Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 19:59
Rabbins anti-sionistes (new-york)
http://lesouffledivin.fr/2010/09/03/des-juifs-expliquent-pourquoi-ils-sont-antisionistes/
 

juifs_antisionistes.gif?w=300 

C'est pourquoi il faut refuser de faire l'amalgame entre sionisme et juifs

comme le voudraient les fascistes de l'ordre mondial occidentaliste.

 

 

 

On m'a signalé ce site,

http://www.guetteurdelaube.com/

dont je ne partage pas les orientations ésotériques,

mais son fondateur est un Chercheur de vérité, depuis des années,

comme moi ne se satisfaisant pas des vérités offcielles, établies, 

bref soucieux de comprendre le monde tel qu'il est !

Voici des extraits, en vrac,

voici le fruit de son travail, et ses opinions.

 

Aux USA, il "faut" prêter serment à l'AIPAC

(donc à Israël), esclavage politique (vidéo)

 

McKinney parle du « serment » de points proposé
par l'organisation sioniste AIPAC.

 

Les mass-médias américains les plus influents sont pour la plupart la propriété de familles juives nous dit cet Ashkénaze américain converti au Christianisme Orthodoxe. vidéo : Who owns the Media ?

http://www.youtube.com/watch?v=dp9F3XumYQA&feature=related



De plus le lobby pro-Israël est le plus puissant de tous. Le président Carter s’exprime à ce sujet : http://www.youtube.com/watch?v=uvtC_qzHVM4&feature=related



Quant à une simple candidature pour le Congrès, elle  est  soumise à  la signature d'un document d'allégeance à Israël:

http://www.dailymotion.com/video/xj3kql_cynthia-mckinney-sur-le-serment-de-l-aipac-s-t_news#from=embed

(vidéo plus haut)



Le lobby pro-Israël n’est pas étranger à l’assassinat du Pt. Kennedy - Vidéo : Israel killed Kennedy for trying to stop the Israel Lobby in America (Israël a tué Kennedy qui tentait de stopper le lobby israélien en Amérique)

http://www.youtube.com/watch?v=kPotKe1GPU8&feature=related



New-York est la première ville juive au monde, néanmoins la liberté d’expression aux U.S.A. demeure protégée par le premier amendement de la constitution; ces vidéos américaines en sont l’illustration… Qu’en est-il de la France encore sous le poids de la mauvaise conscience liée à la collaboration lors de l’occupation nazie ?
.

 

Le crash était un transfert de richesse (c'est ce qui arrive aujourd'hui, comme en Grèce, note d'eva) manigancé par les Sionistes


Pour lancer un autre crash mondial type 1929, vous avez besoin d'un évènement fort et un pigeon. La logique veut que l'évènement soit de la dimension du scénario du 11 septembre, et que l'Iran en fasse les frais. (...)


Quand bien-même la plupart des Américains n'ont jamais entendu dire que la Fed était la cause de la dépression, c'est un fait bien connu des grands économistes. Milton Friedman, le Prix Nobel enseignant l'économie à Stanford, disait la même chose dans une interview de radio du service public en janvier 1996 : "La Federal Reserve a réellement causée la Grande Dépression en contractant le montant de l'argent en circulation d'un tiers de 1929 à 1933."

Source : http://www.jubilee2012.50webs.com/the_federal_reserve_system.htm

 

 

Or, pour ramener l'harmonie sur cette Terre, il faudrait d'abord être conscient du bouleversement qu'apportèrent les religions du Livre (Judaïsme, Christianisme et Islam) dans l'ordre naturel et qui peuvent se résumer ainsi.

 

Durant l’Antiquité le dialogue Inter-religieux est roi : Assyriens, Perses, Grecs, Phéniciens, Carthaginois et Etrusques, tout en se combattant pour des territoires, enrichissent leur panthéon respectif de l’apport des divinités de leurs voisins. C’est avec l’irruption du Dieu unique que les choses se gâtent, car cela donne lieu à « Mon Dieu, plutôt que le tien » ce qui entraîne les multiples guerres au nom d’un même Dieu entre monothéïstes, sous prétexte que son nom diffère d'une religion à l'autre... Avec la Genèse, pour 1er commandement, le ver de la domination justifiée par la religion était dans le fruit: Dieu dit : « Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance. Qu'il soit le maître des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, des bestiaux, de toutes les bêtes sauvages, et de toutes les bestioles qui vont et viennent sur la terre. » (Genèse 1, 26) « Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme. (G.1, 27) Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-la. Soyez les maîtres des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre. » (G.1, 28)

 

Alors que les sociétés païennes se sentaient solidaires de toutes les espèces vivantes, ne tuaient des animaux que par nécessité de survie et accomplissaient des cérémonies d'excuses envers leurs victimes (comme les Inuits le faisaient encore il n'y a pas si longtemps), les sociétés monothéistes, imbues d'un passe-droit octroyé par le dieu biblique, allaient encourager leur procréation sans limite, piller la Terre sans retenue, réduire en esclavage ou exterminer les espèces animales, pour aboutir au XXème siècle à de monstrueux élevages concentrationnaires, à une vivisection méprisant odieusement la sensibilité animale et finalement fabriquer du carburant avec des céréales indispensables à l'alimentation des peuples démunis. La coupe est pleine !"

Pierre Lance dans son magazine "L'Ere Nouvelle" n°188 de jan-fév. 2009

http://lerenouvelle.assoc.pagespro-orange.fr/pub/20e_anniversaire.html

.

 

Distinguer Juifs et sionisme

(voir vidéo et liens plus bas)

 

 

Cette contribution du Judaïsme se traduit aussi par un pouvoir intellectuel sur le monde, malheureusement trop souvent asservit au culte du Veau d'Or. Il s'agit alors de Juifs athés pour lesquels la religion n'est qu'un paravent au Sionisme, une forme politique de domination du monde à partir d'un territoire. A cela s’ajoute une pratique propre aux Juifs et aux Musulmans qui est cause de limitation du libre-arbitre : la circoncision. Voici ce qu’en dit le Dr. Christian Tal Shaller dans son article « Merveilleux corps humain » pblié dans le Guetteur de l’aube « Voltaire a dit avec humour : « Il serait très singulier que la nature tout entière, toutes les planètes, soient soumises à des lois éternelles et qu’un petit animal mesurant 1 mètre 65 puisse agir comme bon lui semble et selon son caprice au mépris de ces lois ». Un exemple me frappe : la circoncision. Pratiquée chez les juifs et dans de nombreux pays arabes ou africains, elle représente une tradition qui, en réalité n’a aucune valeur ni sur le plan de l’hygiène ni sur un plan spirituel. Pourquoi vouloir corriger la Nature, comme si le prépuce qu’elle a prévu pour protéger le sexe masculin était une erreur, une sottise ! En fait, curieusement, c’est la réflexologie qui nous permet de comprendre comment cette tradition s’est instaurée. Car le prépuce correspond au lobe préfrontal du cerveau, siège de l’individualité. Le but poursuivi par ceux qui ont instauré cette pratique est donc de diminuer chez l’individu circoncis sa capacité de diriger lui-même sa vie. On veut qu’il soit soumis aux consignes et aux lois de son ethnie. Evidemment cela ne signifie pas que tous les arabes, les africains et les juifs vont être des moutons dociles mais cela veut dire que, pour quelqu’un de circoncis, un effort personnel plus grand sera nécessaire pour s’individualiser que chez quelqu’un de non circoncis. De plus la circoncision donne à l’enfant cette croyance à une souffrance infligée par les adultes sans raison compréhensible, ce qui a pour but de justifier le « tais-toi et obéis ! » qui marque encore l’éducation de tant d’enfants dans le monde. Et puis, pour finir, qui sommes-nous pour croire que la suppression de millions de récepteurs sensibles (ceux de la peau du prépuce que l’on enlève) n’a pas d’effet négatif sur le développement d’une enfant ? Le seul endroit du corps qui est aussi riche en récepteurs sensibles correspond aux lèvres de la bouche. Aurait-on l’idée d’enlever ses lèvres à un enfant ? http://www.santeglobale.info/tal/Merveilleux-corps-humain.html

 

Le Plan Mayer Rothschild depuis 1773 :

 

Ce texte comprenant 25 points différents, fut lu dans son entier en 1773 par Mayer Rothschild, alors âgé de 30 ans à 12 hommes parmi les plus riches et les plus influents de Francfort en Allemagne. Son but était de convaincre ces hommes d'unir leurs ressources pour financer le « Mouvement Révolutionnaire Mondial » (World Revolutionary Mouvement : W.R.M.) afin de gagner le contrôle ultime des richesses, des ressources naturelles, et de la main-d’œuvre du monde entier.


-      1° Gouverner par la force : parce que la majorité des Hommes sont enclins au mal plutôt qu'au bien, les meilleurs résultats en les gouvernants pourront être obtenus en utilisant la violence et le terrorisme, et non par des discussions académiques. (…)

-      2° La liberté politique : La liberté politique est une idée non un fait. Tout ce qui est nécessaire pour usurper le pouvoir politique, c'est de prêcher le « Libéralisme ». De cette manière, les électeurs, pour sauver une idée, abandonneront certains de leurs pouvoirs et de leurs prérogatives que les Conspirateurs pourraient rassembler dans leurs mains.

-      3° Le Pouvoir de l'or ...

-      4° La Comédie Politique ...

http://www.dailymotion.com/video/xjsw7e_le-plan-mayer-rothschild-depuis-1773_news


(On est loin de) l'idéal des Lumières qui selon Montesquieu visait à l'émancipation de l'homme et au droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, comme ici:

Des rabbins extrémistes appellent à réduire en esclavage la population !

http://www.dailymotion.com/video/xjjpdq_les-goyims-ont-ete-crees-pour-servir-les-juifs-rabbin-ovadia-yossef_webcam

 

Ce  racisme déclaré de certains rabins à l'égard des Goyims/Gentils stimule les anti-sémites,

 

Pensent-ils ainsi être de bons Juifs, faisant honneur à leur statut auto-proclamé de Peuple Elu !

 

Le sentiment de supériorité des Juifs qui trouve ses racines dans la religion du Talmud, amplifie les réactions au pouvoir sioniste (néo-juif), qui atteint aujourd’hui son apogée. Plus particulièrement en cette Terre Sainte pour les trois religions monothéïstes où les persécutés du nazisme deviennent à leur tour persécuteur. Au secours Oncle Sigmund, ils n’ont rien compris !

http://www.dailymotion.com/video/xjgod4_la-distinction-entre-sionisme-et-judaisme_news


 "Laissons les Juifs, qui proclament être le peuple élu, prouver leur titre

en choisissant le chemin de la non-violence

pour revendiquer leur position sur terre."

Mahatma Gandhi

 

Benjamin Freedman

(vour plus bas)


 

LE CONTROLE DE LA PRESSE, DES MEDIAS, DU CLERGE, DE L'ETAT...


 Peut-il y avoir un plus grand mensonge que celui-là ? Tout simplement parce que contrôlant les journaux, les magazines, la radio, la télévision, l’imprimerie du livre, et surtout parce qu’ils dictent le prêche du clergé ainsi que le discours politique, qui d’ailleurs ont le même langage. Ce n’est donc pas étonnant que l’on croie ce genre de mensonge. Pareillement vous croiriez que le blanc est noir si vous l’entendiez assez souvent ; vous ne pourriez plus appeler noir, le noir ; vous accepteriez d’appeler le noir, blanc. Et personne ne pourrait vous le reprocher. Ceci est un des plus grands mensonges que l’histoire ait jamais connu. C’est la base de la misère qui dévore le monde.

 


 LE JOUR DU GRAND PARDON


 Savez-vous ce que font les Juifs le jour du "Grand Pardon" que vous croyez si sacré pour eux. Je fus un dès leur. Ce ne sont en aucun cas des ragots que l’on m’aurait rapportés ; je ne suis pas venu ici afin de raconter des histoires, ou bien pour propager une rumeur ; je suis ici dans un seul but de vous exposer des faits. Quand le jour du Grand Pardon arrive ; vous entrez dans une synagogue, puis vous vous tenez debout pour la toute première prière qu’on récite. C’est la seule prière faite dans une position debout ; et vous répétez trois fois une courte prière appelée ’’Kol Nidre’’. Dans cette prière vous liez un pacte avec Dieu tout puissant ; où, quelque soit le serment, l’agrément, ou bien l’accord qui se ferait dans les douze mois à venir, il se verrait être nul, sans effet, caduc, et ne sera en aucune condition honoré. Le serment n’a pas lieu d’être respecté ; l’accord ne sera pas suivi ; la parole donnée ne sera en aucune mesure tenue. Tout engagement n’aura ni effet ni force. 


§§§§


 

Arthur Koestler. L’auteur du « Zéro et l’infini » publiait en 1976 « La Treizième Tribu » évoquant la judéité de ses ancêtres de l’empire Khazar (entre la Volga et le Caucase) convertis au Judaïsme par la volonté de leur monarque à partir de 740.

 

En 2008, Shlomo Sand, prof d'histoire à l'Université de Tel Aviv, publie "Comment le peuple juif fut inventé" Ed. Fayard http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/SAND/16205

 

Vidéo : 80 à 90 % des Juifs ne sont pas des Sémites. Israël n’a jamais été leur territoire :    http://www.youtube.com/watch?v=XvrD_L7f1x0&feature=related

 

Les descendants des Khazars, les Juifs Ashkénazes (juifs de Russie et d’Europe de l’Est, par opposition aux Séfarades, Sémites, descendant des Hébreux) sont donc les fondateurs de l’état sioniste : Israël.

http://www.dailymotion.com/video/x9sj9s_la-difference-entre-juif-et-sionist_news

 

Par une confusion sémantique, entretenue par l’ignorance des Ashkénazes quant à leur origine caucasienne, le terme d’antisémitisme est donc vide de sens puisque ces Caucasiens n’ont pas une goutte de sang hébreux, donc sémite. Le terme anti-sémite concerne donc uniquement les Juifs sépharades et les Arabes. La création d’un soi-disant état hébreux par des Ashkénazes (d’origine caucasienne), n’ayant pas une goutte de sang hébreux amène à se poser certaines questions quant à la légitimité historique d’Israël...  (..) Pourquoi des Juifs athées, tels que les Sionistes d’origine caucasienne, insistèrent-ils pour revendiquer une terre sacrée pour les croyants des trois religions du Livre, avec laquelle ils n’avaient pourtant aucun lien ? De quel droit pouvaient-ils disposer de 750 000 Palestiniens, autochtones, Musulmans et Chrétiens, dont ils détruisirent les 400 villages, afin de leur couper toute retraite depuis leur éviction soi-disant provisoire fin 1947 ?!... Ils sont 4,3 millions de Réfugiés Palestiniens vivant aujourd'hui dans les pays limitrophes. Et ceux-ci n'en peuvent plus des incursions punitives d'Israël sur leur territoire où Tsahal vient régler ses comptes avec les Résistants Palestiniens !!!

 

Pour parvenir à leurs fins ils inventèrent le terrorisme (massacre de civils innocents) il y a 60 ans. http://www.youtube.com/watch?v=fEu1TJzq3mE&feature=related

 

 

Alors que la population juive, en France, constitue environ 2% du peuple français, le sionisme règne sur la majorité des décideurs politiques des médias, à la télévision et à la radio, dans la presse écrite, qu'il s'agisse des quotidiens ou des hebdos, le cinéma -- surtout avec l'invasion d'Hollywood -- et même l'édition (par les comités de lecture où ils peuvent imposer leur veto) sont entre leurs mains, tout comme la publicité, régente financière des "médias". » (III, 2. Le lobby en France)

 

 

Les sayanim : des « agents dormants » très actifs au service d’Israël : http://www.michelcollon.info

 

Attention ! (note d'eva) : Comme je l'ai souvent écrit sur mes blogs, il ne faut pas confondre les citoyens juifs (fidèles à la Torah..) et la déviation nommée sionisme, qui rejaillit malheureusement sur les Juifs fidèles à leur religion, et nuit à leurs intérêts.

 

 

 


Nombreuses sont aujourd'hui les voix juives à s'élever en Israël pour dénoncer le sort des Palestiniens et le mensonge dans lequel le peuple israélien est maintenu. Ainsi Israël Adam Shamir, en 4e de couverture de son livre "La Bataille du Discours" : "L'ennemi a réussi à monter une formidable machinerie intégrée pour formater l'opinion publique. Qui sont les gens qui possèdent et font tourner la machine, s'agit-il du lobby juif? Pas exactement,  répond Shamir, ce formidable lobby n'est  que  la pointe -de plus en plus visible- de l'iceberg... Malgré le terrorisme idéologique régnant en Europe, et particulièrement intense en France, il est possible de démanteler la mouture contemporaine de la tyrannie oligarchique, à condition d'en maîtriser les rouages complexes. Et il y va de notre liberté, il y a urgence."(www.israelshamir.net  

 

 

 


 Ces Juifs qui résistent au Sionisme sont chaque jour plus nombreux, dès qu'ils ont accès à la vérité que proclamaient pourtant de grands esprits. Ainsi s'exprimaient : Sigmund Freud : « Le sionisme,  une espérance injustifiée » ; Albert Einstein et Hannah Arendt : "Non aux sionistes nazis!"


Face à la situation de Gaza des personnalités de tous bords affirment leur solidarité, parmi elles des Juifs, tels Stéphane Hessel (94 ans, auteur d'« Indignez-vous ! »), soutiennent le boycott de produits israéliens : http://www.europalestine.com/spip.php?article5979


 

Main-mise d’Israël sur les hydrocarbures du Levant :

 

 « Israël n’accepte pas l’Etat palestinien. Le reconnaître signifierait reconnaître la souveraineté palestinienne sur une grande part des réserves énergétiques, qu’Israël veut s’approprier. C’est surtout à cette fin qu’a été lancée l’opération « Plomb durci » en 2008-2009 et Gaza prise ensuite dans la morsure de l’embargo. En même temps les navires de guerre israéliens contrôlent tout le Bassin du Levant, et donc les réserves offshore de gaz et pétrole, dans le cadre du « Dialogue méditerranéen », opération de l’OTAN —à laquelle participe aussi l’Italie— pour « contribuer à la sécurité et à la stabilité de la région » Manlio Dinucci Géographe et géopolitologue. Tiré de http://www.voltairenet.org/article168057.html

 

 

Il est temps pour l'humanité actuelle d'évoluer .


Or cette évolution en Occident ne peut être le produit d'une culpabilité (chrétienne), fruit de la peur, mais plutôt de la compassion, fruit de l'Amour qu'enseignait le Nazaréen, un Juif !  Yeshua ben Yossef,  considéré comme le « Souffle » d'Allah par les Musulmans.

 

Le moment est venu pour les Juifs de faire le ménage au sein de leur communauté, comme Benjamin Freedman nous y invitait... Simplement en dévoilant la vérité, la conclusion évidente étant : nous nous sommes tous fait avoir, Juifs, Chrétiens et Musulmans et depuis, c'est l'humanité tout entière, dominée par le système judéo-chrétien, qui en pâtit. Aussi longtemps que nous nous refusons à l’admettre, nous sommes complices !

http://www.dailymotion.com/video/x6ipdw_le-vrai-visage-de-la-matrice-des-il_news

 

Discours de Benjamin Freedman en 1961 sur le sionisme

090916-Willard.Hotel.jpgPhoto : Willard Hotel
Discours donné en 1961 par Benjamin H. Freedman au nom d’un magazine de l’époque Common Sens à l’hôtel Willard de Washington DC.


Benjamin Freedman est né en 1890 de parents juifs. Il devint un homme d’affaire new-yorkais réputé au point d’être le principal propriétaire de la Woodbury Soap Company. Il rompit avec le sionisme international à la fin de la deuxième guerre mondiale, puis a passé le restant de sa vie à exposer les faits de l’influence sioniste en Amérique ; dépensant pour cela plus de $ 2.5 millions de sa propre poche.

 
Mr Freedman ’’savait’’ dans le vrai sens du terme, ayant évolué dans les plus grandes sphère de l’état et de la politique. Il fut d’ailleurs très familier avec Bernard Baruch, Samuel Untermeyer, Woodrow Wilson, Franklin Roosevelt, Joseph Kennedy et John F. Kennedy, ainsi que de nombreux autres figures marquantes de son temps.

 

(Le discours.) http://cristos.over-blog.com/pages/Discours_de_Benjamin_Freedman_en_1961_sur_le_sionisme-1727022.html

 

 

HOMMAGE à un JUSTE : vidéo-son et illustrée du discours de B. Freedman débutant par

"Pour engager les U.S.A. dans une IIIème Guerre Mondiale..."

http://www.dailymotion.com/video/xfq25m_benjamin-freedman-a-l-hotel-willard-1961%20%20-16_news

 

Benjamin Freedman, pour avoir su faire passer l’humanité avant « sa tribu », manifeste ainsi les caractéristiques véritables du Révolutionnaire. En effet, celui-ci est prêt à sacrifier son confort  personnel, quitte à devenir un paria au sein de sa communauté, par idéal de justice. L’histoire nous a démontré à quel point les pseudos-révolutionnaires ne sont bien souvent que des arrivistes utilisant une idéologie servant leur soif de pouvoir.

 

« Il n’est pas de révolutionnaire qui ne finisse en tyran ou en dictateur. » Albert Camus.

 

Et toujours ici, http://cristos.over-blog.com/pages/Discours_de_Benjamin_Freedman_en_1961_sur_le_sionisme-1727022.html


: Et si tout ce qu'on nous raconte était faux ?

Quelques Auteurs et Editeurs courageux ont décidé de révéler la vérité.
Pour avoir rompu le silence, leur avenir est compromis, leur carrière brisée.
Vous ne trouverez pas leurs ouvrages à la Fnac et la télé n'en parlera jamais.
Pourtant, ces livres sont légaux, mais une fois que vous les aurez lus,
vous ne verrez plus jamais le 20H de la même façon.

Cliquer sur le lien plus haut.

 

 

 

http://www.erichufschmid.net/TFC/img/BenjaminFreedman.JPG

http://www.erichufschmid.net/TFC/img/BenjaminFreedman.JPG

(Je cherchais une photo de Freedman, Google m'a conduit ici, note d'eva)

 

Additifs :


L'Ex-Sioniste Benjamin Freedman

parle à l'hôtel de Willard,

Washington D.C., en 1961

http://www.erichufschmid.net/TFC/Ben_Freedman-F.html


Il a laissé le mouvement sioniste, a changé son nom de l'épellation juive (Friedman), et a exposé certaines des parcelles de complots diaboliques qui ont aidé à la mise en place pour les guerres en Europe et au Moyen-Orient.

Il ne donne pas l'histoire complète, mais quand nous faisons les mêmes accusations, nous sommes désigné sous le nom d’"antisémites", donc laissez les personnes l'entendre d'un juif, et alors ils seront plus réceptifs à ce que nous disons.

  • Extrait de 40 minutes 
Si vous ne voulez pas le discours entier, voici la section avec les plus importantes 40 minutes comprimées à seulement 5.5 megabytes:
Freedman, extrait de 40 minutes 5.5 mb flagUSA.gif

 

  • Le discours complet de 1 heure 27 minutes
Il y a quelques sections de mauvaise qualité dans le discours complet, principalement les 40 dernières minutes. Le discours est en 3 dossiers pour faciliter le téléchargement. Ces dossiers sont plus grands que l'extrait de 40 minutes parce qu'ils ont une qualité audio légèrement plus élevée :
Part 1, Freedman speech, 6.6 mb flagUSA.gif
Part 2, Freedman speech, 6.3 mb flagUSA.gif
Part 3, Freedman speech, 7.9 mb flagUSA.gif

 

  • Quelque segments courts de son discours 
Cliquez ici pour une page qui a son discours cassé en petits segments. Ceci facilite pour les personnes avec des modems, ou si vous voulez envoyer par email des sections du discours aux département de police, des fonctionnaires militaires, des amis, et des professeurs d'école, ou si vous voulez des extraits pour votre page Web.


Si vous avez le logiciel torrent, la meilleure qualité et le discours complet est un dossier de 36 mb mp3 (nouveau lien) :
torrentspy.com/torrent/514089/ flagUSA.gif

Rabbi-burns-Israeli-flag.jpg En outre, faites-le savoir aux autres qu’il y a des rabbins qui s'opposent au sionisme et à Israël  :
Video-PhilosophyOfZionismAndIsrael.html#Rabbis flagUSA.gif
 
 

Samuel Untermyer

Freedman se réfère au discours de Samuel Untermyer, qui a été imprimée dans New York Times en 1933 pour créer de la colère envers l'Allemagne. Ceci fait partie d'un événement historique important que peu de personnes sont au courant. SVP examinez "La Judée déclare la guerre à l'Allemagne" :
Sam_Untermyer.html flagUSA.gif

Avez-vous entendu parler du livre "L’Allemagne doit périr !", écrit par Theodore N. Kaufman en 1941 :
GermanyMustPerish.htm flagUSA.gif


Myron Fagan

Comme avec Freedman, Fagan était un juif qui a décidé d'exposer les criminels dans la communauté juive :
DarylBradfordSmith_Fagan.html flagUSA.gif


Documents de Ben Freedman:

Présidents des USA, Pions Juifs flagUSA.gif

La vérité au sujet des Khazars flagUSA.gif

Son discours en 1974 flagUSA.gif


Veuillez passer cette page à vos amis, ou gravez ces discours et documents en CD ROM et divulguez-les dans votre entourage.

Une transcription du discours de Freedman en 1961, et plus d'information, est disponible à :
sweetliberty.org/issues/israel/freedman.htm flagUSA.gif

.

 

. Enfin, trouvé ceci :

 

 

 

 

 

 

Pierre Jovanovic

 

Pierre Jovanovic : "j'étais à la synagogue de Toulouse pour réciter un Kaddish"

 

 

.

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 17:33

 

Le 1er mai 2011, quatre-vingt commandos des forces spéciales US exécutaient Oussama ben Laden dans sa tanière au Pakistan. Manifestations de joie à New-York lorsque Barack Obama a annoncé la mort du terroriste. « Justice a été faite » déclarait le président sur les antennes. Pourtant, certains responsables de la tragédie du 11 septembre courent toujours.

USAamerican-fe0f-912d4.jpg
 
Des cadres dynamiques virevoltent gaiement sur le chemin du travail. Carpette sous le bras, une famille épanouie emménage dans une banlieue paisible et verdoyante alors qu’un gamin à bicyclette distribue les journaux avec entrain. Ailleurs, un jeune couple se jure fidélité sous le regard myope mais attendri de mère-grand. Et sous un soleil resplendissant, des citoyens de tous horizons, exaltés par l’ivresse patriotique, hissent la bannière étoilée, l’étendard de cette nation où tout peut réussir. « Le Jour se lève à nouveau sur l’Amérique. »
 
Après la tourmente des années 70, son choc pétrolier, sa crise économique, sa révolution iranienne et son invasion soviétique de l’Afghanistan, il fallait bien un slogan mielleux et un spot de campagne tout aussi sirupeux pour que le candidat Reagan rassure les citoyens des Etats-Unis.
 
Trente ans plus tard, des travailleurs sans-emploi s’agglutinent aux portes des bureaux de chômage. Les banlieues chatoyantes ont laissé place à des terrains vagues où s’amoncèlent les expropriés victimes des subprimes, sorte de bidonvilles où le bambin à bicyclette ne s’aventure pas pour distribuer les journaux.
 
Pourtant, avec l’annonce de la mort d’Oussama ben Laden, il semble que le jour se lève à nouveau sur l’Amérique. La foule amassée autour de Ground Zero parait empreinte de cette même euphorie béate qui animait les clichés sur pattes du clip reaganien. L’Axe du Bien a triomphé du mal incarné, l’ennemi public numéro un est mort et immergé. 
 
Mais au risque de jouer les trouble-happy-end, il serait peut-être bon de souligner que la saga de la guerre contre le terrorisme ne peut se conclure avec la mort du méchant à la fin. En effet, pour certains responsables de cette tragédie moderne, justice n’a pas encore été faite. Pire, ils poursuivent tranquillement leur folie meurtrière du côté de la Maison Blanche et du Pentagone.
 
 
Les différentes vies de ben Laden
 
Il ne sera pas ici question de savoir si les attentats du 11 septembre sont une opération montée de toute pièce par la CIA. Certes, la version officielle comporte de nombreuses zones d’ombre qui alimentent le soupçon. Cependant, comme le remarquait Jean Bricmont sur notre site, organiser un tel attentat sous faux pavillon impliquerait un trop grand nombre de personnes à divers échelons des institutions US pour pouvoir garder le secret.
 
Difficile donc de faire la lumière sur les mystères du 11 septembre tout comme sur ceux qui planent autour de la mort de ben Laden. Selon un journal pakistanais, le célèbre terroriste aurait succombé à des complications pulmonaires en décembre 2001. Six ans plus tard, Benazir Bhutto, alors Première ministre du Pakistan, indiquait dans une interview que le célèbre terroriste était mort. Et aujourd’hui, Barack Obama nous annonce son exécution mais pas de cadavre donc pas de crime. Il faudrait simplement croire le président des Etats-Unis sur parole, ce qui demande un certain effort.
 
oussama-ben-c728-dd798.jpg
 
Mais finalement, le fait que ben Laden était vivant ou pas n’est pas le plus important. Tout comme le fait de savoir quel rôle a pu jouer l’administration Bush dans les attentats du 11 septembre. Certes, si conspiration il y a eu, il serait utile que la vérité éclate au grand jour. Mais si nous avions eu la preuve irréfutable que les attentats du World Trade Center avaient bien été commis par Al-Qaïda et uniquement par Al-Qaïda, qu’auraient fait les instigateurs du 11 septembre ? Se seraient-ils inclinés devant les campagnes guerrières du chevalier Bush ? Auraient-ils applaudi à l’invasion de l’Afghanistan ?
 
En fait, soit on adhère aux théories du complot et la responsabilité des autorités US est d’une infamie évidente. Soit on s’en tient à la version officielle, celle rapportée par les dirigeants politiques, matraquée par les médias de masse et largement répandue auprès de l’opinion publique. Or, dans ce deuxième cas, la responsabilité du gouvernement des Etats-Unis dans les attentats du 11 septembre prend une autre forme mais reste engagée. Il suffit de démystifier les diatribes sur le soi-disant choc des civilisations, replacer les événements dans leur contexte historique et analyser les enjeux tant du côté des attentats que de la guerre contre le terrorisme.
 
 
 
Il était une fois, le choc des civilisations
 
200707019bjp7ebf-3647b.jpgDepuis dix ans maintenant, dirigeants politiques, professionnels du storytelling et autres griots médiatiques nous content l’histoire de ce fanatique religieux parti en guerre contre les valeurs progressistes que représentent les Etats-Unis.
 
Le soir du 11 septembre 2001 déjà, le président Georges W. Bush jetait les bases de l’interprétation qui devait prévaloir  : « Aujourd'hui, nos concitoyens, notre mode de vie, notre liberté même ont été attaqués dans une série d'actes terroristes meurtriers et délibérés. (…) L'Amérique a été visée parce que nous sommes la lanterne de la liberté et des opportunités dans le monde. Et personne n’empêchera cette lumière de briller.  » Le président poursuivait sur une note religieuse : « Ce soir je vous demande de prier pour toutes les personnes affligées, pour les enfants dont le monde est brisé (…). Et je prie pour qu’ils soient soulagés par une puissance plus grande que nous dont nous parle le psaume 23 : “Bien que je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal car tu es avec moi. »
 
Le 20 septembre 2001, Georges W. Bush popularisait le concept du choc des civilisations sur les antennes de la planète : « Ce n'est cependant pas toutefois le combat de la seule Amérique. Ce qui est en jeu n'est pas seulement la liberté de l'Amérique. C'est le combat du monde entier. C'est le combat de la civilisation. C'est le combat de tous ceux qui croient au progrès et au pluralisme, à la tolérance et à la liberté. »
 
Presque dix ans plus tard, le 1er mai 2011, Barack Obama clôturait l’épopée dans la même veine, commentant l’exécution sommaire de ben Laden en ces termes : « Rappelons-nous que nous pouvons accomplir ces choses non pas seulement pour des raisons de richesse ou de puissance, mais à cause de ce que nous sommes : une seule nation bénie de Dieu, indivisible et vouée à la liberté et à la justice pour tous. »
 
A notre gauche donc, la lanterne des opportunités, l’Amérique libre, le monde civilisé qui récite des psaumes pour les enfants brisés. Et à notre droite ? Oussama ben Laden, le champion de l’obscurantisme, le barbare fanatique, le Dark Vador de l’islam, qui hait l’Occident parce que l’Occident est l’Occident.
 
Le problème est que cette version des faits qu’on nous a servie ne correspond pas à la réalité. Oussama ben Laden était-il un terroriste coupable d’actes ignobles ? Bien-sûr. A-t-il agi parce que l’American Way of Life lui était insupportable ? Certainement pas.
 
 
 
L’ennemi public numéro un
 
Oussama ben Laden est issu d’une des familles les plus fortunées d’Arabie saoudite. Au début des années 80, avec l’appui indirect de la CIA et des services de renseignements saoudiens, il participe au recrutement de moudjahidines pour combattre les troupes soviétiques en Afghanistan. L’opération est un succès : les Etats-Unis voulaient offrir à l’URSS son Viêt-Nam et, après dix ans de combats stériles et dispendieux, Moscou retire ses soldats du bourbier afghan.
 
Kalachnikov sous le bras, ben Laden retourne alors en Arabie saoudite où la tension est palpable. En effet, Saddam Hussein, criblé de dettes suite à la guerre contre l’Iran, a envahi le Koweït. Le petit émirat pétrolier est l’un des plus importants créanciers de l’Irak. L’autre grand bailleur de fonds de Saddam, c’est l’Arabie saoudite.
 
Ben Laden propose alors aux dirigeants saoudiens de lever une armée pour combattre les soldats irakiens qui portent la menace aux frontières du royaume. Les Saoud refusent mais autorisent l’armée US à stationner en Arabie saoudite dans le cadre de l’opération Tempête du Désert. En réalité, le risque d’une attaque irakienne est très faible. Par contre, en récupérant le Koweït (que les colonialistes britanniques lui avaient enlevé), l’Irak deviendrait le premier producteur de pétrole au monde. Ni l’Arabie saoudite, ni les Etats-Unis ne peuvent l’accepter.
 
La présence de soldats US sur le sol saoudien soulève une vague de protestations dans le royaume : la population apprécie très peu que des boots infidèles viennent souiller les terres saintes de l’islam. Beaucoup de citoyens ne comprennent pas non plus pourquoi le régime est incapable de se défendre seul alors qu’il a dépensé sans compter ses pétrodollars dans l’achat de matériel militaire. De son côté, Oussama ben Laden est furieux, dénonce la corruption du régime et les sanctions imposées à l’Irak qui causent des milliers de victimes.
 
Comme le souligne Mohamed Hassan dans Comprendre le monde musulman, un livre d’entretiens à paraître en septembre 2011 chez Investig’Action, ben Laden est un homme pieux qui utilise la religion pour mobiliser les masses et confronter la famille royale. Il demande, par exemple, pourquoi le pays n’a pas de Constitution alors que le prophète Mahomet en a établi une à Médine définissant des droits égaux pour les musulmans, les chrétiens et les juifs. En opposition à cette famille royale totalement dépendante du soutien des Etats-Unis, le riche ben Laden représente en fait un courant de la bourgeoisie nationale saoudienne qui exige des réformes politiques et plus d’indépendance pour le pays.
 
Dans les années 90, l’ancien recruteur de moudjahidines engage des actions terroristes contre les dirigeants saoudiens avant de s’en prendre directement à la puissance qui les supporte : en 1996, Oussama ben Laden lance un appel à attaquer les intérêts US partout dans le monde.
 
Il est intéressant de noter qu’au-delà de l’aspect religieux, les actions menées par ben Laden comportent une dimension politique. Le terroriste dénonce les visées hégémoniques des Etats-Unis dans le monde musulman, fustige le soutien de Washington aux régimes tyranniques et condamnent les pressions exercées pour maintenir le pétrole à bas prix. Ben Laden trouve ainsi un écho favorable auprès d’une partie des masses dans certains pays musulmans, qui considère le milliardaire terroriste comme une espèce de Robin des bois. C’est ce que relève dans plusieurs ouvrages Michael Scheuer, un ancien officier de la CIA chargé du dossier ben Laden durant près d’une dizaine d’années et qui remit son tablier en 2004 pour marquer son désaccord avec les méthodes employées par l’administration Bush dans la lutte contre le terrorisme.
 
Scheuer explique que ben Laden n’est pas un terroriste aveuglé par le fanatisme religieux qui attaque les Etats-Unis parce que les valeurs occidentales sont contraires à celles de l’islam. Le spécialiste de la CIA précise au contraire que ben Laden mène un djihad défensif en réaction à la politique guerrière menée par Washington dans le monde musulman. C’est n’est pas un islamiste radical qui le dit, ni un militant atteint d’anti-américanisme primaire et encore moins un pourfendeur de l’impérialisme « yankee ». Juste quelqu’un qui connait bien son sujet.
 
On ne peut pas non plus soupçonner Scheuer d’être tombé sous l’emprise d’une fascination malsaine pour l’homme qu’il a étudié de nombreuses années : l’officier de la CIA regrette que le président Clinton n’ait pas fait liquider ben Laden dans les années 90, lorsque c’était possible.
 
 42-war_is_tebabd-c9150.jpg
 
Combattre le terrorisme par le terrorisme ? 
 
Visiblement, l’analyse de Michael Scheuer n’a pourtant eu que peu d’impact sur les décisions de l’administration Bush. Le soir du 11 septembre, le président des Etats-Unis aurait pourtant pu s’adresser en ces termes à la nation : « Nos hommes ont rapidement identifié les auteurs des attentats qui ont frappé notre pays aujourd’hui. Il s’agit d’une organisation islamiste dirigée par un saoudien du nom d’Oussama ben Laden. Je me suis entretenu avec la personne qui, au sein de nos services de renseignements, suit les agissements de ce dangereux terroriste depuis des années. C’est notre meilleur spécialiste sur le sujet, le genre de type qui, chaque matin, en buvant son café, fixe intensément la photo du criminel pour tenter de comprendre sa manière de fonctionner. Eh bien, figurez-vous que ces terroristes sont motivés par un profond ressentiment à l’égard de notre politique de domination au Moyen-Orient. Le temps est venu pour l’Amérique de bâtir des relations plus respectueuses avec le reste de la planète. Nous ne pouvons imposer notre leadership par la force sans nous faire des ennemis. Nous en payons le prix aujourd’hui mais cela va changer. Par ailleurs, nous allons tout mettre en œuvre pour arrêter et juger les criminels qui nous ont attaqués. Je suis en contact avec les autorités d’Afghanistan où ben Laden est caché. Le gouvernement afghan attend que nous fournissions les preuves de la culpabilité de ben Laden pour le livrer à la justice. Nous allons fournir ces preuves le plus rapidement possible. Dieu bénisse l’Amérique. »
 
Evidemment, Georges W. Bush n’a jamais prononcé un tel discours. Il a parlé de lanternes et de combat du Bien contre le Mal. En octobre 2001, il engageait les Etats-Unis et les forces de l’OTAN dans une guerre contre l’Afghanistan. Alors que les Talibans s’étaient vraiment dits prêts à négocier la livraison de ben Laden. Et alors que les raisons qui avaient poussé Al-Qaïda à commettre des attentats étaient justement liées à la politique guerrière menée par les Etats-Unis dans les pays musulmans. Au lieu d’attaquer le problème à la racine, Georges W. Bush jetait donc de l’huile sur le feu. Comme si cela n’était pas suffisant, en mars 2003, le président des Etats-Unis lançait une nouvelle attaque contre l’Irak, prétextant des liens entretenus par Saddam Hussein avec Al-Qaïda.
 
Quel est le bilan de cette guerre contre le terrorisme ? En Afghanistan, des milliers de civils ont été tués, les divisions ethniques ont été exacerbées et ont plongé le pays dans le chaos, l’économie et de nombreuses infrastructures ont été détruites mais le commerce de l’opium a connu un regain d’activité intense avec l’aide de la CIA (plus de 60% de l’héroïne vendue dans le monde viendrait d’Afghanistan, contre 0% du temps des Talibans). Enfin, Washington a placé Hamid Karzaï à la tête du pays. Ce président n’a aucune base sociale en Afghanistan mais est parvenu à se faire réélire dans le silence et la fraude en 2009.
 
Pour l’Irak, sur base d’une étude du journal médical « The Lancet » , on estime que plus d’un million de vies ont déjà été arrachées, sans compter les victimes de la première guerre du Golfe et de l’embargo meurtrier imposé à ce pays durant une douzaine d’années. A l’instar de l’Afghanistan, l’Irak est plongé dans le chaos. La politique d’occupation des Etats-Unis a ravivé les tensions confessionnelles. En 2010, Dirk Adriaensens du BRussels Tribunal dressait un bilan de l’invasion de l’Irak et apportait ces quelques chiffres : « Depuis 1990, début du régime de sanctions imposé par l’ONU, le taux de mortalité infantile a augmenté de 150% en Irak. (…) En 2007, les statistiques gouvernementales officielles dénombraient 5 millions d’orphelins en Irak. Plus de 2 millions d’Irakiens sont réfugiés hors du pays et près de 3 millions sont réfugiés (ou déplacés) à l’intérieur du pays. 70% des Irakiens n’ont plus accès à l’eau potable. Le nombre de chômeurs (sans indemnités) atteint officiellement les 50%, il est de 70% officieusement. (…) 4 millions d’Irakiens sont sous-alimentés et ont un urgent besoin d’assistance humanitaire. 80% des Irakiens ne disposent plus d’aucun système sanitaire (égouts et eaux usées) »
 
 
 
L’enjeu de la guerre contre le terrorisme : remodeler le Moyen-Orient
 
L’administration Bush baignait-elle donc dans l’inconscience la plus totale lorsqu’elle s’est engagée dans cette guerre contre le terrorisme ? Pourquoi aggraver le problème plutôt que de chercher à la résoudre ? Difficile de répondre si on s’en tient aux discours idéologiques des autorités US. La vérité se trouve au-delà des mots, dans les intérêts objectifs qu’avaient les faucons de Washington à intervenir militairement en Asie centrale et au Moyen-Orient.
 
Après la chute du bloc soviétique en 1991, les Etats-Unis voyaient s’effondrer leur principal concurrent et prenaient le leadership mondial. Maintenir une telle position nécessite de se renforcer et d’empêcher les autres concurrents de vous rattraper. C’est pour remplir cet objectif que les néoconservateurs de l’administration Bush ont développé le concept du Grand Moyen-Orient : un remodelage de l’espace s’étendant du Maghreb au Pakistan en passant par la péninsule arabique. Officiellement, il s’agit de promouvoir la démocratie et d’aider ces pays à s’insérer dans l’économie mondiale. En réalité, ce projet était déjà étudié bien avant les attentats du 11 septembre. L’objectif ? Mettre au pas les régimes récalcitrants de la région pour contrôler ce vaste espace stratégique et riche en matières premières, notamment en pétrole et en gaz. En effet, à travers le contrôle des ressources énergétiques, c’est le développement de ses concurrents économiques que Washington peut contrôler : Chine, Inde, Brésil, etc.
 
D’ailleurs, si les Etats-Unis n’avaient pas rencontré une telle résistance tant en Irak qu’en Afghanistan, l’Iran aurait probablement été la prochaine cible. Il est intéressant de noter sur ce point que les campagnes militaires ont été un véritable fiasco pour les néoconservateurs. Le remodelage du Grand Moyen-Orient se révèle être un gribouillage géopolitique dont les Etats-Unis n’ont pu tirer de véritable bénéfices. Au contraire, la guerre contre le terrorisme a ruiné l’économie US, ce qui constitue une victoire pour Al-Qaïda. En effet, Michael Scheuer souligne dans Imperial Hubris que l’organisation terroriste avait décidé d’attaquer son ennemi à son centre de gravité : l’économie.
 
Peoplereactt2ffd-21a1d.jpg
 
Le gouvernement des Etats-Unis se soucient-ils de la sécurité de ses citoyens ?
 
La guerre contre le terrorisme n’était donc qu’un prétexte pour rencontrer des objectifs stratégiques et économiques. Evidemment, il faut présenter à l’opinion publique une raison valable pour partir en guerre et envoyer des tas de jeunes au casse-pipe. Les attentats d’Al-Qaïda ont offert le mobile rêvé. Peu importe si l’invasion de l’Afghanistan n’était pas nécessaire pour capturer ben Laden. Peu importe si Saddam Hussein n’entretenait aucune relation avec Al-Qaïda. Les esprits étaient chauffés à blanc et prêts à s’engager dans la croisade du Bien contre le Mal.
 
Pourtant, les citoyens qui ont poussé des cris de joie lorsque Barack Obama a annoncé la mort de ben Laden, devraient se poser quelques questions aujourd’hui. Si le chef d’Al-Qaïda est bien mort, le gouvernement des Etats-Unis n’a pas montré le moindre signe de remise en question de cette politique dévastatrice qui avait servi de terreau à l’islamisme radical : coups d’Etat, agressions militaires, violations du droit international, utilisation de bombes au phosphore blanc ou à l’uranium appauvri, financement d’organisations terroristes et de régimes dictatoriaux, pillage des richesses… Les dirigeants US ont poursuivi leurs crimes en toute impunité.
 
On ne pourrait justifier d’aucune manière les actes terroristes de ben Laden. En revanche, on peut tenter d’en comprendre les fondements pour éviter que des tragédies semblables aux attentats du 11 septembre ne se reproduisent. Cette démarche nous renvoie inévitablement à la politique étrangère menée par les Etats-Unis. Or, non seulement les dirigeants US n’ont pas tenté d’enrayer le phénomène, mais ils l’ont gracieusement alimenté en déclenchant de nouvelles guerres.
 
Les citoyens des Etats-Unis doivent comprendre que leur gouvernement se soucie très peu de leur sécurité. Les terroristes de la Maison Blanche répondent à des intérêts économiques qui sont contraires à ceux du peuple.
 
petits_ben_l4fb7-e4298.jpgLe chef d’Al-Qaïda est mort mais peut-être que le prochain ben Laden sera l’un des ces 5 millions d’orphelins qui errent en Irak, ou bien un Afghan qui aura vu ses parents tués par les drones de l’armée US. Il pourrait venir d’Indonésie où la répression du dictateur Suharto, soutenu par les Etats-Unis, a provoqué 1,2 millions de morts. Il sera peut-être somalien ou chilien. Les Etats-Unis maintiennent le pays du premier dans le chaos depuis dix ans. Et ils ont renversé le président démocratiquement élu du second en 1973 pour installer la dictature sanglante du général Pinochet.

Bref, des ben Laden pourraient voir le jour aux quatre coins de la planète, partout où les Etats-Unis ont semé la désolation. Les intérêts des multinationales ne sont pas favorables à la paix dans le monde ni à la sécurité des citoyens, qu’ils soient de New-York, Bagdad ou Santiago. Pour ces terroristes aussi, il est nécessaire que justice soit rendue. Celle des tribunaux et non celle des exécutions sans procès.

 

Autres articles de grégoire Lalieu :



1-2 Chems Eddine Chitour : Pour en finir avec le 11-Septembre.  

Partie immergée du Nouvel ordre néolibéral.


 «Les négationnistes du 11 septembre sont des ennemis de la démocratie ou, au mieux, les idiots utiles de l'extrémisme. Ils doivent être dénoncés comme tels».

Laurent Joffrin

   C'est par ces mots que le débat d'idées est engagé, induisant de ce fait, la promesse de toutes les foudres pour ceux qui seraient tentés d'avoir un avis contraire, dans la plus pure tradition de l'intolérance comme ce fut le cas pour le négationnisme à propos de l'ampleur de l'holocauste.

Un grand sondage H.E.C. Junior Conseil pour ReOpen911: 58% des Français doutent de la version officielle des attentats du 11 septembre.

 Il n'empêche! La liberté de parole a ses limites en Occident qui se veut donneur de leçon.  

Le quotidien danois Jyllands Posten, situé à droite, avait publié en 2005 les douze représentations de Mahomet, qui déclenchèrent l'affaire que l'on sait. Les questions liées à la liberté d'expression lui tiennent donc particulièrement à coeur. Des ruines de Ground Zero a émergé une culture de l'outrage qui, poussée à l'extrême, conduit à des restrictions de liberté bien plus drastiques que de simples dispositifs techniques tels que les caméras de surveillance ou les scanners dans les aéroports.(1)
Que s'est-il passé le 11 septembre: version officielle et doutes

La version officielle nous dit quelques heures après la chute des 3 tours du WTC que 19 terroristes ont détourné des avions et les ont fait écraser sur les tours et sur le Pentagone occasionnant la mort de près de 3000 personnes. Cet événement a eu des répercussions dans le monde entier et va structurer encore ce nouveau siècle pendant de longue année. Pour la première fois de son existence, lm’Empire est attaqué sur son sol. 

Pourtant, des doutes se sont fait jour malgré l'enquête officielle sur les causes et les commanditaires de ces attaques. Ce qui est vrai c'est que deux avions ont percuté les tours du WTC mais ces tours sont-elles tombées sous le choc et l'incendie ou ont-elles été aidées dans leur chute par une autre cause? Justement, deux énigmes ont retenu l'attention. Les explosions et la chute inexpliquée du bâtiment 7, non touché par les impacts des avions. En août 2006, le professeur Graeme MacQueen publiait une étude complète sur les témoignages recueillis auprès du département incendie de New York (Fdny) dans les mois qui suivirent le 11 septembre. Au travers d'un corpus de témoignages venant de 503 pompiers et secouristes, qui représente environ 12.000 pages et en appliquant une méthode de pointage rigoureuse, il a extrait 177 témoignages provenant de 118 témoins soutenant l'occurrence d'explosions au World Trade Center. Si des explosions ont joué un rôle critique dans ces chutes, la version officielle avec Al Qaîda en son centre pourrait devoir être révisée de manière radicale, voire complètement abandonnée.(2)

 

« Il n'y a pas de livre d'Histoire, écrit Ariane Walter, professeur de philosophie, plus passionnant, plus riche, plus indispensable, pour comprendre les secrets du 11 septembre que «La route vers le nouveau désordre mondial» de Peter Dale Scott. Oui, le 11 septembre a aussi été un coup d'Etat d'une partie du gouvernement américain. L'habileté de Scott est de nous dire: ne croyez pas que le 11 septembre soit, dans l'histoire des Etats-Unis, un événement soudain et unique. 50 ans de politique l'ont amené, préparé, construisant une situation monstrueuse qui ne pouvait que le produire. «Le 11 septembre doit être envisagé comme le point culminant d'un mécanisme à l'oeuvre depuis un demi-siècle, conduisant à des décisions prises en secret par de petites coalisations, à la militarisation du maintien de l'ordre, à des plans prévoyant la séquestration des dissidents, ainsi qu'à des opérations, des transactions et des actifs gouvernementaux échappant au contrôle de nos représentants et enfin par la gouvernance de ceux qui financent les partis politiques plutôt que par ceux qui s'y impliquent.» Mais les maîtres réels des Etats-Unis, seront Dick Cheney, Donald Rumsfeld et Brzezinski. Qui a monté l'attentat? Al Qaîda? Les US? Le Mossad? L'Arabie Saoudite? Le Pakistan? Al Qaîda, en particulier est l'enfant de la CIA».(3)


Sarah Difallah s'interroge pour sa part et écrit: «La CIA aurait-elle pu empêcher les attentats? Les Etats-Unis avaient-ils prévu d'attaquer l'Irak avant le 11 septembre? Si de nombreuses théories du complot se sont développées depuis les attaques du 11 septembre, c'est que de nombreuses zones d'ombre, nourries par les silences et les ambiguïtés du gouvernement américain au lendemain de l'attentat, demeurent. Le rapport de la commission nationale sur les attaques terroristes contre les Etats-Unis, publié le 22 juillet 2004 est considéré comme bâclé par beaucoup de familles de victimes. Dans son ouvrage «11 questions sur le 11 septembre» (Ed. Jean-Claude Gawsewitch, 2011), Medhi Ba rappelle que le rapport de l'Agence fédérale des situations d'urgence (Fema) publié en mai 2002, indique «qu'en raison des informations disponibles et du temps imparti, la séquence des événements qui ont conduit à l'effondrement de chacune des tours ne peut être établi de manière définitive». Pourtant en 2008, l'Institut officiel de normalisation américain (Nist) rend publics les résultats de sa propre enquête qui conclut, elle, à un effondrement dû à la chaleur de l'incendie. Les structures métalliques ont tout simplement fondu » (4)

 

« Le refus des autorités américaines d'enquêter sur les explosions entendues par de multiples témoins n'a fait qu'alimenter les théoriciens du complot. Pendant une heure et demie, des avions détournés ont volé dans le ciel américain et tout près du Pentagone sans être inquiétés. Officiellement, la guerre en Irak a été déclenchée en réponse aux attaques sur le sol américain et parce que George W. Bush jugeait que Saddam Hussein détenait des armes de destruction massive qui menaçaient la sécurité des Etats-Unis. Dans une enquête documentaire, il est parvenu à démontrer que depuis 1998, sous la pression des néoconservateurs, les Etats-Unis souhaitaient prendre le contrôle de l'Irak. Il révèle également avoir obtenu les notes de l'assistant de Donald Rumsfeld, ancien ministre de la Défense de George W. Bush, «prises lors d'une réunion dans l'après-midi du 11 septembre». Retranscrivant les propos de son patron, il écrit «Judge whether good enough hit S.H at same time. Not only UBL» (Juger si c'est assez bon pour attaquer Saddam Hussein en même temps. Pas seulement Usama Ben Laden»».(4)

Les conséquences matérielles du 11 septembre 

Du côté américain 5000 morts en Irak et 1500 en Afghanistan 500 milliards pour l'Afghanistan  et 1000 milliards de dollars  en Irak depuis le 7 octobre 2001 date des premières frappes. Sans beaucoup se tromper, on peut avancer que cette guerre faite aux taliban a fait et fait plusieurs milliers de morts principalement parmi les civils ,notamment «grâce» aux drones pilotés par des militaires du fin fond du Texas dans des salles climatisées et qui sèment la mort et la désolation au sein d'une population qui n'a pas vu la paix depuis plus de trente ans. En Irak, c'est aussi la tragédie, on parle de plus d'un million de morts et de milliers de déplacés, un effondrement de l'Etat à qui il faudra une génération pour se remettre le jour où les attentats journaliers qui font des centaines de morts par mois cesseront. Certes les Américains sont partis, il ne reste que 50.000 GI's qui gardent les puits de pétrole. Pendant ce temps, les Irakiens atomisés s'étripent.

 

S'agissant de la cause palestinienne, pour Hussam Itani du journal Al Hayat, le 11 septembre 2001 a balayé l'Intifada. Israël a tiré profit de l'insensibilité exprimée par la rue palestinienne devant la tragédie du 11 septembre pour placer ses opérations contre les Palestiniens sous l'étiquette de la «lutte internationale contre le terrorisme». Sharon pouvait dire: «Nous avons notre Bin Laden» à propos de Arafat...

 

« Dix ans après, écrit Alain Gresh, rédacteur au Monde diplomatique, «la guerre contre le terrorisme», qui visait à éradiquer toute menace, y compris celle des Etats dénoncés comme «voyous», est un échec, et la rhétorique belliciste de Washington s'est atténuée. Les Etats-Unis devraient se retirer d'Irak d'ici à la fin de l'année, laissant derrière eux un pays détruit, avec un gouvernement divisé et corrompu, qui sera plus proche de Téhéran que de Washington. En Afghanistan, malgré les déclarations lénifiantes, la montée en puissance des taliban apparaît irrésistible, tandis que le Pakistan s'enfonce dans la crise. Quant à Al Qaîda, si son chef Oussama Ben Laden et nombre de ses hauts dirigeants ont été tués, elle a essaimé au Maghreb, au Yémen, au Nigeria, etc.»(5)

 

«Le prix de ces guerres, avant tout payé par les peuples qui en ont été les victimes, pèse aussi sur les Etats-Unis et plus largement sur l'Occident, de deux manières. Elles ont permis une remise en cause des libertés au nom de la lutte contre le terrorisme, légalisé la torture, les enlèvements, les écoutes illégales, les assassinats ciblés, etc., pratiques qui se sont étendues malgré l'élection du président Barack Obama, comme le montre le maintien du bagne de Guantanamo ou l'utilisation sans restriction de drones.»(5)

 

L'Islam, le bouc émissaire du néolibéralisme qui prospère

La douleur  des familles américaines au même titre que les douleurs des afghans et irakiens qui ont perdu des membres de leur famille dans ces conflits est réellement une tragédie. « Une vie ne vaut rien , mais rien ne vaut une vie »  disait André Malraux . Il n’empêche qu’il faut s’interroger sur le fait suivant : « A qui profite ces crimes ? ce désordre, cette haine attisée ? » Une réponse possible qui, malgré les idéologues comme Samuel Huntington qui appellent de leur vœux « un choc des civilisations », le vrai coupable c’est cette mondialisation-laminoir et ce néo-libéralisme qui instrumente tout ce qui peut servir sa cause, à savoir la domination du monde par une poignée de puissants qui pousse le monde à sa perte. Résultat des course, le bouc émissaire depuis la fin de l’Empire soviétique est l’Islam : «  ce pelé , ce galeux d’où viennent tous nos maux » dirait Jean de la Fontaine .  On attise les tensions interreligieuses et il n’est pas étonnant de ce fait, que des médias bien intentionnés poussent à  la roue et bercent dans le sens de l’intolérance l’imaginaire des Occidentaux et notamment des Américains.

 

On dit qu'après le 11 septembre - partant de la certitude que le 11 septembre est imputé aux terroristes islamiques - les Américains s'interrogent sur la place de l'Islam dans la société américaine, notamment après la menace du pasteur extrémiste Terry Jones qui a finalement «suspendu» son projet de brûler 200 exemplaires du Coran, jour anniversaire des attentats contre le World Trade Center le 11 septembre 2010 . Il est vrai que nous avons eu auparavant les caricatures du Prophète (Qsssl), et ensuite le Discours de Ratisbonne du « panzer cardina l». On dit que 80% des conflits actuels mettent aux prises des musulmans. (Irak, Iran, Afghanistan, Soudans, Yémen.. Sahel...) Et si toutes ces guerres sont voulues? Si tout ceci est mis en place pour faire diversion? Pour que le néolibéralisme continue à laminer les faibles? Et si le terrorisme fait le lit du néolibéralisme ou l'inverse comme nous l'avons écrit?(6)


Pour Alain Gresh « le terrorisme est devenu un concept attrape-tout permettant aux Etats de justifier leur politique de répression. Malgré les révoltes arabes et la marginalisation des groupes islamistes radicaux et violents, malgré l'affaiblissement d'Al Qaîda, les discours sur «la menace islamiste» ont profondément infiltré les sociétés et les mentalités en Occident et déstabilisé les minorités d'origine musulmane, entraînant un repli communautaire et la montée d'un climat islamophobe qui fait le lit d'une nouvelle droite radicale. D'autre part, ces guerres déclenchées par Washington ont coûté des sommes folles, entre 3000 et 5000 milliards de dollars pour les seuls Etats-Unis, selon le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz. Elles ont accéléré l'éclatement de la crise financière (favorisée aussi par les cadeaux aux banques) et réduit les marges de manœuvre de l'Etat. Dix ans après les attaques contre le World Trade Center, c'est le relatif déclin des Etats-Unis, désormais confrontés à la montée en puissance de la Chine, de l'Inde, du Brésil, de l'Afrique du Sud, etc., qui caractérise la situation mondiale. Le 11-septembre n'aura été, finalement, qu'une étape dans ce basculement du monde ».(5)

 

C'est le même constat que fait Fukuyama: « Les attaques ont marqué le début de la fin de l'hégémonie des Etats-Unis sur le monde de l'après-guerre froide. (...) Les attaques du 11 septembre 2001 ont porté un coup d'arrêt dramatique à cette période. Elles ont ouvert une décennie catastrophique pour l'Amérique, sur tous les plans: diplomatique, militaire et économique. (...) Depuis dix ans, elle a perdu de sa superbe. Ses choix de politique étrangère et de politique économique se sont révélés erronés. Le modèle de croissance américain s'est avéré très fragile et les attaques terroristes ont servi de révélateur à la vulnérabilité du pays. (...) Une certaine islamophobie s'est développée au sein d'une partie de la droite américaine. C'est un sentiment latent chez certains Américains qui peut aisément être exploité par les politiciens car le thème demeure mobilisateur ».(7)

 

En mars 2011, Peter T. King, parlementaire républicain de l'Etat de New York et président de la commission sur la Sécurité nationale de la Chambre des représentants, prévoyait  de tenir des auditions sur la radicalisation des musulmans américains. Quand on veut combattre son ennemi, il faut connaître son «potentiel». Une étude a été lancée. Combien de musulmans dans le monde? «Cette étude ne manquera pas d'alimenter la polémique aux Etats-Unis et en Europe», déplore le Washington Post. Et pour cause, «il s'agit peut-être de la première tentative de dresser un état des lieux de la population musulmane dans les différents pays du monde», souligne le quotidien américain. Les musulmans seront 2,2 milliards en 2030.

 

L'Amérique, écrit Greg Jaffe du Washington Post vit à l'ère de la guerre sans fin. L'extrémisme religieux, les nouvelles technologies et l'armement toujours plus puissant ont propulsé le monde dans «une période de conflit persistant,» à en croire le dernier rapport du Pentagone sur les questions de sécurité planétaire. «Personne ne devrait se bercer d'illusions et penser que le monde industrialisé peut remporter ce conflit dans un avenir proche» (9).  1,6 milliard en 2010 et représenteront 26,4% de la population mondiale contre 23,4% actuellement. Aux Etats-Unis, le nombre de musulmans, passera de 2,6 millions en 2010 à 6,2 millions en 2030.(8)

« Aujourd'hui, poursuit le professeur Francis Fukuyama, ce qui m'inquiète le plus aux États-Unis n'est pas le problème de la dette. C'est plutôt la radicalisation du Parti républicain, avec les «Tea Parties» et la présence très forte des évangéliques. Y a-t-il un rapport entre les attentats et le regain d'audience de ces évangéliques? C'est possible ».  (7)

Sans faire dans la concurrence victimaire, et bien que rien ne remplace une vie, imaginons le nombre de 11 septembre subis du fait de la mort tragique de centaines de milliers d''Irakiens, de Palestiniens, d'Afghans, de Libyens? Le 11 septembre inaugure un siècle de guerre, de conflits larvés et les potentats arabes pétroliers se tiennent le ventre. L'empire a besoin des ressources des pays faibles et va les «démocratiser» en fonction justement du Nouvel ordre mondial d'essence néolibérale. Les peuples et les cultures voire les religions ne doivent pas s’anathématiser ; le vrai défi pour tous les citoyens du monde est comment faire face à ce tsunami  d’une  mondialisation  sans état d’âme dimensionnée à la taille des nantis et qui  broie les faibles du Nord comme du Sud  les identités  et les espérances. 


1. http//www.courrierinternational.com/article/2010/09/16/le-11-septembre-et-la-culture-de-l-outrage 

2. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/118-temoins-d-explosions-parmi-les-100290utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29&utm_content=Yahoo%21+Mail 

3.Ariane Walter: Les origines de l'attentat du 11 septembre 2001 Agoravox 10 09 2011 

4. http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/le-11-septembre/20110907.OBS9894/11-septembre-les-questions-en-suspens.html07-09-11 

5. Alain Gresh http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2011-09-09-11-Septembre

6. C.E. Chitour: Le lit du terrorisme: le neolibéralisme prédateur L'Expression 10 09 2011

7. http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/09/09/francis-fukuyama-l-amerique-a-perdu-de-sa-superbe_1569547_ 3222.html#xtor=EPR-32280468-[NL_weekend]-20110910

8. Combien de musulmans dans le monde? Courier international 31.01.2011

9. http://www.courrierinternational.com/article/2011/09/08/l-amerique-empetree-dans-une-guerre-perpétuelle

Chems Eddine Chitour http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=CHI20110912&articleId=26511

.

 

1 Analyse -  Géopolitique et stratégie – Réflexion

1-1 Grégoire Lalieu : Le gouvernement des Etats-Unis impliqué dans les attentats du 11 septembre ?

1-2 Chems Eddine Chitour : Pour en finir avec le 11-Septembre.

2 Courrier des lecteurs & trouvé sur le net & témoignage 

2-1 STTC : Guide à la découverte des lanceurs d’alertes du 11-Septembre.

2-2 Paul Craig Roberts : En Amérique, le respect de la vérité est mort.

2-3 Le documentaire Secrecy Skills est paru aujourd’hui, malgré les menaces de la CIA.

3 Analyse -  Géopolitique et stratégie – Réflexion

3-1 11 / 09 : Une théorie de la conspiration.

3-2 Jean-Marc Manach : 40% DES ATTENTATS TERRORISTES AUX ETATS UNIS SONT « INITIÉS OU FACILITÉS PAR LES AUTORITÉS »

 

 

 Le "dossier du 11-09 " est  visible  sur nos blogs : 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

.

.


Partager cet article
Repost0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 15:15

Liste des emails des 577 députés 

 

Assemblee-nationale-loi-vote.jpg

.

 

jpabelin@assemblee-nationale.fr ; aboud.elie@orange.fr ; baccoyer@assemblee-nationale.fr ; bernard.accoyer@wanadoo.fr ; padam@assemblee-nationale.fr ; patricia.adam-deputee@wanadoo.fr ; maeschlimann@assemblee-nationale.fr ; yalbarello@assemblee-nationale.fr ; yves.albarello@gmail.com ; aalmont@assemblee-nationale.fr ; aaly@assemblee-nationale.fr ; abdoulatifou.aly@orange.fr ; nameline@assemblee-nationale.fr ; mhamiable@assemblee-nationale.fr ; jpanciaux@assemblee-nationale.fr ; sandrieux@assemblee-nationale.fr ; permanenceparlementaire@sylvieandrieux.fr ; bapparu@assemblee-nationale.fr ; contact@benoistapparu.com ; fasensi@assemblee-nationale.fr ; depute.maire@ville-tremblay-en-france.fr ; jauclair@assemblee-nationale.fr ; auclair.j@wanadoo.fr ; jmayrault@assemblee-nationale.fr ;jpbacquet@assemblee-nationale.fr ; dbaert@assemblee-nationale.fr ; d.baert@ville-wattrelos.fr ; pcbaguet@assemblee-nationale.fr ; pc.baguet@mairie-boulogne-billancourt.fr ; pbalkany@assemblee-nationale.fr ; jpballigand@assemblee-nationale.fr ; gbapt@assemblee-nationale.fr ; depute.bapt@wanadoo.fr ; jbardet@assemblee-nationale.fr ; bbareges@assemblee-nationale.fr ; brigitte.bareges@wanadoo.fr ; fbaroin@assemblee-nationale.fr ; baroin.francois@wanadoo.fr ; cbartolone@assemblee-nationale.fr ; jbascou@assemblee-nationale.fr ; jacques.bascou@wanadoo.fr ; sbassot@assemblee-nationale.fr ; cbataille@assemblee-nationale.fr ; dbatho@assemblee-nationale.fr ; fbayrou@assemblee-nationale.fr ; f.bayrou@lesdemocrates.fr ; pbeaudouin@assemblee-nationale.fr ; jcbeaulieu@assemblee-nationale.fr ; pbedier@assemblee-nationale.fr ; hbello@assemblee-nationale.fr ; huguette.bello@wanadoo.fr ; jabenisti@assemblee-nationale.fr ; tbenoit@assemblee-nationale.fr ; contact@thierry-benoit.fr ; thierry.benoit13@wanadoo.fr ; jlbernard@assemblee-nationale.fr ; jl.bernard.depute@wanadoo.fr ; mbernier@assemblee-nationale.fr ; marc.bernier53@wanadoo.fr ; cberthelot@assemblee-nationale.fr ; vbesse@assemblee-nationale.fr ; veronique.besse@vendee.fr ; jybesselat@assemblee-nationale.fr ; besselat.depute@wanadoo.fr ; gbiancheri@assemblee-nationale.fr ; gabriel.biancheri@wanadoo.fr ; jlbianco@assemblee-nationale.fr ; gbiemouret@assemblee-nationale.fr ; biemouret.gisele@orange.fr ; jbignon@assemblee-nationale.fr ; jerome@bignon.info ; mbillard@assemblee-nationale.fr ; jmbinetruy@assemblee-nationale.fr ; jean-marie.binetruy@wanadoo.fr ; cbirraux@assemblee-nationale.fr ; cbirraux@cg74.fr ; eblanc@assemblee-nationale.fr ; contact@etienne-blanc.org ; eblessig@assemblee-nationale.fr ; depute@blessig.org ; sblisko@assemblee-nationale.fr ; blisko@wanadoo.fr ; pbloche@assemblee-nationale.fr ; p.bloche@wanadoo.fr ; rblum@assemblee-nationale.fr ; rblum@mairie-marseille.fr ; abocquet@assemblee-nationale.fr ; cbodin@assemblee-nationale.fr ; bodin9504@orange.fr ; pboennec@assemblee-nationale.fr ; dboisserie@assemblee-nationale.fr ; mbonnot@assemblee-nationale.fr ; marcelbonnot@yahoo.fr ; mbono@assemblee-nationale.fr ; maxime.bono@ville-larochelle.fr ; jybony@assemblee-nationale.fr ; jean-yves.bony@orange.fr ; jmboucheron@assemblee-nationale.fr ; jcbouchet@assemblee-nationale.fr ; bouchetjc@wanadoo.fr ; cbouillon@assemblee-nationale.fr ; mobouille@assemblee-nationale.fr ; mboulestin@assemblee-nationale.fr ; monique_boulestin@ville-limoges.fr ; gbourdouleix@assemblee-nationale.fr ; gbourdouleix@ville-cholet.fr ; pbourguignon@assemblee-nationale.fr ; p.bourguignon@mairie-sotteville-les-rouen.fr ; cbourrague@assemblee-nationale.fr ; chantal.bourrague@wanadoo.fr ; dbousquet@assemblee-nationale.fr ; bousquetsb@wanadoo.fr ; lbouvard@assemblee-nationale.fr ; loicbouvard-ploermel@wanadoo.fr ; mbouvard@assemblee-nationale.fr ; mbouvard@icor.fr ; mbouvard@cg73.fr ; vboyer@assemblee-nationale.fr ; fbranget@assemblee-nationale.fr ; francoise@branget.com ; pbraouezec@assemblee-nationale.fr ; patrick.braouezec@plainecommune.com.fr ; jpbrard@assemblee-nationale.fr ; contact@xavier-breton.com ; pbriand@assemblee-nationale.fr ; bbrochand@assemblee-nationale.fr ; fbrottes@assemblee-nationale.fr ; francois.brottes@wanadoo.fr ; cbrunel@assemblee-nationale.fr ; mgbuffet@assemblee-nationale.fr ; mbuillard@assemblee-nationale.fr ; ybur@assemblee-nationale.fr ;acacheux@assemblee-nationale.fr ; acacheux@cudl-lille.fr ; jcahuzac@assemblee-nationale.fr ; j.cahuzac@jcahuzac.fr ; dcaillaud@assemblee-nationale.fr ; permanence@dominique-caillaud.com ; pcalmejane@assemblee-nationale.fr ; p.calmejane@mairie-villemomble.fr ; fcalvet@assemblee-nationale.fr ; francois-calvet@wanadoo.fr ; jccambadelis@assemblee-nationale.fr ; jjcandelier@assemblee-nationale.fr ; candelier2007@yahoo.fr ; bcarayon@assemblee-nationale.fr ; boulzeb@yahoo.fr ; tcarcenac@assemblee-nationale.fr ; thierry.carcenac@wanadoo.fr ; pcardo@assemblee-nationale.fr ; pierre.cardo@wanadoo.fr ; claude.h.ney@wanadoo.fr ; caroline.raison@wanadoo.fr ; ccaresche@assemblee-nationale.fr ; gcarrez@assemblee-nationale.fr ; mcarrillon-couvreur@assemblee-nationale.fr ; martine-carrillon@wanadoo.fr ; ocarre@assemblee-nationale.fr ; lcathala@assemblee-nationale.fr ; bcazeneuve@assemblee-nationale.fr ; bernard.cazeneuve@ville-cherbourg.fr ; jceccaldi-raynaud@assemblee-nationale.fr ; joelle.ceccaldi@mairie-puteaux.fr ; jceccaldi@gmail.com ; ycensi@assemblee-nationale.fr ; gchambefort@assemblee-nationale.fr ; guy.chambefort@orange.fr ; jpchanteguet@assemblee-nationale.fr ; gcharasse@assemblee-nationale.fr ; permanence.charasse@wanadoo.fr ; hdecharette@assemblee-nationale.fr ; herve.decharette@wanadoo.fr ; jpcharie@assemblee-nationale.fr ; jean-paul.charie@orange.fr ; jchartier@assemblee-nationale.fr ; achassaigne@assemblee-nationale.fr ; chassaigne.a@wanadoo.fr ; gcherpion@assemblee-nationale.fr ; jfchossy@assemblee-nationale.fr ; j-f.chossy@wanadoo.fr ; jlchrist@assemblee-nationale.fr ; christjl@wanadoo.fr ; dcinieri@assemblee-nationale.fr ; eciotti@assemblee-nationale.fr ; e.ciotti@orange.fr ; aclaeys@assemblee-nationale.fr ; aclaeys@cg86.fr ; mfclergeau@assemblee-nationale.fr ; marie-francoise.clergeau@wanadoo.fr ; jmclement@assemblee-nationale.fr ; pclement@assemblee-nationale.fr ; pcochet@assemblee-nationale.fr ; ycochet@assemblee-nationale.fr ; gcocquempot@assemblee-nationale.fr ; pcohen@assemblee-nationale.fr ; Pierre.Cohen@wanadoo.fr ; gcolombier@assemblee-nationale.fr ; georges.colombier@wanadoo.fr ; gcolot@assemblee-nationale.fr ; jfcope@assemblee-nationale.fr ; fcornut-gentille@assemblee-nationale.fr ; lcosyns@assemblee-nationale.fr ; l.cosyns.sam@wanadoo.fr ; rcouanau@assemblee-nationale.fr ; cdecourson@assemblee-nationale.fr ; cdc_an@yahoo.fr ; charles.de-courson@wanadoo.fr ; ecourtial@assemblee-nationale.fr ; contact@edouard-courtial.org ; acousin@assemblee-nationale.fr ; cousin.alain@wanadoo.fr ; jycousin@assemblee-nationale.fr ; ccoutelle@assemblee-nationale.fr ; jmcouve@assemblee-nationale.fr ; couve.jean-michel@wanadoo.fr ; pcrozon@assemblee-nationale.fr ; p.crozon@orange.fr ; hcuq@assemblee-nationale.fr ; hcuq.perm@wanadoo.fr ; fcuvillier@assemblee-nationale.fr ;mcdalloz@assemblee-nationale.fr ; cadarciaux@assemblee-nationale.fr ; odassault@assemblee-nationale.fr ; permanence.dassault@wanadoo.fr ; mpdaubresse@assemblee-nationale.fr ; mpdaubresse@ville-lambersart.fr ; pdebray@assemblee-nationale.fr ; bdebre@assemblee-nationale.fr ; jpdecool@assemblee-nationale.fr ; jpdecool@orange.fr ; bdeflesselles@assemblee-nationale.fr ; ldegauchy@assemblee-nationale.fr ; pdeguilhem@assemblee-nationale.fr ; pascaldeguilhem@free.fr ; permanence@remi-delatte.com ; mdelaunay@assemblee-nationale.fr ; delaunay.deputee@orange.fr ; gdelcourt@assemblee-nationale.fr ; delcourt.guy@laposte.net ; mdelebarre@assemblee-nationale.fr ; rdellagnola@assemblee-nationale.fr ; sdelong@assemblee-nationale.fr ; jmdemange@assemblee-nationale.fr ; sdemilly@assemblee-nationale.fr ; depute.demilly@wanadoo.fr ; ydeniaud@assemblee-nationale.fr ; bdepierre@assemblee-nationale.fr ; bernarddepierre@wanadoo.fr ; bderosier@assemblee-nationale.fr ; jdesallangre@assemblee-nationale.fr ; vdescoeur@assemblee-nationale.fr ; vdescoeur@cg15.fr ; mdestot@assemblee-nationale.fr ; pdevedjian@assemblee-nationale.fr ; pdevedjian@cg92.fr ; ndhuicq@assemblee-nationale.fr ; ndhuicq@orange.fr ; ediard@assemblee-nationale.fr ; mdiefenbacher@assemblee-nationale.fr ; jdionisdusejour@assemblee-nationale.fr ; mdolez@assemblee-nationale.fr ; contact@marc-dolez.org ; jdomergue@assemblee-nationale.fr ; jpdoor@assemblee-nationale.fr ; doorjp@wanadoo.fr ; ddord@assemblee-nationale.fr ; dord@blogdord.fr ; rdosiere@assemblee-nationale.fr ; jdray@assemblee-nationale.fr ; tdreyfus@assemblee-nationale.fr ; jpdufau@assemblee-nationale.fr ; wdumas@assemblee-nationale.fr ; dumas.william@wanadoo.fr ; jldumont@assemblee-nationale.fr ; Jean-Louis.Dumont@wanadoo.fr ; ldumont@assemblee-nationale.fr ; pleroy.ldumont@orange.fr ; ejardin-payet.ldumont@orange.fr ; dumont-laurence@orange.fr ; jpdupont@assemblee-nationale.fr ; ndupont-aignan@assemblee-nationale.fr ; jpdupre@assemblee-nationale.fr ; jp.dupre@ataraxie.fr ; ydurand@assemblee-nationale.fr ; yvesdurand.lomme@orange.fr ; oduriez@assemblee-nationale.fr ; duriez.odette@wanadoo.fr ; pduron@assemblee-nationale.fr ; philippeduron@orange.fr ; odussopt@assemblee-nationale.fr ; rdutreil@assemblee-nationale.fr ;ceckert@assemblee-nationale.fr ; hemmanuelli@assemblee-nationale.fr ; cerhel@assemblee-nationale.fr ; erhel.corinne@orange.fr ; mhdesesgaulx@assemblee-nationale.fr ; contact@mhdesesgaulx.com ; cestrosi@assemblee-nationale.fr ; gdettore@assemblee-nationale.fr ;lfabius@assemblee-nationale.fr ; afacon@assemblee-nationale.fr ; dfasquelle@assemblee-nationale.fr ; mfaure@assemblee-nationale.fr ; martine.faure2007@orange.fr ; yfavennec@assemblee-nationale.fr ; favennec.yannick@wanadoo.fr ; hferon@assemblee-nationale.fr ; jmferrand@assemblee-nationale.fr ; aferry@assemblee-nationale.fr ; alain.ferry2@wanadoo.fr ; dfidelin@assemblee-nationale.fr ; fidelin.monti@wanadoo.fr ; d.fidelin.depute@wanadoo.fr ; afilippetti@assemblee-nationale.fr ; gfioraso@assemblee-nationale.fr ; genevieve.fioraso@gmail.com ; aflajolet@assemblee-nationale.fr ; jcflory@assemblee-nationale.fr ; jean-claude.flory@wanadoo.fr ; pfolliot@assemblee-nationale.fr ; contact@philippe-folliot.fr ; pforgues@assemblee-nationale.fr ; pierre.forgues@laposte.net ; nforissier@assemblee-nationale.fr ; mlfort@assemblee-nationale.fr ; jmfourgous@assemblee-nationale.fr ; vfourneyron@assemblee-nationale.fr ; valerie.fourneyron@cg76.fr ; valerie.fourneyron@yahoo.fr ; mfrancina@assemblee-nationale.fr ; p.mahut@marcfrancina.net ; afranco@assemblee-nationale.fr ; arlette.franco@free.fr ; mfrancaix@assemblee-nationale.fr ; michel.francaix@ville-chambly.fr ; jfraysse@assemblee-nationale.fr ; jacqueline.fraysse@mairie-nanterre.fr ; pfrogier@assemblee-nationale.fr ; yfromion@assemblee-nationale.fr ; yves@fromion.org ; jcfruteau@assemblee-nationale.fr ;jlgagnaire@assemblee-nationale.fr ; contact@jlgagnaire.com ; ggaillard@assemblee-nationale.fr ; deputee@genevieve-gaillard.com ; cgallez@assemblee-nationale.fr ; mairie-saint-saulve@wanadoo.fr ; sgandolfi-scheit@assemblee-nationale.fr ; ggarot@assemblee-nationale.fr ; dgarrigue@assemblee-nationale.fr ; garrigue.daniel.depute@wanadoo.fr ; cgatignol@assemblee-nationale.fr ; claude.gatignol.permanence@wanadoo.fr ; jgaubert@assemblee-nationale.fr ; jean-gaubert@wanadoo.fr ; ggaudron@assemblee-nationale.fr ; jjgaultier@assemblee-nationale.fr ; jjgaultier.depute@wanadoo.fr ; hgaymard@assemblee-nationale.fr ; cgenisson@assemblee-nationale.fr ; ggeoffroy@assemblee-nationale.fr ; geoffroy.depute@wanadoo.fr ; bgerard@assemblee-nationale.fr ; agerin@assemblee-nationale.fr ; andregerin@orange.fr ; agest@assemblee-nationale.fr ; pgiacobbi@assemblee-nationale.fr ; pgiacobbi@cg2b.fr ; fgilard@assemblee-nationale.fr ; jpgille@assemblee-nationale.fr ; contact@jean-patrick-gille.fr ; gginesta@assemblee-nationale.fr ; jpgiran@assemblee-nationale.fr ; jeanpierre.giran@wanadoo.fr ; agirardin@assemblee-nationale.fr ; jgiraud@assemblee-nationale.fr ; lgiscarddestaing@assemblee-nationale.fr ; louis.giscard-destaing@wanadoo.fr ; jglavany@assemblee-nationale.fr ; cgoasguen@assemblee-nationale.fr ; dgoldberg@assemblee-nationale.fr ; fmgonnot@assemblee-nationale.fr ; gonnot2007@yahoo.fr ; dgonzales@assemblee-nationale.fr ; ggorce@assemblee-nationale.fr ; GORCE.GAETAN@wanadoo.fr ; pgosnat@assemblee-nationale.fr ; pierregosnat@ivry94.fr ; pgosselin@assemblee-nationale.fr ; philippegosselin50@orange.fr ; pgot@assemblee-nationale.fr ; contact@pascalegot.fr ; mgoua@assemblee-nationale.fr ; marcgoua@hotmail.com ; secretariat.mairie@mairie-trelaze.fr ; pgoujon@assemblee-nationale.fr ; philippegoujon@hotmail.com ; fgoulard@assemblee-nationale.fr ; mgrall@assemblee-nationale.fr ; m.grall@carnac.fr ; jpgrand@assemblee-nationale.fr ; cgreff@assemblee-nationale.fr ; c.greff@wanadoo.fr ; jgrellier@assemblee-nationale.fr ; j.grellier@orange.fr ; mgremetz@assemblee-nationale.fr ; contact@maxime-gremetz.fr ; jgrenet@assemblee-nationale.fr ; jeangrenetdepute@numericable.fr ; fgrosdidier@assemblee-nationale.fr ; woippy.grosdidier@wanadoo.fr ; jgrosperrin@assemblee-nationale.fr ; agrosskost@assemblee-nationale.fr ; depute.grosskost@wanadoo.fr ; sgrouard@assemblee-nationale.fr ; sergegrouard-deputemaire45@wanadoo.fr ; pgruny@assemblee-nationale.fr ; pascale.gruny-permanence@wanadoo.fr ; lguedon@assemblee-nationale.fr ; louis.guedon885@orange.fr ; fguegot@assemblee-nationale.fr ; jcguibal@assemblee-nationale.fr ; eguigou@assemblee-nationale.fr ; guigou.e@wanadoo.fr ; jjguillet@assemblee-nationale.fr ; cguilloteau@assemblee-nationale.fr ;dhabib@assemblee-nationale.fr ; dhabib.orthez@wanadoo.fr ; ghamel@assemblee-nationale.fr ; g.hamel@ville-dreux.fr ; mhavard@assemblee-nationale.fr ; michel.havard.depute@orange.fr ; mheinrich@assemblee-nationale.fr ; michelheinrich.depute@wanadoo.fr ; lhenart@assemblee-nationale.fr ; mherbillon@assemblee-nationale.fr ; aherth@assemblee-nationale.fr ; fhillmeyer@assemblee-nationale.fr ; FRANCIS.HILLMEYER@wanadoo.fr ; dhoffman-rispal@assemblee-nationale.fr ; fhollande@assemblee-nationale.fr ; fhostalier@assemblee-nationale.fr ; francoise.hostalier@wanadoo.fr ; phouillon@assemblee-nationale.fr ; ghuet@assemblee-nationale.fr ; guenhael.huet@yahoo.fr ; mhunault@assemblee-nationale.fr ; michel.hunault-depute@wanadoo.fr ; shurel@assemblee-nationale.fr ; hurel.sandrine@wanadoo.fr ; sandrine.hurel@cg76.fr ; chutin@assemblee-nationale.fr ; chutin@assemblee-nationale.fr ; shuyghe@assemblee-nationale.fr ; jre.huyghe@wanadoo.fr ;miborra@assemblee-nationale.fr ; monique.iborra@orange.fr ; jlidiart@assemblee-nationale.fr ; jean-louis.idiart@wanadoo.fr ; fimbert@assemblee-nationale.fr ; imbert.francoise@wanadoo.fr ; jirles@assemblee-nationale.fr ; jacquelineirles@wanadoo.fr ; missindou@assemblee-nationale.fr ; michel.issindou@free.fr ; michel.issindou@ville-gieres.fr ;cjacob@assemblee-nationale.fr ; djacquat@assemblee-nationale.fr ; djacquat@wanadoo.fr ; ejalton@assemblee-nationale.fr ; eric.jalton@wanadoo.fr ; sjanquin@assemblee-nationale.fr ; ojarde@assemblee-nationale.fr ; pjeanneteau@assemblee-nationale.fr ; hjibrayel@assemblee-nationale.fr ; mjoissains-masini@assemblee-nationale.fr ; depute@marysejoissains.com ; mjoulaud@assemblee-nationale.fr ; rjuanico@assemblee-nationale.fr ; djulia@assemblee-nationale.fr ; contact@didier-julia.org ; contact@armandjung-depute.fr ;mkaramanli@assemblee-nationale.fr ; karamanl@noos.fr ; contact@mariettakaramanli.fr ; ckert@assemblee-nationale.fr ; ckert.cabparlementaire@wanadoo.fr ; jkossowski@assemblee-nationale.fr ; jakossowski@yahoo.fr ; jpkucheida@assemblee-nationale.fr ;plabaune@assemblee-nationale.fr ; flabrette-menager@assemblee-nationale.fr ; fabienne.labrette.menagerlm1@orange.fr ; ylachaud@assemblee-nationale.fr ; info@yvan-lachaud.com ; clacuey@assemblee-nationale.fr ; clacuey@wanadoo.fr ; mlaffineur@assemblee-nationale.fr ; contact@marclaffineur.org ; jclagarde@assemblee-nationale.fr ; lagardejc@wanadoo.fr ; jlambert@assemblee-nationale.fr ; jlamblin@assemblee-nationale.fr ; permanence.lamblin@yahoo.fr ; jflamour@assemblee-nationale.fr ; mlamour@assemblee-nationale.fr ; marguerite.lamour@wanadoo.fr ; flamy@assemblee-nationale.fr ; contact@francois-lamy.org ; jlang@assemblee-nationale.fr ; jacklang62@wanadoo.fr ; plang@assemblee-nationale.fr ; pierrelang@wanadoo.fr ; clanglade@assemblee-nationale.fr ; ldelaraudiere@assemblee-nationale.fr ; laure@la-raudiere.com ; plasbordes@assemblee-nationale.fr ; p.lasbordes@wanadoo.fr ; jlassalle@assemblee-nationale.fr ; jlaunay@assemblee-nationale.fr ; launay.depute@wanadoo.fr ; cdelaverpilliere@assemblee-nationale.fr ; charlesdelaverpilliere@orange.fr ; tlazaro@assemblee-nationale.fr ; jylebouillonnec@assemblee-nationale.fr ; mlebranchu@assemblee-nationale.fr ; permanence.lebranchu@wanadoo.fr ; plebreton@assemblee-nationale.fr ; glebris@assemblee-nationale.fr ; jplecoq@assemblee-nationale.fr ; jplecoq-6vgo@wanadoo.fr ; rlecou@assemblee-nationale.fr ; permanence.lecou@wanadoo.fr ; jyledeaut@assemblee-nationale.fr ; jean-yves.le-deaut@wanadoo.fr ; mlefait@assemblee-nationale.fr ; lefait.michel@wanadoo.fr ; ass.nat.lefait.michel@orange.fr ; flefebvre@assemblee-nationale.fr ; flefebvre@assemblee-nationale.fr ; jmlefranc@assemblee-nationale.fr ; jmlefrancdepute@wanadoo.fr ; mlefur@assemblee-nationale.fr ; jleguen@assemblee-nationale.fr ; jacques-leguen@wanadoo.fr ; mlejeune@assemblee-nationale.fr ; lejeuneassnat@yahoo.fr ; mlejeune@forgesleseaux.fr ; plellouche@assemblee-nationale.fr ; pierre.lellouche@wanadoo.fr ; aleloch@assemblee-nationale.fr ; annick.leloch.deputee@orange.fr ; blemaire@assemblee-nationale.fr ; plemasle@assemblee-nationale.fr ; Patrick.LEMASLE@wanadoo.fr ; dlemener@assemblee-nationale.fr ; dominique.le-mener@voila.fr ; clemoal@assemblee-nationale.fr ; clemorton@assemblee-nationale.fr ; catherine.lemorton@orange.fr ; jlenay@assemblee-nationale.fr ; jclenoir@assemblee-nationale.fr ; jlleonard@assemblee-nationale.fr ; jl.leonard@chatelaillonplage.fr ; jaleonetti@assemblee-nationale.fr ; alepetit@assemblee-nationale.fr ; annick-lepetit@wanadoo.fr ; plequiller@assemblee-nationale.fr ; bleroux@assemblee-nationale.fr ; brunolerouxdepute@yahoo.fr ; jcleroy@assemblee-nationale.fr ; Jean-Claude.Leroy9@wanadoo.fr ; mleroy@assemblee-nationale.fr ; mleroy.depute@wanadoo.fr ; blesterlin@assemblee-nationale.fr ; bernard.lesterlin@orange.fr ; sletchimy@assemblee-nationale.fr ; cleteurtre@assemblee-nationale.fr ; cleteurtre@falaise.fr ; clett@assemblee-nationale.fr ; clett@wanadoo.fr ; glevy@assemblee-nationale.fr ; permanence.levy@wanadoo.fr ; mlezeau@assemblee-nationale.fr ; mlezeau@cg37.fr ; michel.lezeau-jouelestours@orange.fr ; mliebgott@assemblee-nationale.fr ; michel.liebgott@wanadoo.fr ; mlignieres-cassou@assemblee-nationale.fr ; martine.lignieres-cassou@wanadoo.fr ; alikuvalu@assemblee-nationale.fr ; floncle@assemblee-nationale.fr ; francois.loncle@wanadoo.fr ; floos@assemblee-nationale.fr ; francois.loos@yahoo.fr ; glorgeoux@assemblee-nationale.fr ; gerardlorgeouxdepute@wanadoo.fr ; lluca@assemblee-nationale.fr ; ll@lionnel-luca.org ; vlurel@assemblee-nationale.fr ; victorin.lurel@wanadoo.fr ;dmach@assemblee-nationale.fr ; daniel.mach@wanadoo.fr ; m.lemaire@ville-epinay-sur-orge.fr ; rmallie@assemblee-nationale.fr ; mallie.richard@wanadoo.fr ; nmamere@assemblee-nationale.fr ; jfmancel@assemblee-nationale.fr ; ljmanscour@assemblee-nationale.fr ; ljmanscour@wanadoo.fr ; jmaquet@assemblee-nationale.fr ; amarc@assemblee-nationale.fr ; jmarc@assemblee-nationale.fr ; mlmarcel@assemblee-nationale.fr ; marielou.marcel.p@orange.fr ; jpmarcon@assemblee-nationale.fr ; tmariani@assemblee-nationale.fr ; amarie-jeanne@assemblee-nationale.fr ; cmarin@assemblee-nationale.fr ; christinemarin@orange.fr ; hmariton@assemblee-nationale.fr ; mmarland@assemblee-nationale.fr ; depute@franckmarlin.com ; jrmarsac@assemblee-nationale.fr ; jrmarsac@wanadoo.fr ; jmarsaudon@assemblee-nationale.fr ; pmartin@assemblee-nationale.fr ; ph.martin-depute@wanadoo.fr ; pmartin@cg32.fr ; pamartin@assemblee-nationale.fr ; pmartin-lalande@assemblee-nationale.fr ; mmartinel@assemblee-nationale.fr ; martinemartinel@orange.fr ; hmartinez@assemblee-nationale.fr ; henriette.martinez@wanadoo.fr ; amarty@assemblee-nationale.fr ; a.marty-depute@wanadoo.fr ; jmasdeu-arus@assemblee-nationale.fr ; fmassat@assemblee-nationale.fr ; jcmathis@assemblee-nationale.fr ; gmathon@assemblee-nationale.fr ; gilbert.mathon80@orange.fr ; dmathus@assemblee-nationale.fr ; mathus.didier@wanadoo.fr ; jmaurer@assemblee-nationale.fr ; maurer.jean-philippe@wanadoo.fr ; smazetier@assemblee-nationale.fr ; pmehaignerie@assemblee-nationale.fr ; pmehaign@club-internet.fr ; cmenard@assemblee-nationale.fr ; mmenard@assemblee-nationale.fr ; contact@michelmenard.fr ; dmeslot@assemblee-nationale.fr ; kmesquida@assemblee-nationale.fr ; mesquida.depute@wanadoo.fr ; pmeunier@assemblee-nationale.fr ; permanence.pmeunier@orange.fr ; jmichel@assemblee-nationale.fr ; jean.michel10@wanadoo.fr ; president.finances@assemblee-nationale.fr ; jcmignon@assemblee-nationale.fr ; Jean-claude.MIGNON@wanadoo.fr ; dmathiot@ville-melun.fr ; mamontchamp@assemblee-nationale.fr ; contact@marie-anne-montchamp.com ; amontebourg@assemblee-nationale.fr ; pmorange@assemblee-nationale.fr ; cabinet@chambourcy.fr ; pierre.morange@noos.fr ; pmorelalhuissier@assemblee-nationale.fr ; permanence@morenvillier.com ; jmmorisset@assemblee-nationale.fr ; jm.morisset@cg79.fr ; pmoscovici@assemblee-nationale.fr ; gmothron@assemblee-nationale.fr ; emourrut@assemblee-nationale.fr ; emourrut.depute@wanadoo.fr ; amoyne-bressand@assemblee-nationale.fr ; moyne-bressand.alain@wanadoo.fr ; pamuet@assemblee-nationale.fr ; pamuet@assemblee-nationale.fr ; rmuselier@assemblee-nationale.fr ; muselier@ump-online.fr ; rmuzeau@assemblee-nationale.fr ; r.muzeau@orange.fr ; jmyard@assemblee-nationale.fr ;pnauche@assemblee-nationale.fr ; permanence.nauche@orange.fr ; hnayrou@assemblee-nationale.fr ; henri.nayrou@wanadoo.fr ; aneri@assemblee-nationale.fr ; jmnesme@assemblee-nationale.fr ; jpnicolas@assemblee-nationale.fr ; jean.pierre.nicolas@wanadoo.fr ; ynicolin@assemblee-nationale.fr ;mroget@assemblee-nationale.fr ; oget.mr@wanadoo.fr ; folivier-coupeau@assemblee-nationale.fr ; pollier@assemblee-nationale.fr ; dorliac@assemblee-nationale.fr ; orliacdominique@orange.fr ;mpajon@assemblee-nationale.fr ; fdepanafieu@assemblee-nationale.fr ; bpancher@assemblee-nationale.fr ; bpancher.depute@orange.fr ; alice.benard@gmail.com ; cpatria@assemblee-nationale.fr ; christian.patria@wanadoo.fr ; gpau-langevin@assemblee-nationale.fr ; georgepaulangevin@yahoo.fr ; cpaul@assemblee-nationale.fr ; christian.paul@wanadoo.fr ; dpaul@assemblee-nationale.fr ; an.dpaul@wanadoo.fr ; bpavy@assemblee-nationale.fr ; gpeiro@assemblee-nationale.fr ; jpelissard@assemblee-nationale.fr ; jacques.pelissard@ville-lons-le-saunier.fr ; jlperat@assemblee-nationale.fr ; jean-luc@perat.fr ; dperben@assemblee-nationale.fr ; jcperez@assemblee-nationale.fr ; jean-claude.perez@wanadoo.fr ; mfperol-dumont@assemblee-nationale.fr ; mf.peroldumont@wanadoo.fr ; nperruchot@assemblee-nationale.fr ; nicolas.perruchot@ville-blois.fr ; bperrut@assemblee-nationale.fr ; bperrut@wanadoo.fr ; bperrut@villefranche.net ; spinel@assemblee-nationale.fr ; epinte@assemblee-nationale.fr ; mpinville@assemblee-nationale.fr ; mpiron@assemblee-nationale.fr ; michelpirondepute@wanadoo.fr ; hplagnol@assemblee-nationale.fr ; pplisson@assemblee-nationale.fr ; philippe.plisson@free.fr ; spoignant@assemblee-nationale.fr ; serge.poignant@wanadoo.fr ; jfpoisson@assemblee-nationale.fr ; bpoletti@assemblee-nationale.fr ; aponiatowski@assemblee-nationale.fr ; jpons@assemblee-nationale.fr ; dpoulou@assemblee-nationale.fr ; cpriou@assemblee-nationale.fr ; christophepriou@wanadoo.fr ; jproriol@assemblee-nationale.fr ; jproriol.permanence@wanadoo.fr ; mairie@ville-beauzac.fr ; jlpreel@assemblee-nationale.fr ; jlpreel@orange.fr ;dquentin@assemblee-nationale.fr ; didierquentin@voila.fr ; cquere@assemblee-nationale.fr ; jjqueyranne@assemblee-nationale.fr ;draimbourg@assemblee-nationale.fr ; dominiqueraimbourg@orange.fr ; mraison@assemblee-nationale.fr ; michel.raison@michel-raison.net ; eraoult@assemblee-nationale.fr ; ericraoult2007@yahoo.fr ; freiss@assemblee-nationale.fr ; reiss.depute@wanadoo.fr ; jlreitzer@assemblee-nationale.fr ; reitzer.jeanluc@free.fr ; jlr.depute@online.fr ; jremiller@assemblee-nationale.fr ; srenucci@assemblee-nationale.fr ; mlreynaud@assemblee-nationale.fr ; marie-line.reynaud@wanadoo.fr ; freynier@assemblee-nationale.fr ; courriel@franck-reynier.fr ; breynes@assemblee-nationale.fr ; friester@assemblee-nationale.fr ; jroatta@assemblee-nationale.fr ; drobert@assemblee-nationale.fr ; d.robert@mairie-tampon.fr ; crobin-rodrigo@assemblee-nationale.fr ; c.robin-rodrigo@wanadoo.fr ; cderoccaserra@assemblee-nationale.fr ; frochebloine@assemblee-nationale.fr ; arodet@assemblee-nationale.fr ; mrogemont@assemblee-nationale.fr ; marcel.rogemont@wanadoo.fr ; mjroig@assemblee-nationale.fr ; marie-josee.roig@mairie-avignon.com ; jmrolland@assemblee-nationale.fr ; jeanmarie.rolland@free.fr ; broman@assemblee-nationale.fr ; contact@bernard-roman.org ; vrosso-debord@assemblee-nationale.fr ; jmroubaud@assemblee-nationale.fr ; permanencejmroubaud@wanadoo.fr ; rrouquet@assemblee-nationale.fr ; arousset@assemblee-nationale.fr ; mroustan@assemblee-nationale.fr ; proy@assemblee-nationale.fr ; fderugy@assemblee-nationale.fr ; permanence.fderugy@orange.fr ;msaddier@assemblee-nationale.fr ; fsaint-leger@assemblee-nationale.fr ; mairie.de.rieutort@wanadoo.fr ; msainte-marie@assemblee-nationale.fr ; rsalles@assemblee-nationale.fr ; contact@rudy-salles.com ; bsandras@assemblee-nationale.fr ; bruno.sandras@papara.pf ; jcsandrier@assemblee-nationale.fr ; JC.SANDRIER@wanadoo.fr ; msapin@assemblee-nationale.fr ; osaugues@assemblee-nationale.fr ; fsauvadet@assemblee-nationale.fr ; francois.sauvadet@wanadoo.fr ; fscellier@assemblee-nationale.fr ; francois.scellier@valdoise.fr ; aschneider@assemblee-nationale.fr ; schneider.depute@wanadoo.fr ; jpschosteck@assemblee-nationale.fr ; jmsermier@assemblee-nationale.fr ; jmsermier-dole@wanadoo.fr ; csirugue@assemblee-nationale.fr ; jpsoisson@assemblee-nationale.fr ; jp.soisson@wanadoo.fr ; msordi@assemblee-nationale.fr ; michel.sordi.depute@wanadoo.fr ; dspagnou@assemblee-nationale.fr ; estraumann@assemblee-nationale.fr ; ericstraumann@yahoo.fr ; asuguenot@assemblee-nationale.fr ; alain.suguenot@wanadoo.fr ;mtabarot@assemblee-nationale.fr ; 9circonscription@wanadoo.fr ; ltardy@assemblee-nationale.fr ; ctaubira@assemblee-nationale.fr ; jctaugourdeau@assemblee-nationale.fr ; jctaugourdeau.depute@wanadoo.fr ; gteissier@assemblee-nationale.fr ; gteissier@mairie-marseille.com ; pterrasse@assemblee-nationale.fr ; pascal.terrasse@wanadoo.fr ; mterrot@assemblee-nationale.fr ; mterrot@michel-terrot.com ; jcthomas@assemblee-nationale.fr ; jeanclaude-thomas@wanadoo.fr ; dtian@assemblee-nationale.fr ; dominique.tian@wanadoo.fr ; jtiberi@assemblee-nationale.fr ; jltouraine@assemblee-nationale.fr ; jltouraine@assemblee-nationale.fr ; mtouraine@assemblee-nationale.fr ; ptourtelier@assemblee-nationale.fr ; atrassy-paillogues@assemblee-nationale.fr ; gtron@assemblee-nationale.fr ;jueberschlag@assemblee-nationale.fr ; jean.ueberschlag@wanadoo.fr ; jjurvoas@assemblee-nationale.fr ; contact@urvoas.org ;dvaillant@assemblee-nationale.fr ; contact@danielvaillant.net ; jvalax@assemblee-nationale.fr ; fvallet@assemblee-nationale.fr ; avallini@assemblee-nationale.fr ; mvalls@assemblee-nationale.fr ; maire@mairie-evry.fr ; mvampa@assemblee-nationale.fr ; marc.vampa.depute@orange.fr ; yvandewalle@assemblee-nationale.fr ; yvesvandewalle@wanadoo.fr ; cvanneste@assemblee-nationale.fr ; cvanneste@hotmail.fr ; fvannson@assemblee-nationale.fr ; f.vannson@wanadoo.fr ; ivasseur@assemblee-nationale.fr ; cvautrin@assemblee-nationale.fr ; contact@catherine-vautrin.fr ; mvauzelle@assemblee-nationale.fr ; mvaxes@assemblee-nationale.fr ; vaxes.michel@orange.fr ; fvercamer@assemblee-nationale.fr ; pverchere@assemblee-nationale.fr ; vercherepatrice@orange.fr ; mvergnier@assemblee-nationale.fr ; avezinhet@assemblee-nationale.fr ; andre.vezinhet@wanadoo.fr ; jsvialatte@assemblee-nationale.fr ; jean-sebastien.vialatte@mairie-six-fours.fr ; rpvictoria@assemblee-nationale.fr ; avidalies@assemblee-nationale.fr ; alain.vidalies@orange.fr ; pvigier@assemblee-nationale.fr ; ph.vigier@wanadoo.fr ; fxvillain@assemblee-nationale.fr ; fxvillain@wanadoo.fr ; jmvillaume@assemblee-nationale.fr ; permanence@depute-villaume.fr ; jcviollet@assemblee-nationale.fr ; jcviollet@wanadoo.fr ; pvitel@assemblee-nationale.fr ; vitel.depute@wanadoo.fr ; gvoisin@assemblee-nationale.fr ; mvoisin@assemblee-nationale.fr ; pvuilque@assemblee-nationale.fr ; Vuilque.Philippe@wanadoo.fr ;jlwarsmann@assemblee-nationale.fr ; jean-luc.warsmann@wanadoo.fr ; awojciechowski@assemblee-nationale.fr ; andre.wojciechowski@orange.fr ;gyanno@assemblee-nationale.fr ; gael.yanno@ville-noumea.nc ;mjzimmermann@assemblee-nationale.fr ; mzumkeller@assemblee-nationale.fr

 

WIKISTRIKE

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 15:10

 

Exclusivité Wikistrike : mutinerie d’un banquier suisse qui parle pour les peuples…


 

inconnu.jpg

 

Il n’existe à mon sens aucune justification pour recapitaliser les banques qui ont des BFI, j’accuse directement Messieurs Oueda, Pennebreau et Prot pour avoir autorisé leurs traders à acheter des bonds grecs et  portugais en lorgnant sur des coupons impossibles à tenir pour ces pays.

On ne peut pas être à la fois contribuable, redevable d’une des impositions les plus sévères au monde et regarder monsieur Pennebreau avec ses 2 millions de bonus annuel faire dans la défiscalisation pour son argent personnel et demander à l’Etat d’emprunter en son nom pour la BNP, la SG ou Casa et faire rembourser le contribuable, le même contribuable devant se justifier pour obtenir un prêt.

Avec la généralisation des titres électroniques, n’importe quelle entreprise peut parfaitement envisager de passer sa trésorerie en Tbill Allemand ou TBill US. Les titres s’échangeant maintenant par tranche de 100 Euro, rien ne justifie l’utilisation des banques. D’ailleurs l’expérience s’est avérée concluante pour mes clients qui envisagent très sérieusement d’y passer aussi. Garantie de paiement, valeur électronique, pas de coût de transaction et de portage, etc…

Les banques françaises sont risiblement au bord du gouffre, leur capacité de se refinancer en USD est très fortement remise en cause (Voir Bloomberg), leur refinancement en euro est de plus en plus cher ( Markit CDS 1Y CSD 2Y +50% ), leur business model est cassé, au lieu de se concentrer sur leur métier de base qui est de prêter de l’argent, elles se sont concentrées sur les outils de levier. Conclusion à part la BNP, les banques françaises sont parmi les plus nulles en Fixed Income dans le monde. Les quants (ingénieurs financiers) formés via Nicole Elkarhoui, Loreli, et désormais les écoles d’ingénieur option fi-mat sont tous axés sur le marché des actions et les produits de corrélation, aucun investisseur n’est intéressé.

Mieux encore, la déferlante de CV de la Société Générale sur le marché, de 2000 CV de calyon, la BFI de casa, montre l’étendue des dégâts à la face du monde. Donc recapitaliser les banques françaises est un non-sens, on sauvera BNP qui reste une banque avec un business model correct et les autres qui se sont fourvoyées disparaitront.

Pour information, la dette française est désormais le premier budget de la nation, la faute aux collectivités en premier lieu, et la faute aux français d’avoir élu pendant trente ans les mêmes personnes incapables de gérer un budget.

30 000 maires continuent de pratiquer le mode de gestion à l’Enarque, être en débit a la fin de l’année sinon on a moins l’année suivante.

 

« Il n’y a pas de paix, pas même relative, il n’y a que des états de transition entre la consommation d’une ressource et sa recherche lorsqu’elle est épuisée. »

 

Le pire reste à venir, toute personne un tant soi peu intelligente a déjà entendu les sirènes du Brésil qui eux rentrent dans leur trente glorieuse. D’un côté la France rentrant dans le chaos, merci à Valéry Giscard d’Estaing pour n’avoir jamais cru a une Europe fédérale, d’un autre côté la Corée du Sud, le brésil et le Venezuela qui vont connaitre leur trente glorieuse…Le Venezuela aussi si les Etats-Unis d’Amérique n’en font pas la « Libye d’Amérique du Sud » pour voler son pétrole…

Maintenant une chose importante.

Exemple de salaires en France (en euro):


Ministre  10000-50000/mois


Chercheur CNRS  3000-5000/mois


Chercheur ENS  4000-6000/mois


Quants  coulant les banques  6000-20000/mois


Salaire Assistante pédiatre Maternelle  2000-2500/mois

 

Salaire des spécialistes Stato réacteur en France   5000-7000/mois (Missile ASMP-2)


Salaire de leur concurrent aux USA   40000-90000 USD/mois

 

Salaire des spécialistes de la sécurité au Ministère des finances (hacké en début d’année)   3500-5000/mois


Salaire du spécialiste de la sécurité DGA-SAN (Secteur Sous Marin nucléaire français)   3000-4000/mois


Salaire du spécialiste de la sécurité du même secteur en Chine converti en Euro (30000/mois), aux USA (15000/mois)

 

Salaires d’un paysan   1000/mois sans subvention

 

Il n’y a pas d’allégeance, il y a simplement un état de fait, la dette française, ce sont les allemands et les américains qui la possèdent. Sans tourner autour du pot, le sacrifice de millions de gens qui ont combattu le III Reich et le grand pardon obtenu ont été souillé par nos élus par leur arrivisme et leur imbécillité. Un comble, lorsque l’on sait qu’un grand nombre d’entre eux ont souffert de la perte d’un grand parent pendant la 2eme guerre mondiale.

Il n’y a pas de paix, pas même relative, il n’y a que des états de transition entre la consommation d’une ressource et sa recherche lorsqu’elle est épuisée. Chaque niveaux de confort rend donc asymétrique les relations entre groupe, une paix s’installe lorsque les niveaux d’asymétrie sont élevés, ainsi on peut comprendre que la France et les pays africains n’ont aucune raison de se faire la guerre, par contre la Russie et la chine qui pillent du bois et les matières premières ont des niveaux de confort plus ou moins symétriques, chose qui dessine les contours d’un conflit inéluctable à long terme.


La France qui a perdu son industrie et l’Allemagne qui a tout misé dessus rentrent tout deux dans une phase d’asymétrie, bien au contraire des relations franco-britanniques se mettant en concurrence. L’Angleterre ayant déjà compris cela a d’ailleurs pris le soin de tirer les premiers, la géostratégie et la géopolitique telles qu’elles sont enseignées à l’ENA et science po sont dépassées par la puissance de l’anglais et des médias.

Voici le côté risible de l’histoire de France de nos jours, 3 hedge found possédant à tout casser 5% de la dette françaises, mais utilisant les fonds d’émirats arabes et autres nabad, mettent à terre le système européen simplement en attaquant la France…


Lorsque L’Angleterre a découvert sa dette, PIIGS a été crée… Les HF anglais s’arment en fixed income avec les meilleurs quants. Les clients des banques découvrent l’arnaque des RMBS et des CDOs. Les banques centrales commencent à encaisser les coups. 450 faillites américaines plus tard, un tas de cendres se répand dans toute la finance mondiale. Naissance des actifs Toxic. Découverte d’une bombe atomique en France, les collectivités locales se sont crues à Wall Street et vous avez 3000 imbéciles de maires qui ont acheté des Produits dérivés de merde (DEXIA, SG, BNP, CALYON, GOLDMAN SACHS, JPM).

Premier procès contre DEXIA (on ne nommera pas le héro national qui a quand même cru bon de demander à un vrai juriste et un audit pourquoi il se fait truffer…). Bloomberg stoppe la cotation des communes car plus personne ne contribue sur ce que peut valoir un emprunt de commune. Explosion des CDS nationaux (plus de contrib = prix libre = c’est la fête pour les Hedge Fund). Tous les Hedge Fund américains et anglais font haro sur l’Europe.


Le maillon faible la Grèce. La cible visée la France… Les français sont la merde de l’Europe trop cons pour s’en rendre compte comme disent les luxembourgeois et un certain J… Début de la campagne de presse des médias anglais (Lobby, Rumeur, Publicité sur les produits de forex…)

Découverte que les medias anglais et leurs journalistes sont intouchables par la justice française par la SG et AMF (Ceci dit, l’AMF c’est tout de même le seul régulateur au monde a autorisé LVMH à prendre 17% du capital de Hermes sans que les seuils de 5%, 10% et 15% ne soient déclenchés sur un marché d’actions. On croyait que l’AMF était capable de détecter des Jérôme Kerviel, ben non, c’est toujours un régulateur de brousse, j’allais dire à technologie africaine pour rigoler, mais je me suis souvenu que l’Afrique du sud a un régulateur correct, ma blague ne pouvait donc pas marcher, j’aurais pu comparer l’AMF a un régulateur de marche ivoirien ou mexicain).


« Il n’y a pas des élus au service du peuple, mais un peuple rendant service à des élus… »

 

La stratégie anti-française commence à payer, CDS1Y sur la France +15% en 1 mois. Arrivé du premier renouvellement de la dette française (Refinancement +2bips). Séparation définitive du spread de la France et de l’Allemagne, naissance de l’Europe à deux vitesses, les préteurs au nord et les emprunteurs au sud…

3 hedge fund anglais sont visés pour fausse rumeur (Affaire classé sans suite)…


2 journaux anglais taclés pour fausse rumeur (Affaire en cours, mais de tout façon, l’AMF sera incapable de faire quoique ce soit, l’annonce sur Bloomberg apparait, le mal est fait, 2 jours plus tard Siemens fait une annonce). Siemens et un tabloïd allemand lance simultanément deux messages (le premier retire 1/2 milliard de la SG, le deuxième lance une cotation EURDEM). Alerte de Moodys/Fitch/SP sur la SG, les agences se penchent sur les banques françaises, c’est le début de la fin. Casa annonce 1800 licenciements de sa filiale BFI Calyon. 2000 CV de la Société General inondent le marché.

En se rappelant que 90% de l’argent français est détenu par 10% de français (Rothschild, Orléans, *cought* cought , j’ai rien dit ), il suffit de faire donnant donnant avec les prêteurs ( on annule l’imposition sur les domaines générant des revenus touristiques de toutes les grands argentiers français ( Rothschild, bourbon, Orléans, etc..) en échange d’un préremboursement haircute a 50%.

Soit donc la dette de la France ramenée a 50%...

Il n’y a rien à comprendre chers compatriotes, sinon que l’Etat (Gouvernement + Senat + Conseil d’Etat + Assemblée nationale) soit donc 3000 personnes en gros, sont à licencier. TOUS. SANS EXCEPTION…

Il n’y a pas de révolution sanglante à faire, ni même écouter les informations et descendre dans la rue, il y a un devoir pour les jeunes d’aller convaincre les retraités et leur parents, que leur vote est soit une alliance entre générations, soit une déclaration de guerre. Cela suppose un grand respect entre chaque acteur de la société.
Les choses anormales qui se déroulent lors des votes, révèlent que le vote anonyme est une tromperie. On vit dans la défiance, dans le mensonge et la manipulation. Ce qui bien sur sert de socle à de nombreux élus, il n’y a pas des élus au service du peuple, mais un peuple rendant service à des élus…

Voici ce qui devrait vous alerter, les votes de personnes mises sous tutelles, les votes de personnes en maison de retraite ne pouvant se déplacer, les votes de retraité conditionné à leur prise en charge par la mairie ou la région.


Ce n’est donc pas un monde des affaires, c’est tout simplement que le système de suffrage universel anonyme permet des dérives trop faciles pour être viable à long terme dans une société corrompue par les budgets.

Vous pouvez rapidement comprendre qu’ un boulanger pourrait avoir du mal à comprendre un budget de financement de sous-marin nucléaire sur 10 ans, présenté comme cela, je pourrais faire reculer la candidature de 99% des français, pourtant personne n’en est moins capable, vous ne feriez pas plus ou moins d’erreur qu’un polytechnicien major de sa promo. La difficulté étant pour le quidam moyen de comprendre qu’un président est de fait et par construction « manipulé ».

On présente à François Hollande des conseils et des avertissements sur la recapitalisation des banques. D’un coté vous avez les banques avec dans leur portefeuille des OAT et des BTANs émis par le trésor français (la dette) et de l’autre l’Etat qui va emprunter pour payer ses coupons aux même banques.

L’Etat français emprunte en distribuant des OAT (emprunt long terme).
Les banques achètent ses tickets OAT (vous pouvez vous aussi en acheter).

Voila un exemple :


François Mitterrand : Emprunt 100 milliard d’EURO. Tous les ans l’Etat se doit de payer 10 milliard d’intérêts. Au bout d’un an, la « grande idée » de Jacques Attali a été d’emprunter à court terme pour payer les coupons et faire fonctionner la planche à billet au bon moment.

Donc on se retrouve avec 100 milliards d’emprunts en 1981, 10 milliards à payer en 1982 mais on emprunte à court terme à 5% (BTAN moins d’un an), donc on paye 10 milliards et on doit rembourser 5 milliards dans l’année suivante…

Donc on refait la manip :

En caisse en :


1981 = 100 milliard (tous les ans faut sortir 10 milliard d’Intérêts)
1982 = -10 milliard IR de 1981+10milliard d’emprunt BTAN 5%
1983 = -10 IR de 1981 – 10.5 BTAN de 82 + 20.5 de BTAN à 5% 83
1984 = -10 IR (81)-20.75 BTAN 83 + 30.75 etc…

2011 = -10 IR (81)-294.32 BTAN 2010 + 300.32 BTAN 2011

Lorsque que c’est trop voyant on fait un coup de planche à billet de la banque de France, on permet ainsi aux banques d’avoir des liquidités pour acheter une nouvelle émission…

Conclusion, nous n’avons jamais rembourser un centime de dette, et maintenant que l’euro existe et que le yuan menace d’être réévaluer, la monnaie de singe de l’Etat français que sont leur OAT,BTF,BTAN etc… se retrouvent avec une valeur de 0, ou en lettres « zéro » si vous préférez, on aura beau dire ce qu’on voudra, ce que l’Etat français est en train de vendre sur les marchés en ce moment c’est la capacité des français à se faire tondre en impôts jusqu’à la mort, et à lancer des pronostics pour savoir combien de temps les français vont attendre pour se révolter. Pour la Révolution française ce fut quand le pain devint trop cher pour les pauvres. RIEN d’AUTRE.

 

Cordialement,

D**.

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 14:58

 

 
http://im.wk.io/images/v/3a8853/une-attaque-imminente-contre-l-iran-fidel-castro-parle-de-troisieme-guerre-mondiale-nucleaire-video.jpeg 
Castro parle de la 3e guerre mondiale

http://im.wk.io/images/v/3a8853/une-attaque-imminente-contre-l-iran-fidel-castro-parle-de-troisieme-guerre-mondiale-nucleaire-video.jpeg

 

Quand on parle de Guerre mondiale,
ce n’est pas une image !

12 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Face au risque de déclenchement d’un conflit mondial autour de la Syrie ou de l’Iran, nous transcrivons ici l’éditorial publié par nos camarades américains du LaRouche PAC, qui mènent campagne pour la destitution rapide de Barack Obama, principal catalyseur dans ce conflit.


Une 3e Guerre mondiale nucléaire n’est pas une hyperbole
« En lançant cette guerre en Asie, l’intention des Britanniques est de réduire la population mondiale de l’ordre de 7 milliards actuellement à moins d’un milliard. C’est le but derrière l’organisation de cette guerre, le seul et l’unique. »
Lyndon LaRouche, 8 novembre 2011.

Le 29 octobre dernier devant un groupe restreint de ses collaborateurs, Lyndon LaRouche a décrit le processus qui mènerait le monde à une nouvelle guerre mondiale, s’appuyant sur ces « nouveaux Balkans » créés au Moyen-orient. En prenant ainsi l’exemple de la Première Guerre mondiale, il a souligné l’intention permanente de l’Empire britannique : la réduction de la population.

Lors d’une récente conférence de la Royal Society of Arts en compagnie du Duc d’Edimbourg, l’ignoble David Attenborough a clairement exprimé les intentions de l’Empire :

Il est un fait brutal et évident : sur une planète finie, la population humaine s’arrêtera définitivement à un certain point. Et cela ne peut arriver que de deux manières. Soit bientôt, en réduisant les naissances, c’est-à-dire par la contraception. C’est la manière humaine, la puissante option qui nous permet de régler le problème, si nous le décidons collectivement. L’alternative est un taux de mortalité accru – la manière que doivent endurer toutes les autres créatures, via la famine, la maladie ou la prédation. Transposé en termes humains, cela signifie la famine, la maladie ou la guerre, que ce soit pour du pétrole, de l’eau, de la nourriture, des minerais, des droits de pâturage ou simplement de l’espace vital. Il n’y a hélas pas de troisième option consistant en une croissance indéfinie.

Comme le LaRouche PAC l’a démontré scrupuleusement, le seul facteur qui limite l’espèce humaine est notre capacité en un progrès scientifique sans fin.

Nous avons seulement besoin de nous concentrer sur le pouvoir économique physique que l’on voit désormais à l’œuvre dans les pays d’Asie-Pacifique comme la Chine et la Russie, pour voir ce que l’Empire britannique craint tant. Ils détruiraient toute nation ne se soumettant pas à leur volonté écologique génocidaire, de réduction de la population humaine de 7 à moins de un milliard en un laps de temps relativement court.

Oui, c’est bien cela que nous affirmons. La Monarchie britannique et les organisations monétaires et financières qui lui sont liées, entendent tuer dans un grand génocide la plupart des êtres humains vivant sur terre ; tout cela pour la seule raison, pensent-ils, qu’il en va de leur droit oligarchique à le faire.

C’est exactement pour cette raison que Barack « Néron » Obama a été mis au pouvoir aux Etats-Unis (avec l’aide de l’argent de la drogue britannique). Sur les ordres de l’Empire, il n’hésitera pas à déclencher depuis le Moyen-orient une nouvelle Guerre mondiale, avec comme but ultime d’atteindre le conflit nucléaire. L’assassinat de Kadhafi et le changement de régime en Libye ne seront qu’un petit avant-goût de ce qui s’annonce, tant à l’intérieur du pays qu’internationalement, si Obama n’est pas évincé (pacifiquement) sur le champs.

C’est la dure réalité.

Je vous incite fortement à examiner les textes et vidéos listés ci-dessous. Votre vie et celle de votre famille en dépendent.

 

- On the Edge of World War III : A Warning from Lyndon LaRouche
- November 2nd “LaRouchePAC Weekly Report”
- November 9th “LaRouchePAC Weekly Report”
- Qaddafi’s Death
- Principle or Party ?

Adam Sturman
Webmaster
LaRouchePAC.com

http://www.solidariteetprogres.org/Quand-on-parle-de-Guerre-mondiale-ce-n-est-pas-une-image_08263


À lire aussi...

 

Guerre, ou pas ? Avis contraire, d'Observeur :


De nombreux sites et blogs parlent d'une troisième guerre mondiale.
Pour qu'il y ait guerre mondiale, il faudrait que la Chine et la Russie y participent.
Pour que la Chine et la Russie y participent, il faudrait qu'elles soient attaquées.
Quel est le pays capable de le faire ?
Aucun, pas même les USA.
Donc, il n'y aura pas de troisième guerre mondiale.
Il paraît que la guerre froide est terminée depuis la chute de l'ex URSS.
Les guerres froides ne sont jamais arrêtées.
Elles se perpétuent toujours.
On le voit quand des espions sont arrêtés et échangés.
Tous les pays qui ont les moyens financiers et technologiques
espionnent les autres pays y compris leurs alliés.
Il n'y aura donc que des guerres régionales.
Les grandes puissances aident leurs alliés en conflit.
Bref sur le grand échiquier de l'hégémonie mondiale
les conflits seront toujours actualisés en fonction
des intérêts égoïstes des grandes puissances capitalistes
et manigancés par la Finance Mondiale.

 

Observeur

 

Guerre, ou pas ? L'opinion d'eva R-sistons

 

Quant à moi, je ne me prononce pas, il y a déjà eu trop d'alertes, 

attention Larouche s'est souvent trompé,

il n'a qu'une seule cible : la GB.

Il veut la destitution d'Obama - mais pour qui ? Un Républicain, ça sera pire ! Comme Sarah Palin qui voulait la guerre contre la Russie !

En tous cas, si l'Iran est attaqué, il y aura des conséquences terribles (Iran, Israël mais on s'en fiche car il n'avait qu'à ne pas commettre la folie de bombarder un pays n'ayant jamais attaqué personne, pétrole, et... effluves nucléaires planétaires, comme je le dis depuis des années), eva

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 14:25

 

Lettre d'information du site "Oulala.net"
Cette lettre électronique est envoyée aux abonnés tous les dimanches
11 novembre 2011

Commémoration du 11 novembre : Monsieur Sarkozy voudrait écrire les discours des maires de France !

Source : René BALME Par courrier daté du 8 novembre, reçu par mail le mercredi 9, Monsieur le Préfet de la région Rhône-Alpes, Préfet du Rhône ordonne aux maires de lire le message du Président (...)
lire suite
13 novembre 2011

Il y a un an, le Maroc attaque Gdem Izik, c'est la guerre civile à El Aaiun

Le 8 novembre 2010, au Sahara Occidental, les autorités marocaines lancent l'assaut contre un village de 7000 tentes dans lesquelles dorment des civils sahraouis, femmes enfants et (...)
lire suite
12 novembre 2011

L'AFFAIRE CHARLIE HEBDO : Chronique de l'islamophobie ordinaire

« On ira ensemble vers ce nouvel ordre mondial et personne, je dis bien personne ne pourra s'y opposer. » Nicolas Sarkozy (Discours en 2007) Une affaire qui a remué le landerneau (...)
lire suite
12 novembre 2011

LES « INDIGNÉS » APRÈS LE SOMMET DU G-20

LES RÊVES DES INDIGNÉS Qu'ont en commun les « Indignés », Michael Moore et Noam Chomsky ? Ces trois personnages – très médiatisés – ont un point en commun : ils rêvassent tous (...)
lire suite
8 novembre 2011

Multiplication des plaintes en justice contre Sarkozy

Sources : Agoravox Des Français demandent l'ouverture d'une procédure devant la Haute Cour contre Sarkozy, lequel, après voir défendu, sans état d'âme, les régimes dictatoriaux (...)
lire suite
7 novembre 2011

Une scandaleuse émission de Radio-Canada sur l'Agent Orange !

Lettre ouverte au médiateur (ombudsman) de Radio Canada (Copie au médiateur de la CBC) Monsieur, La radio nationale du Canada s'est déshonorée en diffusant, samedi 29 octobre, une (...)
lire suite
7 novembre 2011

Grèce - Lettre ouverte aux peuples d'Europe de Mikis Theodorakis

28 octobre 2011... Alors que la Grèce est placée sous tutelle de la Troïka, que l'Etat réprime les manifestations pour rassurer les marchés et que l'Europe poursuit les renflouements (...)
lire suite
6 novembre 2011

Tolérance Factice et Ostracisme Du Sens.

La tolérance bien entendue implique la légifération limitative de tous privilèges particuliers de groupes et d'individus entravant la pleine liberté collective où tous sont censés être (...)
lire suite
6 novembre 2011

Tout est une question d'amour 2

A Christian Pélier. Après avoir lu ton texte ["Tout est une question d'amour", >http://www.oulala.net/Portail/spip....] Ouvre la fenêtre, Inspire, Souffle, Chasse les idées noires, (...)
lire suite
6 novembre 2011

SANCTUARISATION DU FLN DU 1ER NOVEMBRE : Pour une révolution de l'intelligence

« Le temps des armes n'est pas celui des lois. » Plutarque L'Algérie a célébré le 57e anniversaire de la glorieuse Révolution du 1er Novembre 1954. Avec toujours le même scénario et (...)
lire suite
Partager cet article
Repost0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 06:16

xn--lecanardrpublicain-jwb.net

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41v+o5Hc7yL.jpg

Quelques menaces d'hier (AMI)

et d'aujourd'hui... (choix par eva)

 


- L'AMI, l'Accord Multilatéral Investissement qui a été combattu, en premier, par les militants communistes européens - je rends hommage à leur clairvoyance -, préfigurant tout ce que nous vivons aujourd'hui (MES etc) §.

Voir en particulier

http://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_multilat%C3%A9ral_sur_l%27investissement,

qui a été négocié secrètement au sein des vingt-neuf pays membres de l'OCDE)


- L'AGCS

(voir L'AGCS, pour notre malheur ! Toute activité considérée comme une marchandise)


- La directive Bolkenstein ( La directive Bolkestein, La nouvelle arme de guerre sociale élaborée par la Commission Européenne, pour «libérer» les entreprises de toute règlementation)


- Le MES

(voir en particulier  Alerte ! La dictature européenne se met en marche ! Explication.. 

ou bien plus détaillé, http://r-sistons.over-blog.com/article-special-ue-dictature-en-marche-avec-le-mes-alerte-tres-grave-a-relayer-86838164.html)

 


§

A savoir: C'est la CIA qui finance la construction européenne (Historia)

Constitution européenne: Dispositions inquiétantes qu'on a cachées

L'Union Européenne: C'est le 4e Reich ! Dominé par l'Allemagnre

Ex Gouverneur J. Ventura: "Vous contrôlez notre monde.. pour le détruire"

Alerte ! La dictature européenne se met en marche ! Explication..

 Les Grandes Banques ont déclaré la guerre aux peuples, vidéo à voir par TOUS

 Le terrorisme n'est pas islamiste mais fabriqué par le FBI - Super vidéo

 

.http://storage.canalblog.com/23/45/362748/17761704.jpg

http://storage.canalblog.com/23/45/362748/17761704.jpg

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 06:10

esoterisme--e1-2012.jpg

 

 

Attachez-vos ceintures, c'est comme toujours parti pour l'inattendu !

Vous allez pouvoir pester contre moi...

et contre ma différence, encore et toujours !

Mais au moins, cela vous changera de ce que vous lisez...

 

 

eso3-fin-monde.jpg .

 

La fin du monde, c'est pour bientôt,

juré, promis...  Vraiment ?

Par eva R-sistons

 

Donc, j'ai appris l'autre jour, médusée, que la fin du monde c'était pour le 11/11/11. Un journaliste - mes confrères et mes consoeurs rigolent toujours dans ces cas-là, et pour une fois je suis d'accord - brandit une montre devant la Tour Eiffel, et annonce : 11/11/11 c'est passé, rien ne s'est passé ! C'était donc une date magique qui nous promettait des catastrophes en série (sic), comme en 2000, et les crédules, les superstitieux attendaient avec angoisse l'échéane fatale ! Mais non, rien, désespérément rien. J'ai même appris, pendant que le fondateur de Démosophie réunissait un aéropage de militants aux Canaries pour son Congrès du 11/11/11, qu'on avait fermé ce jour-là les Pyramides afin que les amateurs d'ésotérisme ne les squattent pas. Et vlan ! On avait eu droit au 30 mai 2011, déjà, la preuve tout est dit ici : 30 mai 2011 570 jours avant la fin du monde... 

 

eso2-fin-monde-12.jpg

 

 

 

et le 21 octobre 2011, c'était Harold Camping (!) qui récidivait, pour le 21 mai, ou quelque chose comme ça, je m'entortille avec les dates. Pas grave, tout est farfelu...

 

 

eso7-camping-mai-11.jpg

 

 

Alors maintenant que le 11/11/11 est passé sans incident autre que la mise en place d'une vraie dictature à Bruxelles, décidément on retombe toujours sur du concret, nous voici près d'une nouvelle échéance, le 12 décembre 2012, cette fois c'est la fin du monde pour de bon, puisque les Mayas nous le disent. Juré, promis ! Je cite FR2 : "12 décembre 2012, fin du monde d'après les calendriers mayas !"

 

On rigolera ce jour-là comme aujourd'hui... et comme les journalistes annonçant la chose en rigolent ! Moi, je me demande pourquoi on est si crédule, pourquoi on croit les Mayas, civilisation ancienne, et malgré tout pas très évoluée, pourquoi tout cet irrationnel ? Pauvre monde si crédule... croyant les médias menteurs, et les charlatans !

 

 

 

eso3-fin-monde.jpg

 

 

 

eso3-fin-monde.jpg

 

 

 

eso3-fin-monde.jpg

.

 

eso4-humour-mayas.jpg

 

 

 

Or donc, il faut se préparer pour le grand jour, comme la mariée pour la cérémonie. Hugh ! Les Mayas l'ont dit, et les adeptes l'ont répété. Donc, on va faire comme le garçon futé en-dessous. Un bunker, peut-être ? Se préparer à survivre pendant le chaos social, économique, ou militaire à venir, c'est une chose. Mais là, c'est le grand jeu ! Combien ça coûte, un abri sous terre, au fait ? Nos chers architectes du Nouvel Ordre Mondial, très intéressés par, dit-on, la venue des extra-terrestres comme les cardinaux du Vatican d'ailleurs (qui mélangent allégrément le terrestre et le spirituel), nos chers Architectes, donc, bâtissent des cités souterraines au cas où. Fort bien. Leurs ennemis en ont déjà fait sauter deux, paraît-il. Joli, joli monde ! 

 

 

eso8fin-mde-mai-11---camping-oct.jpg

 

Bonnes gens, amusons-nous avec les fables des Mayas, comptons les jours, les mois, ce que nous voulons, supputons, dissertons, préparons... et oublions Bruxelles, l'Austérité, les projets du Nouvel Ordre Mondial... Tout ça n'est-il pas dangereux ? Je pense que toutes ces babioles inquiètent inutilement les gens, qu'elles les détournent du concret, des vraies menaces - celles que font peser, par exemple, l'UE ou le NOM diaboliques, ou Israël et "sa" guerre contre l'Iran Etat qui n'a jamais attaqué personne. Guerre qui pourra achever de "nucléariser" la planète, entre autres...

 

Et s'il s'agissait d'une STRATEGIE d'Hollywood, du NOM, avec leurs films annonciateurs de catastrophes extra-terrestres ou para-normales ? Une stratégie pour nous détourner du concret, du présent, par ex de la casse sociale que nous préparent financiers et européistes... Au lieu de suivre la vraie actualité, celle de la Grèce, de l'Italie, des menaces qu'Israël fait peser sur l'Europe (en y entrant aux côtés des Allemands renouant avec le pan-germanisme d'antan, la belle alliance que voilà ! Pan-Germanisme + Grand Israël, c'est explosif !) ou sur le monde, en mettant à exécution ses projets fous de destruction de l'Iran : "Les bombardiers étatsuniens sont déjà prêts à détruite 10.000 objectifs en quelques heures !", lit-on sur le site mondialisation.ca. Car ce n'est pas l'Iran qui menace Israël, mais ce pays qui menace l'Iran et même la planète entière... et gageons qu'Israël, pour qui la vie d'un "goy" n'a aucun prix, se fera un MALin plaisir de "rayer l'Iran de la carte", lui...

 

eso11-fin-mde-12-maya.jpg

 

Oui, je pense de plus en plus que les Américains s'ingénient à nous faire peur, en déterrant les Mayas, entre autres, pour nous DETOURNER des vraies peurs que nous devons avoir de l'UE (prochain post), de Sarkozy, de l'Allemagne, des banksters, d'Israël, du NOM..... Bref, cela m'a tout l'air d'une stratégie délibérée ! En nous faisant rêver, ou plutôt "cauchemarder", on tente de nous déconnecter du réel... d'un réel chaque jour plus précis et menaçant ! Pour mieux paralyser notre action, pour mieux scléroser nos luttes...

 

Par ailleurs, pour un croyant en Dieu sincère, toutes ces balivernes occultes, toutes ces choses "ténébreuses" (Bible) doivent être catégoriquement rejetées. Et par exemple,  pour les chrétiens : "Soyez des enfants de Lumière", pas se délectant des choses relevant de l'occulte, assimilé aux Ténèbres, au Mal, du Malin (l'Auteur du Mal). Tout cela est une "abomination" aux yeux de Dieu !

 

Et pour les autres, songez seulement que l'ésotérique, l'occulte, le para-normal, les extra-terrestres, sont les domaines de prédilection des Fous du Nouvel Ordre Mondial, ardents consommateurs de toutes ces symboliques, signes, et autres élucubrations d'invention humaine... Vous le savez: Leur religion est d'inspiration satanique... Alors, laissons de côté toutes ces questions malsaines, ne faisons pas preuve d'une curiosité suspecte, ces domaines doivent rester l'apanage des cinglés qui nous gouvernent. Il y a d'autres centres d'intérêts à avoir, et d'autres domaines à appréhender... bassement politiques, et si menaçants !

 

Alors oui, préparons-nous... mais à faire face aux plans du NOM, aux pénuries, au chaos, aux guerres, pas à la menace brandie par les Mayas ou par... Hollywood ! Et préparons-nous, aussi, à contrer les projets maléfiques des vrais suppôts du "diable", ceux du NOM,  qui eux, font concrètement de notre monde (nature, individus, animaux, plantes, air...) un enfer, pour satisfaire les vampires de la Finance. Ca, c'est important ! Et concret, urgent ...

 

eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

 

Et si ça ne marche pas avec le Calendrier Maya (déc 2012), on nous prépare déjà une date de rechange, 2019 - pour commencer. Allez, on n'a pas fini de rire !

 


http://www.web-buzzing.com/buzz-web/2002NT7.jpg

 

TAGS : Fin du Monde, Mayas, ésotérisme, 11/11/11, Démosophie, Canaries, banksters, Allemagne, Sarkozy, Israël, Iran, guerres, Hollywood, UE, dictature, Harold Camping, Nouvel Ordre Mondial...

 

 

eso9-challenge-fin-monde.jpg

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 23:05

Novembre 2018 : guerre ou paix ?

 

http://photo.europe1.fr/infos/france/06.11_manifestation-reforme-retraites-lyon-maxppp-930x620.jpg-304755/4106242-1-fre-FR/06.11_manifestation-reforme-retraites-Lyon-MAXPPP-930x620.jpg_scalewidth_630.jpg

http://photo.europe1.fr/infos/france/06.11_manifestation-reforme-retraites-lyon-maxppp-930x620.jpg-304755/4106242-1-fre-FR/06.11_manifestation-reforme-retraites-Lyon-MAXPPP-930x620.jpg_scalewidth_630.jpg

 

.

http://www.sudouest.fr/images/2010/10/19/215983_violences_460x306.jpg

http://www.sudouest.fr/images/2010/10/19/215983_violences_460x306.jpg

 

 

Dominic Sandbrook est un Britannique historien. Dans cet ordre là : Britannique d’abord, historien ensuite. Le 31 octobre dernier, il a publié un long article de politique-fiction dans le journal conservateur (c’est-à-dire anti-Européen et anti-Français) Daily Mail.
  
Cet article (texte intégral ici) que nous résumons ci-dessous est plutôt « tiré par les cheveux ». Il reflète plus la francophobie (le terme est encore fort mesuré…) de nos voisins britanniques qu’il ne relève d’une véritable analyse historico-politique. Il a cependant le mérite de soulever plusieurs questions que nous aborderons dans la seconde partie de ce billet.
  
  
Le futur selon Sandbrook
  
En 2012, les Athéniens en colère contre les mesures d’austérité envahissent le Parlement : le chaos s’installe en Grèce. La France et l’Allemagne envoient alors 5 000 soldats pour restaurer l’ordre.
  
La situation dégénère bien vite dans toute l’Europe continentale : manifestations, attentats à la bombe contre les banques, quasi guerre civile en Italie où le gouvernement demande à la France d’intervenir. Sarkozy répond en expédiant 15 000 soldats occuper le nord de l’Italie.
  
En Lettonie, également gagnée par les troubles, Poutine décide de faire intervenir l’armée russe. En 2016, celle-ci occupe également la Lituanie, la Biélorussie et la Moldavie.
   
Fin 2016, Sarkozy, qui a fait modifier la Constitution afin de pouvoir briguer un troisième mandat, désigne les Anglais comme boucs émissaires des malheurs de l’Europe.
  
Quelques mois plus tard, des heurts très graves opposent à Bruxelles Flamands et Wallons : Sarkozy décide d’y envoyer les troupes françaises.
  
Les Britanniques décident à leur tour d’intervenir militairement pour « préserver l’indépendance de la Belgique ». Leurs troupes sont battues par l’armée française soutenue par « des supplétifs espagnols et italiens, l’argent allemand et avec la bénédiction de la Russie impérialiste ». Sarkozy se vante alors d’avoir « effacé la tâche de Waterloo ».
  
  
Trois questions
  
Arrêtons-là les frais. Il y aurait beaucoup à dire – et à écrire – sur l’obsession anti-française des Britanniques, leur insularité qui confine à l’autisme ou leur propension à se donner constamment le beau rôle de champion de la démocratie et des libertés… La lecture de deux billets les concernant, Albion : l’oligarchie triomphante par François Farbeau et 2050 : l’odyssée du servage, nuance singulièrement le tableau.
  
Si on laisse de côté ces aspects, l’article de Sandbrook soulève au moins trois questions :

les « plans de rigueur » successifs peuvent-ils, de grèves en manifestations, déboucher sur des situations de type révolutionnaire, avec transfert du pouvoir par la force ? En d’autres termes, un « printemps européen » peut-il succéder au « printemps arabe » ?

Sarkozy réélu en 2012 ? Quasi Président à vie ensuite ? Est-ce possible ? Est-ce crédible ?

Quel jeu vont jouer les Russes dans un contexte de crise économique grave en Europe et de repli de la puissance américaine ?

Vu l’importance de ces questions et la longueur des développements nécessaires pour répondre à chacune d’entre elles, nous n’adresserons que la première dans ce billet, réservant à de futurs articles le soin de traiter les autres points.
  
  
Éléments de scénarios
  
Face aux plans de rigueur qui vont maintenant se succéder en Europe et qui ne sont, selon nous, qu’une étape vers le démantèlement des États-nations, comment vont réagir les peuples ?
  
De façon schématique, nous pourrions assister à deux types de comportements :

la soumission et la résignation, sur le thème « on l’a bien cherché, on a vécu au-dessus de nos moyens, maintenant il faut payer », accompagnées, le cas échéant, d’un sentiment de honte, d’une dépression collective larvée. En résumé, l’acceptation passive des événements et de « ce qu’il convient de faire » tels que le présentent les gouvernants et les médias ;

l’indignation, le refus, la révolte. Contre qui ? C’est là que des divergences vont se faire jour : grosso modo, ce ressentiment, cette quasi-haine, pourraient se tourner soit vers les dirigeants (politiques, banquiers…), soit vers des boucs émissaires. Ceux-ci pourraient à leur tour être de deux types : internes, mais minoritaires dans le pays concerné (juifs, musulmans, noirs, roms…) ou étrangers c’est la faute » aux Grecs, Italiens, Anglais…)

.

Le scénario Sandbrook comprend des peuples soumis (Français, Russes) et des peuples révoltés (Grecs, Espagnols), les Anglais étant of course au-dessus de la mêlée. Les peuples soumis ont cependant la « possibilité », sur suggestion de leurs dirigeants, de tourner leur ressentiment vers des boucs émissaires externes (Anglais, Moldaves…) alors que celui des peuples révoltés est dirigé vers les dirigeants politiques de leur pays et le lobby bancaire.
 
Bien évidemment, les dirigeants en place veulent disposer de peuples soumis auxquels on désigne des boucs émissaires internes ou externes. L’article de Sandbrook en est un parfait exemple car, pour expliquer les malheurs de la Grande-Bretagne, il n’a qu’une seule explication : le vilain Français (il faut dire que la médiocrité et l’orgueil de Sarkozy en font un « méchant Français » idéal), alors que la responsabilité du lobby bancaire dans la crise actuelle est totalement passée sous silence.
  
Dans le même sens, le journal Bild, dont nous reproduisions une accroche d’article dans le billet de la semaine dernière (voir τραγῳδία… tragôidía… tragédie), désigne clairement aux Allemands les Grecs comme boucs émissaires. Qu’en sera-t-il des autres peuples, et notamment des Français ?
  
Trois éléments peuvent nous aider à répondre à cette question :

la structure d’âge de la population ainsi que son niveau d’éducation. Schématiquement, plus la population d’un pays est jeune et éduquée, plus il devrait être enclin à adopter une attitude « révolutionnaire » et à se révolter contre les dirigeants en place et les lobbies qui les soutiennent. À l’inverse, une population âgée et/ou peu éduquée adoptera plus volontiers une attitude de soumission et dirigera son ressentiment vers un bouc émissaire interne ou externe que ses gouvernants lui désignent.
  
Quelle est aujourd’hui la proportion des 15/30 ans dans les principaux pays européens ? 15 % en Italie, 17 % en Espagne, 18 % en Allemagne et en France, 19 % en Grèce, 20 % au Royaume-Uni : à quelques nuances près, des structures de population très comparables et un nombre de jeunes qui, à la différence de l’Égypte ou de la Lybie (28 % à 29 % de 15/30 ans), n’atteint pas le seuil de 25 % nécessaire, selon certains théoriciens (nous vous faisons grâce des polémiques sur le sujet…), pour que s’enclenchent les révolutions.

● le « fonds culturel ». Est-il, dans une perspective historique, plutôt tourné vers l’égalitarisme et la « lutte des classes » (Espagne, France) ou vers une acceptation des inégalités sociales (Royaume-Uni) ?

la structure actuelle de la « cellule politique » (voir Une autre vision de la politique). Est-elle en forme de cellule arrondie ou, plus probablement, de tore ouvert ? Dans ce cas, une extrémité du tore est-elle hypertrophiée et, dans l’affirmative, laquelle ? Si c’est l’extrémité gauche, la probabilité d’une révolte contre les dirigeants et les banques s’accroît alors que, si l’extrémité droite est plus importante, c’est la recherche d’un bouc émissaire interne ou externe qui sera privilégiée.

  
Le cas de la France
  
Un élément milite en faveur d’une révolte des Français contre le lobby bancaire et les dirigeants qui veulent leur imposer des plans de rigueur : un fonds culturel égalitaire et un historique de lutte des classes auquel sont liés des symboles forts comme la Commune, le Front populaire ou, à un moindre degré, mai 68.
  
Par contre, la structure d’âge de la population et la forme actuelle de notre « cellule politique » - un tore ouvert dont l’extrémité droite est nettement hypertrophiée - font pencher la balance dans le camp « résignation avec recherche d’un bouc émissaire interne ou externe ».
  
À cette première approche, s’ajoutent deux autres éléments d’analyse :

● le premier a été détaillé dans notre billet de septembre 2010, Révolution ou jacqueries ? Si l’on accepte l’hypothèse que notre civilisation est en fin de parcours, dans une situation peu ou prou comparable à celle de l’Empire romain au IIIe ou au IVe siècle, et que, depuis la mort du marxisme, il n’existe aucune solution idéologique « de rechange » au capitalisme financier actuellement dominant, nous pourrions assister à quelques « jacqueries » vite matées mais en aucun cas au déclenchement d’une « révolution » ;

● le second concerne la société narcissique dans laquelle nous vivons (voir le billet de Patrice Ranjard, Culture narcissique et politique). Ce type de société est incompatible avec une « conscience de classe » et ne peut se mobiliser pour une « lutte des classes ». Une société narcissique peut, tout au plus, amener des individus isolés à se regrouper temporairement lorsqu’ils se sentent menacés, mais leur nature narcissique empêche de transformer cette action en un véritable mouvement collectif qui transcende les intérêts particuliers et fasse émerger une « conscience de classe ».
  
Pour caricaturer un peu, les intérêts d’un professeur d’EPS exerçant en collège en zone urbaine pourraient un temps rejoindre ceux d’un sapeur-pompier à temps partiel qui travaille dans une ville de moins de 50 000 habitants mais la catégorisation / narcissisation des individus a tellement segmenté le corps social que celui-ci est, selon nous, aujourd’hui incapable de se « penser » comme tel.

Tout concourt donc à une évolution « poutinienne » de la France, au sens où nous l’avons décrit dans notre billet Une autre vision de la politique : une démocratie « sous contrôle » à forte orientation ploutocratique, secouée de temps à autre par des jacqueries. Comme le dit avec justesse Victor Hugo dans Les misérables, « Révolution est précisément le contraire de révolte ».
  
  
Lundi
© La Lettre du Lundi 2011

 

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 22:16

 

http://pastille.p.a.pic.centerblog.net/rh1ojmfs.gif

http://pastille.p.a.pic.centerblog.net/rh1ojmfs.gif

 

Bonjour

 

Chaque fois que vous apportez des modifications,

 

il devient plus difficile de travailler sur votre support.

 

Et moins agréable.


 

Quelques exemples :

 

Avant, il était possible de voir son article publié, facilement,

sans aller sur le blog.

 

Avant, l'administration n'était pas encombrée, à chaque étape,

de mentions (qui même, jaillissent en bas à droite, 

de façon intempestive, masquant une partie de l'écran de l'ordi,

sous la forme "partager cet article")

mentions du style :

 

 

Ces mentions sont omniprésentes

(en haut, en bas, et ça gicle aussi quand on lit un post),

comme si on voulait absolument qu'on passe par ces supports,

sans doute pour augmenter la visibilité,

 

le nombre de lecteurs, gonfler les stats...

Pour avoir plus de contrats publicitaires ?

Pour rivaliser avec les autres hébergeurs ?

Compétition, fric,

nous en avons marre de ces valeurs !

MARRE !

Nous sommes Indignés !

 

 

http://www.denisfauvel.fr/images/justine-en-col%C3%A8re.jpg

http://www.denisfauvel.fr/images/justine-en-col%C3%A8re.jpg

 

 

Et pire que tout, maintenant,

voici ce soir une nouveauté (voir plus bas)

qui m'empêche d'aller sur mes blogs

comme sur senior infos, sur r-sistons..

- et même ici, j'ai dû m'y prendre à plusieurs fois !

Si on veut faire fuir les blogueurs,

on ne s'y prendrait pas autrement !

 

Moi, si ça continue, j'arrête tout !

Je ne vais pas me battre pour entrer sur mes blogs !

Voici à quoi je me heurte maintenant, c'est la dernière nouveauté,

et je n'y comprends rien !

Je suis une journaliste, une littéraire,

une artiste, pas une technicienne !

 

Alors de grâce, ne multipliez pas les obstacles,

ça suffit, c'est insupportable !

Laissez-nous travailler en paix !

Même pour atteindre les images, tout est plus difficile !

 

Assez de nouveautés !

Ne changez pas tout tout le temps !

Chaque nouveauté nous rend la tâche plus difficile !

Rendez-nous notre outil d'avant !

 

http://jclic.clicapplic.net/local/cache-vignettes/L426xH357/emoticon-colere-6528d.png

http://jclic.clicapplic.net/local/cache-vignettes/L426xH357/emoticon-colere-6528d.png

 

.

 

Eva R-sistons

En gros, trois millions de visiteurs uniques

sur ses différents blogs

 

NB : En plus, maintenant - succès oblige ?

vous ne répondez plus aux courriers !

Même à ceux d'une "star du Net"

(qualificatif qu'on m'a collée, sic !) ! 

 

 

Votre navigateur n'accepte pas les cookies.
Vous ne pouvez pas vous identifier à l'administration de votre blog.

Afin de vérifier l’état de vos cookies, merci de suivre les instructions suivantes selon votre navigateur :

  • Internet Explorer :
    Outils > Options Internet > Confidentialité. (Choisir le niveau de sécurité "moyenne" permet d'entrer sans être démuni en terme de sécurité)
  • Mozilla Firefox :
    Outils > Options > Vie privée > Cookies > La case "Autoriser le site à placer des cookies" doit être cochée (avec éventuellement, des options en plus pour les utilisateurs avertis)
  • Safari :
    Préférences > Sécurité > Accepter les cookies > Cochez "Toujours" ou "Provenant seulement des sites consultés"
  • Opera :
    Outil (Windows) / Opera (Mac OS X) > Préférences rapides > Activer les cookies.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche