Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 03:00

 

 

http://www.alterinfo.net/Ecole-de-journalisme-et-voyage-en-Israel-finance-par-le-CRIF-lettres-aux-etudiants-et-au-directeur-de-l-ESJ_a83361.html

alterinfo.net

Ecole de journalisme et voyage en Israël financé par le CRIF: lettres aux étudiants et au directeur de l'ESJ
Ecole de journalisme et voyage en Israël financé par le CRIF : lettres aux étudiants et au directeur de l’ESJ

jeudi 8 novembre 2012

 

Ci-dessous le tract qui a été diffusé ce matin aux 60 élèves de l’Ecole de Journalisme de Lille qui partent demain en Israël à l’invitation du CRIF, ainsi que la lettre adressée ce jour par Michel Warschawski au directeur de l’Ecole.

 

Etudiants de l’ESJ, ne vous vendez pas au CRIF avant même d’être journalistes !


Nous, militants de la solidarité avec le peuple palestinien, vous adjurons de ne pas compromettre votre honneur et votre futur métier en participant à une opération flagrante de propagande organisée par le CRIF. C’est par un article du site Rue89 que nous avons pris connaissance du projet de voyage organisé par la direction de l’école en Israël, en collaboration avec le CRIF.

Pour ceux qui l’ignoreraient, le CRIF (« Conseil Représentatif des Institutions Juives de France ») a cessé depuis longtemps de représenter les intérêts de la population juive française, pour devenir une simple courroie de transmission, assumée d’ailleurs, de la politique du gouvernement d’extrême-droite dirigé par Benyamin Netanyahou et Avigdor Lieberman. Ceux qui en douteraient n’ont qu’à consulter le site web de cette agence http://www.crif.org, et deux minutes leur suffiront pour être convaincus sur ce point.

Il n’est pas besoin non plus d’être grand clerc pour observer que si le CRIF finance la plus grosse partie (« billet d’avion + une partie du logement » selon Rue89) du voyage de soixante d’entre vous pendant 9 jours, c’est qu’il y trouve son intérêt : vous emmener là où il veut, rencontrer qui il veut, pour y débiter sa propagande habituelle, loin, le plus loin possible, des millions de Palestiniens enfermés et parqués derrière les murailles de l’occupation.

La direction de votre établissement, qui n’avait pas jugé bon de communiquer sur ce voyage avant la parution de l’article de Rue89, a publié mercredi soir un texte sur le site de l’école. Contrairement à vous qui pouvez poser les bonnes questions à la direction de l’école, nous n’avons pas les moyens d’évaluer les contradictions flagrantes entre le programme tel que conçu par le CRIF et celui affirmé par l’école sur son site, qui prévoit effectivement une série de déplacements dans les territoires palestiniens occupés.

Mais une chose saute aux yeux dans le communiqué de l’ESJ : c’est que le rôle du CRIF dans l’aventure y est carrément zappé. Alors, gêne, incompétence ou ingratitude du rédacteur ?

Nous penchons pour la première hypothèse, car les déclarations du directeur des études Pierre Savary à Rue89 (que l’intéressé n’a pas démenties) sont elles-mêmes empreintes d’un parti-pris n’ayant rien à envier au discours officiel israélien.

Pour Pierre Savary, les colonies juives de Cisjordanie, définies comme telles par l’ONU et les gouvernements du monde entier à l’exception d’Israël, et dont le caractère illégal est tout aussi unanimement établi, ne sont pas nécessairement des colonies. Selon lui, on « doit se poser la question » d’écrire que ce sont des « implantations », autrement dit reprendre à leur égard le terme soft et indolore utilisé par la seule propagande israélienne et ceux qui la servent.

Idem pour ses déclarations sur la ville palestinienne d’Hébron, où quelques centaines de colons fanatiques, protégés par des milliers de soldats israéliens, interdisent toute vie un tant soit peu normale aux 200.000 habitants palestiniens de la cité.

« Où mettre le curseur historique quand on raconte l’histoire d’Hébron. La question doit se poser », écrit Pierre Savary, bien dans la ligne de Netanyahou et consorts, qui répètent matin et soir que même dans le cadre d’un accord avec l’Autorité Palestinienne, Israël conservera son contrôle de la ville. Pour ceux qui l’ignorent, Hébron est au milieu de la déjà toute petite Cisjordanie, et fait partie avec elle des territoires occupés illégalement par Israël depuis 1967.

Etudiants de l’ESJ, nous ne doutons pas qu’un déplacement au Proche-Orient, d’une dizaine de jours qui plus est, soit a priori attrayant. Mais nous pensons qu’en l’effectuant dans de telles conditions, vous prendriez un mauvais chemin professionnel, en plus de cautionner l’occupation criminelle de tout un peuple.

Le groupe de Lille de CAPJPO-EuroPalestine

**************************

Lettre ouverte a Pierre Savary – Ecole Supérieure de Journalisme de Lille

​Cher collègue,

Par des collègues journalistes, nous avons eu connaissance du voyage d’étude en Israel qui s’organise, sous le patronage – et le financement – du CRIF. Sans faire de fausses analogies, un tel projet nous rappelle les invitations de journalistes en Afrique du Sud organisés et payes par le régime de Pretoria, a l’époque de l’apartheid.

Que des étudiants en journalisme se rendent sur le terrain, en particulier dans des régions de conflits, est tout a leur honneur, mais qu’ils acceptent d’être pris en charge par une organisation qui sert d’agence de propagande pour la politique du gouvernement d’extreme droite israélien n’est pas seulement surprenant, mais aussi désolant.

Le fait d’"equilibrer" ce voyage par un détour à Ramallah ou par une rencontre avec nos amis de Breaking the Silence, ne change pas grand-chose au caractère propagandiste de cette initiative. Pour exemple : dans la visite du Golan, y aura-t-il une rencontre avec des représentants de la population syrienne qui y vit sous occupation ? J’en doute.

Le Centre d’Information Alternative dont je suis le co-President organise souvent le programme de journalistes, de délégations et de missions professionnelles en Israel ET dans les territoires palestiniens occupes. Le fait d’être une organisation mixte, palestino-israélienne, nous permet d’avoir un regard précis et une connaissance intime des deux réalites qui caractérisent cette région.

Nous comprenons qu’il n’a plus moyen de faire marche arrière. Du moins, pouvons essayer non pas d’"équilibrer" – il ne saurait y avoir d’équilibre entre occupants et occupés, colonisateurs et colonisés – mais au moins de permettre aux étudiants-journalistes de sortir du cadre propagandiste de cette initiative.

Nous sommes a votre disposition pour une réorganisation du programme, de telle sorte qu’il devienne une rencontre avec la réalite, telle qu’elle est des deux côtés du mur : entre autres un tour de la colonisation et du mur autour de Jérusalem, rencontre avec des femmes et des femmes qui représentent la societé civile palestinienne, ainsi que des militant/es d’organisations anti-colonialistes israéliennes ; rencontre avec des Syriens du Golan occupé.

Cordialement,

Michel Warschawski

President/Centre d’Information Alternative

Jerusalem/Beit-Sahour

CAPJPO-EuroPalestine

 

http://www.europalestine.com/spip.php?article7783

 

 

http://www.alterinfo.net/Ecole-de-journalisme-et-voyage-en-Israel-finance-par-le-CRIF-lettres-aux-etudiants-et-au-directeur-de-l-ESJ_a83361.html

alterinfo.net

 

 

http://farm4.static.flickr.com/3189/2799953581_6749ce29d1.jpg

 

Médias colonisés et de désinformation :

 

Comment nos Médias dirigés par les sionistes tentent de nous "séduire" (eva)

 

Comment nos médias colonisés par les sionistes inversent les faits (eva)

 

Comment les Médias ont traité et traitent le Réseau Voltaire : Honteux ! extrait :

 

(..) Les attentats du 11 septembre 2001 nous firent passer dans une autre dimension.

Dès le premier jour, à l’instar de nombreux agents des services de renseignement français, nous avons constaté des incohérences dans le déroulement des événements et leur interprétation par les grands médias. Rapidement nous avons publié le « jeu des sept erreurs » sur notre site, qui montrait de façon intuitive et incontestable l’absurdité complète de la version officielle du crash du vol AA77 sur le pentagone. Thierry Meyssan publia ensuite, en mars 2002, le premier livre remettant en cause la version officielle du 11/09:  » l’Effroyable Imposture ». Quelques jours avant sa parution, curieusement, le Pentagone décidait de publier la preuve par image de l’impact du boeing 757, à savoir les fameuses et fumeuses cinq images d’une des 89 caméras de vidéosurveillance du pentagone, images qui ne montraient aucun avion.


Dans un premier temps le livre de Thierry reçut un accueil médiatique classique. Il fut notamment invité à l’émission C dans l’air sur France 5  le 21 mars 2002, émission au cours de laquelle un des débatteurs invités,  Eric Denece, directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement, affirma notamment qu’il appréciait beaucoup la manière dont Thierry Meyssan s’efforçait de faire la synthèse des éléments disponibles sur le crash du vol AA77 sur le Pentagone.

5 jours plus tôt, avait eu lieu l’émission de Thierry Ardisson qui faillit coûter sa place au présentateur. Thierry Meyssan en cette occasion avait pu, de façon très convaincante, longuement développer ses vues en toute liberté. Devant le succès de l’émission, le CSA, quelques jours plus tard, via sa directive 151, sommait France télévisions « de prendre des mesures pour que la vérité soit rétablie et que de tels dérapages ne se renouvellent pas »


Cette sommation marqua le coup d’envoi d’une vaste campagne de diabolisation du Réseau Voltaire en général, et de Thierry Meyssan en particulier.

Des centaines d’articles de presse, des dizaines d’ouvrages, des dizaines d’émissions de télévision, furent consacrées à la diabolisation systématique du Réseau Voltaire.

Des spécialistes de la diffamation comme Fiammetta Vener ou Caroline Fourest allèrent fouiller dans la vie privée de Thierry Meyssan pour en sortir des éléments qui, accommodés de mensonges éhontés, permettaient de dépeindre l’homme comme l’incarnation du mal.

Une rhétorique particulière, commença à être utilisée de façon systématique: remettre en cause la version la version officielle des attentats du 11 septembre 2001, cela revenait, sans la moindre nuance, à remettre en cause l’existance du génocide des Juifs pendant la seconde guerre mondiale, position interdite par la loi mémorielle Fabius-Gayssot de 1990.

C’est ainsi que de militants de la gauche libertaire bien reçus dans les médias, nous passâmes rapidement à l’état de suppôts du nazisme et interdits de parole dans ces mêmes médias.

Le Cercle de l’Oratoire, cercle de réflexion français proche des néoconservateurs états-uniens joua un rôle majeur dans cette campagne de diabolisation.

Cette façon de placer sous l’éteignoir toute opposition, qui consiste à insinuer ou affirmer que tout dissident est un nazi diabolique voulant de nouveau massacrer des juifs, a été appliquée ensuite à bien d’autres puis généralisé à tous ceux s’opposant aux visées hégémoniques des USA. Ce « passe-partout » est à présent utilisé sans scrupules, sans recul critique, et sur tous les sujets qui dérangent par les journalistes et les politiques dès qu’ils se trouvent hors d’état de pouvoir répondre par des faits et des arguments.

Un climat de terreur médiatique s’installa en France et dans tous les pays sous l’influence de l’OTAN.


Michel Sitbon, dont le père était un proche de l’état d’Israël, décida de nous couper tout financement. Nous eûmes brièvement par la suite quelques relais de généreux donateurs qui nous permirent, entre autres, d’organiser la conférence Axis for Peace à Bruxelles , en 2005, mais finalement nous nous trouvâmes hors d’état d’entretenir notre siège et l’équipe de 5 permanents que comptait l’association.

En 2007, avec l’avènement de Nicolas Sarkozy et la multiplication des menaces à l’encontre de Thierry Meyssan, des sabotages sur nos serveurs et des dissensions consécutives à notre évolution anti impérialiste, nous décidâmes de dissoudre l’association en France.

Le bureau du Réseau Voltaire s’installa à Damas, puis à Beyrouth, puis de nouveau à Damas et nous dispersâmes les serveurs de par le monde. Le Réseau Voltaire devint Voltairenet.org, un réseau de presse international avec échange d’articles.

Aujourd’hui le Réseau Voltaire est connu dans le monde entier et Thierry Meyssan est invité dans de nombreux pays; il rencontre de nombreux chefs d’état et est devenu hors de la zone OTAN une personnalité française importante et reconnue. (..)

 

. 

 

TV-jaune-decrochons.jpg

 

Contre la désinformation,

des livres à lire (Michel Collon) :

 

 

Des livres à lire :

 


Pour les fêtes : obtenez un livre ou un DVD gratuit

Vous avez envie d'offrir de bons livres ou DVD à vos proches (famille, amis) à l'occasion des fêtes ? Et à vous-même aussi ? Mais le portefeuille est serré en ces temps de crise ?
Du 10 novembre au 15 décembre, Investig'Action vous offre un livre ou un DVD gratuit pour tout achat de 45 ? ou plus. Avec dédicaces personnalisées.

POUR COMMANDER ET PROFITER DE CETTE OFFRE :
Répondez directement à ce mail en remplissant le bon pour indiquer votre commande et le cadeau que vous choisissez. Nous vous enverrons toutes les indications. Attention à la date limite ! Voici les titres disponibles...


- Israël, parlons-en ! - Michel Collon 18 ?
Les 10 grands médiamensonges du sionisme. Comment argumenter et convaincre.

- La stratégie du chaos - Michel Collon & Grégoire Lalieu 20 ?
Guerres, classes, religions : Iran, Egypte, Tunisie, Turquie, Arabie saoudite, Afghanistan... à la loupe

- Les 7 Péchés d'Hugo Chavez - Michel Collon 20 ?
Pourquoi l'Amérique latine est pauvre. Comment Chavez lui rend l'espoir. Et à nous aussi ?

- Libye, Otan et médiamensonges - Michel Collon 9 ?
Manuel de contre-propagande : comment repérer la désinformation

- Syriana - Bahar Kimyongür 9 ?
Le plan de la CIA pour remodeler le Moyen-Orient. Que vaut notre info sur la Syrie ?

- Les Damnés du Kosovo - Michel Collon & Vanessa Stojilkovic 9 ?
Les dessous et les conséquences de la guerre de l'Otan contre la Yougoslavie

- Bruxelles - Caracas, les Vénézuéliens répondent - Vanessa Stojilkovic 10 ?
Dignité et espoir : la parole aux gens d'en bas, ignorés par les médias.

Donc, pour chaque commande de 45 ?, vous recevrez gratuitement, au choix :
- un livre Libye ou un livre Syriana

- un DVD Kosovo ou Venezuela

JE DESIRE COMMANDER :
... fois Israël, parlons-en ! 18 ?

... fois La stratégie du chaos 20 ?
... fois Les 7 Péchés d'Hugo Chavez 20 ?
... fois Libye, Otan et médiamensonges 9 ?
... fois Syriana 9 ?
... fois Les Damnés du Kosovo 9 ?
... fois Bruxelles - Caracas 10 ?

JE CHOISIS COMME CADEAU GRATUIT :
- Libye, Otan et médiamensonges
- Syriana
- Les Damnés du Kosovo
- Bruxelles - Caracas
(Vous obtiendrez deux cadeaux en cas de commande atteignant 90 ?, etc.)

Je renvoie ce bon dès maintenant ! Et je recevrai un mail indiquant les frais de port et vous pourrez payer comme vous le souhaitez : par paypal, par virement bancaire ou (en France) par chèque. Vous indiquerez ensuite les noms des personnes à qui nous dédicacerons les livres ou les DVD.

Merci pour votre soutien, Investig'Action - michelcollon.info a besoin de vous pour se faire connaître et se développer.

 

.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 02:52

 

(illustration)

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1504/Insolite/article/detail/1532490/2012/11/11/Une-Espagnole-au-chomage-met-en-vente-ses-organes.dhtml


 

Vends rein, poumon, cornée d'yeux ou morceau de foie pour me payer un logement. Une annonce en Espagne

 

Une Espagnole met en vente ses organes


AFP Publié le 11/11/2012

Une chômeuse espagnole, âgée de 44 ans, a annoncé aujourd'hui proposer à la vente tous les organes qui ne seraient pas indispensables à sa survie pour se payer un logement pour elle et sa fille. "J'ai d'abord mis en vente un rein, maintenant je propose aussi les cornées de mes yeux, un de mes poumons, un morceau de mon foie... Je vends n'importe quel organe de mon corps à qui peut le payer, et je fais cela parce que je suis tout simplement désespérée", a déclaré la quadragénaire dans une interview filmée et diffusée dimanche sur le site internet du quotidien El Mundo.

L'article ici :


 

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/11/11/97001-20121111FILWWW00212-une-espagnole-met-en-vente-ses-organes.php

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 02:46

 

 

http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/communes/Bressuire/n/Contenus/Articles/2012/09/03/Le-rire-antidouleur-naturel

 

Le meilleur anti-douleur naturel

Votre corps est capable de produire des substances anti-douleur très efficaces, les endorphines.
 
Ce sont des opiacés naturels, autrement dit des substances proches de l'opium, produites par le cerveau, et qui ont un effet similaire à celui de la morphine.

Or, il existe un moyen naturel et simple d'augmenter votre niveau d'endorphines naturellement, et ainsi de diminuer vos douleurs : il suffit de rire et, mieux encore, rire en groupe.

Rire est un exercice physique

On se figure souvent que le rire est une émotion, qui se produit avant tout dans le cerveau et sur le visage, et qui commence par un sourire sur les lèvres.

En réalité, le rire démarre par une violente contraction du diaphragme, un grand muscle entre votre ventre et votre poitrine. Cette contraction comprime les poumons et provoque une brutale expulsion d'air.

L'air qui vous sort de la poitrine provoque une vibration incontrôlée des cordes vocales. Vous émettez alors le fameux « Ha ! », immédiatement suivi d'une cascade d'autres « Ha ! Ho ! Hi !», car votre diaphragme se contracte par saccades.

Si le rire se prolonge, vous vous videz de votre air, ce qui a pour effet de vous plier en deux de rire ! Dans les cas extrêmes, vous pouvez être amené à vous rouler par terre.Le fou rire vous a fait perdre le contrôle de vos muscles. Votre ventre, sous la tension, devient alors aussi douloureux que lors d'une trop longue série d'abdominaux.

Vous constaterez que le rieur pris de fou rire se met à transpirer. Ses veines et les muscles de son cou et de son visage gonflent et se contractent, comme lors d'une intense douleur. La confusion est d'autant plus grande que des larmes ne tardent pas à jaillir de ses yeux, tandis qu'il continue à faire de grands « Ha, ho, hi », déclenchant la joie, puis l'inquiétude de son entourage : « Mais est-ce que tu ris ou est-ce que tu pleures ?? ».

Et la question se pose en effet car, à ce moment, un rien peut faire déraper la situation, lorsque la pression sur sa vessie ou, pire encore, sur son intestin, devient incontrôlable...

Toujours est-il qu'une personne n'est plus tout à fait la même après avoir ri.

Car la douleur et la tension musculaire provoquées par le rire ont déclenché, tout comme chez le soldat ou chez l'athlète qui fait un violent effort, une grosse production d'endorphines.

Les effets sont les suivants :

1) Vous vous sentez heureux, parce que les endorphines vous plongent dans un état de bien-être. Et notez bien que c'est le fait d'avoir ri qui vous a rendu heureux, plus que la chose qui avait provoqué le rire.

2) Si vous aviez mal quelque part avant de rire, vous constaterez que la sensation de douleur a diminué. Le phénomène a été observé en laboratoire par une équipe de l'Université d'Oxford, qui vient de publier une étude à ce sujet dans la revue médicale Proceedings of the Royal Society B. (1)

3) Tout comme l'opium, les endorphines provoquent une sensation de paix intérieure et de détente. C'est pourquoi le rire favorise l'assoupissement.

Rire en groupe est plus efficace

Fallait-il que des scientifiques d'Oxford se penchent sur un sujet qui relève de l'évidence ?

Si vous me demandez, je dirais non évidemment. Mais la lecture des résultats de cette étude m'a quand même appris une chose intéressante.

Avez-vous déjà observé le sentiment de bonheur, voire d'exaltation, qu'il y a à réaliser un travail manuel en groupe ?

Creuser une tranchée à plusieurs, transporter des pierres, abattre un arbre, tirer une corde : autant le travail intellectuel en équipe est frustrant (il y en a toujours un qui finit par faire celui des autres), autant faire un effort physique à plusieurs donne une satisfaction, et fait naître un sentiment inexplicable d'amitié.

De même, faire du sport en groupe provoque un sentiment de joie et d'enthousiasme beaucoup plus facilement que lorsqu'on s'entraîne seul. Observez les groupes de joggeurs dans les parcs publics, qui courent côte à côte. Ils ont souvent l'air heureux, et se racontent toutes sortes de choses qui paraissent fort intéressantes, tandis que le coureur solitaire, lui, est plus souvent mélancolique (quand il n'a pas l'air de souffrir).

Cela s'explique par le fait que vous produisez plus facilement des endorphines lorsque vous êtes en groupe.

Cela a aussi été mesuré par le Dr Dunbar, de l'Université d'Oxford. Dans une expérience menée en 2009, avec l'équipe d'aviron d'Oxford, il s'est aperçu que les rameurs supportaient mieux la douleur lorsqu'ils avaient ramé en groupe que lorsqu'ils avaient fait exactement le même effort, mais individuellement.

Leur niveau d'endorphines était monté beaucoup plus haut ! (2)

Cet effet groupe est d'autant plus fort avec le rire, qui est hautement contagieux. Vous avez plus de chance d'avoir un fou rire en regardant des vidéos comiques lorsque vous le faites à plusieurs.

Malheureusement, rien de ceci ne marche si vous vous forcez à rire. « Le rire poli n'entraîne pas de séries d'expirations répétées et incontrôlées qui sont nécessaires pour déclencher la production d'endorphines », explique le Dr Dunbar.

Et pour mettre en pratique, quelques classiques empruntés à Michel Dogna (3)

Une nouvelle pathologie : L'HELLEPATHIE 

Si un café t'empêche de dormir

Si une bière t'envoie directement aux toilettes

Si tout te parait trop cher

Si n'importe quelle bêtise te met en rogne

Si un léger excès fait monter l'aiguille de la balance

Si tu arrives à l'Age des Métaux ( cheveux d'argent, dents en or, pacemaker en titane)

Si la viande te fait mal à l'estomac, et le poivre t'irrite

Si le sel fait monter ta tension

Si tu demandes au maitre d'hôtel une table, loin de la musique et des gens

Si attacher tes lacets te fait mal au dos

Si la télé t'endort

Si tu dois te servir de plusieurs paires de lunettes (de près, loin, soleil...)

Si on te donne du Monsieur ou du Madame

Si tu as des douleurs d'origine inconnue

Si tu pleures pour rien
 
Si tu as ces symptômes... ATTENTION !

C'est sûr, tu souffres d'HELLEPATHIE 
 
Eh Oui, HELLEPATHIE ta jeunesse !!!

Problème de l'âge

- Voilà docteur, quand je fais l'amour, j'entends des sifflements…

- Parce qu'à votre âge vous espériez quoi ?! Des applaudissements ???

Trou de mémoire


Quand j'étais petit, Dieu m'a laissé le choix entre avoir une mémoire incroyable ou un sexe gigantesque.

Mais je ne me rappelle plus ce que j'ai choisi !!!

A votre santé !

JM Dupuis

******************************

Publicité :

Si vous vous intéressez aux solutions naturelles validées par la recherche scientifique, je vous recommande de prendre le temps de regarder la présentation vidéo suivante : cliquez ici.

******************************

Sources :

(1) Proc. R. Soc. B 22 March 2012 vol. 279 no. 1731 1161-1167
(2) Biol. Lett. 23 February 2010 vol. 6 no. 1 106-108
(3) Extrait de : Rigolothérapie, dans le Journal de Michel Dogna
******************************

Voici quelques livres sélectionnés dans la bibliothèque de Jean-Marc Dupuis :

- Sur le cancer, Anticancer : Les gestes quotidiens pour la santé du corps et de l'esprit, de David Servan-Schreiber.
- Sur l'ostéoporose, Lait, mensonges et propagande, de Thierry Souccar.
- Sur le diabète, Nouveau régime IG Diabète, de Jacques Médart et Angélique Houlbert.
- Sur la maladie de Lyme, Maladie de Lyme : Mon parcours pour retrouver la santé, de Judith Albertat.
- Sur l'alimentation, Les surprenantes vertus du jeûne, de Sophie Lacoste.
- Sur le cancer et les maladies cardiovasculaires, Vitamine D : Mode d'emploi, du Dr Brigitte Houssin.
- Sur l'amincissement, Le Nouveau régime Atkins, d'Eric Westman.
- Sur la maladie d'Alzheimer et le diabète, Boire mieux pour vivre vieux, du Pr Roger Corder.
- Sur la vivacité cérébrale, Un cerveau à 100%, d'Eric Braverman.
- Sur le cholestérol, Cholestérol, mensonges et propagande, de Michel de Lorgeril.
- Sur la fibromyalgie et les maladies chroniques, Les clés de l'alimentation santé : Intolérances alimentaires et inflammation chronique, du Dr Michel Lallement.

 


Si vous souhaitez commenter cet article, vous pouvez vous rendre sur : http://www.santenatureinnovation.fr/rire

 

.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 02:39

 

 

Les Frères musulmans se jettent dans les bras du lobby sioniste
Le milliardaire israélo-américain David Bonderman (à gauche). D. R.
Le milliardaire israélo-américain David Bonderman (à gauche). D. R.

Le mouvement des Frères musulmans au pouvoir en Egypte connaît, selon des observateurs avertis, une curieuse évolution qui se traduit par la compromission avec des milieux d’affaires américains partisans inconditionnels d’Israël. On a noté, avec surprise, la visite du milliardaire juif américain, David Bonderman, au Caire où il a rencontré Kheirat Al-Shater, qui est l’adjoint du chef des Frères musulmans. Des personnes présentes au moment du départ de Bonderman à l’aéroport international du Caire ont rapporté que, durant sa visite, le célèbre milliardaire a étudié les possibilités de coopération et d'investissement en Egypte dans les années à venir et s’est enquis des facilités qui pourraient être offertes par l’Egypte dans le cadre de l’action menée par Al-Shater pour attirer les investisseurs internationaux. Les observateurs ont été également surpris de constater qu’une personnalité qui n’occupe aucune fonction dans le gouvernement égyptien soit chargée de cette mission à la place du ministre concerné par les investissements étrangers. Le mouvement des Frères musulmans subit de fortes pressions pour soutenir le président égyptien Morsi. C’est ce qui explique, selon les mêmes observateurs, qu’Al Shater coopère avec des hommes d’affaires américains qui passent pour être les véritables décideurs aux Etats-Unis, dans le but de sauver le pouvoir de Morsi d’une déroute économique certaine. Le plus étrange est que les Frères musulmans savent que David Bonderman est un des partisans et sympathisants de l'Etat d'Israël les plus acharnés. En réalité, ce qui motive les Frères musulmans égyptiens, c’est de rester au pouvoir à tout prix, et pour cela, ils tendent la main y compris à Israël. Il y a lieu de rappeler la lettre envoyée par le président Morsi à Shimon Peres dans laquelle il le qualifie de «cher grand ami». Les Frères musulmans avaient essayé de démentir cette information puis ont justifié ce geste par son caractère protocolaire. Autre élément troublant : les Frères musulmans veulent apparaître comme tolérants et souhaitent mettre de côté le lourd différend historique avec les juifs, y compris sur la question palestinienne. Leur message est adressé aux Israéliens, mais flatte également les Américains dont on sait qu’ils placent Israël avant leurs intérêts. Il n'est d’ailleurs pas exclu que les Frères musulmans reconnaissent l'Holocauste et qu’ils acceptent aussi une Palestine aux frontières de 1967, comme l'a fait le Hamas. En fait, c’est la reprise de la démarche incarnée par Moubarak pour mieux satisfaire les bailleurs de fonds. Malgré ces appels du pied, discrets ou flagrants, Israël doute des intentions de la confrérie et estime que le pouvoir de Morsi est une nouvelle dictature, comme l'a souligné le chef de la cellule politico-sécuritaire du ministère israélien de la Défense, Gilad Amos. Enfin, fait significatif : les Frères musulmans qui ne cessaient de clamer que l’islam est la solution ont pris leurs distances avec ce slogan comme le prouve leur appel à des crédits bancaires à caractère usuraire. La vraie devise des Frères musulmans, concluent ces observateurs, est le maintien au pouvoir et cela justifie tous les moyens, y compris la relation avec Israël et la violation des règles islamiques. On s'attend à une réaction de dissidence interne au mouvement qui pourrait conduire à renforcer les groupes salafistes concurrents. Il convient de noter que David Bonderman a été classé 209e sur la liste du magazine Forbes des personnes les plus riches aux États-Unis, sa fortune était estimée à deux milliards de dollars en 2011. Il est le fondateur du groupe d'investissement Texas Pacific Group, connu sous le nom TPG Capital, qui détient une participation importante dans celui-ci. Il est également le fondateur de Newbridge Capital, spécialisé dans l'investissement en Asie.


Karim Bouali

 

http://www.algeriepatriotique.com/article/les-freres-musulmans-se-jettent-dans-les-bras-du-lobby-sioniste 

 

.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 05:08

Pauvre France…

Lors des dernières élections présidentielles françaises, on a pu constater une totale absence de débat sur la thématique de la politique étrangère de la France. C’est pourtant un sujet de la plus grande importance dans les temps présents. Pire, le gouvernement socialiste a, dans le prolongement du précédent, continué d’utiliser les militaires français comme hommes de main des multinationales américaines pour réaliser des opérations militaires absolument contraires aux intérêts de la France et des Européens en Syrie.


Après les élections présidentielles françaises, on a vu un gouvernement dit de gauche accepter de suivre la politique de vassalité du précédent dit de droite vis-à-vis de la Haute finance américaine, en paraphant le Pacte budgétaire européen.


Conclusion : les deux partis politiques semblent avoir fait l’objet d’une OPA par ces mêmes forces que l’on retrouve derrière le trop fameux MARCHE.

Retour sur la géopolitique

William Engdahl écrivait récemment que la France surestimait ses propres possibilités en citant par exemple le conflit syrien, quand le gouvernement socialiste s’ingénie à financer les terroristes, égorgeurs de femmes et d’enfants. Comment un gouvernement qui bave sans arrêt sur les droits-de-l’hommiste peut-il pactiser avec des rebelles que William Engdahl décrit comme une « organisation dont le projet à long terme est l’introduction d’un fanatisme islamiques sur le modèle d’Al qaïda ou des Talibans, avec l’instauration de la charia en Syrie et pour en finir avec la tolérance à l’égard des diverses religions qui a été le signe distinctif de la vie en Syrie pendant des décennies sous la famille Assad » ?

 
71 commentaires

Publié par le 9 novembre 2012 dans Non classé

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 05:06

 

La dépression du sud remonte vers le nord de la zone euro

Depuis quelques semaines, les mauvaises statistiques macro-économiques de la zone euro ne concernent pas seulement le sud. Il semble que le ralentissement touche aussi l’Allemagne. Commentaire d’Evelyn Herrmann, économiste spécialiste de l’Europe chez BNP Paribas : « La répartition par pays révèle une plus grande détérioration des conditions dans le cœur de la zone euro qu’en périphérie, où les indicateurs restent tout de même à de faibles niveaux ».

Le chômage grimpe désormais en Allemagne avec un taux de 6,8% (qui contraste avec les niveaux atteints en France et en Espagne notamment) et les prêts se contractent. Les chiffres des prêts aux ménages et aux entreprises traduisent aussi une dégradation de la conjoncture plus importante qu’attendu en août. Selon une enquête Reuters réalisée auprès d’une centaine d’économistes, la Banque centrale européenne devrait à nouveau baisser son taux directeur en novembre ou décembre, pour soutenir une économie flageolante.

Les météorologistes du FMI sont en dépression

C’est donc sans surprise que le FMI redoute désormais que l’austérité en cours dans certains pays européens ne devienne politiquement et socialement intenable à l’heure où la protestation contre les plans d’économies continue en Grèce ou au Portugal. LIESI a d’ailleurs reçu plusieurs témoignages de fonctionnaires parisiens exprimant leur inquiétude pour la France dans l’hypothèse d’une détérioration plus violente à court terme sur le front de l’emploi.

Point positif, lors de son assemblée générale début octobre à Tokyo, le FMI a reconnu avoir sous-estimé l’impact des plans d’austérité sur la croissance dans les pays européens sous assistance financière internationale, notamment la Grèce. Mais le mal est déjà fait ! Et sans croissance, il sera difficile de changer quoi que ce soit. C’est pourquoi des interrogations pointent sur la volonté des politiques, directement et de plus en plus confrontés à la violence de la rue. Face à cette violence, comment les gouvernements pourraient-ils accélérer encore leur ajustement budgétaire, avec la possibilité de pertes pour la croissance encore plus importantes ?

En conclusion, le FMI fait désormais le pari d’une  croissance mondiale sous les 2% ce qui pourrait impliquer une récession des économies avancées et un ralentissement important des puissances émergentes.

 
63 commentaires

Publié par le 10 novembre 2012 dans Non classé

 

France : les petits spéculateurs vont souffrir

En prenant connaissance de l’imposition au barème des plus-values, on peut constater que les actionnaires habitués à faire des allers-retours avec des titres sont dans la lunette de tir du gouvernement Ayrault. « Ainsi, pour les foyers déclarant au moins 150 000 euros de revenus par part, la taxation atteindra le taux maximum, c’est-à-dire 60,5% (45% d’impôt, plus 15,5% de prélèvements sociaux), contre 34,5% aujourd’hui (19% d’impôt, 15,5% de prélèvements sociaux) ».

Comment ne pas être dissuadé de poursuivre ce type de transactions ? Ne vaut-il pas mieux investir dans du concret et du long terme AUTRE que les actions qui demeurent du papier ?

Les pouvoirs publics affirment favoriser une épargne de long terme, comme la possession de titres sur 6 ans et non plus quelques semaines, mois, voire même deux années. Mais quid dans six ans ? Le monde bouge maintenant très vite et, malheureusement, les spéculateurs internationaux agissent avec d’autres moyens que ceux des particuliers.

En tout cas, il ne faut pas s’étonner de la délocalisation des salles de marché vers Londres. L’avenir de la profession liée à ce genre d’opérations court terme risque d’être très compromise en France.

 
16 commentaires

Publié par le 10 novembre 2012 dans Non classé


 

Que cache la communication de la BCE sur l’arrivée de nouveaux billets « plus sécurisés » ?

La présidence de la BCE vient d’innover dans sa communication. Plus question de politique monétaire, mais l’annonce d’un changement de billets d’euros destinés à remplacer nos euros actuels. Bien sûr, cette opération va être réalisée au motif que les nouveaux billets signés Mario Draghi seront plus SECURISES.

La communication des banquiers centraux européens revient à la sémantique de la période de l’effondrement des tours jumelles de New York. Que ne doit-on pas justifier au nom de la SECURITE ? Et Mario Draghi peut-être heureux. Tel un gamin, il va voir sa signature sur les nouveaux billets !

Le nouveau bébé de Mario Draghi doit normalement voir le jour en mai 2013. Nul besoin de piétiner d’impatience… c’est demain. Nous verrons si son collègue Mario Monti a décidé de faire ses valises à cette période ou s’il se décide à rester.

Cette décision de la BCE intervient tandis que la course à la liquidité est difficile. Beaucoup ont vidé leurs comptes et préféré placer dans de la trésorerie à domicile, doutant encore des vertus monétaires des métaux précieux.

On appréciera le cynisme de nos banquiers. Tout en pillant la Grèce, berceau de la démocratie qui s’éteint progressivement avec Bruxelles ; tout en provoquant une véritable génocide social en Grèce au nom de la nécessité de rembourses les intérêts des dettes au MARCHE.. le lancement de la deuxième série de billets en euros sera baptisée « Europe » et sera illustrée avec une visage de femme grecque, celui de la déesse Europe !

Le visage de la déesse provient d’un vase datant de plus de 2000 ans, découvert dans le sud de l’Italie, et conservé au Louvre, à Paris. « Cette figure a été choisie car est clairement associée au continent européen, et apporte une touche d’humanité aux billets », explique la BCE.

Dans sa communication, la BCE précise que toute la gamme des billets en euros (5,10,20, 50, 100, 200, 500) sera changée progressivement sur plusieurs années. Les billets existants seront progressivement retirés de la circulation.

Quelles sont les motivations des forces financières à l’origine de cette décision ?

A la Libération, ceux qui avaient engrangé des lessiveuses de billets gagnés avec le marché noir, se sont fait repérer par le changement des billets… ou ont dû les garder.

Plusieurs sites annoncent depuis plusieurs mois certaines restrictions de retraits en Europe. Y a-t-il une volonté de restreindre le nombre de billets physiques en circulation ? Est-ce alors un pas vers une monnaie électronique qui assurerait un meilleur contrôle pour plus de sécurité ?

Nous laissons débattre les lecteurs. Mais une chose est certaine : quand on connaît quelques loustiques de la finance européenne et le lien de M. Draghi avec les pieuvres de Wall Street, il y a gros à parier que cette affaire tombe à point nommé… juste après l’élection d’Obama. Hasard ou pas ? Tout s’éclaircira probablement dans quelques mois.

 
88 commentaires

Publié par le 9 novembre 2012 dans Non classé

 

CAC: Mégalodon Bearish

Par Menthalo -  Le Mégalodon est un monstre des profondeurs de l’époque préhistorique. Ce squale géant était le plus terrible prédateur des mers. Les dents, découvertes fossilisées, mesuraient 20 cm de long. Menthalo a posé pour vous à l’intérieur de la mâchoire du monstre des abysses.

Le cac nous fait une figure très bearish en Megalodon, qui comme on le voit sur ce graphe va de l’oligocène au Pléistocène. Ca va saigner.

Nos recommandations:

Sortez d’urgence les enfants du petit bain. Dites à Maman de sortir de la piscine et éloignez-vous du quai.

é pericoloso sporgesi, comme disaient les cheminots polyglottes du P.L.M. et du Venise Simplon Express.

Menthalo vous charrie. Si la figure du Shark Bearish existe, le mégalodon lui n’existe plus qu’en pièces détachées, patinées par le temps, dans les tiroirs poussiéreux des arrières salles de la Grande Galerie de l’Evolution du Museum d’Histoire Naturelle, à deux pas du Jardin des Plantes.

Le CAC évolue toujours à l’intérieur du « Diamant » que je vous ai dessiné et mis en couleur avec talent (si! si! pas de fausse modestie entre nous… ) il y a quelques jours. Comme vous le savez, tous les grands diamants ont un nom. Il y a eu le « Régent », le « Koh-I-Nor », le « Hope » et le « Orloff », pour n’en citer que quelques-uns. Désormais, il y a aussi le « Megalodon », diamant qui scintille de mille feux dans les eaux calmes du Palais Brongniart. Hier, la subite dépression causée par le battement d’ailes d’un sphinx noir au-delà des plaines océanes, a entrainé un courant soudain qui à troublé l’eau pure de notre diamant. Les cours qui étaient venus au contact de la facette supérieure de ce gemme parfait, ont terminé la journée sur son arête la plus basse. Un mouvement parfait à l’intérieur de la pierre.

Peut-on sortir du diamant par le haut ? Théoriquement non.

C’est comme si vous jetiez un pavé de granit en l’air… va t’il monter à l’infini ? Dans ce cas, si vous êtes sûr de vos théories, vous ne bougez pas de là où vous êtes…

Si vous pensez qu’une fois son énergie initiale épuisée, ce joli caillou puisse subir à son tour la théorie de la gravité et vous retomber sur la tronche, vous garez vos abatis. C’est ce que nos analystes chevronnés font.

La belle bougie rouge d’hier a déjà retracé 23,6% de la baisse et pourrait même rebondir plus haut, comme ces balles magiques qui semblent rebondir sans fin. Mais la pointe du diamant est de plus en plus fine, et le moment viendra où la dalle de verre s’ouvrira sous ses pieds, pour une chute sponsorisée par les boissons énergisantes « Taureau Rouge ».

Attention au départ !

Nota Bene:

Pour se lancer notre expérimentateur qui souhaite battre le record de vol libre, attend les vents d’altitude les plus favorables. Le lancement peut donc être retardé de quelques heures voir de quelques jours, mais s’il ne saute pas de lui-même, nos videurs l’aideront à prendre une décision.

Cette opinion très affirmée n’engage que son auteur. Qui vous déconseille fortement de jouer avec quelque produit financier que ce soit dans ce casino mal fréquenté.

 
44 commentaires

Publié par le 8 novembre 2012 dans Non classé

 

L’interminable épisode de DEXIA

Depuis plusieurs mois, les autorités belges cherchent à diminuer leur exposition sur DEXIA. Finalement, les Belges ont obtenu d’abaisser leur part de 60,5% à 51,4%, tandis que la France a consenti à voir la sienne remonter de 36,5% à 45,5%. Celle du Luxembourg reste inchangée à 3%.

Comment la banque DEXIA peut-elle continuer de fonctionner ? Parce que Bruxelles lui autorise d’emprunter jusqu’à 55 milliards d’euros sur les marchés pour se financer. Les eurocrates vont cependant devoir se positionner sur un vaste plan de restructuration.

Pertes annoncées pour le troisième trimestre ? 1,2 milliard d’euros.

Comme de nombreuses banques, DEXIA a été contraint de solder beaucoup d’actifs. Tout ce qui pouvait être vendu l’a été, même s’il reste quelques actifs à finaliser. Les soldes seraient donc terminées et les pertes sont toujours là. De fait, c’est la solvabilité de la banque qui est en question. D’où des discussions entre les Etats France et Belgique pour rajouter de l’argent. Rappelons que les contribuables ont déjà donné via les Etats (ils servent encore à sauver les banques) 6 milliards en septembre 2008 (en incluant l’apport des collectivités belges et de la Caisse des dépôts française). Cette fois, on nous annonce que le nouveau renflouement s’effectuera à hauteur de 5,5 milliards d’euros.

 
3 commentaires

Publié par le 8 novembre 2012 dans Non classé

 

Une semaine bien agitée

Les images se suivent et se ressemblent en Grèce, avec des scènes de violence et de désespoir, tandis que les gouvernements se succèdent sans changer la politique d’austérité. Le gouvernement vient de rajouter encore plus de 18 milliards d’économies… une exigence de ses « partenaires » européens… et du FMI.

Cela n’empêchera nullement les banquiers centraux européens de se réunir dans un climat très morose. Il s’agit de la réunion mensuelle du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne. Tandis que les Grecs subissent un génocide social les banquiers européens fêteront les 1 AN de l’homme des banques d’affaires américaines, Mario Draghi, à la tête de la BCE pour la détruire. Une réunion que l’on annonce sans intérêt. Ce sont des déclarations de Mario Draghi qui ont plombé l’euro, hier. Mario Draghi a rappelé que la mauvaise situation économique dans la zone euro devrait encore durer. Il a en outre souligné que cette situation devrait rattraper l’Allemagne, qui avait pourtant jusqu’à présent bien résisté. Enverra-t-il aujourd’hui de nouveaux signaux pour amplifier la chute de l’euro ? Nous verrons dans l’après-midi.

Les marchés se sont retournés comme une crêpe hier après les résultats de la victoire du président candidat démocrate B. Obama. Le coupable était encore l’Europe dont les prévisions de croissance économique sont désormais jugées « très inquiétantes pour la zone euro ». Même la Commission européenne a exprimé son « inquiétude »… c’est dire ! Et pourtant, tout ce qui arrive ne devrait nullement surprendre les responsables de la situation actuelle, comme celle de demain d’ailleurs.

Les seuils importants d’annonce de glissade amplifiée du SP500 n’ont cependant pas été cassés.

L’Espagne va encore taper à la porte de M. LE MARCHE pour quémander un nouvel emprunt de 4,5 milliards d’euros à trois, cinq et vingt ans. Hier, la Commission européenne a revu ses prévisions à la baisse pour l’Espagne : Madrid va rester en récession jusqu’en 2014 et rater ses objectifs de réduction du déficit cette année et les deux prochaines. Un message sympathique juste avant la demande d’emprunt du gouvernement espagnol. C’est la fraternité européenne.

Aux inquiétudes européennes, les médias américains mettent en lumière le problème du budget américain que va devoir affronter le président. «Si l’on devait arriver au mur budgétaire c’est-à-dire à une réduction des dépenses publiques et à une hausse des impôts simultanées à partir du 1er janvier aux Etats-Unis, « il n’y aura pas que la croissance américaine qui en pâtira mais les effets se feront sentir sur l’ensemble de l’économie mondiale », souligne Chris Weston, analyste chez IG».

Commentaire de l’Agefi : «Il n’y aura pas de lune de miel fiscale pour le président Obama», a réagi hier Fitch Ratings qui menace depuis plusieurs mois de retirer le AAA américain. L’agence estime que le «fiscal cliff», s’il n’était pas résolu, plongerait le pays dans la récession et porterait le taux de chômage au-delà des 10% en 2013 contre 7,9% actuellement. Moody’s, de son côté, prendra une décision sur la note américaine (Aaa) après la fin des négociations sur le budget 2013.

Que de changement en si peu de temps ! Même la Chine est sous les feux de la rampe avec l’ouverture du 18è congrès du PC. Xi Jinping, un homme d’appareil largement inconnu du grand public, doit succéder au président actuel Hu Jintao.

 
26 commentaires

Publié par le 8 novembre 2012 dans Non classé

 

La falaise fiscale aux Etats-Unis

Par Stefan Grobe, Euronews – Réponse du conservateur Grover Norquist, président de Americans for tax reforms : “Il n’y a pas de compromis possible. Les Démocrates veulent un gouvernement plus grand et veulent plus de taxe pour le financer. Les Républicains veulent un gouvernement plus restreint et ils ne veulent pas augmenter les impôts pour le financer. A quoi ressemblerait un compromis ? Non il n’y a pas de compromis. Les Républicains veulent aller d’un côté et les Démocrates de l’autre”.

Les échanges houleux sur les politiques fiscales pendant la campagne rappellent la difficulté de la tâche à venir. A Washington, lobbyistes, experts des think-tank et officiels à tous niveaux du gouvernement se préparent pour la bataille à la fin de l’année. (Source)

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 05:01

 

La CIA et la DEA trafiquent la drogue au Chili pour lever des fonds pour financer le renversement du président équatorien Rafael Correa…
.
Impressionnant.. Il faudrait en faire un film: « Du riffifi au Chili contre l’Équateur ». Regardez la vidéo de Rafael Correa dans l’article original (en espagnol): pas besoin de comprendre l’espagnol pour voir et apprécier la tête des gens dans l’assistance…

– Résistance 71 –


Matías Rojas
Vendredi 9 Novembre 2012


La CIA et la DEA trafiquent la drogue au Chili pour lever des fonds pour financer le renversement du président équatorien Rafael Correa…

La CIA utilise de l’argent de la drogue pour renverser le président équatorien Rafael Correa

La CIA utilise de l’argent de la drogue pour financer l’opposition de Rafael Correa dans les prochaines élections présidentielles de 2013 en Equateur, ont révélé des sources du renseignement au média indépendant chilien. Ces accusations ne sont pas isolées. En Octobre dernier, l’ancien diplomate britannique Craig Murray a dit que la CIA avait triplé son budget pour déstabiliser le gouvernement équatorien. Ces accusations ont été rendues publiques par le président Correa lui-même le 3 Novembre à la télévision nationale équatorienne, quelques jours après sa visite officielle au Chili où il a rencontré le président Sebastian Pinera.
Correa a réaffirmé l’information qui est parue dans un article écrit par une office médiatique indépendante chilienne Panaramas News, révélant que les antennes de la CIA et de la DEA (Drug Enforcement Agency) américaines au Chili opéraient des réseaux de trafic de drogue dans ce pays avec la parfaite connaissance des autorités et de la police chiliennes.
Une des sources citée par le média chilien, un ancien officier de police de la Policia de Investigaciones (PDI), du nom de Fernando Ulloa, a dit que 300kg de cocaïne entraient au Chili tous les mois sous escorte de membres de sa propre institution, los Carabineros et de l’armée chilienne. En Mai 2011, Fernando Ulloa a rencontré le ministre chilien de l’intérieur Rodrigo Hinzpeter à la Moneda, pour l’informer de ce réseau de trafic de drogue, Après plus d’un an, le gouvernement Pineras n’a absolument rien fait pour enquêter sur ces faits.
Le scandale a refait surface après que 10 policiers chiliens aient été détenus concernant des liens avec un cercle clandestin d’importation de drogue, non connecté avec le cas exposé par Ulloa. Bien que la télévision chilienne fut plus ouverte quant à parler de la corruption policière, Ulloa ne fut interviewé que par deux chaînes de télé, où il accusa le ministre Rodrigo Hinzpeter de couvrir le large réseau de trafic de drogue sur lequel il enquêtait avant d’être viré de son travail d’inspecteur de la PDI.
Les liens avec les services du renseignement américain ont émergé après qu’une source anonyme de l’Agencia Nacional de Intelligencia (ANI) ait dit à Panoramas News que la contrebande de 300kg de cocaïne était en fait une opération très sensible de la CIA/DEA qui aiderait à lever des fonds pour renverser le gouvernement équatorien. L’opération est similaire à celle perpétrée par la CIA en Amérique Centrale durant le scandale Iran-Contra dans les années 1980, a dit la source.
Le directeur de Panoramas News, le journaliste Patricio Mery Bell, avait prévu de donner l’information à Rafael Correa lorsque le président équatorien était en visite au Chili, mais il fut étrangement accusé d’avoir battu une femme après qu’elle eut volée son téléphone portable. La mémoire du téléphone contenait une vidéo du témoignage de la source du renseignement de Mery destinée à être passée à Correa, mais l’enregistrement finit entre les mains de la police après le mystérieux incident.
Une fois de retour en Equateur, le président Correa connecta les points entr’eux et décida de rendre l’information publique. Il cita Murray et son avertissement à propos de la CIA et de son intention de “financer, de corrompre ou de faire chanter les médias et les officiels”, originellement écrit dans le propre blog de l’ancien diplomate, ajoutant que la CIA trafiquait la drogue tout comme Oliver North l’avait fait dans son effort de soutien des Contras (NdT: contre le gouvernement démocratiquement élu sandiniste).
Dans une interview avec NTN24, le journaliste Patricio Mery ajouta plus de détails à l’affaire, liant le maquillage de l’opération de trafic de drogue de la CIA avec la mort de deux personnes ces sept dernières années: l’ancien militaire Fabian Vega qui fut retrouvé pendu dans la ville nordiste de Calama en 2007 et le jeune citoyen Nestor Juantok, retrouvé mort de deux balles dans le port de Valparaiso en 2006. Ces deux décès ont tous deux été déterminés comme étant des “suicides”.
Mery donna aussi le nom du contact de la CIA avec la marine chilienne, l’ancien capitaine Jesus Saez Luna, qui est maintenant détenu dans un pénitencier après qu’il ait mystérieusement échappé au contrôle de la marine. Saez Luna a été décrit lors de son arrestation comme étant le plus gros trafiquant de drogue de la ville portuaire de Vina del Mar, avec des réseaux jusqu’à Santiago du Chili et la région méridionale de Bio-Bio. Connu sous l’alias “El Marino”, l’ancien capitaine a utilisé des tactiques “de renseignement militaire” pour éviter d’être détecté par la police, d’après le journal chilien La Segunda.
L’affaire est dores et déjà étiquettée comme l’affaire des “contras-chiliens”, en référence au trafic de drogue de la CIA au Nicaragua. Ceci est juste un autre exemple de la façon dont l’argent du trafic de drogue est utilisé pour des opérations secrètes, comme celles que nous avons vues en Syrie, avec des armées complètes de guerilla et de forces d’opposition financées pour renverser des gouvernements qui ne font pas partie de l’establishment anglo-américain et qui ne courbent pas l’échine devant les intérêts des entreprises américaines.
 
Matías Rojas
 
Le 8 Novembre 2012

 

http://www.alterinfo.net/La-CIA-et-la-DEA-trafiquent-la-drogue-au-Chili-pour-lever-des-fonds-pour-financer-le-renversement-du-president_a83390.html
 
url de l’article original (avec vidéo):
http://www.infowars.com/cia-allegedly-using-drug-money-to-overthrow-ecuador-president-rafael-correa/
 
~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Voir aussi :

 

.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 04:43

 

 

LA PLANÈTE COULE…

Voies d’eau par bâbord et par tribord !

Les crises convergent toutes 

Par Peter Moore

 

http://litinerantcitoyen.files.wordpress.com/2012/11/titanic.jpg?w=610

 

http://www.dailymotion.com/video/xuzkee_peter-moore-les-crises-convergent-toutes_news?start=593

 

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 04:29

 

Samedi 10 novembre 2012

 

Les îles Diaoyu sont chinoises depuis l'antiquité et persEn fait, ils sont cinq… ou huit. Ce sont des îles inhabitées. Ce sont les îles Diaoyu. De beaux esprits ricanent qu’on puisse se battre pour des bouts de terre où il n’y a personne. Et les mêmes s’insurgent des sentiments nationalistes que le peuple chinois met à affirmer sa souveraineté sur ces îles. « Mais que c’est réactionnaire tout ça », nous disent-ils.

Aucun pays au monde n’accepte que des parties de son territoire soient ambitionnées par d’autres, mais les populations peuvent être plus ou moins mobilisées. En Chine, le souvenir est encore vif des « guerres de l’opium », où des traités inégaux, imposés par l’Occident au 19ème siècle, ont conduit au dépeçage du pays. Quant au Japon, le souvenir est non moins vif, puisqu’il envahit la Chine au début des années 30, et imposa au peuple chinois une longue et douloureuse guerre de libération nationale.

Aussi le sujet est-il fort sensible en Chine, et la population tout à fait déterminée, derrière son gouvernement, à maintenir sa souveraineté sur ces territoires, même inhabités. C’est une question de principe.

Mais au-delà du principe, il y a un réel intérêt économique et stratégique, puisque le droit international accorde une zone économique exclusive jusqu’à 200 miles nautiques (370 kilomètres) au large des côtes. C’est comme ça que la France se trouve être le deuxième domaine maritime du monde (un peu après les États-Unis) grâce à ses possessions dispersées dans les océans du monde. De plus, la Chine aimerait sans doute avoir une petite sortie sécurisée vers la haute mer. L’espace maritime chinois est un peu enfermé à l’est par la Corée du Sud et le Japon, et à l’ouest (la route de l’Afrique) par l’Indonésie et la Malaisie. Tout ceci n’est pas négligeable.

Les îles Diaoyu sont incontestablement chinoises. En recherchant Diaoyu Dao sur Google Earth, on voit que ces îles sont sur le plateau continental chinois. Alors les Japonais s’appuient sur un argument typiquement impérialiste : « nous sommes propriétaires de ces îles, on les a achetées ». C’est l’argument des sionistes : « nous avons acheté les terres palestiniennes ». C’était la pratique des colons étasuniens qui ont « acheté » des terres au Mexique. La propriété que peut avoir un État sur une terre étrangère ne lui donne aucune souveraineté sur cette propriété. Par exemple, la France est propriétaire de la Villa Médicis à Rome (sept hectares quand même), mais elle n’y a aucune souveraineté, et sa propriété s’exerce dans le cadre du droit italien. L’exception à cette règle (ce qui montre qu’il y a bien une règle) est l’extra territorialité diplomatique.

La Chine est parfaitement légitime à affirmer son droit sur les îles Diaoyu, et les ricanements médiatiques ne changeront rien à l’affaire.

D.R.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 03:32
Affaire Petraeus à la CIA
Un général trop mou pour le lobby sioniste.
le lobby sioniste commence son ménage.

 

 

(..)  La première victime d’envergure de la restructuration post-élection d’Obama est la démission du général 4 étoiles Petraeus à la tête de la CIA et pressenti à la défense pour une sombre affaire d’adultère (Lire ICI). Pourtant ce « déshonneur » n’empêche pas Clinton de continuer à parader partout dans le monde de nos jours et même d’en être une icône non? Mais lui démissionne opportunément dès l’élection d’Obama et surtout dès avant son audition sur ce qu’on appelle là-bas le Benghazigate suite au meurtre de l’ambassadeur américain en Lybie. (Lire ICI).


Une affaire qui fait grand bruit donc tant ce général était admiré. Mais peut-être que son éviction a une raison beaucoup plus profonde est entièrement liée au lobby sioniste qui entend pousser ses pions notamment à la tête de la CIA. Ce général était connu pour avoir parfois des mots durs pour la politique israélienne et avait tendance à défendre l’intérêt américain avant l’intérêt sioniste ( Lire ICI), ce qui ne plait pas beaucoup au lobby sioniste qui a besoin de parfaits valets aux leviers de commande américains surtout dès le déclenchement de la destruction de l’Iran…

Qui est la femme qui est la maitresse selon vous?…

Il faut aussi préciser que la femme avec qui il est soupçonné d’adultère est juive, Paula Krantz dit Broadwell et qu’elle est parfaitement implantée dans la stratégie anti-terroriste américain tout en frayant avec Israël à travers on parcours professionnel (Lire ICI). Est-elle une agent du mossad chargé d’infiltrer le haut commandement américain et faire tomber les têtes fragiles? On peut décemment le penser.


Le général Petraeus sera remplacé en attendant par Michael Morell:

Le président a déclaré que la CIA Michael Morell Directeur adjoint servirait de directeur par intérim. Morell était la clé de la CIA aide à la Maison Blanche pour le président George W. Bush lors de la 11 septembre 2001, les attaques terroristes.

Ce sera donc lui qui sera amené à témoigner lors de l’audition du benghazigate (Lire ICI). Un mec qui a trempé dans le 11 septembre et qui va couvrir les conclusions du benghazigate…Le mossad verrouille toute accès à une vérité trop sensible assurément, appuyé par le lobby sioniste qui fait pression sur Obama.

Voilà résumé comment fonctionne un puissant lobby étranger dans un pays souverain. (..)

 

http://litinerantcitoyen.wordpress.com/2012/11/10/affaire-petraeus-a-la-cia-le-lobby-sioniste-commence-son-menage/

 

.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche