Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 15:33
Crédits photo:  Un tract déposé dans une boîte aux lettres de Saint-Georges-sur-Arnon.

Dans le Berry, un village de 600 habitants devait accueillir ce samedi un concert antifasciste. Mais les militants du FN et du Bloc identitaire ont transformé la commune paisible en terrain d’affrontement idéologique. Craignant des débordements violents, le maire a décidé d'annuler l’événement.

Saint-Georges-sur-Arnon (Indre), 578 habitants, n’a jamais été connu pour être un haut lieu de la contestation. Tout juste a-t-il un maire étiqueté PCF, Jacques Pallas. Ce dernier avait accepté d’accueillir, sur le camping abandonné de la commune, le festival Rock'n resist, organisé par le Scalp ("Section carrément anti-Le Pen) et la Rafi (Résistance antifasciste) le samedi 11 juin. Au programme, un marché bio, un débat et des concerts. L’organisation attendait "100 voire 200 personnes". Pas de quoi soulever les foules.

Mais c’était sans compter sur les identitaires du département, qui, mis au courant de l’événement, ont tout fait pour tenter de l’annuler.

"Dix jours avant le concert, deux bagnoles ont déboulé. Ils ont collé des tracts sur les murs et taggué des croix celtiques sur le local du tennis-club et sur les toilettes publiques", explique le maire, Jacques Pallas.

Pendant le week-end, des petits groupes en ont également profité pour faire du porte-à-porte et déposer des tracts signés du "Comité de vigilance des citoyens du Berry" dans les boîtes aux lettres du village et des communes environnantes. Les documents mettaient en garde les villageois : Avis à la population. Incivilité – violence – drogue. Face à la racaille, ne laissez pas le festival de la haine s’installer dans votre commune. Votre tranquillité et votre sécurité sont menacées." Le maire a lui-même reçu une quarantaine de mails "de toute la France", parfois menaçants ("Il y aura un bain de sang"), lui demandant d’annuler l’événement.

(Cliquer sur l'image pour voir d'autres mails)

http://www.lesinrocks.com/uploads/tx_inrocksttnews/mails_480.jpg

Pour Olivier Lesage, porte-parole des identitaires du Berry, il s’agissait simplement de prévenir les honnêtes villageois des risques de l’arrivée d’une centaine "de punks à chiens". "On s’est senti concernés par le sort de ces habitants, qui ne se rendaient pas compte des risques d’un tel concert." De vraies brigades de la paix.

"Plusieurs habitants sont venus me voir, ils avaient peur des débordements"

Le Front national lui aussi s’en est mêlé, en demandant, par le biais de Mathieu Colombier, son secrétaire départemental,  d’annuler l’événement, dénonçant des groupes musicaux qui, "sous couvert de lutte antifasciste, répandent une idéologie fondée sur la violence morale et physique".

Dépassé, le maire du village a préféré annuler le festival.

"Plusieurs habitants sont venus me voir. Ils avaient peur des débordements. Je n’ai pas de service d’ordre, vous imaginez s'il y avait eu des affrontements entre les deux bandes ?", se désole Jacques Pallas, pourtant habitué à organiser des "méga-manifestations". "L’an dernier, on a accueilli le rassemblement de toutes les communes baptisées "Saint-Georges" de France ! Au moins 4 000 personnes !", s’emporte-t-il.

"Nous pouvons comprendre cette décision, mais pas la partager", se désole Pascal Richard, du Scalp. Lui qui préparait le concert "depuis six mois" a été pris de court par la décision du maire. Mais cherche déjà une autre salle qui pourrait accueillir le concert. Jacques Pallas s’est engagé personnellement à les aider.

Une activité qui porte une lumière inhabituelle sur le petit village. Le maire est devenu "très demandé", explique sa secrétaire. "Il a déjà fait la télé, la radio et la Nouvelle République. Son répondeur ne prend plus de messages", nous explique-t-elle.

En attendant, samedi soir, la commune organise également une soirée "andouillade". Curieusement, les identitaires n’ont rien eu à redire.

Cerise Sudry-Le Dû

 

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/66383/date/2011-06-10/article/sous-la-pression-didentitaires-un-maire-annule-un-concert-antifasciste/

 

 

Insultes online : un blogueur soupçonne une agence de com' d'Hadopi 11/06/2011
Le formaldéhyde et le styrène rejoignent la liste des substances cancérigènes 11/06/2011
PSA : les révélations de la CGT relancent les interrogations sur les aides de l'Etat 11/06/2011
Hadopignez-vous ! 11/06/2011
Des bulles magnétiques aux confins du système solaire 11/06/2011
Sous la pression d'identitaires, un maire annule un concert antifasciste 11/06/2011
Vous allez payer l'amende de corrompus en liberté. Normal ?
Partager cet article
Repost0
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 01:34

Tout doit être uniformisé dans le cadre du Nouvel Ordre Mondial: Parler et pensée uniques, etc. Un jour, la langue française ne sera plus qu'un simple patois. Et les patois seront eux-mêmes gommés. Il faut en prendre conscience, c'est intolérable (eva R-sistons)

 

 

Défense des langues régionales

 

http://idata.over-blog.com/2/04/05/75/dialectes_france.jpg

http://idata.over-blog.com/2/04/05/75/dialectes_france.jpg

 

"Nos langues régionales font partie du patrimoine de la nation."

 

 

François Bayrou ministre a pris la circulaire du 7 avril 1995, qui régit actuellement l'enseignement des langues et cultures régionales en France ; elle appelait à généraliser la découverte de la langue et de la culture régionale dans chaque classe. A l'Assemblée nationale, il est maintes fois intervenu pour défendre les langues régionales.


" Les langues régionales ont une tradition, une syntaxe, une longue histoire. Lorsqu'on n'évolue pas dans une communauté où ces langues sont parlées, lorsqu'on ne les pratique pas on a l'impression qu'il s'agit de survivances. Or, elles sont au contraire au coeur de notre identité.

La défense du français n'est pas contradictoire avec la défense des langues de France, avec la défense de la diversité culturelle de notre patrimoine que chacune des langues régionales constitue ! Alors que nous nous battons pour la diversité culturelle, devrions-nous pas considérer que parce qu'une langue est minoritaire, elle est moins digne d'intérêt ? Ces langues sont victimes d'un ostracisme. Si nous laissons faire, un jour le français sera lui aussi ostracisé, car c'est une langue minoritaire en Europe et dans le monde.

Les langues régionales sont en danger de mort. Pour certaines, c’est une question d’années. La loi doit imposer, non seulement le respect de ces langues, mais leur défense : le respect ne suffit plus ! Nous avons besoin de fonder une politique positive. L’inscription dans la loi de la défense de ces langues induira une décision politique de première importance : la signature par la France de la Charte des langues régionales ou minoritaires.

Il s’agit de défendre un droit. En tant que citoyens français, nous avons tous le droit de pratiquer les langues qui nous ont faits ce que nous sommes."





Mots clés : langues, culture, école, français

 

http://www.bayrou.fr/propositions/langues-regionales.html

Partager cet article
Repost0
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 01:32

Biélorussie : un exemple de ce qui arrivera en Occident à cause de la duplicité de ses gouvernants

Voici l’extrait d’un article de Directmatin n°898 du 8 juin 2011 sur la « crise » en Biélorussie. Ce qui y est dit a de forte chance d’arriver en Europe de l’Ouest dans un temps prochain. Les confidences faites à LIESI par certains fonctionnaires de Bercy confirme cette triste tendance. Il y aura toutes les peines à retirer ses économies quand les choses seront plus visibles pour ceux qui, aujourd’hui, se refusent à voir la réalité des choses avec lucidité.


« Le 24 mai, l’économie a connu son mardi noir avec une dévaluation de la monnaie nationale de 56 %. Les magasins ont été pris d’assaut et les distributeurs automatiques vidés, raconte le quotidien Lietuvos Rytas. (…) Contrairement au but poursuivi par le Batka (le Petit Père, surnom du président), la réaction de la population, pressentant le pire, a été de se ruer dans les magasins, le cours du rouble russe a grimpé en flèche, des queues se sont formées près des distributeurs et des points de change. La société a perdu toute confiance en son président, commente le site. Après le mardi noir, il s’est avéré que la Russie n’avait pas l’intention de créditer Minsk. C’est le fonds anticrise de la Communauté économique eurasiatique (réunissant des Etats de l’ex-URSS) qui prêtera 3,5 milliards de dollars, à raison  de 1,2 milliard par an ; les trois autres milliards, la Biélorussie les recevra de la privatisation de ses entreprises, à hauteur de 2,5 milliards de dollars par an pendant trois ans, condition sine qua non de l’octroi du prêt ».


Déjà aujourd’hui, il devient difficile de clôturer ses contrats d’assurance-vie pour éviter une perte sèche dans les mois à venir. Les gros clients des fonds importants gérés à Paris retirent massivement depuis quelques mois. Certains gestionnaires ont confié à des sources de LIESI qu’il y avait parfois une centaine de millions d’euros de retrait par jour.

 

Pourquoi ces gens retirent-ils leurs avoirs des bourses selon vous ? Parce qu’ils savent que la ruine des Etats est quelque chose de VOULU, d’organisé, de planifié, et que les politiciens ne feront strictement rien pour éviter ce scénario. Bien au contraire, ces derniers ont chaque matin qu’ils se lèvent, le message DSK que leur renvoie la glace qu’ils regardent. « Si je ne suis pas, je serai politiquement liquidé. Si je travaille pour le bien commun de mon pays en renvoyant les banquiers internationaux et leur mondialisation dans les cordes, je serai éjecté, voire pire. Cela est arrivé si souvent depuis 1954 à de nombreux leaders politiques ». Et au-delà de DSK, il ont aussi le message de Kadhafi, qui a voulu organiser un système contre l’usure. On le bombarde tous les jours. Les fonds libyens servaient énormément au développement de l’Afrique ces derniers temps. On les a gelés et les rebelles de Benghazi ont institué une nouvelle BANQUE CENTRALE inféodée au cartel bancaire. Et parmi ces rebelles, l’historien américain W. Tarpley nous dit qu’il y a beaucoup d’amis de Ben Laden. Washington assure qu’il ne peut pas publier les noms de ces personnages afin d’assurer leur sécurité.

 

Comment voulez-vous dans un tel contexte de mensonge, de duplicité, de barbarie et de lâcheté, que les choses s’arrangent humainement parlant ? Relisez cet important article extrait de l’une de nos publications. Heureusement, il y a un message d’espoir quand on regarde l’actualité à la lumière de l’eschatologie de l’Histoire. C’est ce que nous faisons avec LIESI et nous allons considérablement développer cette approche dans les prochains mois.

 

http://liesidotorg.wordpress.com/2011/06/09/bielorussie-un-exemple-de-ce-qui-arrivera-en-occident-a-cause-de-la-duplicite-de-ses-gouvernants/

Partager cet article
Repost0
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 01:29

http://www.jpcochet.com/funny/congratulations/ben-laden-cia/benladen-cia.jpg

http://www.jpcochet.com/funny/congratulations/ben-laden-cia/benladen-cia.jpg

Terrorisme - Un ancien chef du FBI dit la vérité (vidéo 8’44)
 

 
Un ancien chef du FBI, Ted Gunderson, dénonce que la plupart des attentats terroristes sont commis par le FBI et la CIA. Malheureusement, la vidéo en en snglais non sous-titrée. Pour la voir, vous pouvez cliquer au lien ci-dessous.
 
 
Si quelqu'un avait le temps de mettre en commentaire ce qu'il raconte, ce serait utile.
 
Bien à vous,
do
Partager cet article
Repost0
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 00:19
http://marieloumarcel.fr/uploads/images/reforme-territoriale-3.png
http://marieloumarcel.fr/uploads/images/reforme-territoriale-3.png

 

 

Il n'est pas inutile de rappeler tout ce qui va changer

avec la scandaleuse réforme des Collectivités territoriales (eva)

 

 

 

Le "big bang" territorial n'a pas vraiment eu lieu, mais la réforme a été votée. Après une adoption difficile au Sénat, (..) l'Assemblée a voté la dernière mouture de la réforme des collectivités, mardi 16 novembre. Basée sur les conclusions du comité Balladur, la loi en est finalement assez éloignée, même si elle introduit certaines évolutions majeures dans la structure des collectivités. (Voir ici le texte de loi adopté mardi)


De nouveaux conseillers territoriaux.

 

Ces nouveaux élus remplaceront en mars 2014 les 6 000 conseillers généraux et régionaux. Ils siègeront à la fois au conseil général et au conseil régional. L'objectif affiché du gouvernement était de diminuer le nombre d'élus locaux. Elus tous les six ans,au scrutin uninominal majoritaire à deux tours, ils seront 3 485. Un article en annexe du projet de loi prévoit le nombre de conseillers pour chaque département. Le redécoupage des cantons interviendra par décret en Conseil d'Etat.

L'abandon de la proportionnelle a suscité la colère des centristes et de la délégation aux droits des femmes. Les femmes étaient 47 % dans les conseils régionaux, et les partisans de la parité craignent que cette proportion ne diminue drastiquement avec ce mode de scrutin. Le gouvernement a prévu la désignation d'un suppléant du sexe opposé à celui du titulaire et des sanctions financières pour les formations politiques ne présentant pas suffisamment de candidates. En contrepartie, pour faire entrer plus d'élues dans les conseils municipaux, le scrutin de liste, avec l'obligation de la parité, sera institué dans les communes de plus de 500 habitants au lieu de 3 500 actuellement.

 

La fin de la clause de compétence générale.

 

Cette clause permettait à une collectivité de s'occuper d'un domaine qui n'est pas forcément de son ressort, comme par exemple le logement. Elle est maintenue pour les communes mais sera supprimée pour les régions et les départements au 1er janvier 2015. L'interdiction de cumuls de financement département-région prendra ainsi effet, sauf si dans le cadre du schéma régional, qui sera mis en place en début de mandat, région et départements en décident autrement en fixant leurs interventions. Les cumuls de subventions de fonctionnement départementales et régionales resteront possibles pour les communes après 2015 dans les domaines de la culture, du sport et du tourisme.

 

 

La loi crée également une nouvelle catégorie d'établissements publics de coopération intercommunale : les métropoles. D.R.


Favoriser l'intercommunalité.

 

Le seuil pour créer une communauté urbaine passe de 500 000 à 450 000 habitants. Le seuil pour créer une communauté d'agglomération est abaissé de 50 000 à 30 000 habitants, quand la communauté d'agglomération comprend le chef-lieu du département. Toutes les communes devront avoir rejoint une intercommunalité d'ici au 1er juin 2013.

La loi encourage également la fusion de collectivités, entre communes, entre départements, voire entre régions. La question pourrait se poser assez rapidement en Alsace, avec une fusion des deux départements, ou pour les deux régions normandes.

 

La création de métropoles.

 

La loi crée également une nouvelle catégorie d'établissements publics de coopération intercommunale : les métropoles. Elle regroupera des communes représentant au moins 500 000 habitants. Cette disposition n'est pas applicable à l'Ile-de-France, cas particulier qui est traité dans les textes relatifs au Grand Paris.


La région transférera à la métropole sa compétence en matière de promotion à l'étranger du territoire et de ses activités économiques. Les métropoles récupèrent des compétences actuellement assumées par les départements, comme les transports scolaires et la gestion des routes départementales.

 

L'article ici :

 

http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/11/17/ce-que-change-la-reforme-territoriale_1441547_823448.html

 

 

Partager cet article
Repost0
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 00:11

 

 

 

 

Cruauté, violences psychologiques et sexuelles, humiliations : la téléréalité semble devenue folle. Son arrivée au début des années 2000 ouvrait une nouvelle ère dans l'histoire de l'audiovisuel. Cinquante ans d'archives retracent l'évolution du divertissement : comment la mise en scène de l'intime, dans les années 80, a ouvert un nouveau champ, comment la privatisation des plus grandes chaînes a modifié le rapport au téléspectateur. A l'aide de spécialistes, dont le philosophe Bernard Stiegler, ce documentaire démontre comment l'émotion a fait place à l'exacerbation des pulsions les plus destructrices.


(Diffusé sur France2 en 2010)


 

Document Infra Rouge

 

 

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-le-temps-de-cerveau-disponible-76129157.html

 

 

Partager cet article
Repost0
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 00:02

 

 

http://img.scoop.it/K4WWAGMkI21sro6HWsfssjl72eJkfbmt4t8yenImKBU8NzMXDbey6A_oozMjJETc
scoop.it
dimanche 19 juin ·  14:00 -  23:30

Lieu
Partout dans le monde (voir les villes françaises concernées ci dessous)

Créé par :

En savoir plus
S'il vous plait, diffusez l'évènement, invitez tous vos amis !

IMPORTANT :
- Beaucoup de villes sont encore à confirmer, patience, la liste est mise à jour quotidiennement.
- Pour ajouter un évènement, merci de laisser un message sur le mur avec ville, heure, lieu et page de l'évènement si existant.
...
* Annecy : en attente d'une heure et d'un lieu
* Bayonne : en attente d'une heure et d'un lieu
* Bordeaux : en attente d'une heure et d'un lieu
* Brest : en attente d'une heure et d'un lieu
* Grenoble : en attente d'une heure et d'un lieu
* Lille : en attente d'une heure et d'un lieu
* Lyon : en attente d'une heure et d'un lieu
* Nancy : en attente d'une heure et d'un lieu
* Nantes : en attente d'une heure et d'un lieu
* Paris : en attente d'une heure et d'un lieu
* Perpignan : en attente d'une heure et d'un lieu
* Rennes : en attente d'une heure et d'un lieu
* Strasbourg : en attente d'une heure et d'un lieu
* Toulouse : en attente d'une heure et d'un lieu


The EURO PACT" - "El pacto del Euro" - "Le Pacte de l'Euro" Nouvel attentat contre la démocratie UNE FOIS DE PLUS.

Une fois de plus, les dirigeants européens ont approuvé une politique trompeuse pour le citoyen pour bénéficier de grandes corporations financières au détriment de toute la citoyenneté.

UNE FOIS DE PLUS, les gouvernements n’utilisent pas le pouvoir politique pour légiférer et freiner les responsables de la crise comme les banques internationales et les grands fonds spéculatifs, par exemple, en intervenant sur les corporations financières, sinon qu’en plus avec la signature du Pacte de l'euro.
Prévu pour le 27 Juin, ils renforcerons le pouvoir des grandes corporations financières et ils adopterons des politiques qui intéressent principalement la banque et les grandes entreprises européennes. Comme nous n’en avions pas assez, les dirigeants de gauche et de droite, signent le présent Pacte pour s'engager auprès des grandes sociétés financières et sacrifiant, ainsi, les citoyens en permettant UNE FOIS DE PLUS QUE LES financiers continuent à arnaquer le monde en utilisant des produits financiers aussi sophistiqués que risqués et frauduleux et permettant l’usure aux banques.

Sous couvert de faire face à la dette qui tenaille l'Europe il est inévitable d’accroître la compétitivité des économies nationales et cela ne peut être obtenu qu’en réduisant les coûts salariaux ... UNE FOIS DE PLUS !

Parmi les mesures de soi-disant pacte de l'euro se trouvent:

Plus de sacrifices pour les citoyens dans les mesures d’austérité qui se traduisent par : retarder l’âge de la retraite dans toute l’Europe, réduction des salaires, suppression des services sociaux, réduction des pensions, réduction dans la santé et l’éducation augmentation des impôts, réduction en I+D+i, ajuster les salaires en fonction de la productivité et de la compétitivité, etc…

On ne parle toujours pas d’intervenir dans des paradis fiscaux où repose les grandes fortunes ni de faire des lois contre l'évasion fiscale.
On continue de ne pas parler de taxer les transactions financières, de réglementer les agences de notation, etc.
On ne parle toujours pas de mesures contre le chômage et à faveur du bien-être social.

UNE FOIS DE PLUS, on nous sert sur un plateau l'appauvrissement de la société au bénéfice de l’accroissement des grandes fortunes et au détriment d'accentuer la fracture sociale.

De cette manière, on augmentera UNE FOIS DE PLUS, le record historique des bénéfices des grandes corporations financières, on augmentera le record historique des salaires des conseilles, délégués, députes…et des PDG et ainsi nous atteindrons des record historique du niveau de pauvreté et du chômage.


IL Y A DES MOTIFS, UNE FOIS DE PLUS, PRENDS LA RUE
THERE ARE REASONS; ONCE AGAIN, TAKE THE STREET

S'il vous plait, diffusez cet évènement !

http://reelledemocratie.co m/
#frenchrevolution


Europe :
https://www.facebook.com/e vent.php?eid=1663432934295 69
Espagne : https://www.facebook.com/e vent.php?eid=1536986047010 86
Allemagne : https://www.facebook.com/e vent.php?eid=2223670244574 88
Dublin: https://www.facebook.com/e vent.php?eid=1236380410526 21
UK:
Portugal:
Italia:
Grecia:
Norway - Oslo:
https://www.facebook.com/e vent.php?eid=2165875083744 43
Afficher la suite
 
 
 
http://chiron.over-blog.org/article-reelle-democratie-maintenant-le-19-juin-prenons-la-rue-75985343.html


Partager cet article
Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 23:17
http://www.frontdegauche-alters.fr/wp-content/medias/gaz-de-schiste1.jpg
http://www.frontdegauche-alters.fr/wp-content/medias/gaz-de-schiste1.jpg
Gaz de schiste: le Sénat adopte le texte

 

(..) octroi en catimini de permis d'exploration de gaz de schiste en mars 2010 dans le sud de la France.


L'opposition souhaite l'interdiction pure et simple de l'exploration et l'exploitation des gaz et huiles de schiste au nom de la préservation environnementale des sous-sols, tandis que la majorité souhaite ne pas fermer définitivement la porte à ces hydrocarbures non-conventionnels.


La gauche demande l'annulation de tous les permis exclusifs et demande une réforme du code minier.


La proposition de loi du député UMP Christian Jacob prévoyait à l'origine l'interdiction de l'exploration de ces hydrocarbures non conventionnels mais elle a été amendée en première lecture à l'Assemblée et ne propose plus que d'interdire la technique de la facturation hydraulique jugée hautement polluante. (..)

 

Court extrait de l'article :

 


 

 

 

Comme dit Nicole Bricq (PS), sur Public Sénat, il ne restera que la mobilisation citoyenne pour s'y opposer !

 

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 23:11
(En Anglais, puis traduction...)
The Next Financial Crisis Will Be Hellish And It’s On Its Way
Jun. 1 2011 - 3:11 pm | 87,354 views | 1 recommendation | 10 comments
Federal Reserve Board Chairman Ben Bernanke (L...

Bernanke and Volcker: Different men, vastly different monetary policies


“There is definitely going to be another financial crisis around the corner,” says hedge fund legend Mark Mobius, “because we haven’t solved any of the things that caused the previous crisis.”

We’re raising our alert status for the next financial crisis. We already raised it last week after spreads on U.S. credit default swaps started blowing out.  We raised it again after seeing the remarks of Mr. Mobius, chief of the $50 billion emerging markets desk at Templeton Asset Management.

Speaking in Tokyo, he pointed to derivatives, the financial hairball of futures, options, and swaps in which nearly all the world’s major banks are tangled up.

Estimates on the amount of derivatives out there worldwide vary. An oft-heard estimate is $600 trillion. That squares with Mobius’ guess of 10 times the world’s annual GDP. “Are the derivatives regulated?” asks Mobius. “No. Are you still getting growth in derivatives? Yes.”

In other words, something along the lines of securitized mortgages is lurking out there, ready to trigger another crisis as in 2007-08.

What could it be? We’ll offer up a good guess, one the market is discounting.

Seldom does a stock index rise so much, for so little reason, as the Dow did on the open Tuesday morning: 115 Dow points on a rumor that Greece is going to get a second bailout.

Let’s step back for a moment: The Greek crisis is first and foremost about the German and French banks that were foolish enough to lend money to Greece in the first place. What sort of derivative contracts tied to Greek debt are they sitting on? What worldwide mayhem would ensue if Greece didn’t pay back 100 centimes on the euro?

That’s a rhetorical question, since the balance sheets of European banks are even more opaque than American ones. Whatever the actual answer, it’s scary enough that the European Central Bank has refused to entertain any talk about the holders of Greek sovereign debt taking a haircut, even in the form of Greece stretching out its payments.

That was the preferred solution among German leaders. But it seems the ECB is about to get its way. Greece will likely get another bailout – 30 billion euros on top of the 110 billion euro bailout it got a year ago.

It will accomplish nothing. Going deeper into hock is never a good way to get out of debt. And at some point, this exercise in kicking the can has to stop. When it does, you get your next financial crisis.

And what of the derivatives sitting on the balance sheet of the Federal Reserve? Here’s another factor behind our heightened state of alert.

“Through quantitative easing efforts alone,” says Euro Pacific Capital’s Michael Pento, “Ben Bernanke has added $1.8 trillion of longer-term GSE debt and mortgage-backed securities (MBS).”

Think about that for a moment. The Fed’s entire balance sheet totaled around $800 billion before the 2008 crash, nearly all of it Treasuries. Now the Fed holds more than double that amount in mortgage derivatives alone, junk that the banks needed to clear off their own balance sheets.

“As the size of the Fed’s balance sheet ballooned,” continues Mr. Pento, “the dollar amount of capital held at the Fed has remained fairly constant. Today, the Fed has $52.5 billion of capital backing a $2.7 trillion balance sheet.

“Prior to the bursting of the credit bubble, the public was shocked to learn that our biggest investment banks were levered 30-to-1. When asset values fell, those banks were quickly wiped out. But now the Fed is holding many of the same types of assets and is levered 51-to-1! If the value of their portfolio were to fall by just 2%, the Fed itself would be wiped out.”

Mr. Pento’s and Mr. Mobius’ views line up with our own, which we laid out during interviews on our trip to China this month.

An Eye on the Next Financial Crisis by Addison Wiggin originally appeared in the Daily Reckoning.

 

 

 

Traduction informatique :

 

Il va certainement être une autre crise financière dans le coin », dit la légende des hedge funds Mark Mobius," parce que nous n'avons pas résolu l'une des choses qui a provoqué la crise précédente. "

Nous élevons notre état d'alerte pour la prochaine crise financière. Nous l'avons déjà parlé la semaine dernière après écarts sur les swaps sur défaillance de crédit des États-Unis a commencé à souffler sur. Nous l'avons soulevée de nouveau après avoir vu les remarques de M. Mobius, chef du bureau de 50 milliards de dollars sur les marchés émergents à Templeton Asset Management.

Prenant la parole à Tokyo, il a souligné dérivés, les boules de poils financiers à terme, options, swaps et dans lequel presque tout le monde de grandes banques sont enchevêtrés.

Les estimations sur la quantité de dérivés de là-bas à travers le monde varient. Une estimation souvent entendu est de 600 billions de dollars. Cela suppose carrés avec Mobius "de 10 fois annuelle du PIB mondial. "Les dérivés réglementés?" Demande Mobius. «Non Êtes-vous encore en train de croissance dans des produits dérivés? Oui. "

En d'autres termes, quelque chose le long des lignes de crédits hypothécaires titrisés qui se cache là-bas, prêt à déclencher une autre crise comme en 2007-08.

Que pourrait-il être? Nous allons offrir une bonne estimation, le marché est une actualisation.

Il est rare que la hausse l'indice boursier tant, pour si peu de raison, que le Dow a fait le matin, ouvert du mardi: 115 points Dow sur une rumeur que la Grèce va recevoir un plan de sauvetage seconde.

Revenons en arrière un instant: La crise grecque est d'abord et avant tout sur les banques allemandes et françaises qui ont été assez fou pour prêter de l'argent à la Grèce en premier lieu. Quel genre de contrats d'instruments dérivés liés à la dette grecque ils sont assis sur? Qu'est-ce à travers le monde chaos seraient à craindre si la Grèce n'a pas à rembourser 100 centimes sur l'euro?

C'est une question de pure forme, car les bilans des banques européennes sont encore plus opaques que les banques américaines. Quelle que soit la réponse exacte, c'est assez effrayant que la Banque centrale européenne a refusé d'entendre parler de toute les détenteurs de la dette souveraine grecque en prenant une coupe de cheveux, même sous la forme de la Grèce étalant ses paiements.

C'est la solution préférée des dirigeants allemands. Mais il semble que la BCE est sur le point d'arriver à ses fins. Grèce obtiendra probablement un autre plan de sauvetage - 30 milliards d'euros au dessus du plan de sauvetage € 110 000 000 000 il a obtenu un an auparavant.

Il ne servirait à rien. Aller plus loin dans jarret n'est jamais une bonne façon de sortir de la dette. Et à un moment donné, cet exercice de botter le peut doit cesser. Lorsque c'est le cas, vous obtenez votre prochaine crise financière.

Et que dire des dérivés assis sur le bilan de la Réserve fédérale? Voici un autre facteur à l'origine de notre état d'alerte.

"Grâce aux efforts d'assouplissement quantitatif seul, dit Euro Pacific Capital Michael Pento," Ben Bernanke a ajouté 1,8 milliards de dollars de la dette GSE à long terme et de titres adossés à des hypothèques (MBS). "

Pensez-y un instant. Fiche de la Fed la totalité du solde s'élève à environ 800 milliards de dollars avant le krach de 2008, presque tous de bons du Trésor il. Maintenant, la Fed détient plus du double de ce montant dans des produits dérivés hypothécaires seul, junk que les banques nécessaire pour effacer de leurs propres bilans.

"Comme la taille du bilan de la Fed gonflé», poursuit M. Pento, "le montant du capital détenu à la Fed est restée assez constante. Aujourd'hui, la Fed a 52,5 milliards de dollars de capital qui finançait une feuille de 2,7 billions de dollars équilibre.

"Avant l'éclatement de la bulle du crédit, le public a été choqué d'apprendre que nos plus grandes banques d'investissement ont été levier 30-en-1. Lorsque la valeur des actifs a diminué, les banques ont été rapidement éliminés. Mais maintenant, la Fed tient beaucoup des mêmes types d'actifs et est endettée 51-en-1! Si la valeur de leur portefeuille de baisse de seulement 2%, la Fed se serait anéantie. "

M. Pento et la ligne de M. Mobius points de vue avec la nôtre, où nous avons exposé au cours des entretiens sur notre voyage en Chine ce mois-ci.
Un oeil sur la prochaine crise financière par Addison Wiggin paru dans le Daily Reckoning.

Partager cet article
Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 22:45
Demain, qui gouvernera le monde ?

 

Demain, qui gouvernera le monde ?

 

 

 

Demain, qui gouvernera le monde ? Personne, sans doute. Et c’est là le pire. Aucun pays n’aura plus les moyens de maîtriser les richesses et les problèmes de la planète. Et personne ne voudra d’un gouvernement mondial.


Pourtant, les crises économiques, financières, écologiques, sociales, politiques et le développement des activités illégales et criminelles d’aujourd’hui montrent l’urgence d’un gouvernement du monde autre que celui des religions, des empires, des nations ou des marchés. Demain, d’autres scandales, d’autres injustices, d’autres catastrophes plus amples encore feront comprendre à l’humanité que le marché ne peut fonctionner correctement sans un état de droit ; que l’état de droit ne peut être appliqué et respecté sans un État ; et qu’un État n’est durable que s’il est réellement démocratique.


L’humanité comprendra alors qu’elle a tout à gagner à se rassembler autour d’un gouvernement démocratique du monde dépassant les intérêts des nations, y compris les plus puissantes, gérant le monde dans sa totalité, dans le temps et dans l’espace.


Un tel gouvernement existera un jour. Après un désastre, ou en lieu et place de lui.


Il est urgent d’y penser, avant qu’il ne soit trop tard.

 

http://www.attali.com/livres/essais/demain-qui-gouvernera-le-monde

 

 

 

 

Attali.jpg

 

Représentant-type des élites mondialisées, agent d'influence parisien de l'hyperclasse transnationale, Jacques Attali décline livre après livre la même propagande. Dans Demain qui gouvernera le monde ?, son dernier ouvrage, qui paraît cette semaine chez Fayard, notre polygraphe sort l'artillerie lourde pour diffuser dans le public l'idée d'un gouvernement mondial... Nous allons bientôt entendre sa voie doucereuse et contempler son air chafouin dans tous les médias. Mais, n'en doutez pas un instant, cet homme veut notre bien...

 

"Un jour, bien avant que ce siècle ne s'achève, le monde aura un gouvernement pour traiter des sujets qui concernent l'humanité tout entière.

Il ne s'agira pas de mettre en uvre de nouveaux traités ou d'imposer des règles, ni même de confier cette mission à des institutions internationales, mais d'un vrai gouvernement. Avec ses impôts, son administration, son armée, ses tribunaux.

L'idée en est ancienne. Au moins aussi ancienne que la prise de conscience de l'unité de l'espèce humaine. Elle n'est ni utopique ni absurde. Elle s'impose, comme s'imposa l'idée de l'Etat, regroupement des provinces, et celui des grandes fédérations continentales.

Pour éviter que le chaos s'installe, que les forces centrifuges à l' oeuvre ne l'emportent, pour résoudre la crise financière, pour maîtriser la crise écologique et les menaces épidémiologiques, pour réduire les injustices planétaires, pour rendre possible une croissance planétaire durable.

Le moment est venu d'y réfléchir, de s'y préparer, de penser l'architecture de ce gouvernement du monde. Et même, pour le construire, le moment est venu d'organiser des états généraux planétaires."

 


 

http://metapoinfos.hautetfort.com/archive/2011/04/01/demain-qui-gouvernera-le-monde.html

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche