Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 03:17
Les dix activités physiques qui brûlent le plus de calories

Après les excès en cours des fêtes de fin d'années viennent les bonnes résolutions pour l'année nouvelle. Chaque année, nous sommes nombreux à décider de perdre du poids et à être en meilleure forme physique. Mais nous ne le faisons pas très longtemps et trop peu efficacement. Le site américain Huffington Post nous aide à sélectionner les activités les plus «rentables» pour l'organisme, celles qui dans un temps donné font le plus fonctionner notre métabolisme. Et il en a besoin.

Une étude menée aux Etats-Unis par FranklinConvey Products confirme en tout cas que deux des trois résolutions les plus fréquentes prises au début des années 2009 et 2010 aux Etats-Unis concernaient bien la perte de poids et l'exercice physique. Mais à en croire les statistiques sur l'obésité et le surpoids, toujours aux Etats-Unis, cela n'a pas vraiment eu d'impact.

Et  pourtant de multiples études montrent que l'exercice physique est une façon assez efficace de limiter le risque de nombreuses maladies dont celles attaquant le système cardio-vasculaire, le système respiratoire, certains diabètes.

Mais en dépit des bienfaits du sport, le National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases (NIDDK) évalue à 40% les adultes américaines ne pratiquant aucune activité physique de loisir et donc aucun sport.

Tout cela signifie que nous n'avons pas les uns et les autres beaucoup de temps pour faire du sport, autant donc tirer le meilleur partie de notre activité physique en choisissant celles qui brûlent le plus de calories. Le National Cancer Institute (Institut national du cancer) américain a mis en ligne une application qui compare le nombre de calories brûlées par des dizaines d'activités allant de faire la cuisine à pratiquer le ski de fond en passant par faire le ménage et jouer au rugby Les dix activités les plus utilisatrices de calories sont les suivantes:

.

.

1-Le ski de fond: de 1.125 à 545 calories à l'heure.

2-Le cyclisme: de 850 à 580 calories à l'heure.

3-La course à pied: 850 calories à l'heure.

4-Le saut à la corde: 815 à 680 calories à l'heure.

5-La boxe: 815 à 515 calories à l'heure.

6-Le rameur:  650 à 580 calories à l'heure.

7-Le squash: 820 calories à l'heure.

8-La natation: 680 à 545 calories à l'heure.

9-L'escalade: 750 à 540 calories à l'heure.

10-Le rugby: 715 à 681 calories à l'heure.

.

Photo: Des membres du groupe de danse pour obèses de Cuba «Danza Voluminosa», REUTERS/Enrique de la Osa

 

http://www.slate.fr/lien/31975/calories-activites-physiques-obesite-surpoids

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 19:09

 

 

Note d'eva:

 

.

Parce que je suis bien placée pour savoir combien il est difficile, souvent, de résoudre ses problèmes informatiques, quels qu'ils soient, je tiens à publier ce post, gardez précieusement le lien, il vous sera un jour ou l'autre utile, et relayez-le. De surcroît, les coordonnés, plus bas, sont ceux d'un Lecteur de ce blog, qu'il apprécie parce qu'il est, comme tant d'autres, las de la désinformation. Cerise sur le gâteau : J'ai eu affaire à ce Lecteur lorsque j'ai eu un  problème technique, et maintenant chaque fois que je suis embarrassée, je fais désormais appel à lui : Formation, maintenance, résolution de problèmes... Et toujours, je dis bien toujours, il a su répondre à mon attente. Comme moi, faites-lui confiance : Il est expérimenté, sérieux, fiable, dévoué. Je me porte garant de lui  ! Votre eva

 

.

http://mapolitique.luneau.eu/index.php?2009/05/15/53-l-informatique-n-est-plus-qu-un-simple-outil-c-est-devenu-un-mode-de-vie

 

 

UN SPECIALISTE A VOTRE DISPOSITION

POUR VOUS DEPANNER

(tous problèmes)

A TOUT MOMENT

A DISTANCE

(donc plus économique, pas de frais de déplacement)

SANS QUE VOUS AYEZ A PORTER VOTRE PC (chez un dépanneur)


Sans vous déranger, la réponse à toutes vos questions,

la solution de tous vos problèmes !


Dépannage à distance,

en toute transparence,

en toute sécurité (cryptage SSL 256 bits),

en prenant le contrôle de votre ordinateur !

Votre intimité est préservée,

comme la structure de votre ordinateur.

 

Rien à payer si votre problème n'est pas résolu

(mais rares sont les problèmes non résolus à distance)

 

Essayer le dépannage ou la formation informatique à distance,

c'est l'adopter ! Eva 

 

 

image002.jpg

 

                             

Vous avez souvent des soucis avec votre ordinateur ?
                                                       

Vous ne savez pas à qui vous adresser pour poser vos questions ?
                                                                               

Vous ne souhaitez plus déposer votre lourd PC chez un dépanneur informatique ?

 

 

 

RESTEZ ASSIS A VOTRE BUREAU !
Nous pouvons vous dépanner en prenant le contrôle de votre ordinateur
à distance .
Et cela... 
grâce à l'essor d'internet !

 


Voici les avantages qui vous attendent :

 

1.      Vous ne payez plus les frais liés au déplacement d'un technicien.
 ghf

2.      Votre intimité est préservée : aucun accès physique dans votre
lieu d'habitation.
Nous intervenons à distance.

3.      Vous ne perdez plus de temps : accès à votre ordinateur en 
quelques secondes,  le jour et à l'heure de votre choix convenu à l'avance.
 

4.      Vous n'avez rien à craindre. Le dépannage est entièrement
sécurisé : cryptage SSL.
 

5.      Vous n'avez rien à toucher au niveau de votre structure informatique.
Tout se passe de manière transparente.
 

6.      Vous intervenez dès que vous le désirez. En effet vous êtes en
permanence en communication avec le technicien. De plus,
vous avez un "contrôle souris" prioritaire.

7.      Vous donnz votre accord préalable. Toute prestation  est précédée d'un devis 
évaluant le côut et la durée.
  

  

 

95% des problèmes informatiques liés aux logiciels peuvent être résolus à distance.

Faites le pas !

 

Demander une Intervention



 MLG diffusion   PARC de CLAIRVAL     390 route de  Villebrumier      

82370 REYNIES  Siret : 508 031 135 00017 APE :7022Z

 

 


Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 04:14
10 Objectifs à dessein...
Imprimer PDF



Les besoins fondamentaux peuvent être classifiés
(selon Virginia Henderson) dans l'ordre croissant suivant :

  1. Respirer.
  2. Boire et manger.
  3. Éliminer (urines et selles).
  4. Se mouvoir, conserver une bonne posture et maintenir une circulation sanguine adéquate.
  5. Dormir, se reposer.
  6. Se vêtir et se dévêtir.
  7. Maintenir la température du corps dans les limites normales.
  8. Être propre, soigné et protéger ses téguments.
  9. Éviter les dangers (maintenir son intégrité physique et mentale).
  10. Communiquer avec ses semblables.
  11. Agir selon ses croyances et ses valeurs.
  12. S'occuper en vue de se réaliser (et conserver l'estime de soi).
  13. Se récréer (se divertir)
  14. Apprendre.

Pour assumer ses besoins fondamentaux, faire un retour à la campagne et atteindre une autonomie (familiale) proche de l'autarcie, 10 dispositions sont à prendre et développer :

-1- Premier objectif : Disposer d'un petit coin de terre arable avec quelques pierres dessus...
-2- Deuxième objectif : Assurer et péréniser ses ressources en eau. (alimentation, stockage, filtrage...)
-3- Troisième impératif : Produire sa nourriture de façon autonome : indispensable !
-4- L'énergie : Adoucir l'effort et garder un pas dans le confort de notre civilisation actuelle.
-5- La prévoyance : Gérer sa santé, sa sécurité, son environnement, se préparer au pire...
-6- Les compétences : Maitriser de nouvelles compétences nécessaires pour assurer son indépendance.
-7- Rester philosophe : Définir ses raisons de vivre, avoir une boussole et un cap.

-8- Affuter ses outils : Tant que c'est encore possible, quels sont les outils disponibles aujourd'hui qui seront utiles demain ?
-9- Assurer ses moyens de locomotion, des moyens de substitution, des moyens de communication...

-10- Garder une part d'échanges : Dégager des ressources supplémentaires à celles qui sont nécessaires pour pouvoir acquérir ce que l'on ne peut produire soit même. 

>>> Voir aussi la Pyramide de Masslov.

Pourquoi un retour à la terre, pourquoi se préparer à acquérir une indépendance alimentaire et énergétique ? Pourquoi se fixer l'objectif de vivre en autarcie ? Quelques éléments de réponses ici

 

http://www.autarcies.com/

 

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 03:55
Mon compte
Email
Mot de passe
Problème d'accès
Inscription
Recherche

Rechercher sur votre localité
Carte
Localiser les services sur une carte
Services
Les offres
Les demandes
Informations
Fonctionnement
Questions fréquemment posées
Conditions générales
Partenaires
Fils RSS
Contact

Services entre particuliers

Servisphere.com est un réseau d'échanges de services entre particuliers. Entièrement gratuit, ce réseau vous permet de vous faciliter la vie et de valoriser votre savoir-faire. Le principe est très simple : Les connaissances ou les biens que vous possédez peuvent aussi être utiles à des personnes de votre entourage, qui peuvent à leur tour vous rendre service en échange. Servisphere.com permet également aux professionnels des services aux particuliers de proposer leur aide. Selon les cas, les échanges peuvent se faire contre un autre service de même valeur, un salaire, ou un chèque emploi service. Si vous n'êtes pas encore membre, vous pouvez en savoir plus sur le fonctionnement ou publier vos propres annonces gratuitement.

Rechercher par mots-clés Rechercher dans les demandes
Autour d'une zone géographique  
Fils RSS
Udejum (Ajaccio, Corse-du-Sud, France)
  Expertises & Conseils - Informatique
  Propose aide/cours/dépannage informatique

  Administration & bureautique - Installation informatique
  Propose aide/cours/dépannage informatique.

  Administration & bureautique - Dépannage informatique
  Propose aide/cours/dépannage informatique.

  Travaux & réparations - Electricité
  Propose petits travaux électrique

  Cours particuliers - Informatique
  Propose aide/cours/dépannage informatique.
Dolyli (L'Étang-la-Ville, Yvelines, France)
  Cours particuliers - Français pour les étrangers
  Cours particuliers: Français Langue Etrangère
Expertises & Conseils
Aide à domicile
Administration & bureautique
Cours particuliers
Prêt de matériel
Travaux & réparations
Déménagement
Soins & beauté
Covoiturage
Hébergement
Évènements & soirées
Expertises & Conseils
Aide à domicile
Administration & bureautique
Cours particuliers
Prêt de matériel
Travaux & réparations
Déménagement
Soins & beauté
Covoiturage
Hébergement
Évènements & soirées

 

Fils RSS  - Fonctionnement - Offres de services - Demandes de services - Mon compte - Partenaires - Conditions générales - Con

http://www.servisphere.com/

 

 

 

 

 

Servisphere.com : l’Univers des services entre particuliers
Publié le 27 août 2008 par Foreverblog

servisphere.com

 

Foreverblog a degoté pour vous, un site vraiment génial www.servisphere.com : une idée originale et gratuite pour vous faciliter la vie, valoriser votre savoir-faire, et augmenter votre pouvoir d’achat. Le principe est très simple : Les connaissances ou les biens que vous possédez peuvent aussi être utiles à des personnes de votre entourage, qui peuvent à leur tour vous rendre service en échange. Par exemple, si vous êtes comptable, vous pouvez aider une personne de votre commune à remplir sa déclaration d’impôts, et en retour elle vous prête son karcher pour nettoyer votre façade.

Servisphere est un réseau de services entre particuliers, vous permettant de proposer ou chercher des services correspondant à votre profil. C’est entièrement gratuit, et tout ce dont vous avez besoin est une adresse email, alors profitez-en !

Selon les cas, les échanges peuvent se faire contre un autre service de même valeur, un salaire ou un chèque d'emploi service. Voici une illustration qui donne quelques exemples d'applications concrètes : 

ex.jpg

 

http://www.paperblog.fr/1028135/servispherecom-l-univers-des-services-entre-particuliers/


Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 03:39

Section sur les installations 

camp.gif

 

 

Le camp d'été est l'aboutissement d'une année d'activités. Il permet de terminer l'année scoute de façon éclatante. Bien préparé et bien dirigé, il permet aux scouts, face à la nature, de se découvrir, de se remettre en question et de grandir. Il le faut assez fort et suffisamment porteur d'idées pour qu'il rejoigne le monde du jeune. Recherche, documentation et une bonne préparation seront de mise.

Pour bien vivre un camp fixe, il faut être bien installé.
Voilà de quoi il sera question ici : les installations en camp.

 

Installations
Autel Cloison coupe-vent Clôture Cuisine Éclairage Feuillée Feux de cuisson
Garde-manger Hygiène Lit Marche Mât Panneau d'affichage PH
Plancher Pont Portique Séchoir Support Table Tour

 

 

 

Vous retrouverez dans cette section des installations permettant de bien cuisinier.
Si vous recherchez les différents types de feux qu'on peut faire, vous les trouverez dans la section nature.

Bref, vous retrouverez tout plein de type de feux pouvant servir à toutes sortes de circonstances.

feu_cuisine.gif

 

 

 

 

 

 

chandelle.gif

 

 

Autel Cloison coupe-vent Clôture Cuisine Éclairage Feuillée Feux de cuisson
Garde-manger Hygiène Lit Marche Mât Panneau d'affichage PH
Plancher Pont Portique Séchoir Support Table Tour
Installations - Eclairage
  • Les lanternes à combustible (pétrole, naphta, gaz);
  • Les dispositifs avec des moyens plus naturels et conventionnels (torches, flambeaux, bougies).

 

 

Que l'on préfère le type rustique (un beau chandelier) ou le type moderne (un beau fanal au propane), on doit porter une attention particulière quant à la sécurité de tout système d'éclairage. Par exemple, il faut prévoir un endroit sécuritaire pour installer une lanterne. On ne la laissera pas au milieu de la table : il sera mieux de la suspendre au-dessus de la table, faisant en sorte que personne ne pourra la renverser. Et de plus, son éclairage sera plus diffus.

Se promener dans le sous-bois avec une torche comporte d'énorme risque d'incendie. Il faudra veiller à ce que la torche ne perde pas de morceaux enflammés. Idéalement, il est préférable de se balader avec un fanal ou une lanterne, surtout lorsqu'on est en présence de conifère : le sol sera nécessairement couvert d'aiguilles sèches qui sont très volatiles.

Quant à l'éclairage dans la tente, il faudra privilégier une lanterne à pile parce que tout autre moyen d'éclairage comporte beaucoup trop de risques. Si un fanal se brise et se déverse dans une tente, en moins de 5 secondes la toile sera embrasée.

Sommaire de l'éclairage

Bougie
Brûlot
Flambeaux et torches

haut.gif

 

 

http://www.toujourspret.com/techniques

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 03:28

 

jeune_corde.gif

 


Faire un noeud semble une chose facile, et pourtant il y a une bonne et une mauvaise manière de le faire; un éclaireur doit connaître la bonne.

Il peut arriver souvent que des vies humaines dépendent d'un noeud bien ou mal fait.

Le noeud bien fait est celui qui résistera sûrement à n'importe quel effort et que vous pourrez facilement défaire si vous le désirez.

Un mauvais noeud, c'est celui qui lâche à la première secousse un peu rude ou qui s'embrouille de telle façon que vous ne pouvez plus le défaire.

La meilleure façon d'apprendre (...) : pratiquer beaucoup pour ne pas les oublier. Servez-vous de vrais bouts de cordes et non de petites ficelles ou de lacets de souliers. »

Baden-Powell

 

 

 


 

 

Choix d'un cordage 

Pour bien des gens, une corde est une corde. Ils ne font pas la distinction entre les fibres naturelles ou synthétiques ou encore l'usage spécifique pour laquelle la corde a été conçue. Dans le choix du cordage qu'on utilisera, il faut tenir compte de plusieurs caractéristiques :

La flexibilité

Il sera plus facile de faire un noeud dans une corde flexible que dans une corde raide. Par contre une corde trop flexible aura tendance à se torsader et à s'emmêler. Tout dépend de l'utilisation qu'on fera du cordage. Une corde flexible s'use plus rapidement et offre globalement une résistance moins grande.

Les cordages glissants

Certains matériaux sont plus glissants que les autres; un noeud pourrait y tenir difficilement. Il est toujours plus difficile de travailler avec des cordages qui sont glissants, tels que le polyéthylène et le polypropylène. Souvent un noeud supplémentaire est nécessaire pour sécuriser le premier.

Le diamètre et la résistance

Habituellement, plus le diamètre de la corde est important, plus la résistance de ce dernier sera grande. Il faut cependant se référer aux données fournies par le fabriquant pour la capacité de charge des cordages.

La charge utile

Chaque cordage possède une charge utile qui lui est propre. On se référera au fabriquant quant à la charge utile de leurs produits. Ces indications vont aussi pour des cordages en bon état, bien entretenue. Quand des vies humaines ou des propriétés privées sont mises en danger, on estimera la charge utile à la baisse par mesure de protection. De même on ne devrait jamais charger un cordage jusqu'à la limite indiquée par le fabriquant. Une marge de sécurité de 20% devrait toujour sêtre considérée.

La mémoire

Quand on parle de mémoire pour un cordage, on parle de la capacité de ce dernier à retenir une forme ou un noeud. En générale, les cordes plus raides ont une meilleure mémoire, ce qui sera nettement un inconvénien si cette corde est souvent utilisée pour faire des noeuds : elle s'endommagera prématurément..

Résistance aux rayons ultraviolets

Les rayons ultraviolets affectent la qualité des cordages. Ces derniers affaiblissent les cordages.

Élasticité

Cette qualité des cordages est importante. Les tâches de remorquage et d'alpinisme demandent des cordages extensibles. Pour les tâches d'amarrage, on choisira un cordage offrant peu d'élasticité. Les cordages en fibres naturelles ont tendance à se contracter quand elles sont mouillées. Les cordages en fibres synthétiques s'étirent quand elles sont sous tension.

Potentiel de flottement

Cette qualité est importante si le cordage est utilisé pour des activités nautiques, telles que la voile et le ski nautique. Le polypropylène et le polyéthylène sont des choix appropriés pour ces activités.

Dégradation aux produits chimiques

Mettre du chasse moustique sur un cordage de polypropylène démontrera l'importance de cette qualité dans un cordage. Tous les cordages se détérioreront à des degrés différents au contact d'un produit chimique.

Choix d'un type de corde

Avant de choisir le type de corde dont vous aurez besoin, posez-vous les questions suivantes :

- Doit-elle pouvoir s'étirer?
- Voulez-vous une ligne flottante?
- Doit-elle être résistance à l'usure par frottement?
- Sera-t-elle exposée aux ultraviolets?
- Peut-elle être bon marché et donc jetable?
- Existe-t-il une corde spécifique pour l'usage requis?

 

 

 

Structure d'une corde 

Ce qui fait la solidité du cordage, c'est qu'il est composé de plusieurs fils. En effet, il est facile de rompre une petite cordelette ou un lacet de souliers. Toutefois si vous prenez plusieurs cordelettes pour essayer de les rompre vous aurez de la difficulté.

Un cordage, c'est donc l'assemblage de plusieurs fils. Cet assemblage diffère s'il s'agit de fibres naturelles, synthétiques ou métalliques. On parlera de trois types d'assemblage : les cordages toronnés, les cordages toronnés-tressés et les cordages tressés.

toron.gif
exemple de toron
tresse.gif
exemple de tresse
Cordages toronnés

Ces derniers sont fait généralement de fibres naturelles végétales, (sisal, chanvre, coton), bien qu'on trouve des cordages toronnées fait de nylon, de polyester ou de polypropylène. En tressant entre elles ces fibres naturelles, on obtient un « fil de caret ». En tordant ensemble trois de ces fils de caret, on obtient un toron. Trois torons assemblés par commettage forme une aussière et avec trois aussières on obtient un grelin. Ces différentes torsades tordues dans des sens opposés permettent au cordage de rester assemblé. Les fils de caret sont tournés de la gauche vers la droite, les torons de la droite vers la gauche et les aussières de nouveau de la gauche vers la droite.

On peut facilement repéré le sens de tournage du cordage en regardant l'une des extrémité. Si la spirale monte vers la droite on parle de commettage en Z; si la spirale monte vers la gauche on parle de commettage en S.

toron_coton.jpg
Toron 3 brins de coton
toron_sisal.jpg
Toron 3 brins de sisal
Cordages toronnés-tressées

Ces cordages sont en fait des tressages constitués de quatre ou six paires de torons. Deux (ou trois) paires sont commises en Z, deux (ou trois) autres sont commises en S.

Cordages tressés

Ce sont des cordages qui se sont développés avec l'utilisation des fibres synthétiques. Les fibres synthétiques se prêtent bien au tressage mécanique. Ce cordage se compose d'une partie extérieure - la tresse - qui entoure une partie centrale - l'âme. L'âme peut elle être composée soit d'un seul filament, d'une tresse ou d'un toronnage. Cette tresse peut aussi être gainée pour en faciliter la manipulation.

Câbles métalliques

Ces derniers sont formés de fil de métal sur la pleine longueur du câble. Il y a deux types de commettage pour les câbles métalliques :

  • en fil de caret, qui consiste en un minimum de si fils enroulés autour d'une âme en fibre ou en fil d'acier. Ces fils de caret sont à leur tour enroulés en spirales avec ou sans âme au centre.
  • en spirale, série de couche de fils enroulés en spirale les uns sur les autres.

 

 

Fibres des cordages 
Fibres naturelles

Ces dernières sont formées à partir de végétaux. Pour construire ces cordages, on utilise le sisal, le chanvre et le coton. D'autres matériaux sont aussi utilisés pour fabriquer des ficelles et des cordelettes; il s'agit du jute, de la maille et du coco. Leur usage principales est la décoration. Bien que peu utilisés, les cordages en fibres naturelles sont souples, s'enroulent bien et tiennent très bien les noeuds. Ils ont cependant tendance à pourrir rapidement et leur poids est considérable, comparé à celui des câbles en fibres synthétiques.

 

coton_plante.jpg

Coton - plante

chanvre_plante.jpg

Chanvre - plante

sisal_plante.jpg

Sisal - plante

coton_fibre.jpg

Coton - fibre

chanvre_fibre.jpg

Chanvre - fibre

sisal_fibre.jpg

Sisal - fibre
Fibres synthétiques

Les principaux matériaux utilisés pour fabriquer des cordages sont le nylon, le polyéthylène, le propylène et le polyester.

Nylon

Le nylon est formé d'une fibre blanche fine. Quand il est sec, le nylon donne des cordages très résistants. Il offre une bonne élasticité et ne flotte pas. Il possède également une grande capacité à absorber les chocs. C'est pourquoi il est apprécié des alpinistes. Cependant une fois humide, le nylon perd une partie de sa résistance, jusqu'à 20%.

Polyéthylène

Ce matériau est léger, souple, résistant à l'eau et il flotte bien. On s'en sert souvent pour les équipements de pêche. Cependant, le polyéthylène est glissant. Des recherches sont poussées sur cette fibre puisque qu'après certains traitements, le polyéthylène peut devenir aussi résistant - à diamètre égal - que l'acier et ce pour un poids moindre.

Polypropylène

Ce matériau sert à produire des cordes bon marché. On retrouve cinq variétés principales de cordages fabriqués avec cette fibre. Très léger le polypropylène flotte bien.

Polyester

Les fibres de polyester sont commercialisées sous les noms de dacron, terylène, etc. Ce sont de fines fibres blanches. Elles ont les mêmes caractéristiques que le nylon. Cependant, elles ne perdent pas leur résistance une fois mouillée. Elles sont parcontre moins élastiques que les fibres de nylon. Le polyester résiste bien aux rayons ultraviolets. Les cordages en polyester possèdent une bonne résistance à l'abrasion. On se sert du polyester pour gainer des cordages fabriqués à partir d'autres fibres.

Fibres métalliques

Elles sont généralement composées de fils en acier zingué ou en acier inoxydable. Les câbles métalliques sont moins flexibles. C'est pourquoi ils ne sont employés que lorsque la corde n'a pas besoin d'être pliée. Ils sont cependant peu élastiques; on les utilise lorsqu'on a besoin d'une certaine rigidité. On verra souvent des câbles métalliques pour haubaner les tours de communication ou les tours électriques.

Préc.: structure d'une corde

 

 

Comparaison des fibres 

Pour pouvoir apprécier les qualités d'une fibre, voici deux tableaux les regroupant sous deux catégories : les fibres naturelles et les fibres synthétiques

Fibres naturelles
surliure1.gif   Chanvre Coton Sisal

Force 

Capacité d'absorber des chocs 

Faible Très faible  Faible


Poids 

Flottabilité 

Non Non Non


Élasticité 

Pourcentage à la rupture 

10-12% 5-12% 10-12%

Élasticité soumise à une charge 

Très faible  Modéré Très faible


Humidité 

Capacité d'absorption 

100% 100% 100%

Résistance à la pourriture 

Faible Très faible  Très faible


Dégradation et abrasion 

Résistance aux rayons U.V. 

Bonne Bonne Bonne

Vieillissement 

Bon Bon Bon

Gaine 

Bonne Faible Acceptable

Coeur de la corde 

Bonne Bonne Bonne


Propriétés thermiques 

Efficacité à haute température 

149°C 149°C 149°C

Efficacité à basse température 

-73°C -73°C -73°C

Le matériel fond à 

Noircit à 149°C

 

Fibres synthétiques
franciscain1.gif   Nylon Polyester  Polypropylène

Force 

Capacité d'absorber des chocs 

Excellente  Très bonne  Très bonne


Poids 

Flottabilité 

Non Non Oui


Élasticité 

Pourcentage à la rupture 

15-28% 12-15% 18-22%

Élasticité soumise à une charge 

Faible Grande Grande


Humidité 

Capacité d'absorption 

2-8% 1% 0%

Résistance à la pourriture 

Excellente Excellente Excellente


Dégradation et abrasion 

Résistance aux rayons U.V. 

Bonne Excellente Acceptable

Vieillissement 

Excellente Excellente Excellente

Gaine 

Très bonne  Optimale Bonne

Coeur de la corde 

Très bonne Optimale Bonne


Propriétés thermiques 

Efficacité à haute température 

121°C 135°C 93°C

Efficacité à basse température 

-57°C -57°C -29°C

Le matériel fond à 

216-249°C 254-260°C 166°C

 

Capacité du cordage 

Les informations fournies ici ne sont qu'à titre indicatif. Pour davantage d'exactitude, se référer aux fabricants.

Diamètre Types de cordes tresse.gif
mm pouces N.P. Nylon Polyp. Chanvre Sisal Coton
6 1/4 2 500 1 200 1 000 600 500 400
10 3/8 5 300 2 700 2 000 1 300 1 000 900
13 1/2 10 500 5 000 4 000 2 600 2 100 1 500
16 5/8 16 000 8 000 6 000 4 400 3 400 2 500
20 3/4 23 000 11 000 8 000 5 400 4 300 3 100
22 7/8 31 500 15 000 10 000 7 700 6 100 4 300
25 1 40 000 20 000 14 000 9 000 7 200 5 100
La résistance des noeuds

Les noeuds dans une corde feront généralement en sorte que la capacité de la corde sera réduite de moitié. Dans le tableau suivant, les nombres indiquent le pourcentage de résistance réelle de la corde quand on y retrouve le noeud décrit.

tableau_noeud.gif
Noeud de jambe de chien  

45%

Noeud simple

45%

Noeud en huit

48%

Noeud de chaise

60%

Noeud de batelier

75%

Demi-clé double

75%

Épissure courte

90%

Épissure en oeillet

95%

 

 

http://www.toujourspret.com/techniques/matelotage/cordage/

 

http://www.toujourspret.com

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 02:03
Faire son pain
Imprimer PDF
Faire son pain n’est pas une mince affaire en autarcie. Il faut avoir planté ses céréales, fait au préalable un four à pain et prévoir quelques jours à l’avance la réalisation du levain qui sera indispensable pour pouvoir disposer d’un pain moelleux.
Si on inclus le temps nécessaire pour moudre ses grains et au vu du temps et de l’énergie nécessaire pour faire son pain, au delà du plaisir personnel que l’on peut ressentir à fabriquer sa pitance, on comprends assez aisément pourquoi nous préférons par commodité aller chez notre boulanger…


Quoi qu'il en soit, voici un mode opératoire simple pour faire son pain :

  1. Préparation du levain.
    Mettre un peu de farine dans un bol.
    Ajouter une cuillère à café de miel et/ou d’huile et un peu d'eau.
    Former une pâte de la grosseur d'un œuf.
    Couvrir le bol d'un linge humide et laisser reposer dans un endroit tempéré deux à trois jours.
    Ajouter alors un peu d'eau et de farine après avoir retiré la croûte si celle-ci s'est formée.
    Laisser à nouveau reposer quelques jours (le levain contient des bulles de gaz).
  2. La veille de la cuisson du pain, mélanger à 100 g de farine, une portion du levain et de l'eau tiède jusqu'à l'obtention d'une pâte légèrement liquide.
    Couvrir d'un linge humide et laisser reposer toute la nuit dans un lieu tempéré.
  3. Le matin, faire la pâte à pain en ajoutant 400 g de farine, deux cuillères à café de sel fin et de l'eau tiède nécessaire.
    La pâte ne doit pas coller aux doigts.
    Pétrir la pâte 15 à 20 minutes.
    Faire les incisions et laisser monter cinq à six heures sous un linge humide.
    Avant d'enfourner, badigeonner d'eau.
  4. La cuisson s'effectue à 250°C dans un four à pain bien chaud.
    Laisser cuire environ 35 à 40 minutes (la croûte doit être très dorée).
    Sortir le pain et laisser refroidir avant de consommer.

Conserver son pain :
Pour une conservation optimale, enroulez votre pain dans un torchon propre, puis placez-le dans un sac à pain en toile ou une huche à pain en bois.

Attention :
si vous lavez le torchon ou le sac à pain avec de la lessive très odorante, ou pire, avec de l’adoucissant, le pain va prendre l’odeur. De même, votre huche à pain ne doit pas avoir une odeur (de pin, de résine) trop importante, afin de ne pas contaminer le pain.

Plus il est chaud, plus il est frais...

.


 

 

 

.

 

Fabriquer son levain :
Mélangez une tasse de farine avec la même quantité d'eau tiède en ajoutant éventuellement une petite pincée de sel et éventuellement une cuillère de miel et d'huile. L'objectif est de faire une pâte ni dure, ni liquide qui ne colle pas aux doigts. Placez le résultat si possible dans un récipient de terre en le couvrant d'un linge. Pour en refaire d'autre, conservez une partie de votre levain en réinjectant régulièrement eau et farine pour en avoir toujours à disposition, sans ne plus avoir à attendre la fermentation, les ferments se multipliant à chaque fois que l'on "nourrit" le levain.
http://fr.ekopedia.org/Levain#Fabrication

Fabriquer son four à pain : 
- http://fr.ekopedia.org/Construire_un_four_%C3%A0_pain
http://www.onpeutlefaire.com/ilslontfait/ilof-four-a-pain-en-terre-crue.php
http://monfourapain.blogspot.com/

Un livre sur le pain :
http://www.audeladupain.net

Formations sur la fabrication du pain :
Au Canada : http://www.lasourciere.ca/cours_pain_levain.html
En France : http://pagesperso-orange.fr/stages.pains/


Témoignage personnel :
J'ai acheté un mini four à pain (40 €). Hormis le fait que son utilisation est très simple, c'est un investissement intéressant et rentable tant que nous disposons d'une électricité à petit prix. Par pain, le coût énergétique est inférieur à 15cts et le coût des ingrédients est inférieur à 50 cts; nous sommes donc à un prix de revient légèrement inférieur au prix de vente en boulangerie avec quelques petites différences :
- On a toujours du pain frais et moelleux au moment où on le souhaite.
- On est sûr des ingrédients qui le compose.
- On évite des déplacements inutiles (surtout si on habite un peu loin de la boulangerie.)

Deux petits trucs glanés à l’usage :
- Finalement je ne me sers de la machine à pain que pour assurer le malaxage ; une fois bien monté je préfère le placer ensuite 20 minutes dans un four traditionnel car il est meilleur au goût.
- Pour sortir la pâte et éviter qu'elle colle aux doigts, utilisez de la farine ou passez vous les mains sous l'eau juste avant.
- Dans le four j’ajoute un petit ramequin d’eau qui permet d’assurer un pain plus moelleux.

Objectif maintenant : faire un four à pain à l’extérieur et planter quelques centaines de m2 de céréales et moudre les grains... et là ce n'est pas une mince affaire...

 

 

http://r-sistons.over-blog.com/ext/http://sos-crise.over-blog.com/ext/http://www.autarcies.com/

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 02:00

Connaître les rudiments de la boussole et savoir retrouver le nord, sans oublier les signes de la carte topographique.

Section ORIENTATION

 

La section orientation comprend trois divisions :

  1. L'astronomie est la science du ciel. Ce sont les étoiles, les constellations, les planètes, etc. Nombres d'astres dans le ciel nous permettent de nous orienter.
  2. L'un des moments forts d'un camp, c'est lorsque la patrouille part en exploration. La patrouille ne peut compter que celle elle-même; pas de chef de troupe! L'explo, c'est surtout l'occasion de découvrir une région, d'en connaître un peu plus sur ses habitants. C'est sans oublier une belle expérience passée avec sa patrouille.
  3. La topographie permet de représenter avec exactitude le relief du terrain, les bâtiments et les routes. Elle est d'une grande utilité lors d'une explo, d'un raid ou d'une simple excursion.

 

http://www.toujourspret.com/techniques/orientation/

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 01:55

L'univers des codes secrets, du code MORSE et du SÉMAPHORE

Section TRANSMISSION

 

Voici ce que vous retrouverez dans la section transmission :

  1. Les codes secrets occupent une place de choix lors des grands jeux. Quand les membres d'une même patrouille veulent se laisser des messages, le seul de moyen pour qu'ils restent à l'abri de l'ennemi, c'est de les coder.
  2. À lui seul, le code morse se doit d'occuper une rubrique entière tant il est utilisé à la troupe et dans les patrouilles.
  3. La rubrique radiotéléphonie touche aux communications radios.
  4. De part sa particularité visuelle et de son historique relié à la marine, le code sémaphore est un code à part. Il s'adresse davantage aux louveteaux qu'aux scouts.

 

 

http://www.toujourspret.com/techniques/transmission/

 

 

Il y a aussi le langage des sourds-muets

(signes de base dans brochure vendue dans les Bureaux de Poste)

Votre eva

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 01:49
  1. Plusieurs cas de secourisme sont regroupés dans un lexique.

Donner les premiers secours dans des cas particuliers.

 

Les rubriques concernant le secourisme ne remplacent pas une formation au secourisme dispensée par un organisme agréé ou une association habilitée (Croix Rouge, Protection Civile,...). Seule une telle formation permettra de pratiquer le secourisme avec un maximum d'efficacité et de sécurité.

 

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

 

accident_velo.gif

 

 

 

http://www.toujourspret.com/techniques/secourisme/lexique/avis_secourisme.php

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche