Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 02:19

 

En Espagne grandissent les humeurs séparatistes
Sergei Duz
Vendredi 23 Novembre 2012


En Espagne grandissent les humeurs séparatistes

Au début de novembre, la Catalogne a présenté à Bruxelles le plan de l'accession à l'indépendance, la séparation avec l'Espagne et l'entrée en l'Union Européenne. Le 25 novembre, les Catalans prendront part aux élections législatives régionales, où, le plus probablement, les séparatistes locaux remporteront la victoire. En demandant la souveraineté pour l'autonomie, ils intensifient, au dire des experts, la crise de l'intégration européenne.

Après la victoire aux élections régionales, les séparatistes veulent initier le référendum régional sur la séparation. Le chef du gouvernement de la province espagnole Arthur Mas, en se produisant devant les fonctionnaires de l’UE, a déclaré que la Catalogne n’était pas la seule région, souhaitant obtenir l'indépendance. À son avis, ces derniers temps, les chances de la sortie de la Catalogne de l'Espagne, de la Flandre – de la Belgique, de l'Ecosse – du Royaume Uni ont rudement augmenté. En même temps, la Catalogne souhaite rester dans l'Union Européenne.

Cependant, Bruxelles a refroidi un peu l'ardeur des Catalans. En cas de leur séparation avec l'Espagne et la demande de l'entrée en UE, il leur faut se mettre à la fin de la liste d’attente parmi les autres Etats souhaitant le faire et passer toutes les procédures prévues pour cela. Cependant, les Catalans sont stimulés par l'intérêt économique, trouve le chef du Centre des études économiques de l'Institut de la mondialisation et des mouvements sociaux Vassili Koltachov.

« Puisque l’UE impose de plus en plus aux pays la politique de l'austérité, à la population de certaines régions, il semble possible d’éviter ce cours impopulaire et pénible (mené de façon particulièrement active aujourd'hui en Espagne, en Grèce et au Portugal) tout simplement en sortant de ces pays. C’est ainsi qu’apparait le désir de la séparation. C’est la base du séparatisme moderne européen. Mais en même temps, j’ai de grosses craintes de voir ce référendum échouer. Parce que les gens redouteront sérieusement le pire ».

Et les Catalans ont le droit de demander une attitude particulière envers eux. Car à un certain sens, ils sont des sponsors pour toute l’Espagne. De nouveau, Vassili Koltachov prend la parole :

« Si la Catalogne se sépare avec l'Espagne, la première chose qu'elle va acquérir – c’est la libération de cette pression qui pèse sur toute l'économie espagnole. En même temps, la Catalogne reçoit la possibilité de renoncer à l’euro, à produire sa propre monnaie pour couvrir ainsi les problèmes budgétaires. Simplement parce que l'on pourra ne pas suivre la politique de l'austérité, qui est argumentée par la dette nationale immense ».

Sans doute, Madrid fera tout pour que les plans si ambitieux des Catalans ne se réalisent pas. En effet, dans le cas contraire, il subira des pertes - non seulement sa réputation, mais aussi ses finances souffriront.

french.ruvr.ru

 

http://www.alterinfo.net/En-Espagne-grandissent-les-humeurs-separatistes_a83968.html

 

.

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 03:29

 

Quelle belle société ils nous préparent

Hier, l’armée israélienne a mené une opération contre des groupes armés à Gaza et Ahmad Jaabari, le plus important chef militaire palestinien responsable des opérations militaires du Hamas a été tué. Il y eut ensuite des débats houleux après la saisine du Conseil de sécurité à l’ONU. Point à remarquer : l’Egypte a rappelé son ambassadeur. Le président américain, pour sa part, confirme avoir été élu pour permettre les prolongations et éviter un engrenage dévastateur au Moyen Orient. Obama a en effet demandé aux belligérants de ne pas aller plus loin en matière d’escalade dans la violence. Mais le Premier ministre israélien est en campagne électorale et la haine de l’autre  étant son leitmotiv permanent, a donné cette réponse : « Aujourd’hui, nous avons adressé un message clair au Hamas et aux autres organisations terroristes, et si cela devient nécessaire, nous sommes prêts à étendre l’opération ». Netanyahou multiplie les menaces : « Il y aura la guerre à Gaza, ce n’est qu’une question de temps », fait-il savoir publiquement.


En fait et depuis de nombreux mois maintenant, il est clair que les sionistes dirigeant l’Etat hébreu veulent la guerre. Ils veulent même étendre la guerre partout dans la région : en Palestine, au Liban, en Iran…


Description de ce que vivent les populations : « Les bombes à fragmentation ne se contentent pas de tuer enfants sur les terrains de foot ou résistants. Elles les déchiquettent en mille morceaux pour que les visions d’horreur restent imprégnées à tout jamais dans la mémoire de la population. L’armée israélienne, qui a tué samedi 3 enfants d’une même famille, est allée dès le lendemain attaquer la famille et les voisins lors de l’enterrement de ces mêmes enfants. L’un des enfants de 13 ans, Ahmed, était en train de jouer au foot. C’était un fan du Real Madrid. Que les jeunes footballeurs qui comptent aller jouer la coupe européenne de foot en Israël en juin prochain, s’ils en ont le cœur, se le disent ». « C’est un génocide qui se prépare aux yeux de tous, une nouvelle Nuit de Cristal comme vient de l’écrire Lynn Gottlieb, qui demande si nous allons nous comporter comme il y a 74 ans, c’est à dire laisser faire ».  (Source)


Les Palestiniens ne sont pas seulement dans le viseur, même les chrétiens font l’objet d’attaques permanentes de la part des sionistes du gouvernement hébreu.

http://www.dailymotion.com/video/xlo9rp_les-chretiens-persecutes-en-israel_news

 

« Un trio de mercenaires, mais à quel prix, pour contaminer la « gauche » française et défendre en chœur les intérêts de l‘Empire. A eux trois le triste constat des effets dévastateurs de la politique Bourgeoise, une affaire de « contamination » selon l’expression favorite de Laurent Fabius, une contamination qui une fois encore se terminera dans le sang pour de sordides intérêts financiers... » (Source)


Le gouvernement français a-t-il le souci de défendre les chrétiens contre les menées des sionistes ? Nullement car ce gouvernement français est piloté par une équipe très favorable aux sionistes et qui fait la promotion d’une société antichrétienne comme on le voit avec le débat sur les homosexuels et la protection dont jouissent les réseaux pédophiles (voir l’excellente interview d’Alain Soral).


http://www.dailymotion.com/video/xuqs9n_un-reseau-pedophile-au-sein-des-elites-francaises-alain-soral-revient-sur-la-disparition-de-s-mailla_news

Or ce type de société à la Sodome ne peut avoir qu’un seul destin et tout le monde le connaît.

 
34 commentaires

Publié par le 15 novembre 2012 dans Non classé

 

.

Sur ce site,

 

Baisse de 5% gros rebond ? ou les deux ?

Ceux qui connaissent le film « Cliffhanger », savent que c’est la fiancée de Stallone qu’il essaye de sauver. Mais sa main glisse dans le gant et elle tombe et se tue.
Voilà l’image du CAC ce matin… mais également de tous les autres indices …. pourtant, il y a la possibilité d’un gros rebond sur WS…

Le CAC après avoir cassé le support de son diamant 6 jours de rang, s’est raccroché à la main de Stallone à 3374. Mais quoique soutenu à bout de bras par ce fort de foire, les héros sont fatigués. Sylvester  n’a pas réussi à passer au-dessus de la corde tendue à 3434… Alors ? à 5 on lâche tout ?
Si on regarde du côté de Wall Street, la situation semble aussi dramatique. « La fiancée du Dow Jones »  (ne cherchez pas, ce film n’est pas encore sorti en salle) pourrait repeindre en rouge le bas de la falaise.
Tous les supports du canal haussier ont été successivement cassés. Comme pour le CAC, plusieurs tentatives de revenir au-dessus du dernier support ont échoué depuis 4 jours. Même le support du canal baissier a été franchement défoncé hier soir. Les fans de la figure « trois pics et un dôme » de Lindsay (très controversée) peuvent se dire qu’on va terminer à « la cave »… Les « Trois Pics » seraient les 3 sommets du 19 mars, 2 avril et 2 mai,  « le Dôme » est évident.. le rebond  en « 27″  vient d’être fait.. Il ne reste plus que la chute à 12.035.
Ce graphique est une copie d’écran prise vers 20H hier soir. Le DJIA a chuté de 100 points depuis. Objectivement pour aller à « la cave », il suffit de chuter de 4,4%. On peut faire ça en quelques heures ou en quelques jours, cela ne va pas changer la face du monde. Après on pourra offrir aux gérants de portefeuille, un rallye de fin d’année, pour qu’ils puissent présenter des comptes honorables à ceux qui leur font confiance.

Pour vous donner une idée, une chute de 5% à partir de 3375 pour le CAC, amènerait les cours à 3205… on est très loin de mes objectifs bas. La cassure du diamant devrait selon la logique nous amener à 3165-3170 et mon porte-voix à 3100.  Verrons-nous s’ils sont capables d’aller à 3165, puis de faire leur rallye de fin d’année avant d’aller taper le bas du porte-voix… qui à ce moment là sera très très bas, vers 2900 ou moins ?
Revenons au DJIA. Par un miracle de la technique moderne et des mathématiques, si vous regardez un graphique en quotidien et que vous regardez le même graphique en hebdomadaire ou mensuel, les supports et résistance vont avoir un aspect différent. La preuve en image.

Le DJIA grâce aux libéralités de la Réserve Fédérale distribuant sa manne généreusement à Wall Street, a évolué par bonds successifs dans un canal haussier. Les rebonds prennent appui sur des obliques haussières parallèles. Si on transperce la première, on va rebondir sur la seconde. Hier soir, la première a été cassé à la baisse. Mais comme vous pouvez le voir, la seconde oblique en ce mois de novembre est à 12.000.

Pour faire plaisir aux gestionnaires de portefeuilles, aux banques et aux actionnaires, cette chute à 12.000 ne compromettrait aucunement la réalisation d’un rallye de fin d’année, ni la présentation de résultats positifs.

Comme vous le savez désormais, chaque chute est suivie d’un retracement selon la suite de Fibonacci. Un retracement à minima de la chute de 13437 (le sommet du dôme) à 12.000, amènerait le DJIA à 12399. Les gérants de fonds pourraient s’en contenter puisque le DJ a terminé l’année 2011 à 12328. Dans cette année difficile, un résultat positif serait déjà une victoire pour les petits actionnaires, qui suivent la politique du « Buy and Hold ».

En conclusion,

nous pourrions avoir une chute limitée de tous les indices, suivie d’une hausse limitée. La suite de l’histoire en 2013 devrait être moins glorieuse. Comme vous le voyez, les rebonds sont de plus en plus brefs dans le temps et de plus en plus faibles en amplitude, alors que les injections des Banques Centrales pour obtenir ce résultat sont inversement proportionnelles. Il faut de plus en plus d’injection pour de moins en moins de résultat. Il y a probablement de meilleures manières d’utiliser les ressources de la Fed.

Mais évidemment, ceci n’est qu’une analyse personnelle, susceptible d’être contrée par la réalité des faits et nous vous déconseillons de jouer en bourse.

 
63 commentaires

Publié par le 15 novembre 2012 dans Non classé

 

La course vers le MUR de la faillite globale… avec un point d’interrogation : sa durée

L’hebdomadaire The Economist a publié un intéressant graphique exprimant l’évolution de l’endettement du secteur public américain sous les différents présidents à partir de Harry Truman.

Une inconnue ? A quel moment sommes-nous du degré de dangerosité extrême ? Qui peut le savoir ? Une certitude cependant : ce système est généré pour être DETRUIT, mais on voit bien que les manipulateurs de ce même Système suivent un calendrier. Voilà pourquoi il est préférable de ne pas mentionner de date mais de tirer les conclusions qui s’imposent comme le ferait n’importe quel médecin au regard des symptômes cliniques d’un (très) grand malade.

Retarder l’échéance de l’application de BALE III pour les banques américaines

Le 9 novembre, les régulateurs américains ont convenu de retarder l’application des règles de Bâle III pour les grandes institutions bancaires américaines. L’échéance fixée au 1er janvier 2013 est donc repoussée et on ignore quelle sera la prochaine date… traduction de la situation rocambolesque des banques américaines. Selon des personnalités de la banque centrale canadienne, le délai supplémentaire serait de six mois. En septembre 2010, « le Comité de Bâle a décidé de relever le ratio de solvabilité Core Tier 1 de 2% à 4,5% avec en plus un matelas de protection de 2,5%, d’ici 2019. Autrement dit, les fonds propres « durs » , c’est à dire composés uniquement d’actions et de bénéfices mis en réserve, devront représenter 7% des activités de marché ou de crédit des banques. L’augmentation de ce ratio devra contribuer à limiter l’incitation à la prise de risque ».

Mais cet accord international qui devait donc être mis en place par les institutions bancaires américaines à partir de janvier 2013 ne joue pas pour les banques de Wall Street. Rappelons qu’en juin dernier, la banque centrale américaine avait déclaré que certains établissements avaient un long chemin à parcourir pour satisfaire aux règles de participation.  A l’époque, un responsable de la Fed déclarait que les 19 plus grandes sociétés de portefeuilles bancaires américaines auraient un manque à gagner de 50 milliards de $ de capital si les règles de Bâle III devaient être mises en application.

 
9 commentaires

Publié par le 15 novembre 2012 dans Non classé

 

Le début… de la fin des haricots

Brève:
9 des 11 membres du LBMA (le marché des Métaux Précieux de Londres) font l’objet d’une enquête pour collusion dans l’établissement des prix.
Serait-ce le premier frémissement annonçant les prémisses de la fin d’un système ?

 
24 commentaires

Publié par le 15 novembre 2012 dans Non classé

 

Comment taxer et qui taxer ?

 
25 commentaires

Publié par le 14 novembre 2012 dans Non classé

 

SYRIE : point de vue de Walid Mouallem exposé à l’ONU

Pour rappel, lors de son discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies, le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a accusé les Etats-Unis et leurs alliés de soutenir le terrorisme. Selon lui, le conflit qui dure depuis huit mois ne cessera pas tant que la Turquie, l’Arabie saoudite, le Qatar, la Libye et d’autres pays n’arrêteront pas de fournir armes et soutien financier à l’opposition.

 

Selon Walid Mouallem, les forces extérieures créent artificiellement une crise humanitaire : elles poussent les mouvements armés à intimider la population civile dans les régions frontalières et forcent les gens à fuir. Il a également accusé les acteurs régionaux et internationaux d’aspirer à provoquer l’instabilité en Syrie pour justifier une ingérence étrangère.

 

Point de vue du gouvernement Ayrault : le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a rencontré les responsables de la coalition de l’opposition syrienne au Caire. Il est à craindre que les socialistes (l’UMP est sur la même longueur d’onde) engagent la France à soutenir encore plus cette équipe nauséabonde.

 
36 commentaires

Publié par le 14 novembre 2012 dans Non classé

 

D’une information anodine aux questions…

En complément d’information de l’article précédent, il y a sur le site référencé de Nantes, un module sur la monnaie locale «comment ça marche». En cliquant, on trouve 10 questions dont l’une est : Pourquoi une monnaie locale ?

http://www.unemonnaiepournantes.fr/comment-ca-marche.php

Comm’ ou info d’initié ?

Le maire de Nantes était-il « instruit » sur la crise à venir ? Il est stipulé que la monnaie locale est une réponse à la crise financière ; or on indique sur le site que le projet a été lancé en 2006 donc 1 an avant la crise des subprimes aux US…  et leur impact en Europe.

A-t-on des gens qui savaient ou alors une communication trompeuse sur 2006 ?

2006… juste avant l’arrivée de N. Sarkozy qui voulait copier (après l’avoir tellement vanté) le modèle américain sur les subprimes pour la France…

Il n’y avait pas de crise en 2006…

 
10 commentaires

Publié par le 14 novembre 2012 dans Non classé

 

Le Premier ministre français est-il à la pointe de l’information ?

Hier, on a pu prendre connaissance d’une information plutôt étonnante : la ville de Nantes, dont l’actuel Premier ministre français Jean-Marc Ayrault fut maire durant de nombreuses années, va introduire une MONNAIE LOCALE afin de faciliter le développement de l’activité économique. Un site internet a été créé et les nantais peuvent y apporter des idées sur le magnifique projet « initié par Jean-Marc Ayrault »… comme proposer un nom à cette future monnaie… complémentaire à l’euro !

La monnaie locale de la ville de Nantes doit être introduite à partir de l’été 2013. La lecture du site http://www.unemonnaiepournantes.fr/ révèle que ce projet est inscrit « depuis 2006 à l’agenda 21 de la ville de Nantes ».

On s’empresse de préciser, bien sûr, qu’il ne s’agit d’une nouvelle monnaie destinée à concurrencer le valeureux euro ; elle sera indexée sur la devise bruxelloise. Cette monnaie nantaise permettra donc de payer « des produits, des services, voire des primes salariales, à leur valeur réelle ». Les personnes qui souhaiteraient utiliser cette monnaie virtuelle doivent ouvrir un compte au Crédit Municipal.

 
12 commentaires

Publié par le 14 novembre 2012 dans Non classé

 

Royaume-Uni : les retraites à financer représentent 342% du PIB

Le Bureau National des Statistiques anglais, ONS, vient de publier un document, daté du 27 avril 2012, redoutablement éloquent sur le secteur public britannique.

Office national des statistiques (voir aussi doc joint) :
==> http://www.ons.gov.uk/ons/dcp171766_263808.pdf

Il y estime notamment ce que doit verser aux retraités présents et futurs le gouvernement anglais : 5 000 milliards de Livres Sterling, soit 6 247 milliards d’euros, 342% du PIB.

Bref, une faillite objective.

 
29 commentaires

Publié par le 14 novembre 2012 dans Non classé

 

Carte de France des emplois menacés

Voici le lien à partir duquel on peut trouver la légende et les explications chiffrées.

 
35 commentaires

Publié par le 14 novembre 2012 dans Non classé

 
 

HSBC : des banquiers incorrigibles et des particuliers trop confiants dans la protection des paradis fiscaux

Après le scandale du Libor et de l’Euribor, plusieurs banques ont payé une certaine somme pour éviter d’être poursuivies et éviter les questions qui puissent fâcher. Aujourd’hui, HSBC est de nouveau sous les feux de la rampe. Tandis que les pays doivent payer les intérêts de leurs dettes aux forces financières oligarchiques qui sont LE MARCHE, on assiste à des sorties de capitaux de plus en plus importantes dans les pays qui sont pour le moment, dans une situation très délicate. Pour certains pays de la zone sud de l’euro, il s’agit de plusieurs dizaines de milliards d’euros par mois.

Les paradis fiscaux voient des sommes très coquettes rentrer et d’aucuns pensent que les mesures fiscales avantageuses de certains pays leur assureront une tranquillité qui durera toujours. Nous avons déjà exprimé notre opinion dans le cadre de la lettre LIESI. Il y a quelques jours, le Daily Telegraph affirmait que le fisc britannique, en l’occurrence le HMRC (Her Majesty’s Revenue and Customs) s’intéressait tout particulièrement à HSBC. Pourquoi ? Parce qu’il a reçu des éléments d’information sur «tous les clients britanniques de HSBC à Jersey», à savoir leurs noms, adresses et soldes de comptes (dont la moyenne atteindrait 337.000 livres). Certains fonds seraient d’origine frauduleuse, provenant du trafic d’armes ou de drogue. La liste est par ailleurs «largement dominée par des personnalités de la City», écrit l’Agefi. La fuite à Jersey a de quoi, selon le Daily Telegraph, «faire naître de sérieuses questions quant aux procédures de HSBC», l’évasion fiscale pouvant concerner «des centaines de personnes».

A l’époque de N. Sarkozy, d’aucuns ont affirmé qu’une liste venant de sources suisses avait été communiqué au fisc français. Le gouvernement l’avait fait savoir et certaines ‘régularisations’ avaient été engagées.

Selon un porte-parole du HMRC : faire barrage à ceux qui «essaient de tricher par le biais de l’évasion fiscale (…) est une priorité absolue». Les moyens du fisc français pour s’en prendre aux contribuables  qui cherchent à éviter l’impôt vont se renforcer. Avis aux amateurs… Des cabinets fiscaux très spécialisés savent faire, certes, dit-on, mais l’amateurisme en la matière est interdit.

Nous avons récemment discuté avec une sommité du milieu bancaire français: il est très intéressant  d’apprendre que quelques très hauts cadres des plus plus grosses banques françaises n’ont plus d’argent en France…

En tout cas, les sommes placées dans ces paradis fiscaux sont si énormes que l’on peut s’interroger. Le rapport L’économie déboussolée met en lumière les distorsions entre l’économie réelle et les indicateurs qui guident le G20 et les Institutions financières internationales. Investissement, commerce, épargne, productivité … le rapport démontre comment la place de la finance offshore rend toute mesure de ces indicateurs impossible. Au cœur de ce mensonge économique, il pointe le rôle majeur des multinationales et des banques, premières utilisatrices des paradis fiscaux. (Source)

 
28 commentaires

Publié par le 13 novembre 2012 dans Non classé

 

Immobilier : la bulle commence à imploser

L’immobilier a un sale avenir devant lui en France. Les professionnels que nous fréquentons dans le domaine, les banquiers et les sources ministérielles parlent toutes dans le même sens. Les beaux jours de l’immobilier sont terminés. Ne vous pressez pas pour acheter, les rabais viendront à des prix que l’on ne peut même pas imaginer aujourd’hui. Pour le moment, on annonce un effondrement des prêts pour 2012 alors que la crise n’a pas encore commencé en France.

Pour l’ensemble de l’année 2012, les crédits immobiliers accordés par les banques devraient être d’un peu plus de 115 milliards d’euros, soit une baisse de près de 30% par rapport à 2011 (un peu moins de 162 milliards), loin du record absolu de 2007 (170,2 milliards), estime Michel Mouillart, professeur d’économie à l’Université Paris-Ouest. Son commentaire est intéressant : « Une chute d’une telle ampleur et d’une telle rapidité, on ne l’a jamais connu. Durant la dépression de 2008-2009, il aura fallu deux ans pour en arriver là. Cette fois-ci, il aura suffit d’un an ». Attendons la suite… les réquisitions et tout ce qui va bien avec un système COMMUNISTE, car c’est bien là l’UNIQUE objectif des gouvernements UMP/PS.

 

Marché de l’immobilier – Commentaire d’un lecteur

Je suis un ancien de ce secteur (filiale immobilière d’une grande banque Française) et peu donc en parler.
L’activité décroit en effet depuis 2007, moins de demande, avenir incertain, augmentation du coût de la vie et pour certains prise de conscience… la liste pourrait s’allonger sans difficulté.
Les banques achètent l’argent autour de 0.5%, elles revendent le crédit autour de 3% sur du court terme et plus de 4% sur du plus long terme (crédit sur 20 ans et plus).
Les marges enregistrées par les banques sont importantes, elles le sont beaucoup plus que dans les années 2002 à 2007 car le coût de l’argent était tout autre.
La baisse de l’activité pour le moment a été compensée par ce différentiel, mais la crise de la zone Euro engage les organismes bancaires à renflouer leurs filiales en difficulté. La contraction de l’activité crédit à la personne qui se confirme va s’amplifier et aura pour conséquence d’affaiblir les capacités de toutes les banques, ce sera donc encore moins de crédit… Les rotatives prendront le relais… mais le papier va manquer….
Le crédit Immobilier de France qui finançait les dossiers des classes populaires à des taux souvent plus élevés que ses concurrents est HS.
Ces classes populaires ont de moins en moins accès au prêt immobilier car les conditions dans les banques commerciales sont drastiques, la contraction de la demande engagera la baisse des prix.
L’augmentation de la précarité professionnelle aura pour conséquence d’augmenter les risques d’insolvabilité des ménages avec pour conséquence le non remboursement des prêts (immo, perso….) du particulier et de l’entreprise.
Le résultat sera une faillite générale ou bien une mort lente des structures et des institutions telles que nous les connaissons. Cette restructuration faillitaire aura pour conséquence d’engendrer une déstabilisation civile des pays avec des mouvements sociaux d’envergure…  Cela à déjà lieu en Europe avec des manifestations des fonctionnaires de Police et des forces armées qui commencent à avoir des difficultés de paiement des salaires et des soldes… et des populations.
Nous avons à nous inquiéter de la position de la Suisse qui est à mon avis un signal d’alarme sur la situation de l’Europe. Mettre en place un exercice militaire (liens ci-dessous pour ceux qui ne l’auraient pas vu) avec comme thème principale l’écroulement sociale des pays d’Europe du sud, donne le « LA » de notre avenir.

THESEANTITHESE

 

36 commentaires Publié par le 13 novembre 2012

 

.

 

Lire aussi :


 

l'économie mondiale en chute libre !

http://gillesbonafi.blogspot.fr/2012/11/leconomie-mondiale-en-chute-libre.html

 

.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 23:44

 

Le Qatar et le « colonialisme salafiste »
Le Qatar et le « colonialisme salafiste »

par Rachid BARNAT

Ex: http://mediabenews.wordpress.com/

 31725407830234699d3eaa273278865c_L
 

 

Le paradoxe d’un émir bourré de pétrodollars, ami des Frères musulmans et des Etats Occidentaux, qui maintient des liens privilégiés avec Israël et le Hamas et joue au sponsor des nouveaux régimes issus des «révolutions» arabes.

Le paradoxe de l’émir du Qatar Hamad bin Khalifa Al Thani, c’est son double jeu: il joue les modernistes avec ses «amis» occidentaux, et soutient les extrémistes religieux chez ses «frères» orientaux… mais probablement avec l’approbation de ses amis occidentaux, les pétrodollars de l’émir servant à faire passer la pilule du paradoxe!

A moins que son «jeu» n’entre dans la stratégie des Etats-Unis : 1- neutraliser les extrémistes de «l’intérieur», tout en les soustrayant à une probable récupération iranienne chiite! Ce que vient de faire l’émir du Qatar avec le Hamas de la bande de Gaza qui flirtait avec le régime des Ayatollah et soutenait Bachar el Assad, l’autre «ami» des iraniens. Et 2- permettre une reprise du dialogue entre les Palestiniens et les Israéliens à fin qu’Obama (s’il est réélu !), concrétise son beau discours-programme lors de sa prise du pouvoir: en finir avec un problème qui empoisonne les relations internationales depuis plus de 60 ans !

L’émir à vie apprend au président povisoire à poser devant les photographes.

Parasiter les révolutions par l’exportation massive du wahhabisme

D’autant que le Qatar, avec l’Egypte, sont les rares pays «arabes» à reconnaître Israël et à entretenir avec ce pays de bonnes relations.

Avec au passage une «reconnaissance» de la part du monde dit «arabe» au Qatar pour sa contribution à la résolution du «problème» palestinien, et pour avoir neutralisé les Ibn Saoud et leur nuisance, alors que le monde entier «découvre» le réel danger de cette dynastie moyenâgeuse qui ne doit son salut qu’au wahhabisme obscurantiste et rétrograde, et qui est «tenue» de l’exporter et d’en faire le prosélytisme pour respecter le deal  avec Ibn Abdelwahhab, qui lui avait accordé le pouvoir temporel sur la oumma!

Mais comme cet émir veut faire de l’ombre à son frère ennemi Ibn Saoud, celui-ci tente de «parasiter» son jeu par une exportation massive du «wahhabisme saoudien», plus violent et totalement rétrograde, pour neutraliser le wahhabisme qui se veut «éclairé» de l’émir!

L’autre paradoxe, et celui-là il est occidental, est illustré par l’attitude de la France vis-à-vis d’un «ami» encombrant à certains égards.

Le gouvernement français, qui entend combattre l’islamisme radical sur son territoire, a pour partenaire privilégié l’émir du Qatar, doté d’un statut fiscal avantageux, à la tête d’une monarchie absolue au modernisme tapageur, mais trompeur, qui soutient partout les Frères musulmans et les salafistes armés !

L’émir du Qatar avec le leader du Hamas Ismaïl Haniye à Gaza.

Peut être le gouvernement français se réveillera-t-il après le renvoi de la mission française pour raison d’ingérence de l’émir dans le choix des livres jugés «haram» (illicites) pour les conformer à la doctrine wahhabite. Preuve s’il en est besoin que ces monarques exportent leur modèle sociétal, wahhabisme compris!

Les Français souhaitent équilibrer leurs liens avec les pétro monarques en se rapprochant des Ibn Saoud, frères ennemis de l’émir du Qatar, mais là encore c’est un rapprochement avec des un régime fonctionnant sur le même modèle que celui du Qatar, pratiquant le wahhabisme comme système politico-religieux, en plus obscurantiste chez les Saoudiens! Mais peut on faire autrement?

L’émir du Qatar avec le président Obama

Il est tout de même anormal qu’au nom de la realpolitik on collabore avec des régimes qui soutiennent les islamistes les plus radicaux! Viendra, hélas, le jour du retour du boomerang car ces régimes seront probablement un jour les victimes de leurs créatures : «les salafistes jihadistes»!!

Qui aurait cru à la générosité de l’émir?

Si on réfléchit bien, l’émir du Qatar est logique avec lui-même! Il sert uniquement ses intérêts et protège ses arrières: étant à la tête d’un Etat pas plus grand que la Corse, très pauvre, vivant de la pêche perlière qui très vite a était concurrencée par les perles de culture développées par les Japonais, ne devant sa richesse subite qu’au gisement de gaz au large de ses côtes… mais conscient qu’une telle manne n’est pas inépuisable, investit et place ses pétrodollars dans le monde entier en achetant des actions, de l’immobilier, des terres… aussi bien en Occident que dans le monde arabe! Comme la Tunisie sur laquelle il a jeté son dévolu depuis Ben Ali, mais que, grâce à son protégé Ghannouchi, il va pouvoir avoir pour une bouchée de pain!

L’émir du Qatar reç à l’Elysée par François Hollande.

S’il s’est invité dans les révolutions du «printemps arabe», ce n’est nullement par altruisme: il fera tout pour les avorter car le risque est trop grand pour lui qu’elles contaminent les pétromonarchies.

Et quoi de mieux, pour neutraliser ces peuples en révolte, que de diffuser parmi eux le wahhabisme, système politico-religieux parfait, qui maintient sur leur trône des pétro monarques au pouvoir absolu et incontesté comme le leur accorde l’imam Mohamed Abdelwahhab, fondateur du wahhabisme !

Qui aurait cru à la générosité de l’émir qui le conduirait à aider ses frères arabes du Hamas à Gaza? Derrière cette aide se cache des intentions politiques et économiques plus terre à terre.

Des experts ont découvert récemment des gisements importants de gaz sur lesquels l’émir veut mettre la main. Son alliance avec Hamas coupe les liens incestueux qu’il entretenait avec l’Iran chiite, voisin et ennemi héréditaire de l’émir dont il craint toujours la puissance! Et sa «présence» à Gaza, lui assure le «contrôle» du voisin égyptien toujours imprévisible et qui prétend lui aussi au leadership du monde «arabe», un leadership plus ancien que celui du Qatar et de l’Arabie …

La reine Elizabeth et le prince Philip reçoivent le cheikh Hamad et son épouse.

Le réel paradoxe est celui des Occidentaux qui n’ignorent rien des intentions de l’émir et de sa capacité de nuisance aux peuples qui aspirent à la démocratie, mais pour lequel ils ferment les yeux par calculs géopolitiques et par intérêts économiques!

Toutes ces puissances «démocratiques» ou «financières» ne jouent-elles pas avec le feu au détriment de peuples qui ne leur demandent rien? D’autant que laisser se propager le wahhabisme chez les peuples en révolte finira tôt ou tard de les atteindre de gré ou de force, les jihadiste salafistes ne reculant devant rien! Le 11 septembre n’aura donc pas servi de leçon?

Seul un peuple éclairé peut déjouer ou du moins rejeter une telle ingérence!

Les Tunisiens sauront-ils résister à cette ingérence et rejeter le «colonialisme religieux» qui la sous-tend par l’exportation massive du wahhabisme des pétro monarques?

 

.http://euro-synergies.hautetfort.com/archive/2012/11/11/le-qatar-et-le-colonialisme-salafiste.html

 

.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 04:43

 

 

LA PLANÈTE COULE…

Voies d’eau par bâbord et par tribord !

Les crises convergent toutes 

Par Peter Moore

 

http://litinerantcitoyen.files.wordpress.com/2012/11/titanic.jpg?w=610

 

http://www.dailymotion.com/video/xuzkee_peter-moore-les-crises-convergent-toutes_news?start=593

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 01:45

 

  

.
Introduction d'eva R-sistons

Alerte ! Valls sera le Franco de la France


Alerte ! Ce fils d'Espagnol, né à Barcelone, est dangereux. Catherine Nay, Editorialiste à Europe 1, a sorti une parole qui devrait être historique : Cet homme est "inquiétant" (C dans l'Air, "Gouvernement, qu'est-ce qui cloche" ? 9 octobre 2012, émission pour attaquer le Gouvernement Hollande-Ayrault et faire la promotion de Valls §). Observez-le bien : Il est réellement inquiétant (cf son regard) ! Un homme d'une dureté implacable, par exemple, déjà, avec les Roms ou avec les sdf ! Voyez aussi ce qu'il est dit à la fin de cette parution. Je ne suis d'ailleurs pas d'accord avec tout : Jacobin de droite ? Nous faire oublier qu'il n'est pas né Français, mais en Espagne, en Catalogne ? Pire que ça. Pour moi, une graine de dictateur, à la droite de la pire des extrêmes-droites !
.
Assurément, en dehors de Sarkozy (et de Fabius, si roublard), Valls est avec Copé l'Elu le plus dangereux de France. Pour moi, il est l'homme remarqué par les Décideurs (les Maîtres du Monde qui se réunissent à Bilderberg chaque année, et où Valls s'est d'ailleurs rendu, ne l'oublions pas) pour son ambition sans scupule, pour sa voix et pour son talent d'orateur (il est avocat, lui aussi) - pour sa belle gueule, éventuellement...

.

Remarqué, et programmé, pour prendre le pouvoir et aligner complètement et définitivement la Gauche sur la Droite la plus brutalement ultra-libérale ! Ministre de l'Intérieur d'une violence plus audacieuse que celle de Guéant, d'accord avec Sarkozy sur TOUTES ses réformes (dont celle des retraites, pour mémoire), reconnaissant qu' "il est éternellement lié à israël",  Valls est le chéri des Médias orchestrés par ses amis ultra-sionistes, ce qui devrait TOUS nous interpeller. A ce titre, on nous le présente par exemple dans le faux journal de Gauche le NouvelObs, comme "le Vice-Président",  ou ailleurs comme "le préféré des Français" (grâce à une propagande éhontée dans les Médas), afin, anti-démocratiquement, de nous l'imposer ensuite à la tête de la France. Et ne soyons pas surpris si dans le même temps, tout est fait pour affaiblir Martine Aubry (alors qu'on ne rappelle pas à Fabius son rôle dans la grave affaire du sang contaminé), afin de tuer dans l'oeuf toute idée de propulsion de la Maire de Lille comme Premier Ministre à la place de Jean-Marc Ayrault constamment discrédité.
.
Tout doit être fait pour mettre sur orbite Valls le chou-chou des Bilderberg, du CRIF et des Médias collabos. Et ainsi, de surcroît, tous les postes d'importance, en France, seront détenus par des Sayanims. Avec Valls, on aura le Sayanim (c'est-à-dire l'agent d'israël, comme Sarkozy, Copé, Jacob, BHL, DSK, Hollande, Delanoë, Hidalgo, Fabius, Huchon, Harlem Désir...) et, à Gauche, un homme dans la très à droite ligne du dictateur Franco, en effet. Alerte ! Ne tombons pas dans le piège !

.

Eva R-sistons

.

§ Résumé émission  C dans l'Air :

.

Alors que la côte du tandem de l’exécutif dégringole dans les sondages, celle de Manuel Valls continue de grimper. Personnalité politique préférée des Français, il est aussi celui dont l'action est jugée la plus efficace au sein du gouvernement. Au point de faire de l’ombre au Premier ministre.


http://www.france5.fr/c-dans-l-air/politique-interieure/gouvernement-qu-est-ce-qui-cloche-37299


.

Source : Catalogne selon Margarita

 

Aurore MARTIN, nationaliste basque, avait failli être extradée par la France à l’époque où Claude Guéant occupait le fauteuil de ministre de l’intérieur mais finalement, devant la levée de bouclier en faveur de celle que le gouvernement espagnol voulait emprisonner dans ses geôles royalistes, Guéant s’était dégonflé, mais pas Manuel Valls !  

L’extradition d’Aurore Martin est une honte qui éclabousse tous ceux qui ont voté à gauche et une faute impardonnable que nous ne pardonnerons pas !

Le 6 mai dernier la gauche arrive au Pouvoir, portée par la foi populaire en des promesses toutes plus réconfortantes les unes que les autres ! Enfin on avait un gouvernement qui allait faire du social, humaniser la politique et s’occuper des plus démunis.

Las ! 6 mois plus tard l’atterrissage est brutal ! Chaque ministère a déçu mais celui qui fait plus que décevoir c’est le ministère de l’intérieur !

Valls est pire que Guéant ! Jugez un peu : camps des roms désintégrés, reconduites à la frontières manu militari des sans papiers, militants pacifistes anti aéroport de Nantes évacués sans ménagement par une horde de gendarmes, pic sans précédent d’expulsions avant la trêve hivernale…. N’en jetez plus on sature !

Et pourtant ça continue ! Manuel Valls décroche le pompon de la félonie en s’en prenant à Aurore Martin, qu’il fait remettre sous bonne garde aux autorités espagnoles alors que Claude Guéant n’avait pas osé franchir le Rubicon !

La classe politique de gauche toute tendance confondue s’insurge, la presse de droite tel cet article du Figaro lire…  se régale : Que cherche Manuel Valls ? - Ce que Guéant n’avait pas osé Manuel Valls l’a faitValls semble vouloir créer la discorde en entretenant sciemment l’amalgame et la confusion

La presse de gauche est ébaudie tel le Nouvel Observateur ICI sur lequel on peut lire : Seize élus « socialistes et républicains » du Pays basque (…) se disent « consternés » dans un communiqué commun - Nous rappelons que les faits visés par l’Espagne ne sont pas répréhensibles en FranceL’association humanitaire pour les réfugiés basques Anai Artea a qualifié d’ »acte minable » et de « provocation » le fait de livrer Aurore Martin à Madrid de la part d’un « ministre de l’Intérieur qui ne sait plus s’il roule pour Paris ou Madrid« …  Cette dernière phrase sous-entend que Valls garde une sympathie particulière pour la droite espagnole et pour le franquisme ?

Ceci expliquerait le comportement aberrant du ministre de l’intérieur, mais il faut pour cela remonter dans le temps. Manuel Valls, né en 1962 à Barcelone, s’est fait naturaliser français à 20 ans, en 1982 ?

1982, l’après le franquisme a 7 ans, la Catalogne Sud a, à nouveau, le droit de parler sa langue, de voter ses propres lois, de promouvoir sa culture et de lancer les bases de son indépendance, ceci en harmonie avec la Catalogne Nord qui, entraînée par ce vent nouveau, prend conscience du génocide culturel sournois dont elle est victime depuis 1659.

1982 en Catalogne, c’est le plein boom de la « Nova Cançò » où des artistes comme Lluis Llach, Teresa Rebull, Marina Rossell, Maria del Mar Bonet etc.. peuvent enfin chanter la résurrection de leur pays sans risquer leur vie. 1982, la Catalogne Nord voit s’ouvrir à Perpignan des écoles de catalan, l’Université inscrit le Catalan dans ses matières. Par ailleurs, de nombreux artistes du Nord, parmi lesquels Pere Figueres, Gisela Bellsola, Cris Cayrol, Albert Bueno etc… sans oublier ceux qui nous ont quitté depuis Jordi Barre et  Joan-Pau Giners  luttent pour que le catalan du Nord conserve sa spécificité Roussillonnaise.

1982 c’est pour toute la Catalogne le renouveau inespéré et c’est à cette date que le jeune Manuel Valls, catalan de Barcelone, choisit de se faire naturaliser… « français » ?!! MADRE DE DEU !

Sachant cela on se dit que la brutalité du ministre « français » de l’intérieur Manuel Valls (qu’on prononce « Ballç » en bon catalan !) à imposer une politique ultra répressive du haut d’un poste qui lui donne quasiment les pleins pouvoirs n’a rien d’étonnant. Par son jacobinisme exacerbé le bonhomme veut sans doute prouver au peuple de France que meilleur français que lui, il n’y a pas ?


Le problème c’est qu’avec Valls ce n’est pas la gauche qui agit au ministère de l’intérieur, mais le pire du jacobinisme de droite exercé par un homme frustré, mal dans sa peau et dévoré d’ambition, un homme qui veut plus que tout oublier et faire oublier qu’il n’est pas né français, adoptant pour ce faire des pratiques qui doivent faire pâmer Marine Lepen.

Reste à espérer qu’Hollande va comprendre que ce n’est pas avec un apostat au ministère de l’intérieur qu’il va pouvoir appliquer ses promesses de « Moi Président de la République … » ce n’est pas un trublion au dents longues qu’il faut à ce poste, mais plutôt un homme ou une femme sincèrement attachés aux valeurs qui font la grandeur de la gauche !

La véritable déception, en tout cas pour moi, c’est que Christiane Taubira serait complice de Manuel Valls dans le guet-apens tendu à Aurore Martin. J’avais confiance en cette femme…

 

Ne manquez pas de lire le communiqué publié ce jour par le journal militant LE GRAND SOIR qui n’hésite pas à écrire :  

Aurore Martin est donc la première victime politique de Manuel Valls qui ne cache plus ses liens profonds avec le gouvernement néo-franquiste de Rajoy, de par ses racines et son histoire familiale ambigüe ; en effet le père aurait quitté l’Espagne en 1948 pour fuir le fascisme mais le fils est né à Barcelone en 1962 en pleine période d’hyper répression fasciste.

 

 

.

Aurore Martin :
Valls et Hollande, ces malades de la répression


Gilles Devers
Samedi 3 Novembre 2012


Aurore Martin, 33 ans, française, a été livrée par l’Etat français à l’Etat espagnol. Pourtant vous avez tous en tête ce principe : un Etat n’extrade pas ses nationaux. Guéant et Sarko s’y refusaient, mais Valls et Hollande n’ont eu pas ces scrupules. Voilà ce qui arrive quand on élit le « moins pire ».la_grande_illusion,9.jpg

Aucun acte de violence
La faute d’Aurore ? Aucun acte de violence, sinon je ne prendrai pas sa défense. Je suis totalement psychorigide sur ce truc. En droit, l’occupation armée justifie la résistance armée, comme le font les patriotes Palestiniens, Afghans ou Sahraouis. Mais l’Espagne, avec tous ses défauts, est un Etat de droit, acceptant le contrôle de la CEDH. Je n’idolâtre ni la démocratie espagnole, ni la CEDH et ses convictions molles, mais il existe suffisamment de garanties pour dire qu’en Espagne, le recours à la violence armée est illicite.
Sur ce blog, je me suis fâché (provisoirement) avec bien des amis à cause de Battisti. Battisti a été jugé pour des faits d’armes commis en Italie, qu’il a revendiqués. Pour moi, c’est une fin de partie. Si Battisti en voulait aux magouilleuses autorités italiennes de l’époque, ou aux US finançant les ligues d’extrême-droite, il pouvait tenter de s’en prendre à ces autorités. Mais tuer de braves gens qui mènent leur vie, non, jamais. Il n'y a de place pour la violence armée ni en Italie, ni en Espagne. 

Aurore Martin n’a rien à voir avec ces errances. Elle est membre du parti indépendantiste Batasuna, parti légal en France,... mais illégal en Espagne, car les malades sécuritaires espagnols le considèrent comme lié à l’ETA. En France, Batasuna présente des candidats aux élections locales. Oki ?
La faute d'Aurore ? Elle a participé à deux réunions publiques de Batasuna en 2006 et 2007, à Pampelune, en Espagne. C’est çà et c’est tout. Voilà la prise de ces accros à la répression que sont Valls et Hollande : une française, membre d’un parti légal en France, a participé à deux réunions de ce parti, illégal en Espagne. Pour cela, elle risque 12 ans de prison. Pour cela, la France extrade une française.
 
Cette bouse de mandat d’arrêt européenla_grande_illusion,1.jpg
L’Espagne, le 13 octobre 2010, a demandé à la France l’extradition d’Aurore,... qui est française. Cela aurait dû suffire à planter l’affaire, mais ici entre en jeu cette bouse de mandat d’arrêt européen (MAE).
Le MAE est le signe de la déliquescence européenne : l’ordre remplace la loi, pendant que les politiques se murgent à la buvette.
Le venin est celui de la poursuite judiciaire idolâtrée, une maladie des juges justiciers qui se l’étaient pété avec l'Appel de Genève de 1996, signé notamment l’ineffable Renaud Van Ruymbeke et d'autres candidats au enflement de tronche.
Les politiques se sont couchés devant les justiciers ignorants.
Le MAE a été adopté 2002 au prétexte de lutter contre la criminalité transfrontalière, grand sujet de consensus chez les blaireaux. Avec le MAE, on supprime les procédures d'extradition entre les Etats membres de l'Union Européenne, vu la confiance amoureuse existant entre Etats européens, et on s’aime tellement qu’on permet l’extradition par un Etat de ses propres nationaux. Et la CEDH, lamentablement, se couche.
Comme si ça ne suffisait pas, le législateur a adopté la loi n° 2004-204 du 9 mars 2004, qui inclut dans le Code de procédure pénale cet article 695-23, pourri jusqu'à la moelle.  
D’abord le principe :
« L'exécution d'un mandat d'arrêt européen est également refusée si le fait faisant l'objet dudit mandat d'arrêt ne constitue pas une infraction au regard de la loi française.
Puis l’exception qui ruine le principe :
« Par dérogation au premier alinéa, un mandat d'arrêt européen est exécuté sans contrôle de la double incrimination des faits reprochés lorsque les agissements considérés sont, aux termes de la loi de l'Etat membre d'émission, punis d'une peine privative de liberté d'une durée égale ou supérieure à trois ans d'emprisonnement ou d'une mesure de sûreté privative de liberté d'une durée similaire et entrent dans l'une des catégories d'infractions suivantes :
- participation à une organisation criminelle ;
- terrorisme […].

Bref : il suffit qu’un juge espagnol écrive « terroriste » sous votre nom pour que tous les Etats européens se mettent à vous courser, en s’interdisant de vérifier si vous avez un lien quelconque avec le terrorisme.
Ne rigolez pas : c’est exactement le même projet (rédigé par Guéant et Sarko) que Valls et Hollande veulent faire voter pour remonter les filières « terroristes » islamistes.

Un traquenard pour livrer Aurore aux prisons espagnolesla-grande-illusion.jpeg

Aurore a tenté tous les recours, mais le texte sur le MAE, agrémenté de l’article 695-23 est un mur, et les juges n’ont pu que constater l’existence de ce mur. La CEDH aurait pu renverser la table, mais elle reste un bébé devant la politique.
Elle ne se cachait pas. Elle avait réuni autour d’elle de nombreux soutiens, et pour cause : c’est une simple militante d’un parti légal ! Elle a toujours assumé son militantisme, expliquant qu’au sein de Batasuna», elle participait à un processus de paix au Pays basque: «Pour moi, chaque jour dehors est un jour où je peux travailler, un bonus».
Aurore a été interpellée jeudi lors d'un contrôle routier « fortuit » à Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques).
Fortuit ?... Ouah le gros balourd !
Jean-François Lefort, l’un des responsables de Batasuna à Bayonne, décrit un traquenard : « Nous réfutons la thèse d’un contrôle fortuit : au moment où Aurore Martin a été arrêtée, il y avait un important peloton de gendarmerie à un autre endroit où elle aurait pu passer ».

Valls, gros venin, gros malin
Quatre jours plus tôt, Valls avait donné une interview à El Pais, affirmant que l’ETA était toujours l’ennemi et qu'il n'y aurait pas de Pays basque français dans la prochaine loi de décentralisation, alors que cette question était bien avancée.
Avant-hier, Valls a fait arrêter Mohammed Hammami, iman de la Mosquée Omar, décrit aujourd’hui comme une abomination intégriste,... alors qu’il est responsable du mouvement Tabligh, autorisé à participer sous le contrôle du ministre de l’Intérieur Sarkozy aux élections au CFCM. Son fils est trésorier du CFCM. Mohammed Hammami est âgé de 77 ans, et le 15 mai, la commission des expulsions avait rendu un avis défavorable à son expulsion. Mohammed Hammami est bien connu, et il a pignon sur rue depuis des années. Guéant avait menacé de recourir à son expulsion, mais c'est Valls qui l'a fait, avec une urgence soudaine, la veille de l'arrivée du premier ministre israélien. 
Valls a un discours à tenir, et les décérébrés du PS l’ovationnent, lui permettant de rêver au poste occupé par Ayrault, alors ce n’est pas la loi qui va le limiter…
Meme chose pour Aurore, mais cette fois-ci le consensus est pour la victime de Valls. Tout le monde s’oppose à l’extradition d’Aurore. 

Les réactions politiques La-grande-illusion.jpg
Le PS de Désir d’amour fait le canard, et ça ne surprend personne. 
Mais pour le reste, c’est très intéressant.
Max Brisson, conseiller général UMP : « Cet événement est un nouveau signal préoccupant pour tous ceux qui œuvrent pour un Pays basque apaisé et le vivre-ensemble. La société civile du Pays basque et bon nombre d'élus ont dit combien ils pensaient que ce mandat d'arrêt était disproportionné par rapport aux faits reprochés à Aurore Martin. »

Jean-Jacques Lasserre, sénateur MoDem : « Je suis choqué de voir de quelle façon ce gouvernement utilise des méthodes extrêmement brutales pour traiter  des problèmes délicats ».

Trois parlementaires PS, seize élus socialistes et républicains, par un communiqué commun : « Nous sommes consternés ». Ils condamnent l'application du mandat d'arrêt européen et réclament le « retour immédiat sur le territoire français » d’Aurore et ajoutent : « Nous rappelons que les faits visés par l'Espagne ne sont pas répréhensibles en France : appartenance à un parti politique légal en France et participation à des manifestations publiques ».
Kotte Ecenarro (PS), vice-président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques : « Je déplore un situation ubuesque, incompréhensible en plein processus de paix. Ça tourne à la provocation de la part des gouvernements français et espagnol ».
Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF des Pyrénées-Atlantiques : «Le gouvernement Ayrault vient d'écrire une page déshonorante pour notre pays. Il est insupportable et indigne qu’une ressortissante française, militante d’un parti autorisé en France, soit extradée pour des faits non punissables dans notre pays».
EELV Pays basque : «  Alors que les élus de tous bords et la société civile s'allient à la fois pour travailler à l'avenir du territoire et pour rendre pérenne la paix rendue possible par le dépôt des armes d'ETA, M. Valls semble vouloir créer la discorde en entretenant sciemment l'amalgame et la confusion ».
Noël Mamère : « Le ministre de  l’Intérieur prend le risque de rallumer le feu. Il est en train de mettre en péril le processus de paix qui est engagé au Pays basque, alors même que l'ETA a annoncé en 2011 qu'elle déposait les armes. M. Valls joue un jeu extrêmement dangereux dans le but de soigner son image de ministre de l'Intérieur intransigeant ».
Le Parti de Gauche : «Là où en 2011, Guéant et Sarkozy avaient reculé devant la mobilisation des nombreux soutiens de gauche comme de droite de la militante politique, Valls et Hollande n'ont pas hésité à bafouer les libertés d'opinion et d'expression reconnues par notre constitution et trahissent honteusement les principes fondateurs de la gauche ».
Anita Lopepe, membre de la coalition basque EH Bai : «Valls s’aligne sur le Partido Popular, c’est un simple relais de Madrid à Paris».

Le Comité de défense des droits de l’Homme Pays basque rappelle : «François Hollande lui-même avait apporté son soutien à la jeune Aurore quand il était candidat ».
*   *   *
La décision de Valls et Hollande est claire : ils ont extradé une Française qui n’a commis aucune infraction au regard du droit français, pour jouer aux chefs de guerre contre le terrorisme. Bush est leur modèle.

Je ne fais que deux observations.

1/ Comme l’alcoolique qui bat sa femme, celui qui viole la loi la reviolera. Les expulsions collectives de Roms, condamnées par l’ONU, démontraient un mépris souverain du droit, et ouvraient vers maintes violations du droit, et des plus graves. Nous sommes tous solidaires.

2/ La République, c’est le respect du droit, alors il faut dégager Hollande. 
Et ne me parlez plus du « moins pire », cette grande illusion.

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/
http://www.alterinfo.net/Aurore-Martin-Valls-et-Hollande-ces-malades-de-la-repression_a83162.html
Aurore Martin : Valls et Hollande, ces malades de la répression..
..

lundi 5 novembre 2012

Manuel Valls, le danger qui vient
.
Non, nous ne sommes pas à Tarnac, petite commune de 327 habitants oubliée dans un coin du plateau de Millevaches (qui veut dire Mille Cours d'Eau, et non Mille Ruminants, même si ceux-ci n'en sont pas absents).
.
Nous sommes devant les grilles (fermées, évidemment) du pire bunker de la république française après la salle de crise de l'Élysée, mais pas pour les mêmes raisons. Nous sommes Place Beauvau, à Paris. Passez votre chemin, citoyens, ici il n'y a rien à voir. L'opacité est de mise. La "fermeté" également. Pour preuve l'occupation de la rue de Solférino le jour d'une manifestation à Paris contre l'aéroport de Notre Dame des Landes. Tous les passants, au garde-à-vous, arboraient le même seyant costume. Les véhicules, également. Quidams en maraude, passez votre chemin.
.
Les Français "au courant" avaient pris l'habitude d'un ministère de l'Intérieur brutal, sans pitié, délogeur de pauvres et protecteur des riches, pourvoyeur de charters aux frais des contribuables malgré leur opposition, plus prompt à embastiller des Tarnaciens que des financiers coupables de faire leur "métier". C'était à une époque où régnaient des natifs ou d'anciens habitants de Neuilly, et il suffisait d'attendre avec une patience angélique qu'ils dégagent !
.
L'époque a changé, c'est toujours un ancien habitant de Neuilly qui est à l'Élysée, mais Place Beauvau c'est un ancien catalan qui officie désormais. Il était né à Barcelone en 1962, en pleine répression, alors que son père avait fui l'Espagne en 1948 pour éviter d'être arrêté comme opposant au franquisme. Cherchez l'erreur. Il suffit de constater la façon dont s'est passée l'arrestation d'Aurore Martin pour deviner quelles sont ses inclinations politiques. Les autorités françaises et espagnoles se sont mutuellement félicitées de cette capture, alors qu'ensuite le ministre affirme, la main sur le cœur, qu'il n'a rien pu faire pour l'éviter.
.
Il n'en restera pas là, soyons-en persuadés. Ses prédécesseurs avaient eu le cas Tarnac, il a celui-ci - que Guéant n'avait pas osé aborder - et il n'y a plus qu'à attendre le suivant.
.
Cet homme a les dents longues. Disons-nous bien qu'il brigue déjà la présidence de 2017. Déjà les médias le portent aux nues, les instituts de sondages lui donnent des chiffres de popularité impressionnants, sortis sans doute du chapeau de Garcimore (je préfère un lapin). Compte tenu de ses états de service, le résultat serait, à n'en point douter, pire qu'avec l'ancien "occupant" de l'Élysée. Avocat comme lui, moins dispersé, plus calme, il pourrait être un excellent geôlier de Marianne.
.
C'est pourquoi il est indispensable de souligner dès à présent, et jour après jour, le danger que représente cet homme. Il faudra s'y employer. Dénonçons, dénonçons le potentiel qu'il représente en matière de malignité.
.
Rappelons qu'il est prévu entre l'Union Européenne de sinistre mémoire et le gouvernement des États Unis d'Amérique qu'entrent en application en 2015 des accords aussi bien commerciaux (un libre-échange total) que de sécurité. Ces accords seront une arme terrible pour frapper les lanceurs d'alerte, les opposants et tous ceux qui se dresseront dans le chemin de l'intégration transatlantique. En effet, ils prévoient la mise en commun des données personnelles des citoyens, de tous les citoyens. Nous ne sommes plus en démocratie ? Ce sera pire encore. Plus rien d'important ne sera soumis à l'approbation des citoyens, voire plus rien du tout. Avec un tel homme, il est permis de craindre que notre situation ne soit encore pire que ce que prévoient ces funestes accords.

Citoyens, soyons vigilants, prévoyants et constants. Cet homme ne doit pas devenir le décisionnaire de notre pays. Jamais.

Sur ce site,
.
Partager cet article
Repost0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 12:30

 

Link to OkeaNews

 

L’Aube Dorée a infiltré la police en Grèce, affirme un officier supérieur [The Guardian]

Posted: 26 Oct 2012 07:59 AM PDT

 

Un officier de police déclare que les gouvernements successifs en Grèce ont permis au parti ultra-nationaliste de l’Aube Dorée d’infiltrer la police du pays. Les victimes de certaines attaques brutales par des voyous d’extrême droite à Athènes avertissent que les immigrés sont les premières victimes d’une longue liste de cibles des néo-fascistes Version grecque : Η Χρυσή Αυγή έχει παρεισφρύσει [...] Dans le même style : :

 

  1. L’Aube Dorée menace de déployer des «troupes d’assaut» Le leader de l’Aube Dorée,  Nikos Michaloliakos a attaqué  dimanche l’institution parlementaire et s’en est pris au ministre de l’ordre public Nikos Dendias, qui avait déclaré  que « les troupes d’assaut ne seront pas tolérées »....
  2. L’hypocrisie de l’Aube Dorée et son (riche) activiste albanais Une information fait actuellement le tour des réseaux sociaux et des blogs grecs : un des membres du parti néonazi qui a participé aux ratonnades et aux saccages de stands d’immigrés en Grèce est...
  3. Grèce : la police frappe aussi les journalistes et les photographes C’est la deuxième soirée consécutive de violences envers des journalistes ou photographes. Hier déjà, la police a blessé une jeune journaliste, Rena Maniou, pendant la commémoration de la mort de Dimitris...
Partager cet article
Repost0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 06:07

Sarkozy, danger majeur

 

http://www.syti.net/SarkozyDanger.html

vide.gif

Sarkozy_fasciste_sinistre.jpg
vide.gif

Rappel historique - "l'homme providentiel"

En 1933, à la suite d'une élection démocratique, Hitler accédait au pouvoir dans une Allemagne rongée par la crise économique, où les citoyens ordinaires avaient subi un appauvrissement sans précédent à cause d'un chômage massif et d'une inflation galopante, créant dans l'opinion un sentiment d'amertume et le désir d'un changement fort pour remettre l'Allemagne sur la bonne voie.

Hitler était alors perçu comme "l'homme providentiel", le seul ayant l'autorité et la détermination nécessaires. Il bénéficiait du soutien du patronat et des classes aisées, en même temps que d'une partie des classes populaires victimes de la crise. Le danger représenté par Hitler était alors complètement sous-estimé ou ignoré par les médias et par la majorité de "l'intelligentsia".

A l'issue de la seconde guerre mondiale, les Allemands ont durablement pris conscience des dangers du fascisme. Mais cette prise de conscience n'a pas eu lieu en France, où le régime fasciste de Vichy pouvait être considéré comme imposé par la défaite et l'occupation, et non véritablement choisi par les Français, alors qu'en réalité, les fascistes représentaient une force politique importante en France pendant les années 30, et le régime de Vichy bénéficiait d'un large soutien populaire. Mais les Français se sont dispensés de faire leur examen de conscience, et la "bête immonde" n'a pas été éradiquée dans les esprits comme en Allemagne. D'où la montée en puissance du Front National et l'actuelle dérive du principal parti de droite (l'UMP) vers l'extrême-droite.
 

Sarkozy_FascisteMenacant.jpg

Nous sommes aujourd'hui au 21è siècle, et le fascisme est de retour avec un nouveau visage. Il a évolué vers une forme "moderne", débarrassé de l'anti-sémitisme, mais en conservant les mêmes principes et les mêmes méthodes: autoritarisme, culte de la répression, mépris de la démocratie, propagation de la haine, désignation de boucs-émissaires, et absence de scrupules ("la fin justifie les moyens").

Ainsi, Nicolas Sarkozy n'est pas anti-sémite (au contraire), mais il est violent, rempli de haine, et ne supporte pas les opinions différentes de la sienne.

Autre caractéristique du fascisme, Nicolas Sarkozy ne cesse de stigmatiser des catégories de personnes en les désignant à la vindicte publique et en les utilisant comme boucs-émissaires:

- les jeunes des banlieues (les "racailles", à nettoyer au "karscher")
- les "assistés"
- "ceux qui se lèvent tard"
- les "soixante-huitards" et l'esprit de Mai 68 (cause de tous les maux de la France selon Sarkozy)
- les syndicalistes ("ces braillards", comme il dit)
- les défenseurs des droits de l'homme, qu'il appelle avec mépris les "droits-de-l'hommistes"

Ce n'est pas un hasard si l'édition italienne du livre de Sarkozy a été préfacée par Gianfranco Fini, le leader de l'Alliance Nationale, précédemment dénommée MSI, le parti fasciste mussolinien dont l'Alliance Nationale a conservé le logo, une flamme tricolore aux couleurs de l'Italie (un logo repris et mis aux couleurs de la France par le Front National).

Et ce n'est pas un hasard non plus si Nicolas Sarkozy est la deuxième personnalité préférée des électeurs du Front National après Jean-Marie Le Pen.

 

Une personnalité inquiétante

Sarkozy_inquietant_GP.jpg

Son ambition dévorante, sa soif de pouvoir, le fait qu'il ne pense qu'à son intérêt personnel, sa démagogie, son mépris de la démocratie, son intolérance et sa haine font de Nicolas Sarkozy un danger majeur si il est élu. Sa soif de pouvoir est d'autant plus inquiétante qu'il a déclaré vouloir modifier la constitution pour étendre les pouvoirs présidentiels.

 

Sarkozy_FascisteIndex3.jpg

Les observateurs objectifs qui ont approché Sarkozy disent qu'il émane de lui de la violence. Anecdote révélatrice, lorsque Nicolas Sarkozy a été mis en cause par une manipulation dans l'affaire Clearstream, il a dit "je trouverai le salaud à l'origine de tout ça et je le pendrai à un croc de boucher".

Comme il l'a souvent montré à l'Assemblée Nationale ou à Argenteuil, Nicolas Sarkozy est un violent, et il gouvernera avec brutalité, "à la cravache", il dressera les uns contre les autres, et le résultat sera une guerre civile. Les 5 semaines d'émeutes qu'il a déjà provoqué en 2005 ne sont qu'un avant-goût de ce qui arrivera si il s'empare du pouvoir.

Il est alors probable qu'il utilisera le soulèvement populaire comme prétexte pour prendre les pleins pouvoirs, comme l'article 16 de la constitution le permet lorsque "l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacés d'une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu".

 

Ce qu'il a fait - Le bilan de Sarkozy

 

radars11_s.jpg
Paris28marsCRSflashball3.jpg
InsurectionBanlieues1.jpg

- Baisse en trompe l'oeil de la délinquance, qui masque une hausse sans précédent des violences aux personnes. Cette hausse est de 20% en moyenne nationale mais elle atteint 70% dans certains départements.

- Primes au rendement pour les policiers, les encourageant ainsi à une répression hystérique, disproportionnée, avec gardes à vues injustifiées, et tolérance zéro pour les automobilistes.

- Transformation des policiers en cow-boys agressifs qui se croient tout permis; hausse sans précédant des bavures et des violences policières.

- Généralisation du flashball et introduction du taser

- Recul sans précédent des droits de l'homme en France, dénoncé par Amnesty International et la Ligue des Droits de l'Homme. Transformation de la France en un état policier oppressant.

- Remplissage des prisons sans se soucier un instant des conditions de détention crées par la surpopulation carcérale (violence entre détenus, viols, suicides, propagation du sida et de la tuberculose). Par sa politique ultra-répressive, Sarkozy a créé une situation catastrophique dans les prisons, une situation indigne d'un pays qui prétend respecter les droits de l'homme et qui donne des leçons au reste du monde à ce sujet.

- Propos irresponsables et haineux qui, combinées aux violences policières et à la "tolérance zéro", ont provoqué une insurrection des banlieues pendant 5 semaines.

- Privatisation partielle d'EDF

- Fausse promesse que GDF ne serait jamais privatisé.

 

 

 

 

 

Ce qu'il fera - Le vrai programme de Sarkozy

Sarkozy_fascistepsycho.jpg

- Baisse des impôts pour les riches et pour les entreprises. Cela sera compensé en creusant encore plus le déficit public et l'endettement de la France, ou bien en augmentant la TVA, l'impot le plus inégalitaire car non dégressif pour les bas revenus.

- Démantèlement du droit du travail, CPE pour tout le monde, précarité généralisée, avec un licenciement possible pendant 2 ans, sans justificatif ni recours.

- Retraite à 70 ans, et encouragement des retraites privées (fond de pension) pour ceux qui souhaitent partir plus tôt à la retraite et dans de meilleures conditions

- Semaine de 48 heures (alignement sur la norme européenne), et autorisation des heures supplémentaires jusqu'à 70 heures par semaine (opt-out, comme en Angleterre)

- Suppression des charges sociales sur les heures supplémentaires, ce qui encouragera les entreprises à recourir aux heures supplémentaires plutôt qu'embaucher

- Obligation d'effectuer un "travail d'utilité collective" (des travaux forcés payés moins que le SMIC) pour les bénéficiaires de minima sociaux

- Adoption de la constitution européenne par le parlement, sans consulter les Français par référendum

- Privatisation d'EDF, de la SNCF, de la Poste. ANPE remplacée par des agences privées pour le placement des chômeurs.

- Autorisation des OGM. (Nicolas Sarkozy est le seul candidat à la présidentielle à ne pas s'être engagé à un moratoire sur les cutures d'OGM).

- Discrimination positive et encouragement du communautarisme

- Immigration choisie, c'est à dire appel à l'immigration quand le rapport entre l'offre et la demande sur le marché du travail est défavorable aux entreprises, risquant ainsi de les obliger à augmenter les salaires

- Suppression de la séparation des églises et de l'état, pour permettre aux lieux de culte d'être financées par l'argent du contribuable

- Réduction du nombre d'enseignants, réduction du budget de l'éducation nationale, l'argent restant devant être partagé avec les écoles privées (suppression de la loi Falloux)

Sarkozy_meroufasciste2.jpg- Augmentation du budget militaire pour renforcer les capacités de la France à participer aux guerres des Etats-Unis, au grand bénéfice des multinationales de l'armement, notamment Dassault (dont le PGD Serge Dassault est député UMP et sarkozyste convaincu), et Lagardère (dont le PDG Arnaud Lagardère est le parrain d'un fils de Sarkozy).

- Extension des pouvoirs présidentiels, au détriment du premier ministre et du parlement

- Généralisation des machines à voter, afin de pouvoir truquer les futures élections

- Modification probable du jeu électoral en autorisant à nouveau les entreprises à financer les partis politiques, et en légalisant les publicités politiques à la télévision (comme aux USA), afin de donner l'avantage au parti le plus riche, c'est à dire le plus favorable aux intérêts des multinationales afin de bénéficier de leur "générosité"

- Généralisation de la vidéosurveillance "intelligente", avec détection automatique des comportements interdits ou jugés suspects y compris pour les infractions anodines, comme allumer une cigarette dans un lieu public. La vidéosurveillance "intelligente" aura pour effet de multiplier les bavures policières (comme l'assassinat d'un jeune brésilien par la police à Londres après les attentats)

- Fichage des enfants dès la maternelle, pour repérer les "futurs délinquants".
(En tant que ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy avait prévu de faire adopter cette mesure début 2007, mais il l'a finalement retirée à cause de la polémique qu'elle pouvait susciter avant l'élection présidentielle)

- Création de prisons privées, comme dans le film "Fortress". Aux Etats-Unis, un tiers des prisons sont déjà privées, et l'un des buts de la répression est désormais de gonfler les profits des sociétés qui gèrent ces prisons et qui sont rémunérées en fonction du nombre de prisonniers.

Et à plus long-terme:

- Arrestations préventives, comme dans "Minority Report", avec emprisonnement des personnes en raison des crimes qu'elles "pourraient commettre" en fonction de probabilités établies par la police grâce au recoupement des fichiers informatiques publics et privés. Ces fichiers enregistrent de multiples données qui permettent de presque tout savoir sur chaque individu (consommation, déplacements, fréquentations, situation professionelle, financière, familiale, santé, horaires et habitudes de vie, lectures et sites internet consultés, caméras de surveillance, etc)

PuceVerichip_small.jpg- Utilisation du terrorisme comme prétexte pour rendre obligatoire le marquage de chaque citoyen avec une puce électronique insérée sous la peau et lisible par un scanner ou par satellite. (voir l'article sur les implants)

Avec Nicolas Sarkozy, vivre en France deviendra un cauchemar digne des visions les plus sombres de la science-fiction, comme "1984" de George Orwell ou "un bonheur insoutenable" d'Ira Levin. Une minorité de privilégiés vivront dans l'opulence et à l'abri de la répression, tandis que le reste de la population vivra dans la misère et dans la peur (peur de la répression, peur des délinquants, peur des violences policières, peur des attentats, peur de perdre son misérable emploi ou son logement).

 

Dévotion envers les Etats-Unis

Sarkozy_Bush.jpg

Nicolas Sarkozy veut tuer l'âme de la France, un pays qu'il n'aime pas et qu'il veut rendre semblable au pays qui est son modèle: les Etats-Unis. Nicolas Sarkozy l'a dit à de nombreuses reprises: il veut en finir avec le modèle social français, lui préférant un modèle américain, caractérisé par une société inégalitaire, violente, et ultra-repressive.

Par ailleurs, Nicolas Sarkozy alignera la politique de la France sur celle des Etats-Unis et engagera la France dans les futures guerres américaines au Proche-Orient. A cause de la politique étrangère de Sarkozy, la France subira des attentats sanglants comme ceux de Madrid ou de Londres. Et ces attentats lui fourniront le prétexte pour réduire encore les libertés et parachever ce qu'il a commencé au ministère de l'intérieur: l'instauration d'un état policier fasciste.

Enfin, par son soutien inconditionnel aux Etats-Unis de Bush, Sarkozy se fait le complice des crimes de guerre américains, des tortures (à Guantanamo, en Afghanistan, en Irak, et dans les prisons secrètes), des assassinats de journalistes par l'armée américaine en Irak, ou de l'emploi de bombes au phosphore contre des civils irakiens. Complice aussi de l'utilisation d'obus et de missiles à uranium appauvri, de l'absence d'interdiction des mines anti-personnelles et des bombes à fragmentation, et du refus américain de ratifier le protocole de Kyoto sur les émissions de CO2. 

 

La garde rapprochée de Sarkozy qui attend dans l'ombre

La "garde rapprochée" de Sarkozy est constituée par Brice Hortefeux et Christian Estrosi, ses fidèles depuis toujours. Il les a nommé à ses cotés au ministère de l'Intérieur, et ils seront récompensés par des postes-clé si Sarkozy arrive au pouvoir.

Tous les deux se situent franchement à l'extrême-droite, encore plus que leur mentor. Sorte de Dick Cheney français, Brice Hortefeux n'aurait pas déparé au gouvernement de Vichy. Quant à Christian Estrosi, c'est un clone de Sarkozy avec l'intelligence en moins et les "connexions niçoises" en plus. (il est président du conseil général des Alpes Maritimes, un poste précédemment occupé par Jacques Médecin)

Brice Hortefeux sera probablement nommé ministre de l'intérieur, ce qui laisse présager le pire.

Pour faire plus ample connaissance, voici quelques photos des "lieutenants" de Sarkozy...

 

Brice Hortefeux

Hortefeux_dangereux.jpg

BriceHortefeux3.jpg

BriveHortefeux4.jpg

 

Christian Estrosi

ChristianEstrosi.jpg

 

Un ticket sans retour

Si Nicolas Sarkozy est élu, il généralisera les machines à voter, ce qui lui permettra de truquer les prochaines élections, comme Bush aux Etats Unis.

Les machines à voter sont une grave menace pour la démocratie, car elles sont facilement piratables par des virus informatiques destinés à modifier le comptage des votes, ou par le remplacement de composants par des versions truquées. De plus, les machines à voter signifient la fin de l'anonymat du vote, car l'électeur doit s'identifier par une carte magnétique qu'il doit insérer dans la machine pour valider son vote. Techniquement, rien n'empêche que les machines gardent en mémoire qui a voté quoi.

Nicolas Sarkozy s'est déjà déclaré favorable aux machines à voter. Les élections de 2007 risquent donc bien d'être les dernières élections démocratiques en France.

 

 

vide.gif

Vidéos

vide.gif

 

vide.gif
Edwy Plenel avertit du danger que représente Sarkozy
vide.gif
Edwy Plenel, journaliste et directeur de la rédaction du journal Le Monde, explique pourquoi Nicolas Sarkozy agraverait toutes les crises dont souffre la France, et pourquoi il serait un danger pour la démocratie.
 

 

Portrait de Nicolas Sarkozy
vide.gif
Nicolas Sarkozy fait actuellement beaucoup d'efforts pour faire oublier qui il est vraiment. Voici donc un clip-mémo des ses principales actions et déclarations (cliquer sur le bouton play pour démarrer la vidéo)
 

 

 

 

vide.gif

Livres

vide.gif

 

livres_FranceApres.jpg

"La France d'après"  (collectif)

"La France d'après" est une fiction d'anticipation sur l'après mai 2007. 17 auteurs de littérature noire y ont contribué. Ce livre, qui est leur sombre description d'une France qui serait dirigée par Nicolas Sarkozy, est paru jeudi 8 mars aux éditions Privé.
 

ConeIndigo.gifVoir l'interview de l'initiatrice du projet
 

livres_MisereSarkozysme_big.jpg

"Misère du Sarkozysme : Cette droite qui n'aime pas la France" de Paul Ariès

Le sarkozysme n'est pas que Sarkozy, ni tout Sarkozy. Courant politique largement importé, il est la version française de la contre-révolution néo-conservatrice qui a déjà triomphé dans de nombreux pays. En rupture avec la tradition républicaine, il réalise une synthèse entre la vieille droite orléaniste, ralliée à la république faute de mieux, et le néo-conservatisme, étranger à toutes les traditions politiques et philosophiques libérales françaises: la droite française ne serait jamais assez à droite car notre tradition libérale serait un faux libéralisme. Sorte de revanche par procuration de la France de l'Ancien Régime, le sarkozysme ne cesse de rêver que la nation se brouille avec Marianne pour se jeter dans les bras de Marie. Le jeu dangereux de Sarkozy envers un certain islam n'aurait-il d'autre but que de remplir les églises, d'importer en France la thèse du "choc des civilisations" et de revoir nos alliances stratégiques? Sarko l'Américain et Sarko l'Israélien ont un seul but: s'en prendre à la "grandeur" de la France. Le sarkozysme n'est pas seulement une " droite décomplexée ", mais une droite qui n'aime pas la France telle qu'elle résulte de son histoire. Véritable machine de guerre contre nos valeurs, il n'aurait de cesse, au pouvoir, de virtualiser encore davantage la Liberté, l'Egalité et la Fraternité pour les remplacer par sa propre devise: Travail, Respect, Patrie. Le sarkozysme emportera tout sur son passage: notre modèle social, construit au cours du XXe siècle, mais aussi la République née de 1789 et, avec elle, l'histoire presque millénaire de notre Etat-nation. La droite française doit se ressaisir pour que Nicolas Sarkozy perde dans son camp. Il faut aussi que la gauche redevienne enfin capable de vivifier ses propres valeurs pour lui opposer, avec une autre mémoire, un autre futur.

livres_LettreSarkozy_big.jpg

"Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, ministre des libertés policières : Candidat à la Présidence de la République" de Jean-Jacques Reboux

Ce livre est le cri d'alarme d'un citoyen, lancé au nom de toutes celles et ceux qui ont été un jour victimes de violences policières, ou qui pourraient le devenir (car cela peut arriver à n'importe qui), à propos de quelques questions essentielles sur l'avenir des libertés dans la République. Il comprend un glossaire intitulé : "De la police, de ses coutumes, de son répertoire, et des différents moyens offerts par la société au citoyen pour se protéger des abus de certains de ses membres dévoyés". Le 24 juillet 2006 dans le 17e arrondissement de Paris, à la suite d'un banal contrôle routier, ayant contesté un PV sanctionnant une infraction imaginaire, j'ai été violemment interpellé puis conduit au commissariat, menotté aux poignets et aux chevilles, après m'être entendu dire par un des 12 policiers présents: "T'as de la chance qu'il soit pas président!" Cette menace, allusion directe au ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, candidat à l'élection présidentielle de 2007, fait froid dans le dos. C'est pourquoi j'ai décidé d'écrire a ce ministre, qui ne rate pas une occasion, lorsqu'il est question d'insécurité et de délinquance, de jeter la pierre à la "racaille" aux "voyous", aux "juges laxistes", mais se soucie bien peu de la dignité des victimes quand la violence qui leur est faite relève de la responsabilité de policiers en uniforme, citoyens au-dessus des lois, protégés parles séquelles nauséabondes d'une raison d'Etat indigne de notre République.

livres_PetitDemagogue_big.jpg

"Le petit démagogue : Nicolas Sarkozy et les neuf règles de base de la démagogie efficace" de Jean-Luc Porquet

Il a un bagout d'enfer. Avance à coup de scandales. Attise les peurs et promet de la poigne. Reste insensible aux faits. Et se prend pour le sauveur. Nicolas Sarkozy est notre nouveau démagogue.

Depuis toujours, les démagogues appliquent la même poignée de recettes pour mener les peuples par le bout du nez. Des recettes que Sarkozy, toujours à l'affût des dernières trouvailles en matière de communication, ne cesse de perfectionner. Jean-Luc Porquet les expose et les décortique ici. Et montre comment elles ont déjà beaucoup servi, en dressant les portraits de neuf démagogues illustres, du Grec Cléon au tonitruant Poujade, en passant par la passionaria Evita Peron, le général Boulanger, le terrible moine florentin Savonarole. Et bien sûr Jean-Marie Le Pen, dont Sarko affirme haut et fort vouloir récupérer l'électorat... mais à qui il a déjà emprunté des idées et des postures.

En ces temps où le petit démagogue ne cesse de manipuler l'opinion sous prétexte de "parler vrai", cet ouvrage incisif et décapant invite, tout simplement, à lui rire au nez.

livres_TraiteDemagogie_big.jpg

"Traité de démagogie appliquée : Sarkozy, la récidive et nous" de Serge Portelli

La démagogie, ce n'est pas flatter le peuple, c'est l'abaisser. L'histoire est pleine de ces flagorneurs-là, prêts à tout pour asseoir leur popularité et forcer leur succès. Le mal est ancien, c'est le corollaire d'une démocratie qui dépérit. En décembre 2005, en plein couvre-feu, est votée une loi sur la récidive. La peur du crime a toujours été l'un des terrains favoris des populistes. Fondé sur une falsification de la réalité et de la pratique des tribunaux, sur une méconnaissance totale de ce qu'est la récidive, ce texte ne sert qu'à alimenter un discours électoraliste: celui du ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy. Ce livre décortique, à travers l'exemple de cette loi inutile et bête, cas parfait de la démagogie en marche, la méthode Sarkozy, médiatique et sournoise.

livres_SarkozyEnquete_big.jpg

"Nicolas Sarkozy, enquête sur un homme de pouvoir" de Frédéric Charpier

Sa vie, son action politique, ses idées. Tout semble limpide chez Nicolas Sarkozy. L'homme ne cache rien, il est direct, spontané, énergique... Ce portrait flatteur résulte avant tout du formidable système médiatique que Nicolas Sarkozy a déployé autour de lui. Jamais les médias n'auront à ce point contribué à créer, en France, un homme politique, à tracer et à nourrir son destin, à fabriquer sa légende et sa popularité. Mais surexposition médiatique ne rime pas forcément avec transparence. Qui est le véritable Nicolas Sarkozy? Un authentique réformateur ou un manipulateur sectaire? Qui sont les hommes qui l'entourent et qui l'inspirent? Enfin et surtout, quelles sont réellement ses idées? Son bilan est-il bien celui qu'il met en avant? Une enquête fouillée, un livre sans concessions, indispensable en prévision des futures élections présidentielle.

livres_FringalePouvoir_big.jpg

"Nicolas Sarkozy, La fringale du pouvoir" de William Emmanuel

Dans une France déboussolée, Nicolas Sarkozy se présente comme un homme de rupture, un homme nouveau qui promet de faire de la politique autrement. Cette démarche paraît séduire l'électorat - qui le place très haut dans les sondages - et les médias qui semblent le découvrir alors qu'il fréquente les allées du pouvoir depuis le milieu des années 1970. Il est donc temps de se pencher sans a priori sur le parcours d'un homme qui rêve de s'installer à l'Elysée. Qui est ce gros travailleur et bon orateur, qui a longtemps bluffé Jacques Chirac auquel il a voulu ressembler, avant de le délaisser pour rejoindre Edouard Balladur et qui, depuis, se pose en adversaire? Par quoi est animé cet élu pressé et obsédé par le pouvoir, cet avocat de formation qui n'hésite devant aucun effet, quitte à mettre en scène sa vie privée, pour parvenir à ses fins? Quel est, en outre, le bilan du ministre certainement le plus médiatisé de la Ve République? Existe-t-il un hiatus entre ses promesses et les faits? Comment juger son parcours? Qui l'entoure? Privilégie-t-il la communication à l'action? Autant de questions étudiées avec impartialité dans cette enquête biographique à la fois passionnante et fournie. Un livre ni opposé ni partisan, qui délivre les clefs permettant de comprendre le véritable Nicolas Sarkoz.

livres_SarkozyMamere_big.jpg

"Sarkozy, mode d'emploi" de Noël Mamère

C'est un séducteur professionnel. Cela se voit, cela se chuchote, cela s'entend, cela se dit. [...] Son objectif, il le répète avec un aplomb désarmant, est d'accéder à la fonction suprême. Son rêve de toujours : devenir président de la République. A vingt ans, il le confessait déjà à ses proches. La cinquantaine passée, il n'a jamais été aussi près du saint Graal. Pour s'en emparer tous les moyens sont bons. La démagogie, la stigmatisation, l'esbroufe. Or l'homme a des idées, un projet, une stratégie, du charme aussi. Ce en quoi il est dangereux. Et, pour hypnotiser les Français en leur annonçant jour après jour que tout va changer grâce à lui, il n'a pas son pareil. Il manie le langage et la société du spectacle avec une virtuosité éprouvée, au sujet de la lutte contre la délinquance, de la double peine, de la justice, des discriminations, de la sécurité ou de la place des religions dans la cité. Chantre d'une France propre qui nettoie les banlieues au Kärcher, il annonce son intention d'assainir la Corse et de remettre au pas les juges. Ainsi Sarkozy revisite-t-il le populisme... Mais "l'effet Sarkozy", qui fonctionne si bien auprès de nombreux Français, déçus par leurs représentants politiques et sensibles à la peur instrumentalisée par le ministre de l'Intérieur, n'est qu'une bulle. Non seulement les lois que Sarkozy a fait voter par sa majorité sont liberticides, mais, sous le manteau des (fausses) évidences, ses projets le sont encore plus. Tout simplement, Sarkozy n'est que le tenant d'une droite dure, qui puise son inspiration dans les méthodes des trois B, de Bush, Blair et Berlusconi. Il est temps que des voix s'élèvent pour dénoncer cette imposture. Noël Mamère démonte ici, avec brio et conviction, les moyens et les objectifs d'un " bluff d'Etat permanent ".

 

 

EarthRoofTop_H.jpg

THEMES ASSOCIES
 

vide.gifSarkoscope

icone_Sarkoscope.jpg

Il y a des images qui en disent plus long que des mots... Voici donc des photos de Nicolas Sarkozy qui révèlent les différentes facettes de son inquiétante personnalité.

 

vide.gifL'axe Bush-Sarkozy

icone_AxeSarkoBush.jpg

Pour resserrer les liens avec leurs alliés, les Etats-Unis ont décidé de convertir l'Europe à l'idéologie de Bush, avec l'aide de leaders politiques européens comme Nicolas Sarkozy...

 

vide.gifL'émergence du libéral-fascisme

icone_Fascisme.jpg

Avec Nicolas Sarkozy et les lois Perben, on assiste en France comme aux Etats-Unis à l'émergence d'une nouvelle tendance politique: le "libéral-fascisme"...

 

vide.gifSarkozy importe le Taser en France

icone_Taser.jpg

Nicolas Sarkozy a décidé d'équiper les policiers avec le Taser, une arme à décharge électrique paralysante qui est dénoncée par les organisations de défense des droits de l'homme, ceux que Nicolas Sarkozy appelle avec mépris les "droits-de-l'hommistes".

 

vide.gifHarcèlement policier contre la "France d'en-bas"

icone_Repression.jpg

Dans la France pré-fasciste de Sarkozy, une répression sans précédent prend pour cible le citoyen ordinaire. Au nom de la sécurité routière, et au mépris des libertés.

 

vide.gifBlog

icone_Blog2.jpg

Les dernières infos et vidéos à propos de Nicolas Sarkozy

 

vide.gifLe bilan de Sarkozy

icone_Kiosque1.jpg

Un rappel de l'actualité sur l'action de Nicolas Sarkozy au ministère de l'intérieur et au ministère de l'économie.

vide.gifTorture aux USA

icone_TortureUSA.jpg

La ceinture de contrainte est un instrument de torture télécommandé qui entraîne la perte instantanée de tout contrôle musculaire. Utilisée sur les prisonniers du camp de Guantanamo, son emploi est de plus en plus fréquent dans les prisons américaines.

 

vide.gifRestaurer la démocratie

icone_RestaurerDemocratie.jpg

Ces dernières années, la démocratie et les libertés n'ont cessé de se réduire dans les pays occidentaux, sous le double prétexte du terrorisme et de la délinquance. Il est désormais temps d'exiger la restauration de la démocratie.

   

vide.gifLes mensonges du libéralisme

icone_Liberalisme.jpg

Un démontage en règle des mensonges les plus fréquemment utilisés par la propagande néo-libérale et sa "pensée unique".

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 00:11

 

17.05.2012
Manuel Valls ministre de l’Intérieur, ça promet !

 

http://blog.syti.net/index.php?article=441



Comme on pouvait le craindre, c'est Manuel Valls qui a été nommé ministre de l'Intérieur.

Membre du Groupe de Bilderberg et du Siècle, Manuel Valls a fait de la "sécurité" son fond de commerce. Il s'est probablement trompé de porte en allant adhérer au PS car il aurait plutôt sa place à l'UMP, lui qui a dit dans une interview que "le mot socialiste ne veut plus dire grand chose".

Au mieux, sous la pression des syndicats de policiers, il mettra fin à la "politique du chiffre" instaurée par Sarkozy. Mais pour le reste, il s'est précédemment déclaré favorable à la vidéosurveillance ainsi qu'au port d'armes pour les polices municipales, et opposé à la dépénalisation des drogues douces.

De plus il risque d'en faire des tonnes pour montrer que la gauche (et lui en particulier) peut faire "aussi bien" que la droite pour la "sécurité".

Et vu que son ambition à moyen terme est l'Elysée, il risque de s'inspirer de Sarkozy en utilisant le ministère de l'Intérieur comme un tremplin pour sa popularité, à grand renfort de répression et de contrôle policier.

Il était impératif pour la gauche de marquer une rupture avec le sarkozysme et ce qui le caractérisait le plus, à savoir l'hystérie sécuritaire.

Pour affirmer cette rupture, il fallait que Hollande choisisse Delphine Batho pour l'Intérieur. C'était la spécialiste de la sécurité au PS, mais une sécurité compatible avec les libertés et les droits de l'homme.

Hollande a été incapable de capter l'aspiration d'une majorité de Français à une rupture avec le sarkozysme, ou incapable de comprendre que cette rupture devait d'abord se faire sur le terrain des libertés.

Il revient donc aux citoyens d'obliger Hollande à un vrai changement sur le terrain des libertés mais aussi sur celui de l'économie dont le ministère a été confié à Pierre Moscovici, un apôtre du libéralisme également membre du Siècle qui aurait lui aussi toute sa place à l'UMP.

En Espagne, le mouvement des Indignés est à nouveau actif, il serait bon de faire de même en France car l'histoire montre que lorsque les gouvernements de gauche consentent à des vrais changements, c'est le plus souvent sous la pression des mobilisations citoyennes...

Mise à jour: les premières déclarations de Manuel Valls sont plutôt rassurantes, pas de populisme sécuritaire façon Sarkozy, Guéant ou Hortefeux, et confirmation de la fin de la "politique du chiffre". On jugera donc à l'usage...


 Thèmes: France

Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:

Election de Hollande: le bonheur sans illusions

 

.

Vous pouvez aussi lire la Lettre à Manuel Valls,

de Jacob Cohen

 

Houria Bouteldja, une parole vraie à la TV - Sayanims, Jacob Cohen, LDJ 

 

 

.

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 00:23
Mercredi 17 octobre 2012
Des bouteilles de vin à l'effigie d'Hitler en Italie

 

null

Illustration

 

Des touristes américains ont été choqués de découvrir des bouteilles de vin à l'effigie d'Hitler chez un producteur italien.

Monsieur et madame Hirsch, en vacances dans le nord de l'Italie, se sont plaints après avoir découvert dans une boutique non loin de leur hôtel des bouteilles de vin affichant Hitler sur leurs étiquettes, relate le Telegraph.

Les touristes, qui ont été choqués par cette découverte, ont expliqué au journal qu'ils voyaient en ces étiquettes une marque de "néonazisme".

Lorsque monsieur Hirsch s'est plaint à un employé du magasin, ce dernier lui a répondu que "c'est juste de l'histoire, comme Mussolini, comme Che Guevara". "J'ai déposé la bouteille sur le comptoir et je suis parti", a raconté le touriste.

"Ce n'est pas seulement un affront pour les Juifs, même si mon mari et moi sommes Juifs. C'est un affront à l'humanité tout entière", a ajouté madame Hirsch.

Le ministre italien de l'immigration a tenu à rassurer suite à ces bouteilles controversées, et a assuré que "la constitution italienne rejette le racisme, l'antisémitisme et le fascisme nazi". Une enquête a été ouverte concernant ces fameuses bouteilles.


_______________________________________________________________________________________________

 

 

Des sénateurs italiens de droite veulent réhabiliter le fascisme
 

 null

  Renato Schifani © epa.


Plusieurs sénateurs de la droite italienne ont déposé un projet de loi prévoyant la suppression de l'interdiction, faite par la constitution du pays, de "réorganiser sous quelque forme que ce soit le parti fasciste", indique mardi l'agence Ansa.

 

Des sénateurs du Peuple de la liberté (PDL) le parti de Silvio Berlusconi ont déposé fin mars ce projet de loi constitutionnelle qui prévoit l'abolition de l'article XII des normes transitoires de la Constitution italienne stipulant: "La réorganisation du parti fasciste dissout est interdite sous quelque forme que ce soit".
 
"Je trouve très grave et offensant pour l'histoire du pays et de la République et pour notre démocratie que le PDL veuille abolir, à travers un projet de loi, le délit d'apologie du fascisme" prévu par le code pénal en vertu de cet article de la constitution, a déclaré Anna Finocchiaro, présidente des sénateurs du Parti démocrate (PD, opposition).
 
Même le président du sénat, Renato Schifani, membre du PDL se serait déclaré "surpris et pantois" par cette initiative, selon Ansa.


L'Italie a vécu sous un régime totalitaire fasciste -du nom du mouvement créé en 1919 par Benito Mussolini- de 1922 à 1945.(belga)

_______________________________________________________________________________________________

 

 

Un aéroport italien en l'honneur de Mussolini?

 

 

 null

Benito Mussolini et Adolf Hitler à Munich en 1938 © ap.

 

Un homme d'affaires italien a proposé de rebaptiser un aéroport local du nord du pays. Actuellement en difficultés, l'aérodrome pourrait connaître une meilleure visibilité s'il était directement associé au nom de Benito Mussolini, estime l'homme d'affaires. Une proposition qui fait grand bruit en Italie.

 © ap.

 

C'est l'aéroport de Forli, situé à 75 kilomètres à l'est de Bologne, que Massimo Balzani, un représentant local de l'association commerciale italienne Confindustria, conseille de rebaptiser.

"Nous ne pouvons pas oublier que l'aéroport a été fondé par Mussolini", explique-t-il. "Utiliser le nom de Mussolini procurerait une meilleure visibilité", ajoute M. Balzani qui nie être d'obédience fasciste.

Les réactions n'ont pas tardé. "C'est tellement ridicule que je ne fais pas de commentaire", avance le bourgmestre de Forli, Roberto Balzani, sans lien de parenté avec l'auteur de la proposition.

 

L'association ANPI (Associazione Nazionale Partigiani d'Italia), constituée dans les années quarante par des membres de la résistance, a également dénoncé la sortie de Massimo Balzani. L'organisation rappelle que 42 civils ont été abattus à cet aéroport en 1944 par des nazis allemands, alliés à Mussolini.

Exprimer son soutien à l'idéologie fasciste constitue un crime au regard de la loi italienne. Une controverse sur ce thème a encore vu le jour récemment autour d'un monument érigé en l'honneur du général fasciste Rodolfo Graziani, dans un petit village de la Lazio (centre).

 

belga.be

Auteurs   

blue-sphere-001Le nouveau

Paradigme

 

 

 

 

_________________________________________________________________________

 

.

 

Mercredi 17 octobre 2012


Explosion de la pauvreté en Italie La pauvreté ne cesse de croître en Italie et implique de nouvelles couches sociales, essentiellement des retraités et des femmes, a indiqué mercredi l'organisation humanitaire catholique Caritas qui dénonce l'absence de politique sociale adéquate. "La crise renforce la pauvreté que nous connaissions auparavant et fait naître en même temps de nouvelles pauvretés", a déploré Francesco Soddu, directeur de Caritas Italie, lors de la présentation du dernier rapport de son organisation sur […]

 

 

.

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 23:33

 

http://www.avaaz.org/fr/climate_summit/

 

Reçu ce mail auquel je souscris totalement

j'ai d'ailleurs publié sur ce blog des articles critiques sur Avaaz

eva R-sistons

 

Bonjour,

 
Surtout ne signez rien de ce que produit AVAAZ, c'est une entité maçonique pilotée par la CIA. AVAAZ est aux ordres de l'oligarchie financière internationale. AVAAZ a pour finalité de ficher le signataire, la liste sera vendue à la CIA et il n'y aura aucun retentissement concernant la pétition sauf la mise en oeuvre du découragement et du détournement des forces "désirant" le changement.

AVAAZ a milité pour l'installation définitive de la base aéronavale angloaméricaine de Diego Garcia qui a bombardé l'Afghanista, la Somalie, l'Irak... L' atoll de Diego Garcia volée à ses habitants les Chagossiens (chassés de leurs îles et rejettés dans la plus grande précarité à l'île Maurice et aux Seychelles) en leur interdisant purement et simplement tout retour possible dans leurs superbes îles, en exigeant que l'ONU (UNESCO) décrète tout l'archipel en tant que réserve naturelle, patrimoine de l'humanité.

Je vous recommande de systématiquement boycotter AVAAZ cette organisation issue de la fondation Rockefeller, maléfique pour l'humanité.

 
Patrick Brousse de Laborde
.
Comme les journaux dits de Gauche (NouvelObs, Libération etc), Avaaz est rouge (progressiste) à l'extérieur, blanc à l'intérieur, tels les radis ! Et en réalité, il nous conduit à souscrire aux engagements impérialistes de l'Empire, comme contre la Libye, la Syrie, la Chine, etc. Alerte, pensée Unique déguisée ! (eva R-sistons)
.
.
Voir ici :
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche