Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 02:56
Vendredi 24 avril 2009

Désormais, les choses sont claires : nous sommes dans une vraie crise. Et pas seulement, comme beaucoup le disaient sans doute pour minimiser les choses, dans une récession.

Car la récession désigne un recul momentané d'activité, tandis que la crise - comme en 1929 - désigne une situation où la conjoncture tend spontanément à s'aggraver, par un phénomène d'interdépendance bien connu : moins de demande, donc moins de débouchés, donc moins de revenus, donc moins d'emplois, donc moins de demande...

Pour ceux qui en doutaient encore, les dernières prévisions de l'Insee pour le premier semestre 2009 tablent sur une baisse du produit intérieur brut (PIB) de 2,9 % à la fin juin. Ce qui signifie que, si la chute d'activité devait se poursuivre au cours du deuxième semestre, même à un rythme moins rapide qu'actuellement, nous pourrions terminer l'année 2009 avec une réduction d'activité de l'ordre de 4 % ! Et ceci alors même que la loi de finances, bouclée le 15 septembre dernier, prévoyait une croissance positive comprise entre 1,5 % et 2 %.

Même s'il est de tradition que le gouvernement tente de peindre la réalité en rose, ce qui aboutit en général à avancer des prévisions un peu surestimées, personne, à l'époque, ne pensait que la situation allait se dégrader aussi vite et aussi fortement : en neuf mois, on est passé d'une croissance de + 1,5 % à - 2,9 %, soit une révision à la baisse de 4,5 points. L'équivalent de 85 milliards d'euros de PIB - et peut-être davantage si le deuxième semestre 2009 ne marque pas un arrêt dans la baisse - manquera donc à l'appel du fait de la crise.

On en voit tout de suite les conséquences : ce sont de l'ordre de 25 milliards d'euros qui ne rentreront pas dans les caisses des organismes sociaux, de l'Etat ou des collectivités territoriales, à peu près autant qui ne seront pas versés en salaires nets. Bref, si ces prévisions devaient devenir réalité, se mettraient alors en place bien des éléments d'une sévère crise aux effets sociaux désastreux. C'est pourquoi il faut agir dès maintenant. Vite et fort. Non pas pour augmenter le pouvoir d'achat, mais pour l'empêcher de se dégrader encore plus fortement.

Malheureusement, le mal est déjà en partie fait sur le plan de l'emploi. Début juillet 2008, on comptabilisait (France métropolitaine seulement) 26,05 millions de personnes en emploi. Six mois plus tard, on en comptabilisait 82 000 de moins, et l'Insee estime que, au cours du premier semestre 2009, ce sont encore 300 000 emplois qui devraient disparaître. Ce qui ferait passer alors le chômage (au sens du BIT, c'est-à-dire des personnes sans emploi, n'ayant pas travaillé au cours de la semaine précédente [1] , recherchant activement un emploi et disponibles dans les quinze jours pour l'occuper) d'un peu plus de 2 millions (début du troisième trimestre 2008) à 2,48 millions, en progression de 430 000 personnes. C'est cette hémorragie qu'il faut faire cesser de toute urgence. Car avec les emplois qui disparaissent, ce sont des personnes qui perdent pied, parmi lesquelles certaines risquent de retrouver très difficilement quelque chose, en raison de leur âge, de leur formation ou de leur expérience professionnelle, notamment industrielle, difficilement utilisable ailleurs.


Denis Clerc


26 Mars 2009

Notes

(1) Ce qui élimine pas mal de demandeurs d'emploi, puisqu'environ un million d'entre eux ont effectué des activités réduites tout en étant inscrits à Pôle emploi. De même, les dispensés de recherche d'emploi ne sont pas considérés comme chômeurs au sens du BIT puisqu'ils n'effectuent pas de démarches de recherche d'emploi.  <

Sourceu

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-30619592.htmlrce

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 02:54

La Fed, la banque centrale américaine, a créé la surprise le 18 mars dernier en annonçant qu'elle achèterait 300 milliards de dollars de bons du Trésor à long terme dans les six mois qui viennent. Dans le temps, on appelait ça "faire fonctionner la planche à billets". Aujourd'hui, on parle "d'assouplissement quantitatif". En clair: la Fed finance elle-même le déficit public en créant de la monnaie. Depuis l'automne dernier, elle s'était déjà substituée aux banques défaillantes pour financer les différents acteurs privés de l'économie. Dans cet esprit, elle a racheté par milliards des titres représentatifs de crédits hypothécaires, de crédits à la consommation ou aux PME.

Là, elle franchit un pas de plus en augmentant les montants achetés et en les étendant aux bons du Trésor. Un pas d'ailleurs déjà franchi auparavant par la Banque du Japon, la Banque d'Angleterre et la Banque nationale Suisse.

Pourquoi cette politique? Parce que la Fed a tiré ses dernières cartouches avec l'arme traditionnelle de la politique monétaire: le taux d'intérêt. Son taux directeur est déjà proche de 0 (0,25) depuis décembre 2008, il ne peut donc plus guère descendre. En achetant des bons du Trésor, la Fed peut encore faire baisser le taux des emprunts d'Etat. Comme les prêteurs seront moins bien rémunérés, la banque centrale espère ainsi décourager l'épargne de s'investir dans ces placements sans risque au profit du financement de l'économie. Mais, dans le même temps, une telle politique pourrait également miner la confiance dans le dollar, et donc faire chuter son cours vis-à-vis des autres monnaies.

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 02:49


Le Veilleur veille pour vous :

Il n'y a pas encore lieu de totalement paniquer à cette heure pour nous les européens. hmm! Mais le monde est un devenu village... Le plus gros risque de confinement pour les populations est pour les USA où le gouvernement avait fait des exercices d'alerte en Mars ! S'y attendaient-ils ? Va t-on finalement voir une loi d'exception (martiale) s'installer aux USA ? C'était annoncé depuis des mois suite aux conséquences de la crise économique. La Swine Flu pourrait précipiter les choses... Des troupes militaires et des milices privées sont déjà sur le sol américain depuis des mois. En ce qui nous concerne, il ne serait pas inutile de prévoir de quoi rester chez soi quelques jours, toutefois si les choses devaient s'accélérer. Il est malgré tout préférable de ne pas s'y prendre au dernier moment dans le cas où des instructions de confinement devaient aussi nous toucher. Cela peut intervenir très vite selon l'évolution dans nos pays
et nos régions. Par exemple, J'ai dans mon entourage des gens qui viennent de rentrer de vacances au Mexique ... mais ils vont bien jusque là ... Cela pour vous dire qu'aucune région n'est à l'abri.
La quatrième sceau de l'Apôcalypse : Les pandémies....

Quand l’Agneau brisa le quatrième sceau, j’entendis le quatrième être vivant qui disait: «Viens!»
8 Je regardai et je vis un cheval de couleur verdâtre. Celui qui le montait se nomme la Mort, et le monde des morts le suivait. On leur donna le pouvoir sur le quart de la terre, pour faire mourir ses habitants par la guerre, la famine, les épidémies et les bêtes féroces.     (citation textuelle tirée de l'apocalypse de  Jean de Patmos  - ST Jean - dans la Bible), Leveilleur également

Vu l'actualité sur la question,
voici la remise en avant ce jour d'un de mes anciens sujet

qui date du 16 février 2009. Toutes les chaînes de télé en parlent. C'est que c'est sérieux !
Préparer vos popotins pour la picouse !
Ca va faire rentrer du cash dans le tiroir caisse d'une certaine société pharmaceutique. C'était prévu.
Posez-vous la question suivante : comment peut-on disposer d'un vaccin pour un virus mutant qui vient à peine d'émerger ??

J'attire votre attentions sur le fait qu'il  y a 280 notes sur ce blog avec des centaines de commentaires souvent circonstanciés aussi. Je crois que plusieurs de mes anciennes notes seront PROCHAINEMENT amenées à être remises en tête de sujets, selon l'évolution de la situation mondiale.

Update 26/04/09 -- 12h20

Commentaire de Pat mis en avant.

 

Dernière info sur le JDD:
Grippe: Décret d'urgence au Mexique
Face à la crise sanitaire provoquée par l'apparition d'un nouveau type de grippe porcine, le président mexicain Felipe Calderon a promulgué samedi un décret accordant des prérogatives spéciales aux autorités. Le décret permet au gouvernement d'isoler des personnes malades, de pénétrer dans des endroits privatifs tels que les domiciles ou les lieux de travail et vise à réguler les transports aérien, routier et maritime pour éviter une propagation du virus.
On commence à voir où ils veulent en venir!
Un petit rappel: Obama était au Mexique la semaine dernière. Le veilleur, encore

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 02:43


Comment lancer une Guerre contre le Peuple
aux États-Unis

Les avertissements (ou menaces ?) lancés le mois dernier par Dennis Blair, chef du Renseignement étasunien, et David Hartshorn, chef de la branche «ordre public» de la police Métropolitaine britannique - avertissements selon lesquels la crise économique pourrait signer le retour à «l'extrémisme violent» des années 20-30, et annoncer un «été de rage» en Grande-Bretagne - sont le signe d'une évolution importante dans le discours des autorités, et donc, dans ce qu'on peut attendre des élites.
 

Même en sachant cela, nous fûmes vraiment choqués d'apprendre ce mois-ci que selon un rapport de la police du Missouri sur les milices et les terroristes, le fait de coller sur sa voiture des autocollants pro-candidats minoritaires [c.-à-d, des candidats n'appartenant à aucun des deux partis traditionnels - républicain ou démocrate - NdT], ou de parler complots et «littérature subversive» signalait de possibles affiliations «terroristes». Entre autres signes d'une potentielle activité «paramilitaire», ce rapport cite les débats sur l'Union nord-américaine, la vidéo America : Freedom to Fascism [Amérique : de la liberté au fascisme - NdT], et le film Zeitgeist. Certains extraits du rapport (que l'on peut télécharger ici) ont de quoi inquiéter. Celui-ci, par exemple :


[...] Ces groupes communiquent via les forums, les listes Yahoo, les blogues, et les sites de réseautage social. Il a été établi que certains sites Web et talk-shows en ligne promouvaient un certain discours, habituellement une version déformée des événements actuels. [...] Les milices recrutent membres et partisans par les moyens suivants : expositions d'armes, forums Internet, sites Web, sites de réseautage social, et réseaux sociaux informels. De plus, elles peuvent aussi recruter à l'occasion d'événements ou de réunions organisés par des groupes partageant la même idéologie.


Dénoncer des «sites Web [qui promeuvent] une version déformée des événements actuels» revient, semble-t-il, à interdire la promotion de toute vision de la réalité qui contredirait la ligne officielle - celle du gouvernement. Au fond, est terroriste quiconque tente de discerner et de propager publiquement des idées visant à révéler la teneur réelle des événements affectant la planète.


(...) La suite de l'article :
http://futurquantique.org/relier-les-points/674-relier-les-points-rejoignez-le-nouvel-ordre-mondial-intervenez-en-faveur-disrael-mais-ne-pretez-pas-attention-a-ces-lumieres-dans-les-cieux-


http://bridge.over-blog.org/article-30697564.html
Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 01:57
grippe-porcine.jpg
http://www.snut.fr/index.php/2009/04/27/1455-la-grippe-porcine-arrive-en-europe-et-elle-n-est-pas-contente

Pandémie de grippe nord-américaine A/H1N1 (développement heure par heure)
email.gif Print This Post

Spencer Delane, Mecanopolis

Le virus de la grippe porcine, forme mutante de la grippe aviaire, a évolué et se transmet maintenant à l’homme. Après le Mexique, il frappe l’Amérique du Nord. Selon plusieurs sources d’information, 200 victimes seraient déjà décédées et plus de 3′000 personnes seraient contaminées au Mexique, dont les écoles et universités ont été fermées, en attendant un possible décret de l’état d’urgence. La souche du virus a été repérée en Californie et au Texas. Le virus mélange des éléments de virus porcin, humain et aviaire.

danger-mondial

Ce virus, jusqu’alors inconnu, est une forme mutante de la grippe aviaire. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, il diffère génétiquement du virus H1N1 de la grippe saisonnière qui circule depuis plusieurs années. Cette nouvelle souche contient un ADN typique des virus aviaires, porcins et humains. Le gouvernement mexicain a fait savoir dans la nuit de vendredi à samedi que 60 personnes avaient succombé à la maladie dans le centre du Mexique et que le virus pourrait être responsable de 140 autres décès. Il s’est d’ores et déjà propagé aux Etats-Unis, où plusieurs malades ont été signalés en Californie et au Texas. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a précisé que les souches des virus avaient la même structure génétique dans tous les cas.

Dans les rues de la capitale mexicaine, de nombreuses personnes portent un masque chirurgical sur le visage pour prévenir toute contamination. Les autorités redoutent le déclenchement d’une épidémie dans cette ville peuplée de plus de 20 millions d’habitants. Pour l’heure, le Mexique a annoncé avoir dénombré 3′000 cas suspects.

Un examen approfondi révèlerait un mélange jamais vu jusqu’ici de virus porcin, humain et aviaire. La transmission d’être humain à être humain fait dorénavant redouter une grave épidémie en Amérique du Nord. Le gouvernement mexicain a pris des premières mesures de prévention en fermant les écoles et université du pays.

Aux Etats-Unis, la nouvelle souche a contaminé sept personnes en Californie et au Texas. Le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies sanitaires(CDC) tient informé la population sur son site, actualisé heure par heure. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique se tenir en contact permanent avec les autorités mexicaines et avoir activé son Centre stratégique d’opérations.

Mecanopolis

Sources : CIDRAP ; CDC ; IDPH ; ScienceBlogs

Développement suit

swineflu2

Mexico, vendredi 24 avril 2009

14:00 > Il semblerait que 75 étudiants de la St. Francis Preparatory School se sont plaints jeudi de nausées, de fièvre, de vertiges et de douleurs. Plusieurs étudiants ont déclaré avoir récemment voyagé au Mexique. Des tests sont actuellement effectués pour déterminer si les symptômes des étudiants résultent de la grippe porcine. “Les services sanitaires continueront de travailler avec les étudiants, les parents et les écoles afin de contrôler la situation”, ont indiqué les autorités. Selon le site ny.gov, les résultats des tests pourraient tomber dès ce samedi.

14:50 > Mexique : L’armée délivre des masques aux population à travers tous le pays. Dans l’Etat de San Luis Potosi, on dénombre de source officielle 127 décès, selon le site  time.com. Trente-cinq au moins ont pu être reliés avec certitude à une forme sévère de la grippe porcine, qui, vient de le confirmer l’OMS, serait devenue directement transmissible entre les êtres humains.

swineflu3

L’armée dans les rues de Mexico-City, vendredi 24 avril 2009

15:10 > Margaret Chan, la directrice de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a interrompu une visite à Washington samedi matin pour regagner le siège à Genève , afin de superviser la gestion de la crise de la grippe porcine. Source : CNN.com

15:20 > Selon ABCNews, Mme Chan à rejoint samedi après-midi le centre des opérations stratégiques de l’OMS, se faisant briefer avant une réunion du comité d’urgence prévue à 17h00 à Genève. Il serait question d’augmenter le niveau d’alerte mondial au risque maximal de pandémie.

15:35 > France : Le ministère de la Santé et des Sports vient d’informer sur son site de l’activation dès aujourd’hui du centre de crise du ministère afin de suivre l’évolution de la situation. La ministre Roselyne Bachelot-Narquin donnera une conférence de presse ce dimanche 26 avril à 15h à propos des risques d’épidémie en France.

15:45 > La France a mis en place un numéro vert pour informer sur l’épidémie de grippe porcine, a annoncé samedi le Quai d’Orsay. “Le Centre de crise du ministère des Affaires étrangères et européennes a mis en place ce jour, en liaison étroite avec la cellule interministérielle de crise mise en place au ministère français de la Santé, une plate-forme de réponse téléphonique pour informer le public de la situation“, selon le ministère. La plate-forme est joignable au 01.45.50.34.60.

15:50 > L’OMS vient d’indiquer sur son site que le virus de la grippe porcine qui sévit actuellement au Mexique et aux Etats-Unis a “clairement un potentiel pandémique“, appelant les pays non touchés à accroître leur vigilance.

swinflu4

Métro de Mexico-City, vendredi 24 avril 2009


Qu’est ce que la grippe porcine?

Il s’agit d’une maladie respiratoire des élevages de porcs, un virus grippal de type A. Elle peut se répandre rapidement.

Est-elle transmissible à l’Homme?

La grippe du porc passe occasionnellement chez l’Homme, généralement chez des personnes en contact avec ces animaux.

Peut-on l’attraper en mangeant de la viande de porc?

Non rappelle samedi le ministère de l’Agriculture. “Cette grippe d’origine porcine au Mexique ne s’attrape pas en mangeant de la viande, mais par voie aérienne, d’homme à homme”.
La température de cuisson (71° Celsius à coeur) détruit virus et bactéries, précisent les Centres de contrôle des maladies américains (CDC).


La transmission interhumaine de la maladie est-elle possible?

Il existe des cas de transmissions interhumaines. Aux Etats-Unis, deux décès avaient été enregistrés en 1976 et 1988. Les CDC américains ont rapporté le 17 avril deux cas touchant deux jeunes enfants de 9 et 10 ans, qui n’avaient pas été en contact avec des cochons.


S’agit-il d’un nouveau type de grippe porcine?

Comme chez l’humain, les virus de la grippe changent continuellement chez le porc. Or les porcs ont, dans leurs voies respiratoires, des récepteurs sensibles aux virus influenzae porcins, humains et aviaires. Les porcs sont des “creusets” qui favorisent l’apparition de nouveaux virus grippaux, par le biais de recombinaisons génétiques, en cas de contaminations simultanées.
De tels virus hybrides font craindre l’apparition d’un nouveau virus de la grippe, virulent comme la grippe aviaire mais transmissible comme la grippe humaine. Ce type de virus, inconnu du système immunitaire humain, pourrait avoir les caractéristiques nécessaires pour déclencher une pandémie de grippe.

Quels sont les pays concernés pour l’instant?

En dehors du Mexique et des Etats-Unis, les autorités de Santé au Pérou, au Chili et au Costa-Rica ont activé des plans de vigilance sanitaire.
Au Canada, aucun cas n’a été recensé mais la ministre canadienne de la Santé, Leona Aglukkaq, a demandé la plus grande vigilance aux Canadiens afin d’éviter la propagation de cette épidémie.
La France a mis en place un centre de crise afin de suivre l’évolution de la situation sanitaire au Mexique. Paris a précisé samedi que “la France n’importe pas de porcs vivants, ni de viande porcine du Mexique”.

Existe-t-il un vaccin contre cette maladie?
Oui, pour les porcs. Oui et non pour l’homme. Selon les autorités mexicaines citant l’OMS, le vaccin correspond encore à une souche précédente du virus le rendant moins efficace. Mais “la production de vaccin (est) possible dans la mesure où le virus est identifié” mais elle nécessite “un peu de temps”, dit samedi l’OMS.
En attendant, le Tamiflu, médicament à base d’oseltamivir utilisé contre la grippe aviaire, est efficace pour ce virus, ajoute l’organisation.
Le vaccin contre la grippe saisonnière humaine ne protège pas contre la grippe porcine.

Pourquoi l’OMS a-t-elle tiré le signal d’alarme?
”Parce qu’il y a des cas humains associés avec un virus de grippe animal, mais également en raison de l’étendue géographique des différentes apparitions ainsi que l’âge inhabituel des groupes atteints”, a dit l’Organisation mondiale de la Santé.

swine-flu

Métro de Mexico-City, vendredi 24 avril 2009

 

17:00 > Sept  pays latino-américains ont décrété l’alerte sanitaire : Costa Rica, Nicaragua, Brésil, Pérou, Chili, Colombie et Honduras.

swineflumapmecanopolis

17:30 > Au Mexique, trois foyers ont été identifiés : le principal à Mexico, la capitale, le deuxième dans le centre, à San Luis Potosi et un troisième à la frontière avec les Etats-Unis, à Mexicali. Voir notre carte ci-dessus (cliquez pour agrandir).

 

fort-dix-1976-swine-flu

Vaccination à la base militaire de Fort Dix, en 1976

18:25 > Comme le relève Steve Watson pour Infowars, il est intéressant de noter que la dernière éclosion d’une épidémie de grippe porcine avait eu lieu en 1976, dans la base De Fort-Dix (New-Jersey, USA). Des centaines de soldats avaient alors été infectés. Le président des États-Unis de l’époque, Gerald Ford, avait alors immédiatement ordonné un programme national de vaccination. Un enquête du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) n’avait pas permis de comprendre pourquoi le virus ne s’était pas étendu au-delà de la base militaire. La source du virus, la durée exacte de son introduction dans la base de Fort Dix, et les facteurs limitant son extension et sa durée restent inconnues à ce jour.

19:50 > Le maire de Mexico a annoncé samedi l’annulation de tous les rassemblements publics pendant dix jours afin d’essayer de contenir l’épidémie de grippe porcine.

20:00 > Selon IOL, le Centers for Disease Control and Prevention et le Département californien de la Santé s’attendent à une explosion du nombre des cas de contamination aux Etats-Unis.

21:10 > L’OMS se préparerait à élever le niveau d’alerte de la pandémie de grippe porcine en phase 4, selon le site Suburban Emergency Management Project (SEMP). (voir notre tableau ci-dessous) Toutefois, le SEMP précise que nous serions en réalité déjà en phase 5.

phase-oms

21:20 > USA : « Le nouveau virus de la grippe porcine s’étend et ne peut pas être contenu », viennent d’indiquer les autorités sanitaires américaines. « Avec des infections dans de nombreuses communautés comme celles auxquelles nous assistons, nous ne pensons pas qu’il soit possible de contenir » l’épidémie, a estimé Anne Schuchat de la direction des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) lors d’une conférence de presse téléphonique.

22:20 > L’Espagne active son protocole de surveillance dans les aéroports et hôpitaux, à la demande de l’OMS, selon le site d’information espagnol ADN.es

vaccin

22:45 > Vaccin insuffisant. L’Organisation mondiale de la santé a indiqué que les capacités de produire un vaccin efficace qui permettrait d’endiguer une possible pandémie sont largement insuffisante. L’industrie pharmaceutique serait en mesure de produire “seulement” 2,5 milliards de doses de vaccin en un an. Il faudrait donc quatre ans pour vacciner la population mondiale.

23:00 > Canada (..).

23:15 > Reçu par mail : (redaction [at] mecanopolis.org)

vurzs

Pourquoi le virus de la grippe porcine A/H1N1 est potentiellement pandémique ?

Ce virus diffère génétiquement du virus H1N1 de la grippe saisonnière qui circule depuis plusieurs années. Cette nouvelle souche contient un ADN typique des virus aviaires, porcins et humains. Deux caractéristiques laisse penser qu’il pourrait être pandémique :

1. Il est nouveau : c’est à dire qu’il n’ y a pas d’immunité des populations contre lui.

2. Il est transmissible d’humain à humain ( H2H )

Une troisième caractéristique est encore en phase d’étude :

3. Il rend malade, mais avec quelle niveau de gravité ? Nous manquons de données sur ce fait. Combien de personnes infectées ? Combien de morts pour l’instant ? Il n’y a pour l’instant aucune données épidémiologique fiable

Le CDC et l’OMS doivent avoir un peu plus de données, et sont sans doute en train de faire le point. Ce virus a cependant une caractéristique qui fait penser à un virus pandémique : la tranche d’age atteinte.

Cela fait un moment que ce virus « tourne » chez l’humain , au moins un mois.
il est passé inaperçu jusqu’au moment où le CDC l’a repéré lors d’un examen de routine ( sorte de GROG américain), ensuite il y a eu les rapports sur Mexico, les maladies pulmonaires, et il y a quelques jours, la nouvelle qu’une femme de 34 ans était morte de maladie pulmonaire inconnue ( ni grippe A, B, ni SRAS… ni rien…). Puis d’autres morts. Le virus est de toute évidence présent sur le sol étasunien depuis deux semaines.

Le passage en phase 4 ou 5 ne devrait plus trop se faire attende. Il entrainera des réponses des gouvernements : c’est à dire au niveau des frontières, des transports, contrôle des populations.

 

 

Dimanche 26 avril 2009, 00:15 > Reçu par mail : (redaction [at] mecanopolis.org)

DEU VOGELGRIPPE TAMIFLU


Le Tamiflu sera-t-il efficace ?

Tamiflu est un médicament antiviral éprouvé pour traiter et prévenir la grippe saisonnière. Toutefois, Tamiflu a été étudié et développé sur des souches de grippe différentes et le virus actuel de la grippe porcine de la souche A/H1N1 s’avère constitué pour la première fois, de souches aviaire, porcine et humaine. L’ampleur de l’effet du Tamiflu dans le traitement et la prévention de nouvelles souches de la grippe n’est donc pas assurée.

Si Tamiflu joue un double rôle de prévention et de traitement, son efficacité sur le virus actuel n’est pas garantie, ni son impact sur les conséquences possibles comme le nombre d’hospitalisations, la mortalité, ou même les conséquences économiques d’une telle pandémie de grippe.

Prévention, par prophylaxie visant à réduire la probabilité de développer la grippe, traitement « d’amortissement »  des effets de la maladie permettant d’en réduire sa durée ou traitement tout court, la communauté internationale attend aujourd’hui ces trois effets du traitement par Tamiflu. Le Tamiflu) (Oseltamivir) permet de réduire la durée des symptômes et est susceptible de réduire l’incidence des complications tout en proposant un mode d’administration très simple. Si la recherche a démontré l’efficacité des antiviraux à titre de prévention, ces médicaments doivent être administrés dans les 48 heures suivant l’apparition des symptômes.

Un point en cours de l’OMS étudie la prévalence de la résistance du virus H1N1 à l’Oseltavimir. Au 18 mars 2009, du 28 décembre au 24 janvier, 30 pays ont rapporté une résistance à l’Oseltavimir pour 1291 sur 1362 virus A/H1N1 étudiés. La prévalence de cette résistance était la plus élevée au Canada, à Hong Kong, au Japon en Corée et aux Etats-Unis (237 virus sur 241 étudiés). Ce rapport doit être réactualisé régulièrement. Néanmoins, dans son communiqué du 24 avril, l’OMS confirme que le virus à ce stade d’identification est sensible à l’Oseltamivir.

Les centres de contrôle des maladies (CDC) ont, depuis la pandémie de 1976 rédigé des directives sur les stratégies d’utilisation des antiviraux. En France, le site du Ministère propose ainsi l’accès au Plan national de prévention et de lutte « Pandémie grippale ». La constitution d’un stock de vaccins pour chaque pays et en particulier les pays les plus vulnérables à la pandémie, du fait de l’état d’impréparation et de la faiblesse des infrastructures et des budgets de la santé, est logique pourtant le virus peut encore subir des modifications géniques qui peuvent rendre le vaccin actuel moins efficace, par rapport à l’efficacité qu’il a montré sur les souches qui circulaient lors de sa fabrication. Ainsi, le Mexique disposerait de suffisamment de Tamiflu pour traiter un million de personnes, selon les responsables sanitaires.

Les effets secondaires doivent également être pris en compte sur une si large échelle. Le Tamiflu, généralement bien toléré, peut ainsi dans certains cas provoquer des réactions allergiques.

Le nouveau virus de la grippe porcine s’étend et ne peut pas être contenu, ont indiqué ce samedi les autorités sanitaires américaines, mettant en garde contre la survenue de nouveaux cas…

01:00 > Les autorités sanitaires de l’Etat américain du Kansas, dans le centre des Etats-Unis, ont confirmé samedi que deux personnes étaient atteintes de grippe porcine dans leur Etat. Un des patients avait récemment voyagé au Mexique”, ont indiqué les autorités du Kansas dans un communiqué. “Les deux (personnes touchées) ont incubé la même souche du virus (H1N1), identique à celle qui a été identifiée au Mexique, en Californie et au Texas”, ont-elles ajouté.

01:12 > Vers un décret de l’état d’urgence au Mexique ?

La présidence mexicaine a décrété samedi l’isolement des malades atteints de grippe porcine ou en présentant les symptômes du virus de la grippe porcine.

De même, les autorités pourront “pénétrer dans toute sorte de local ou de maison d’habitation” pour “contrôler et combattre l’épidémie“, et pratiquer des inspections de “passagers, bagages, moyens de transport, marchandises” pouvant être porteurs de germes, indique le Journal Officiel.

Le décret institue “l’isolement des personnes pouvant souffrir de la maladie et des porteurs de ses germes, pour la durée strictement nécessaire, ainsi que la limitation de leurs activités (…) pour des raisons épidémiologiques“.

Le texte a été signé par le président de la République Felipe Calderon et son ministre de la Santé, José Angel Cordova.

01:40 > Nous replaçons sur Mecanopolis un article que nous avions mis en ligne le 8 mai 2008 : Selon la CIA, la démographie mondiale est la plus grande menace

01:50 > A Londres, un steward de British Airways qui rentrait de Mexico a été hospitalisé, avec des symptômes rappelant ceux de la grippe A/H1N1.

02:30 > Nos amis d’Infowars.net rapportent que 12 cas d’infection à la grippe porcine seraient avérés en Californie, à San Diego et Imperial County, ainsi que 2 adolescents à San Antonio, Texas.

03:03 > Tous les rassemblements sont désormais interdits au Mexique, y compris les cultes religieux. L’armée patrouille dans toutes les grandes villes du pays, pour distribuer des masques mais également en vue de contenir tous pillages que pourrait générer la situation. Si personne ne parle ouvertement d’état d’urgence, c’est bien vers cela qu’on se dirige dans ce pays.

danger-mondial

03:30 > Les consultations continuent à l’OMS, en vue d’élever le niveau d’alerte de la pandémie de grippe porcine en phase 5*, qui est bel et bien le niveau actuel, comme nous en informions hier, sur cette même page, à 21:10. Ces consultations visent à concerter un maximum de pays sur les mesures à prendre, de sorte à pouvoir gérer les quarantaines que la phase 5 implique inexorablement, tout en contenant les populations de tout effet de panique (ruée sur les denrées alimentaires, fuites de grandes villes et autres possibles troubles à l’ordre publique). Si l’élévation du niveau d’alerte en phase 5 se confirmait, cela nécessiterait une mise en place d’un plan d’action à l’échelle mondiale, comme l’indique les protocoles de l’OMS.

*Phase appartenant à la période d’alerte pandémique, et qui est caractérisée par l’éclosion importante de nombreux cas d’infection par un microorganisme émergent, dans de larges foyers d’infection où la transmission interhumaine demeure encore très localisée, suggérant cependant que ce microorganisme est transmissible d’humain à humain.

04:10> L’Organisation Mondiale de la Santé a qualifié l’épidémie de grippe porcine au Mexique et aux Etats-Unis “d’urgence sanitaire d’ampleur mondiale”, selon CTV. La directrice de l’OMS Margaret Chan appelle tous les pays à faire preuve de la plus grande vigilance. L’OMS poursuivait ses consultations cette nuit.

09:00 : France, le Parisien.fr :

Des cas humains de cette grippe porcine ont-ils déjà été suspectés en France ?
Oui, il y a eu des doutes, non confirmés, sur deux personnes revenant du Mexique. Et d’autres ne vont certainement pas manquer de survenir dans les jours à venir. Car les déplacements aériens ou par bateau sont nombreux. Il n’est pas exclu qu’une personne malade, donc potentiellement contagieuse, puisse rentrer en France.

Pourtant, aucune restriction aérienne n’a été encore décidée…
Non, pour le moment, aucun pays n’a décidé de mettre en place de restrictions de transport aérien. Ni même n’a déconseillé formellement de se rendre au Mexique. En revanche, il est recommandé aux voyageurs d’être prudents, de prendre des mesures d’hygiène, de rester en contact avec l’ambassade.

10:11 > La Nouvelle-Zélande
(..)
14:20 > L’ambassade des Etats-Unis au Mexique
ferme ses services non essentiels et ne répond plus qu’aux urgences, selon leur site.

14:30 > Espagne : trois personnes placées en observation. (..) à Bilbao (nord), Almansa (sud-est) et Valence (est), a indiqué la ministre.

14:35 > Israël : Un jeune homme de 26 ans a été hospitalisé dimanche à l’hôpital de Laniado Netanyahu après son retour du Mexique avec des signes de grippe.

14:40 > France : 2 cas de possible infection en observation à Bordeaux et Marseille. Toutefois,  selon des sources hospitalières à Marseille, des tests réalisés sur une femme enceinte originaire d’Aix-en-Provence, de retour du Mexique cette semaine, se sont révélés négatifs.

14:45 > Mecanopolis vous invite a rejoindre le groupe Pandémie de grippe porcine A/H1N1 sur Facebook, ou nous sommes en contact avec des médecins et vétérinaires, de sorte à faire valider les informations que nous plaçons sur cette page. Pour plus d’infos, contacter S.Delane.

14:50 > Selon les autorités mexicaines, le vaccin contre l’influenza est inefficace pour la grippe porcine A/H1N1 étant donné la mutation du virus, indique le site OEM.

15:25 > France : Trois personnes suspectées d’être porteuses du virus de la grippe porcine ont été prises en charge dimanche à l’hôpital de Tourcoing (Nord). Un couple âgé d’une cinquantaine d’années, qui revenait d’un voyage en Californie, et leur fils d’une vingtaine d’années, qui n’a pas fait le voyage, “ont été pris en charge dimanche matin vers 11H00 par le service universitaire régional des maladies infectieuses du CH de Tourcoing, à la suite de symptômes grippaux”, a indiqué la préfecture en lien avec l’hôpital.

17:00 > Rappel des principaux précédents de pandémies depuis un siècle

- La grippe a provoqué au XXe siècle trois grandes épidémies.

Entre 1918 et 1919, la “grippe espagnole” a touché une grande partie de la population mondiale et fait au moins 40 millions de morts, selon l’OMS.

Les pandémies suivantes furent moins meurtrières, mais la grippe asiatique en 1957-1958 a toutefois provoqué la mort de quelque 4 millions de personnes et la grippe de Hong-Kong en 1968-1969 fut responsable du décès de quelque 2 millions de malades.

- Depuis le début du XXIe siècle, plusieurs épidémies ont éclaté sans causer autant de décès que les grandes pandémies du siècle précédent.

L’épidémie de la pneumonie atypique (Sras), qui est apparue dans la province chinoise du Guangdong (sud) en novembre 2002 avant de provoquer une crise en 2003, a touché 8.000 personnes et fait plus de 800 morts dans le monde, dont près de 350 en Chine.

Par ailleurs, la souche H5N1 du virus de la grippe aviaire a tué plus de 250 personnes, principalement en Asie du sud-est, depuis son émergence en 2003.

- Les épidémies annuelles de grippe sont à redouter car une part importante de la population est touchée par ce virus à mutation très rapide, produisant régulièrement de nouvelles souches contre lesquelles l’homme n’a pas d’immunité.

Considérées comme un problème majeur de santé publique, ces épidémies entraînent chaque année entre 3 et 5 millions de cas graves, dont 250.000 à 500.000 succombent au virus, selon l’OMS.

17:17 > L’OMS indique de pas vouloir prendre de décision avant mardi, de sorte à observer si, pendant ces 48 prochaines heures, la “situation explose ou stagne“.

(..)

18:20 > Cas avérés et cas suspects dans le monde

MEXIQUE : Le maire de Mexico a annoncé dimanche cinq nouveaux décès, sans préciser s’ils avaient déjà été comptés dans les “probables”.

ETATS-UNIS : Les autorités sanitaires du Kansas, dans le centre des Etats-Unis, ont confirmé samedi que deux personnes étaient atteintes de grippe porcine dans leur Etat. L’une d’elles est encore malade, mais la deuxième est guérie.

Ces cas s’ajoutent à huit répertoriés en Californie et au Texas. Des cas suspects ont été relevés à New York sur 75 étudiants présentant des symptômes de la grippe, selon les autorités sanitaires de la ville.

La Maison Blanche va tenir une conférence de presse dimanche afin de rendre compte des efforts du gouvernement dans sa lutte contre le virus.

NOUVELLE-ZELANDE (..)

ESPAGNE : Trois personnes “présentant des symptômes de grippe et ayant récemment séjourné au Mexique” ont été placées “en observation” et isolées en Espagne, selon la ministre espagnole de la Santé, Trinidad Jimenez.

FRANCE : quatre cas suspects — trois concernant une même famille du nord du pays et une femme de la région parisienne –, sont en cours d’investigation, des cas “de grippe bénins”, selon les autorités sanitaires. Les doutes ont été levés par ailleurs pour deux autres cas, selon leur décompte.

GRANDE-BRETAGNE
: Les tests effectués sur un steward de la compagnie aérienne British Airways, hospitalisé samedi à Londres à son retour de Mexico pour des symptômes ressemblant à ceux de la grippe, se sont révélés négatifs.

18:25 > Huits nouveaux cas à New-York. Le responsable des services de santé de la ville de New York Thomas Frieden a déclaré dimanche que les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) avaient confirmé que huit étudiants new-yorkais étaient atteints de la grippe porcine.

pic_virus

18:35 > L’Organisation mondiale de la santé a estimé dimanche qu’il était “possible” que le virus de la grippe porcine A/H1N1 “évolue et devienne beaucoup plus dangereux”

19:00 > Plusieurs documents qui nous parviennent aujourd’hui de médecins et biologistes inscrit sur nos groupes Facebook tendraient à démontrer que ce virus A/H1N1 ne peut être que le résultat d’une manipulation génétique d’origine humaine. Nous publierons un article détaillé dans la soirée ou dans la nuit, après avoir procédé à quelques vérifications par des tiers.

obama26

19:25 > Le président américain Barack Obama surveille de près l’évolution du virus de la grippe porcine et a ordonné une “réponse efficace, énergique, coordonnée”, a déclaré dimanche à la presse son conseiller à la Sécurité intérieure John Brennan. Nous en profitons pour conseiller à nos lecteurs de prendre le temps de visionner le film d’Alex Jones The Obama Deception.

19:30 > Les Etats-Unis ont déclaré dimanche “l’état d’urgence sanitaire” en raison de la grippe porcine et annoncé des dépistages sur les personnes qui se présenteraient aux frontières en provenance de pays touchés par le virus, selon la ministre de la Sécurité intérieure.

19:45 > Trois nouveaux cas de grippe porcine ont été détectés en Catalogne (nord-est), ce qui porte à six les cas  en Espagne, a annoncé dimanche la responsable de la Santé du gouvernement régional catalan. Les trois personnes, deux femmes de 21 et 24 ans et un homme de 22 ans, ont voyagé récemment au Mexique et souffrent de symptômes légers de grippe, a précisé Marina Geli.

oms

20:00 > Dimanche, Keiji Fukuda, vice-directeur général de l’OMS par intérim, chargé des questions de sécurité sanitaire et environnementale, envisageait de nouvelles mutations : “Il est fort possible que le virus évolue. Quand les virus évoluent, il est clair qu’ils peuvent devenir beaucoup plus dangereux pour la population”, a-t-il estimé.

D’après les analyses, le virus ressemble beaucoup au virus du porc, mais sous une forme jamais vue mêlant de l’ADN typique des virus porcin, aviaire et humain. Le fait que la plupart des victimes mexicaines soient âgées de 25 à 45 ans constitue également un facteur d’inquiétude : les épidémies saisonnières de grippe peuvent être plus meurtrières parmi les très jeunes enfants et les vieillards, mais une des caractéristiques des pandémies est qu’elles affectent les jeunes adultes en bonne santé. Selon l’OMS, le virus semble sensible au Tamiflu de Roche AG, connu aussi sous le nom d’oseltamivir, mais pas aux médicaments plus anciens contre la grippe tels que l’amantadine.

Les groupes pharmaceutiques se disent d’ores et déjà prêts à fournir des millions de doses de médicaments et à travailler à un vaccin. Le laboratoire Roche dit tenir à la disposition de l’Organisation mondiale de la santé trois millions de colis de Tamiflu, la moitié aux Etats-Unis, et l’autre moitié en Suisse. “Pour l’instant, l’OMS ne nous a pas demandé de mobiliser ces stocks. Bien sûr, dès qu’elle le demandera, nous le ferons”, a souligné une porte-parole de Roche. Quant aux laboratoires spécialisés dans les vaccins, ils se sont dits prêts à entamer dès que possible le processus de développement d’un vaccin. Les leaders en la matière sont Sanofi Pasteur, la division vaccins de Sanofi-Aventis, Glaxo, Novartis  et Baxter International.

En attendant, la prévention est primordiale pour éviter une propagation du virus. La directrice générale de l’OMS, Margaret Chan, a recommandé à tous les pays d’intensifier “leur surveillance de tous les cas inhabituels de maladie ressemblant à une grippe ou à une grave pneumonie”. La situation est “sérieuse”, “imprévisible” et “évolue vite”, a averti la directrice générale de l’OMS depuis le siège de l’organisation à Genève.

swinefluus9

20:10 > Etats-Unis : 21 laboratoires confirment que 5 états sont touchés par le A/H1N1

case

20:30 > Nouvelle carte Google mise à jour sur les cas contaminés par le virus A/H1N1

flumap

20:45 > Le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) envisage la fermeture des écoles et universités sur l’ensemble du territoire des Etats-Unis.

21:10 > Le Canada a rapporté dimanche ses premiers cas de grippe porcine  (..)

21:25 > Les Etats-Unis ont indiqué avoir 7 millions de doses de Tamilfu. En comparaison, la France en à 33 millions.  Question: une dose de Tamiflu, c’est un comprimé ou une boite de comprimé ?

22:00 > Le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) vient d’indiquer s’attendre à une “forte progression des cas” sur le territoire US et s’apprête a organiser “un plan sanitaire” pour les décès. Voir à ce sujet notre article et vidéo du 16 août 2008.

22:25 > Mexico cherche a stopper la contagion, mais la menace s’étend. Le président mexicain Felipe Calderon a lancé dimanche un appel au “calme” et au respect des mesures de prévention face à l’épidémie de grippe porcine.

La Commission européenne a indiqué suivre “de très près” la situation.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui avait mis en garde contre le “potentiel pandémique” du virus, a averti dans la nuit de samedi à dimanche que “la situation actuelle constituait une urgence en terme de santé publique et une préoccupation internationale”.

L’OMS recommande “que tous les pays intensifient leur surveillance de tous les cas inhabituels de maladie ressemblant à une grippe ou à une grave pneumonie”. L’Organisation a prévenu dimanche que nouveau virus pourrait évoluer et devenir “beaucoup plus dangereux”.

Au Mexique, foyer de l’épidémie, un décret présidentiel a durci les mesures: isolement des patients, droit des autorités à pénétrer “dans tout local”, à contrôler voyageurs, bagages et marchandises.

Alors que la maladie s’est propagée dans le pays uniquement par contacts humains, les autorités ont appelé à éviter les réunions publiques. L’Eglise catholique a annulé les messes de dimanche dans la capitale, et le cardinal de Mexico a célébré dans la cathédrale une messe à huis clos, retransmise par la télévision.

Le maire, Marcelo Ebrard, a souligné que la capitale était en “alerte maximale”. “Les jours qui viennent vont déterminer s’il est possible de contenir la progression de l’épidémie”, a-t-il poursuivi, à la télévision.

La municipalité va s’assurer de la fermeture des bars de nuit et discothèques, et les tribunaux de Mexico ne siègeront pas la semaine prochaine, a-t-il précisé.

En Asie, de nombreux pays ont commencé à prendre des mesures de précaution: le Japon a renforcé les contrôles dans les aéroports sur les passagers provenant du Mexique. Des masques sont distribués et des caméras thermiques disposées pour détecter une éventuelle fièvre chez les passagers.

A Hong Kong, les contrôles aux frontières ont été renforcés. La Chine étudie les mesures d’inspection et de quarantaine.

La Russie a mis en place une commission de prévention contre la propagation de la grippe et vérifie tous les vols provenant du Mexique et des Etats-Unis.

Plusieurs pays latino-américains ont décrété l’alerte sanitaire ou annoncé des mesures préventives. A Bogota, des examens médicaux ont été pratiqués sur cinq voyageurs provenant du Mexique et présentant des symptômes.

22:45 > Les antiviraux seront ils efficaces ? Une note de WHO du 19 mars estime une grande résistance du H1N1 a oseltamivir (Tamiflu), un des principaux antiviraux. La question est de savoir si ce H1N1 du Mexique comporte cette même résistance ou si une recombinaison est possible.

22:50 > Les autorités russes ont mis en place dimanche des mesures de prévention. Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a signé une ordonnance mettant en place une commission de prévention contre la propagation sur le territoire russe de la grippe porcine. La commission, dirigée par le vice-premier ministre Viktor Zoubkov, «s’est déjà mise au travail», a déclaré le porte-parole. Les autorités sanitaires des aéroports russes ont reçu l’ordre de vérifier tous les vols provenant du Mexique et des Etats-Unis. Par ailleurs, le chef des Services vétérinaires russes, Nikolaï Vlassov, a indiqué que la Russie interdisait, à partir du 26 avril, toutes les importations de viande provenant de plusieurs Etats d’Amérique centrale et des Etats-Unis (Mexique, Texas, Californie et Kansas). Le responsable de la Santé publique de Russie, le Dr Guennadi Onichtchenko, cité par l’agence Itar-Tassa, a indiqué que pour l’instant, aucun cas n’avait été «enregistré» dans le pays.

23:05 > Le président de la Banque mondiale Robert Zoellick et le ministre mexicain des Finances Agustin Carstens ont annoncé dimanche que l’institution multilatérale prêtait 25 millions de dollars au Mexique pour lutter contre l’épidémie de grippe porcine. Intéressant. D’un côté le président mexicain nous dit que la situation est sous contrôle (et l’OMS se refuse de passer en phase 4 alors que nous sommes déjà en phase 5), mais il demande quand même 25 Mio $ pour acheter des médicaments. On nous mentirait ? ;)

23:15 > De nouveaux cas suspects de grippe porcine A/H1N1 ont été détectés dans l’Etat du Texas (USA) entrainant la fermeture de 14 écoles.

23:50 > Un médecin, le docteur Sara M.H., a répondu , via notre groupe Facebook sur le A/H1N1, à la question que nous posions à 21:25, à savoir : une dose de Tamiflu, c’est un comprimé ou une boite de comprimé ? Réponse de Sara M.H. : Une dose c’est plusieurs comprimés pris en une fois. Mais bien sûr le Tamiflu n’est pas un vaccin et on ne peut pas évaluer le nombre de doses nécessaires pour traiter un patient. Les antiviraux en général sont assez mal connu par les médecins… On sait pas combien donner, quand s’arrêter… et surtout l’efficacité est difficile à évaluer. Le Tamiflu n’est pas spécifique à cette grippe porcine, il existait déjà avant. En fait il n’est spécifique de rien. On a juste constaté qu’il aidait a diminuer les symptômes.

 

Nous voilà rassuré… ;)

Lundi 27 avril 2009 / 00:50 > Nous indiquions à 23:05 que la banque mondiale allait prêter la somme de 25 millions de dollars au Mexique pour lutter contre l’épidémie du virus A/H1N1. L’information qui nous parvient à l’instant fait état d’un prêt de 200 millions de dollars, selon Presse Canadienne. De mieux en mieux donc, de la part du président mexicain nous dit que la situation est sous contrôle, mais qui se décide tout de même à acheter du Tamiflu.

02:00 > Il ne semble plus très utile de recenser les nouveaux cas de contaminations : ils s’entendent dans tous les pays,a une vitesse considérable, malgré l’optimisme affiché par l’OMS (qui contraste d’ailleurs avec l’état de panique du CDC). Nous allons maintenant nous concentrer sur la recherche d’articles et d’analyses que nous placerons à la suite de cette page. N’hésitez pas à nous faire parvenir les informations qui vous semblent pertinentes > redaction [at] mecanopolis.org

02:21 > Nous plaçons cet article sur Mecanopolis Le A/H1N1 de la grippe porcine : un bien étrange virus

16 :00 > Selon nos informations, envisage de déclencher une alerte pandémique, soit son niveau 4. Nous sommes actuellement au niveau 3 (voir notre tableau placé sur cette page samedi à 21:10).

flicflu1

16:50 > Nouvelle carte détaillée à cette adresse

16:55 > Sans reprendre un décompte détaillé des  nouveaux cas contaminés sur cette page, comme hier et avant hier, nous ferons un point de la situation toutes les deux heures, avec des informations d’alertes si nécessaire, et articles d’analyse.

17:00 > point de la situation

La grippe porcine continue à s’étendre. L’Espagne a annoncé un cas de contamination, le premier en Europe. En Suisse, cinq patients pourraient être infectés par le virus.  (..)

Les coûts d’une pandémie de grippe pour l’économie mondiale ont été chiffrés dès 2005, alors que les cas de grippe aviaire faisaient craindre le pire. La Banque mondiale avait évalué les pertes directes à 550 milliards de dollars pour les pays industrialisés.

De nombreux pays à travers le monde se mobilisaient lundi pour tenter de contenir la menace de pandémie du virus A/H1N1. La Chine a ainsi suspendu ses importations de porc et de produits porcins en provenance du Mexique et de trois Etats américains, le Texas, le Kansas et la Californie.

Le Japon a lui décidé lundi de renforcer ses contrôles sur les passagers débarquant dans ses aéroports depuis l’étranger.

Les Etats-Unis, où vingt cas ont été décelés, sans aucun décès, avaient déclaré dimanche “l’état d’urgence sanitaire”. Ils ont annoncé des dépistages sur les personnes qui se présenteraient aux frontières en provenance de pays touchés par le virus.

Le Canada est touché, avec six cas confirmés, et plusieurs pays, dont la Nouvelle-Zélande, Israël, l’Espagne et le Brésil ont fait état de cas suspects. Plusieurs cas suspects signalés en France et en Australie se sont avérés négatifs.

(..)

17:10 > Réunion d’urgence à Genève de l’OMS en ce moment même. Selon nos informations, il serait question de passer directement en phase d’alerte de niveau 5 (nous sommes actuellement au niveau 3).

17:45 > Sept nouveaux décès liés au A/H1N1 ont été enregistrés dimanche à Mexico, a annoncé lundi le responsable de la santé de la capitale.

19:50> Selon l’ONU, l’OMS va augmenter son alerte en phase 4 ou 5 aujourd’hui, pour la première fois de son histoire.

20:15 > Les Etats-Unis vont distribuer 11 millions de traitements antiviraux contre la grippe porcine issus des stocks fédéraux pour aider les Etats américains touchés, ont annoncé lundi les autorités sanitaires : “A titre de précaution, nous avons mis à disposition des Etats 25% des stocks“, a déclaré le directeur des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), Richard Besser, au cours d’une conférence de presse. Les autorités sanitaires ont aussi fourni aux Etats des kits contenant des tests permettant de diagnostiquer la grippe porcine.

20:30 > L’OMS rebaptise le nom de la grippe porcine en grippe nord-américaine.

oms

20:35 > La réunion d’urgence de l’OMS s’est terminée. Une conférence de presse devrait suivre rapidement. Mecanopolis est hébergé à Genève,  et l’un des membres de notre équipe fait le pied de grue au siège de l’Organisation Mondiale de la Santé depuis bientôt 3 heures ;)

 

20:55 > Une enseignante en microbiologie vient de nous rejoindre sur notre groupe Facebook Pandémie de grippe nord-américaine A/H1N1, ou quelques médecins et biologistes nous aident déjà a rédiger nos notes depuis samedi. Dans la mesure du possible, nous essayerons de leur faire parvenir vos questions déposées dans les commentaires de cette page, et publierons ensuite les réponses à la suite des infos.

21:10 > Point de la situation

Le virus de la grippe porcine, parti du Mexique où il aurait fait près de 150 morts, est arrivé en Europe avec des cas confirmés lundi en Espagne et Grande-Bretagne, nourrissant l’inquiétude à travers le monde où nombre de pays tentaient d’éviter la propagation.

La situation s’aggravait au Mexique, foyer de l’épidémie, où le nombre de morts “probables” atteint désormais 149, contre 103 dans la matinée, (..)

Après le Mexique, le pays le plus touché par l’épidémie était les

Etats-Unis, où “l’état d’urgence sanitaire” avait été déclaré dimanche.

(..)

Les Etats-Unis ont par ailleurs annoncé qu’ils allaient distribuer 11 millions de traitements antiviraux contre la grippe porcine issus des stocks fédéraux pour aider les Etats américains touchés.

“Il s’agit évidemment d’un sujet d’inquiétude qui justifie que nous élevions le niveau d’alerte”, a déclaré le président américain Barack Obama.

Plus alarmiste, le directeur des autorités sanitaires américaines, Richard Besser, a estimé que “les gens doivent se préparer à l’idée que nous allons voir apparaître plus de cas graves dans le pays, et peut-être des morts”.

 

 

(..) En France, quatre nouveaux cas présumés de grippe porcine sont encore “en cours d’investigation”.

A New York, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a averti que le virus de la grippe porcine “pourrait causer une nouvelle pandémie”.

L’organisation de l’ONU pour l’Alimentation et l’Agriculture, la FAO, a elle placé ses équipes à travers le monde en “état d’alerte maximum” face à la grippe porcine.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a avancé à lundi la réunion de son Comité d’urgence sur la grippe porcine. La rencontre, qui a débuté à 17h00, pourrait décider d’un relèvement le niveau d’alerte sanitaire mondiale.

21:20 > Nous remercions les lecteurs qui reprennent les infos de cette page sur leur blogs et forums d’avoir la délicatesse de ne pas oublier d’en indiquer la source. N’est-ce pas, “jojosniper” ? ;)

21:45 > Une biologiste nous explique, via notre groupe Facebook : Les mesures de préventions sont ridicules, cela du simple fait que la durée d’incubation du virus est de deux semaines, période durant laquelle le porteur est déjà contagieux, sans toutefois présenter les symptômes de la maladie, ni même qu’elle soit forcément détectable. Par ailleurs, les informations envoyée par le Mexique ne peuvent être jugée comme fiables, car on peut se demander comment un pays de plus de 107 millions d’habitants, dont 20 millions dans l’aire urbaine de Mexico, qui ne connait pas de service sanitaire digne de ce nom, et dont la moitié de la population se situe en-dessous du seuil de pauvreté (et tout ce que cela implique, économiquement et socialement), pourrait bien présenter des chiffres s’apparentant avec la réalité de terrain. Sans compter que, pour des raisons économiques et politiques, le gouvernement mexicain (comme tous les autres d’ailleurs) à tout intérêt à minimiser la situation.

22:10 > Aucune précision n’a été fournie pour le moment par l’OMS à propos du niveau d’alerte pandémique. Cela alors que, comme nous l’indiquions à 20:35, nous campons depuis bientôt 5h au siège de l’OMS, et que la buvette est fermée depuis 20h… Plus sérieusement, un journaliste sur place nous explique que l’OMS reçoit de fortes pressions d’Etats pour ne pas élever le niveau d’alerte. Selon lui, passer à une phase supérieure entrainerait toutes sortes de mises en quarantaines et des interruprions de voies arériennes, ce qui aurait comme conséquences de lourdes pertes économiques, plutôt malvenues en temps de crise. Des pertes bien plus importantes que quelques milliers de victimes, précise-t-il… :(

22:30 > L’OMS vient d’élever son niveau d’alerte à la phase 4. Ce qui est largement insuffisant, car comme le démontre le tableau ci-dessous du NouvelObs, nous sommes déjà en phase 6 :

Phase 1: il n’existe pas de virus circulant entre animaux signalés comme cause de contaminations chez les humains.

- Phase 2: un virus animal de la grippe a provoqué par le passé des contaminations chez des humains et est considéré comme une menace de pandémie potentielle.

- Phase 3: une souche animale ou mixte animal/humain a provoqué occasionnellement des contaminations ou de petites poches de contaminations, mais le virus ne s’étend pas facilement.

- Phase 4: le nouveau virus peut provoquer de façon soutenue des foyers d’infection et s’adapte à la transmission humaine.

- Phase 5: le virus s’est répandu dans au moins deux pays et provoque des foyers d’infections plus étendus.

- Phase 6: des foyers d’infections plus nombreux se déclarent dans au moins deux régions du monde. Une pandémie est en cours.

phase423:05 > Quelques explications sur le site de l’OMS

23:15 > Nous allons placer, dans une dizaine de minutes, sur ce site, un article intitulé Grippe porcine et CIA. Ce n’est pas, comme le titre pourrait le faire penser, un texte produit par des conspirationnistes, mais  la traduction d’un article du très sérieux San Francisco Chronicle

23:35 > Article : Grippe porcine et CIA

23:40 > Aucune région du monde n’est à l’abri face au virus de la grippe porcine, a prévenu lundi soir le numéro deux de l’Organisation mondiale de la santé, Keiji Fukuda. A une époque où les gens voyagent en avion très rapidement à travers le monde, il n’y a aucune région où le virus pourrait ne pas s’étendre”, a expliqué M. Fukuda, lors d’une conférence téléphonique depuis le siège de l’organisation à Genève.

23:55 > Un conteneur d’échantillons de virus de grippe porcine brisé dans un train suisse (..)

 

 

 

Mardi 28 avril 2009

00:10 > Les Etats-Unis prêts à une pandémie, Obama appelle au calme (..) les Etats-Unis “agissaient comme s’ils se préparaient à une pandémie”.

Le directeur des CDC, Richard Besser, a prévenu qu’il fallait s’attendre à des cas plus sévères, voire à des décès. “Les gens doivent se préparer à l’idée que nous allons voir apparaître plus de cas graves dans le pays, et peut-être des morts”, a-t-il ajouté. “Le virus agit comme le virus de la grippe, il se propage de personne à personne”, a-t-il averti, sans cacher son inquiétude.

La secrétaire d’Etat Hillary Clinton a exhorté les Américains voyageant au Mexique à la prudence et les CDC ont annoncé de “nouvelles mises en garde” aux voyageurs se rendant dans ce pays.

M. Obama est tenu régulièrement informé de la situation et a promis de faire de même avec les Américains. Ses conseillers et le Trésor surveillent aussi de près l’impact de la grippe sur l’économie, a annoncé le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs. Wall Street et les cours du pétrole étaient déjà plombés lundi par la crainte d’une pandémie.

 

Cette page est maintenant saturée. Nous allons poursuivre sur


Pandémie de grippe nord-américaine A/H1N1 (deuxième partie)


(cliquer dessus)


            logo-carre-copie
logo-carre-copielogo-carre-copie


                                                                   http://www.mecanopolis.org/?p=5428

                                            merci à Bride http://bridge.over-blog.org/article-30693034.html




Autres liens :


grippe porcine, une bénédiction pour les états... :

La grippe porcine, une bénédiction pour les états, une bonne façon de vous prouver votre dépendance au lobby industriel pharmaceutique, vous faire dire : "vive la mondialisation".


selon l'OMS, La grippe porcine a un "potentiel pandémique",

Des centaines d'enfants virés de leur école aux USA parce que les parents refusent la vaccination ......  

Nombre sous-évalué : http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-30711324.html

Pandémie : Camps d'internement et drôles de cercueil de la FEMA (US) 


Je vous conseille de consulter directement le site de
MECANOPOLIS
qui fait un boulot fabuleux pour nous tenir informés de l'évolution de la situationhttp://panier-de-crabes.over-blog.com/article-30747475.html



Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 01:56

 
Guerre et agro-business :
A lire absolument !

Terres de guerre - Les objectifs réels de la reconstruction agricole en Afghanistan et en Irak

Cliquez ici pour voir plus d'informations / le rapport

L’Asie a certainement eu son lot de désastres dans les dernières années : inondations, cyclones, tsunamis, tremblements de terre, guerre. Après chaque calamité, on essaie de recoller les morceaux. Mais l’ « aide » extérieure arrive rarement sans un agenda caché dont le but est bien davantage de remodeler le pays pour satisfaire des intérêts puissants que de reconstruire les communautés concernées. D’une certaine façon, cela n’a rien de nouveau : en effet, l’aide humanitaire dépend depuis bien longtemps de l’adoption (par le pays concerné) de politiques économiques néo-libérales. Récemment cependant, est apparue une tendance inquiétante à mêler cette assistance qu’on range sous le nom de « reconstruction » avec toute la machine militaire des puissances qui ont envahi le pays. Les terrains d’essais de cette aide militarisée se trouvent :

- en Afghanistan où doivent être envoyés 17 000 soldats supplémentaires et

- en Iraq où 50 000 soldats vont être reclassés comme conseillers en « entraînement » et « soutien logistique » de façon à pouvoir rester dans le pays bien après la date fixée pour le « retrait total » des troupes américaines.

Il est clair que dans ces deux pays, la distinction entre les activités américaines civiles et militaires a été complètement, et délibérément, brouillée.

Dans le même temps, les Étas-Unis et les entreprises qui sont leurs alliés ont de plus en plus de poids sur les bailleurs de fonds et les organisations mondiales comme la Banque mondiale, la FAO et les centres du CGIAR qui influencent les politiques alimentaires et agricoles adoptées par les pays bénéficiaires. Cette réalité et le fait que la reconstruction agricole fait aussi partie intégrante de la campagne militaire américaine dans ces pays et les régions avoisinantes constituent une évolution très inquiétante.

L’Afghanistan et l’Iraq ne sont pas des cas uniques qui seraient nés de circonstances inhabituelles mais ils représentent un modèle pour les activités des Etats-Unis à l’étranger, tandis que ceux-ci continuent à livrer leur « guerre contre le terrorisme » et à favoriser les intérêts des entreprises américaines.

=======================================

Pour lire tout le rapport, cliquez ici:
http://www.grain.org/briefings/?id=218

http://bridge.over-blog.org/article-30701017.html

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 01:50

Comment les financiers instaurent la tyrannie...



Chers amis,

L'heure est extrêmement GRAVE. Ce dont nous allons vous parler ici dépasse de loin le seul enjeux des vaccinations. Ce tout récent (et ô combien pitoyable!) exemple dont nous venons de prendre connaissance illustre fort bien ce vers quoi nous marchons à grand pas si nous ne protestons pas avec force et en masse! Car ce type de désastre démocratique peut à lui seul résumer la perte délétère de notre saine capacité de révolte et d'indignation. Or, c'est vraiment ainsi que s'instaurent les tyrannies. Sournoisement, petit à petit....

Voyez clair, il en va de VOS libertés car le gravissime signal d'alarme que constitue la situation dont nous allons vous parler ci-dessous non seulement pourrait se concrétiser aux USA mais bien pire, elle pourrait s'étendre à d'autres pays comme ceux de l'Union Européenne qui a la fâcheuse habitude de copier ses amis d'Outre-Atlantique....

Ne pensez pas qu'il s'agit d'une quelconque façon de "conspirationnisme" car nous ne nous basons que sur les FAITS. Des faits qui démontrent qu'on va trop loin et qui devraient vous pousser à vous interroger : pourquoi on va trop loin, autrement dit "qui va vraiment trop loin?" et "dans quel but?". En d'autres termes: qui tire vraiment les ficelles derrière le rideau? Pour mieux comprendre, suivez toujours le même fil d'interrogation, FOLLOW THE MONEY..... A qui cela profite-il?

 


“ Si les gens du peuple permettent au gouvernement de décider de leur nourriture et de leurs médicaments, leurs corps ne tarderont pas à présenter l’état pitoyable des âmes qui vivent sous la tyrannie. » Thomas Jefferson (1743-1826) 3è Président des E.U. auteur de la déclaration d’indépendance.



"C'est toujours au nom de la sécurité, de la santé et du bien être social que les tyrans modernes ont saisi le pouvoir absolu." Pierre Gilbert




Voyez à présent ce que le Congrès américain a DEJA adopté là aussi soit-disant pour le plus grand bien des Américains....

Un nouveau test de santé mentale obligatoire pour les mamans dès la maternité, déjà adopté par le Congrès!

Une mesure gouvernementale délétère pour toutes les nouvelles naissances aux USA vient juste d'être adoptée par la Chambre des Représentants et est à présent en route vers le Sénat. Le "Mother's Act", s'il passe, obligera TOUTES les femmes nouvellement mères à subir un test au moyen d'une liste de questions subjectives afin de déterminer si chaque mère est mentalement apte à repartir de l'hôpital avec son nourrisson. Imaginez un instant qu'alors que votre enfant vient de naître, vous ne puissiez pas repartir avec lui à votre domicile au simple prétexte que vous n'avez pas répondu d'une façon jugée satisfaisante au dit questionnaire. Imaginez encore qu'on puisse vous répondre que la seule façon de pouvoir repartir chez vous avec votre bébé est que vous ou que votre épouse soyez tenu de suivre un traitement ou de commencer à prendre des anti-dépresseurs, lesquels peuvent causer une psychose, des hallucinations et même des envies suicidaires. C'est tout simplement aberrant. Malheureusement, ce texte de loi est en cours de procédure accélérée ce qui signifie pas de débat public, pas d'annonce ou d'explication publique du large impact de ce type de mesure sur notre société et c'est la raison pour laquelle nous avons à agir, MAINTENANT!

Le "Mother's Act" viole le droit constitutionnel des Américains  à la liberté privée et plus largement, le droit à la liberté en général et cela est tout simplement fort dangereux.
C'est pourquoi nous devons contribuer à stopper ça. Nous avons un besoin urgent d'appeler et de contacter par mail chaque sénateur du Comité de soutien afin de faire part de notre ferme opposition au "Mother's Act" et du fait que nous soyons outragés qu'il n'y ait pas eu de débat public ou de divulgation des conséquences que cela pouvait avoir sur notre société dans son entièreté.

Pour envoyer une lettre, rendez-vous
ici.

Svp appelez les sénateurs suivants du Comité de soutien et dites leur que vous souhaitez que le parcours du "Mother's Act" s'arrête en commission:

Lisa Murkowski, R: 202-224-6665, AK
John McCain, R: 202-224-2235, AZ
Christopher Dodd, D: 202-224-2823, CT
Johnny Isakson, R: 202-224-3643, GA
Tom Harkin, D: 202-224-3254, IA
Pat Roberts, R: 202-224-4774, KS
Edward Kennedy D: 202-224-4543, MA
Barbara Mikulski D: 202-224-4654, MD
Richard Burr, R: 202-224-3154, NC
Kay Hagan, D: 202-224-6342, NC
Judd Gregg, R: 202-224-3324, NH
Jeff Bingaman, D: 202-224-5521, NM
Sherrod Brown, D 202-224-2315, OH
Tom Coburn, R 202-224-5754, OK
Jeff Merkley, D 202-224-3753, OR
Bob Casey, D 202-224-6324, PA
Jack Reed, D 202-224-4642, RI
Lamar Alexander R 202-224-4944, TN
Orrin Hatch R 202-224-5251, UT
Bernard Sanders, I: 202-224-5141, VT
Patty Murray, D, 202-224-2621, WA
Michael Enzi, R, 202-224-3424, WY

Merci beaucoup pour le soin que vous prendrez à appeler et à agir! Souvenez-vous que "Nous le peuple" devons décider!
Respectueusement,
Sheila Matthews
Cofounder
www.ablechild.org

Cet article est issu du site de l'ancien candidat (R) à la présidence Ron Paul (Un homme qui avait à coeur de rompre les liens incestueux entre l'industrie et le monde politique et qui aurait bien mieux amélioré la situation que ne pourra jamais le faire Obama...), voir ici.



Vous le voyez, nos amis Américains sont dans une situation éminemment périlleuse PARCE QU'ILS ONT LAISSE FAIRE. A présent, les voilà dans l'urgence. Le sort de centaines de millions de gens ne dépend plus que de quelques lanceurs d'alerte acharnés. Parce que le peuple n'a pas fait son job de citoyens, tout simplement.
Lorsqu'Hitler a imposé ses lois de plus en plus liberticides dès la fin des années 30', trop peu de gens se sont mobilisés et à eux aussi on disait que ça allait être "pour leur bien", "pour l'honneur de leur pays", "pour leur bien être", "pour leur sécurité" etc etc

On a vu le résultat.....

Et aujourd'hui, on recommence. Certains seront choqués parce qu'ils s'imaginent à tort que jamais rien n'atteindra l'horreur des nazis. Hélas, ceci est faux et à force de décerner à cette horreur immense le triste laurier du "pire mal qui sera jamais possible", on banalise et on permet des horreurs de même style
sur un mode encore plus pernicieux parce que jugé par trop de gens comme "Au nom du Bien".

Pourtant, la tyrannie est déjà là et bien là et pour rappel, si vous ne le voyez toujours pas (c'est bien connu que ce qui est trop "pétant" peut éblouir au point d'aveugler...), rendez-vous compte que:

- Les industriels ont déjà réussi à imposer leurs OGM: en Amérique déjà l'étiquettage des produits OGM n'existe pas et ce, alors que plus de 85% de la population voudrait AVOIR LE CHOIX! En Europe, il n'est pas strictement obligatoire pour les firmes de mentionner l'utilisation d'OGM si elle ne dépasse pas 1% etc
Mais, pas d'inquiétude nous ont dit les Monsanto &Co, c'est "pour notre bien" et celui de "la planète" car ça permettra de lutter contre la faim dans le monde (il fallait oser mais ils l'ont fait!)

- Les industriels qui savent que le monde pollué est rentable en terme de malades induits (qui consommeront à vie leurs traitements chimiques palliatifs bien lucratifs) souhaitent avec force imposer le CODEX ALIMENTARIUS afin d'obliger les gens à avoir une prescription médicale pour l'obtention de compléments alimentaires et encore, ce sera des doses réduites au point de ne plus être fort efficaces. Ceci rendra les gens de plus en plus dépendants du système médical et moins à même de s'autogérer et de rester en santé à bas coût! Mais là aussi, c'est officiellement "pour notre bien", au prétexte que trop de gens consommeraient  ces produits de façon irrationnelle et que les compléments alimentaires ne seraient "pas tellement sans danger que ça" (que dire alors, en comparaison, de leurs poisons vaccinaux et autres médicaments débilitants?)

- Aux USA,
un adolescent qui refusait de poursuivre la chimio s'est vu traîner en justice par un travailleur social afin de le forcer contre son gré à continuer sa chimio (fort heureusement le juge a tranché en faveur du malade mais enfin, comment une telle procédure a-t-elle pu être jugée recevable initialement???!) En France, il est demandé aux médecins de renseigner tant à la sécurité sociale qu'à l'ordre des médecins les patients jugés "déviants" et "récalcitrants" c'est à dire ceux qui refusent vaccinations, chimio et tutti quanti!
En France, en Belgique, etc, les praticiens qui souhaitent donner un avis public indépendant ou refuser chimio, vaccins etc en leur âme et conscience sont mis au banc de leur communauté et suspendus, radiés etc

- Les industriels sont tellement puissants que ce sont eux qui établissent les normes des résultats de laboratoires (par le biais des comités d'experts et sociétés médicales, entièrement noyautées). De la sorte, c'est X pourcents de part de marchés en plus chaque année puisque dès lors que le patient dépasse, même d'un peu tel ou tel seuil fixé sans cesse à la baisse par les industriels, il se verra prescrire des anti-cholestérolémiants, des anti-hypertenseurs (bétabloquants) et ce pour longtemps, la plupart du temps à vie. Quelle manne!


Et on pourrait hélas citer encore d'innombrables exemples!



Cette tyrannie consistant à imposer un test de santé mentale à toute nouvelle future maman prétendra aussi se baser sur "l'intérêt de tous" en prétextant que bien des enfants souffrent de sévices, que la violence américaine est due à des carences éducatives et à l'instabilité psychiatrique de nombreux parents etc...
On voit déjà ça d'ici, c'est évident. Et, pendant ce temps, la population aura encore zappé les vrais intérêts de telles mesures pour ceux qui tirent réellement les ficelles en coulisses! Car le rôle des médicaments psychiatriques, des vaccinations et des polluants dans la genèse de la violence et de troubles psychiatriques aura complètement été occulté, une fois encore! Pourtant le rôle de ces médicaments, des vaccinations (grandes pourvoyeuses de dommages neurologiques évoluant parfois à très "bas bruit" et de façon sournoise) et de divers polluants comme les métaux lourds pour ne citer qu'eux est clairement lié à ces phénomènes de société que sont la violence et l'inadaptation à la vie en société...

De plus, il n'est pas du tout impossible que les mères qui refuseraient les cocktails vaccinaux faits aux enfants dès la maternité aux USA (comme le vaccin HB fait dès la naissance par ex) soient arbitrairement classés comme "démentes" ou "inaptes" et leurs enfants vaccinés de force. Une fois encore, on devine qui en tirera profit! Puisque déjà, ceux qui réclament une info indépendante sur les vaccinations (par exemple les participants à la conférence de Namur le 8 avril dernier) sont si facilement assimilés à des "sectaires" par nos éminences grises dans les pages des grands quotidiens européens- voir à ce sujet l'exemple de
la carte blanche d'un Professeur de médecine belge- comment ne pas imaginer que des gens jugés "sectaires" ne puissent pas être ensuite décrétés "dangereux" pour leurs propres enfants et incapables de décider de leur santé?? Il n'y a qu'un pas qui sera hélas vite franchi si nous restons aussi amorphes que nous l'avons été jusqu'à présent!

Alors que le président John Fitzerald Kennedy déclarait dans les années 60' "Nous sommes tous des Berlinois", il est à présent grand temps de nous rendre compte que nous sommes tous aussi des Américains et que la tyrannie qui les menace nous menace tout autant. Si nous ne réagissons pas.....

Source






Ceux qui détiennent le pouvoir sont ceux qui détiennent l'argent. Ils ne veulent pas forcément nous tuer, ils veulent juste de l'argent, TOUJOURS PLUS D'ARGENT, même si ça doit coûter des vies, peut-être la vôtre, celle de vos proches, amis, voisins, etc... Pour que leur souhait puisse toutefois se concrétiser dans la réalité, il faut bien entendu que l'esprit critique des gens soit mis en sourdine et donc, il est bien évident que les démarches des financiers (qu'il s'agisse de vaccination, d'autres types de tyrannies médicales ou de toute autre loi et règlement liberticide) se font toujours soit-disant pour notre plus grand bien à tous. Voir encore tout récemment à ce sujet la carte blanche d'un professeur de médecine belge parue dans Le Soir où c'était également ce même slogan qui était encore repris, mots pour mots.  "Pour le plus grand bien de tous"... Quand ce sont des Professeurs de médecine, des politiciens, des journalistes qui nous rabâchent ce type de sottise à longueur de temps sans même plus se rendre compte qu'ils sont eux aussi manipulés, un pourcentage suffisant de gens finissent par les croire et ce pourcentage devient suffisant pour que telle ou telle pratique liberticide puisse se concrétiser. On a ainsi fini par "fabriquer   leur consentement" comme l'expliquait très bien Noam Shomsky pour qui "La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures"



C’est la nécessité qui est l’excuse pour toutes les violations de la liberté humaine. C’est l’argument des tyrans, et le credo des esclaves. William Pitt, 1783.



http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-30649699.html
Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 01:46


LE JAPON RENVOIE
SES IMMIGRES CHEZ EUX

Du 24 au 26 Avril 2009 : Etonnant papier de la NHK et duNew York Times sur la décision des autorités japonaises de renvoyer les travailleurs immigrés au chômage chez eux. Le Japon paye les places d'avion à toute la famille. C'est dire à quel point la récession fait des ravages pour qu'ils en soient arrivés là: la production des voitures est tombée de 50% !

http://www.nytimes.com/2009/04/23/business/global/23immigrant.html?_r=2&ref=business
Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 01:43



HAUSSE DES VENTES D'ARMES AUX USA

du 20 au 22 avril 2009 : Les Américains ont peur et quand ils ont peur ils achètent en masse des armes. Lisez ce papier de FoxNews et vous serez terrifié par l'image qu'il donne du pays. Pas moins de 4 millions d'autorisations d'achat ont été demandées ces derniers temps, un chiffre KOLOSSAL, imaginez... Une population armée de Kalachnikofs, de mitraillettes lourdes, et d'autres jouets pour tuer son voisin. En cas de grabuge, cela risque de se finir par un bain de sang. Et tenez-vous bien, là ils en achètent pour investir car ils sont persuadés qu'Obama va finir par interdir la vente d'armes... Ca s'appelle faire feu de tout bois. Encore une bulle qui va exploser... Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2009

Merci à Lercoul

http://r-sistons.over-blog.com/article-30721958.html
Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 01:38
Manif anti-OTAN :

Comment on mène ses camarades en bateau
(et dans des fumées désagréables)

Témoignage


Le 27 avril 2009

 

La manifestation n’a été encadrée par aucun service d’ordre : ce qui était la moindre des choses, quand on annonce une manif « dure » « type Gênes » etc., et quelques jours seulement  après le meurtre d’un manifestant par la police, à Londres.

  
Tout pouvait aboutir à une répression très dure : le lieu, une zone îlienne sans habitants – accepté de façon grotesque par une partie (seulement) des organisateurs ; les forces en présence de part et d’autre, et du côté des anti-OTAN on était très loin des dizaines de milliers de manifestants déclarés par certains ; l’inorganisation, totale : on a attendu pendant environ trois heures sans jamais savoir ce qu’on allait faire, ni où on irait…


Le désert des tartares, mais inversé : on savait où était « l’adversaire », on l’entendait, on le voyait, mais on ne savait pas trop où on était nous, ni, pendant des heures, ce, et ceux, qu’on attendait pour manifester. Une longue attente, mais pas du type souricière cependant : si on s’éloignait un peu de cette sorte de champ de foire (au milieu d’un endroit désert) où quelques organisations politiques se montraient autour d’un podium, on pouvait s’allonger tranquillement sur des pelouses bordées d’arbres, et malgré les 3 hélicoptères au-dessus, pas mal de monde a fait une petite sieste ; tant qu’à faire…


Le bruit des hélicoptères était donc loin d’être assourdissant et la présence de « l’adversaire» assez peu terrorisante ; de temps en temps quelques tirs vers un endroit d’où s’élevait deux ou trois colonnes de fumée. Ça semblait loin, mais en regardant une carte ensuite, j’ai vu qu’on était quasiment sur le « front » ; où l’on voyait aller et revenir quelques manifestants masqués et vêtus de noir, qui prenaient la pause en passant devant les gens qui attendaient, désoeuvrés. Pas d’intervention des organisateurs.

 

La foire.


Vers 15 heures,  quelques fumées se sont faites plus épaisses, quelques tirs se sont intensifiés, et on a commencé à ressentir quelques picotements genre effets désagréables dus aux gaz lacrymogènes. En l’absence – toujours - de consignes du côté des « organisateurs » au podium et alentour, on s’est dit bon on s’éloigne (des gaz). Au bord des pelouses il y avait des petits sentiers qui permettaient d’aller prendre l’air un peu plus loin, dans des terrains vagues (où l’on a vu ensuite une pancarte : « Terrain militaire »...). Pas le moindre écho de consigne, pas l’ombre d’un service d’ordre, on s’en va, on verra. Chemin faisant on est rejoint par des strasbourgeois venus en vélo et qui nous indiquent une issue pour retrouver une route. On bavarde : ils « avaient honte » du peu de militants strasbourgeois qui étaient venus.


Très rapidement, on se retrouve vers l’endroit d’où on était arrivé pour rejoindre le lieu du rassemblement. Là quelqu’un dit la manif a démarré : et en effet, du bord de la route, large, on voyait arriver, de loin, le « cortège » : il faut dire que l’espace était vaste, rien à voir avec un goulet : bonne visibilité et pas de barrages de police en vue.


On a regardé passer la kermesse : rien d’héroïque. Toujours pas de SO, des groupes les uns derrière les autres, pas de mot d’ordre clairement audible. Mouvement de la Paix, tout content, en tête, NPA, Cgt, LO, quelques FSU, j’en oublie, des camarades étrangers : le tout derrière la camionnette de service (CGT ?) qui diffusait les incontournables chants « révolutionnaires » ; comme disait Victor Hugo, « il faut avoir le bruit quand on n’a pas le nombre ». Ni, surtout, ici, les slogans : pas un seul mot d’ordre unitaire repris par l’ensemble du cortège, chacun pour soi.


Une fille éthérée qui dansait à côté d’une sono, quelques clowns pas drôles, pauvre et morne spectacle.

 

La kermesse a bifurqué devant le pont Vauban, pour aller tourner en rond sur cette sorte d’île déserte, là où la police voulait la diriger en la bloquant de ci de là, et  l’obligeant plusieurs fois à rebrousser chemin. Il semble (d’après des camarades qui sont allés « jusqu’au bout », si l’on peut dire) que ça ce soit terminé par un échange de divers engins entre les dits black blocks et les CRS en face (et en hauteur) dont on pouvait bien imaginer qu’ils n’étaient pas venus tendre l’autre joue.

A des copains qui en avaient marre et sont allés vers un barrage pour dire qu’ils voulaient quitter la manif, les flics ont répondu « Ah non, et la solidarité alors ! Vous restez avec vos copains »…


Moi, au Pont Vauban, après avoir regardé passer tout le cortège (« 10.000 personnes » ?!) j’ai décidé de rentrer, ne voyant aucun intérêt à suivre les bandes de la kermesse dans le no man’s land : j’ai tenté ma chance au barrage de police le plus proche, au bout du Pont Vauban, avec un journaliste qui avait un pass et qui m’a dit bon on va dire que vous êtes ma stagiaire. Ça n’a pas marché : les forces de l’ordre ont fait de l’humour sur l’âge des stagiaires maintenant… Pas drôles mais pas terrorisants.


J’ai pu partir par une route tranquille (apparemment c’est par là que le gros du cortège est sorti ensuite, la tranquille -et bien nommée- Rue du Havre…), bordant une voie de chemin de fer désaffectée ; pas mal de gens partaient par là, chacun pour soi ou par petits groupes ; quelques strasbourgeois aussi, en vélo, veinards, nous ont dit qu’il y en avait pour 7 ou 8 kilomètres. Un peu plus loin, on interpelle un gardien de hangar, qui regardait la retraite : il indique, sans trop d’intérêt, qu’on peut passer sous des wagons de marchandises qui rouillaient là, « pour couper »...


Un petit groupe de militants du PCF (désabusés eux aussi ?), devant moi, a commencé à franchir les voies en sautant par dessus les plateformes… Pour moi la manif a fini à quatre pattes sous les wagons : non, pas pour sauver ma peau, pour ménager mes os. Un peu grotesque comme fin de manif mais pas dangereux. Si la police avait eu des consignes de répression dure, on se faisait cueillir de l’autre côté et tabasser sans problème à l’abri de tout regard.


Mais c’était évident qu’il n’y avait rien à craindre de côté-là. Ce qui a été décrit par certaines personnes qui étaient là (ou d’autres qui n’y étaient pas, ou ne sont pas arrivés jusque là) est faux ; et il faut se poser la question des raisons de ces récits pour le moins exagérés, en tous cas trompeurs.


Les manifestants n’ont pas « fini étouffés par des nuages de gaz lacrymogènes, et n’ont pas été traités comme des bêtes ». Si les forces de police avaient eu ce genre de consignes, elles auraient pu le faire, sans problèmes – pour elles.


« La manifestation pacifiste n’a pas été écrasée et désintégrée par la police en armes ». Non : c’est l’inorganisation qui a eu raison de la manif. La police a quasiment organisé la dissolution à la place des (in)organisateurs.


« Déroulement apocalyptique de la manifestation anti-OTAN » : non, déroulement ridicule, mais malgré tout avec assez peu de répression : sauf peut-être (voir photos sur le site de Contropiano) contre les camarades étrangers de certaines organisations (vraiment) anti-OTAN qui, eux, avançaient à visage découvert, avec leurs drapeaux et leurs banderoles ; et d’autres, rien à voir, qui allaient  provoquer la police, sous le nez des (in)organisateurs qui, d’accord ou pas, laissaient faire.

 

Ceci dit, peu de bâtiments incendiés par rapport à ce qu’on nous a décrit : l’Ibis, à quelques dizaines de mètres du rassemblement, un poste de douane désaffecté (et dont la démolition était programmée par la municipalité, les « black blocks » ( ?) ont fait le travail : j’ai su le lendemain par un journaliste de l’Afp que le bâtiment était bourré d’amiante.


Par contre, sur le parcours pour arriver au lieu de rassemblement  le matin, divers « symboles  du capitalisme » vandalisés : une station-service, un poste de lavage de voitures « Eléphant bleu », une des petites cabanes d’un (beau) jardin ouvrier, et l’après-midi (pendant la sieste) un lampadaire (vers l’Ibis) parce qu’il avait une caméra juchée au sommet : tous les gens allongés sur les pelouses, désoeuvrés, suivaient l’assaut de loin ; je n’ai vu ni entendu personne intervenir... De temps en temps quelques pneus incendiés. Pour ce qu’on a vu le long du parcours. Il y a plus d’abris bus vandalisés dans mon quartier qu’au Neuhof après la manif.

Des amis à Strasbourg m’ont dit après que des parents d’élève avaient empêché que des éléments, disons, « non identifiés » ne saccagent une école, dans le Neuhof. Et le matin, au camp anti-impérialiste d’Ilkirch, la route était bloquée par des sortes de barricades : on avait mis le feu à des gravats, des tas de bouteilles cassées etc. Navrant, et plutôt bizarre.


Les symboles.


Pendant que je regardais passer la manif près du Pont Vauban, un jeune manifestant ( ?) -baggy, avec un bon kilo de breloques fétiches anti-capitalistes qui pendouillaient, godasses pas lacées : pas trop la tenue de guérilla de rue- s’acharne à tirer plusieurs pierres sur un panneau de publicité (mobilier urbain) : il finit par arriver à casser la vitre. Quand il passe à côté de moi je l’attrape par le bras pour lui dire « et ça nous avance à quoi ces conneries ? – je (ne) supporte pas la publicité »… Branche armée capricieuse. Etc.  La manif continuait gaiement sa kermesse à côté, sans intervenir.

 

Ce n’est pas la violence de la répression, ni la violence des « casseurs » qui ont sabordé le contre sommet et la manifestation : c’est surtout l’irresponsabilité et l’immaturité politiques de certains de ses « organisateurs ». On peut être soulagé par contre de ce que les forces « de l’ordre » n’aient pas profité de cette situation : sauf pour nous ridiculiser.

 

En rajouter sur la répression policière est non seulement faux mais dangereux : faire des hypothèses sur l’identité et les objectifs des « casseurs » est inutile à partir du moment où on n’a pas été capable de les canaliser ou de les éjecter de la manif. C’est aux organisateurs qu’il revient de faire un service d’ordre ; venir pleurer ensuite que la police n’a pas arrêté les éléments incontrôlés et en a profité pour agresser la manif « pacifique » est la preuve d’une immaturité politique (et humaine) qui doit nous alerter sur la capacité de ces gens à prendre la tête d’une mobilisation et/ou d’un mouvement (et de listes électorales…).  

 

O. Besancenot a déclaré « avoir été pris dans «une vraie souricière» samedi à Strasbourg. Il accuse même les autorités d'avoir «tout fait» pour que la manifestation anti-Otan «parte en schweppes». «On a été emmenés dans une vraie souricière, c'est-à-dire que des milliers de manifestants ont été emmenés dans une rue avec les deux issues complètement bloquées et on s'est fait canarder à longueur de temps de gaz lacrymogènes, sans interlocuteurs à ce moment-là, avec des tirs tendus, des tirs de flash ball et on a frôlé le drame», a-t-il déclaré ce lundi matin sur France-Inter »[1]. ?!!?


Dans l'après-midi, le copain de ma nièce et un ami black (pas block), tous les deux de Strasbourg, sont allés faire un tour à la manif (en vélo ; le vélo ou de bonnes chaussures étaient les éléments indispensables pour aller à cette  manif - et en revenir) ; ils ont fait des photos et filmé les différents coins, dont l'Ibis en fumée, puis sont rentrés chez eux, où je suis passée vers 5 heures voir le reportage de l'événement... Qui est-ce qui s'est fait coincer ?


Au Pont Vauban (à un quart d’heure à pied du lieu de rassemblement annoncé), ouvert à midi par les « forces de l’ordre » (à ne pas confondre avec les « gardiens de la paix, autre corps de notre sécurité), et vers 16 heures, j’ai vu des gens qui arrivaient (et partaient, le soir) en taxi. Ceux qui avaient « les moyens ».

 

Communiqué du Mouvement de la paix, extrait : « Le préfet et la ministre de l’Intérieur qui ont volontairement maintenu les manifestants dans un étau qui a mis la vie (!!) de milliers de manifestants en danger  portent une grande responsabilité. En refusant à des femmes enceintes apeurées de quitter la manifestation, ils se sont rendus, coupables de non assistance à personne en danger ». (Voir en pj, l’intégrale du communiqué du Mouvement de la Paix). Mais qu’est-ce qu’elles faisaient là les « femmes enceintes apeurées » ?! On leur avait dit que c’était une manifestation contre l’OTAN ? On leur avait expliqué ce qu’est l’OTAN ? On rêve...Pince-moi.


L’utilité de cette manifestation et contre- sommet est aussi là : voir jusqu’à quel point de ridicule (et de tromperie) certains sont prêts à aller pour masquer leurs impasses et leur faiblesse politiques et constater, en flagrant délit, les irresponsabilités de certaines organisations et partis. Irresponsabilité politique au double sens du terme : de gérer une situation qu’on a provoquée, et de proposer une analyse et des perspectives mobilisatrices d’un mouvement qui doit s’opposer à une militarisation très lourde issue de la crise de son système, capitaliste.

Certains commentateurs (parfois absents de ces événements) ont pu faire une analyse politique à mon avis erronée car fondée sur des éléments de témoignages peu fiables : le risque de ces analyses, même si elles contiennent –par ailleurs- des éléments justes, est de nous détourner des constats nécessaires sur la nature et l’état du mouvement anti-impérialiste et anti-OTAN. Face à la mobilisation politique, policière (à Strasbourg) et militaire des forces de l’OTAN, reconnaître nos faiblesses et nos (propres) impasses n’est pas la moindre des choses.

Voir aussi  l’analyse et les conclusions de Disarmiamoli ! (Strasbourg brûle-t-il ? Quelques considérations sur les journées anti-OTAN dans la capitale de l’Union européenne) : La leçon de Strasbourg doit servir à affiner la réflexion sur les méthodes d’action de la nouvelle phase politique que nous avons en face de nous. Le temps n’est plus aux contre sommets, mais à l’enracinement des idées force antimilitaristes et anti-impérialistes à l’intérieur du flux impétueux des luttes que la crise capitaliste va déterminer sur tout le continent européen et bien au-delà.

 

On remarquera au passage que « désarmons-les ! » est un tout autre mot d’ordre (et programme politique) que « la paix, la culture de paix…» etc.



Marie-Ange Patrizio est psychologue et traductrice à Marseille.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13366

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche