@assemblee-nationale.fr ; dboulaud@assemblee-nationale.fr ; dboisserie@assemblee-nationale.fr ; Dasseux.Depute@wanadoo.fr ; danmarc@club-internet.fr ; Daniel.Chevallier@wanadoo.fr ; damien.alary@wanadoo.fr ; d.paille@cg79.fr ; d.dupilet@wanadoo.fr ; ctaubira-delannon@assemblee-nationale.fr ; contact@jean-jacques-denis.com ; contact@georges-sarre.net ; contact@bernard-roman.org ; cmiossec@assemblee-nationale.fr ; cmillon@assemblee-nationale.fr ; clazerges@assemblee-nationale.fr ; claude.gatignol@wanadoo.fr ; claude.desbons@wanadoo.fr ; clacuey@club-internet.fr ; cjacquot.depute88@wanadoo.fr ; christlue@infonie.fr ; christian.kert@wanadoo.fr ; choarau@assemblee-nationale.fr ; chelle@assemblee-nationale.fr ; Chazal.depute@wanadoo.fr ; charles.cova@wanadoo.fr ; charasse.gerard@wanadoo.fr ; chanteguet.depute@wanadoo.fr ; cgenisson@assemblee-nationale.fr ; cfranque@poste.club-internet.fr ; cevin@assemblee-nationale.fr ; cestrosi@assemblee-nationale.fr

span> ; cehrmann@club-internet.fr ; cdarsieres@assemblee-nationale.fr ; ccourson@assemblee-nationale.fr ; cbourquin@assemblee-nationale.fr ; cbirraux@cg74.fr ; cbillard@assemblee-nationale.fr ; cbataille@assemblee-nationale.fr ; caresche@club-internet.fr ; cabal@univ-st-etienne.fr ; c_ledoux@club-internet.fr ; c.masse@cg13.fr ; bussereau@avenirtransports.org ; bschreiner@assemblee-nationale.fr ; Bruno.Bourg-Broc@wanadoo.fr ; bpons@assemblee-nationale.fr ; bperrut@assemblee-nationale.fr ; boutinchri@aol.com ; boutin@assemblee-nationale.fr ; bnayral@assemblee-nationale.fr ; bmarre@assemblee-nationale.fr ; bmadrelle@assemblee-nationale.fr ; Blr@dial.oleane.com ; bkern@assemblee-nationale.fr ; bisaac-sibille@assemblee-nationale.fr ; besselat.depute@wanadoo.fr ; Bernard.Deflesselles@groupe-dl.asso.fr ; bernard.charles@deputes.assemblee-nat.fr ; bdouay@assemblee-nationale.fr ; bderosier@assemblee-nationale.fr ; bcazeneuve@assemblee-nationale.fr ; bbosson@assemblee-nationale.fr ; bbirsinger@assemblee-nationale.fr ; Baert2@wanadoo.fr ; baccoyer@assemblee-nationale.fr ; awarhouver@assemblee-nationale.fr ; avauchez@assemblee-nationale.fr ; avallini@assemblee-nationale.fr ; aturinay@assemblee-nationale.fr ; atourret@assemblee-nationale.fr ; athienahkoon@assemblee-nationale.fr ; aschneider@assemblee-nationale.fr ; aschieri@imaginet.fr ; asantini@easynet.fr ; as102@club-internet.fr ; apeulvast-bergeal@assemblee-nationale.fr ; apaecht@assemblee-nationale.fr ; Antoine.Carre@groupe-dl.asso.fr ; aneri@assemblee-nationale.fr ; Andre.Godin2@wanadoo.fr ; andre.borel@wanadoo.fr ; an_petit@club-internet.fr ; amoyne-bressand@assemblee-nationale.fr ; amarleix@assemblee-nationale.fr ; amarie-jeanne@assemblee-nationale.fr ; amadelin@assemblee-nationale.fr ; am.idrac@wanadoo.fr ; Alfred.Recours@wanadoo.fr ; alevern@assemblee-nationale.fr ; alepercq@assemblee-nationale.fr ; alebrun@assemblee-nationale.fr ; albert.facon@wanadoo.fr ; alain.ferry2@wanadoo.fr ; akergueris@assemblee-nationale.fr ; ajuppe@assemblee-nationale.fr ; ajung@assemblee-nationale.fr ; agouriou@assemblee-nationale.fr ; agerin@assemblee-nationale.fr ; afpujol@mnet.fr ; acousin@assemblee-nationale.fr ; aclary@assemblee-nationale.fr ; aclaeys@cg86.fr ; acapet@assemblee-nationale.fr ; acalmat@assemblee-nationale.fr ; acacheux@assemblee-nationale.fr ; abonrepaux@assemblee-nationale.fr ; abocquet@assemblee-nationale.fr ; abillardon@assemblee-nationale.fr ; aberthol@assemblee-nationale.fr ; abarrau@assemblee-nationale.fr ; aangot@assemblee-nationale.fr

 


 

Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 22:21

 

 

arme-uranium-appauvri-j.jpg

 

TERRIFIANT : L'arme invisible pour tuer notre civilisation toute entière !

 

 

J'ai découvert ce texte par pur hasard.


Si tout ce qui y est écrit est véridique, c'est terrifiant, pour le monde entier.

J'espère que les ZELITES vont se rendre compte du danger qu'elle courent elles aussi et arrêter ce génocide planétaire, sinon, ce sera la fin de notre civilisation.

Et si les dégats (que l'on ne peut pas mesurer) ne sont pas trop graves, nous pouvons espérer nous en sortir sans trop de dommages, nous les habitants des zones lointaines des lieux des guerres.


Mais les personnes qui vivent là-bas elles, sont en grave danger, et pour dire vrai, les prochaines générations sont condamnées.


Toutes mes pensées vont vers elles, et tout particulièrement, vers les enfants innocents (nés ou à naître), qui n'ont le pouvoir de choisir ni leur lieu de naissance, ni leur pays, ni leurs parents.

Les armes à l’uranium appauvri :

http:// www.armees.com/Les-armes-a-l-uranium-appauvri,231

Un article qui fait plus que froid dans le dos.


Auteur : mickye - Source : http://www.armees.com/Les-armes-a-l-uranium-appauv...

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13150

Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 20:46
sans-papiers.jpg

"Paris au banc des accusés", titre El Watan, les déclarations de la majorité sur le rapport du comité des Nations Unies sur les droits de l'homme en France "pourraient à l'avenir poser problème à Nicolas Sarkozy", estime pour sa part Le Jour d'Algérie

 

 

Des journaux privés algériens fustigent ce samedi 14 août les déclarations de responsables de l'UMP, qui ont vivement critiqué les experts du Comité pour l'élimination de la discrimination raciale de l'ONU (CERD), dont l'un des membres est Algérien.

 

"Paris au banc des accusés", écrit El Watan qui estime que "le climat détestable qui règne dans l'Hexagone ces dernières semaines inquiète la presse internationale mais aussi les institutions".

Le CERD, composé de 18 experts de différents pays, a dénoncé cette semaine un "manque de volonté politique" en France face à une "recrudescence" des actes racistes et xénophobes. Ses membres ont aussi critiqué les récentes déclarations du président Nicolas Sarkozy sur les Roms ainsi que le projet de déchoir de la nationalité française certains criminels d'origine étrangère.

 

"En cours de lepénisation"

"A court d'argument, les représentants du parti de Sarkozy croient avoir trouvé la parade en mettant en avant la situation des droits de l'homme dans les pays dont sont originaires certains des experts du CERD", affirme le Quotidien d'Oran.

"On focalise ainsi sur la nationalité de certains des 18 experts du CERD dont l'Algérien Noureddine Amir, le Russe Alexei S. Avtonomov, le Pakistanais M. Kemal Anwar (président), le Roumain Ion Diaconu ou le Turc Gün Kut". Mais "la parade est très mauvaise même si effectivement la situation des droits de l'homme dans les pays cités est criticable", ajoute le journal.

"Même en supposant que les experts cités par les représentants de la droite française en cours de lepénisation ne seraient pas de bonne foi, il faudra aussi souligner que dans ce comité figurent, outre un Français, nombre de pays 'amis' dont un Indien, un Brésilien, un Britannique, une Irlandaise et un Américain", précise-t-il.

Les déclarations des responsables de l'UMP "pourraient à l'avenir poser problème à Nicolas Sarkozy", estime pour sa part Le Jour d'Algérie. "Car si celui-ci (...) remet en cause la légitimité onusienne, il lui sera difficile de l'imposer aux autres", alors qu'il cherche "par tous les moyens à s'imposer sur la scène politique internationale".

 

(Nouvelobs.com)

Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 19:22

 

 

BOUTIN ATTAQUE SARKOZY.jpg

 

Chimulus, génial comme toujours !

 

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=15033

*

 

Une pensée pour les événements de Lourdes,

dans la foulée,

réservé aux béni-non-non:

 

 

                                           Alerte à la bombe à Lourdes !!! C'est chaud...
Religion1.jpg
http://sos-crise.over-blog.com/article-la-droite-commence-a-s-entre-dechirer-l-offensive-de-christine-boutin-55449750.html
Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 19:13
La dérive des finances des Collectivités locales

La dérive des finances des Collectivités locales  8 aout 2010
La folie de la loi sur les Sociétés Publiques Locales (SPL)   

L’étude de la Fondation iFRAP signée Sandrine Gorreri et Samuel-Frédéric Servière sur “L’intercommunalité” (Revue “Société Civile, Mai 2010) interpelle : L’enchevêtrement d’un nombre toujours croissant de structures dites “locales” ou “territoriales” - outre la Région, le Département et la Commune, il existe une dizaine de structures citées par l’étude (1) – a quelque chose d’effrayant.

Toutes ces structures (« le millefeuille », dit Bernard Accoyer) poussent à toujours plus de dépenses de fonctionnement, toujours plus d’impôts locaux, toujours plus de réclamations pour des subventions de l’Etat et des autres échelons, toujours plus d’insatisfactions (voir le budget de révolte de Claude Bartolone dans le 93 ; et la Fronde de quelque 10 départements). L’étude de l’iFRAP relève que les dépenses “locales” hors transferts de compétences officiellement constatées à 159 Milliards d’euros en 2004, sont passées à 183 Milliards en 2007, soit une augmentation de 24 Milliards d’euros sur 3 ans.

La dérive des coûts de fonctionnement s’est poursuivie depuis 2007, due notamment à l’incroyable complexité des rouages des administrations locales, à leur appétit d’embauche et à un délire de “jamais trop beau, jamais trop cher” et de « tout, tout de suite » : à tout nouveau rond-point son massif de fleurs, à tout Hôtel de Ville son extension, à tout Hôtel de Région sa rénovation etc. On assiste chaque année à l’augmentation de l’augmentation des coûts locaux. On croit rêver. Malheureusement, ce n’est pas un rêve, c’est une réalité.

Toujours plus d’impôts locaux, toujours plus d’argent détourné de l’investissement productif, toujours plus de chômage, toujours plus d’argent qui manque pour financer la croissance, d’argent qui manque dans le budget de l’Etat, dans les caisses de retraite, de la Sécurité Sociale etc. Et toujours plus d’endettement local, non compris dans l’endettement de l’Etat, lui même en dangereuse augmentation. 

Ce supplément de dépenses au niveau local rend bien futile l’effort de 95 Milliards d’euros annoncé par le Gouvernement pour ramener le déficit budgétaire de l‘Etat à 3% d’ici à 2013 (20 Milliards par an). Et le plan de rigueur dit “ historique” d’Angela Merkel de 80 Milliards en 4 ans (environ 20 Milliards par an aussi) paraît bien pâle à côté de notre folie dépensière sur le plan local.

En Octobre 2009, le Président de la République a vigoureusement dénoncé cette dérive : “Les économies annoncées ne sont pas au rendez-vous, bien au contraire”.
 
Et voilà qu’au moment précis d’une prise de conscience brutale de la fragilité des finances européennes et françaises, le Parlement français vient de voter à la quasi-unanimité et en catimini une loi renforçant les SPL (Sociétés Publiques Locales) !

Cette loi, dont pratiquement personne n’a entendu parler, est parfaitement inutile : nous avons déjà 1.061 SEM ; rien n’empêche d’en créer d’autres. Mais surtout, elle a de quoi enfoncer encore plus nos finances locales. Car elle va inciter nos SEM à se transformer en SPL et nos 37.000 Communes petites et grandes, plus les Départements, plus les Régions, à créer une multitude de SPL qui recevront de leurs actionnaires publics, sans publicité, sans concurrence et sans limite de montant, les commandes les plus variées : depuis les repas scolaires jusqu’aux travaux de voierie et autres.

Jusqu’alors, les Communes pouvaient passer des marchés jusqu’à 20.000 euros sans appel à la concurrence. Et maintenant, d’un seul coup, il leur suffira de créer leur SPL pour pouvoir passer sans concurrence des marchés de plusieurs Millions d’euros (2) ! Quel maire ou maire-adjoint, quel Président ou Vice-Président de Conseil Général, quel Président ou Vice-Président de Région ne voudra pas sa (ou ses) SPL ? Nous verrons fleurir des centaines, des milliers de SPL, chacune avec son PDG, ses Administrateurs, son personnel, ses bureaux, ses voitures de fonction. Un délire, une frénésie de dépenses.

On mesurera le potentiel d’application de cette loi lorsqu’on aura noté que les collectivités locales couvrent 80% des investissements territoriaux sur toute la France. Quelles sont les bribes qui resteront pour les PME et pour tout le secteur privé, une fois les SPL servies (3) ? Si on voulait la collectivisation, le “tout-public”, on ne pouvait pas trouver mieux.


Et la nature humaine étant ce qu’elle est, on assistera à une pléthore de tentations. On ne fera pas croire que nos centaines de milliers d’élus, et notamment les nombreux dirigeants de cette foule de structures, sont tous des anges gardiens de la vertu de la République. Les condamnations à l’inéligibilité (bien provisoire) et à des peines de prison avec sursis pour détournement de fonds publics de certains d’entre eux parmi les plus en vue (4) sont là pour le prouver. Et elles ne concernent que la partie émergée de l’iceberg.

Comment nos dirigeants politiques peuvent-ils laisser passer une telle mauvaise action que cette loi SPL ?

Et que dire de l’endettement des collectités locales, sinon qu’il suit la même spirale inflationniste que les dépenses ? Les nouvelles SPL vont se croire autorisées à s’endetter elles aussi ! Le jour où les agences de notation feront le total des déficits nationaux et locaux, et le total des endettements, que deviendront nos notations ?

Compte tenu de tout ce qui précède, on relira avec intérêt l’éditorial de prospective d’Agnès Verdier-Molinié : “2013 : Plan UE-FMI pour le sauvetage de la France” dans le même numéro de Mai 2010 de la revue « Société Civile ».


Claude Razel, Retraité,
Chevalier de la Légion d’Honneur



(1) Régions, Départements, Communes, Syndicats de communes, Syndicats mixtes, Communautés urbaines, Communautés de communes, Communautés d’agglomération, Etablissements publics d’aménagement (EPA), Syndicats d’agglomération nouvelle (SAN), Métropoles, et maintenant Sociétés publiques locales (SPL). Toutes ces structures ont des dirigeants et une gestion à elles. Toutes sauf deux ont une fiscalité en propre : au total, un maquis inextricable.

Si l’on ajoute le cumul des mandats à tous les niveaux locaux, on comprend que ce sont les mêmes groupes d’apparatchiks et leurs clientèles qui font tout localement, enfin, presque tout, beaucoup trop, en tout cas. Avec l’objectif priotaire de satisfaire leur électorat local afin d’être réélus, voilà déjà deux explications pour l’explosion des dépenses locales.

(2) Le Représentant du Gouvernement, suivi par la quasi totalité du Sénat, a fait retirer l’amendement suivant d’un sénateur courageux : « Le contrat de délégation de service public ne peut être conclu entre la collectivité territoriale et la société publique locale que si l’initiative privée s’est avérée défaillante.
Cette situation ne peut résulter que de l’absence de réponse des entreprises privées aux consultations lancées pour cet objet. »

Par contre l’Assemblée nationale a introduit et voté l’amendement suivant : “ La délégation de service public par une collectivité territoriale à une société publique locale dont elle est membre s’effectuera sans mise en concurrence”.

(3) On entend dire que « Les SEM n’ont pas vocation à concurrencer les entreprises privées ». Voire ! Il est difficile de croire qu’avec leurs effectifs de 70.000 personnes et leur chiffre d’affaires de plus de 10 Milliards d’euros, les 1.061 SEM existantes n’empiètent nullement sur le privé. Alors, que dire des milliers de SPL qui vont fleurir dans les années à venir ?

On entend dire aussi que les SPL sous-traiteront au privé. Mais alors, à quoi serviront-elles ? Les collectivités locales peuvent parfaitement continuer à faire des appels d’offres sans créer des SPL. Pourquoi faire des frais de structures budgétivores supplémentaires ?

(4) Le comble a été la remise en place en l’an 2000 du Président de la Commission des Finances (oui, des Finances !) de l’Assemblée nationale, aussitôt sa peine d’inéligibilité purgée et aux applaudissements de toute l’Assemblée nationale Les médias ont eu beau clamer qu’il n’avait pas été condamné pour enrichissement personnel, l’opinion ne l’a pas cru. Au contraire, à partir de ce moment-là, l’opinion a cru à toutes les compromissions.

Le Président de la République vient de souligner que tout responsable doit être irréprochable. C’est vrai. Il faut même qu’il soit insoupçonnable.

 

 

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-derive-des-finances-des-79504?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29

Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 18:58

democratie-apportee-par-guerre.jpg

 

Bruits de guerre,

par eva R-sistons

 

 

Bonjour amis lecteurs,

 

A l'origine de ce post, un commentaire, fort perspicace, sur ma dernière parution 

(http://r-sistons.over-blog.com/article-preparatifs-de-la-3e-guerre-mondiale-scenario-denoncer-les-mensonges-54845301-comments.html) :

 

La voie dessinée à l'humanité est bien celle décrite dans cet article, une troisième guerre mondiale est presque inévitable; les étasuniens qui n'ont jamais connu de guerre sur leur terre ne voient pas d'autres moyens que la guerre directe, leurs dirigeants politiques n'ont aucune culture que celle de force et de guerre, ils sont incapables de concevoir les vrais risques que cela comporte autant pour le reste du monde que pour eux, ils n'arrivent pas à comprendre le danger dévastateur de toute la planète. Sûrement ils vont faire la guerre cela ne fait pas de doute.

 

Il n'y a qu'un seul espoir, c'est que l'Europe empêche ce suicide collectif imposé par l'usa, Europe peut certainement jouer ce rôle en s'alliant dans un acte politique avec d'autres nations qui sont capable de mettre de la pression. Europe avec la Russie, la Chine, et certains pays arabes peuvent empêcher cette catastrophe, mais pour cela, il faut que les peuples agissent et sortent de leur silence. Nous allons vers la catastrophe, il n y a pas de doute ! Et il n y a que notre lutte politique pour l'empêcher ! Les gens ne voient pas le Tout de ce qui se préparent, les journalistes sont maintenant les seuls à pouvoir éveiller ces gens de leur sommeil

http://www.blogg.org/blog-66403-billet-iran___attaque_et_scenario__-758676.html

 

enfant-victime-j.jpg

 

 

Voici ma réponse :

 

Je suis entièrement d'accord avec toi, cher Lecteur, et je vais faire un post à partir de cela, je n'avais pas prévu ces publications sur R-sistons, mais l'Actualité, les circonstances planétaires, gravissimes, m'y obligent (Il ne faut pas compter sur les Médias traîtres, pour l'instant): Ne serait-ce que pour nous préparer mentalement, moralement et matériellement aux folies en gestation, nous devons savoir.


Le maître mot, en dehors de la créativité, je le répète, sera la solidarité. Ce sera notre meilleur atout à tous, sinon pour déjouer ces projets monstreux, d'une irresponsabilité totale (en effet, les dirigeants mènent une politique suicidaire, à court terme), au moins pour nous y "adapter" le mieux possible.


Un homme avisé a dit un jour: "Il faut avoir la sagesse d'accepter ce que l'on ne peut changer". A condition bien entendu d'être sûrs que plus rien n'est modifiable ! Et alors, cela signifie, tout simplement, s'adapter. Etre forts intérieurement, réactifs, et... évidemment solidaires.


Une imagination délirante, destructrice, préside aux décisions du monde. Notre imagination à nous doit être CONSTRUCTIVE. Il n'y a jamais de problème sans solutions ! Il faut les trouver, localement pour commencer, mais aussi en solidarité planétaire.


Et tant mieux si, aussi, l'on est ferme dans la foi, c'est un atout pour surmonter les problèmes, les affronter dans la paix, en s'appuyant sur les forces de Vie, sur l'Auteur de la Vie. De multiples témoignages pourraient étayer ce que je dis. Juste une information: Savez-vous comment l'"Association Internationale des Hommes d'Affaires (dont la grande "affaire" est de témoigner de la joie de "connaître" Dieu) du Plein Evangile" a été fondée ? Par un homme qui a cru, et qui a expérimenté la puissance de la foi, celle-là positive. Il était prisonnier en Allemagne, emmuré. Pas un seul instant il n'a cru que son "Père céleste" ne l'oublierait. Il a fait confiance, c'est la foi. Il a remercié d'avance !!! Et l'impensable est arrivé: Un dernier avion allié a largué une dernière bombe, à côté de la maison où le croyant était emmuré. Elle a provoqué une brèche dans le mur, et l'homme a survécu, puis il a témoigné (notamment dans son ouvrage "Les gens les plus heureux de la terre", best-seller).


En ces heures si sombres par la faute d'une poignée d'insensés, la croyante que je suis veut aussi donner des motifs d'espérance et de confiance. Cela peut être un atout (parmi d'autres), et les croyants ont au moins cette carte maîtresse, si utile en des temps qui peuvent être tragiques.


Je n'aime pas, dans un blog politique, aborder la question de la foi. Mais puisque je suis porteuse de nouvelles si préoccupantes, je tiens, en même temps, ajouter une "note" positive, chacun la prendra comme il veut. Personnellement, comme dit la Bible, la "foi est mon bouclier". La foi sera aussi, si l'on en juge d'après le texte que je vais joindre, la force des Iraniens, prêts à tout perdre afin de sauver au moins l'essentiel pour eux: La dignité de la souveraineté, la dignité de la maîtrise de leur destin.


Nous, en tous cas, ne fléchissons pas, quel que soit le mode choisi !

 

Cordialement à tous, votre eva


 

chez-moi--la-guerre-copie-1.jpg

 

L'intolérable est-il inéluctable ?

 

Je rappelle que ce blog, R-sistons à l'intolérable, est existentiel, il a délibérément choisi d'aborder les graves questions qui engagent l'ensemble de l'humanité, son présent et son devenir, plutôt que d'analyser, par exemple, les politiques locales, les luttes en cours, etc. Certes, tout se tient. Ainsi, avec Sarkozy qui, comme son compère et mentor Bush, préfère utiliser la force plutôt que la diplomatie, le politique. Je ne cesse de le dire: Nous avons à la tête de l'Etat, en France, oui dans notre pays, un cow-boy, un vulgaire cow-boy, prompt à régler les problèmes avec son "colt", les armes, les muscles, la force, la répression, plutôt qu'avec l'intelligence, la sagesse. Triste ironie ! Comme quoi, les Médias peuvent "faire" et "défaire" les rois d'un jour ou de plusieurs années. Ils ont lancé Sarkozy comme une lessive, ils se préparent à laver notre cerveau avec le produit D. Strauss-Kahn, le clone de l'autre en plus habile, plus réfléchi, et.. plus hypocrite (se présentant comme de gauche, quelle imposture !). Et ils osent faire croire que nous sommes encore en démocratie ?

 

Quoiqu'il en soit, nous le savons, nous: Sarkozy sera l'Aznar du moment, lui qui en son temps, avec les sinistres Kouchner et Lellouche, ou Madelin, (je suis en train d'écouter toutes leurs déclarations du moment) a défendu la guerre d'Irak. En clair, il y aura non les USA-la GB et en coulisses, Israël, mais les USA, la GB, la France, et cette fois davantage sur le devant de la scène, Israël, Liban oblige, entre autres. Au lieu d'avoir la France et l'Allemagne de Chirac-de Villepin et de Schroëder, pour s'opposer aux folies de l'Empire !! C'est une donnée fondamentale, un changement décisif que les Médias se gardent bien d'aborder, pour le malheur de tous. N'y aura-t-il pas une voix prophétique, courageuse, pour briser le silence assourdissant et criminel des Médias, comme il y a une voix, celle du Vice-Président au tribunal de Paris, Serge Portelli, pour dénoncer avec force l'intolérable ? (.dazibaoueb.fr/article.php?art=14908, )

 

Bref, autrement dit, non seulement l'Europe ne sera plus là pour tenter d'empêcher l'apocalypse nucléaire, mais elle risque, au moins via le triste sire à la tête de la France, texan dans l'âme, de prendre la tête de la croisade pour l'horreur sans égards pour les conséquences humaines, écologiques, économiques, sociales, etc, et bien sûr sans songer un seul instant à notre responsabilité vis-à-vis des peuples et des générations futures. C'est une immense, incommensurable, responsabilité devant l'Histoire.

 

Que pouvons-nous faire pour tenter d'infléchir les folies en gestation sous la bannière du Prix Nobel de la Paix Obama (une imposture de plus, qui deshonore les Nobel) ? Il reste une ultime solution, en utilisant le moyen d'action dont nous disposons encore, Internet: Tous les peuples en même temps doivent se lever et résolument dire non à la folie de quelques-uns, à la folie de leurs dirigeants qui ne les représentent plus guère, sauf exception. En clair, il faut organiser des manifestations monstres, quotidiennes (en particulier devant les Grands Médias) dans le monde entier contre l'intolérable en préparation, et qui, ironie de l'Histoire, se retournera aussi, fatalement, contre les criminels fauteurs de guerres, puisque, par exemple, les nuages radioactifs, "cette fois", ne s'arrêteront pas aux frontières, quoiqu'en disent les Médias aux ordres des assassins au pouvoir un peu partout. 

 

Le Tribunal de la Haye juge un Milosevic qui a voulu défendre son peuple comme il pouvait contre la coalition de l'Argent, pardon de l'OTAN, on va bientôt incriminer le Hezbollah, après la Syrie, pour justifier la guerre, et les vrais terrroristes, d'Etat ceux-là, seront épargnés. Une injustice magistrale !

 

A nous d'en décider autrement, et vite. Pour que l'avenir ne soit pas à l'image du présent, si sombre.

 

Votre eva R-sistons à l'intolérable.

 

 

Iran, attaque et scénario
15 février 2008
.
Le président inspiré ne laisse passer aucune occasion pour exprimer sa volonté d'attaquer l'Iran. On sait maintenant, que même des responsables du Pentagone, du milieu des services secrets, des sénateurs, tous font de leur mieux pour l'empêcher de commettre cette folie. Parce qu'ils savent parfaitement ce que cela va entrainer comme effets destructifs majeurs et irréversibles. Mais le président des guerres semble être déterminé; pour cela, il tente de refaire le même scénario : - Faire une guerre de très grande envergure sans avertir personne, ni même les autres centres de pouvoir en Amérique, ni ses alliés - Rendre cette guerre comme un fait accompli - Faire chanter les européens pour qu'ils lui viennent en aide militaire et s'impliquer dans la guerre avec leurs soldats - faire chanter les pays riches du golf( l'Arabie Saoudite - Le Koweit - EAU) - Faire payer à toutes les nations du monde le prix de cette guerre. Et évidemment, lui, il est absolument sûr qu'il va la gagner, malgré la crise économique dont l'Amérique souffre profondément.
.
Mais comment cette guerre va-t-elle être et comment va-t-elle se passer ? Voici le scénario : Les américains vont attaquer avec des bombes nucléaires pour neutraliser la force militaire Iranienne, puis une série intensive de bombardement avec l'aviation militaire, ensuite un investissement contrôlé par terre. Et parallèlement, encerclement de la Syrie en vue de la faire couler en incitant à un soulèvement populaire intérieure. Mais ça, c'est ce que croient et estiment les américains; or les choses vont leur échapper de tout contrôle.
.
L'Iran est un régime solide et fort, socialement et militairement, il s'attend à ce scénario, cependant, ses troupes militaires sont organisés de façon à ce que même s'il y a des bombardements nucléaires, il ne soient pas touchés pour pouvoir répondre et riposter. L'Iran répondra par quatre axes :
.
1- L'axe Irakien et saoudien: Invasion terrestre avec rapidité, le but est de rendre cet espace un lieu ami dans la continuité de la guerre vers l'Egypte.
2- L'axe Syrien et Libanais: Intervention simultanée de l'armée Syrien et de l'armée de Hizbollah dans le territoire Israélien puis Jordanien, dans le même but de rendre cet espace un lieu ami pour le reste de la guerre.
3- Bombardement massif et continu de toutes les bases militaires américaines avec missiles à haute portée, le but est de faire subir une perte extrêmement terrible.
4- Destruction massive du pétrole dans tout le golf.
.
Le but de l'Iran est le suivant: 1- Rendre toute cette région du golf, c'est à dire tout le cercle qui commence de l'Iran, Syrie, Liban, Palestine, Jordanie, Egypte, Arabie Saoudite, Koweit, EAU, Bahrein, rendre cette région sous le contrôle de l'Iran en comptant sur une insurrection de tous les peuples de ce cercle en sa faveur, et ils ont raison de penser cela.2- Activer ses milliers de cellules suicidaires aux états unis (en Europe) pour atteindre des objectifs extrêmement catastrophiques pour détruire la force des USA. Ce qui est capable de faire l'équilibre dans les dégâts et donner la possibilité à un nouveau monde.
.
On me dira que c'est de la fiction et que j'exagère trop, eh bien, et malheureusement, si les américains commettent cette erreur fatale de commencer une guerre, ça sera comme ça. On me dira qu'est ce que l'Iran y gagne ? Eh bien c'est là le problème ! Les Iraniens ne voient pas la question du point de vue perte et gain, il le voient de deux cotés: 1- Coté religieux déterminé et quasi décisive. 2- l'Iran prend la question du coté être complètement ou ne pas être complètement. L'ENJEU EST LÂ.
.
Finalement le monde entier perd ( à l'exception peut être de la chine et la Russie), ce sera la victoire à la Pyrrhus ! Après tout ça, les amoureux de la guerre peuvent s'estimer heureux.
http://kritik.blogg.org

 

 

La guerre en direct,
février 2008
.
La monstruosité de notre espèce est arrivée jusque-là : Rendre une guerre une activité de diffusion télévisée en directe, et les téléspectateurs peuvent poursuivre de façon directe, comme dans les matchs de football, les actions et les parades; les spectateurs peuvent aussi voir qui va gagner et porter la coupe ! Peut-être arrivera-t-on à les rendre payantes ! De grandes sociétés en ce domaine peuvent en avoir le monopole ! Pourquoi pas ? puisque l'argent et le gain sont les seules valeurs de notre temps !
.
Les images en directe des bombardements, des corps déchiquetés d'enfants, de femmes, deviennent un beau film inédit à voir et à suivre avec passion comme si c'était un fait de divertissement et de loisirs; le corps humain n'a plus aucun respect, aucune dignité; et nous participons tous dans cette monstruosité, puisque nous faisons rien pour l'empêcher; au contraire nous avons tous contribué pour que ça devienne une chose normale et ordinaire.
.
Notre besoin à la transparence, dit-on, oblige et nécessite que la guerre soit vue par tout le monde, mais n'empêche qu 'implicitement, nous acceptons le fait de la guerre et les horreurs qui s'ensuivent à notre vue en directe. Comment se fait-il que nous acceptions de rendre ordinaire la diffusion d'une guerre où se passent les images de tuerie massive et de bombardements de chair humaine, les images de sang et de corps déchiquetés ? De nos jours, il est devenu habituel de voir ces horreurs, donc, nous acceptons implicitement et nous y participons avec notre silence.
.
La guerre contre l'Irak était un vrai film ! Une production cinématographique qui n'aura jamais d'égale, sauf une autre guerre, comme celle d'Israël contre le Liban; l'une de ces images les plus monstrueuses était celle de bombardement de Kana ! Peut-être que la seule utilité de ce genre de téléfilm est d'avoir en pièce de conviction ce qui indigne les criminels de guerre; qui c'est, peut être que La cour pénale internationale arrivera à minimiser l'affluence des guerres dans le monde.
.
.
.
Le Nouveau Moyen Orient
23 février 2008 (Mais tellement d'actualité ! eva)
.
Un beau matin de juin 2006, Israël déclare la guerre sur le Liban, la raison évoquée au début, était que le Hezbollah avait enlevé deux soldats d'Israël pour faire pression sur ce dernier en vue de libérer ses détenus. C'était un acte presque habituel durant des années entre Hezbollah et Israël; mais cette fois la riposte d'Israël fût une vaste et grande guerre. Pourquoi donc la riposte fût de cette ampleur au lieu d'une réplique limitée ? Eh bien parce que l'étasunien avait un autre projet : Le nouveau moyen Orient !
.
L'étasunien qui souffre terriblement en Irak, avait décidé d'élargir le cercle de guerre, considérant que le bon moyen serait d'investir le Liban pour encercler la Syrie et l'Iran. L'étasunien a donc impliqué Israël dans une guerre qui ne la concernait pas vraiment, ou du moins qui ne devait pas être de cette ampleur. Selon l'étasunien tout était prévu pour que les données socio-politiques changent complètement, ce qui permettrait de reconstruire tout l'Orient de façon à ce qu'il lui soit soumis et domestique. Tout ce que Israël voulait en matière d'armement lui était fourni.
.
Mais ce que l'étasunien et Israël ne savaient pas, c'est que le Hezbollah était absolument prêt à cette guerre supposée être imprévue et rapide; en fait les dirigeants du Hezbollah sont de très bons lecteurs politiques, ils étaient sûr qu'une guerre était au menu. La défaite d'Israël fût très grande, voire stratégique, d'où la nécessité maintenant d'une nouvelle guerre pour Israël pour reprendre les choses en main, mais la question qui se pose : Est-on sûr qu'il va gagner cette guerre prévue dans un proche délai ? Ce n'est pas évident du tout ! Parce que tout le monde sait que derrière le Hezbollah, il y a l'Iran, absolument concerné par cette guerre, puisqu'il est l'objectif principal de l'étasunien; ce qui veut dire que cette guerre sera des plus meurtrières, comme elle sera l'événement qui changera tout dans cette région, ce sera certainement un nouveau moyen Orient, mais pas forcément celui que veut l'étasunien. Jadis, Isaac Rabbin avait un projet courageux, stratégique et sérieux pour faire la paix au moyen Orient et assurer à Israël une existence forte et insoutenable, mais malheureusement il a été assassiné ! Pourquoi ?
.
La guerre, magie et magicien
8 mars 2008
.
Que se passe-t-il lorsque la magie retourne contre le magicien ? Il est sûr maintenant que certaines inventions de la raison humaine, ou particulièrement de l'intellect humain, ne sont pas utiles pour l'espèce humaine; sinon, nocive et mortelle. Comme le savoir militaire, ou la science qui permet l'industrie militaire, cette dernière a pu fabriquer des armes intelligents !

Ce genre d'invention s'avère de plus en plus dangereux, c'est pourquoi on l'appelle l'armement de destruction massive ! Parce qu'elle tue massivement, et détruit massivement; elle est conçue pour ça : tuer le maximum, détruire le maximum. Et on en est fière. Certains responsables et dirigeants se sentent mieux sachant qu'il ont à leur portée cet armement. Cette industrie s'accentue et devient une exclusivité qui fait l'apogée pour des nations et le déclin pour d'autres; elle fait surtout la loi et définit le sens des valeurs. Par exemple, la démocratie n'a pas le même sens pour deux contextes sociétaux différents; aussi l'humain dans un contexte n'est pas le même dans un autre. Ainsi, la liberté, la dignité, ...n'ont pas le même sens par évidence.
.
L'intelligence humaine a crée cette nomenclature qu'on doit comprendre et accepter à la lumière de la puissance. Il faut toujours chercher où est la force pour savoir ce que signifie un mot ou une valeur. Mais cette même intelligence a crée l'ONU, elle se trouve maintenant contrariée par cette invention qui, en tant que structure légitime, commence à retourner, ne serait ce que par sa présence, contre elle. De même que cette industrie militaire intelligente et de destruction massive, commence à lui échapper et à se retourner contre elle.
.
Ce sont eux-mêmes qui ont crée cette industrie qui on en ont peur, parce qu'elle leur a échappé et tombé entre les mains des autres, et donc, elle fait ses effets sur eux. Cette industrie ou plus tôt cette magie, s'est retournée contre ses créateurs, c'est à dire ses magiciens, Poséidon contrarié par Ulysse. Tout le monde va donc souffrir ! Et les pauvres et les riches, et les puissants et les faibles, et les civilisés et les sous développés, et les plus sécurisés et les non défendus ...
.
.
Si l’Iran est attaqué, quelles conséquences économiques ?
Si l'Iran est attaqué, quelles conséquences économiques ?
Essai d'analyse,
.
Les observateurs de l’économie mondiale ont tout intérêt à surveiller les tambours de guerre, car l’effet papillon d’une guerre en Iran pourrait faire vaciller le monde.
 
 
 L’Amiral Mullen a un plan, mais il a aussi des doutes. Il s’est entre autres inquiété « des conséquences non voulues qui sont difficiles à anticiper dans une zone aussi incroyablement instable ». Des conséquences sur la zone, ça ne fait pas l’ombre d’un doute, mais nous aurions aimé avoir le détail de ces doutes, non seulement sur la zone, mais aussi sur le monde.
Nous allons donc nous pencher nous-mêmes sur les probables conséquences économiques globales d’un tel conflit, et laisser de côté pour notre part les discussions politiques mouvementées d’Israël et des Etats-Unis, suffisamment commentées ailleurs.
 
 Conséquences économiques déjà constatées
 
 Les tensions ont déjà provoqué des conséquences économiques d’importance en Europe. Sous la pression de Washington, de grands groupes européens abandonnent leurs intérêts en Iran.
 
 L’allemand Siemens a rompu ses liens commerciaux avec la République Islamique, tirant du même coup un trait sur 500 millions d’euros de chiffre d’affaires annuels. Quant au groupe français Total, il a cessé ses approvisionnements vers l’Iran : le pays importe paradoxalement du pétrole raffiné car ses infrastructures sont insuffisantes. Pour abandonner de tels intérêts, il faut que la pression ait été importante.
 
 Une pression médiatique notamment. Exposer les facilitateurs de l’Iran :
c’est le titre inquisiteur du New York Post pour dénoncer les entreprises qui font du business avec l’Iran. L’article cite celles qui ont déjà arrêté ou ralenti leurs relations : General Electric, Caterpillar, Ingersoll Rand, the Huntsman Corp., Siemens, Eni, BP et Reliance Industries.
 
 La baisse d’influence de l’Europe au Moyen-Orient est également constatée. Selon les propos d’un spécialiste de l’Iran du German Institute for International and Security Affairs, “pour chaque contrat européen perdu, les asiatiques en gagnent un”. Mais la contre-argumentation est toute trouvée pour Weckerle, de l’organisation Stop the Bomb : “si vous faîtes du business avec l’Iran, vous empêchez la classe moyenne iranienne de se renforcer et d’influencer leur gouvernement”.
 
 Le détroit d’Ormuz, un "chokepoint".
 
 L’Europe est donc déjà perdante d’une certaine façon. Mais les choses pourraient empirer.
 
 Le pétrole est la grande question. En cas de guerre, la mise en place de checkpoints aurait sa contrepartie, qui fait à n’en pas douter partie des “conséquences non voulues” par l’Etat major américain : le chokepoint du détroit d’Ormuz. Un goulot d’étranglement (voir la carte de population
data) et un point de tension par lequel transite le transport pétrolier. Près de 40 % des exportations mondiales de pétrole empruntent ce détroit.
 
 Même si les approvisionnements européens dépendent plus largement du canal de Suez, l’Europe comme le reste du monde serait touchée par l’envolée des prix du pétrole. Pour être plus précis, 12% du pétrole brut utilisé aux Etats-Unis passe par le détroit d’Ormuz, 25% du brut utilisé en Europe et 66% de celui utilisé au Japon (source).
 
 Comme chacun sait, le prix du pétrole a un impact sur la majorité des secteurs économiques, de l’agriculture aux transports, en passant par l’industrie et la distribution. Qu’avons-nous déjà constaté lorsque les prix du pétrole étaient au plus haut en 2008, et même dès 2007 ?
 
 Le fameux “pouvoir d’achat” sérieusement malmené, et une Ministre de l’économie n’ayant rien d’autre à proposer aux français que de rouler en bicyclette pour contrer la hausse des prix du carburant.

 Des agriculteurs au bord de la crise de nerfs.
 
 Les pêcheurs français forcés de demander des aides publiques pour pouvoir pratiquer normalement leur métier.
 Des pans entiers de l’économie malades de la hausse du prix du baril.
 En réalité une promenade de santé en comparaison de ce qui nous attendrait si le détroit d’Ormuz était bloqué. Voilà qui éclaire bien mieux le petit nom de ce détroit : la carotide de l’Occident.
 
 Panique financière ?
 
 Dans un environnement financier déjà fragilisé, un conflit avec l’Iran aurait probablement des conséquences proches de la panique.
 
 Les marchés seraient extrêmement volatils à l’heure où la peur domine déjà largement les prises de décision. Les "anti-guerre" américains avancent l’idée que les Etats-Unis attaqueraient en position de doute, et non comme une force sûre d’elle-même, de son droit et de sa capacité à finir un conflit rapidement. De quoi alimenter les incertitudes des marchés.
 
 Escalade des dépenses militaires.
 
 Les dépenses militaires des conflits en Irak et en Afghanistan ont déjà atteint des montants colossaux, comme en attestent les compteurs de Cost of War.
Un conflit en Iran serait probablement un nouveau gouffre engloutissant des dépenses astronomiques.
 
 Quant aux conséquences écologiques, sanitaires et humanitaires sur les populations du Moyen-Orient et du monde, nous laissons aux nombreux commentateurs le soin de les subodorer, en concluant sur une citation du Général de Gaulle : “la guerre, c’est comme la chasse, sauf qu’à la guerre les lapins tirent”.
 
 Pourpier de Filefi.com
 
 Illustration : détroit d’Ormuz vu par satellite, image de la Nasa dans le domaine public.


Jeudi 12 Août 2010

http://www.alterinfo.net/Si-l-Iran-est-attaque-quelles-consequences-economiques_a48941.html
Sur mon blog
.
(JPG)
Verra-t-on un jour prochain des soldats européens prendre la place de ce soldat israélien ?
.
Alerte ! Israël veut sous-traiter l’occupation de Gaza à l’Union Européenne

 

 

Hiroshima-Nagasaki Atomic Bombings (9 August 1945): Crimes against Humanity (Documentary, 31' 25)

 

Géopolitique du Moyen-Orient : Le Liban, une passoire par René Naba

 

 

Sur le principal blog d'eva R-sistons,

 

 

http://r-sistons.over-blog.com/article-bruits-de-guerre-3-scenarios-reactions-consequences-nanotechnologies-55418739.html 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 18:49
dimanche 15 août 2010, a 04:14

NUCLÉAIRE - La Russie mettra en route la première centrale d'Iran le 21 août

 

 

 

 

La Russie mettra en route la première centrale nucléaire d'Iran le 21 août, ont annoncé vendredi Téhéran et Moscou, une installation qui fait grincer des dents dans les pays occidentaux qui accusent l'Iran de chercher à se doter de l'arme atomique. L'agence nucléaire russe Rosatom a annoncé que le combustible nucléaire serait alors chargé dans le réacteur de la centrale de Bouchehr, dans le sud de l'Iran, première étape vers sa mise en service effective.

 

La date de mise en service reste encore incertaine

 

"Le combustible sera chargé dans le réacteur le 21 août. A partir de ce moment, Bouchehr sera considérée comme une installation nucléaire", a expliqué à l'AFP le porte-parole de Rosatom, Sergueï Novikov. Le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique Ali Akbar Salehi a confirmé cette information. "Le 21 août, le combustible sera transféré à l'intérieur du bâtiment dans lequel se trouve le réacteur" de la centrale de Bouchehr, a déclaré M. Salehi, cité par l'agence Fars. Il a par ailleurs indiqué que l'Iran avait invité les inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à assister à l'opération de lancement. "Le combustible est sous scellés et les inspecteurs de l'AIEA doivent être présents pour les enlever", a-t-il précisé.

 

Le chef de l'Agence fédérale russe de l'énergie atomique Sergueï Kirienko sera présent à Bouchehr pour assister à la procédure, a souligné M. Novikov. "Après trois à quatre mois, le bloc énergétique sera à sa puissance minimale de 1 %", a précisé un autre porte-parole de Rosatom, Vladislav Botchkov. L'agence russe du nucléaire n'a cependant pas précisé quand la centrale serait réellement mise en service et produirait de l'électricité. M. Salehi a précisé de son côté que l'ensemble du combustible serait transféré vers le 5 septembre dans le coeur du réacteur et qu'ensuite il faudrait un mois et demi pour atteindre une puissance de 50%, ce qui permettra de connecter la centrale au réseau national d'électricité, selon l'agence Mehr. "Il faudra six à sept mois pour atteindre la puissance maximale de la centrale", a-t-il ajouté.

 

Les pays occidentaux manifestent leur préoccupation

 

La construction de Bouchehr avait été achevée en février 2009 et la Russie avait ensuite livré le combustible nucléaire nécessaire à son fonctionnement. Ce projet de centrale avait été initié par le groupe allemand Siemens avant la révolution islamique de 1979, puis interrompu peu après le déclenchement de la guerre Irak-Iran en 1980. En 1994, la Russie avait repris le chantier qui devait initialement être achevé en 1999. L'Iran est sous le coup de sanctions renforcées de l'ONU, la communauté internationale soupçonnant Téhéran de chercher à se doter de l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire civil. Les pays occidentaux, Etats-Unis en tête, ont manifesté leur préoccupation quant à la mise en service de la centrale de Bouchehr, sans toutefois porter l'affaire devant le conseil de sécurité de l'ONU.

 

La livraison par la Russie de combustible pour la centrale de Bouchehr est "une raison supplémentaire" pour que Téhéran "suspende ses activités nucléaires sensibles", a commenté vendredi la France, selon qui l'achèvement de cette centrale est "autorisé" par l'ONU. Les responsables russes ont pour leur part souligné que le développement de Bouchehr se faisait sous le contrôle de la Russie, allié historique de l'Iran, et de l'AIEA. La Russie, bien que de plus en plus agacée par l'intransigeance iranienne sur son programme d'enrichissement d'uranium, a toujours souligné que la centrale de Bouchehr n'avait aucun rapport avec le programme nucléaire controversé de Téhéran. Le Premier ministre russe Vladimir Poutine avait déjà indiqué en mars que Bouchehr fonctionnerait dès cet été, une mise en service jugée "prématurée" par la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton.

 

Article-source:

http://www.lepoint.fr/monde/nucleaire-la-russie-mettra-en-route-la-premiere-centrale-d-iran-le-21-aout-13-08-2010-1225059_24.php

 

 

 

http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=952691

Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 18:33

Les scientifiques ont découvert comment utiliser les nanoparticules pour contrôler à distance le comportement...

 

 

 

 

Allons-nous vers une époque où les progrès extraordinaires qui ont été réalisés dans les domaines de la nanotechnologie, de la neurologie, la psychologie, l'informatique, les télécommunications et l'intelligence artificielle seront utilisés par  les autorités gouvernementales pour contrôler la population?  

 

Déjà, les gouvernements du monde entier se servent de la «lutte au terrorisme» comme prétexte pour nous regarder, pour nous suivre,  pour numériser l'ensemble de nos communications électroniques, pour nous forcer à subir des "mesures de sécurité" qui sont si extrêmes que même George Orwell (auteur du livre "1984") ne les a pas imaginées!

 

Qu'est-ce qui arrivera le jour où des individus oseront poser une arme de destruction massive dans une grande ville?

 

La tentation d'utiliser ces nouvelles technologies pour contrôler le public devient presqu'irrésistible et à ce point, on pourra même envisager le "contrôle de l'esprit" (mind control).   Même si ce mot évoque la fiction, il ne s'agit que de deux autres évènements  semblables au 11 septembre 2001 pour que la population réclame des mesures de sécurité jugées extrêmes pour l'instant, mais souhaitables et impératives dans un tel contexte.

 

Quand la société connaîtra un effondrement complet et total dans les années à venir, les gouvernements de partout dans le monde seront tentés de faire n'importe quoi, y compris le contrôle à distance de l'esprit pour rétablir l'ordre. C'est pourquoi quelques unes des avancées les plus récentes dans le domaine de la nanotechnologie font froid dans le dos...

 

Une équipe de chercheurs de l'Université de Buffalo ont fait une découverte vraiment alarmante. Ce qui suit est un extrait de leur communiqué:

 

"Des nanoparticules magnétiques visant les membranes cellulaires peuvent contrôler à distance les canaux ioniques, les neurones et même le comportement des animaux", selon un document publié par des physiciens de l'Université de Buffalo  dans la revue scientifique "Nature Nanotechnology".

 

Voir l'étude:
http://www.buffalo.edu/news/11518

 

Vous avez bien compris: l'utilisation de nanoparticules pour contrôler à distance le comportement des animaux!  Nul besoin d'un doctorat pour comprendre les implications d'une telle technologie.

 

Et si des "nanorobots" avaient la capacité de contrôler l'esprit de l'homme en étant programmés pour rechercher et s'attacher
à des domaines-clé du cerveau humain?  Ces "nanorobots" seraient beaucoup trop petits pour être vus par l'œil humain et les gens pourraient devenir «infectés» par ces créatures sans même le savoir. Des hordes de ces nanorobots pourraient être libérés dans l'atmosphère ou dans des espaces publics et des milliers, voire des millions, de personnes ne s'en rendraient pas compte.

 

Si les gouvernements pouvaient trouver un moyen d'utiliser des nanorobots pour contrôler à distance l'esprit des gens, comme les applications faites sur les animaux par l'Université de Buffalo, un programme pourrait être mis en oeuvre sans que le public en
connaisse l'existence. 

 

Cette technologie est tout simplement effrayante.

 

Les fabricants de jeux vidéo travaillent en ce moment à développer des jeux où vous n'avez plus besoin d'une manette, mais où vous contrôlez avec vos ondes cérébrales.  Cette technologie pourrait avoir de très larges applications... 

 

Le "contrôle de l'esprit" n'est pas une découverte nouvelle, il est pratiqué depuis de nombreuses décennies et de multiples programmes de recherche et d'expérimentation ont été, et sont encore, tenus par la CIA (MK-ULTRA), par des agences gouvernementales et par certaines universités.  Il y a des informations sur ce type de programmes qui suggèrent que les ondes électromagnétiques pourraient être utilisées pour  contrôler les pensées et influencer les comportements. 

 

Certains prétendent même que le massacre au Rwanda aurait été provoqué par une technologie de cette catégorie.

 

Le film "Cortex control" fait justement une démonstration de la puissance des ondes électromagnétiques sur l'esprit et le comportement humain, lesquels font partie d'une expérimentation secrète menée par un organe de l'armée américaine.  Fiction ou réalité?  Avec les tours émettrices de fréquences qui sillonnent nos paysages, nous pourrions être des cible faciles...

 

La société Somark a développé un tatouage RFID (identification par radio-fréquences) où ce dernier est appliqué sur la peau à partir de micro-aiguilles.  Il faut environ 5 à 10 secondes pour tatouer un animal ou un être humain avec ce procédé et une fois le tatouage appliqué sur la peau, on peut le lire avec un lecteur RFID jusqu'à une distance de 4 pieds.  Probablement que cette technologie peut aussi être reliée à un système GPS où le tatouage peut être détecté par satellites, d'où une localisation presqu'immédiate de l'animal ou de l'homme...

 

IBM a conçu un code-barre pour pouvoir détecter votre ADN...

 

La micropuce insérée sous la peau est devenue monnaie courante aux États-Unis: des milliers d'Américains ayant la maladie d'alzheimer se la font implanter, ainsi que des personnes souffrant de maladies chroniques; les médecins peuvent ainsi accéder à leur dossier médical rapidement.


Obama, dans la nouvelle loi sur la santé, a gentiment inclus une couverture pour les implants sous-cutanés et cette mesure deviendra obligatoire pour quiconque veut se prémunir de l'assurance-santé.  Voir la page 1001 de la loi sur la santé d'Obama: à faire frémir!

 

Bien sûr, toutes ces technologies représentent en elles-mêmes une série d'avantages et de facilités et c'est pour toutes ces raisons que la plupart des gens accepteront de s'y soumettre dans une totale indifférence.  Toutefois, un jour vient où un régime tyrannique dirigera nos vies, ces révélations technologiques deviendront notre pire cauchemar!

 

Isabelle

 

http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=952537

Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 18:27

Les avertissements d'un danger bien plus grand que "Katrina", la peste et la deuxième guerre mondiale

 

 

Plus horrible que le fléau de la peste noire en Europe, plus coûteux en vies humaines que la Seconde Guerre Mondiale.  La question n'est pas de savoir si, mais quand...

 

C'est le message d'alarme émis par John G. Kappenman, consultants et expert sur les dangers et dommages causés par les impulsions électromagnétiques sur la société moderne.

 

La question du danger des impulsions électromagnétiques sur la Terre, à partir d'une éjection de masse coronale, qui est une éruption de la puissance du soleil, ou à partir d'une onde nucléaire déclenchée par impulsions électromagnétiques, aurait pour résultat de détruire la société .  C'est en tout cas le résultat de plusieurs rapports qui ont été déposés ces derniers mois.

 

La Chambre des Représentants des États-Unis a autorisé des plans pour protéger son réseau électrique contre de tels dangers, mais le Sénat veut laisser les citoyens se débrouiller par eux-mêmes pour éviter l'élaboration de plans d'urgence.  Lorsque le Sénat Américain a rejeté les plans d'urgence en vue de se préparer à une telle catastrophe, un membre de la Chambre leur a reproché de ne pas se préparer à la menace liée aux impulsions électromagnétiques sur notre monde.  Il semble que le Sénat a pourtant amendé un projet de loi, le HR 5026, approuvé à l'unanimité par la Chambre, qui prévoit la protection spécifique du réseau électrique en cas d'impulsions électromagnétiques ou toutes autres menaces du genre.

 

Kappenman, interrogé récemment sur la radio "OffTheGridNews", a expliqué que jamais auparavant la civilisation avait eu à faire face à ce type de menace puisque les tempêtes solaires historiques ont frappé avant que les gens ne soient dépendants de l'électricité.   

 

Kappenman est l'un des principaux enquêteurs de la "Commission IEM" pour évaluer la menace des impulsions électromagnétiques aux États-Unis.  Il a également témoigné devant le Comité scientifique de la Chambre des États-Unis sur l'importance de la prévision des tempêtes géomagnétiques pour l'industrie électrique.  Il possède une série de qualifications qui pourraient remplir un bottin téléphonique!

 

Il a évoqué qu'en mars 1989, il y a eu une tempête solaire qui a provoqué une panne d'électricité partout au Québec.  À ce moment, la tempête a été classée parmi les plus puissantes jamais enregistrées, avec des niveaux maximum de 500 nanoteslas par minute.

 

Toujours selon Kappenman, la gravité de la tempête pourrait produire des dégâts massifs au réseau électrique.  Ça pourrait prendre entre 4 et 10 ans pour réparer les dommages et peut-être même, une incapacité à rétablir le réseau électrique.

 

Il dit qu'en quelques heures, notre plus grande préoccupation en zone urbaine serait l'alimentation en eau potable puisque cesserait la capacité de traiter les eaux usées.  Dans les jours qui suivent, c'est la conservation des denrées périssables qui deviendrait préoccupante.  Puis, à l'intérieur de 3 jours, nous perdrions toutes capacités de communication.

 

L'agitation sociale, la rareté des aliments, le manque d'eau potable pourraient créer un effet domino qui capable de causer des millions de morts...

 

Nous pourrions envisager un scénario ici qui dépasse de loin le nombre de victimes de toute guerre, de toute catastrophe naturelle que l'humanité ait jamais connue.  Et cela ne serait pas limité qu'à l'Amérique du Nord...

 

Une explosion nucléaire qui serait lançée dans l'atmosphère, de 25 à 250 miles au-dessus des États-Unis, pourrait elle aussi détruire le réseau électrique du pays.   Une impulsion électromagnétique est une impulsion d'énergie qui peut être produite à partir de sources non nucléaires, telles que les bombes électromagnétiques.  Certains experts affirment qu'une onde de choc électromagnétique pourrait être produite par un appareil assez petit pour tenir dans une mallette.  Le plus menaçant et le plus terrifiant d'une attaque électromagnétique pourrait venir à la suite d'une explosion d'une arme nucléaire au-dessus de la surface de la Terre.  Comme la foudre, l'impulsion électromagnétique peut immédiatement perturber et nuire à tous les systèmes électroniques et les infrastructures électriques de l'Amérique.

 

Une détonation dans le milieu de la zone continentale des États-Unis a la capacité de produire des dommages importants aux infrastructures qui soutiennent le tissu de la société américaine et  la capacité des États-Unis, et des pays occidentaux, à exercer une influence et une puissance militaire, a déclaré un spécialiste américain qui en a témoigné devant le Congrès.

 

Plusieurs adversaires potentiels ont la capacité d'attaquer les États-Unis avec des armes à impulsion électromagnétique et il semble que d'autres travaillent en ce sens en ce moment même...

 

Résumé de l'article trouvé sur:

http://www.wnd.com/?pageId=190721

 

http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=952690

 

 

 

 

 

Sur ce blog également,

 

 

Tempêtes solaires à l'horizon: êtes-vous prêts?

 

 

 

 

 

Une tempête solaire massive, considérée comme un événement inévitable par les astrophysiciens, causerait une dévastation sur la civilisation moderne, ont conclu des représentants du gouvernement américain.

 

Périodiquement, des éruptions ou des explosions à la surface du soleil envoient des charges ( rayonnements) de haute puissance ou des particules chargées qui frappent notre planète.   Le faible niveau solaire est responsable des aurores polaires et des perturbations périodiques des signaux-radio.  Les tempêtes solaires vraiment puissantes, quant à elles, peuvent libérer autant d'énergie qu'un milliard de bombes à hydrogène!  Celles-ci se produisent à toutes les quelques décennies.

 

Les scientifiques du gouvernement ont récemment effectué un exercice de simulation pour analyser les effets probables d'une telle tempête, ce qui pourrait s'avérer être un scénario apocalyptique, selon Tom Bogdan du "National Oceanic Atmospheric Administration's Space Weather Prediction Center".

 

Lors de la simulation, les effets de la tempête ont commencé avec la perturbation des signaux-radio et des GPS.   Dix à vingt minutes plus tard, ce sont les satellites commerciaux qui ont été touchés, créant la désactivation des télévisions, des téléphones, des transactions électroniques ainsi que d'autres types de données.  Presqu'une journée plus tard, les rayonnements ont inversé le courant dans les lignes électriques, privant l'alimentation jusqu'aux transformateurs et laissant le monde sans électricité.  Tout ceci a conduit à un arrêt de l'approvisionnement en eau, de chauffage, les systèmes de refroidissement et les services téléphoniques. 

 

L'effondrement simultané de l'ensemble du réseau fait qu'il est impossible de rétablir les services rapidement, forçant les gens et les institutions à utiliser des installations d'urgence pour quelques jours.

 

Êtes-vous prêts à faire face à ce phénomène naturel qui inquiète de plus en plus la communauté scientifique et même, la NASA?

 

Résumé de l'article trouvé sur:

http://insurancenewsnet.com/article.aspx?id=214760&type=newswires

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche