Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 04:11

 

Amazonie en danger pétition...

Consulter le texte de la pétition

Message de Raoni : "NE M'ABANDONNEZ PAS"

Message de Raoni :   

"Chers amis, je vous envoie cette lettre afin de vous informer de ma décision de continuer la lutte, j’ai participé à de nombreuses occasions à des manifestations contre la construction de ce désastre qu’est le barrage de Belo Monte. Les actions que nous menons sont nombreuses. Nous sommes allés protester à Manaus, Altamira, Brasilia et dans d’autres localités. Nous n’allons pas abandonner cette lutte mais au contraire continuer à défendre notre futur, celui des jeunes générations, qu'elles soient indiennes ou non. Car tous subiront le préjudice et à voir la façon dont les décideurs agissent vis-à-vis de la nature, je crois que ce futur est déjà fort compromis. Sans les fleuves et les forêts ce n’est plus la peine d'imaginer le futur, sans ces sources de vie il n’y aura pas de futur...

 

Je suis très reconnaissant à tous ceux qui ont envoyé des messages de soutien et ceux qui ont beaucoup agit dans leur pays en se mobilisant contre cette construction monstrueuse : ils ont besoin de vous tous ! Je vous demande de ne pas m’abandonner. En effet, c’est une lutte très inégale. Nous avons le courage de lutter pour la vie et le gouvernement a le pouvoir de la détruire... et qui détruit la nature détruit sa propre vie et celle des autres.

 

Cela fait vingt ans que nous luttons pour la démarcation de la Terre de Kapot Nhinore et cela fait bien longtemps que nous sommes sans nouvelle des suites données à nos démarches. Nous avons mené quelques manifestations à l’échelle locale, afin d’avoir une réponse du Président de la Funai à ce sujet, mais n’avons encore rien obtenu.

 

Je veux vous dire à tous qui me soutenez que nous avons vraiment besoin de vous. Je dois atteindre mes objectifs ; je n'abandonnerai pas tant qu’il me restera des forces pour continuer à lutter et je vous demande à tous d’entrer dans cette lutte à mes côtés, de m’aider à aider mon peuple, de m’aider à empêcher les ravages que va occasionner le « Belo Monstre »,  de m’aider à laisser un avenir aux génération futures.

 

JE COMPTE SUR VOUS, j’ai besoin de tous ceux qui croient en moi, qui crois en mes luttes. Vous êtes mes amis et il n'y a que sur vous que je puisse compter. Je suis déjà fatigué, mais je trouve encore la force de me battre pour mes idées et pour les générations futures. Je me sens jeune lorsqu’il s’agit de lutter et défendre Mère Nature.

 

Je vous salue tous chaleureusement, vous me manquez beaucoup et j’espère vous revoir très bientôt."

 

Raoni METUKTIRE

Date de l'article : 03/07/2011

Retour

 

Version française English version Versión española Versione italiana Deutsche Version Português versão

 

Raoni au Trocadéro

 

Signature de la pétition

http://www.raoni.fr/signature-petition-1.php

 

Je soutiens le Chef Raoni et les populations indigènes du Xingù et demande l'abandon définitif du projet de barrage de Belo Monte.

 

 

Source le blog de notre chère amie Charlotte ici : http://panier-de-crabes.over-blog.com/

 

 

http://www.raoni.fr/signature-petition-1.php

 

 

 

 "Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants."
Antoine de Saint-Exupéry

 

 

 Copie de SDC10565 

 

Chef indien peint par moi même...

 

  http://chiron.over-blog.org/article-amazonie-en-danger-petition-78720714-comments.html#anchorComment

 

 

 

 

 

 

 

 

  Corinne Bizart

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 01:00

 

http://www.fil-info-france.com/conseil_national_resistance_cnr_1944.GIF
http://www.fil-info-france.com/conseil_national_resistance_cnr_1944.GIF
.
Une centaine de personnes avaient fait le déplacement pour assister à cette manifestation. IL y avait des personnes des environs, mais la plupart étaient des Alpes Maritimes et du Var. Certains courageux sont venus de Marseille, de Nîmes, d'Avignon, etc..., la liste n'est pas exhaustive. Le samedi 9 juillet 2011 avait lieu à Saint-André les Alpes la première édition du rassemblement en hommage aux Résistants et aux idéaux qu'ils défendaient.

 

Les acquis du Conseil National de la Résistance sont radicalement attaqués par la finance internationale qui n'a de cesse de broyer les avancées sociales si durement arrachées dans les siècles passés.

 

Les progrès technologiques qui devraient apporter à tous une amélioration du quotidien, sont hélas au service de quelques-uns pour s'approprier les richesses communes.

 

Qui peut nous faire croire que ce qui était possible dans une France en ruines après la seconde guerre mondiale, où le pillage organisé et total des richesses de la Nation au profit de l'ennemi nazi et de ses affidés qu'étaient les traîtres et les collaborateurs, soit devenu impossible aujourd'hui alors que la richesse produite est très importante.

 

Les éléments de langage utilisés pour nous contraindre à accepter l'inacceptable cachent mal la volonté des ultrariches de piller le patrimoine commun.

 

Le changement de paradigme qui est intervenu en 1973 sous le gouvernement de "Pompidou-Giscard", en interdisant à l'état de créer la monnaie, a mis en place le mécanisme mortifère de la dette.

 

Depuis, la liste des victoires de  l'ultralibéralisme ne cesse de grandir.

 

Le libre échange, la libre circulation des capitaux, le marché unique, la monnaie unique ont été chacun à leur tour des "Chevaux de Troie" pour acculer les états nations à la faillite.

 

Le coup de grâce est sans doute celui porté en ce moment à nos différents états si lourdement endettés pour sauver la finance internationale, qui une fois la tête hors de l'eau s'empresse de donner le coup fatal par le mécanisme de la dette et refinancement de celle-ci sur les marchés. Tout ceci avec le chantage insupportable des agences de notation.


Le Conseil National de la Résistance avait prévu la maîtrise monétaire par la nationalisation des banques et surtout de la banque centrale qui permettait d'émettre de la monnaie sans dette.

 

La séparation des banques d'investissement et des banques de dépôt a également contribué au redressement de notre pays.

 

Aujourd'hui plus que jamais il est fondamental de mettre en avant les avancées déterminantes de cette époque. Nous sommes à la fin d'un cycle et il nous appartient de faire en sorte que l'on ne sombre pas dans le chaos organisé par les maîtres du monde.

 

C'est pourquoi la manifestation de Saint-André les Alpes était très importante. Après quelques aléas, le programme prévu c'est déroulé correctement. Nous n'avons pas pu assurer la projection du film par manque de temps. L'aide déterminante de la municipalité et de ses employés a permis cette réussite. La bonne volonté du Maire et sa compréhension à la suite du malentendu qui a failli compromettre cet évènement sont à souligner.

 

La présence de ces militants courageux et la caution de légitimité que celle-ci a apporté, ont été des éléments déterminants pour porter haut les idéaux du  Conseil National de la Résistance

 

Ce dernier n'a pas été seulement un organe de coordination de la lutte armée, mais aussi un comité de réflexion  et d'élaboration d'un programme, le programme du même nom. Il est inspiré par une volonté de rassemblement et d'innovation sociale, qui a façonné le vivre ensemble français depuis 194(6) ?7, pendant les Trente Glorieuses, jusqu’aux jours plus récents. Ses initiateurs l’avaient d'ailleurs appelé "Les jours heureux". Il s'agit donc d'une vision "philosophique" de l'existence, qui va bien au-delà des faits concrets que l'on met en avant en général. Sans enlever à ces derniers leur caractère héroïque, on ne souligne pas assez  l’idéal qui habitait ces femmes et ces hommes. Si bien que rendre hommage à ces Résistants aujourd'hui, ce n'est pas seulement louer leur courage et leur abnégation "militaire" en quelque sorte, mais aussi leur rendre hommage en s’engageant à défendre et à perpétuer l’esprit qui les animait, pour que ceux qui ont donné leur vie pour un idéal de justice sociale et de défense de la République, ne soient pas morts vainement au combat, ou sous la torture. L’humble rôle de transmetteur de valeurs que notre association souhaiterait pouvoir jouer entre les anciens résistants et la jeunesse s’inscrit  dans ces deux aspects indissociables de l’esprit de la Résistance. Les jeunes auxquels notre association a voulu donner la parole samedi dernier en sont le témoignage. Face à une jeunesse dont le désarroi est souvent grand devant le monde actuel, une journée comme celle de samedi contribue à mettre l'accent sur deux idées-forces: 

  •  Montrer les valeurs de courage, de ténacité, d'abnégation, de solidarité qui ont été à la base de l'engagement des Résistants d'alors.  
  •  Mais aussi leur apporter les valeurs de rassemblement et la "vision" qu'ils portaient aussi. Comme des repères utiles, qu'ils demandent et dont ils sont souvent privés.   

Comme nous l'avons dit le 9 juillet, cet attachement en quelque sorte viscéral au Programme du CNR et bien sûr à sa nécessaire adaptation dans le monde d'aujourd'hui nous conduit à critiquer ceux qui, d'où qu'ils viennent, nous semblent lui nuire. Et nous continuerons à le faire.

 

Nous avons aussi expliqué pourquoi nous avons délibérément privilégié le Haut Verdon. Notre association a choisi ce site emblématique de la Résistance en Provence à la fois comme lieu de mémoire, en raison de la tragédie des  "Fusillés de St Julien du Verdon", et comme symbole d'espoir d'un renouveau des idées progressistes du Conseil National de la Résistance («Les jours heureux" était le sous-titre de son Programme) par la splendeur de ses paysages, la sérénité de sa vie locale, et ses activités de loisirs.

 

Bien Cordialement 

 

Lucien PONS 

 

  
  
Un montage vidéo de cette manifestation est en cours.  Il sera transmis dans un prochain message. Vous pourrez également le trouver sur notre site:    http://www.cnr-resistance.fr
.
http://www.m-pep.org/IMG/arton213.jpg
http://www.m-pep.org/IMG/arton213.jpg
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 00:55

http://a10.idata.over-blog.com/300x209/1/06/13/86/photos-14/photos-15/logo_G8-2-7c653.jpg

http://a10.idata.over-blog.com/300x209/1/06/13/86/photos-14/photos-15/logo_G8-2-7c653.jpg

 

 

Pour l'abandon de la dette et la nationalisation des banques

Comment la dette publique s'est-elle creusée ?

http://www.petitions24.net/pour_labandon_de_la_dette_et_la_nationalisation_des_banques

 

 

Nous voyons bien que ce problème de la dette des Etats empoisonne l'Europe, (et bien évidemment les pays de voie de développement) nous voyons bien qu'aujourd'hui nombre de pays sont au bord de l'implosion ou menacés de l'être : Grèce, Irlande, Portugal, Espagne, pour ne parler que de ceux sous le feu de la rampe. Cela provoque des mouvements sociaux dont on ne parle peut-être pas assez, et qui commencent à apparaître en France, qui est sur la liste des pays risquant de se retrouver en banqueroute.

Jusqu'en 1973, notre pays, ainsi que d'autres en Europe, a connu une période de développement sans précédent, appelée les "trente glorieuses". Les Etats avaient alors la possibilité de gérer leurs budgets de façon autonome, en demandant à sa banque centrale de le financer, en battant monnaie, lorsque cela devenait nécessaire.

C'est à ce moment que le président Pompidou a proposé...et obtenu...que les pays européens ne puissent plus se financer qu'en empruntant aux banques privées.

http://www.notre-ecole.net/la-loi-pompidou-giscard-du-3-janvier-1973/

En effet, "c’est à Valéry Giscard d’Estaing, alors ministre des finances, que nous devons la loi du 3 janvier 1973 dont l’article 25 précisait "Le trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la Banque de France", interdisant donc le financement direct de l’État par la Banque de France. Cette loi a été confirmée par l’article 104 du Traité de Maastricht - devenu 123 du Traité de Lisbonne. Cette interdiction, n’est, dans aucune autre zone monétaire, gravée ainsi dans le marbre d’un Traité. En clair les pays de la zone euro sont obligés d’emprunter sur les marchés financiers, en payant des intérêts, les besoins monétaires qu’elle ne peut couvrir par des recettes budgétaires. Pourtant, des pays tels les USA, la Grande Bretagne ou le Japon, n’hésitent pas à se servir de la possibilité de monétisation directe par leur Banque Centrale lorsque les besoins de leur économie le nécessitent. Chez nous, les banques peuvent emprunter à 1% à la BCE et prêter aux États à 3, 5 ou 7% et parfois plus.(André-Jacques Holbecq).


Cest précisément à partir de cette décision que tout a basculé. Puisque des intérêts beaucoup plus importants  sont venus s'ajouter à la dette elle-même, les états n'ont plus été en mesure de rembourser la totalité de ces sommes dans un délai qui aurait permis d'éviter que d'autres intérêts ne viennent s'ajouter aux premiers aggravant encore la situation, et ceci dans un cercle infernal généré par ce que l'on appelle les intérêts composés. D'autre emprunts devant être souscrits pour rembourser ces intérêts devenus gigantesques, le processus d'endettement ne pouvait que se renforcer.
Pour prendre l'exemple de la France, en s'en tenant à fin 2009 (la dette a cfontinué à enfler depuis) : "L’augmentation annuelle de cette dette publique de 1980 à fin 2009 correspond, bon an mal an, aux intérêts de la dette, dans un effet boule de neige. En euros constants la dette est passée de 239 milliards d’euros (21% du PIB) fin 1979 à 1489 milliards d’euros (78% du PIB) fin 2009, soit une augmentation de 1250 milliards d’euros. Sur la même période, nous avons payé environ 1340 milliards d’euros d’intérêts aux différents prêteurs privés (banques et établissements de crédits, fonds de pension, assurances-vie…)." (André-Jacques Holbecq).

On a tenté de nous faire croire que ce basculement d'états prospères vers des états endettés était le résultat de la « crise » pétrolière de 1974 qui n'était rien d'autre qu'un rééquilibrage, demandé par les pays producteurs de pétrole. Demande pourtant bien légitime puisque jusqu'alors nous avions pu bénéficier de cette source d'énergie à un prix dérisoire.

Mais il fallait bien trouver des boucs émissaires pour masquer les résultats désastreux d'une décision prise en faveur des banquiers et demandée par un ami de ces même banquiers. Ces banques qui ont provoqué la crise financière de 2007, et qui ont été secourues par les Etats qui ont emprunté en accroissant donc leur endettement. La boucle est bouclée.

Et les plans de rigueur s'enchaînent, conduisant à des privatisations et au démantelement des services publics.
De plus on essaie aujourd'hui de rendre les citoyens responsables de l'accroissement des déficits publics en les stigmatisant d'autant plus qu'ils sont dans une situation difficile, comme par exemple les bénéficiaires du RSA.

La récente crise a mis en évidence le manque de scrupules du monde financier qui même au plus fort de la tourmente, a continué de spéculer sur la misère du monde, et notamment sur les matières premières alimentaires accroissant par ces agissements criminels, le nombre de victimes de la faim puisque les pays les plus pauvres se sont ainsi vus privés du minimum nécessaire à leur survie.

Pour ces pays les plus pauvres tellement malmenés, demandons réparation par l'abandon de la dette, qu'elle soit vis a vis des banques ou vis à vis d'autres états.

Oui aujourd'hui nous devons dire non à tant d'injustice puisque c'est à nous citoyens du monde, que l'on demande de payer le prix des erreurs commises par d'autres.


Les banques privées doivent renoncer à ces dettes qui leur auront permis de bien vivre pendant tout ce temps, mais maintenant, il faut que cela cesse sous peine de voir nos pays tomber comme des châteaux de cartes, cartes pipées depuis le début qui ne nous laissaient aucune chance d'échapper à leurs griffes.

Deux analyses bien argumentées :

http://www.michelcollon.info/La-dette-une-manne-pour-les.html

http://www.youtube.com/watch?v=FxzQrPmTClg

 

.

 

Lili Dubset Guidez

Si cela ne fonctionne pas tapez sur le lien:

*Prénom

*Nom de famille

*Ville

*Pays

*Adresse e-mail

Montrer votre signature à tous ?

 

OuiNon

 

Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée publiquement ni divulguée à qui que ce soit.

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 20:54

http://3.bp.blogspot.com/_tfvfOpQyce0/SNkkg9IMNDI/AAAAAAAABqI/k8pHYAmohsw/s400/blogueur.jpg

http://3.bp.blogspot.com/_tfvfOpQyce0/SNkkg9IMNDI/AAAAAAAABqI/k8pHYAmohsw/s400/blogueur.jpg

 

 

 

.

 

 

  http://www.dailymotion.com/user/hussardelamort/subscriptions/2011-06-28/1:3?mode=playlist&from=email_subscriptiondigestusers&utm_source=Email&utm_medium=Email&utm_content=SubscriptionDigestUsers&utm_campaign=Alert-SubscriptionDigestUsers#videoId=xjkc50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 20:46
http://a7.idata.over-blog.com/188x300/0/54/09/82/Livres-3/--Le-Capitalisme-a-l-agonie---de-Paul-JORION.jpg
http://a7.idata.over-blog.com/188x300/0/54/09/82/Livres-3/--Le-Capitalisme-a-l-agonie---de-Paul-JORION.jpg
Jeudi 14 juillet 2011

"Le système est pourri jusqu'à la moelle"  (selon Nouvelle Solidarité)

Rien ne lui permettra de survivre.

La seule question est de savoir si l'effondrement aura lieu pendant la nuit, ou quelques temps après,

( suite au vent de panique qui a saisi toute la zone Euro).

 

C'est la fin du système, et si nous faisons un faux pas, un mauvais choix, c'est l'ensemble du monde qui, bientôt

- c'est peut-être une question de jour - sombrera dans un effondrement global.

 

On ne peut pas accroitre la dette inutile, dont le poids viendrait écraser l'économie physique. on doit éliminer des montants importants de le dette actuelle. Éliminer, bien évidemment, la partie qui est inutile, totalement parasitaire, et l'un des ingrédients pouvant être utilisé serait la loi Glass-Steagall.

Cette loi prendrait essentiellement toutes les ordures ménagères, toute la dette toxique en Europe, et la donnerait aux banques d'affaires en leur disant :

"c'est la votre , elle est toute à vous ! vous la vouliez ? Nous vous la donnons ! super ! Vous ne savez pas à quel point nous sommes gentils avec vous, vous n'avez pas encore assimilé ce que nous comptons faire, mais bientôt, avec notre aide, vous allez rire !".

 

Le temps est-il venu pour cela ?


Car si l'Europe s'effondre, les Etats-Unis suivront. Et si les Etats-Unis s'effondrent, l'Europe suivra. Il n'y a donc pas le choix, être à la hauteur ou mourir, c'est la seule option. Il n'y a pas d'autre remède pas d'autre solution, à moins d'être tenté par la dictature. Mais une tentative de dictature finirait en fiasco, car toute bousculade pour y arriver provoquera le chaos et la confusion et finirait par plomber cette option.

 

Y a-t-il la volonté et la capacité pour cela à ce stade ?

 

La première chose à faire est une déclaration politique permettant de faire face à la crise mondiale qui explose :

venant des européens et synchronisée avec la crise aux Etats-Unis:

"C'est la fin de la partie , nous savons ce qu'il faut faire".

 

Ce que nous devons faire est de remplacer l'actuel système, par un système de crédit à l'échelle mondiale. Mais avant cela, l'Europe doit mener une action de type "Glass-Steagall", qui permettra de séparer les actifs toxiques, des avoirs réels que nous voulons défendre, et faire donc passer les premiers à la trappe.

Car la plupart des avoirs sont frauduleux, c'est du papier qui ne correspond pas à une valeur réelle .

 

Si l'Europe et les Etats-Unis se soumettent à la réforme "Glass-Steagall"; nous pouvons sauver la région transatlantique de manière simple, à ce point là, nous devons créer un système des taux de change fixes, celui de Roosevelt.

 

Toutefois les leaders financiers et politiques européens:

les Van Rompy, Barroso, Triche-Draghi, Sarkozy ..et Cie.

ne sont pas prêts à mettre à l'ordre du jour d'un sommet européen cette option, de sorte que le système ne peut que mourir ( il en est de même pour les Etats-Unis) , influencés qu'ils sont par la City à Londres et par Wall-Street, où le cartel bancaire veut imposer le Nouvel Ordre Mondial.

 

Pourtant, le temps est venu de faire une bonne révolution. il faut un système global fondé sur des taux de changes fixes dans lesquels la valeur est mesurée par la productivité physique par tête. Si vous produisez de la haute technologie, vous accroissez l'investissement et le développement de la population, de ses pouvoirs créateurs et productifs, et là vous aurez du bonus.

 

http://millesime.over-blog.com/article-le-capitalisme-financier-est-a-l-agonie-79400816.html

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 20:15

http://3.bp.blogspot.com/-lMXg82x_bsk/Te7CxC_alaI/AAAAAAAAIPs/iSCoz3u-rfo/s1600/superbug+bacteria+super+bacterie.jpg

 

http://3.bp.blogspot.com/-lMXg82x_bsk/Te7CxC_alaI/AAAAAAAAIPs/iSCoz3u-rfo/s1600/superbug+bacteria+super+bacterie.jpg

 

 

A DIFFUSER TRES LARGEMENT !

E.Coli produite par génie génétique, les preuves

 

Des preuves médico-légales que la superbactérie E. coli européenne est produite par génie génétique pour tuer la population

 

(NaturalNews) Même si un jeu pour blâmer les légumes est actuellement en cours dans l'UE, où une souche de E. coli résistante rend les gens malades et remplit les hôpitaux en Allemagne, pratiquement personne ne parle de la façon dont E. coli pourrait être comme par magie devenue résistante à huit classes différentes d'antibiotiques et puis tout à coup apparaître dans l'approvisionnement alimentaire.

Cette variation particulière d'e.coli est membre de la souche O104, et les souches 0104 ne sont presque jamais (normalement) résistantes aux antibiotiques. Pour leur permettre d'acquérir cette résistance, elles doivent être exposées de façon répétée aux antibiotiques afin de fournir la «pression de mutation» qui les pousse vers la résistance complète aux antibiotiques.

Donc, si vous êtes curieux de connaître les origines d'une telle souche, vous pouvez inverser avant tout l'ingénierie du code génétique de la bactérie E. coli et déterminer assez précisément les antibiotiques auxquels elle a été exposée pendant son développement. Cette étape a été faite (voir ci-dessous), et quand vous regardez le décodage génétique de cette souche O104 qui menace aujourd'hui les consommateurs d'aliments dans l'UE, il se dégage une image fascinante de la façon dont elle est née.


Le code génétique révèle l'histoire

 

Lorsque des scientifiques de l'Institut Robert Koch en Allemagne ont décodé la constitution génétique de la souche O104, ils ont constaté qu'elle était résistante à toutes les classes et à toutes les combinaisons d'antibiotiques:

. pénicillines
. tétracycline
. l'acide nalidixique
. triméthoprime-sulfaméthoxazole
. céphalosporines
. amoxicilline / acide clavulanique
. pipéracilline-sulbactam
. pipéracilline-tazobactam

En outre, cette souche O104 possède une capacité à produire des enzymes spéciaux qui la transforme en ce qu'on pourrait appeler une «bactérie superpuissante », nommée techniquement «BLSE »:

"Les BLSE sont des enzymes qui peuvent être produits par une bactérie qui les rend résistants aux céphalosporines par exemple, à la céfuroxime, céfotaxime et ceftazidime - qui sont les antibiotiques les plus utilisés dans de nombreux hôpitaux", explique l'agence de protection pour la santé au Royaume-Uni.

En plus de cela, cette souche O104 possède deux gènes - TEM-1 et CTX-M-15 - qui «ont donné des frisson aux médecins depuis les années 1990", rapporte The Guardian. Et pourquoi ont-ils fait frémir les médecins? Parce qu'ils sont si mortels que de nombreuses personnes infectées par de telles bactéries connaissent la défaillance d'un organe critique et meurent tout simplement.

Bioingénierie d'une super-bactérie mortelle 

 

Alors, comment, exactement, une telle souche bactérienne vient à l'existence pour résister à plus d'une douzaine d'antibiotiques dans huit classes de médicaments différents et présenter deux mutations du gène mortel en plus des fonctions des enzymes BLSE?

Il n'y a vraiment qu'une seule façon pour que cela se produise (et une seule manière) - vous avez à exposer cette souche de E. coli à l'ensemble des huit classes de médicaments antibiotiques. Habituellement, cela ne se fait pas dans le même temps, bien sûr: Vous devez d'abord l'exposer à la pénicilline et trouver les colonies survivantes qui sont résistantes à la pénicilline. Vous prenez alors les colonies survivantes et les exposez à la tétracycline. Les colonies ayant survécu sont maintenant résistantes à la pénicilline et la tétracycline. Vous pouvez ensuite les exposer à un sulfamide et recueillir les colonies survivantes à cela, et ainsi de suite. Il s'agit d'un processus de sélection génétique effectué dans un laboratoire avec un résultat souhaité. C'est essentiellement la façon dont certaines armes biologiques ont été développées par l'armée américaine dans ses laboratoires de Ft. Detrick, au Maryland.

Bien que le processus réel soit plus compliqué que cela, le résultat est que la création d'une souche de E. coli qui résiste à huit classes d'antibiotiques nécessite une exposition répétée, soutenue à ces antibiotiques. Il est pratiquement impossible d'imaginer comment cela pourrait se produire tout seul dans la nature. Par exemple, si cette bactérie est originaire de nourriture (comme nous l'avons dit), alors où va-t-elle acquérir la totalité de cette résistance aux antibiotiques, étant donné que les antibiotiques ne sont pas utilisés dans les légumes?

Lorsqu'on examine les données génétiques auxquelles nous sommes maintenant confrontés, il est difficile d'imaginer comment cela pourrait se produire "dans la nature." Alors que la résistance à un seul antibiotique est commun, la création d'une souche de E. coli qui résiste à huit différentes classes d'antibiotiques - en combinaison - défie tout simplement les lois de la permutation et de la combinaison génétique à l'état sauvage. Autrement dit, cette souche E. coli n'aurait pas pu être créée à l'état sauvage. Et ce qui ne laisse qu'une seule explication pour son origine: le laboratoire.


Conçue puis relâchée dans la nature

 

Les éléments de preuve indiquent maintenant que cette souche mortelle de la bactérie E.coli a été conçue et ensuite, soit elle a été libérée dans les aliments soit elle s'est en quelque sorte échappée d'un laboratoire et allée dans les aliments par inadvertance. Si vous êtes en désaccord avec cette conclusion - et vous y êtes bien entendu invité - alors vous êtes forcé de conclure que cette superbactérie octobiotique (résistante à huit classes d'antibiotiques) s'est développée de façon aléatoire d'elle-même ... et cette conclusion est bien plus effrayante que celle du "génie biologique", parce que cela signifie que des superbactéries octobiotiques peuvent simplement apparaître n'importe où à tout moment sans motif. Ce serait tout à fait une théorie exotique en effet.

Ma conclusion a en fait plus de sens: Cette souche de E. coli a été certainement conçue, puis relâchée dans la chaîne alimentaire dans un but précis. Quel est-il ? C'est évident, je l'espère.

C'est problème, réaction, solution à l'œuvre ici. D'abord causer un problème (une souche mortelle de la bactérie E. coli dans l'approvisionnement alimentaire). Ensuite, attendre la réaction du public (tollé d'une population terrorisée par E. coli). En réponse à cela, adopter la solution désirée ( contrôle total sur l'approvisionnement alimentaire mondial et interdiction des germes crus, du lait cru et des légumes crus).


Tout cela est bien à propos, bien sûr. La FDA a compté sur le même phénomène aux Etats-Unis en poussant vers sa récente loi "sur la sécurité alimentaire et sa modernisation" qui interdit essentiellement les petites exploitations familiales bio à moins de lécher les bottes des organismes de réglementation de la FDA. La FDA a réussi à écraser la liberté agricole en Amérique en nous mettant sur le dos une peur de flambées de E. coli dans l'approvisionnement alimentaire des États-Unis. Quand les gens ont peur, rappelez-vous, ce n'est pas difficile de les amener à accepter à presque n'importe quel niveau une tyrannie dans la réglementation. Et rendre peureux sur la nourriture est une question simple ...que résolvent quelques communications du gouvernement par courrier électronique aux affiliés des médias.


D'abord interdire la médecine naturelle, puis ensuite attaquer l'approvisionnement alimentaire

 

Maintenant, rappelez-vous: Tout ceci se passe dans la foulée de l'interdiction de l'UE pour les herbes médicinales et les suppléments nutritionnels - une interdiction flagrante des thérapies nutritionnelles qui aident à garder les gens en bonne santé et exempts de maladie. Maintenant que toutes ces herbes et suppléments sont illégaux, la prochaine étape est de rendre les gens peureux pour la nourriture fraîche, aussi. C'est parce que les légumes frais sont curatifs, et aussi longtemps que le public a le droit d'acheter des légumes frais, il peut toujours prévenir la maladie.

Mais si vous pouvez faire peur aux gens pour les légumes frais - ou même les interdire tout à fait - alors vous pouvez forcer l'ensemble de la population vers un régime d'aliments morts et transformés qui favorisent les maladies dégénératives et renforcent les bénéfices de compagnies pharmaceutiques puissantes.

Cela fait partie du même agenda, vous voyez: Garder les personnes malades, leur refuser l'accès aux plantes médicinales et aux suppléments, puis tirer profit de leurs souffrances au bénéfice des cartels pharmaceutiques mondiaux.

Les OGM jouent un rôle similaire dans tout cela, bien sûr: Ils sont conçus pour contaminer la chaîne alimentaire avec le code génétique qui cause l'infertilité chez les êtres humains. Et ceux qui sont en quelque sorte capables de se reproduire après l'exposition aux OGM continuent de souffrir d'une maladie dégénérative qui enrichit les compagnies pharmaceutiques grâce à leurs «traitements».

Vous souvenez-vous des pays ciblés par cette crise récente de E. Coli? L'Espagne. Pourquoi l'Espagne? Vous vous souvenez peut-être que les câbles échappés de Wikileaks ont révélé que l'Espagne s'est opposée à l'introduction d'OGM dans son système agricole, et que le gouvernement américain l'a même secrètement menacée de représailles politiques pour sa résistance. Cette fausse responsabilité de l'Espagne pour les morts par E. coli est probablement une représailles pour le refus de l'Espagne de sauter dans le train des OGM.

C'est la vraie histoire derrière la dévastation économique des producteurs de légumes espagnols. C'est l'une des intrigues secondaires qui se poursuit avec ce schéma de la superbactérie.

L'aliment comme arme de guerre - création Big Pharma?

 

Soit dit en passant, l'explication la plus probable de l'endroit où cette souche de E. coli a été conçue, c'est que les géants de la pharmaceutique l'ont amené avec eux dans leurs propres laboratoires. Qui d'autre a accès à tous les antibiotiques et aux équipements nécessaires pour gérer les mutations ciblées de milliers de colonies potentielles d'E. coli? Les compagnies pharmaceutiques sont bien placées pour mener à bien ce complot et en tirer profit. En d'autres termes, ils ont les moyens et la motivation pour s'engager précisément dans de telles actions.

Outre les sociétés pharmaceutiques, peut-être que les organismes de réglementation des maladies infectieuses ont eux-mêmes ce genre de laboratoire. Le CDC, par exemple, pourrait sans doute le faire, s'il le voulait vraiment.

La preuve que quelqu'un a conçu cette souche d'E. coli est juste écrit dans l'ADN de la bactérie. Ce sont des preuves médico-légales, et ce qu'elles révèlent ne peut être nié. Cette souche a subi des expositions répétées et prolongées à huit différentes classes d'antibiotiques, puis a réussi à apparaître dans l'approvisionnement alimentaire. Comment faire sans un régime bien planifié mené par des scientifiques peu scrupuleux? Il n'existe pas de «mutation spontanée" dans une souche qui résiste aux huit principales catégories de marque d'antibiotiques vendus par Big Pharma aujourd'hui. Ces mutations doivent être délibérées.

Une fois de plus, si vous êtes en désaccord avec cette évaluation, alors vous dites, non, ce n'était pas fait exprès ... Le hasard! Et une fois de plus, je dis que c'est encore plus effrayant! Parce que cela signifie que la contamination de notre monde par les antibiotiques est arrivée maintenant à un tel extrême qu'une souche d' E. coli à l'état sauvage peut être saturée avec huit classes différentes d'antibiotiques au point où elle se développe naturellement dans sa propre superbactérie mortelle. Si c'est ce que les gens croient, alors c'est presque une théorie encore plus effrayante que l'explication de la bio-ingénierie!

Une nouvelle ère a commencé: les armes biologiques dans les aliments 

 

Mais dans les deux cas - peu importe ce que vous croyez - la simple vérité est que le monde est maintenant confronté à une nouvelle ère de souches globales de superbactérie qui ne peuvent pas être traitées avec des médicaments connus. Elles peuvent toutes, bien sûr, être facilement tuées avec de l'argent colloïdal, ce qui est exactement pourquoi la FDA et les régulateurs de santé dans le monde ont violemment attaqué les sociétés qui fabriquent de l'argent colloïdal toutes ces années: Ils ne veulent pas voir le public mettre la main sur des antibiotiques naturels qui fonctionnent vraiment, vous voyez. Cela irait à l'encontre du but même de rendre tout le monde malade d'abord .

En effet, ces souches d' E. coli peuvent être assez facilement traitées par une combinaison d'antibiotiques à spectre complet à partir de plantes naturelles comme l'ail, le gingembre, les oignons et les herbes médicinales. En plus de cela, les probiotiques peuvent aider à équilibrer la flore du tube digestif et "évincer" les E. coli mortelles. Un système immunitaire sain et un bon fonctionnement du tube digestif peuvent lutter contre une infection à la superbactérie E. coli, mais c'est encore un autre fait que la communauté médicale ne veut pas que vous sachiez. Ils préfèrent que vous restiez une victime impuissante sur un lit d'hôpital, en attendant de mourir, sans options qui s'offrent à vous. C'est "la médecine moderne". Ils provoquent les problèmes qu'ils prétendent traiter, et puis ils n'iront même pas vous traiter avec tout ce qui fonctionne bien.

Presque tous les décès attribuables à présent à cette éclosion de E. coli sont facilement évitables. Ces décès sont dus à l'ignorance. Mais plus encore, ils peuvent également être des morts par une nouvelle ère d'armes biologiques à base d'aliments déclenchée par un groupe de savants fous ou une institution axée sur l'agenda qui a déclaré la guerre à la population humaine.

 

Traduction par Hélios

 

par Hélios

 

 

http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/06/ecoli-produite-par-genie-genetique-les.html#comments

 

.

Rappel :

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-desinformation-les-plantes-medicinales-ne-seront-pas-interdites-en-europe-79008410.html

 


Partager cet article
Repost0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 19:55

http://www.observatoirecitoyen.be/IMG/jpg/Le_force_qui_nous_manque.jpg

http://www.observatoirecitoyen.be/IMG/jpg/Le_force_qui_nous_manque.jpg

 

 

 

La candidate d'Europe écologie-Les Verts (EELV) à la présidentielle Eva Joly, s'est déclarée jeudi 14 juillet favorable à la suppression du défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Elysées, qu'elle a proposé de remplacer par un "défilé citoyen".

 


"J'ai rêvé que nous puissions remplacer ce défilé militaire par un défilé citoyen où nous verrions les enfants des écoles, où nous verrions les étudiants, où nous verrions aussi les seniors défiler dans le bonheur d'être ensemble, de fêter les valeurs qui nous réunissent", a déclaré Eva Joly, en marge d'un rassemblement pour les valeurs de la République.


 

Le défilé militaire symbole d'une "France guerrière"


 

suite ici :


 

Le Nouvel Observateur - AFP

 

http://tempsreel.nouvelobs.com//actualite/politique/20110714.OBS7064/eva-joly-propose-de-supprimer-le-defile-militaire-du-14-juillet.html

 

http://www.editionsdelaloupe.com/113-113-thickbox/est-ce-dans-ce-monde-la-que-nous-voulons-vivre-.jpg

http://www.editionsdelaloupe.com/113-113-thickbox/est-ce-dans-ce-monde-la-que-nous-voulons-vivre-.jpg

 

.

.

Le jour du 14 juillet …

… je vois passer le défilé.

Et je pense à ces jeunes hommes tués, mutilés, handicapés à vie, parce que des ordres imbéciles les "projettent" sur des "théâtres d’opération" lointains où la France n’a rien à faire.

Contre des "cibles" improbables qu’ils ne peuvent atteindre, dans des guerres qu’ils ne peuvent que perdre.

Des cibles que désignent aux politiques des "intellectuels" irresponsables, gonflés de leur importance et pratiquant le "devoir d’ingérence", de leurs brasseries favorites des beaux-quartiers.

Ces jeunes hommes — et femmes — qui croient "servir la France" et qui ne servent en réalité que les intérêts de l’Empire, des marchands d’armes et des banquiers.

Je sais : on me dira que ce sont-là des accidents du travail, comme tant d’autres dont on ne parle jamais et qui n’ont droit, eux, ni aux drapeaux, ni aux hommages empoisonnés.

C’est vrai.

N’empêche, pendant que défilent les impeccables formations devant nos Importants qui mourront tous très vieux, très riches et dans leur lit …

… je pense aux jeunes hommes qui sont morts et à ceux qui vont encore mourir.

 

.

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2011/07/15/21610081.html

 

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 19:37
Partager cet article
Repost0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 16:48
Libye : Sarkozy au bord de la crise de nerfs !

Il est pressé Nicolas Sarkozy, très pressé même. Il faut dire qu'il a vendu aux alliés de la France une guerre qui ne devait durer que quelques jours, quelques semaines tout au plus, et voilà que trois mois plus tard, celle-ci menace de se terminer en défaite cinglante, avec des conséquences inimaginables pour le futur.

Alors comme toujours, Nicolas Sarkozy s'agite et ça part dans tous les sens.

Conséquence : depuis quelques semaines la France multiplie les initiatives qui obligent ses plus proches allés dans cette affaire, les USA et l'Angleterre, à hausser le ton et la remettre à sa place.

Florilège :

La vente des mistrals à la Russie

On se souvient le G8 du 27 mai dernier, la Russie était propulsée au rang de sauveuse, en charge de trouver une solution diplomatique à la guerre en Libye. Le président Russe Dimitry Medvedev se joignant même au concert de l'OTAN en demandant le départ de Kadhafi.

En contrepartie de ce semblant de ralliement, la Russie obtenait de Sarkozy un accord définitif sur la vente de navires Mistral. Les discussions sur cette vente trainaient depuis deux ans et ont fait l'objet de moultes avertissements de la part des USA et des alliés de l'OTAN http://community.history.com/topic/43957/t/France-s-Sale---Mistral—Russia—Challenge—NATO-s-Transatla.html . Les pays de l'ancienne URSS, qui constituent un point d'appui stratégique des USA vers l'Asie Centrale, sont maintenant à portée d'une intervention russe, grâce aux Mistrals de Sarkozy ...

En retour, les résultats de l'intervention russe dans les négociations sur la Libye ont été très bénéfiques... pour la Russie, qui en a profité pour reprendre une place de choix dans le jeux diplomatique de la région, et au bout de quelques jours a réaffirmé son soutien à la proposition de l'Union Africaine, comme elle le fait depuis le début des hostilités.

L'affaire de la Géorgie n'a manifestement pas servi de leçon à Nicolas Sarkozy, qui encore une fois s'est fait rouler dans la farine comme un débutant, par ses "amis "russes.

La livraison d'armes aux rebelles

Ce sont les mêmes russes qui ont le plus violemment attaqué l'intiative française de parachuter des armes aux forces rebelles http://rt.com/news/russia-france-weapons-unsc/ . Mais ils n'ont pas été les seuls !

les USA, l'Angleterre ainsi que l'OTAN ont aussi immédiatement désolidarisés de cette initiative, obligeant Sarkozy à faire machine arrière. http://www.ivoirebusiness.net/?q=node/4478

Et maintenant, le renoncement au départ de Kadhafi comme préalable aux négociations

La dernière saillie de cette diplomatie au jour le jour date d'hier. Gerard Longuet, ministre de la défense à annoncé hier que la France demandait aux rebelles d'entammer des négociations directe avec le gouvernement Libyen et que Kadhafi lui même pourrait rester dans le palais présidentiel, "avec un autre titre". http://www.rtbf.be/info/monde/detail_libye-possibles-negociations-sans-kadhafi-selon-le-premier-ministre-al-mahmoudi?id=6440483

Dans la foulée, un des fils de Kadhafi a affirmé que Tripoli était en discussion directe avec Paris http://www.lepoint.fr/monde/un-fils-de-kadhafi-affirme-que-tripoli-negocie-avec-paris-11-07-2011-1351344_24.php .

La réaction des Etats-Unis et de l'Angleterre ne s'est pas fait attendre, tous deux déclarant que le départ de Kadhafi était toujours un préalable aux discussions et s'interrogeant sur le sens de ces négociations directes dévoilées par le fils de Kadhafi. Obama s'est même senti obligé de téléphoner à son homologue russe pour lui faire savoir que rien n'avait changé dans sa position http://news.xinhuanet.com/english2010/world/2011-07/12/c_13978801.htm .

Ce tollé a obligé Alain Juppé de se fendre d'un démenti, rappelant que pour la France, le départ de Kadhafi restait un "élément clé" http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110710.OBS6833/libye-la-france-cherche-des-solutions-politiques.html .

Manifestement, l'agitation de Sarkozy se traduit par une véritable cacophonie dans la diplomatie française.

Autre signe de cet énervement, Selon le canard enchainé, les militaires français se plaignent de pressions insupportables de la part de la présidence pour que l'intervention libyenne soit terminée avant le 14 juillet, les obligeant à multiplier les missions des avions et des hélicoptères, à un rythme qui met en jeux la sécurité des pilotes français.

Du coté de Kadhafi, les choses ont plutôt l'air de s'arranger. Pour la deuxième fois, plus d'un million de Libyens (sur un pays qui en compte six ) sont venu manifester leur opposition aux bombardement de l'OTAN. Il est assez paradoxal de voir une telle masse de civils s'opposer à ceux qui sont censés venir les sauver.

Selon le journaliste Thierry Meyssan, présent à Tripoli en ce moment, la plupart des tribus libyenne auraient renouvelé leur allégeance au pouvoir http://www.voltairenet.org/L-OTAN-face-a-l-ingratitude-des .

Si ces informations se vérifiaient (et c'est souvent le cas des infos de Thierry Meyssan), elles signeraient la fin du CNT qui n'a manifestement pas réussi à s'assoir sur une véritable base sociale dans le pays.

Il y a quelques jours dans ces colonnes, j'ai relayé une information d'un site israelien sur l'imminence d'une invasion au sol http://www.lalumieredesracailles.net/?p=360 . Selon des fuites de L'OTAN, celle-ci disposerait d'environ 10 00 hommes à partir du 15 juillet http://quinetiam.com/?p=1559 qui pourraient être soutenus dans une deuxième vague par environ 30 000 militaires US http://www.infowars.com/u-s-invasion-of-libya-set-for-october/ .

Les conséquences d'une nouvelle défaite sont telles pour les Etats-Unis et pour Obama que cette hypothèse reste toujours possible, contrairement aux positions officielles affichées.

Elle se heurte par contre aux défections de plus en plus grandes du coté de l'OTAN au fur et à mesure que les jours passent. l'Italie et la Norvège venant d'annoncer leur désengagement.

Le choix reste donc ouvert : Une défaite négociée avec le pouvoir de kadhafi ou une guerre au sol, contre le peuple libyen, enlisée pendant plusieurs années....

Le plus raisonnable serait que la France, l'Angleterre et les USA sauvent la face et annoncent que l'objectif d'une zone d'exclusion aérienne est atteint en oubliant leur agenda de renversement du régime de Kadhafi.

Mais peut-on attendre une issue raisonnable de la part de ceux qui nous gouvernent ?

 

Article paru sur "la lumière des racailles dans la nuit des karchers" http://www.lalumieredesracailles.net

 

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/libye-sarkozy-au-bord-de-la-crise-97450

 

 

La France en quête d'une sortie honorable du bourbier lybien

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 16:44

http://h16free.com/wp-content/uploads/2011/05/bulle_immobiliere.jpg

http://h16free.com/wp-content/uploads/2011/05/bulle_immobiliere.jpg

14.07.2011

Même si les prix ont continué d’augmenter à Paris, le marché de l’immobilier commence à donner des signes de retournement en France. Toute la question est : y a-t-il un risque de krach, comme nous en avons connu de 1991 à 1998 ?

 

La France, championne d’Europe de la bulle immobilière

The Economist vient en effet de publier son indice trimestriel des prix immobiliers, où il ressort que la France affiche la troisième plus forte progression avec une hausse des prix de 8.7%, devancée seulement par Hong Kong et Singapour. La hausse des prix a considérablement ralenti en Chine, à 3.9%, sous l’effet des nombreuses mesures prises par les autorités de Pékin. Beaucoup de marchés européens (Grande-Bretagne, Italie, Espagne) sont orientés à la baisse.

Mais le plus inquiétant reste l’indicateur d’évaluation des prix par rapport aux loyers. Il ressort de cet indice que la France est le troisième marché le plus surévalué au monde derrière Hong Kong et l’Australie. Les prix seraient ainsi 48% supérieurs au ratio de long terme avec les loyers. Le marché chinois ne serait surévalué que de 14%, l’Espagne et la Grande-Bretagne de 39 et 28% encore, les Etats-Unis ayant atteint un certain équilibre après une baisse des prix de plus de 30%.

 

Faut-il craindre un krach immobilier ?

Le marché immobilier parisien présente des caractéristiques inquiétantes : les prix du mètre carré ont pris la bagatelle de mille euros en six mois, pour atteindre un nouveau sommet 235% plus élevé qu’en 1998 ! Pire, entre temps, les taux sont remontés d’à peine plus de 3% à près de 4%, renchérissant plus encore le coût complet d’achat. Enfin, le niveau des transactions a diminué, signe classique d’un retournement de marché. Bref, tous les indicateurs passent au rouge.

D’ailleurs, les prix sont repartis à la baisse dans certaines régions et même le Centre d’Analyse Stratégique, qui dépend de Matignon, affirme : « les encours totaux de crédit (…) ont doublé entre 1999 et 2010. (…) Il semble aujourd'hui probable que les anticipations à la hausse des prix immobiliers créent une bulle sur le marché immobilier français ». Si les taux longs continuent à progresser, alors le marché immobilier pourrait bien se retourner de manière assez violente.

Plus que jamais, la situation économique semble instable. Les marchés immobiliers présentent de gros risques. En fait, il est malheureux d’avoir créer autant de déductions fiscales qui ne font qu’alimenter des bulles et donc monter les prix, réduisant à néant les aides étatiques.

 

http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/

.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche