Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 01:14

 

 

La ville de Francfort en quasi-état de siège depuis 3 jours pour protéger la BCE des manifestants
Publié le 19 mai 2012 

La ville de Francfort en quasi-état de siège depuis 3 jours pour protéger la BCE des manifestants

Au cours d’une longue conversation téléphonique que je viens d’avoir avec l’un des adhérents de l’UPR, qui est un Français expatrié à Francfort, celui-ci m’a confirmé qu’en ce 19 mai après-midi, tout le centre ville est vide de voitures et occupé par des dizaines et des dizaines de véhicules de police, ainsi que par des policiers à cheval.

C’est aujourd’hui le 4ème jour que les abords du siège de la Banque Centrale Europénne (BCE) est la cible de manifestants du mouvement « BLOCKUPY », qui sont tenus à une large distance du gratte-ciel de le BCE.

Environ 20.000 personnes selon la police (et plus de 25.000 selon les organisateurs), défilent ce samedi après-midi dans le calme dans le centre-ville de Francfort, la capitale financière allemande pour protester contre les programmes d’austérité européens.

Cette manifestation est la seule à avoir été autorisée par la municipalité et la justice allemande dans le cadre d’un programme du « collectif d’organisations anti-capitalistes » Blockupy Frankfurt initialement prévu sur quatre jours, de mercredi à samedi.


INFORMATIONS EXCLUSIVES UPR


===================== 

1°) Chose remarquable et cachée par tous les médias, la BCE a demandé à tous ses employés de rester chez eux et de ne pas venir travailler depuis 3 jours.

C’est du jamais vu depuis que la BCE existe.

—————————-

2°) Autre chose remarquable, les autorités de la BCE ont proposé au Conseil des gouverneurs, qui devait se réunir jeudi, de se réunir exceptionnellement dans les locaux de la Bundesbank, situés plus loin de l’épicentre des manifestations. 

Cette proposition a été rejetée sèchement par les gouverneurs de plusieurs banques centrales nationales d’autres pays (qui font partie de l’Eurosystème), qui y voyaient la preuve d’une tutelle de plus en plus lourde de la Bundesbank sur la zone euro.

C’est à ce genre de petits « détails » que l’on mesure le degré d’aversion croissante – sinon de haine latente – que l’euro est en train de provoquer entre tous les États de la zone.

 


QUELQUES PHOTOS CACHÉES PAR LES MÉDIAS FRANÇAIS

 

 

.

L’accès à la BCE est rendu impossible par des cordons de forces de l’ordre :

Certains manifestants réclament notamment la suppression du Pacte fiscal et budgétaire européen :

Nombreux sont les manifestants qui réclament le retour de la démocratie et qui se prévalent pour cela de la Constitution de la République Fédérale d’Allemagne (Grundgesetz en allemand), qu’ils brandissent à la face des policiers  :

Au cours des jours précédents, quelques milliers de personnes s’étaient rassemblées dans le centre-ville ces derniers jours pour braver les interdictions et faire entendre leurs protestations, un acte de désobéissance civile qui s’était soldé par plusieurs centaines d’interpellations par la police, notamment vendredi :

 

Il est à noter que les médias français ont gardé un silence quasi-complet sur ces jours consécutifs de manifestations, ce qui est d’autant plus choquant qu’elles se produisaient au moment même (16 mai) où François Hollande se rendait à Berlin pour rendre visite à la Chancelière Merkel :

 

Voyage de M. Hollande dont il n’est d’ailleurs strictement rien ressorti de concret.Sauf, bien entendu, de bonnes paroles, comme je l’avais prévu.


 François ASSELINEAU

 

 

 

François ASSELINEAU invité sur le plateau de I-Télé

5 mn

 

 

 

...
www.asselineau2012.fr/
Le blog de François Asselineau. - Président fondateur de l'Union Populaire Républicaine - Elections européennes 2014. L'UPR est un mouvement digne et ...
.

Partager cet article
Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 00:56

Les petits mots de N. Sarkozy sur ses adversaires

Au fur et à mesure que nous approchions de l’heure de vérité, le candidat Sarkozy était d’une humeur massacrante, impitoyable avec ses adversaires. Pourtant, il avait financièrement pris tous ses dispositions en cas de défaite puisque ses biens étaient à l’abri, hors de France.

Que disait-il donc en privé ? Le livre d’Arnaud Leparmentier et de Stéphane Grand, journaliste à Europe 1, en donnent quelques exemples dans leur livre “Nicolas Sarkozy, les coulisses d’une défaite” (Ed L’Aarchipel).


Marine Le Pen ? “ Elle est poisseuse, c’est son père sans l’intelligence. “Sur Dominique Strauss-Kahn et l’affaire du Carlton, il se lâche : “Imaginez, ils partouzent tous ensemble, il y a des flics, des hôtels, la fédération PS du coin. Oui, on peut le dire, c’est la fédé partouze.” A propos d’Angela Merkel : “Quand elle se fait une tartine de fromage, elle rajoute du beurre. Et en plus, je peux vous dire qu’elle a une bonne descente !” Vendredi 20 avril, à deux jours du premier tour, il se moque encore de “cette pomme d’Hollande qui lit ses discours, avachi à la tribune… J’ai connu Ségolène Royal, elle était folle, mais franchement c’était autre chose!”


Depuis les résultats des présidentielles, on s’aperçoit, au fil des conversations, que les gens n’ont pas voté pour F. Hollande mais contre N. Sarkozy qu’ils ne pouvaient plus voir.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 17:21

 

Rudyard Kipling : La première victime de la guerre est la vérité

 

La vérité sur Israel et le 11 septembre
à la télé française

 

 

..;;
.

Lire également: Al qaida est la piece maitresse des sionistes pour contrôler le monde (article)

 

Note d'eva : Le lien ne fonctionne pas. Article supprimé par.... ?

Trop dérangeant ? Trop vrai ?

Je fais des recherches...

 

D'ores et déjà, on me conseille :

http://www.lepetitmondecozillon.fr/que-savons-nous-du-11-septembre-et-al-qaida/

 

 

Reveillez-vous

 

 

.Sur ce formidable blog,


http://www.lepetitmondecozillon.fr/2012/05/guerre-nucleaire-medvedev-met-en-garde/
http://www.lepetitmondecozillon.fr/2012/05/ce-quon-ne-vous-dit-pas-sur-le-don-dorganes-scandale-made-in-usa/
http://www.lepetitmondecozillon.fr/2012/05/convoi-pour-gaza/
http://www.lepetitmondecozillon.fr/2012/05/petit-rappel-des-massacres-perpetres-par-israel/

 

 

.http://hellaheaven-ana.blogspot.fr/2012/02/ari-folmans-sabra-and-shatila-movie.html

 

Petit rappel des massacres perpetrés par Israel

.

.

Opération Plomb durci :
video Partie1
video Partie2
video Partie3


Le massacre de Jenin:
video


Le massacre de Sabra et Shatila :
video Partie1
video Partie2

 

.

  Dernières infos Israël-Palestine : Bonne nouvelle :

 

 

Victoire !


http://www.france-palestine.org/VICTOIRE

.

 

La commission centrale de la direction de la grève de la faim des prisonniers palestiniens, réunie à la prison d’Ashkelon, a validé l’accord transmis par le médiateur égyptien et qui prenait en compte l’essentiel de leurs revendications : fin du dossier de la détention administrative (les détenus concernés seront jugés ou libérés), fin des mesures de mise à l’isolement, fin de la privation de visite pour les familles de Gaza

 

C’est là une très grande victoire.

 

Le gouvernement israélien et l’administration pénitentiaire ont été contraints de faire droit aux revendications des prisonniers palestiniens après des semaines de lutte et une longue journée de négociations ce 14 mai. Cette victoire est celle des prisonniers qui, en entamant avec une totale détermination une grève de la faim préparée de longue date, ont fait la preuve de leur haut niveau d’organisation et de conscience politique.

 

Elle n’a pu être menée que par l’union de toutes les forces politiques et a apporté la preuve que l’unité nationale est déterminante pour faire reculer les autorités israéliennes. Elle est, par là même, la victoire de tous les Palestiniens qui ne lui ont pas ménagé leur soutien. Elle est intervenue malgré le mutisme des pays européens et des Etats-Unis, et a rencontré le soutien de l’opinion internationale en dépit d’un incompréhensible et injustifiable black-out médiatique.

 

Elle constitue un puissant encouragement à la résistance civile et populaire du peuple palestinien tout entier et un appel à renforcer le mouvement international de solidarité pour que justice lui soit rendue.

 

Le Bureau national de l’AFPS, le 14 mai 2012

 

 

.

 

Par ailleurs, on me signale ce post du JSSNews :

 

Le gouvernement « Ayrault 1 » a de quoi satisfaire les Français d’Israël !

Le gouvernement « Ayrault 1 » a de quoi satisfaire les Français d’Israël !
IRIB-Ils étaient 92% au soir du second tour à voter en faveur de Nicolas Sarkozy.

Les analystes ont montré que les raisons de ce score digne d'une république bananière représentaient davantage un rejet des amis de François Hollande plutôt que d'un soutien à Nicolas Sarkozy. Ce soir, après la publication officielle des noms des nouveaux gouvernants de la France, les français d'Israël se doivent de faire un mea-culpa.

Bien entendu, tout n'est pas parfait et la politique de la France vis-à-vis du Proche-Orient ne changera pas : la France a ses intérêts dans la vente d'armes aux pays arabes et dans le pétrole ; mais une chose est certaine, le premier gouvernement Hollande-Ayrault n'aurait pu être plus amical envers les français d'Israël, les juifs de France et ceux qui partagent les valeurs humanistes d'auto-détermination du sionisme.

Depuis sa nomination en tant que Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault est déjà insulté sur un certain nombre de forum arabophones : la raison est simple, Ayrault est membre du Cercle Léon Blum. Ce cercle est un regroupement de socialistes se reconnaissants dans les valeurs du leader historique socialiste Léon Blum. C'est aussi, écrivent les forum arabophones « la pierre angulaire du travail de prise de pouvoir des sionistes au sein du Parti Socialiste. » S'il est encore difficile de savoir ce que pense réellement Jean-Marc Ayrault d'Israël, cette information n'en demeure pas moins intéressante : au moins, ce n'est pas Martine Aubry qui a été placée ici.

D'ailleurs le fait que Martine Aubry ne soit pas dans le gouvernement est le meilleur gage de qualité que François Hollande a donné à ses électeurs juifs, franco-israéliens et sionistes. Ni Aubry, ni Glavany, ni Guigou ne font parti du gouvernement, ce qui signifie que les condamnations systématiques et aveugles d'Israël ne seront peut-être pas au goût du jour avec Hollande.

Autre poste important, celui des Affaires Etrangères. Mais là, ne nous voilons pas la face : le ministre de cette fonction n'a que très peu de pouvoir. C'est le Président qui décide des grandes lignes internationales et ce sont les diplomates du Quai d'Orsay qui acceptent de jouer le jeu ou non. Le seul rôle de Laurent Fabius sera donc de représenter l'image officielle de la France à l'étranger et de donner des interviews. C'est dans ce deuxième cas que les choses pourraient se compliquer : Laurent Fabius, juif converti au christianisme, s'est dit être un « ami d'Israël » à plusieurs reprises... Mais dans  les faits, les choses semblent de temps en temps moins cordiales (on se souvient du : « Nous romprons avec l'indulgence excessive du gouvernement français envers le pouvoir israélien à qui nous dirons qu'il devra quitter rapidement les territoires colonisés... »).

Reste que Laurent  Fabius à ce poste est une bien meilleure nouvelle qu'un Hubert Védrine ou qu'un Alain Juppé. Enfin, le fait qu'il ait voté non au Référundum européen et qui soit nommé à ce poste est un choix judicieux malgré ce que pensent les commentateurs : les français n'étaient-ils pas majoritairement contre le traité (voté en catimini et en force par le gouvernement Sarkozy).

A l'intérieur, Ayrault a placé la personnalité socialiste préférée des juifs et des sionistes, Manuel Valls. Homme de courage, qui n'a pas sa langue dans la poche, Valls est l'un de seuls représentants du Parti Socialiste qui s'est battu contre la création unilatérale d'un Etat Palestinien en 2011 à l'ONU. Téméraire, il avait prit tribune officielle dans Le Monde pour donner sa vision des choses, une vision équitable et intelligente qui veut qu'un « Etat Palestinien ne doit voit le jour qu'après des négociations de paix avec Israël. »

Sur le plan « intérieur », Valls est considéré comme un « dur » du PS. Il est fort à parier qu'il saura lutter contre l'antisémitisme, les discriminations et autres problèmes du quotidien.

Autre excellente nouvelle pour les juifs de France, la nomination de Vincent Peillon à l'éducation Nationale. Peillon, lui-même non juif (une de ses grand-mère était juive), marié avec Nathalie Bensahel (journaliste au Nouvel Obs), a célébré la bar-mitzva d'un de ses enfants il y a peu. Avec un pareil héritage, on peut être certain que l'apprentissage de la Shoah demeurera important pour ce gouvernement.

Pierre Moscovici a été nommé aux Finances. On l'aurait préféré aux Affaires Etrangères mais on s'en contentera. Moscovici est une personnalité appréciée de ses interlocuteurs israéliens et du monde de l'économie. Imaginons un instant qu'Arnaud Montebourg ait eu ce poste, il en aurait été autrement... Avec ce méticuleux aux affaires, la France se dote d'un « pinailleur », ces personnalités qui calculent absolument tout au sou prêt, pour ne pas mettre plus en péril l'avenir économique de la Nation. Moscovici a dit une fois:

« Si j'ai adhéré au Parti socialiste, en tant que Juif, Français et socialiste, c'est aussi en pensant à Léon Blum. Il faut réfléchir et essayer de savoir pourquoi il se serait battu aujourd'hui. Or, cet homme s'est battu pour la République, pour la gauche et le socialisme, ainsi que, sur la fin de sa vie, pour le sionisme, porteur à son sens d'une paix pour le Proche-Orient. »

Rien que pour avoir eu le courage de dire cela, il mérite la légion d'honneur !

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Michel Sapin est lui au Travail. Peu connu (bien qu'ancien ministre), les israéliens le connaissent un peu et l'apprécient beaucoup. Michel Sapin a visité plusieurs fois l'Etat Juif est et devenu son plus bel ambassadeur. Dans sa région, il aurait démontré à plusieurs de ses collègues que la politique anti-terroriste d'Israël est justifiée. Par ailleurs Michel Sapin a souvent redit, en privé, son admiration pour « le miracle économique israélien ». Le fait que l'Etat Juif soit en situation de plein-emploi où l'innovation est constante ne peut-être qu'un facteur de plus qui lui donne raison. Espérons pour la France qu'il puisse tirer les leçons de l'économie et de l'emploi israélien pour les appliquer aux français.

Et puis, bien que « verte », il faut reconnaître à Aurélie Filippetti, nouvelle ministre de la culture, une vision qui lui a valu quelques problèmes au sein de son parti :

Aurélie Filippetti a dénoncé les dérives anti-sionistes et antisémites qui gangrènent les mouvements de gauche et d'extrême gauche. Se déclarant ouvertement «sioniste et pro-palestinienne» pour signifier son attachement à une résolution pacifiste et équitable du conflit et marquer son aversion pour l'anti-sionisme, elle soutient une position nuancée et soucieuse de la légitimité de l'existence d'Israël qui lui a valu les foudres de la direction des Verts.

Pour le reste, il y a forcément des personnalités non-aimées des juifs de France. Cécile Duflot en est l'exemple même. Son point de vue sur Israël est complètement déraisonné, surtout du fait que Duflot est une écologiste et que l'Etat Juif est à la pointe du combat écologique ! Israël n'est-il pas le seul pays au monde a avoir chaque année plus d'arbres que l'année précédente ? L'Etat Juif n'est-il pas le créateur à grande échelle de la voiture électrique ? L'Etat Juif n'est-il pas un leader incontesté des technologies de goutte-à-goutte (agriculture) et de panneaux photo-voltaïques ? Peu importe pour elle et son mouvement : l'écologie d'Israël ne mérite même pas que l'on s'y arrête puisque seuls les palestiniens souffrent au Proche-Orient. Pathétique. Mais vrai. A ses yeux en tout cas.

Le poste donné à Montebourg est lui ridicule ! « Redressement productif » disent-ils ! Seul Montebourg pouvait trouver un nom aussi « ronflant. » Est-ce que « Ministère de l'Industrie » ne suffisait pas ? Avec ce changement de nom, reste à savoir combien coûtera tous les changements (papiers à en-tête, carte de visite des fonctionnaires, changements de plaques, etc...). Autre interrogation : donner l'industrie à un anti-capitaliste, ce ne serait pas comme faire manger Jean-Pierre Coffe au Mc Donalds ? Les amoureux du Drucker du dimanche se souviendront peut-être que Coffe avait un jour mangé Mc Do et qu'il avait trouvé ça « moins dégueulasse » qu'il ne l'avait imaginé. Peut-être Montebourg prendra t-il goût au capitalisme raisonné, allez-savoir !

Pour ce qui est de Christiane Taubira, celle qui a permis (entre autre), de faire accéder Jean-Marie Le Pen au second tour face à Chirac, n'est pas franchement l'ami des israéliens. Mais peu importe. La justice est un poste essentiel et je doute qu'elle n'ait les connaissances pour mener de main de maitre ce ministère si important et compliqué. Mais ça, seul l'avenir nous le dira.

Quant à la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud Belkacem, reconnaissons qu'elle est agréable à regarder et assez compétente en la matière. Le ministère du Droit des Femmes est inutile (le droit des femmes est essentiel mais de là à créer un ministère !) et l'on se demande pourquoi ne pas avoir plutôt créé un ministère pour le Handicap. Voilà qui aurait été une vraie révolution pour une minorité de français discriminés au quotidien et dont les gouvernements ignorent souvent les dures réalités de la vie (malgré toutes les belles paroles données aux associations). Une seule question demeure : va t-elle démissionner de son poste du Conseil Consultatif des Marocains de l'Etranger où elle a été nommée personnellement par le Roi du Maroc en 2007 ?

Pour ce qui est du reste des ministre et de leurs délégués, il est encore trop tôt pour en parler. Mais objectivement, sur le papier, je doute que Sarkozy ait pu faire mieux. D'ailleurs, les juifs de France, les français d'Israël et les sionistes ne regretteront pas le moins du monde le départ de Guano et de Juppé qui eux, étaient à des postes clefs ! Par ailleurs, il me semble que ce soir, les juifs de France réalisent que le gouvernement aurait pu être bien pire... Mais difficilement meilleur.

En conclusion, c'est un beau gouvernement que vient de créer Jean-Marc Ayrault. Il ne reste plus qu'a espérer une seule chose : qu'après les législatives aucune retouche importante ne soit effectuée. Pour cela il faut que le PS écrase ses ennemis de la gauche extrême. Mais de là à inciter les français d'Israël à voter pour le PS, il y a un monde !

Source:  JSSNews

 

 

http://french.irib.ir/analyses/item/188912-le-gouvernement-%C2%AB-ayrault-1-%C2%BB-a-de-quoi-satisfaire-les-fran%C3%A7ais-d%E2%80%99isra%C3%ABl

 

.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 17:17

 

2012 : De la faillite des banques vers l'hyperinflation ?
Dans le communiqué public du 15 Mai 2012, l'équipe éditoriale du Global Europe Anticipation Bulletin présente ses analyses de 4 facteurs explosifs du second semestre 2012 qui sont : Les banques, les bourses, les dettes et les retraites. Ils anticipent la faillite de 10 à 20% des banques occidentales et le mécanisme menant à l'hyperinflation américaine. Pour rendre le texte plus lisible sur le blog, je l'ai sectionné en paragraphes.
1- Évaporation de 15 000 milliards de dollars

 Il y avait environ 30 000 milliards USD d'actifs-fantômes dans le système financier mondial. Il en reste environ 15 000 milliards USD qui vont pour l'essentiel s'envoler d'ici la fin 2012.


-  La bonne nouvelle: à partir de ce moment-là, on pourra sérieusement envisager de reconstruire un système financier mondial sain

- La mauvaise nouvelle: au cours des trimestres à venir, 15 000 milliards USD vont s'envoler en fumée

Cela implique bien entendu, comme nous l'avons évoqué précédemment, la faillite (et/ou le sauvetage par les Etats) de 10% à 20% des banques occidentales.
2- Révoltes sociales des classes moyennes
- "Tonte" des actionnaires
Et cette fois-ci, à la différence de 2008/2009, les actionnaires en seront les premières victimes (y compris aux États-Unis), quelle que soit la séniorité de leurs droits (5). Seuls les actionnaires possédant un poids géopolitique important seront traités avec égard (fonds souverains, États amis, …). 

En matière de dettes privées, les ménages vont pour l'essentiel, notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni, devoir faire face seuls aux conséquences des hausses de taux et d'insolvabilité induites qui vont les toucher. 
- Abandon des classes moyennes par l’État
Pris dans la nasse de l'austérité et de la récession, les États occidentaux n'ont plus les moyens de porter secours aux classes moyennes tant que la croissance n'a pas repris un tant soit peu. Et hélas, cela ne sera pas le cas d'ici la fin 2012. 
On voit d'ailleurs actuellement aux États-Unis la question de la dette étudiante est en train de se transformer en « subprime bis » (6). Hausse de taux du fait de la fin d'une politique de bonification par l’État fédéral et paralysie politique à Washington sur fond de tentatives de maîtrise du déficit fédéral sont en train de créer une situation désastreuse pour des millions de jeunes Américains et leurs parents
En Europe, le Royaume-Uni a déjà décidé de laisser sa classe moyenne faire face seule à son endettement record. Cela revient à la faire chuter dans la classe défavorisée. 
- Montée de colère du peuple
Les prochains mois vont voir une nouvelle confrontation brutale entre cette classe moyenne britannique et ses dirigeants appartenant presque tous à "l'upper-class".

Sur le continent, via les votes de rejet des dirigeants adeptes de l'austérité comme seule et unique solution à la crise de l'endettement public, les peuples ont ouvert une confrontation démocratique majeure avec les élites en place depuis près d'une vingtaine d'année, et au service des créanciers. 
 
La tentative qu'incarne le nouveau président français, François Hollande, d'ouvrir une voie moyenne entre austérité et relance keynésienne qui toutes deux ont échoué ou sont impossibles politiquement ou budgétairement, va aboutir (car elle est la seule politiquement et budgétairement viable désormais (7)) mais pas avant la fin de 2012 (8).  
- Risque d'effondrement de Wall Street
Entre temps, soubresauts politiques comme en Grèce et négociations complexes au sein de l'Euroland vont dominer l'agenda, rendant de plus en plus nerveux les créanciers et leur émanation, les marchés (9). 
Et cette nervosité des marchés est accrue par la conscience de l'infinie fragilité des institutions financières de Wall Street et la City face au risque de non-paiement des créances : dettes publiques ou privées. 
Ce sont quasiment les derniers pans de l'actif de leur bilan dont ils espèrent encore pouvoir récupérer une valeur significative. 
3- Eté 2012 : Hyperinflation américaine
Dès la fin de l'été 2012, le retour du thème de l'endettement ingérable des États-Unis, lié aux réductions budgétaires automatiques imposées en cas de non-accord du Congrès sur la réduction de l'endettement, va déclencher un « Taxmageddon (10) » aux USA. 
On assistera ainsi au remake du tandem détonateur-bombe que les dettes européennes et américaine ont déjà joué à l'été 2011, mais cette fois-ci dans une version beaucoup plus violente. 
En effet, si les craintes de voir l'Euro et l'Euroland exploser ont disparu (11), elles seront remplacées par un danger beaucoup plus effrayant pour les marchés : la monétisation massive et brutale de la dette US (12).
(Note de Gold-up : il faut que je pense à publier une version anglaise du guide gratuit "16 Secrets pour Survivre à l'Hyperinflation" pour nos amis américains...)
Cette situation se présentera en plus aux États-Unis dans un contexte de paralysie politique complète (13), avec un Congrès qui sera morcelé par l'émergence des factions radicales chez les Républicains (« Tea-Party ») comme chez les Démocrates (« Occupy ») (14). 

Que pensez-vous de ce communiqué ?

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 15:16
La procédure de licenciement était visiblement la seule issue possible pour redonner un statut social aux salariés.
La procédure de licenciement était visiblement la seule issue possible pour redonner un statut social aux salariés. (photo j.-D. chopin)

http://www.sudouest.fr/2012/05/19/les-salaries-tous-licencies-719363-4018.php

 

Salariés, tout ce que le nouveau gouvernement devrait changer

 

 

 

François Hollande l'a promis : l'éducation et la jeunesse sont les priorités de son quinquennat. Quels sont les changements qui attendent salariés et chômeurs ? Voici les 12 mesures promises censées relancer l'emploi.

1. Mettre en place le "contrat génération"

C'est la mesure emblématique du nouveau Président de la République. L'idée : une entreprise qui embauche en CDI un jeune de moins de 30 ans, chapoté par un salarié de plus de 55 ans (ainsi maintenu dans l'emploi), bénéficiera d'exonérations de cotisations sociales durant 5 ans. Pendant la campagne, François Hollande a promis la création de 500.000 contrats génération durant son quinquennat.

2. Créer 150.000 "emplois d'avenir"

Dans la lignée des Emplois-jeunes du gouvernement Jospin en 1997, 150.000 emplois d'avenir seront créés en 5 ans. Objectif : faciliter l'insertion des jeunes dans les quartiers, où leur taux de chômage dépasse 40%. Coût de cette mesure : 2 milliards d'euros.

3. Développer la formation des chômeurs

Les budgets de formation seront concentrés en priorité aux salariés les moins formés et les chômeurs. Pour y arriver, les moyens de l'AFPA devront être renforcés. Rattaché à Pôle emploi depuis 2010, cet organisme, est spécialisé dans les formations qualifiantes pour les adultes. Chaque région sera ainsi dotée d'un service public régional de la formation des demandeurs d'emploi.

4. Renforcer les moyens de Pôle emploi

Entre 15.000 et 18.000 conseillers supplémentaires devront être recrutés pour améliorer l'accompagnement des chômeurs. Cette promesse est passée quasi inaperçue dans le programme de François Hollande, et pourtant, il s'agit d'une de ses priorités en début de mandat. A moins que son coût de 2 milliards d'euros freine sa mise en place. Pour la financer, le gouvernement devra convaincre les partenaires sociaux, qui gèrent l'Unedic de consacrer une part plus …

 

Lire la suite sur Capital.fr

 

 

.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 14:54
Syrie – ONU : la Chine et la Russie cassent la doxa occidentale
http://allainjules.com/2012/02/06/syrie-onu-la-chine-et-la-russie-cassent-la-doxa-occidentale/

Syrie : Une stratégie de la tension organisée
par une coalition extérieure


Le temps est venu de pointer du doigt le rôle criminel des puissances qui, comme la France par la voix de Juppé, et les États-Unis par la voix de Clinton, mènent une intense campagne médiatique et politique pour déstabiliser la Syrie, la soumettre à de sévères sanctions sous des prétextes humanitaires - de concert avec des journalistes et des ONG irresponsables - alors que le problème est ailleurs.
18 mai 2012 | Thèmes (S.Cattori) : Contrôle du "Grand Moyen Orient" Syrie

Des combattants -appartenant à des groupes d’origine étrangère connus pour être proches d’Al-Qaïda- menant dans les villes et les villages, contre le gouvernement Assad, une guerre d’usure faite d’attentats terroristes et d’assassinats, ont été récemment capturés en Syrie. Ce qui confirme la version des autorités syriennes : à savoir que l’opposition armée, indûment nommée Armée syrienne libre (ASL), est largement composée de mercenaires en provenance de différents pays, en particulier arabes.

Or, l’ASL, quoi que les journalistes alignés en disent, est une organisation criminelle ; une création de puissances membres de l’OTAN. Ses combattants ont commis des actes de barbarie, tué des milliers de soldats et de policiers, ainsi que des civils. Le groupe Front Al Nosra, - une émanation de la nébuleuse Al-Qaida qui, faut-il le rappeler, a été soutenue et financée par la CIA dans la guerre menée contre les Soviétiques en Afghanistan dans les années 80 - serait à l’origine des attentats d’Alep et de Damas, si l’on en croit ses revendications.

Les images diffusées par la télévision syrienne, que nous reproduisons ici, montrent par quel parcours trois jeunes gens, capturés par les forces de sécurité, en sont arrivés à s’enrôler dans l’ASL. Ils racontent avoir combattu auparavant en Libye avec les rebelles soutenus par les forces de l’OTAN.

On comprend qu’au moment où ils ont été recrutés ils étaient sans travail, totalement démunis. Des proies faciles pour les agents recruteurs qui agissent dans les mosquées et qui les manipulent à des fins stratégiques, les conduisant progressivement à participer à des guerres qui les dépassent. Hier contre la Libye ; aujourd’hui la Syrie, le Liban, demain l’Iran.

Ils sont jeunes, à peine sortis de l’adolescence. Que savaient-ils de la guerre sale où on les a malheureusement entraînés ? Que savaient-ils de la stratégie mise en place par des officines de propagande, à Paris, Londres, Washington, devant aboutir à frapper, détruire les pays qui, comme la Syrie, ne se soumettent pas à leurs dictats ?

Ils sont très jeunes. Et déjà broyés.

Fahed Abdel Karim Saleh al-Freites, 22 ans, originaire de Benghazi, Libye, a combattu avec les forces de l’OTAN en Libye. Recruté par une organisation d’Al-Qaïda, il s’est rendu illégalement en Syrie, via la Turquie, pour y rejoindre des groupes qui forment l’« Armée syrienne libre ».

Oussama Mukhtar Hazli, 22 ans, originaire de Tunisie, a lui aussi combattu en Libye et s’est rendu en Syrie via la Turquie, pour y rejoindre un groupe lié à al-Qaïda et les combattants de l’« Armée libre ».

Majdi Ben al-Ayachi al-Iyari, 32 ans, originaire de Tunisie, a suivi le même parcours. Il raconte avoir rencontré en Turquie et en Syrie d’autres hommes venus de Tunisie.

 

Silvia Cattori

 

http://www.silviacattori.net/article3235.html

 

 

Sur ce site,

 


Un fin observateur de ce qui se passe dans son pays, raconte

Horreurs perpétrées par l’« armée syrienne libre »

 

Ces opposants syriens que nos médias encensent
Un jeune passant terrorisé supplie ses tortionnaires de l’épargner

 


Témoignage
Syrie : « Si l’armée quitte notre village, nous risquons d’être égorgés »

 

 

.

 

 

Syrie : la spirale meurtrière et ubuesque des terroristes syriens se poursuit

by Allain Jules

 

Plus de 12 000 personnes ont été tuées en Syrie en 14 mois, selon l'OSDH, cette connerie financée par les Occidentaux pour distiller le poison de la désinformation. Quand on fait le décompte, le vrai, un constat amer: l'opposition a de loin plus tué que le pouvoir qui n'a que voulu rétablir l'ordre. Aujourd'hui, neuf personnes sont mortes et [...]

Lire la suite

 

.

 

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 14:50

 

Le Premier ministre du Qatar humilié à New York
 

 

Le Qatar qui héberge la plus grande base militaire américaine dans le  Golfe, ne parvient même pas à faire héberger son Premier ministre à New York, en l’occurrence  le Cheikh Hamad bin Jassim bin Jaber Al Thani . Ce dernier qui croit comme beaucoup de milliardaires que tout peut s'acheter avec un carnet de chèque,  envisageait d 'acquérir  un appartement  de  1 000 m² dans cette ville  pour la modique  somme   de 31,5 millions de dollars!

 

Mais  les copropriétaires  de  l'immeuble ont purement et simplement refusé  de l'avoir comme voisin, car craignant  qu'il porte atteinte à la tranquillité de ce  quartier situé dans la richissime  5ème Avenue. Quelle humiliation pour le Qatar, allié inconditionnel des Etats-Unis et totalement soumis à la politique US de  déstabilisation du Proche et Moyen-Orient, qui voit son Premier ministre  traité tel un "bougnoule" victime de  tous les clichés, comme celui d'être incapable de vivre en toute quiétude dans un quartier huppé.

 

http://oumma.com/12815/premier-ministre-qatar-humilie-a-new-york?utm_source=Oumma+Media&utm_campaign=6cc8b0f075-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email

 

.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 14:22

 

Jacques Cheminade devra s'expliquer

Solidarité & Progrès présente 78 candidats aux législatives

Paris, le 18 mai 2012 — Solidarité et Progrès est heureux d'annoncer qu'il présente 78 candidats aux élections législatives du 10 et 17 juin prochain. Ces 78 personnes, leurs suppléants et l'ensemble des militants défendront dans cette campagne les mesures d'urgence contre la désintégration financière et sociale que Jacques Cheminade a développées lors du débat présidentiel.

Leur programme commun consiste en 3 étapes contre le saccage social et pour créer des millions d'emplois qualifiés en France et en Europe :

  1. Créer sans délai une commission d'enquête parlementaire sur la crise, associée à des pouvoirs de juridiction et de réquisition, afin d'opérer le triage entre dettes légitimes et illégitimes ;
  2. Couper les banques en deux pour protéger l'épargne et le crédit, et mettre en faillite les banques qui ont spéculé dans le casino financier ;
  3. Émettre massivement du crédit public pour financer les grands projets, les infrastructures, et renflouer le service public et les collectivités territoriales pour réaliser leurs projets.

C'est seulement en mettant les prédateurs financiers hors d'état de nuire qu'on pourra rétablir l'emploi et le pouvoir d'achat. En votant pour les candidats Solidarité et Progrès, les Français prendront une assurance que le nouveau gouvernement le fera. Nous sommes conscients que cette tâche sera extrêmement difficile face aux très fortes pressions que d'ores et déjà il subit. Nos candidatures fixent le cap.

 

Dieudonné candidat aux élections législatives sous les couleurs du parti antisioniste

 

 

 

 

Trublion notoire de la République, Dieudonné sera  candidat  dans  la 2ème circonscription d’Eure-et-Loir sous l'étiquette du parti antisioniste lors des prochaines élections législatives  des 10 et 17 juin. En 2009, le  même parti antisioniste avait présenté  une liste  en Ile-de-France, dans laquelle figurait notamment l'essayiste  Alain Soral,  qui avait recueilli 1,30 %.  Le parti antisioniste est présidé par Yahia Gouasmi, responsable également du centre Zahra à Grande-Synthe  dans la région du Nord-Pas-de-Calais.  Proche de l'Iran, ce centre se fixe comme objectif de  faire connaître le message de l'Islam à travers le regard du Prophète et de sa famille.

 

http://oumma.com/12824/dieudonne-candidat-aux-elections-legislatives-couleurs?utm_source=Oumma+Media&utm_campaign=6cc8b0f075-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email

 

 

Législatives 2012 : Communiqué du Parti Anti SionisteLégislatives 2012

Communiqué de presse du Parti Anti Sioniste.

Nous avions annoncé dès le mois d’octobre 2011 que le Parti Anti Sioniste serait présent aux élections législatives.

Le Parti Anti Sioniste présente quatre candidats (et leur suppléant) qui porteront l’étendard de la justice et de la liberté. Forts de leurs convictions, ils apporteront un nouveau souffle qui reflètera l’image réelle de notre société à l’Assemblée nationale. Nous sommes fiers de vous présenter ces personnalités qui sont l’espoir d’une nouvelle France libre.

M. Bénamar SERBOUT, candidat à la 13ème circonscription du Nord, M. Michaël HADDAD, suppléant :
Dunkerque (bureaux 0019 à 0036), Coudekerque, Coudekerque-Branche, Capelle-la-Grande, Dunkerque (bureaux 0001 à 0012), Saint-Pol-sur- Mer, Dunkerque (bureaux 0013 à 0018 et 0201 à 0203), Fort-Mardyck, Grande-Synthe.

M. Farah GOUASMI, candidat à la 8ème circonscription du Nord, M. Yassine MOUSSAOUI, suppléant :
Roubaix (bureaux 0160 à 0164, 0166 à 0169, 0180 à 0185, 0190 à 0193, 0195, 0196, 0280 à 0286, 0288, 0380 à 0389), Wattrelos (bureaux 0023 à 0036).

M. Dieudonné M’BALA M’BALA, candidat à la 2ème circonscription d’Eure-et-Loir, M. Ahmed GOUASMI, suppléant :
Anet, Brézolles, Châteauneuf-en-Thymerais, Dreux Est, Dreux Ouest, Dreux Sud, La Ferté-Vidame, Senonches.

M. Mounir GRAMI, candidat à la 14ème circonscription du Rhône, Mme Laetitia SIONI, suppléante :
Corbas, Feyzin et Solaize, Saint-Fons, Vénissieux Nord, Vénissieux Sud, Saint-Priest (partie non comprise dans la 13ème  circonscription).


 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
http://www.partiantisioniste.com/
Si vous êtes disponibles et habitez dans ces circonscriptions (ou aux alentours) et que vous souhaitez apporter votre aide à la lutte antisioniste, appelez-nous aux numéros suivants ou envoyez-nous vos coordonnées afin que nous puissions vous contacter rapidement :
 
    
 
Pour la 8ème circonscription du Nord : 06 05 69 11 87
    
 
Pour la 13ème circonscription du Nord : 06 47 70 09 09
 
    
Pour la 2ème circonscription d'Eure et Loir : contacter le mail suivant ahgo@orange.fr
 
   
Pour la 14ème circonscription du Rhône : contacter le mail suivant contact@partiantisioniste.com
 
   
Nous comptons sur vous pour faire connaitre ces candidatures et vous remercions, par avance, pour l'aide que vous apporterez à nos équipes.
 
 
Le secrétariat du PAS.
.
.
Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 13:57

 

 

 

Mélenchon à Hénin-Beaumont :

 

Le bon choix !

 

 

Jean-Luc Mélenchon a décidé de se déclarer candidat à Hénin-Beaumont, circonscription où Marine Le Pen veut tenter de se faire élire députée. C’est un excellent choix, pour que l’ex « candidat commun » à la présidentielle continue à porter les couleurs du Front de Gauche à un niveau national.


On peut déjà se féliciter que Jean-Luc Mélenchon ait choisi de ne pas se faire « parachuter » dans une circonscription plus facilement gagnable sur la droite. Les critiques n’auraient pas manquées de pleuvoir sur celui qui aurait fait tout cela pour un siège de député. Tel ne sera pas le cas.


Pour Jean-Luc Mélenchon, les jeux sont très loin d’être fait à Hénin-Beaumont. Il suffit de rappeler quelques résultats électoraux récents :
Au 1er tour de la présidentielle, Marine Le Pen arrivait en tête avec 35.48% des suffrages, devant François Hollande ( 26.82 %) Nicolas Sarkozy ( 15.76 %) ; Jean-Luc Mélenchon n’y arrivait qu’à la 4ème place ( 11.98 % ).
Aux élections législatives de 2007, le PS arrivait en tête du 1er tour avec 28.24%, devant Marine Le Pen 24.47 %. Au 2d tour de 2007, le député PS a été élu avec 58.34 % des voix, devant Marine Le Pen a 41.65 %.
Le duel annoncé avant l’arrivée de Jean-Luc Mélenchon était un duel PS / FN, entre un député prenant la suite d'un sortant confortablement élu aux dernières élections et un FN fortement implanté et en pleine progression.
Jean-Luc Mélenchon arrive donc en terrain loin d’être conquis. Nul ne pourra lui reprocher d’avoir choisi la facilité.


Le Front de Gauche souhaitait pour Jean-Luc Mélenchon une circonscription qui illustre trois aspects essentiels du Front de Gauche :

* Une terre ouvrière et industriel victime de la désindustrialisation,
* Une circonscription où le PS apparait à bout de souffle,
* Un lieu emblématique du combat contre le FN.


Force est de constater que l'ancien bassin minier, où le PS est aux prises à de multiples affaires et terre de prédilection de Marine Le Pen répond parfaitement à ces trois criètes.


Jean-Luc Mélenchon a ainsi choisi d’illustrer personnellement le combat pour empêcher le Front National d’entrée à l’Assemblée Nationale en tentant de faire trébucher sa médiatique présidente.
Deux forces politiques majeures, le Front de Gauche et le Front National, se revendiquent d’une rupture avec le « système ». Et les deux accusent le rival d’être le « chien de garde du système ». Au lendemain du 1er tour, Marine Le Pen a ainsi repeint l’appel du Front de Gauche à battre Nicolas Sarkozy en ralliement à François Hollande, préfigurant une chasse au marocain ministériel. Il n’en est rien, « on laisse » avait dit Jean-Luc Mélenchon, parlant du programme présidentiel de François Hollande « à prendre ou à laisser » ; et je doute fort qu’il y’ait des ministres issus du Front de Gauche dans le gouvernement Hollande qui sera annoncé ce mercredi.


Mais en venant combattre directement Marine Le Pen sur une circonscription où il a fort peu de chance de gagner un siège molletonnée au Palais Bourbon sur le candidat sortant socialiste , avec pour principal objectif de faire trébucher la tentative de conquête de Marine Le Pen ; Jean-Luc Mélenchon et derrière lui le Front de Gauche viennent de prouver qu’ils privilégient le combat des idées, la lutte contre le Front National à la lutte des places.


Par ailleurs, on peut imaginer que les médias avaient prévus de suivre à la loupe la campagne de Marine Le Pen à Hénin-Beaumont. En venant également à Hénin-Beaumont Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche réalisent un beau coup médiatique. Nul doute que les médias auront à cœur de mettre en scène le combat « Front contre Front » privant ainsi Marine Le Pen d’une belle occasion d’occuper seule la scène médiatique.


A ce titre, il serait catastrophique que le candidat PS se retire au profit de Jean-Luc Mélenchon. Celui-ci ne le demande d'ailleurs pas et le PS ne semble pas le souhaiter. Comment Jean-Luc Mélenchon pourrait incarner l'esprit de résistance du Front de Gauche à l'assemblée nationale si c'était le PS qui lui avait ouvert les portes du Palais Bourbon en ne présentant pas de candidats ?


Le choix n'est pas cependant exempt de critique. La première est que Jean-Luc Mélenchon court un véritable risque de défaite, tout autant face à Marine Le Pen que face au candidat du PS. Une défaite pourrait écorner son image. Néanmoins, elle l'écornera sans doute moins qu'une "victoire sans gloire" dans une circonscription acquise.


 

François ASSELINEAU

 

Président fondateur de l'UPR, le Parti censuré par le Système financier, européiste, atlantiste..

 

http://www.u-p-r.fr/

 

.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 13:39

 

le_changement

François Asselineau*
18/05/12 :: 14:51
inv

Sacré changement ! Il faut que tout change pour que tout reste

identique

inv
En prenant aujourd’hui ses fonctions, le nouveau ministre de l’économie et des finances Pierre Moscovici a affirmé que « la dette publique est un ennemi » pour la France. En conséquence, il a souligné que la tâche du nouveau gouvernement serait de…… « réduire les déficits ».


Il a par ailleurs déclaré que « l’Europe sera son objectif prioritaire », avec comme principaux dossiers : la réorientation de la construction européenne et la crise grecque. Et il a précisé cette ritournelle habituelle des européistes qui consiste à affirmer que : « Nous sommes conscients qu’on ne peut rien faire seuls ».


Au passage, il est dommage que les journalistes n’aient pas profité de l’occasion pour demander à M. Moscovici de nous expliquer comment font les Islandais, les Suisses, les Norvégiens, les Vénézuéliens, les Argentins, les Boliviens, etc., pour « faire seuls ».


Quoi qu’il en soit, le nouveau ministre « socialiste » a réaffirmé l’importance de voir la Grèce rester dans l’euro, comme l’avait d’ailleurs indiqué François Hollande lui-même, lors de sa rencontre avec la chancelière Angela Merkel, à Berlin avant-hier. « Nous le souhaitons fortement parce que la Grèce est membre de l’Union européenne, parce que la zone euro est une zone qui est unie, elle ne peut se défaire », a-t-il ajouté.


Tout cela se passait lors des passations de pouvoirs très cordiales avec le ministre de l’économie sortant François Baroin et avec la ministre du Budget sortante Valérie Pécresse.



Commentaires


Les naïfs auraient pu imaginer qu’un nouveau ministre « socialiste » des finances désigne un autre ennemi de la France que la dette publique.


Par exemple qu’il parle du poids démesuré pris par l’oligarchie financière sur les peuples.


Ou qu’il dénonce l’article 123 du TFUE qui interdit aux banques centrales nationales de monétariser une partie du déficit public.


Ou qu’il annonce un audit pour savoir à quelles prestations réelles ont correspondu les 600 milliards d’euros supplémentaires d’endettement public que nous a légués Nicolas Sarkozy.


Ou qu’il diligente immédiatement une enquête sur la vente de près de 20% de l’or de la Banque de France décidée par Nicolas Sarkozy au moment où le métal jaune était au plus bas.


Ou encore qu’il rappelle que l’avenir de la Grèce ne doit être déterminé que par le peuple grec seul, et que nulle puissance publique ou privée étrangère n’a le droit de s’immiscer dans ce choix souverain.

Etc.

Mais non. Rien de tout cela.


M. Moscovici a certes annoncé que la France serait intransigeante pour ajouter un élément en faveur de la croissance dans le pacte budgétaire européen.


Mais il s’agit de poudre aux yeux car tous les euro-atlantistes réclament la même chose, et brandissent à cette fin la nécessité des « réformes indispensables » : c’est-à-dire le démantèlement des acquis sociaux et le bradage du patrimoine public à des investisseurs privés internationaux, sur le modèle de ce qui est exigé en Grèce, en Italie et en Espagne.


Même le président américain Obama a repris cette rengaine « hollandiste », en recevant hier M. Mario Monti, ce président du Conseil italien élu par personne mais choisi par la Commission européenne et Goldman Sachs pour être le « dictateur » de l’Italie.


La Maison Blanche a en effet précisé, dans rien moins qu’un communiqué officiel, que « MM. Obama et Monti ont discuté de la situation économique actuelle en Europe et se sont mis d’accord sur la nécessité d’intensifier les efforts destinés à promouvoir la croissance et la création d’emplois ».


La preuve a ainsi été fournie publiquement que les coups de menton volontaristes de MM. Hollande et Moscovici sur la croissance correspondent en réalité pile-poil aux instructions venues de Washington.



CONCLUSION : TOUT CHANGER
POUR QUE TOUT RESTE IDENTIQUE


En conclusion, je reprends sans en changer une virgule la conclusion de l’article que j’ai publié après le scrutin du 22 avril dernier.


On connaît cette formule célèbre du roman italien « Le guépard », que Tommaso di Lampedusa place dans la bouche du Prince Salina : « Si nous voulons que tout reste tel que c’est, il faut que tout change.. »


C’est exactement la maxime d’action du Système : pour que tout reste conforme à l’ordre euro-atlantiste établi, il faut faire semblant que tout change :


- en remplaçant à intervalles réguliers un comédien de la troupe de théâtre UMP par un acteur de la troupe de théâtre PS,


- et en faisant mousser, à intervalles aussi réguliers, une prétendue « poussée très inquiétante de l’extrême droite » (2002, 2012) ou une prétendue « poussée surprise de l’extrême gauche » (2007), afin de bien s’assurer que les spectateurs croient encore au scénario de la pièce.

 
http://www.u-p-r.fr/
inv

= LA MASCARADE DE L'ÉLECTION PRESIDENTIELLE ET LE RETOUR DE LA CRISE DE L'EURO PROVOQUENT UN NOUVEL AFFLUX D'ADHÉRENTS À L'UPR =

par François Asselineau - Union Populaire Républicaine, vendredi 18 mai 2012, 19:00 · 

 

 

Comme je l'avais déjà signalé à nos lecteurs voici une dizaine de jours, les adhésions à l'UPR sont fortement reparties à la hausse après le 1er tour de l'élection présidentielle. Cette tendance ne s'est pas démentie après le second tour, qui a prouvé non seulement que l'UPR n'est le "sous-marin" de personne mais encore que nos analyses étaient une nouvelle fois exactes.

 

Le retour sur le devant de la scène de la crise de l'euro et de la Grèce ne fait que conforter cette tendance et l'UPR reçoit quotidiennement des adhésions venues de toute la France, ainsi que de Français expatriés.

 

Comme le montre l'échantillon de nouvelles adhésions reçues au cours des 10 derniers jours figurant ci-dessous, ce qui est toujours très frappant, c'est l'extraordinaire diversité des Françaises et des Français qui nous rejoignent. Cette diversité des âges, des formations, des professions, des origines, des convictions politiques et religieuses, de nos adhérents est probablement la plus grande que l'on puisse trouver parmi TOUS les partis politiques français.  

 

De plus en plus nombreux sont ainsi ceux qui commencent à comprendre, grâce à l'UPR, pourquoi et comment la scène politique française est artificiellement bloquée par l'UMP et le PS, et par les leurres placés de part et d'autre pour que rien ne change.

 

De plus en plus nombreux sont ceux qui commencent à comprendre également pourquoi rien ne sera possible tant que la France restera membre de l'Union européenne, c'est-à-dire sous tutelle étrangère.

 

Ainsi donc, patiemment, jour après jour et avec ténacité, l'UPR s'implante partout en France. En dépit du verrouillage médiatique, des quolibets, ou des insultes formulés par tous les lièvres de l'européisme ou de l'alter-européisme, nous avançons imperturbablement vers nos objectifs, comme la tortue de la Fable.

 

Plus que jamais, c'est donc le moment de nous rejoindre.

 

François ASSELINEAU

 

 http://www.u-p-r.fr/

 

 

..

ET VOUS ?  ALLEZ-VOUS LAISSER L'HISTOIRE SE DÉROULER SANS VOUS ?

   

Ne perdez jamais de vue que CHAQUE ADHÉRENT DE PLUS RENFORCE L'UPR                             

                           Et vous pouvez le faire en ligne tout de suite :  

  

                http://www.u-p-r.fr/aider/adherer/adhesion-en-ligne

 

°°°°°°°

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche