Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 13:34

Dans l’épisode précédent, nous avons vu que la CIA avait pratiqué au Viet-Nam l’assassinat ciblé d’opposants ou d’adversaires. Or, cette pratique n’a pas été limitée aux opérations extérieures. Sur le territoire américain aussi des gens ont été supprimés dans un supposé intérêt supérieur de la nation. Mais plus étonnant encore, parfois ces personnes étaient elles-mêmes membres de la CIA. Désireuses de la quitter ou en rupture avec l’idéologie sous-jacente à ce qu’on leur demandait de faire, en rupture de ban avec l’administration où ils avaient fait carrière, on ne leur a pas laissé beaucoup le choix pour en sortir. A défaut de sortir par la grande porte, elles sont le plus souvent sorties par une fenêtre ou sont tombées d’un toit. « Accident » ou « suicide », bien entendu, selon la CIA. Parmi ces pestiférés, le cas de l’un d’entre eux a reçu notre attention. Sa famille s’est battue pendant plus de vingt années pour le réhabiliter. Et a fini par obtenir gain de cause : ce n’était pas un suicide mais bien un assassinat, conçu et perpétré par la CIA sur un de ses employés !

Parmi les cas les plus significatifs de cette ère d’assassinats ciblés, le cas de Frank Olson est exemplaire, et rappelle par bien des aspects d’étranges similitudes avec d’autres histoires récentes, car Olson n’était ni un homme politique ni un homme d’état : c’était tout bonnement un employé de la CIA retrouvé un jour "suicidé", comme beaucoup d’autres. Lui est mort en 1953, après avoir fait partie d’un programme d’absorption de drogues intitulé opération Artichoke, devenu plus tard programme MKultra, qui consistait à absorber du LSD, notamment, pour voir ce que ça donnerait chez les civils (qui l’ont utilisé en rock and roll, ce qui en a azimuté plus d’un !). Selon la version officielle, devenu fou, il se serait défenestré de son hôtel New-Yorkais, l’hôtel Statler, où il était descendu chambre 1018, une chute qui avait causé sa mort, selon la version officielle. Il faudra plus de 40 ans à sa famille pour prouver le contraire : l’exhumation de ses restes en 1994 démontrait qu’avant de sauter par la fenêtre, il avait reçu un très violent coup sur la tête. Un homicide, avait conclu le légiste, preuves photographiques du crâne du squelette à l’appui.

Olson travaillait déjà en 1953 sur des programmes d’armes bactériologiques, programmes qui ne se sont en fait jamais arrêtés à la CIA. Parmi les gens avec qui il travaillait figurait Kurt Blome, ancien nazi, tortionnaire à Dachau, qui avait été emmené à la libération lors de l’opération Paperclip, qui avait soustrait des scientifiques tels que Von Braun aux vues des soviétiques. Encore en Allemagne en 1950, Olson avait assisté à quelques interrogatoires musclés tenus par Blome... passé "entraîneur" des interrogateurs de la CIA... Ecœuré, il songeait alors à quitter la CIA et ses méthodes qu’il n’appréciait pas. Une historienne, Kathryn Olmstead, avait trouvé dès 2002 des documents intéressant datant de l’ère Ford, à son égard, époque où le secrétaire du Président s’appelait Donald Rumsfeld. Lui et un assistant de la Maison Blanche, Dick Cheney, s’étaient beaucoup démenés pour que les circonstances exactes de la mort d’Olson ne puissent jamais voir le jour. Ce que craignait avant tout Cheney, c’est qu’on découvre qui payait Olson et sur quoi il travaillait exactement (*1). Les parents d’Olson avaient finalement négocié 750000 dollars pour n’en rien révéler. En Amérique, tout se négocie semble-t-il. Mais ils n’avaient pu empêcher les journalistes de révéler le décès d’Olson, bel et bien "suicidé" de force. Or Olson, avant de tâter du LSD avait aussi travaillé sur la dissémination de bactéries dangereuses, dont l’anthrax. Le "secret" d’Olson, comme l’ont écrit justement certains, aurait pu détruire la CIA en s’attaquant à ses fondements, à savoir la manipulation de citoyens américains à l’aide de drogues et l’assassinat pur et simple d’agents dissidents. Le site Internet créé par son propre fils est très émouvant et raconte la longue lutte de la famille pour retrouver l’honneur du père assassiné.

Pour parfaire le tout, le 27 juin 2006, des documents classés jusqu’ici secrets révélaient la présence de Blome à Fort Detrick, après être revenu d’Allemagne (*2). Les documents, surnommés les "joyaux de la famille" révélaient aussi que le criminel nazi Eichman, en fuite, avait aussi été protégé par la CIA (*3). En 2006, à mi terme du second mandat, l’Amérique apprenait dans l’indifférence d’une guerre irakienne, que son service d’espionnage avait hébergé ou protégé des nazis !. "Libérez la CIA de ses contraintes" demandait-il alors au Congrès. Le sénateur Bob Graham, partisan de la méthode, affirmait alors, pour convaincre les indécis, que "les agents de la CIA n’étaient pas des anges, ou plutôt selon lui pas le genre d’espions qu’on trouve dans les monastères" (*6). Qui, indubitablement, y avaient laissé des traces tangibles sur le fonctionnement de ses services. A avoir vu Abou Ghraib on s’en serait douté, remarquez. Un journaliste, à la vue de ces documents révélateurs avait affirmé "qu’aujourd’hui c’était bien pire" (*4). Et effectivement : en 2001, le congrès, bien manipulé par le 11 septembre avait "automatiquement" ressorti l’assassinat comme arme possible, malgré l’interdiction formulée en 1975 sous Gerald Ford, cet autre pantin présidentiel. La demande de Bush était très claire sur le sujet (*5)

Le 11 septembre a donc aussi comme effet secondaire passé assez inaperçu, de rouvrir la voie royale aux "opérations spéciales", de la CIA, à savoir les assassinats ciblés chers à l’ère Nixon ! Bush a-t-il fait assassiner des opposants ? Très certainement : de tous les présidents, c’est lui qui a les placards de cadavres les plus remplis, pour sûr, on vous en a parlé ici à plusieurs reprises. Le 11 mars 2009, le journaliste Seymour Hersh, lors d’une conférence mémorable, parlait même d’un "executive assassination ring’, lié directement au pouvoir (*7). Hersh mettait ce soir là l’accent sur les opérations à l’étranger : or, il est évident que certaines ont eu lieu aussi sur le territoire américain. Comme au plus beau temps d’Olson. L’affaire Connell, l’homme qui détenait les secrets électoraux de Bush, est bien là pour le prouver.

La disparition en effet sous l’ère Bush d’un autre spécialiste, celui-dit de l’anthrax, déclaré comme Olson "dépressif" a en effet ravivé ces craintes, cinquante années après. La CIA, qui jurait avoir changé de méthodes et s’interdisait désormais les assassinats depuis 1975 et la remise du rapport Olson à Gerald Ford n’a pas beaucoup changée semble-t-il. Olson avait une autre particularité : il travaillait à Fort Detrick, dans le Maryland. L’un des hauts lieux des manipulations et expérimentations médicales militaires. Dans le bâtiment 470, surnommé "Fort Doom" datant des années 50, qui s’est toujours chargé des recherches sur l’anthrax et d’autres bacilles ou virus. Malgré l’interdiction par Nixon du 11 novembre 1969 d’utiliser des armes chimiques (l’agent orage étant appelé simple "défoliant" !) , or ces travaux n’ont jamais cessé à Fort Detrick. 

En 2001, Stephen Atfill, chercheur au CV très particulier, qui avait aussi fait un tour dans les années 80 par l’Afrique du Sud auprès des forces spéciales du pays, pas vraiment réputées pour être de gauche (elles étaient plutôt néo-nazies), avant d’intégrer le SAIC, y travaillait aussi. ll y avait accédé en jouant de faux diplômes déclarés véritables et avait donc eu accès à de l’anthrax. Normal aussi qu’il se voyait accusé en 2002 d’être le disséminateur possible de la vague de 2001 : son cas n’ a en fait jamais été entièrement élucidé, Atfill ayant poursuivi ses accusateurs et ayant gagné des procès engagés contre lui, notamment par le NYT. Le gouvernement mis en cause par la presse se tournant lui, comme un contrefeux aux accusations contre Atfill, vers un autre employé, Bruce Edwards Irvins, un microbiologiste lui aussi, chercheur en biodéfense à la United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases (USAMRIID) situé cette fois à Fort Meade. Ses sujets d’étude : le virus ebola, l’anthrax.... et la fièvre porcine... Une enquête était en cours le concernant quand soudain on le retrouve... suicidé. Un de plus.

C’est le syndrome Olson qui réapparaissait : Bruce Edwards Irwins était subitement devenu ... dépressif... lui aussi avant de mettre fin à ses jours. "Le fait que Irvins se soit apparemment suicidé peu de temps avant que soit faite cette annonce a amené plusieurs personnes à croire qu’il était le bouc émissaire d’un vaste complot. Malgré les circonstances suspectes, aucune autopsie n’a été effectuée sur le corps de Irvins. Son avocat était certain que Irvins, qui a coopéré tout au long des 6 années qu’a duré l’enquête, était innocent des cinq décès reliés à l’anthrax." Encore une fois, c’est le New-York Times qui conclut de manière géniale, le journal ayant eu maille à partir avec Atfill ; «  Que ce serait-il produit si le Dr Hatfill s’était suicidé en 2002, tel que le craignaient ses amis ? Est-ce que les enquêteurs auraient alors publié leur conclusion et déclaré que l’auteur était mort ?" Visiblement, le cas Atfill n’est pas réglé, pas comme celui de l’infortuné Edwards. Il est des morts plus pratiques que d’autres, sans doute. 
 
Pour parfaire le tableau, le 7 février 2009, une brève succinte annonçait la fermeture d’un laboratoire pour "inventaire". Ne cherchez pas où : c’était encore à Fort Detrick : "la U.S. Army Medical Research Institute of Infectious Diseases (USAMRIID) a suspendu les activités de recherches impliquant des agents et toxines biologiques. Les officiels des l’armée ont mis cette mesure en place après avoir découvert des problèmes apparents avec le système d’inventaire pour les biomatériaux et microbes à haut risque à l’installation à Fort Detrick, au Maryland". Oui, c’était bien le labo d’Irvins : "Le laboratoire était sous surveillance intense depuis août, quand le Federal Bureau of Investigation (FBI) a désigné l’ancien chercheur de l’USAMRIID Bruce Ivins comme le responsable des attaques aux lettres d’anthrax en 2001". Parmi les fioles manquantes... de la "Venezuelan Equine Encephalitis"...quelques jours plus tard, mise au point de l’armée : les fioles manquantes ont été détruites, tout simplement. On aimerait bien le croire... 
 
Dans le prochain épisode, nous verrons que la CIA ne s’est pas limitée à ce genre de manipulation de produits dangereux, bien au contraire...
 
(1) "The Olson lawyers will seek to explore all the circumstances of Dr Olson’s employment, as well as those concerning his death. In any trial, it may become apparent that we are concealing evidence for national security reasons and any settlement or judgement reached thereafter could be perceived as money paid to cover up the activities of the CIA".
(2) "On June 6, the US national archives released some 27000 pages of secret records documenting the CIA’s Cold War relations with former German Nazi Party members and officials".
(3) "The documents show that the CIA was in possession of Eichmann’s pseudonym two years before the Mossad raid". 
(4) "It’s interesting, James Bamford, who wrote Puzzle Palace, well known for his work on the CIA and National Security Agency, etc., in the Times is quoted as saying, “What’s going on today makes the ‘family jewels’ pale in comparison.” 
(5) ""free up the intelligence system from some of its constraints".
(6) "We are not going to find the kinds of spies we need in monasteries."
(7) "Under President Bush’s authority, they’ve been going into countries, not talking to the ambassador or the CIA station chief, and finding people on a list and executing them and leaving. That’s been going on, in the name of all of us". La création de lois spéciales l’avaient permis : “Under the Bush Administration’s interpretation of the law, clandestine military activities, unlike covert C.I.A. operations, do not need to be depicted in a Finding, because the President has a constitutional right to command combat forces in the field without congressional interference.” ; 
Documents joints à cet article
De Victor Jara à Guantanamo : la même CIA (5) De Victor Jara à Guantanamo : la même CIA (5) De Victor Jara à Guantanamo : la même CIA (5) De Victor Jara à Guantanamo : la même CIA (5) De Victor Jara à Guantanamo : la même CIA (5)
Mots-clés
Faites un don

Renseignement


par morice vendredi 4 septembre 2009 - 41 réactions Ecouter en mp3 (Readspeaker)


http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/de-victor-jara-a-guantanamo-la-56885


http://www.marcfievet.com/article-35698837.html
Partager cet article
Repost0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 11:44
Logo de Électricité de France


A DIFFUSER LARGEMENT .... ! ! !

       Bonjour,

       ce message pour vous faire partager mon expérience toute fraîche
       d'hier et vous éviter quelques désagréments.....

       Dans la journée le "service facturation d'EDF" a essayé de nous
       contacter à notre domicile. Le soir

       venu, je téléphone à EDF (le numéro se trouve sur vos factures,
       prix d'un appel local).

       Après m'être assurée de ne pas avoir d'arriérés (on ne sait
       jamais), je demande à être mise en

       contact avec un conseiller.

       Une personne me répond, et me demande l'objet de mon appel. Je
       lui rétorque que leur service

       facturation a essayé de nous joindre dans la journée et que je
       désirais savoir pourquoi, et là, grande

       surprise : il n'y a pas de service facturation chez EDF
       démarchant téléphoniquement les clients.

       En fait, des commerciaux se faisant passer pour des agents d'EDF
       mais travaillant pour la

       concurrence démarchent les personnes et se déplacent aussi à
       leur domicile. Le but? Obtenir copie

       de leur facture pour s'approprier leurs références clients et
       tout renseignement utile.

       Après quoi, leur abonnement est résilié sans qu'elles puissent
       s'y opposer et elles se retrouvent chez

       un autre fournisseur.

       Aucun moyen de recours ni pour vous, ni pour EDF, étant donné
       que désormais tout se traite par

       téléphone. Le pire c'est qu'ensuite, on m'a expliqué qu'il est
       très difficile de reprendre un abonnement

       chez EDF, que cela peut être long et coûteux.

       Donc, il faut être prudent, ne rien communiquer (EDF a toutes
       les informations) et prévenir un

       maximum de personnes autour de vous.

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 11:30
banquier
Résumé de ces 15 derniers jours (2eme partie)


septembre 2, 2009 par fonzibrain


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/22/ne-surtout-pas-oublier-que-le-4-juinlinstitut-pasteur-a-dit-il-va-falloir-vacciner-tout-le-monde/
et oui ils l’ont déja dit,TOUT LE MONDE SERA VACCINÉ.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/23/pour-israelles-activistes-non-armes-sont-consideres-comme-une-menace-et-se-reserve-le-droit-de-tirer-des-bombes-lacrymogene-en-pleine-tete/
et wé,en israél on s’emmerde pas,on défonce la gueule aux gens ,surtout si ils sont désarmés.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/24/447/

ou comment la russie fait amende honorable,”nous sommes dépassés” qu’il dit !


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/24/lancien-secretaire-detat-a-la-securite-interieure-tom-ridge-denonce-linstrumentalisation-de-la-menace-terroriste-enfin/
la vérité mes amis,la seule vérité .


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/24/ultra-loldans-la-serie-24h-jack-bauer-fait-semblant-de-menacer-de-tuer-les-enfants-dun-terroristeet-on-apprend-aujourdhui/
jack bauer existe,c’est la cia.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/24/madoff-veut-sortir-de-prisonon-le-dit-victime-dun-cancer-en-phase-terminalelolil-veut-faire-comme/

Madoff veut sortir de prison,il va inventer tout ce qu’il peut pour y arriver.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/24/glenn-beck-reasonable-questions-for-unreasonable-times/

glenn beck assure et pose les bonnes questions.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/25/chief-inspector-mike-neville-of-scotland-yard-says-that-in-london-just-one-crime-is-solved-a-year-by-every-1000-cctv-cameras/

et oui,les caméras ne servent à rien,sauf à ficher et stocker la vie des gens.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/25/la-japan-airlines-envisage-de-supprimer-5-000-emplois-dici-2012/
si le japon dit cela c’est que au minimum la crise va durer jusqu’à 2012.cqfd


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/25/si-la-pandemie-le-justifie-le-gouvernement-est-pret-a-acheter-jusqua-600-millions-de-doses-cest-a-dire-deux-doses-pour-chaques-americains-si-nos-gouvernements-achetent-de-quoi-vacciner-toute-la-p/

tout le monde sera vacciné et tout le monde sera empoisonné.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/25/police-state-2009-if-you-refuse-vaccines-you-get-1000-fine-quarantine/
,non ce ne sera obligatoire,la preuve !


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/25/vaccination-a-la-chaine-contre-la-grippe-au-quebec/

se faire vacciner comme on va au mac do,résultat la m^me merde dans le corps.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/25/leconomie-mondiale-atteindra-son-plus-bas-niveau-dans-la-deuxieme-moitie-de-la-presente-annee-ecrivait-m-roubini-hier-dans-un-commentaire-publie-dans-le-financial-times-lollhiver-va-etre-chaud/

on va délirer cet hiver,moi je vous le dis.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/26/celui-qui-tout-au-long-de-la-journee-est-actif-comme-une-abeille-fort-comme-un-taureau-bosse-comme-un-cheval-et-qui-le-soir-venu-est-creve-comme-un-chien-devrait-consulter-un-veterinaire-il/

lol,l’esclavage moderne.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/26/grippe-des-membres-du-personnel-de-sante-peu-enclins-a-se-faire-vacciner/

si le personnel de santé ne veut pas se faire vacciner,vous voulez vous m^me vous faire vacciner.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/26/revenons-deux-secondes-sur-cette-histoire-de-bonus/

les tarders sont responsables,à nous de le faire savoir.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/26/connaissez-vous-le-le-tittytainment/

preuves pas A+B que nous sommes abrutis et cela est fais exprès.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/26/armee-americaine-fiche-les-journalistes-desireux-daccompagner-les-troupes-en-afghanistan-en-jugeant-si-leurs-articles-sont-generalement-positifs-ou-negatifs-et-sil-est-possible-dinfluencer/

le journaliste libre n’existe plus,ouvrez un journal et vous le verrez.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/27/le-gouvernement-municipal-de-shanghai-sapprete-a-autoriser-davantage-de-banques-et-entreprises-a-utiliser-le-yuan-pour-effectuer-des-reglements-internationaux-les-chinois-abandonnent-peu-a-peu-le-do/

la Chine s’est réveillé,que va t-il se passer ?


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/27/le-taux-de-chomage-reel-atteint-16-selon-un-responsable-de-la-fed-cest-beau-de-voir-que-nous-avons-raison/

voila la réalité pret de 20% de chomeurs !!!!! pauvre USA !!


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/27/toyota-envisage-de-reduire-sa-production-de-10-dans-le-mondecela-signifie-pas-de-reprise-en-vue/

la crise est finie,la preuve !


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/27/la-municipalite-de-grignyen-failliteest-dorenavant-gere-par-le-prefetest-ce-que-cela-va-arriver-a-la-france/
la situation de la france dans deux ou trois ans.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/28/la-fdic-dresse-un-tableau-tres-sombre-de-la-situation-des-banques-lolalors-il-y-a-une-reprise-sans-emploiset-les-banques-continuent-a-faire-faillitemais-la-crise-est-finie/
le fdci fait fallite,le chomage est à 16% et la reprise ne créera pas d’emploi,whaou !!! le tableau est noir.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/28/bill-bonner-en-remet-une-couche/

bonner démontre que c’est foutu.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/28/questions-for-obama-civilian-national-security-force-big-as-the-military-who-is-the-enemy/

un moment de télé extraordinaire,j’airarement un journaliste faire ce que beck a fait ce jour la !!!!!!


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/29/perspective-de-chaos-en-afghanistan-apres-le-bourrage-durne-massif-des-dernieres-elections/

le guerre en afghanistan est loin d’être finie,pauvres gens.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/29/pourquoi-la-folle-furieuse-margaret-changla-boss-de-lomsa-rencontre-toute-ces-fondations-qui-parlent-ouvertement-deugenisme/

INCROYABLE,REGARDEZ CELA C’EST INCROYABLE !!!!!!


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/29/berlusconi-innove-et-colle-un-proces-a-un-journalparceque-ce-dernier-fait-son-son-travail-et-pose-des-questions/

démentiel,totalement démentiel,berlusconi-mussolini est de retour.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/29/margaret-chan-dans-liberation-dit-en-parlant-des-vaccins-meme-avec-les-produits-de-qualite-il-y-a-toujours-des-effets-secondaires-ha-bonmeme-dans-les-bons-vaccins-lol-comment-avoir-confian/

INCROYABLE,Chan dit la vérité elle se couvre ,c’est dingue.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/31/absolument-incroyablela-fed-refuse-de-dire-combien-dargent-et-a-qui-elle-a-donne-de-largenten-disant-que-cela-detruirait-le-systeme-ho-ho-hovous-vous-rendez-compte-du-foutage-de-gu/

FOU,complètement fou,il n’y a pas de mot pour expliquer cela,c’est très très grave,c’est gravissime même.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/31/connaissez-vous-rene-quintonet-son-eau-isotoniquequi-remplace-le-sang/

de l’eau de mer remplaçant le sang !!!! on tue des gens pour de l’argent.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/31/max-keiser-le-dollar-ne-vaut-plus-rien/

et cela date d’un an,le dollar est encore plus mort aujourd’hui,


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/31/ils-veulent-nous-faire-payer-une-taxe-carbonepourtant-de-nombreux-systemes-de-propulsions-existentvoila-un-petit-train-qui-fonctionne-avec-un-champ-magnetique-modifiecela-fait-des-annees-que-ca-exi/

et wé,les énergies propre existent,mais on ne vous les donnera pas,sinon vous serez heureux.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/31/dans-17-anstout-lor-aura-ete-exploiteet-13-ans-pour-largent-quand-je-vous-dis-quils-vont-tuer-tout-le-monde-sans-mineraispas-possible-de-produiredonc-les-consommateurs-ne-sont-plus-necess/

INCROYABLE,y’a plus d’or !!!!!!! c’est très très significatif ,réflechissez à ce qui va se passer.


http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/31/du-fluorure-de-sodium-etait-ajoute-a-leau-afin-de-rendre-les-humains-steriles-et-forcer-les-prisonniers-des-camps-de-concentration-a-demeurer-dociles-et-les-usa-font-pareil-aujourdhuiet-cela-d/

ON nous empoisonne,c’est vrai,cela n’est pas un délire.


Bon voila encore des infos délirantes,on arrive au bout.

Cela fait un mois que je tiens ce blog et tout empire,chaque jours on se rapproche du début de la série de méga crise qui mènera au NWO,ceux qui ne veulent pas y croire malgrè toutes ces infos,ne vous en faites pas,dans peu de temps vous serez obliger de l’accepter.

Mon Dieu,comment notre monde est fou,c’est INCROYABLE.

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 11:25

 



"Son modèle social, tel que le Gl de Gaulle l'avait imaginé avec le Conseil National de la Résistance, est menacé
".
Dites vous !



Ce qui sous entendrait que ce modèle pourrait faire l'objet d'attaques à venir.
Mais le système est déjà plus que menacé, nous assistons impuissant(es) aux derniers soubresauts dudit système mis en place par le CNR et démembré par les prétendus héritiers du Gl de Gaulle :

* retraites manipulées
* travail du dimanche (imposé avec le saule liberté de refuser 3 dimanches par an)

* interdiction de dire ce que l’on pense (« casse-toi, pov’Con », « je te vois, Sarkozy », …..)
* Liberté d'expression supprimée (Hadopi II et surveillance des mails et bien d’autres….)
* discrimination relative à la reconnaissance de la souffrance des "Pupilles de la Nation de 39/45" (la 3éme est en route avec la promesse électorale, le rapport "finalisé" Audouin, la commission mise en place avec la complicité d'associations de "Pupilles" - une seule a osé refuser le siége qui lui était attribué, empêchant ainsi que l'unanimité de trahison s'accomplisse comme lors de la commission Dechartre de 2004 - et d'anciens combattants......).


Je rappelle que les "Pupilles de la Nation de 39/45" sont les enfants des "Morts pour la France de 39/45", morts en combattants l'ennemi, morts quelque part pour avoir donné suite et corps à « l’Appel du 18 Juin » et ceux d’avant l’Appel, morts de la « campagne de France ». Voir  sur ce sujet
http://www.marcfievet.com/article-29509802.html

 

La dictature n’est pas en marche. Elle est là!

 

Elle est bien présente, tapie dans toutes les lois scélérates que l’on nous impose avec des parlementaires félons qui n’ont qu’un seul souci, complaire au « gauleiter Français » prisonnier de ses pulsions, démangeaisons et prurit divers et variés .

La dictature est dans tous les actes au quotidien :

  • flicages toujours plus novateurs que leurs prédécesseurs
  •  radars – sous couvert de sécurité routière, alors que leur raison d’être est d’occuper l’esprit des citoyens automobilistes et de les faire vivre dans la peur du dépassement….. qui fait craindre amendes, retraits de points et du permis, nouvelle forme d’esclavage.

Et entre nous soit dit, le Pouvoir s’en bat l’œil, émotionnellement, des morts sur la route.

Pourquoi ne combat-il pas avec véhémence, les morts par cancer (50 000 par an) ? Simplement parce qu’il ne peut taxer les cancéreux et que ce combat lui incombe (financièrement) et qu’il n’assume pas, en la matière, ses responsabilités. Soyez assurés que s’il pouvait taxer les cancéreux et autres, cela deviendrait une priorité nationale

  • « Aidants » de clandestins, condamnable à l’avance par décision du Pouvoir (décisions Hortefeux et Besson : tant de gardes à vue définies, avant !). Sur ce sujet Israël nous a rejoint : Aidants et aidés, mêmes peines (il faut le faire au pays qui a créé la distinction de « Juste parmi les nations » et qui oublie que de nombreux Français ont payé de leur vie, le courage et le cran de les sauver et leur permettre de faire une telle saloperie chez eux. Digne des meilleurs décisions de la Gestapo, reprises à leur compte par les tenants actuels des flics et autres supplétifs miliciens nationaux – dont un « Pupille de la Nation » : Eric B)

 

Quand aux oppositions, n’en parlons pas. Elles sont inexistantes parce que muselées par le nombre… et aussi par leurs complicités et complaisances. Souvenez vous :

  • Février 2008 (ratification du traité de Lisbonne), le PS complice à 86% de ses parlementaires. Or qu’est cette ratification si ce n’est la suppression de l’Etat-nation France qui doit dès lors s’effacer devant le Nouvel Ordre Mondial (le « N.O.M », innommable tel celui du Dieu des Juifs – voir à cet effet « Bilderberg », les « Protocoles des sages de Sion » un faux de 1920, interdit en France – Pourquoi interdire un faux ? si ce n’est parce que dans ce faux, il y a un fonds de vérité qu’il ne faut pas connaître. Ce qui est loin d’être une affirmation, mais un questionnement sérieux - )
  • Juilet 2008 (modification de la Constitution de 1958 avec attribution au seul chef de l’Etat de s’octroyer) :
    • article 16, les pleins pouvoirs avec l’accord des présidents du Sénat et de l’Assemblée – tous deux UMP –  avant il fallait le cote du Parlement à 60%
    • article 35, la liberté de déclarer, seul, la guerre, sa seule obligation est d’en informer dans les 3 jours qui suivent les parlementaires, qui n’ont plus voix au chapitre, ainsi est la décision qu’ils ont choisie ! Sic.

Il s’est trouvé un J.Lang (PS) pour dire OK……..

  • Septembre 2008 (simulacre de choix des parlementaires d’envoyer en Juin 2008, et donc avec effet rétroactif,  des militaires en Afghanistan, contre toute attente et surtout avant la modification de la Constitution). Souvenez vous :
    • Juin 2008 : envoi de 800 hommes, alors que cela aurait du se faire, à ce moment, avec l’accord du Parlement (exposé, discussions et vote), puisque la constitution n’était pas encore changée …
    • Juillet 2008 : modification de la Constitution (au fait qui se souvient des anciens termes des articles 15 et 35 ?)
    • Septembre 2008 : simulacre de décision des parlementaires, déguisé
      • Présentation de la décision du petit dictateur
      • Vote chambre par chambre de la décision (nécessaire 50% + 1 voix) et non au Congrès (nécessaire 60%) et dans ce vote il y a eu là aussi manipulation
        • Vote normal à l’Assemblée (343 pour soit 60,9%)
        • Vote trafiqué au Sénat : (qui est passé de 333 à 343 Sénateurs)
          • 21 Septembre 2008 : vote de renouvellement du 1/3 du Sénat. Les sénateurs non réélus restant Sénateurs jusqu’au démarrage de la nouvelle session sénatoriale députant le 01 Octobre 2008
          • 22 Septembre 2008 : session extraordinaire du Sénat, avec la participation au vote des Sénateurs non réélus et éviction des néo sénateurs, et ce en vue de décider, après coup de ce qui existait déjà (liberté prise par tapport à la modification de la Constitution non encore acquise) : l’envoi de troupe en Afghanistan. (209 pour, soit 62,8%, alors qu’avec la nouvelle composition on arrivait à 203 pour, mais avec 343 au lieu de 333, soit 59,2%. Cela va pour le vote chambre par chambre mais donne 546 voix au congrès pour 552 requises pour que la décision soit entérinée)
          • 01 Octobre 2008 : session ordinaire du Sénat

Alors que ce vote attendait depuis Juin 2008, y avait-il urgence et péril à attendre le 01 Octobre 2008 pour faire voter les sénateurs ?

Oui le péril était que si on avait respecté le calendrier et la procédure :

au Sénat la majorité nouvelle s’y opposait

et qu’avec le Congrès les 60% n’auraient pas été atteints.

                                               Et donc l’envoi des 800 hommes aurait été invalidé !

 

Personne n’a réagit.

Consensus quasi général (parlementaires, Conseil d’Etat, Conseil constitutionnel, citoyens, …..) excepté pour quelques excentriques tentant désespérément de dénoncer.

 

La dictature a encore de beaux et longs jours devant elle.

Le Peuple (ex-souverain) ne bougera jamais !

Il est trop couard et trop enfermé sur ses « privilèges » dont celui de la fermer par peur de perdre…… Mais au fait perdre quoi, puisqu’il n’a plus rien à perdre, même pas son honneur.

 

En 1789, il fallut moins que cela pour que la prise de la Bastille existât.

Qu’attendons nous pour prendre l’Elysée ?

Il est vrai qu’en 1789, il n’y avait pas la télé, la voiture, les congés payés, la sécu, les retraites, la liberté d’expression, le bouclier fiscal, les paradis fiscaux, la force de frappe nucléaire, l’Etat d’Israël, l’extraction du Pétrole et de l’uranium et que les gens du Peuple crevaient de faim et d’idéal…. Ce qui nous manque en 2009 et pour les années à venir….. et surtout après 2010 (les régionales).

 

Nicolas, tu peux dormir sur tes deux oreilles, le Peuple reconnaissant et couard te réélira en 2012 et peut-être, si tu t’y prends mieux, ad-vitam.

Un sacré challenge reconnais le, tu serais ainsi le premier président à bénéficier de cette mesure.

Inutile d’instaurer plus avant ta dictature.

Tu es assuré du succès à venir car le Peuple travaille pour toi, mieux même que tes esclaves parlementaires, desquels tu ne peux rien attendre, excepté trahisons et coups fourrés. Rapproches toi de tes chers petits compatriotes Français.

 

Précédent article : http://www.marcfievet.com/article-33587846.html (à lire ! Eva)

 

 

Kelly-Eric Guilon,

« sous-Pupille de la Nation de 4éme Catégorie de 39/45 » depuis 2000

http://www.marcfievet.com/article-33731828.html



Bien joué, Kelly-Eric Gilon !

Tu as raison ! Je ne suis pas dupe,
le modèle social français, par exemple,
rend l'âme, au moment où les hypocrites du Gouvernement
reconnaissent qu'il est bien utile en temps de crise !
Mais j'avais voulu ménager nos Généraux,
comme tu peux le constater, j'y suis allée doucement !

Et puisque tu m'as si obligeamment,
et pertinemment, répondu,
je te fais un petit cadeau :
D'actualité ! (propagande de guerre le 14 juillet,
voir sur mon blog R-sistons à la désinformation:
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-33734697.html)

A bientôt, et merci d'avoir pris ta plume
pour nous conter fleurettes sarkoziennes !

Eva R-sistons

http://www.marcfievet.com/article-33741718.html


 

http://r-sistons.over-blog.com/article-33742978.html

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 10:48


Santé


Actualités
publié par SERA7477 (La vérité est ailleurs) Avant-hier 10H59
Mafias pharmaceutiques

http:// www.medelu.org/spip.php?article265

par Ignacio Ramonet


Très peu de médias en ont parlé. L’opinion publique n’a pas été alertée. Et pourtant, les inquiétantes conclusions du Rapport Final [http:// ec.europa.eu/comm/competition/sectors/pharmaceuticals/inquiry/index." name="nh1" href="#nb1">1] rendu public par la Commission européenne le 8 juillet dernier sur les atteintes aux principes de la concurrence dans le domaine pharmaceutique méritent d’être connues des citoyens et largement diffusées.

Que dit le Rapport ? En résumé : que, en matière de commercialisation des médicaments, la concurrence fonctionne mal, et que les grands groupes pharmaceutiques internationaux ont recours à toutes sortes d’arguties et de tripatouillages pour empêcher autant que possible l’arrivée sur le marché européen de remèdes plus efficaces et surtout pour disqualifier les médicaments génériques beaucoup moins chers.

Conséquence : le retard du consommateur à accéder aux génériques se traduit par d’importantes pertes financières pour les patients eux-mêmes mais également pour les systèmes de Sécurité sociale à la charge des États (et donc, aussi, des contribuables).
Les médicaments génériques sont identiques, en ce qui concerne leurs principes actifs, leur dosage, leur forme, leur sûreté et leur efficacité, aux médicaments originaux produits en exclusivité par les grands monopoles pharmaceutiques. La période d’exclusivité, qui démarre à partir du moment où le produit est mis en vente, est d’une dizaines d’années ; mais la protection du brevet de la molécule originale dure deux décennies. Ce n’est qu’à partir de ce moment-là que d’autres fabricants (souvent de pays du Sud comme le Brésil, l’Inde, Cuba, l’Argentine ou la Malaisie) ont alors le droit de produire des génériques dont le prix est d’environ 40% moins élevé. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la plupart des gouvernements recommandent l’usage de médicaments génériques parce que, en raison de leur coût inférieur, ils favorisent l’accès équitable aux soins de santé des populations exposées à des maladies évitables [
2].

L’objectif des grandes firmes pharmaceutiques consiste donc à retarder, par tous les moyens possibles, la date de péremption du brevet. Elles multiplient dans ce but le brevetage de compléments superflus de la molécule originale (un polymorphe, une forme cristalline, etc.) qui entraînent artificiellement le prolongement de leur contrôle sur le médicament et interdisent l’arrivée sur le marché des génériques équivalents.

Le marché mondial des médicaments représente quelque 700 milliards d’euros [3]. Une douzaine de groupes géants, dont les sept principaux qu’on surnomme "Big Pharma" - Bayer, GlaxoSmithKline (GSK), Merck, Novartis, Pfizer, Roche, Sanofi-Aventis -, contrôlent la moitié de ce marché. Leurs bénéfices sont supérieurs à ceux réalisés par les puissantes firmes du complexe militaro-industriel. Chaque euro investit dans la mise au point d’un médicament de marque, rapporte aux monopoles pharmaceutiques à peu près mille euros... [4] Et trois de ces groupes - GSK, Novartis, Sanofi - s’apprêtent à gagner des milliards d’euros supplémentaires au cours des prochains mois grâce aux ventes massives du vaccin contre le virus A(H1N1) de la nouvelle grippe.
Ces masses gigantesques de liquidités procurent aux Big Pharma une puissance de feu financière absolument colossale. Qu’ils utilisent en particulier pour tenter de ruiner, au moyen de coûteux procès à répétition, les modestes fabricants de génériques. Les innombrables lobbies à leur solde harcèlent de surcroît, en permanence, l’Office européen des brevets (OEB), dont le siège est à Munich (Allemagne), dans le but de retarder le plus longtemps possible les autorisations d’entrée sur le marché des médicaments génériques. Ils lancent également des campagnes mensongères sur ces remèdes bioéquivalents pour tenter d’effrayer les patients. Résultat de toutes ces misérables manœuvres, selon le récent Rapport de la Commission européenne : les citoyens ont dû attendre, en moyenne, un inutile délai de sept mois pour accéder aux génériques, ce qui s’est traduit par un surcoût de quelque trois milliards d’euros déboursés par les patients, et par une augmentation d’environ 20% des budgets des Systèmes publics de santé européens.

Mais l’offensive des firmes pharmaco-industrielles ne se limite pas à l’Europe. Elles se retrouvent également impliquées dans le coup d’Etat du 28 juin dernier contre le président Manuel Zelaya au Honduras, un pays qui importe tous ses médicaments fabriqués fondamentalement par les "Big Pharma". Le président renversé était en train de négocier - depuis l’entrée du Honduras, en août 2008, au sein de l’ALBA (Alliance bolivarienne des peuples d’Amérique) -, un accord commercial avec La Havane pour importer des génériques cubains et réduire ainsi les dépenses de fonctionnement des hôpitaux publics du Honduras. Par ailleurs, lors du Sommet du 24 juin dernier, les présidents de l’ALBA s’étaient engagés à "réviser la doctrine sur la propriété industrielle", soit, en d’autres termes, l’intangibilité des brevets en matière de médicaments. Ces deux projets, qui menaçaient directement leurs intérêts, ont conduit les firmes pharmaceutiques transnationales à appuyer sans hésitation le mouvement putschiste qui a renversé le président Zelaya [5].

De son côté, le président des Etats-Unis, Barack Obama, engagé dans une réforme du système de santé qui laisse quelque 47 millions d’Américains sans couverture santé, affronte lui aussi la colère du complexe pharmaco-industriel. Ici, les sommes en jeu sont démentielles (les dépenses de santé représentent l’équivalent de 18% du PIB des Etats-Unis, soit environ 190 milliards d’euros...) et demeurent sous le contrôle d’un puissant lobby d’intérêts privés qui rassemble, outre les "Big Pharma", les grandes compagnies d’assurances et tout l’énorme secteur des cliniques et des hôpitaux privés. Aucun de ces acteurs n’accepte de perdre ses fabuleux privilèges. C’est pourquoi, avec le soutien des médias les plus conservateurs et la machine du Parti républicain, ce lobby dépense des dizaines de millions de dollars dans des campagnes de désinformation et de calomnies pour tenter de faire capoter cette indispensable réforme de la santé.

C’est une bataille capitale. Et ce serait dramatique si les mafias pharmaceutiques l’emportaient. Car elles redoubleraient alors d’efforts pour attaquer, en Europe et dans le reste du monde, le déploiement des médicaments génériques et ruiner l’espoir de mettre sur pied des systèmes de santé moins coûteux et plus solidaires.

 

 

Notes

[1]  http:// ec.europa.eu/comm/competition/sectors/pharmaceuticals/inquiry/index.html

[2]  Il convient de rappeler que 90% des dépenses de la grande industrie pharmaceutique pour mettre au point de nouvelles molécules sont consacrés à soigner des "maladies de riches" dont souffre seulement 10% de la population mondiales.

[3]  Selon l’agence Intercontinental Marketing Services (IMS) Health, 19 mars 2009.

[4]  Cf. Carlos Machado, "La mafia farmacéutica. Peor el remedio que la enfermedad", 5 mars 2007 (www.ecoportal.net/content/view/full/67184).

[5]  Cf. Observatorio Social Centroamericano, 29 juin 2009.

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=5949

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 10:39
Samedi 5 septembre 2009
                                                   

                       
Spécial désinformation, tremplin de la dictature
Introduction, par Eva R-sistons.
                                   

                             Désinformation, dictature,
                                     par Eva R-sistons

Alerte ! Nous avions les prémices d'une dictature.. en France, via Sarkozy, mais aussi au niveau de la planète.  Maintenant, nous allons y entrer de plain-pied ! 

Avec la grippe, pardon la gripette, une chance pour le Futur Désordre Mondial criminel, ou plus exactement ce qu'on appelle "Le Nouvel Ordre Mondial", un euphémisme ! Comme pour la "modernité", chaque fois que le mot est employé, alerte, souriez, vous êtes roulés ! Modernité, cela signifie en réalité régression, casse sociale, des services publics, etc, vous êtes intelligents, vous savez de quoi il en retourne. 

Cette gripette, dont la dangerosité est inversement proportionnelle au bruit fait dans les Médias, est la dernière trouvaille de nos bienfaiteurs, vous savez, les marionnettistes qui manipulent en coulisses les événements pour avoir d'encore plus gros comptes en banque, encore plus de résidences, des baignoires en diamant et des yachts plus longs... Et beaucoup, beaucoup de repas aux Fouquet's de la planète... Et cette gripette permettra à l'Oligarchie, entre autres, d'accroître sa domination sur nous. Jolie société, "démocratie irréprochable" comme dit notre ami Sarkozy !  Nos moindres faits et gestes sont épiés et consignés, nos médias sont des courroies de transmission des Seigneurs de la planète (hé, hé, on a fait 1789 pour en arriver là ?), nous imposons notre charmante démocratie à tous ceux qui n'en veulent pas, d'accueillants camps de concentration sont en préparation pour ceux qui ne se pâment pas devant les changements qui nous attendent, la Police se voit contrainte de renoncer à ses missions de proximité pour des opérations plus musclées, les délinquants en herbe sont criminalisés et les vrais criminels, mais en col blanc, sont...blanchis, etc etc, vous êtes au parfum.




"Selon que vous serez puissant, ou misérable", même bébés...
Le talent de Laplote, courez voir ses derniers chefs-d'oeuvre, ici:
http://laplote.over-blog.fr
(dessin spécialement POUR les lecteurs de R-sistons)


Et maintenant, avec notre grippe porcine (on a eu le veau aux hormones, la vache folle, le poulet à la dioxine, le porc aux antibiotiques, etc, jolie société !), voici s'ouvrir devant nous une nouvelle étape : Hortefeux, notre sympathique et souriant Ministre de l'intérieur, vient de signer une convention avec les médias... "dans quelques temps, les médias ne diffuseront que des infos type Tchernobyl 1986.... les gens du ministère et les adoubés seront les seuls à parler" !

Tchernobyl ! J'étais journaliste sur une de nos grandes chaînes de télévision, quand la catastrophe se produisit. Chouette ! Le nuage a eu le bon goût de s'arrêter à la frontière. Je venais de mettre au monde un fils, et je faisais avec lui de beaux châteaux avec un sable arrosé par le nuage arrêté à la frontière. Las ! Un chercheur du CNRS me contacta. Il était un brin méfiant, ou un brin curieux, et il venait de faire ses propres analyses qui coïncidaient avec celles de nos voisins allemands, mais pas du gouvernement français. J'en informais aussitôt mon Rédacteur en Chef... et tout continua comme avant. Silence médias !! Et tant pis pour notre santé, ça c'est un détail !


Et maintenant, avec la gripette, ça sera pareil, mes cocos ! L'info officielle... Les Médias devront se taire.

Mais voilà, il y a nous... les blogueurs ! Et certains blogueurs aiment la liberté, une liberté qui, justement, ne plaît pas du tout à nos auto-proclamés bienfaiteurs (sauf s'ils sont devant un micro ou une caméra). Et que croyez-vous qu'il va arriver ??? Comment se débarrasser des amoureux de la liberté, de la vérité ? La gripette sera l'occasion idéale, sans doute, de faire avancer le NOM et sa démocratie... "moderne" ! Oui, le prétexte pour faire taire les gêneurs, et sous couleur de "démocratie irréprochable", de supprimer ce Média parallèle qui, lui, dénonce les mensonges.. comme celui du 11/9, justement ! (Attendez-vous à un festival de "vérités", dans quelques jours ! Une Pensée vraiment unique !)


Et donc, mes amis, au nom de la gripette qui doit faire si peur, on restera chez nous au lieu d'aller manifester qui, avec les lycéens, qui, avec les chercheurs, qui, avec les profs, ou les médecins, ou les avocats, ou les chômeurs, ou les grévistes, ou les artistes, etc, etc, et puis une bonne nouvelle ne venant jamais seule, en prime il faudra surtout empêcher une autre voix, en dehors de l'officielle, et donc, suivez mon regard, il faudra interdire aux blogueurs frondeurs, ou trop curieux, de s'écarter de la version gouvernementale ! Comment ? Mais en fermant ces satanés blogs, après avoir au passage repéré ceux qui ne sont pas assez dociles ! Ceux-là, s'ils sont juste blogueurs, une fois l'objet du délit (de liberté) supprimé, on les laissera tranquilles, parce qu'inoffensifs; mais s'ils sont aussi grévistes, manifestants, là, pff !!! Imaginez la suite... Rassurez-vous, je fais partie de la première catégorie; une fois ma plume désamorcée, les blogs supprimés, je n'intéresse plus personne... Hé hé, il n'y aura pas de place pour tout le monde, dans les camps de la FEMA ou assimilés ! Car on se bousulera aux portillons..
 


  
     Paradis pour nous (camps de la FEMA), et paradis pour l'"Elite"


Donc, voilà, la "démocratie irréprochable" est en marche, youpi "la vie est belle", comme dit FR2 la télé ultra-sioniste, allons z'enfants, riez, chantez, dansez, regardez les belles minettes de Leymergie, amusez-vous, et... cessez de penser, on pense à votre place, la mondialisation "heureuse" est l'avenir ! 

Voici donc quelques extraits de mon blog r-sistons à la désinformation, et ne boudons pas notre plaisir: La vie est belle, aux couleurs des Rockefeller, des Rothschild, des Attali...

Au fait, vous croyez toujours aux Pères Noël ????

Eva R-sistons

 

TAGS: Démocratie, grippe, pensée unique, modernité, 11/9, Leymergie, Sarkozy, FR2, CNRS, Attali, Rockefeller, Rothschild,  NOM, Hortefeux, FEMA, mondialisation, Tchernobyl, 1789, dictature, oligarchie...



 

Grippe A: Hortefeux signe une convention
de verrouillage de la presse


Hortefeux a signé une convention avec les médias hier... dans quelques temps, les médias ne diffuseront que des infos type Tchernobyl 1986.... les gens du ministere et les adoubés seront les seuls à parler.

Je crois que les blog seront coupés... il n'y aura plus que Twitter et les équivalents pour avoir une info de base qui remonte.


Nous devrions penser à cela...


http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=5972



Commentaires :

Mais c'est grave... Quelque part, on se dit que cela confirme ce que la blogosphère sussure : le A(H1N1) a été inventé pour asseoir une dictature. Mondiale. En pleurs


C'est dommage que je n'ai pas plus d'info là-dessus, mais dès que j'ai du nouveau, infirmant ou confirmant, je transmets.

Il y a une dizaine de jours, alors que les Français étaient encore en train de batifoler en vacances, on a pu voir Hortefeux aux côtés de Roselyne Bachelot. Ils parlaient de la grippe H1N1 et se préoccupaient de l'avenir de la France, nous a-t-on dit dans les media.


Moi, à la vue d'Hortefeux, j'ai alors eu confirmation que nous allions glisser bien vite dans une dictature. On y est déjà, on ne s'en rend pas tout à fait compte... mais là, ce qui est annoncé me paraît gravissime ! De là à ce que la vaccination soit rendue obligatoire pour tout le monde, on n'est pas loin.



Le 11/9, commémorations...

 
Le 11 septembre, la désinformation va battre son plein, il n'y aura pas de débat véritable, les "débats" organisés seront faussés, et ceux qui défendent la vérité seront dénigrés (traités de "conspirationnistes"). 

Je vais plus loin: Gageons que toutes les chaînes vont profiter de la commémoration pour nous émouvoir sur les USA, vanter l'amitié franco-américaine, nous préparer à "suivre" les Anglo-Saxons et les Israéliens dans leurs aventures impériales. En avant la propagande de guerre  !  Marie Drucker va-t-elle être encore mobilisée pour faire les basses besognes au service des marchands de canons et donc du futur bombardement de l'Iran (pour commencer) ?

Eva R-sistons



Jean-Marie Bigard vu par Thierry Meyssan
La vérité, sans fioritures !

Alors que la contestation de la version gouvernementale des attentats du 11 septembre 2001 ne cesse de se développer partout dans le monde, y compris aux États-unis, le « rideau de fer » des médias occidentaux ne cesse lui aussi de se développer. Une « chape de plomb » s’est abattue sur les États de l’OTAN et leurs alliés. Toutes les interrogations sur ces événements sont immédiatement qualifiées de « délires conspirationnistes » et leurs auteurs sont discrédités et marginalisés. Cependant, le plus surprenant en cette période de globalisation de l’information n’est pas le monolithisme des médias US, mais leur faculté à cacher à leur public l’ampleur du mouvement pour la vérité sur le 11/9 dans le reste du monde. Pas même un mot sur les milliers de personnalités étrangères, y compris des Prix Nobel ou des chefs d’État, qui ont déclaré publiquement ne pas croire la version des administrations Bush et Obama.

À l’approche du huitième anniversaire de ces actes criminels, les médias occidentaux préparent de nombreux dossiers pour discréditer les sceptiques. Selon un scénario bien rôdé, ces dossiers comparent la réflexion critique sur les attentats à la négation de la « solution finale » nazie. Puis, il font intervenir des experts en sciences sociales pour disserter sur le besoin des gens d’imaginer des secrets derrière les événements qui les dépassent. Au passage, ils interviewent —comme représentatifs de la contestation— quelques illuminés tenant des propos incohérents. Enfin, il s’interrogent sur le manque de fiabilité des informations véhiculées sur Internet où n’importe qui peut écrire n’importe quoi. Mais jamais, jamais, ils n’exposent les arguments critiques des sceptiques et ils ne les réfutent.

Dès les premiers jours, j’ai questionné la version gouvernementale et j’ai élevé cette critique au rang d’un débat mondial. J’ai parcouru la planète, j’ai rencontré de nombreux chefs d’État et de gouvernement, je me suis longuement exprimé sur quantité de chaînes de télévision et j’ai touché un audience cumulée de plus d’un milliard de téléspectateurs. J’ai payé chèrement mon impudence. On m’a insulté, dépouillé, menacé, traqué. Mais je vois aujourd’hui, partout, des voix libres s’élever pour refuser le mensonge et exiger la vérité.

Dans mon pays, la France, dont les débats intellectuels étaient jadis exemplaires, on a interdit aux médias audiovisuels de me donner à nouveau la parole sur le 11-Septembre. Les personnalités qui ont osé s’exprimer sur le sujet ont été durement remises à leur place et réduites au silence. L’ordre atlantiste règne dans les rédactions des médias parisiens. Pourtant, il existe toujours des esprits rebelles et courageux. Le plus populaire des humoristes français, Jean-Marie Bigard, a dit l’an dernier son scepticisme sur un plateau de télévision. Il a immédiatement dû affronter une campagne de presse et on a tenté de le ruiner en sabotant la promotion d’un de ses spectacles. Il a laissé passé l’orage, mais n’a pas baissé la tête. Le voici qui, depuis un mois, diffuse un feuilleton vidéo hebdomadaire sur son site internet. Avec comme seule arme un humour rabelaisien, il souligne l’irrationalité du rapport de la Commission présidentielle Kean-Hamilton et le ridiculise. Le trait est énorme. La satire est grotesque. Même le néocons le plus fanatique ne doit pouvoir s’empêcher de rire en l’écoutant.

Voici ces vidéos. Regardez-les. L’empereur est nu.
Annonce

http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-34123986.html



liste complète 


Liberté de la presse ?


http://dfizeitungjournalinterparlementaire.files.wordpress.com/2007/05/journaux.jpg

À propos d'une citation de John Swinton,  ancien rédacteur en chef du New York Times, lors d’un banquet, le 25 septembre 1880.

 

À New York, lors d’un banquet, le 25 septembre 1880, le célèbre journaliste John Swinton se fâche quand on propose de boire un toast à la liberté de la presse :

 
« Il n’existe pas, à ce jour, en Amérique, de presse libre et indépendante. Vous le savez aussi bien que moi.

Pas un seul parmi vous n’ose écrire ses opinions honnêtes et vous savez très bien que si vous le faites, elles ne seront pas publiées.

On me paye un salaire pour que je ne publie pas mes opinions et nous savons tous que si nous nous aventurions à le faire, nous nous retrouverions à la rue illico.

Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent.

Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses. Nos talents, nos facultés et nos vies appartiennent à ces hommes. Nous sommes des prostituées de l’intellect.

Tout cela, vous le savez aussi bien que moi ! »

(Cité dans : Labor’s Untold Story, de Richard O. Boyer and Herbert M. Morais, NY, 1955/1979.) Source En apparté: La fréquentation de mon blog est monté en flèche. 110 personnes sont venus lire cet article
http://mariereveuse.over-blog.com/article-34220389.html


 

Derniers articles sur mon blog 
r-sistons à la désinformation :

liste complète



publié ici : http://r-sistons.over-blog.com/article-35700877.html



_________________________________________________________________________________________________ 



derniers articles sur mon blog r-sistons à l'intolérable




liste complète

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 10:11

La Statue de la Liberté, œuvre de Frédéric Auguste Bartholdi, à New York (la 2e, wikipedia)




Madame,

 

Je lis depuis des mois des centaines d'articles violence, haine, guerre, racisme, informations, désinformations etc. Et je m'aperçois que cela nous informe mais n'apporte aucunes solution. Chacun veut une solution et personne ne sait comment faire. Les manifestions n'apportent rien de concret, et le fait de voter ne fait que continuer dans le même sens, tous ces gens sont des accros à l'argent.

Pour remettre notre propre autorité en place:


Informer les personnes qu'elles sont leur propre autorité,  aucun être humain autre que lui même ne doit le gouverner,  qu'il peut s'auto suffire qu'il peut créer de lui même et il le fait déjà. Que chaque personne possède une bonté intérieure qui se détériore avec le pouvoir de l'argent, que personne n'est supérieur à personne ni plus grand ni plus royal car les rois se sont autoproclamés depuis la nuit des temps.



Inauguration de la Statue de la Liberté à New York en 1886 par Edward Moran, wikipedia

Mon idée:


Véhiculer a travers votre site et des milliers d'autres site l'info suivante:


Dés qu'il y a une élection, qu'on installe dans chaque ville, chaque village, hameau une boite en carton destinée à insérer à l'intérieur un bulletin de vote sur lequel chaque personne aura  inscrit "je suis libre" (ainsi nous n'aurons pas une entité avec un Nom capable de faire n'importe quoi car il a soit disant été élu, car si le fait d'aller voter est un devoir,  je dis que présentement c'est une conduite à l'abattoir), le simple fait de ne pas se diriger à la mairie aura valeur de refus et comptabilisera réellement les votes blancs et ceux qui ne savent plus que faire.

Je ne sais ce que vous en penserez, ma propre pensée est de faire en sorte que chacun se sente vivant, se sente exister, se sente enfin considéré.

En vous remerciant

Sylvie

Car vous étes en relation avec de nombreux pays



Dessin de MARIALI



Partager cet article
Repost0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 09:54




L'opinion d' Eva
 
Pour moi, nous nous dirigeons vers une société sans emplois,
tous au maximium robotisés, comme dans les bus, la RATP,
les stations-services, bientôt les grands magasins.
C'est moins onéreux, et cette main d'oeuvre-là est taillable et corvéable
à merci, docile, pas de congé maladie ou maternité,
pas de retraite à payer, etc..

Il restera les emplois de services, et les emplois précaires.

Et les autres ? Voir à eugénisme, réduction de la population.

Ceux qui contesteront ces abominations seront considérés
comme des criminels, et passibles de la peine de mort (voir
 
Peine de mort inscrite dans le Traité de Lisbonne pour les opposants au NOM ? )

Moi, j'ai choisi: Plutôt mourir debout, que vivre couché !

Folle société où les criminels criminalisent les honnêtes gens,
les humanistes, les adversaires de la barbarie, etc....
Tout est inversé ! Les criminels jouissent de l'impunité !
Doit-on tolérer l'intolérable ?

Eva, R-SISTONS à l'intolérable







NOS INVITES > ARTICLES INVITES
Mardi, 01 Septembre 2009 12:38   Imprimer Envoyer  
  Où sont les emplois ?
Fred Goldstein   



Les économistes et experts capitalistes, de même que les joueurs de la Bourse ne peuvent dire avec certitude s’il y a « reprise » ou pas. Pour les travailleurs qui perdent leur emploi, leur maison, leurs soins de santé, leur salaire et se retrouvent profondément endettés, il n’y a pas d’ambiguïté. Il n’y a pas reprise.  Toutefois, au plus léger signe de moins mauvaises nouvelles – de nouvelles pas aussi mauvaises que celles de la période qui a précédé – les experts bien payés ont vite fait d’affirmer qu’une reprise est en vue.

Par exemple, le 31 juillet, le gouvernement a annoncé que l’économie n’avait régressé « que » de 1 % au cours du second trimestre, par rapport aux 6,4 % du premier trimestre de  2009. Le 6 août, une semaine plus tard, il annonçait que 247.000 travailleurs « seulement » avaient perdu leur emploi en juillet et que le chômage avait baissé – de 9,5 % à 9,4 %.
Il s’avéra qu’en outre, 422.000 travailleurs avaient quitté les rangs de la main-d’œuvre et n’avaient pas été comptabilisés. Ainsi, le taux de chômage aurait en fait grimpé à 9,7 % si les travailleurs découragés avaient été comptés comme faisant partie de la main-d’œuvre.
Cela ne demande certainement guère d’effort d’encourager les spécialistes capitalistes en quête désespérée d’optimisme. Après tout, l’optimisme fait monter les portefeuilles d’actions. Ainsi, ces gens n’attachent que peu d’attention à cette petite « différence ». 
Le 10 août, autre bonne nouvelle. Le capitalisme français et le capitalisme allemand ont connu une légère croissance après de longues périodes de ralentissement économique. Cela fut suivi, deux jours plus tard, par l’annonce que le Japon connaissait lui aussi une légère croissance, après une longue et sévère régression économique.
Ben Bernanke, chef du Federal Reserve System, décréta que la lumière était en vue au fond du tunnel : la reprise était à l’horizon au cours du second semestre de l’année. Les affaires étaient censées reprendre. Les économistes pouvaient quasiment la sentir du bout des doigts, cette reprise.

Fausse promesse de « bonnes nouvelles »

Mais alors, le 13 août, vint la nouvelle que les ventes au détail avaient chuté  – même chez Wal-Mart, chez Kohl’s et dans d’autres chaînes géantes qui vendent aux travailleurs. Le 14 août, le très respecté rapport de l’université du Michigan sur la confiance des consommateurs indiquait une sévère chute, alors qu’on s’attendait à une hausse. Les marchés boursiers américains chutèrent, suivis par une sévère chute en Asie et par un surcroît de récession aux États-Unis.
Les découverts des cartes de crédit, les saisies et les licenciements sont tous à la hausse. Près de 30 millions de travailleurs sont sans emploi ou ont des sous-emplois et leur nombre ne cesse d’augmenter. Les faillites personnelles augmentent elles aussi.
Comment les ventes pourraient-elles faire autrement que de chuter ? Les masses ont peu d’argent, voire pas du tout. Quoi qu’elles possèdent, cet argent est réservé pour payer les dettes, mettre les enfants à l’école, payer les soins médicaux ou simplement assurer la survie élémentaire.
Voilà  pourquoi plus de cent banques ont fait faillite depuis le début de la crise. Cette année, septante-sept banques américaines ont sombré. Trois cents autres sont sur la liste d’attente de la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC). Cinq banques viennent encore de faire faillite dans la seule semaine du 10 au 14 août.

La nouvelle et dangereuse phase du capitalisme

Ces allers et retours à propos de la reprise, de l’absence de reprise, de la faiblesse de la reprise, etc. se poursuivent face à une augmentation continue de la souffrance, des difficultés et de la pauvreté parmi les travailleurs et les opprimés. C’est ici que réside la contradiction.
Traditionnellement, le capitalisme n’est pas censé fonctionner de cette façon. La façon dont il est censé travailler est la suivante: quand il y a une crise économique, il y a une crise pour les travailleurs. Quand il y a reprise, il y a reprise pour les travailleurs aussi. Une régression amène des temps difficiles. Une reprise amène des temps meilleurs.
Mais que se passe-t-il quand il y a une reprise des affaires et qu’il y a toujours une crise pour les travailleurs ? Manifestement, le capitalisme se trouve dans une nouvelle phase dangereuse en ce qui concerne les travailleurs.
Pas un de ces experts ne sait s’il va y avoir la moindre espèce de reprise capitaliste des affaires ou si, en lieu et place, l’ensemble de l’économie va s’effondrer, une fois que l’argent de la stimulation fera défaut ici et en Europe et au Japon – ou peut-être même avant cela.
Mais s’ils s’arrangent pour mijoter une reprise pour les patrons et les banquiers en leur refilant des milliers de milliards de dollars en fonds de renflouement pris chez les travailleurs, la véritable crise structurelle à long terme du système va devenir apparente – une ère croissante de reprise sans emplois.
Mark Zandi, le principal économiste sur Moody’s Economy.com, a présenté la chose comme suit : « Nous allons de la récession à la reprise mais, dans un premier temps du moins, cela n’en aura pas l’air. » (The New York Times, 1er août) La menace d’un chômage à deux chiffres pèse et les salaires déclinent en dépit de la remontée des marchés boursiers et d’une nette hausse des bénéfices des sociétés. 

La reprise sans emploi : un problème mondial

Les travailleurs doivent être très attentifs à ce qu’on dit sur la « reprise ». Manifestement, ils n’en seront pas. Par exemple, la lecture des paragraphes enterrés dans les annonces de la reprise en Europe et au Japon est édifiante. Après avoir claironné  un « fort rebondissement » de l’Europe dans son titre à la une, le New York Times du 13 août rappelle à ses lecteurs que la reprise pourrait caler brusquement.
« On s’attend à ce que le chômage augmente sévèrement cette année, quand les programmes gouvernementaux qui ont gardé des gens sur des états de paiement privés partout en Europe se mettront à expirer. Déjà, le taux de chômage de l’eurozone est à 9,4 %, son niveau le plus haut de ces dix dernières années, et la croissance anémique des trimestres à venir ne suffira pas pour arrêter ce glissement. »
Le même type de gros titre optimiste, suivi d’une information vraiment maussade est apparu dans le Times du 16 août : « Les perspectives pour le Japon demeurent toujours incertaines et certains analyses doutent que l’économie puisse poursuivre dans cette reprise après que les mesures de stimulation au pays même et ailleurs auront suivi leurs cours. On s’attend également à ce que l’emploi et les salaires en baisse pèsent quelque temps sur les dépenses des consommateurs. Le taux de chômage japonais a atteint une record en six ans, 5,4 %, et les salaires ont atteint un bas niveau record en juin. »
« Une reprise qui se maintient d’elle-même n’est toujours pas en vue », a déclaré un économiste japonais. En d’autres termes, même s’il y a une reprise pour les capitalistes du monde entier, pour les travailleurs, il y aura toujours une crise du chômage et des salaires en baisse. Et cette crise va empêcher le système capitaliste de connaître une relance comme il y était habitué. 

L’accroissement du taux d’exploitation durcit la crise

Un chiffre important publié mais sans la moindre publicité le 11 août, a montré une reprise dans la productivité du travail et ce, au beau milieu de la crise. Reuters a exposé les choses de façon très abrupte en annonçant un bond de 6,4 % dans la production horaire par travailleur (taux annuel).
« La production américaine par travailleur a augmenté pour atteindre son rythme le plus rapide en six ans, durant le second trimestre, au moment où les affaires se sont davantage dégagées de la régression, signifiant ainsi que le relèvement de cette récession sera lent et peu susceptible de créer une remontée des embauches. »
Donc, les patrons ont utilisé la crise pour larguer les travailleurs sur base permanente via le recours à la technologie, à la réorganisation, à l’accélération des cadences ou à d’autres moyens encore. Ce que cela signifie réellement, c’est que les capitalistes ont accru le taux d’exploitation des travailleurs.
Les heures des travailleurs ont dégringolé de 7,6 % alors que la production n’a chuté que de 1,7 %. Donc, les travailleurs ont produit plus en moins de temps. C’est ce qui a provoqué une hausse des bénéfices des sociétés, malgré une économie en déclin.
La lutte de chaque capitaliste pour pressurer de plus en plus les travailleurs signifie que les patrons ne devront pas réembaucher une bonne partie des dizaines de millions de travailleurs sans emploi ou sous-employés, même en une période de reprise.
Cela signifie aussi que s’il y a reprise – et ce n’est pas garanti du tout –, elle sera faible, de courte durée et elle se fera au détriment  des travailleurs, qui en seront réduits à se faire concurrence pour des emplois de moins en moins nombreux.

Le capitalisme n’a pas de renouveau automatique pour les travailleurs. La seule façon de raviver la fortune des travailleurs et des communautés consiste à lancer une bataille massive pour l’emploi, pour les revenus, pour les services sociaux, les soins de santé, le logement, la nourriture et toutes les nécessités de la vie.
Patrons et banquiers nous ont fait payer la crise à coups de dizaines de milliards de dollars en renflouements, alors qu’on nous vire de nos emplois et de nos maisons.
Il est temps que les travailleurs s’organisent pour inverser la tendance. Il est temps de déclarer qu’un emploi est un droit, que le logement est un droit, que les soins de santé sont un droit, que l’éducation est un droit. Et il est temps de mobiliser les syndicats, les communautés et toutes les organisations de masse en une lutte unie pour faire changer les choses un peu partout.

Traduit par Jean-Marie Flémal pour Investig'Action.

Source : Workers World




http://www.michelcollon.info/index.php?option=com_content&view=article&id=2218:sil-sagit-bien-dune-reprise-ou-sont-les-emplois-&catid=6:articles&Itemid=11


Partager cet article
Repost0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 09:45

 
Guerres et coups militaires d'Obama :
l'arc d'instabilité des US s'étend

 
Analyse géostratégique régionale ( Amérique Latine) de l'application de la Doctrine US de Domination Totale par Pepe Escobar
Le Nouveau Grand Jeu ne se concentre pas seulement sur la confrontation entre les Etats Unis et des compétiteurs stratégiques tels que la Russie et la Chine - avec le Pipelinistan comme élément déterminant.

La Doctrine de Domination Totale nécessite le contrôle de "l'arc d'instabilité" une création du Pentagone qui va de la Corne de l'Afrique à la Chine de l'Ouest. Le prétexte c'est l'ancienne " guerre contre le terrorisme" devenu maintenant " opérations de secours à l'étranger" géré par l'Administration du Président Barack Obama.

Avant tout, la logique sous-jacente c'est celle du diviser pour régner. En ce qui concerne le diviser, Beijing a appelé cela, sans aucune trace d'ironie, " partagé". Partager l'Irak - en bloquant l'accès de la Chine au pétrole irakien . Partager le Pakistan - avec un Balochistan indépendant empêchant la Chine d'avoir accès là bas au port stratégique de Gwadar. Partager l'Afghanistan - avec un Pashtunistan indépendant permettant la construction du pipeline Trans -Afghanistan pour contourner la Russie. Partager l'Iran - en finançant les revoltes aux Khuzestan et Sistan- Balochistan. Et pourquoi pas partager la Bolivie ( comme cela a été tenté l'année dernière) au profit des géants de l' énergie US. Appelons cela le modèle (de partage) Kosovo.

En fait, le Kosovo est connu comme la Colombie des Balkans. Ce que Washington appelle l" Hémisphère Ouest" est une sous section du Nouveau Grand Jeu. Le lien entre le récent coup militaire au Honduras, le retour du mort vivant - c'est à dire la résurrection de la 4eme Flotte US en Juillet 2008 - et maintenant l'occupation éclair de 7 bases militaires US en Colombie n'est pas à imputer simplement à la continuité du Président George W. Bush à Obama. Pas vraiment. Tout cela fait partie de la logique interne de la Domination Totale.

Des Bases Sensibles

12 nations sud américaines, sous le parapluie de l'Union des Nations Sud Américaines, se sont rassemblées à Bariloche en Argentine la semaine dernière et après une chaude discussion de 7 heures n'ont finalement pu que déclarer, avec une certaine docilité que " des troupes étrangères ne peuvent constituer une menace pour la région" - en référence à la présence militaire des US en Colombie. Au moins le Président Lula da Silva du Bresil demandera à Obama de rencontrer les présidents sud américains et de révéler sur quoi porte exactement son nouveau pacte militaire avec la Colombie.

La propagande domine bien évidemment. Le journal brésilien influent conservateur, O Globo, qui pour des raisons évidentes semble rédigé à Washington, a pratiquement accusé le Président du Venezuela Hugo Chavez pour tout.

C'est instructif d'examiner comment certains des esprits affûtés sud américains considèrent cela. Eduardo Galeano, un écrivain uruguayen ( dont le livre " Open Veins of Latin America") a été offert à Obama par Chavez lors du sommet récent de l'Organisation des Etats Américains) lors d'un interview à un journal équatorien a fait remarquer comment les US avaient passé un siècle à fabriquer des dictatures militaires en Amérique Latine, donc lorsqu'il y a un coup militaire comme au Honduras, Washington peine à l'expliquer.

En ce qui concerne les bases militaires en Colombie, Galeano a dit que " non seulement elles étaient une offense à la dignité collective de l'Amérique Latine mais aussi une offense à l'intelligence".

Les US avaient déja établi 3 bases militaires en Colombie, plus une douzaine de stations radars. Maintenant cela sera actualisé par le gouvernement colombien et porté à 7 bases dont une - Palanquero - ayant un accès aérien à tout l'Hémisphère. 7 bases en Colombie, c'est la réponse naturelle du Pentagone à la perte par les US de la base de Manta en Equateur, et la perte de son emprise sur le Paraguay devenu gauchiste. Washington entraîne déjà l'armée colombienne, des forces spéciales et la police nationale.

L'infâme Ecole Militaire des Amériques de Fort Benning, le porte drapeau des entraînements par les US des armées ultra répressives des dictatures, c'est à dire " L'Ecole des Assassins", rebaptisée en 2001 l'Institut de Coopération Sécuritaire de l'Hémisphère Ouest, a formé environ 10 000 Colombiens, de mêmes que ceux qui ont dirigé le coup au Honduras.

L'expert en science politique argentin, Atilio Boron, touche le point sensible, pour lui : " penser que ces troupes et systèmes d'armement sont basés en Amérique Latine pour d'autres raisons que celles de s'assurer le contrôle politique et territorial d'une région que les experts considèrent comme l'une des plus riches de la planète en terme de ressources naturelles - eau, énergie, biodiversité, minerais, agriculture etc... serait d'une impardonnable stupidité "

L'activiste politique et écrivain, Noam Chomsky, dans une interview accordée lors de sa récente visite au Vénézuela au juriste américano-vénézuélien, Eva Golinger, a expliqué comme la "vague rose" du gauchisme sud américain effraie tellement Washington que cela le force à collaborer avec tout gouvernement qui aurait été renversé rapidement il y a quelques décennies. Chomsky se réfère au gouvernement de Joas Goulart au Brésil, qui a été renversé en 1964, remplacé, sous supervision US du "premier état national sécuritaire de style néo nazi". Les politiques actuelles de Lula ne sont pas très différentes de celles de Goulart.

L'Organisation du Traité Nord Atlantique Partout

La Colombie a reçu plus de 5 milliards de dollars US du Pentagone depuis le lancement du Plan Colombie par le Président Bill Clinton, et cela remonte à...l'année 2000. le Président Colombien, Alvaro Uribe, dirige une terre captive infestée de para militaires et d'assassinats extra judiciaires - un grand nombre de paysans et de syndicalistes ont été tués de sang froid. Mais à Washington il est révéré comme un héro des droits de l'homme.

N'est ce point formidable ! En 1991, dans un rapport non classé top secret des services secrets du Pentagone, Alvaro Uribe Velez à l'époque sénateur, est décrit comme " se consacrant à la collaboration avec le Cartel de Medellin dans les hautes sphères du gouvernement". Le rapport affirme qu'Uribe " a travaillé pour le Cartel de Medellin et est un ami personnel proche de Pablo Escobar Gaviria" l'archétype roi de la drogue colombien maintenant mort. Pas étonnant qu'Uribe ait toujours combattu avec acharnement tout forme possible de traité d'extradition.

Boron décrit Uribe comme le "Cheval de Troie de l'empire". C'est ce Cheval de Troie qui autorise ce qui est en fait une opération de contre insurrection présentée comme " une guerre contre la drogue". Inutile de dire que la Colombie reste le fournisseur N° 1 de cocaïne aux US - avec ou sans Plan Colombie.

La contre insurrection est aussi largement dirigée contre qui d'autre, si ce n'est Chavez du Venezuela, qui, dans ses innombrables moments de bavardage, ne cache pas qu'il "connaît Uribe et très bien sa psychologie". Golinger, auteur d'un livre vraiment à lire, sur la stratégie globale de Washington, "Bush versus Chavez: Washington's War on Venezuela" a dit à Russia Today que le "Plan Colombie n'a pas vraiment pour objectif de s'occuper directement de la guerre contre la drogue"; il a plus à voir avec le "contrôle des ressources naturelles et des ressources stratégiques."

Bien au delà du Venezuela, tout cela porte sur la militarisation des Andes et plus. La Colombie est effectivement le Cheval de Troie chargé de faire la police pratiquement dans toute l'Amérique du Sud, sans mentionner l'Amérique Centrale, alors que l'hégémonie militaire politique et économique US s'effondre d'heure en heure.

La beauté du Plan Colombie réside dans son statut tout en un - d'AfPak au Mexique. Peu de gens savent qu'en Avril 2007, l'ancien ambassadeur US en Colombie, William Wodde, a été envoyé en Afghanistan pour y appliquer... un Plan Colombie c'est à dire une opération de contre insurrection déguisée en guerre contre la drogue.Il va sans dire que la contre insurrection lourde en Afghanistan - actuellement sous la botte suprême de l'ancien chef des escadrons de la mort du Gl Petraeus en Irak, le Gl Stanley McChrystal - continue de produire plus de 90% de l'opium mondial.

Et inévitablement c'est là que l'OTAN fait son entrée. La seule partie du monde ou l'OTAN n'est toujours pas active c'est ......l'Amérique du Sud. De même, peu de gens savent qu'il y a quelques mois, le chef du Commandement Sud du Pentagone, l'Amiral James Stavridis, est devenu le commandant suprême de l'OTAN. 3 des anciens commandants en chef militaires de l'OTAN - Stavridis, Bantz Craddock, et Wesley Clark - sont passés de la gloire de l'OTAN au ....Commandement Sud, ajoutant certainement un autre sens à l'expression luguble " Ecole des Amériques".

Il ne faut pas s'étonner si le Président Bolivien, Evo Morales a dit à Cuba, à la mi Juillet, " j'ai des informations de première main que l'empire, via le Commandement Sud US, a fait le coup d'état au Honduras". Et tout cela alors même que non seulement le Mexique mais l'Argentine - et aussi le Brésil et l'Equateur - sont sur le point de dépénaliser la drogue.

Guerre contre la Drogue ? C'est le prétexte. Cela ressemble plus, pour citer Galeano, au Pentagone englué dans son bizness d'insulter l'intelligence de l'Amérique Latine pour une longue période à venir.

 
http://www.alterinfo.net/Guerres-Et-Coups-Militaires-D-Obama-L-Arc-D-Instabilite-Des-US-S-Etend_a36342.html (merci observeur)

 
Partager cet article
Repost0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 09:24



Nouveau sur
www.michelcollon.info - Investig'Action


Après les congés, nous sommes heureux de reprendre l'envoi de notre Lettre hebdomadaire. Elle vous aidera à faire le point sur les grands événements de l'été et les prochains enjeux. L'équipe Investig'Action fait appel à vos suggestions, vos coups de main et vos soutiens afin de mettre en oeuvre nos nouveaux projets. Bonne lecture!
MICHEL COLLON


ISRAEL :


Neve Gordon
- Un professeur israélien appelle au boycott de son pays
"Ce n'est pas simple pour moi, mais c'est la seule façon de sauver Israël de sa propre folie"


Ennasri Nabil
- Comment j'ai été arrêté, détenu et refoulé par Israël
La "démocratie" israélienne interdit à un citoyen français d'entrer sur son territoire



HONDURAS :


Karen Bähr Caballero
- Les boutons de Barack Obama
Monsieur le Président, prenez vos responsabilités!


Eduardo Tamayo G.
- Les grands médias impliqués dans le coup d'État
Comment ils ont préparé le terrain aux putschistes


Sébastien Madau
- Le vice-président du Honduras n'a pas été arrêté à Paris
Un agent corrompu d'Interpol avait réclamé son arrestation


Workers World
- Le continent américain soutient la résistance au Honduras
"La résistance se poursuit et nous ne laisserons pas seuls"



DIVERS :


Fred Goldstein
- Où sont les emplois ?
Une phase nouvelle et dangereuse pour le capitalisme


Joyce Battle
- Les entretiens de Saddam Hussein avec le FBI
Sosies, armes de destruction massive, Israël, CIA...


David N. Gibbs
- Kosovo : Milosevic ne refusait pas une solution diplomatique
Un universitaire US a analysé les documents internes de l'OTAN

Bernard Perrin - Comment le bourreau d'un journaliste suisse a voulu tuer Evo Morales
De la Croatie à la Bolivie, de curieux mercenaires...


Amy Goodman
- Liberté d'expression vs. surveillance à l'ère du numérique
Entreprises et Etats développent des systèmes de contrôle illégaux


Olivier Chavaz
- Carlo Giuliani : l'impossible vérité
La Cour européenne des droits de l'homme condamne l'Italie, mais...


Ernesto Carmona
- Sri Lanka: la défaite des Tigres, encore un revers pour l'empire
Un dossier de fond sur un problème peu déchiffré
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche