Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 04:35
Le mouvement des « Indignés » s’étend dans le monde

Carte des mobilisations

  

 

Par Agnès Rousseaux (27 mai 2011)

.

Le mouvement de contestation lancé en Espagne le 15 mai semble faire tâche d’huile. Un peu partout dans le monde des campements se sont installés, des appels circulent. Alors qu’à Barcelone la police a évacué par la force le campement des « indignés » de la place de Catalogne le 27 mai (voir la vidéo), 8.000 personnes à Athènes ont envahi cette semaine la place Syntagma, devant le Parlement. En France, 200 jeunes campent place de la Bastille à Paris depuis le 20 mai. Le site « Réelle démocratie maintenant » annonce dans 21 villes françaises des mobilisations de citoyens se reconnaissant « dans les aspirations du peuple espagnol ».

Voir la carte des « campements » ou « appels à campements imminents » dans le monde.

 

« Depuis le début de la crise financière en 2008, nos gouvernants ont décidé de mettre à genoux les peuples au lieu de faire payer les banques. Les démocraties européennes ont été séquestrées par les marchés financiers internationaux. Nous sommes pris à la gorge par les plans d’austérité qui se multiplient partout en Europe », dénonce l’appel voté le 22 mai par une assemblée générale, place de la Bastille à Paris.

Cet appel réclame « la convocation d’une Assemblée Constituante pour rappeler [aux] gouvernants que le seul souverain, c’est le peuple » et demande « face à la poignée d’ultra riches qui parasitent notre société [...] une nouvelle répartition des richesses ». Le texte appelle à l’organisation de rassemblements et d’occupations pacifiques des places publiques en France, pour décider des revendications et des moyens d’action (culturels, artistiques, politiques et citoyens).

 


http://www.bastamag.net/article1575.html

 

 

  

 

 

"Democracia Real Ya Perpignan"

Communiqués de soutien aux manifestants de la Bastille

 

.

 

> Après deux jours de la brutale action policière à Barcelone -où l'un des blessés est encore entre la vie et la mort-, les forces de répression françaises ont fait leur boulot.
> Dans ce lien, vous trouverez le communiqué de l'Assemblée de Logroño -Espagne- de soutien aux manifestants de la place de la Bastille le 29 Mai :
> http://logrono.tomalaplaza.net/2011/05/29/comunicado-urgente-sobre-los-acontecimientos-de-paris-290511/
>
> Aussi de l'assemblée de Madrid :
> http://madrid.tomalaplaza.net/2011/05/29/comunicado-de-apoyo-a-la-asamblea-de-paris/
> D'autres assemblées ont aussi manifesté leur soutien ... désolé de ne pas être en mesure de tout vous traduire (je suis fatigué).
>
> Voici les lignes de réflexion décidées par l'assemblée de Barcelone. Je les traduirai, mais en attendant vous pouvez les trouver à : http://sinera.org/wordpress/?page_id=1088
>  
> N'oubliez pas de visiter le site http://tomalaplaza.net/ où vous trouverez la liste de toutes les villes qui ont pris leurs places. Cette liste s'avère internationale.
>
> Pour des images sur la suite du mouvement à Barcelone. Elles sont mises par date, chaque jour, des photos sont rajoutées :
> http://www.flickr.com/photos/acampadabcnfoto/5779523430/in/photostream/lightbox/
>
> Xavier Montserrat
> Ps : L'Assemblée de la Place de Catalogne de Barcelone a décidé le 30 mai de reconduire l'occupation le temps qu'il faudra.

 

.

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 04:31

23 05 11 printemps europeen

 

 

S'indigner, certes. Mais comment ?

par eva R-sistons

 

  §§§

 

Il y a des commentaires qu'il faut mettre en valeur.

L'indignation, à l'heure où une poignée d'individus

s'est emparée de toutes les commandes

pour faire de nos vies un enfer, 

l'indignation est un devoir.

Mais cette indignation doit déboucher sur l'action.

Quelle action ? Ici, à chacun d'inventer.

J'ai créé ce blog, à l'origine,

parce que j'ai été indignée par le traitement de l'information

qui a favorisé l'élection du candidat du MEDEF,

du CRIF et des Anglo-Saxons, au détriment

d'une candidature plus libre - des partis comme des lobbies.

 

Puis l'élection de Sarkozy m'a conduit à bifurquer:

Des Médias à l'analyse des politiques menées,

d'abord celle du nouveau Président et de sa clique,

puis, plus généralement, au fur et à mesure des découvertes,

celles qui ont été entreprises dans le cadre du Nouvel Ordre Mondial.

 

Face à l'ignoble en gestation

dont nous vivons tous, concrètement, et de plus en plus, les effets,

j'ai proposé, en tant que journaliste, de viser le fondement

de ce qui nous attend. En effet, sans les Médias,

sans leurs relais dans la Presse comme sur nos écrans,

les plans des Bilderbergs seraient voués à l'échec.

 

Nous pouvons nous indigner, protester, manifester..

rien, à mon avis, ne se passera

tant que l'Information ne sera pas indépendante.

Je n'ai cessé de le dire sur ce blog :

 

- Soyons TOUS journalistes, informons partout,

annonçons la vérité.

 

- Manifestons tous les jours devant les Rédactions.

Harcelons-les jusqu'à ce que l'information

circule librement, en toute neutralité, en toute diversité,

en toute indépendance.

 

Les Femmes en Blanc, les Femmes en Noir,

les Veuves en Amérique Latine ou ailleurs,

sont devenues incontournables, à force d'opiniâtreté.

A nous de nous faire entendre !

Pas de tentes, elles seront enlevées.

Pas de Places publiques.

Relayons-nous devant les Médias !

Au lieu d'investir les places publiques, faisons le siège des Rédactions !

Jusqu'à ce qu'elles soient acculées à informer vraiment, honnêtement.

Une Presse libre, c'est la démocratie,

c'est la liberté, c'est la libération.

 

Les Banques ? Je laisse la parole aux militants pour la Paix

qui m'ont envoyé le commentaire ci-dessous.

Bonne lecture, et suivant le conseil d'un Lecteur,

lisons "Divinia Insidia" pour connaître tout ce qui nous attend.

Cet ouvrage complète parfaitement "La Démosophie"

que je vous ai conseillé.

 

Cordialement, votre eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS :

Médias, Divinia Insidia, la Démosophie,

Bilderberg, Nouvel Ordre Mondial,

Medef, Crif, lobbies.

 

 

Le commentaire :

 

 

Bonjour Eva,

Une des erreurs de la Commune de Paris en mai 1871 a été de ne pas prendre le contrôle de la banque de France .
En mai 68, c’est le contrôle de  l’ORTF qu’on a pas voulu reprendre .
Et si  l’année 2011 nous donnait enfin l’opportunité de réparer ces « erreurs » .
Si les « hackers » de tous les pays voulaient se retrouver sur la toile pour mettre au point un plan d’action visant à infiltrer les bases de données des banques centrales des pays du G8 ainsi que les banques des paradis fiscaux, afin de détourner l’argent qui a été volé aux contribuables que nous sommes, en vue de sa redistribution par l’intermédiaire d’ouverture de comptes parallèles, pour que puisse s’organiser dans la durée une démarche collective d’instauration d’une réelle démocratie, cette action nous rendrait peut-être enfin visible aux yeux des oligarques . Si cela est techniquement possible, alors faîtes-le, car vous ne ferez que récupérer ce qui revient  de droit aux peuples …
Quant aux médias, soldatesque propagandiste de l’oligarchie au pouvoir, il est grand temps d’en reprendre le contrôle ;  par des actions quotidiennes de déstabilisation des chantres de la désinformation, qu’il serait bon de venir tarauder à la sortie des rédactions des plus grandes chaînes de télévision . Comme nous te l’avions écrit, il y a quelques mois de cela,  pas de slogans haineux, pas d’insultes ; les accueillir simplement avec un grondement sourd ( le cri du volcan) . Cette attitude devrait les impressionner bien plus que toute autre forme de vindicte . Il faudrait que le flot des « grondeurs » enfle chaque jour et s’inscrive dans la durée .
Il faut abattre l’arrogance et leur faire savoir et comprendre que la peur a changé de camp !
Amitiés creusoises .

Isabelle et Jean
Association imagine la Paix

 

http://r-sistons.over-blog.com/article-tout-est-fait-pour-que-sarkozy-soit-reeelu-en-2012-meurtres-suspects-75069304-comments.html#comment83309367

 

Indignés, suite :

 

Voici le Printemps des Français. Appel d'eva R-sistons au Printemps des peuples

Indignés: Le vrai texte du Manifeste "Démocratie réelle maintenant"

 

.

Indignés : Face aux méfaits de la mondialisation, une nouvelle internationale ?

 

 

http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2011/05/reelle-democratie-maintenant.jpg

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 03:44
Nutrismart ... ou le pucage de la population sans forcer !!
Aberrant...
Après les gadgets et autres accessoires du quotidien, les tags RFID pourraient bien atterrir prochainement dans nos assiettes ou meme nos aliments directement : c'est en tout cas un projet sur lequel travaille Hannes Harms, un élève ingénieur du Royal College of Art de Londres. Le concept, nommé NutriSmart, a des ambitions diététiques ...et plus peut etre?

 

Objectif: Tagger la nourriture que l'on ingere afin de fournir au consommateur des informations sur la composition de l'aliment (dont l'apport nutritionnel) et offrir une traçabilité renforcée, en indiquant même le nombre de kilomètres parcourus par le produit avant d'arriver dans l'assiette. Objectif derive potentiel et dagnereux: Tracer chaque individu et controller son alimentation, decider au final du droit de vie de chacun! L'excuse: Des ambitions nutritives et diététiques que Hannes Harms complète par un panel de possibilité plus technologique, comme la reconnaissance des aliments par un réfrigérateur équipé de capteurs, permettant par exemple de détecter la nourriture périmée. L'étudiant présente également un prototype de support intelligent capable de signaler au consommateur si l'aliment contient des éléments auxquels il est allergique. NutriSmart n'est pour le moment qu'un concept : dans la vidéo de présentation de son projet, Hannes Harms ne s'attarde pas, par exemple, sur la façon dont le tag RFID est intégré à la nourriture. Reste que le projet peut faire peur et risquerait fortement d' intéresser l'industrie de l'agro-alimentaire, ainsi que les fabriquant d'électroménager… Qui voudrait se faire à l'idée de manger de la nourriture traçable??
http://www.alterinfo.net/Nutrismart-ou-le-pucage-de-la-population-sans-forcer-_a59361.html
Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 03:24

 

.
URGENT ET ÉMINEMENT GRAVE !!! DES ENFANTS DISPARAISSENT CHAQUE ANNÉE... ET VOS "ÉLUS" "ÉLITISTES" RACAILLEUX ÉTOUFFENT LES CHOSES LES PLUS GRAVES... NOTAMENT PARCE QU'ILS EN SONT LES INSTIGATEURS PREMIERS!!! IL N'Y A PAS DE JUSTICE EN FRANCE!!! TOUT LE SYSTÈME
.
.
L'horreur ! Maltraitance, disparition d'enfants, réseaux pédo-criminels, étranges protections, commercialisation de vols d'enfants...

 

Un film de Karl Zéro

 

1 h 30

 


 

 

Certains ne connaissent pas j’en suis persuadé ce documentaire à connaître absolument! Réalisé par Karl Zéro, il revient sur « l’affaire du cd de Zandvoort » qui a été enterrée car impliquant plus ou moins des personnalités très haut-placées. N’hésitez pas à faire tourner la vidéo, à la récupérer pour la voir à tête reposée, mais regardez-le, il y a des infos qui doivent passer!!! Vous avez été choqué par l’affaire Marc Dutroux? Ce que vous allez découvrir ici est bien pire! Ce que cela implique au final: Hadopi est censé lutter contre la pédo-pornographie sur internet, mes les plus gros réseaux qui organisent des meurtres d’enfants sont protégés et certains très haut-placés seraient impliqués voir responsables.

 


Les faits Karl Zéro, Le fichier de la honte. Documentaire intégral. Un réseau pédophile découvert d’après un CD ROM de 8000 photos, dit «fichier de Zandvoort». Première diffusion le mercredi 26 mai 2010. À cette occasion, 13ème RUE soutient l’association Innocence en danger, qui lutte contre la pedo criminalité et aide les victimes.

 

http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/01/05/le-fichier-de-la-honte/

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 03:22
Vive la guerre ou l’imposture de Christophe Barbier

Une critique de l’appel à la guerre en Lybie que Christophe Barbier nous assène dans un éditorial de l'Express intitulé « De sable et de sang ».


 

Nigel Farage, député européen britannique a dit du président de l’Europe qu’il avait le charisme d’une serpillère humide. Je ne suis pas sûr que Christophe Barbier, rédacteur en chef de L’Express en ait beaucoup plus tant sa communication non verbale (mimiques, gestuelle) sonne faux [1], mais ce dont je suis sûr, c’est que ce personnage falot est dans l’imposture la plus complète.

En effet, dans son édito de l’Express du 20 avril, il joue non au héraut d’armes mais au chef de guerre et nous vante le bien-fondé de la guerre de Lybie comme, trois ans auparavant, il proclamait dans une des ses vidéos quotidiennes que la France devait continuer à faire la guerre en Afghanistan. Cette vidéo déjà donnait « la nausée » de part le décalage entre, d’une part, ce à quoi engageait son propos martial (à savoir, les violences et infinies souffrances des combattants comme des populations) et, d’autre part, sa figure de journaliste aux mimiques et pantomimes empruntées. En lisant son édito, je dirais, pour imiter Desproges, que j’ai eu le sentiment d’avoir « les mains sales ».

Car Barbier n’est ni un politique, ni un philosophe. Il est un homme de presse censé nous donner de l’information, de la belle, de la bonne [2] et pas de la propagande guerrière maison. C’est pourtant ce qu’il fait dans cet édito dont je voudrais tenter d’analyser la rhétorique car je vois une forme de devoir citoyen à faire ce que je peux pour que lui et ses semblables comprennent qu’ils doivent rester à leur place, c’est-à-dire, se tenir à la neutralité et l’objectivité de l’information à laquelle ils prétendent.

Nous avons déjà des politiciens assez foireux (songeons à Juppé qui nous annonce une intervention en Lybie de « tout au plus quelques jours… »), il ne manquerait plus que les journalistes se mêlent de gouverner.

Pour en revenir à la rhétorique de Christophe Barbier, je dois reconnaître que, bien qu’assez médiocre au final, elle ne manque pas de force, c’est pourquoi il importe de l’analyser.

Son efficace tient d’abord au fait qu’il affirme d’entrée de jeu que la guerre est une abomination et que toute affirmation contraire est un mensonge :

« Toute guerre est sale. Il n’en est aucune dans l’Histoire qui soit un chemin de gloire, à moins d’être passée sous le pinceau, dégoulinant de mensonge, de la propagande »

Quoi de mieux pour susciter d’emblée et à coup sûr l’assentiment du lecteur qui sait bien tout cela et ne peut que se féliciter de le voir écrit noir sur blanc ?

Barbier renforce encore l’adhésion en précisant qu’« il n’y a pas de guerre « chirurgicale », parce qu’on n’anesthésie pas ceux sur qui on tire » et il propose alors l’image forte et profonde dont il a fait le titre de son édito : « Le sable et le sang font de la boue, et la boue, en séchant au soleil de la politique, fait de l’Histoire »

Pour ne pas laisser le lecteur aveuglé et égaré par ce fulgurant éclair sur la nature fondamentalement violente de l’Histoire des hommes, il enfonce le clou : « chaque fois qu’un blindé est flambé par un missile, il y a de pauvres hères carbonisés à l’intérieur… et ce n’est pas parce qu’ils sont d’évidence « méchants », où (sic) les stipendiés d’un tyran, qu’ils ne sont plus des êtres humains ».

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces propos enthousiasmants de lucidité auguraient plutôt bien de la suite.

Malheureusement, il s’agissait là précisément de l’effet visé par une rhétorique très classique puisque cherchant à amener le consentement final du lecteur par une série de petits consentements prédisposant à l’adhésion.

En effet, quoi de plus suggestif que de déclamer tout le souci qu’on a de la paix pour ensuite affirmer la nécessité de la guerre ? Comme le soulignait la cinéaste Leni Riefensthal pour se défendre d’avoir accompagné l’ascension de Hitler, ce dernier parlait avant tout de paix dans ses discours !

Ainsi, tel ce récent Nobel de la paix qui envoie l’armée U.S. intervenir aux quatre coins du monde au mépris des lois internationales, le Barbier-critique-des-guerres vient cueillir le lecteur — qui a baissé la garde et qui, mesmérisé par son sage propos s’est disposé à le suivre — en assénant cette phrase courte et sèche : « certaines guerres sont nécessaires ».

Le coup est alors presque imparable car, quelles que soient les prévenances que l’on peut avoir vis-à-vis de la guerre, à moins d’être un saint, chacun à en soi une foultitude de prédispositions à y consentir, ne serait-ce que la fameuse « légitime défense ».

De fait, c’est bien la corde sensible de la sécurité que Barbier fait résonner, mais juste ce qu’il faut, pour pointer bien vite un au-delà de la guerre de conquête (de territoires et de pétrole) et nous amener sur le terrain des révolutions arabes actuelles, dans le contexte desquelles Kadhafi fait incontestablement tache.

C’est d’ailleurs peut-être parce que ce dernier ferait si facilement l’unanimité contre lui que Barbier, emporté par son hybris, croit pouvoir se lâcher et révèle sa bouffonerie comme l’inconsistence de sa position. Il n’a, en effet, pour tout argumentaire que l’idée que Kadhafi serait un « satrape paranoïaque » qui « s’accroche à son trône  », un « Ubu paradant », un « Néron pétaradant ». Comme on peut lire dans le Talmud : « Nous ne voyons pas le monde tel qu’il est, mais tel que nous sommes ». Autrement dit : « quelle belle projection ! »

Tout à son illusion, croyant pouvoir jouer sur le velours d’un consensus anti-Kadhafi, Barbier nous invite froidement à nous risquer à la violence, à une (nécessairement sale) guerre civile dont, nous dit-il, il nous faudra patiemment attendre une issue favorable tout en armant des insurgés dont on ne sait pas ce qu’ils feront demain.

Vaste et beau programme dont le chef de guerre Barbier pense qu’il serait tout à l’honneur de la France qu’elle l’appliquât et tout à son déshonneur qu’elle se défilât.

Pour mieux mobiliser les troupes, il pique au vif en ajoutant la petite manip à la grande, le mensonge à l’ignominie. Pensant peut-être susciter les vocations, il affirme en effet qu’il n’y a plus en France de héros mais qu’à la fin, à bon entendeur salut, on saura qui est resté planqué et qui a pris ses responsabilités.

Le sommet du mensonge se trouvant dans cette idée qu’« on ne distingue pas toujours les vainqueurs des vaincus », idée qu’il nous livre sans doute par crainte que l’on ait encore en tête, pauvres veaux que nous sommes, la triste guerre d’Afghanistan où, après les Russes, l’Occident se casse les dents en pure perte depuis bientôt dix ans sans même savoir pourquoi il le fait.

Voilà donc le tableau lamentable offert par l’imposteur Barbier. Imposteur au sens où les journalistes étant supposés être seulement des « messagers », des porteurs de « nouvelles », ils devraient, selon Michel Serres, être comme des anges, c’est-à-dire, transparents.

Or, c’est rien de dire que Christophe Barbier n’est pas transparent et qu’au contraire il fait ce qu’il peut pour se poser là, pour nous faire passer son propre message (vu que, encore une fois, je ne le sais pas lié à quelque marchand de canon ou à quelque banque auprès de qui l’Etat français aurait à financer sa dispendieuse guerre libyenne, mais qui sait ?) ou, plus exactement, ce message mensonger par excellence qui, depuis la nuit des temps, a amené les hommes à s’entretuer pour la bonne cause : défense, sécurité, honneur, sacrifice, etc. 

Il est déjà affligeant que les autorités nous servent encore et avec toujours le même succès ce genre de discours. Il est consternant et pour tout dire affolant que Barbier se l’approprie pour jouer au chef de guerre. L’imposture est totale et d’autant plus choquante qu’elle est amenée de manière perverse, luciférienne, en pleine lucidité sur le mal qu’on voudrait nous amener à choisir.

Comment ne pas penser ici à Pascal et à son « Qui fait l’ange fait la bête » ?

Voilà, j’ai fini. J’ai toujours la nausée et j’espère bien que vous l’avez aussi.



[1] Pour en apprendre davantage sur le charisme des hommes politiques, suivez le psychologue René Zayan qui fait un remarquable travail sous ce rapport.

[2] « Fume, c’est du belge », pourrait dire le Roularta Media Group, propriétaire belge de l’Express qui, à ma connaissance, n’est pas lié à un marchand de canon, mais qui sait vraiment ?

 

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vive-la-guerre-ou-l-imposture-de-93490

.

 

 

Guerre :

 

Les civils afghans ont-ils droit à la présomption d’innocence ?

 

Les civils massacrés par l’OTAN en Afghanistan glissent sur l’info, dans l’indifférence. Cette indignation sélective est un très mauvais signe.  

Dscn4763.jpg

Je ne sais pas si on se rend bien compte des méfaits de la coalition en Afghanistan, coalition cornaquée par l’OTAN pour défendre « nos valeurs », comme l’expliquait encore ce bon Juppé ce dimanche. Le ministre des affaires étrangères réagissait au lourd bilan dans l’armée française sur Canal +. Mais ni lui, ni la journaliste qui l’accompagnait gentiment – à ce stade difficile de parler d’interview – n’ont pas eu le temps de dire un mot sur les morts civils afghans à la charge de l'OTAN. Sans doute que dans ces « valeurs », toutes les vies ne pèsent pas autant.

Pourtant, l’actualité immédiate a été cruelle pour les civils afghans. Samedi dans la soirée, les grands combattants de l’OTAN, au nom de la civilisation, ont bombardé dans le district de Nawzad, dans le sud-ouest, deux maisons sensées être des repères de résistants. Bilan: 14 civils tués, soit deux femmes et 12 enfants, et six blessés graves.  Des tirs de roquettes depuis des hélicoptères. La BBC affirme que des villageois ont transporté jusque dans la capitale de la province les corps des enfants, pour preuve de la tragédie.

Mercredi dans les montagnes du Nouristan, des frappes aériennes dirigées par les mêmes humanistes, ont causé la mort de 18 civils et 20 policiers.

Quelques jours plus tôt, un raid de l'OTAN avait tué quatre personnes à Taloqan (nord-est).

Le démonétisé Barack Obama, la larme à l’œil, a dit prendre la situation « très au sérieux », selon une déclaration du porte-parole de la Maison-Blanche, Jay Carney, qui a jouté : « Nous travaillons très fort pour éviter les victimes civiles. Nous partageons les préoccupations du président afghan ».

Alors, les civils afghans ont-ils droit à la présomption d’innocence ? Ce qui est sûr, c’est qu’ils étaient innocents et qu’ils ont été tués par les soldats de l’OTAN. Et le silence assourdissant qui accompagne ces massacres commis au nom des « valeurs » est absolument scandaleux.

Il n’y a qu’une chose à faire : c’est partir vite, et très vite, d’Afghanistan. Dix années insensées pour « combattre les Talibans » et au final, c’est eux, dont l’influence tous les jours se renforce, qui retrouveront le pouvoir.

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/
Les civils afghans ont-ils droit à la présomption d’innocence ?

Lundi 30 Mai 2011
http://www.alterinfo.net/Les-civils-afghans-ont-ils-droit-a-la-presomption-d-innocence_a59334.html
Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 03:10

2 millions d’enfants pauvres et 40 patrons heureux…

Publié : le 28/04/2011 par Benji dans Argent et politique
0
 
4 Votes


Elle est pas belle la vie? Si en France il y a quelques petits problèmes mais ce n’est pas grave, tant que les grands-patrons peuvent toucher leur salaire, tout va bien! Cela résumerait presque le mode de pensée du gouvernement (et des autres politiciens aussi…) qui bizarrement ne s’affolent pas trop et ont toujours le même style de solutions pour sauver le pays de la crise ambiante: se foutre royalement de ce que nous vivons vraiment!


http://www.ouest-france.fr/of-photos/2008/10/22/SIGE_OCDE_apx_470_.jpg

En France « deux millions d’enfants vivent dans des familles dont les revenus sont inférieurs au seuil minimum de pauvreté » mais la priorité des priorités c’est bien sûr de diviser par trois le taux d’imposition de l’ISF pour les plus grandes fortunes… »

La Phrase du jour est signée Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques, sur sa page Facebook. Il commente le rapport final de la Défenseure des enfants : « Dominique Versini dénonce notamment les « reculs répétés » en matière de justice des mineurs, de logement social ou encore les difficultés rencontrées par les enfants étrangers présents en France. Elle déplore aussi que nombre des recommandations faites par ses services n’aient pas été suivies d’effets de la part des pouvoirs publics. (…) La défenseure déplore, plus généralement, la situation des enfants pauvres, pointant « l’insuffisance de certaines politiques publiques au regard des recommandations du Comité des droits de l’enfants des Nations unies (juin 2009) ». Selon ses calculs, en France, deux millions d’enfants vivent dans des familles dont les revenus sont inférieurs au seuil minimum de pauvreté (de 773 euros à 950 euros après transferts sociaux).
 En matière judiciaire, elle « ne peut que constater les reculs répétés de la justice des mineurs notamment pour les adolescents ». La fin de la dépêche Reuters rappelle le contexte du tout dernier rapport de celle qu’il fallait faire taire : « A partir du 1er mai, ses missions seront confiées à une institution unique présidée par le Défenseur des droits, qui n’a pas encore été nommé. Elle regroupera le défenseur des enfants, le médiateur de la République, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) et la Commission nationale de la déontologie de la sécurité (CNDS). »

Ou comment noyer le poisson dans un grand fourre-tout incapable d’agir efficacement sur tous les domaines où le pouvoir UMP est justement fautif. Cachant ses bavures sous le tapis, il continuera jusqu’au bout à grignoter nos droits et restreindre nos libertés, pendant que ses amis se goinfrent – Duval a raison, la réforme de l’ISF est bien un nouveau cadeau aux très riches ! Le chômage explose malgré la manipulation de ses chiffres, la pauvreté et la misère progressent, et le patron le mieux payé du Cac 40 gagne un an de smic en un seul jour.

« Au total, les patrons du Cac 40 ont touché plus de 98,3 M€ l’an dernier, et la moyenne de leurs revenus s’est élevée à 2,46 M€, en hausse de 24% par rapport à 2009″, précise Boursier.com. C’est Ali Medef et les 40 voleurs ! Pas mal, non 24% d’augmentation ? Quand les salaires des fonctionnaires sont gelés pour la deuxième année consécutive, que le gouvernement a toujours refusé le moindre coup de pouce au smic, qui plafonne du coup aux 2% d’augmentation légale… Pour paraphraser le slogan inventé par le théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine durant la lutte pour les retraites, « C’est pas bientôt fini cette nuit du Fouquet’s ? » C’est loin, 2012.


Source: plumedepresse.net

 

http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/04/28/2-millions-denfants-pauvres-et-40-patrons-heureux/

 

.

 

Jovanovic : La chute de Wall Street et du Vatican selon Saint Jean (+ vidéos)

 

(..) Pierre Jovanovic s’entretient avec Franck Abed de son ouvrage 777, La Chute du Vatican et de Wall Street selon Saint Jean. Le journaliste, féru d’ésotérisme comme on le voit ici, interprète l’Apocalypse de Jean et y voit une prédiction du cataclysme imminent : la chute conjointe de Wall Street et du Vatican.

 

Nostradamus prevoit la même chose….et même « la chute » de l’Islam et tout ça en 2017. (Commentaire)

 

http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/05/30/jovanovic-la-chute-de-wall-street-et-du-vatican-selon-saint-jean/

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 03:06

Un livre de P. Boniface, à lire

( après son "Est-il permis de critiquer Israël ?" )

 

int faussaires boniface

 

C'est le nouveau livre de P. Boniface, faisant une critique de certains intellectuels omniprésents et omniscients dans les divers médias français.

D'après sa chronique et son interview à France culture chez H. Huertas, il osé attaquer nommément certains de ces faussaires, le Grand A. Adler, C. Fourest, M. Sifaoui entre autres. Il reproche notamment à ces faussaires d'user et d'abuser de non arguments pour défendre leurs thèses et leurs choix personnels. En résumé, il leur reproche ce que beaucoup d'internautes leur reprochaient depuis bien longtemps, à savoir d'être au service d'une cause.

Donc la neutralité et l'objectivité intellectuelles ne sont plus de mises chez eux. D'aucuns diront sans complexe, qu'ils sont des agents aux services d'intérêts sauf la vérité intellectuel et la justice et encore moins la cause nationale. Qu'ils le fassent sincèrement ou non n'est pas une circonstance atténuante de leur responsabilité. Quand on se sait trop proche d'une cause pour être objectif, il vaut mieux dans ce cas avancer à visage découvert, et on est qualifié de militant pour la cause en question. Ce qui est fondamentalement différent d'être pris pour un expert.

Le Finkielkraut en est aussi un exemple de par son acharnement sur l'islam et la culture arabo-musulmane, incapable de faire la part entre ceux qui instrumentalise l'islam, et les gens ordinaires vivant tranquillement leurs croyances. Sa haine de la banlieue et le mépris qu'il affiche pour la génération des descendants de l'immigration maghrébine le disqualifie de tout débat cherchant une solution aux problèmes sociaux que vit la France. Je suis personnellement moins tendre envers lui que l'est P. Boniface.

Je n'ai pas encore lu le livre et je ne vais pas tarder à l'acheter. J'espère que l'auteur ne limite pas ses critiques aux seuls défenseurs d'Israël ou ceux qui font une obsession de l'islam, en qualifiant tout ce qui est de près ou de loin avec l'islam d'islamo-faschisme, islamo-gauchisme et autres néologismes.

Les journalistes, les économistes et autres spécialistes (dans le domaine médical), ont gangréné l'espace médiatique et font oeuvre de propagande sous couvert d'informer et de donner un avis averti.

N'oublions pas les politiques, qui nous gouvernent et nous empoisonnent la vie, par leurs mensonges, et par leurs décisions imposées par fourberie et tromperie. On nous mène dans des situations impossibles. Une fois le fait est accompli, on nous fait l'injonction de l'accepter parce que c'est trop trad de revenir en arrière. Vous vous rappelez un tube qu'un homme politique a agité sous nous yeux comme preuve d'armes de destruction massive?? Mais entre sa prestation et la découverte de la supercherie le mal est fait. Le monde s'est retrouvé en train de gérer une autre supercherie, présentée par les médias comme un événement majeur et travaillant pour que l'opinion soit formater à une prise de décision qui va dans l'intérêt des oligarques.

Dernièrement, la guerre faite à la Libye est une honte pour les agresseurs. Mais qu'a fait la presse? Et notamment française?

Un des faussaires journalistes est le bien nommé Ch. Barbier. Il a souvent raconté n'importe quoi, et il continue de le faire. Mais sa chronique intitulée « les risques qu'il faut courir en Libye »,à elle seule est un condensé de lâcheté et de mauvaise foi, où il montre le fond d'une personne en complète déconnexion avec les attentes des gens. La guerre pour lui n'est qu'un jeux stratégique appris dans les livres, vu au cinéma, et dans les jeux vidéos. Du haut de sa tour, il se permet, avec un tel manque d'humanité, que cet article lui vaudra une condamnation à l'indignité de toucher un stylo ou d'ouvrir la bouche. Et croyez-moi ce n'est pas un acte contre la liberté d'expression.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vive-la-guerre-ou-l-imposture-de-93490

En effet, quand il y a agression, mort de civils et partage d'un pays par des agresseurs, ceux qui les soutiennent par la parole et la propagande y sont complices et de ce fait ils sont coupables. On n'est plus au niveau de la parole mais des actes terroristes meurtriers. Ils exhortent et encouragent au meurtre. Ce n'est même pas la parole sur une guerre déjà terminée, qui suscite un débat d'idées. C'est un appel au crime tout simplement. Et si il a le droit de soutenir des tueries par sa plume. Moi aussi, j'ai le droit de soutenir par mes mots ma position en le mettant au même rang que des criminels de guerre. Et je ne fais qu'user de ma liberté d'expression.

Ce raisonnement est valable également pour ceux qui défendent bec et ongles un système financière qui détruit les solidarités citoyennes et instaure la loi du plus fort. D'ailleurs nos libertés sont en train de disparaître sous de prétextes fallacieux de jours en jours, et ces mêmes faussaires, avec une mauvaise foi inébranlable continuent de louer et de chanter des politiques indignes, menteurs et tricheurs.

Source blogs.mediapart (frida)

 

Pascal Boniface brosse le portrait de BHL sur RMC


 

BHL... ou BHB... Bernard Henri Botul... l'héritier milliardaire 'écrivain-philosophe' qui a ses entrées partout malgré une tête qui ne passe plus les portes depuis longtemps, usant d'une certaine pression ou influence dans les médias (ou en géo-politique 'française'... tiens tiens...) grâce à son argent, ses réseaux, ses connexions, ses connivences. Un manipulateur, un mégalomane, un ego surdimensionné. De gauche le personnage ? Autant que DSK... ou Kouchner au hasard. Et l'honnêteté intellectuelle, la sagesse dans tout ça ? Le talent j'en parle même pas. Aussi rouler pour $arkozy ne le gêne pas outre mesure... c'est selon le sens du vent et les intérêts communs.

 

La meilleure incarnation ou le pire ambassadeur de ces 'intellectuels faussaires', les pathétiques va-t-en-guerre. Pour 'la paix, la liberté et la démocratie' paraît-il (made in USA) avec renvoi d'ascenseur en option. BHL l'imposteur, l'usurpateur, le félon, l'agent des puissants, un sioniste convaincu. Un 'sayan' fidèle et défensur d'un Etat pratiquant librement la déportation, l'extermination, le vol de terres, la colonisation... un apartheid moyenâgeux, d'un autre temps, et pourtant... Sans que l'ONU ou la 'communauté internationale' ne bouge le petit doigt ou ne tape du poing sur la table. Des décennies d'omerta, de manipulations politico-médiatiques. Une idéologie comparable jadis à celle de l'Afrique du Sud, si ce n'est pire.

 

Ce pseudo-philosophe qui - pour la défense de son ami DSK et ses affaires de moeurs (après avoir défendu Roman Polanski et Frédéric Mitterrand) - s'est écrié sans sourciller que 'tout le monde n'est pas tout le monde' en matière de 'justice'. Voyez-vous ça... Bref... qui peut encore être dupé par BHL ? Celui dont la tirade résonne encore comme un écho digne des plus grands sages et philosophes de l'Histoire... 'Lève-toi vite ou je t'écrase la gueule à coups de poing !' C'est qu'il est poète avec ça...

 

 

bhl-entarte.gif

 

BHL par Mor

 

BHL-keke

 

Source Aleth

http://aleth.over-blog.com/article-les-intellectuels-faussaires-75178871.html

 

http://www.alterinfo.net/Les-intellectuels-faussaires_a59351.html

 


Propagande médiatique, politique, idéologique

 

 

 

 

Les Intellectuels Faussaires, par Pascal Boniface

 

27 mai 2011

« 14 refus d’éditeurs. Oui, vous lisez bien : il y a 14 éditeurs qui ont refusé de publier le manuscrit que je leur avais envoyé sur « les intellectuels faussaires », ceux qui mentent sciemment au public et pourtant restent les stars des médias. »


par Pascal Boniface, 19 mai 2011


Comment ont-ils justifié leur choix ? Certains étant des éditeurs universitaires le trouvaient trop polémique, d’autres estimaient que je mettais en cause certains de leurs auteurs. Mais il y eut également le cas fréquent d’éditeurs me disant qu’ils avaient apprécié le livre, qu’ils en ont partagé les analyses et démonstrations mais qu’ils ne pouvaient pas prendre le risque de le publier car ils ne voulaient pas se fâcher avec des gens puissants dans le milieu de l’édition et des médias.

La France est un pays de liberté mais, dans ce domaine, l’autocensure, la protection des puissants au mépris du public fonctionnent. Publier un livre contre certaines figures du monde médiatique français serait-il aussi difficile que de publier un livre critique vis-à-vis de Ben Ali en Tunisie avant la révolution du Jasmin ?

Il y a des gens qu’il ne faut pas mettre en cause, car ils ont des moyens de rétorsion. Nous sommes dans un tout petit monde où éditeurs, chroniqueurs et éditorialistes vivent en vase clos. On verra bien si les réseaux sociaux, si la mobilisation de la base arrivera à être plus forte que l’entre soi du petit monde éditorial.

Je publie, en effet aux éditions Jean-Claude Gawsewitch le 20 mai ce livre intitulé « Les intellectuels faussaires ». Il démontre les multiples mensonges, contre-vérités, voire même affabulations, que de nombreux intellectuels et experts commettent sans pour autant voir leur statut remis en cause ou leur présence dans les médias contestée. Je ne parle pas là d’erreurs, tout le monde peut en commettre, quoi que certains en abusent, mais de mensonges volontaires. À condition d’aller dans le sens des vents dominants et notamment de faire de l’islam une menace terrorisante, cela passe comme une lettre à la poste.

Pour certains, vérités et mensonges se valent. Il n’y a pas de différence. Ces experts et intellectuels dont la mission serait d’éclairer le public, en réalité le trompent. C’est cette connivence qui suscite la coupure entre le public, qui n’est pas dupe et les élites.

On verra ce qu’il adviendra de ce livre, s’il sera étouffé par les censeurs discrets ou si le pari courageux de Jean-Claude Gawsewitch, auquel je rends hommage, sera récompensé.

Pascal Boniface, Les Intellectuels faussaires - Éditions JC Gawsewitch, Mai 2011, 247 pages


publication originale IRIS

 

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=3103

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 03:06
Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 03:00
Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 02:25

Une machine de la NASA fabrique des nuages de pluie devant la caméra (+vidéo)

 

 

 

 

La « géo-ingénierie  » n’est pas une fiction, elle est bien réelle. Elle consiste, par une technologie de pointe, à interférer sur la nature ou à recréer artificiellement certaines composantes climatiques, atmosphériques, capables de provoquer des intempéries et des catastrophes dites « naturelles »…


Regardez bien la machine à l’oeuvre, la NASA crée devant la caméra un nuage artificiel qui amène la pluie. Vraiment impressionnant.


Et si les inondations, et autres phénomènes climatiques, étaient provoqués ou amplifiés par ce type de technologie? Toutes les catastrophes ne font certainement pas partie d’expérimentations, mais avec cette démonstration évidente, il nous est permis de croire que certaines ne tiennent pas des caprices de dame nature…


La vidéo qui suit n’a pas à être traduite, les images suffisent pour confondre tous les sceptiques!

 

http://www.alterinfo.net/Une-machine-de-la-NASA-fabrique-des-nuages-de-pluie-devant-la-camera-video_a59337.html

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche