Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 02:51

 

Des artistes se mobilisent pour soutenir Action Citoyens Solidaires

 

Des artistes se mobilisent pour soutenir Action Citoyens Solidaires

 

Les 2 et 3 septembre, des musiciens ont eu l'idée d'organiser un festival pour soutenir les mouvements qui luttent contre un système dont l'actualité nous prouve chaque jour les effets néfastes.

Ce festival se tiendra à Gindou dans le Lot et comportera, outre plusieurs concerts, des projections de documentaires suivies de conférences/débats, ainsi que de nombreux stands et animations. Il débutera le vendredi 2 septembre à 18h par un premier documentaire consacré au gaz de schiste, suivi d'un apéro et concert. Il se terminera le samedi 3 par des concerts de plusieurs groupes, avec en clôture le groupe Tout Sourire qui était il y a peu au Printemps de Bourges.

Le lien pour le programme détaillé du festival : http://acs.eg2.fr/pages/infos.html
http://www.alterinfo.net/Des-artistes-se-mobilisent-pour-soutenir-Action-Citoyens-Solidaires_a62300.html
Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 02:48
Le plus grand journaliste du monde
va mourir en prison.

Il a fait plus que quiconque pour divulguer des secrets qui règlent la marche du monde. Il a découvert ce qu’une élite triée sur le volet se disait en catimini. Bien tuyauté, le Canard Enchaîné raconte les cachotteries gouvernementales dans sa page 2 : « La mare aux Canards ». Lui, à l’échelle mondiale, a permis la diffusion de correspondances secrètes qui désacralisent les puissants et leur personnel de haut de gamme. Il a montré « la merde dans un bas de soie ». Même s’il est militaire, il est journaliste pour avoir sorti des centaines de milliers de scoops. Initiateur de l’affaire Wikileaks, le caporal Bradley Manning croupit dans une prison militaire US d’où il risque de ne jamais sortir et où il subit un traitement inhumain. Voir : http://www.amnesty.org/fr/news -and-updates/fresh-call-end-ha... Théophraste R. (Hep ! RSF…). PS. Vous aviez oublié le nom de Bradley Manning ? Normal, nos médias l’ont murmuré à la manière du timide qui commande à la pharmacienne « DU COTON, DE L’ASPIRINE, des préservatifs, DU SYNTHOL, DU LEXOMYL … (...)
Lire la suite »
http://www.legrandsoir.info
Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 02:46

http://www.toutpourlesfemmes.com/conseil/local/cache-vignettes/L360xH300/chute-mur-berlin-9-novembre-1989-L-1-1d4d5.jpg

 

Allemagne: le mur de la honte plus présent que jamais

14 août 2011: une nation amnésique et schizophrène célèbre les 50 ans de la construction du Mur de Berlin.

Un mur qu'elle a cru effacer de la réalité en le faisant physiquement disparaître: devenus champions du monde de l'amnésie collective, les Allemands se sont acharnés depuis vingt ans à gommer dans leur nouvelle capitale toute trace du passé. Rasé, le mur, rasé, le palais du peuple, rasée, la RDA. Rasé, le passé.

 

N'est-il pas là, le vrai problème de ce peuple discipliné et autoritaire? A force de raser son passé à chaque étape de son histoire cahotique, le peuple allemand n'en finit plus de vivre avec ses démons. Les derniers mois ne cessent de le confirmer: chaque décision de politique internationale, chaque célébration nationale fait ressurgir des démons du fond des temps, de plus en plus anciens, de plus en plus lourds à porter. Mépris des "peuples fainéants" du sud de l'Europe, refus de condamner le drame lybien... et enfin aujourd'hui, l'apothéose d'une obsession névrotique d'abraser jusqu'au sang le sol de la capitale, afin que disparaisse la moindre trace de cette horrible verrue qui osa défigurer, quarante années durant, le fantasme de l'unicité du peuple. Une verrue contre laquelle le chancelier Kohl déchaîna un ouragan administratif sans précédent, qui arracha tout en l'espace de quelques mois, réduisant à l'état de poussière quarante années de la vie de seize millions de personnes, poussant au chômage plusieurs millions de personnes, annihilant d'un revers de main un outil industriel et économique qui eût été partiellement réutilisable.

 

Symbole ultime de cette folie amnésiante, le projet de ressusciter les anciens symbole prussiens au coeur de Berlin, sur les ruines encore fumantes du palais du peuple de la RDA. Un chantier encore inachevé, au coeur de la polémique.

 

Pendant que Berlin cultive le paradoxe à célébrer ce qu'elle vient de s'acharner à réduire en cendres ces dernières années, des milliers d'enfants binationaux prisonniers des démons allemands voient grandir en eux, chaque semaine qui passe, un mur intérieur qui grignote insidieusement leur unité profonde et l'équilibre fragile de leurs deux cultures.

Avoir un parent étranger, en Allemagne, vous rend monstrueux. Et l'Allemagne a une peur panique des monstres...

 

Debout et fière devant les derniers vestiges de son Mur, l'Allemagne ne peut pas voir les milliers de Murs de la Honte qu'elle reconstruit au coeur même des enfants.

 

http://www.lespetitesmarionnettes.fr/article-allemagne-le-mur-de-la-honte-plus-present-que-jamais-81514926.html

 

.

Articles récents

Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 02:42

Une nouvelle étape vers Big Brother : la reconnaissance faciale

14 août 2011 - 11:04

Bientôt des caméras, qui couvriront le territoire national, scruteront en permanence chaque visage et l’identifieront.
Elles le compareront avec un fichier pour repérer d’éventuelles personnes recherchées ou surveillées (bandits, dissidents politiques?).
Bien sûr, il s’agit d’améliorer la sécurité de nos concitoyens, qui - malgré toutes les innovations technologiques et les restrictions – a rarement été aussi précaire dans notre pays…
En attendant, ce sont nos libertés, voire notre dignité, qui sont rognées toujours plus. Mais les Français semblent bien accepter le flicage, le fichage, la surveillance généralisée, tant que c’est progressif et sous de « bons prétextes ».

A lire, cet article du Figaro, un peu naïf, sur la « reconnaissance faciale ». Il ne précise pas que cette nouvelle technique est déjà à l’essai aux abords de certains stades.

 

http://www.contre-info.com/

Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 02:34
VIDÉO: Puce sous-cutanée: Attention danger

Mondialisation.ca, Le 12 aout 2011
penseurs - 2010-08-01

 

 

Extrait d'émission de http://www.rtbf.be/laune/ 
sur la puce RFID sous-cutanée; Web-journal.fr: http://www.web-journal.fr/

 

 

 

 

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=26005

 

.

Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 02:11

http://storage.canalblog.com/22/60/387740/43281705.jpg

http://storage.canalblog.com/22/60/387740/43281705.jpg

L'abaissement de la note des Etats-Unis se répercute sur le monde entier

 

L'abaissement de la note des Etats-Unis par l'agence Standard & Poor's s'est tout de suite ressenti sur les marchés financiers et de matières premières du monde entier. Tout est en rouge à l'exception du marché de l'or les investisseurs ne voyant aucun autre marché fiable dans les conditions de l'instabilité générale.

La décision de S&P coûtera 100 milliards de dollars par an aux Etats-Unis, avertit JPMorgan. Il s'agit du montant du remboursement de la dette. A l'intérieur du pays les taux d'intérêts seront également revus à la hausse : prêt immobilier, crédit auto, frais bancaires.

La dangerosité de la décision de S&P d'abaisser la note des Etats-Unis tient à ce qu'elle a créé un précédent. La voie est désormais toute tracée pour les agences de notation qui pourront désormais abaisser les notes. Pour éviter le pire – c'est lorsque les investisseurs décident de faire des économies au lieu d'investir – il est grand temps de penser à mettre en place une monnaie de réserve internationale, estime Dmitri Smyslov de l'Institut de l'économie mondiale et des relations internationales :

« La solution la plus ambitieuse, c'est de remplacer le dollar par une monnaie universelle unique. Dès les années 1970 on a proposé de créer des droits spéciaux d'emprunt. Les Américains n'ont alors pas voulu que le dollar perde le monopole et le projet n'a donc pas abouti. Aujourd'hui on y revient. Au G20 de Londres cette idée figure au programme russe. La Chine y insiste aussi. Il y a beaucoup d’économistes même américains qui avancent cette idée de remplacer le dollar par une nouvelle monnaie de réserve ».

Il est certes extrêmement difficile de mettre en œuvre cette idée. Il y a beaucoup de pays où les réserves sont en dollar américain. C'est notamment le cas de la Chine qui dispose d'obligations américaines pour la somme de plus d'un billion de dollars. C'est aussi le cas du Japon. Adopter une autre monnaie serait difficile voire dangereux. C'est pourquoi les meilleurs économistes du monde cherchent pour l'instant à éviter la propagation de la panique sur les marchés en déclarant leur confiance à l'égard des obligations américaines.

On ignore si ces déclarations auront pour effet de neutraliser les conséquences négatives de l'abaissement de la note des Etats-Unis. Mais les puissances financières mondiales n'ont pas de plan d'actions élaboré. Ce qui ne fait qu'augmenter la panique.

 

http://www.alterinfo.net/L-abaissement-de-la-note-des-Etats-Unis-se-repercute-sur-le-monde-entier_a62104.html

 

.

 

Reflexion - Dan de prince .B - 13/08/2011 - 0 Commentaire
Face aux risques latents d'insolvabilités actuelles des États ,peut-on imaginer l'érection d'un droit des Etats en Difficultés?
EUROPE - Nicolas Jaisson - 13/08/2011 - 0 Commentaire
La grande illusion monétaire
Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 02:01

http://a7.idata.over-blog.com/1/28/77/10/mes-images2/made-in-china1.jpg

http://a7.idata.over-blog.com/1/28/77/10/mes-images2/made-in-china1.jpg

 

Pourquoi la Chine n'est pas encore prête à diriger l'économie mondiale

Publié le 14-08-11 à 12:41    Modifié à 18:28     12 réactions

Alors que vacille l'Occident, en pleine crise, Pékin est pressenti comme le futur leader de la finance. Un rôle que le géant asiatique n'est pas forcément prêt à endosser. Par Laura Thouny

 

Le pouvoir économique mondial a-t-il d'ores et déjà changé de camp ? Après l'abaissement historique de la note du crédit américain par l'agence de notation Standard's & Poor's et l'explosion des dettes souveraines européennes, tous les regards se tournent vers Pékin.

Premier créancier des Etats-Unis - elle détient 1.610 milliards de dollars de bons du Trésor américain - et deuxième puissance économique mondiale, la Chine est en effet donnée favorite pour reprendre un rôle hégémonique jusque là détenu par Washington.

La crise de la dette est en train de transférer "très rapidement, du point de vue de l'histoire" le pouvoir économique de l'Occident vers les pays émergents, au premier rang desquels la Chine, analysait samedi 13 août le président de la Banque mondiale Robert Zoellick.

"Le poids de  la Chine dans le PIB mondial va probablement dépasser celui des USA d'ici une dizaine d'années. Donc beaucoup plus rapidement que ce qui était prévu avant la crise", acquiesce l'économiste Philippe Waechter, directeur des études économiques chez Natixis Asset Management.

Un "acteur réticent" de la mondialisation

Pour autant, l'empire du milieu n'est pas forcément prêt à endosser ce rôle. Ambigüe dans son positionnement vis-à-vis de la mondialisation, la République populaire de Chine fait figure d'"acteur réticent" du système global, rappelle Robert Zoellick. Elle a aussi ses propres difficultés, confrontée à des mouvements sociaux et une crise environnementale de plus en plus présents ces derniers mois.

D'après Philippe Waechter, la Chine n'a qui plus est "pas encore la capacité de tirer l'économie mondiale comme ont pu le faire les Etats-Unis". Premier point d'achoppement : le manque d'autonomie de l'économie chinoise.

"C'est une économie basée en grande partie sur les exportations. Le gouvernement chinois a conscience qu'il doit développer son marché financier pour pouvoir se redéployer sur la consommation intérieure", décrypte l'économiste. Reste que le PIB par habitant de la Chine est bien loin de celui des Etats-Unis et reste dix fois inférieur à celui du Japon.

La surchauffe menace

Les exportations record de la Chine - celle-ci a enregistré un excédent commercial de 31,48 milliards de dollars en juillet - pourraient souffrir d'une éventuelle récession globale. Même si cet effet serait a priori rapidement compensé par la relance de l'Etat et une croissance qui reste très solide : 10,3% en 2010.

La Chine doit aussi éviter la surchauffe d'une économie soutenue par des investissements massifs, notamment dans le domaine de l'immobilier. En août, Pékin a resserré ses taux pour la cinquième fois depuis octobre pour tenter de juguler l'inflation. "L'économie chinoise est dans une période fragile durant laquelle elle doit digérer ses investissements", explique Philippe Waechter. "Elle n'est plus aussi robuste qu'avant".

Inquiétudes d'un créancier géant

Premier détenteur mondial de réserves de changes, avec un total de 3.200 milliards de dollars investis aux Etats-Unis et en Europe, le géant asiatique s'inquiète aussi des dettes colossales de ses débiteurs.

La Chine avait ainsi exhorté de façon virulente l'"Oncle Sam" à s'attaquer à son "problème structurel de dette" par la voix l'agence Chine nouvelle. Une injonction face à laquelle Washington est resté stoïque, soucieuse de ne pas ajouter à la fébrilité des marchés.

Elle tape désormais du poing sur la table en direction des pays de l'Union européenne. "Nous soutenons les mesures de stabilisation prises par les pays concernés mais nous espérons que ces pays vont prendre des mesures pour contrôler leur endettement (...)", a fait savoir le ministre chinois du commerce.

Imposer le yuan comme monnaie d'échange

La puissance asiatique a par ailleurs prévenu qu'elle souhaitait "diversifier" ses achats de devises étrangères. Elle a pourtant très peu de marge de manœuvre. Crise de la dette ou pas, les bons du Trésor américain restent extrêmement attractifs.

La vente des bons du Trésor américains pourrait aussi "déclencher à grande échelle des ventes panique des réserves en dollar", selon Ma Jun, économiste à la Deutsche Bank basé à Hong Kong. Un tel scénario mettrait plus de pression sur le yuan, perspective que refuse absolument Pékin, qui garde artificiellement sa monnaie à un faible niveau dans un but compétitif.

En dopant ainsi sa croissance, la Chine cherche en fait explicitement à réduire la dépendance du yuan vis-à-vis du dollar. Et à imposer sa monnaie comme celle des échanges internationaux. Encore faudrait-il que le yuan devienne convertible en dehors du territoire chinois. D'ici là, les pays qui redoutent le poids croissant de leur voisin asiatique ont encore quelques années.

Laura Thouny - Le Nouvel Observateur

Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 00:41

Emeutes en Angleterre : point de vue d’un lecteur britannique

Dimanche 14 Août 2011


Emeutes en Angleterre : point de vue d’un lecteur britannique

Je crois que la criminalité dans nos rues ne peut pas être dissociée de la perte de toute moralité dans les échelons les plus élevés de la société britannique moderne. Ces deux dernières décennies ont vu une baisse terrifiante des normes de moralité traditionnelle des élites britanniques. Nos politiciens actuels trouvent tout à fait normal de mentir, de tricher et de voler. Rappelons que Tony Blair a entraîné le pays dans une guerre en Irak sur le fondement de mensonges et que des soldats britanniques sont morts sur le fondement de ces mensonges. (Cliquer pour lire la suite.) Au cours des deux dernières décennies est apparue une culture quasi-universelle de l’égoïsme et de la cupidité. Comment s’étonner alors que les enfants de Tottenham aient oublié, en grandissant, qu’ils avaient des droits et des devoirs ?


Nos politiciens sont mauvais. Durant des années ils se sont voilés la face et ont essentiellement cherché à s’enrichir. Dois-je rappeler que David Cameron, l’actuel Premier ministre britannique, a des voyous dans sa propre équipe, mais ne semble pas en être gêné ? Quelle différence y a t-il entre un jeune délinquant qui vole des ordinateurs et un député qui détourne de l’argent public pour accaparer des ordinateurs portables pour des amis ? Certes, il y a une différence entre la tricherie par évasion fiscale et des vols de délinquants, mais il est choquant d’entendre des politiciens tricheurs réclamer une action draconienne contre des délinquants qui volent.


Le Premier ministre parle de restaurer la morale pour les délinquants sans s’exprimer d’une manière générale, sans dire que cette morale s’applique aussi aux riches et aux puissants, que lui-même fréquentent. La vérité tragique est que D. Cameron, en dissociant la morale entre le sommet du pouvoir et les pauvres, devient vulnérable et perd toute crédibilité.


Gardons en mémoire que beaucoup de nos jeunes ne connaissent rien aux règles élémentaires de la civilité. La culture de la cupidité telle qu’on nous la sert à la télévision depuis des années explique les tristes scènes que nous vivons en Angleterre. Cette culture de la cupidité sévit aussi dans les conseils d’administration de nos sociétés, dans la police, dans les structures de notre monde politique. Ce n’est pas seulement à la jeunesse qu’il faut inculquer la morale, mais c’est l’Angleterre qui a besoin d’une réforme morale. (Source : The Telegraph)

 

http://www.alterinfo.net/Emeutes-en-Angleterre-point-de-vue-d-un-lecteur-britannique_a62367.html

 

Histoire et repères - Professeur Chems Eddine Chitour

 

Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 00:28
0

C’est magnifique, non seulement cela gronde en Chine, mais la population a réussit à faire plier l gouvernement, et là, on peut applaudir! Ils deviennent écolo, un peu compréhensible quand on a vu les zones-déchargent qui se trouvent dans le pays, et on peut constater une évolution des mœurs  des chinois qui montrent maintenant leur raz-le-bol général!

Les autorités chinoises ont ordonné dimanche la fermeture immédiate d’une usine chimique, après une manifestation rassemblant des milliers de personnes; dans une ville du nord-est de la Chine, qui réclamaient le déplacement de l’unité.

Ces derniers mois, la Chine a connu plusieurs manifestations, dont certaines étaient accompagnées de violences, en raison d’une montée de la grogne des citoyens à propos des inégalités sociales, des abus de pouvoir et de dégâts environnementaux.

Dimanche, quelque 12.000 habitants de la ville portuaire de Dalian ont défilé devant le bâtiment des autorités de la ville, sous les yeux de centaines de policiers, une manifestation qui a été émaillée de quelques échauffourées, selon l’agence officielle Chine Nouvelle.

 

Read the rest of this entry »

 

.

Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 00:21

http://www.centpapiers.com/wp-content/uploads/2010/09/AVAAZ.jpg

http://www.centpapiers.com/wp-content/uploads/2010/09/AVAAZ.jpg

 

Qui est AVAAZ ? C'est quoi AVAAZ ?

Je reçois régulièrement des emails ou des visites sur ce blog à propos d'AVAAZ. Les sites qui permettent d'avoir un avis sur cette organisation américaine sont peu nombreux et ceux qui le sont en français encore moins. J'ai été volontaire pendant 3 mois avec AVAAZ au sein de l'"action factory" pour la préparation du sommet de Copenhague. Mes remarques sont donc principalement basées sur cette expérience de mai à juillet 2009.

Le but d'Action Factory (l'usine à actions) était pour AVAAZ de tester le fonctionnement d'un groupe de quelques dizaines de militants volontaires (avec une petite indemnisation) sur le terrain, mobile d'un pays à l'autre, pour mener une campagne complémentaire aux pétitions sur Internet. En 2009 le sommet de Copenhague était dans la ligne de mire de toutes les organisations donc le thème de cet Action Factory fut le climat et plus précisément la signature d'un "bon" accord par les gouvernements.

  • J'ai laissé tomber, Complètement dégouté par l'autoritarisme de cette organisation qui ne nous laissait aucune initiative contrairement à ce qui était annoncé dans l'email pour recruter. Les décisions sur les actions à mener étaient prises d'avance à New-York, et la gestion du groupe de militants était concentré dans les mains d'une seule personne (qui est tout de même restée une amie après des moments houleux).
  • C'est une mentalité à l'américaine : c'est-à-dire une vision de réussite et où on voit le monde comme 'génial', 'sensass', 'cool', 'géant'. Une mentalité, de plus, qui a beaucoup de mal à s'adapter aux cultures locales : quasiment aucun travail avec des organisations locales ou qui travaillent déjà sur le sujet. Les textes sont très polis, sans polémique ni critique trop sévère, pour avoir un maximum de signatures et ne pas froisser les politiques (je n'ai pas vu de campagnes anticapitalistes ou contre une entreprise). Les correspondants locaux que j'ai croisés en Italie ou en France sont des bénévoles motivés, mais c'est souvent leur première expérience militante, sans opinion politique, sans contact avec les autres ONG locales. En bref : malléables et pas formés à gérer une communauté de milliers de contacts par email.
  • AVAAZ confond email et membre, et annonce allègrement des millions de membres alors que des personnes ont seulement signé une pétition en ligne. A ma connaissance il n'y a pas de système de carte d'adhérent. Avoir un email dans une base de données ne créé pas un membre, et les personnes qui signent sont loin d'être des militants d'après les contacts rencontrés lors des mes 3 mois avec eux (quand les 'membres' qui avaient répondu présents par email se déplaçaient réellement)
  • Le plus grave pour moi : l'organisation est obscure (un petit groupe basé à New-York et qui se déplace constamment par avion) et sans but politique clair (ils se définissent comme opportunistes et par exemple ont fait campagne pour un accord à Copenhague sans préciser leurs positions sur la finance carbone, les agrocarburants ou le nucléaire). J'ai demandé plusieurs fois lors des Action Factory d'avoir des explications plus précises sur leur campagne climat, au sein de mon groupe, puis à notre référent à New-York, puis à d'autres 'responsables'. Après un mois, j'ai eu un appel sur mon téléphone portable (alors que nous étions constamment sur Skype) en Allemagne depuis les Etats-Unis. Pendant assez longtemps, 30min à 1h, j'ai eu deux personnes qui ont critiqué mon manque de confiance, de ne pas 'croire' à AVAAZ (mais ce n'est pourtant pas une religion ?). Je n'ai eu sur le fond qu'une brève réponse : AVAAZ mène des campagnes opportunistes en fonction de l'air du temps, et ne veux pas perdre du temps comme les organisations traditionnelles à réaliser des analyses poussées qui sont une perte de temps...
  • Leur travail est très pro, mais me semble plus venir d'une agence de communication que d'une action réfléchie dans le cadre d'une campagne à long terme : les textes qui amènent à signer une pétition sont courts et généraux, tous sur le même format. Comme si signer une pétition sans aucune autres campagnes derrière pour donner du poids à la demande était suffisant ! Pour le G8, il n'y a jamais eu de discussion sur l'illégitimité de ce sommet alors que c'est une position largement répandue dans des organisations qui sont loin d'être révolutionnaires. Au final, il y a eu une photo de quelques militants d'AVAAZ qui ont offert une carte postale géante au 1er ministre de Grande-Bretagne pour lui demander un 'bon' accord à Copenhague
  • AVAAZ utilise de l'auto-référencement pour expliquer son nom qui signifierait 'voix' en plusieurs langues : les seuls explications viennent de leur site web. C'est anecdotique ce débat autour du nom de cette organisation, mais c'est aussi l'un des sujets les plus fréquents sur le web. Quand je leur demandais ce qu'était AVAAZ, d'où venait ce groupe, j'avais la même phrase qui revenait en boucle, apprise par cœur et publiée sur leur site.
  • Le message change. Nous devions mener des actions (en fait des shows à destination de la presse uniquement) avec des messages changeant d'un jour à l'autre. En Italie durant le G8 nous avons même du annuler au dernier moment une action qui devait porter un message (+2°C) moins radical que celle du groupe AOSIS qui représente à l'ONU les petits états et états insulaires (+1,5°C).

Au final, c'est une organisation peu crédible à mes yeux. Sans doute un bon début pour accrocher des personnes jamais politisées ou pas encore militantes, mais sans doute un très mauvais choix pour mener des campagnes sérieuses ou radicales.

D'autres liens :

http://avenirclimat.info/index.php?post/2010/08/13/Qui-est-AVAAZ

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche