Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 01:45

Les abris

cache.gif


L'abri sert à se protéger des intempéries : pluies, froid, neige, etc. Il faut choisir un terrain élevé et bien drainé. Au fond d'une vallée, l'eau s'accumule et notre tapis se trouvera dans la flotte. Trop près d'un cours d'eau, une pluie abondante peut produire une crue qui aura le même effet. On le choisira plat sans trop de racine pour bien dormir. L'orientation est importante : la porte devrait se trouver à l'opposé des vents dominants, ainsi il n'y aura pas de courant d'air! De préférence, le vent devrait frapper obliquement l'arrière de l'abri afin d'assurer une bonne ventilation et à l'abri et au feu.

Le type d'abri à construire dépendra de la nourriture et de l'énergie qu'on possède. La première nuit, un abri de fortune tel que l'abri sous un arbre ou sous une embarcation devrait faire l'affaire. Si les secours n'arrivent pas et qu'on a l'énergie nécessaire, on pourra entreprendre la construction d'un abri de type appentis le lendemain matin.

La majorité des abris de survie sont confectionnés avec des branches de conifère. Par respect pour la nature, n'utiliser cette matière qu'en cas de nécessité absolue. Pour les exercices (lors des camps), la paille et la toile font bien l'affaire, le tapis de sol aussi.

Une bonne litière de conifère devrait avoir 20 cm d'épaisseur.

abri_arbre.gif
Abri sous arbre coupé

Facile à réaliser. Il suffit de trouver un conifère particulièrement fourni. Renverser l'arbre sans le couper complètement à un mètre du sol. Dégager les branches à l'intérieur. Faire un lit de sapinage. Cet abri protège mal de la pluie, mais ne pas oublier que c'est un abri temporaire.

 

surplomb.gif
Rocher en surplomb

Rechercher un escarpement rocheux en surplomb et compléter l'abri avec des branches de conifères. Il est déconseillé de s'abriter dans une grotte, car elle peut être habitée par des animaux, très humide et que surtout, on pourrait s'intoxiquer avec le monoxyde de carbone que dégage un feu.

 

abri_canot.gif
Sous une embarcation

Prendre des branches fourchues pour maintenir élevé l'embarcation et permettre une ventilation. Compléter le tout avec des branches de sapin.

 

abri_neige.gif
Trou creusé dans la neige

Creuser un trou dans la neige jusqu'au sol, si possible, pour empêcher le feu de descendre. Faire un toit avec des rondins qu'on recouvre de branche de conifère. Tapisser les murs et le sol de branche de conifère.

 

sous_conifere.gif
Sous un conifère

Mal pris, l'abri le plus facile à réaliser, c'est un trou sous les branches d'un conifère. Creuser la neige jusqu'au sol. Recouvrer les murs, le sol et le toit de l'abri avec des branches de conifère.

L'abri en appentis
  1. Trouver deux arbres assez rapprochés. On accorde en moyenne 60 cm de large par personne à abriter. Relier ces arbres avec une perche à environ 1 mètre du sol.
  2. Choisir 4 branches qui formeront la base de l'abri et qui aideront à faire le tapis.
  3. Couper des perches légères de longueur suffisante afin de relier la barre transversale et le fond de l'abri. Ces perches seront espacées d'environ 30 cm. Puis faire la même chose dans l'autre sens en prenant soin de tresser les perches.
  4. Recouvrer la charpente de branche de conifère en mettant les rameaux la tête en bas et retournée pour permettre un meilleur écoulement de l'eau. Commencer par le bas en les superposant à la façon des bardeaux.
  5. Tapisser ensuite le fond de l'abri avec des rameaux de branches de conifère en leur donnant une inclinaison de 45 degrés.
  6. Terminer en fermant les côtés de l'abri avec des branches de conifère.
appentis1.gif
appentis2.gif

haut.gif

 

 

http://www.toujourspret.com/techniques/campisme/nature/survie/abris.php

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 01:42

L'eau, source de vie

eau.jpg

L'eau est le second élément important en état de survie. Si on peut passer plusieurs jours sans manger, on ne peut passer plus d'une journée sans boire : notre corps se déshydrate.

Été comme hiver, il faut rechercher les eaux courantes des ruisseaux et rivières coulant dans le fond des vallées. On trouve de l'eau potable dans toutes les régions où la population est clairsemée et il n'existe pas d'endroits où l'eau est assez contaminée pour causer la mort (au début du XXIe siècle). La contamination se produit généralement dans le voisinage des villes et villages, endroit où l'on se sert rarement des techniques de survie.


Si on ne trouve pas d'eau courante, voici quelques moyens que l'on peut utiliser pour purifier l'eau :

  1. Faire bouillir l'eau pendant 3 à 5 minutes.
  2. On peu obtenir de l'eau en creusant à un ou deux mètres d'un lac ou d'un cours d'eau douteux. L'eau s'infiltrera et sera filtrée par son passage dans le sable.
  3. On peut aussi récupérer l'humidité du sol à l'aide d'un polythène.

    eau.gif

  4. on peut également s'abreuver avec la sève de certains arbres (bouleau, érable) ou bien avec l'eau de pluie ou de la rosée.

En hiver il ne faut pas manger la neige. Elle produit l'effet contraire; elle a tendance à nous déshydrater. Mieux vaut la faire fondre dans une casserole ou dans ses mains.

 

http://www.toujourspret.com/techniques/campisme/nature/survie/eau.php

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 01:37
438a55f72a1a7269760d114e0b6e93f3[1]
http://omillou.wordpress.com/2010/03/23/

Les sept ennemis

Il y a sept ennemis qui nous guettent lorsqu'on est en situation périlleuse; les plus sournois sont ceux qui attaquent le moral.

La peur

La peur est normale chez l'homme. C'est un sentiment que l'on ressent devant une situation qui menace l'un de nos besoins vitaux. C'est le plus grand des ennemis car elle amène la panique. Il faut absolument éviter la panique, parce qu'elle draine une quantité importante d'énergie et trouble le déroulement des pensées. La panique nous fait faire des choses illogiques.

La fatigue

Elle réduit les capacités mentales et rend négligent. Une fois bien installé, prendre le temps de se reposer pour refaire le plein d'énergie.

La douleur

La douleur est le moyen que le corps utilise pour nous dire que quelque chose ne fonctionne pas. On peut éloigner celle-ci en se tenant occuper. Si on prête attention à la douleur, elle viendra à bout de notre résistance. Il faut conserver un bon moral et se tenir occupé.

L'ennui et la solitude

Ce sont deux des ennemis les plus sournois. Ils arrivent et frappent au moment où l'on ne s'y attend le moins et viennent miner notre moral et notre volonté.

Le froid

Le froid diminue les facultés intellectuelles et mine la volonté. Un feu tiendra au chaud et aidera à garder le moral.

La soif

L'homme a besoin d'eau pour survivre. La soif affaiblie les pensées. Ne pas se priver d'eau sans nécessité. Trouver de l'eau devra être une des préoccupations.

La faim

La faim comme la soif diminue chez l'être humain la résistance au froid, à la douleur et à la peur.

 

 

http://www.toujourspret.com/techniques/campisme/nature/survie/ennemis.php

 

haut.gif


Lac Léman

 

http://chez.zorette.free.fr/index.php/Paysages/2009/03

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 01:34

loupe.gif

Le feu, source de chaleur et de réconfort

Le feu est un élément essentiel à la survie. Il sert de lumière et de source de chaleur; il aide à sécher les vêtements humides, à cuire les aliments, mais aussi de signal pour les autres. Avec le feu, le moral des rescapés se tient haut.

Nous ne traiterons point ici comment allumer un feu puisque ce sujet est traité sous la rubrique feux. Nous traiterons plutôt des différents moyens mis à notre disposition pour nous aider à l'allumer.

Allumette

L'allumette est sans doute le moyen le plus efficace d'allumer un feu pourvu qu'elle ne soit pas humide.

Briquet

Le briquet peut être très utile, car une fois la pierre séchée (pour faire l'étincelle), on obtient beaucoup plus de flamme qu'une boîte d'allumette.

La loupe

La loupe ou toute autre lentille convexe (appareil photo, jumelles, télescope) peut servir à allumer un feu en dirigeant les rayons du soleil sur l'élément inflammable. Mais il faut être patient et surtout avoir de la paille, de l'herbe séchée, de l'amadou ou du lichen sec (sans oublier un beau soleil).

 


loupe.gif

L'allume-feu au magnésium
  1. Faire un petit tas de rognures en magnésium de la grosseur d'un 25 cents près de la matière qui démarrera le feu; soit du papier, des brindilles, des feuilles, etc...
  2. Placer l'allume sur le sol à un angle de 45 degrés et à peu près à 2 cm des rognures de magnésium. Racler rapidement la tige d'allumage sur toute la longueur. Les étincelles produites enflammeront les rognures de magnésium qui fournissent une chaude flamme blanche.

magnesium.gif

 

http://www.toujourspret.com/techniques/campisme/nature/survie/feu.php

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 01:31
detressse_boat.gif

Les signaux de détresse

L'une des préoccupations des gens en situation de survie est de se faire repérer. Pour établir le contact avec les équipes de sauveteurs et attirer leur attention, voici différents moyens :

  1. Les signaux lumineux;
  2. Les signaux sonores;
  3. Les signaux sol-air;
  4. Les engins pyrotechniques;
  5. Les couleurs et jeux d'ombre;
  6. Les signaux corporels;
  7. Le feu : flamme-fumée et arbre torche;
  8. Les messages écrits.
detressse_boat.gif
1.  Signaux lumineux

N'importe quelle source lumineuse peut faire l'affaire : feux, lampe de poche, miroir héliographe.

2.  Signaux sonores

Il ne s'agit pas ici de se fatiguer à crier aux quatre vents. Si on pense que quelqu'un peut être à portée de voix, on peut essayer de communiquer par son, sinon utiliser un sifflet pour envoyer régulièrement un S.O.S. Trois coups tirés avec une arme à feu signifient aussi que quelqu'un est en danger. 2 coups est généralement la réponse à un tel signal.

3.  Signaux sol-air

Les signaux sol-air constituent un code international qui permettent de faire parvenir un message à une équipe de sauvetage aérien. Afin d'être visibles, ces symboles doivent contraster avec l'environnement. L'hiver, on utilisera des bois foncés et l'on se servira du jeu d'ombre; alors que l'été, on utilisera du bois débarrassé de son écorce et des vêtements clairs. Les signes doivent être de grande dimension afin d'être perçu du haut des airs : ils doivent mesurer au moins douze mètres de longueur.

sign1
Blessure grave,
besoin d'un médecin


sign4
Besoin d'eau et
de nourriture


sign7
Je prends
cette direction


sign10
Non
sign2
Besoin de
médicaments


sign5
Besoin de carte
et de boussole


sign8
Endroit
pour atterrir


sign11
Oui
sign3
Impossible
d'avancer


sign6
Indiquez la
direction à prendre


sign9
Tout va bien


sign12
Message
non compris
4.  Engins pyrotechniques

Les engins pyrotechniques se vendent en plusieurs formats sur le marché. Certains sont adaptés pour être lancés d'une arme à feu, d'autres viennent avec leur propre lanceur. Ces fusées sont de couleur orange et montent à plus de cent mètres. On met ces pièces en fonction quand on entend le bruit d'un moteur d'avion afin que celui-ci puisse nous apercevoir.

fusee.gif

5.  Couleurs et jeux d'ombre

Tout vêtement de couleur fluorescente ou de couleur vive agité au bout d'une perche ou dépassant la végétation attirera l'attention. On créera des ombres en construisant dans une plaine ou une clairière des murets de pierre, de bois ou de neige. Cette technique s'utilise d'avantage en hiver sur un cours d'eau glacé ou sur une plaine.

6.  Signaux corporels

Ces signaux permettent de communiquer avec l'équipe de sauvetage lorsque qu'on aura été repéré.

terre1
Nous prendre
avec vous


terre4
Oui



Radio en
opération
terre2
N'essayez
pas d'atterrir


terre5
Non


terre8
Faites tomber
votre message
terre3
Tout va bien,
n'attendez pas


terre6
Besoin d'aide


terre9
Peut se faire
tout de suite

 

terre10
Point d'atterrissage
terre11
Besoin de soins médicaux (urgent)
7.  Feu : flamme-fumée

Un groupe de trois feux espacés les uns des autres de 30 mètres et placés en triangle correspond à un signal international de détresse. Monter les feux sur un trépied de 2 mètres de haut auquel on fera une base de rondins verts à une quarantaine de centimètres du sol. Le bûcher sera monté sur cette plate-forme et le tout sera recouvert de branches de conifère pour le protéger des intempéries. Dès qu'on entend le bruit des moteurs d'un avion, allumer les feux. Si on est en plein jour, laisser le sapin sur le dessus : la fumée attirera l'attention. Si on est en pleine nuit, retirer le sapin pour que la flamme fasse le même travail.

triangle_feu2.gif
3 feux en triangles

8.  Messages écrits

On a recours à ce système quand on doit quitter les lieux pour tenter de retrouver soi-même le chemin. Inscrire le jour et l'heure à laquelle on es parti, la direction qu'on suivra, le nombre de personnes et leur condition physique. Si l'on venait à trouver notre campement avant nous, on saurait dans quelle direction effectuer les recherches. Durant la marche, marquer la piste avec des signes de piste : cela facilitera les recherches. Prendre soin de placer le message dans un contenant ou à un endroit à l'épreuve des intempéries.

Voir également le S.O.S. ainsi que l'appel de détresse Mayday sur les ondes radio.

haut.gif

 

http://www.toujourspret.com/techniques/campisme/nature/survie/signaux_de_detresse.php

   
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 01:28
abris_patrouille.gif

Matériel d'urgence

Personne ne devrait s'aventurer en forêt sans avoir sur lui un minimum de matériel.

Voici la liste du matériel qu'il est recommandé d'apporter en forêt avec soi, même s'il fait 30 degrés Celsius :

  • Imperméable (été);
  • Insecticide (été);
  • Couteau;
  • Carte et boussole;
  • Papier hygiénique;
  • 15 mètres de cordelette;
  • Toile de 3 m x 3 m;
  • Trousse de premiers soins;
  • Lampe de poche;
  • Gourde;
  • Chandail de laine;
  • Trousse de survie.
abris_patrouille.gif
Trousse d'urgence

La principale qualité d'une trousse d'urgence, c'est de comporter le plus d'accessoires possibles dans un minimum d'espace. Les éléments de cette trousse, tout comme celle de premiers soins, devraient être sellés dans des sacs à fermoirs hermétiques. Comme ça, si elles tombent à l'eau, leur contenu sera toujours utilisable.

Voici ce qu'elle devrait contenir :

  • Gourde
  • Couteau
  • Sac de thé
  • Chandelles
  • Scie de poche
  • Fil et aiguilles
  • Tablette de sel
  • Bonbons sucrés
  • Lampe de poche
  • Insecticide (été)
  • Calepin et crayon
  • Carte et boussole
  • Papier hygiénique
  • Fil de laiton pour les collets
  • Concentré de boeuf ou poulet
  • Briquet ou allumettes paraffinées
  • Hameçons de grosseurs différentes
  • Trousse de signal de détresse (facultative)
  • Chandail de laine
  • Trousse de survie
  • Imperméable (été)
  • Carrés de chocolat
  • Toile de 3 m x 3 m
  • Sifflet de plastique
  • Une cuillère à pêche
  • Couverture de survie
  • Plombs pour la pêche
  • Miroir de signalisation
  • 15 mètres de cordelette
  • Trousse de premiers soins
  • Allume-feu au magnésium
  • 1 mètre de papier aluminium
  • Comprimés pour purifier l'eau
  • Contenant étanche pour allumettes
  • Ligne à pêche de nylon (30 mètres)

canif.jpg

On ne devrait entamer le contenu de la trousse qu'en cas de nécessité. Il serait désagréable d'avoir réellement besoin de s'en servir alors qu'elle est à moitié vide!

 

 

http://www.toujourspret.com/techniques/campisme/nature/survie/materiel_d%27urgence.php

haut.gif

 

 

 

scout
 Scoutisme de Baden-Powell 
technique
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 00:57

http://www.decitre.fr/livres/Petit-guide-de-survie.aspx/9782702906620
 

Ken Griffiths - Petit guide de survie. Conseils, Solutions, Astuces... Face aux situations critiques

 

Survivre aujourd'hui :

 

Reçu également ce courrier d'une Lectrice:

 

Bonjour Madame,
Je suis vos écrits régulièrement depuis quelque temps.
Le "hasard" m'avait conduit jusqu'à vous.
Scientifique et fille d'enseignants, j'ai été dressée dans des valeurs aujourd'hui désuètes.
Femme sensible, je sens bien que la situation ne s'arrange pas depuis 4-5 ans surtout. Jusque là, c'était un ressenti sans pouvoir l'expliquer et mettre de mots.
Un proche, mon compagnon, a dépassé sa peur de me parler et finalement il m'a fait voir les choses d'une autre façon. Au début, malgré nos liens, je l'ai pris pour un illuminé et un peu fou....en observant depuis 3 ans, je vois bien qu'il n'a pas vraiment tort.
Ses propos rejoignent votre blog. Je prends désormais plus de temps à apprendre et décortiquer vos articles.
Il y a tout un chemin de compréhension à avoir, après les premiers chocs de se rendre sur l'envers du décor auquel nous sommes habitués depuis l'enfance.
Enfin ancienne coopérante scientifique en Cote d'Ivoire, je suis révoltée et plus qu' atteinte par la situation en Cote d'Ivoire.. tout cela est tellement étrange.

Maintenant l'objet de ce message est le suivant . et peut etre ceci peut devenir un sujet d'article prochain ?
Comment agir dans le quotidien ? comment se préparer ? Comment s'accommoder du monde moderne et "résister" ?
Dossier médical partagé, surveillance partout, bassesse des niveaux hiérarchiques, infiltration des spectacles, de la musique, hyperconsommation...
Je travaille dans un groupe pharmaceutique et je vois déjà la mentalité qui n'a rien de désintéressée et guérisseuse... très peu d'industries en France et Europe.. même les ingrédients sont fabriqués en Chine avec un niveau de qualité discutable.

Il est difficile voire impossible de se délier de tout cela, de tout ce système... nous sommes fichés partout, nos maigres biens à la banque....
Cuisiner soi meme, coudre, fabriquer ses produits ménagers/cosmétiques, se soigner avec les méthodes alternatives.. se distraire simplement en dehors du circuit, etre informés .. mais ca ne suffit pas.
Bien difficile de se libérer de tout cela ..et dans un sens, à notre esprit défendant, nous subissons.

Ma question de ce jour est comment vivre avec tout ceci afin d'être plus fort que tout cela; de protéger les proches et amis aimés qui ne se rendent pas ou pas encore compte ?

Les femmes dit-on, ont un sens pratique exacerbé. Il neige..je me suis préparée à force de laines, crampons et chaufferettes. Mais face à cela, comment se préparer et se protéger au mieux possible ?

Voilà, je tenais ce matin à vous écrire pour vous confier ce souci et même cette peur que peut etre d'autres de vos lecteurs partagent.

Je vous remercie déjà pour votre attention et vous encourage pour la suite de votre travail d'information.

En vous remerciant par avance,
Vous souhaitant de belles fetes de fin d'année,

G (..)

 

abris_patrouille.gif
http://www.toujourspret.com/techniques/campisme/nature/survie/materiel_d%27urgence.php

 

 

Ma réponse :

 

Chère Lectrice

 

Bien sûr, face à une actualité si lourde, si menaçante, à cause de la folie de quelques-uns mais ayant plein pouvoir, il est inévitable de se poser des questions... de survie.

 

J'ai le projet d'ici quelques semaines d'aborder en profondeur ces questions.

 

D'ores et déjà, je vous invite à voir mon blog http://sos-crise.over-blog.com,

A droite, en présentation, il y a toutes sortes de liens utiles, cliquer dessus,

regarder aussi les catégories d'articles,

par exemple : "Alternatives, conseils pratiques... " etc

 

Un prochain article s'intitulera : "Retour à la terre, ou mourir"

La terre, seul investissement sûr aujourd'hui,

une terre à chérir, à cultiver,

et comme vous l'avez pressenti judicieusement, 

changeons nos valeurs, nos priorités, nos modes d'existence,

en adoptant la simplicité de vie.

Pensons, au lieu de dépenser !

Vous aurez bientôt plus de réponses,

en attendant, voyez le blog de crise, de survie,

que j'ai mis en place, complétant celui-ci.

 

Et informons, informons, partout, soyons tous journalistes !

Initions aussi nos anciens à Internet,

afin qu'ils puissent accéder à une information digne de ce nom !

 

Cordialement à vous, petite soeur,

eva

 

Autarcies : le livre.
http://www.autarcies.com/Pourquoi-/Pourquoi.html
4.00 € 

 
http://www.autarcies.com/

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 09:29

arche-de-noe.jpg

 

Parole de Lecteurs:

 

Chaos. Survie

 

 

Moi je ne pense pas à une "intervention supérieure", mais plutot à quelquechose, un évenement très simple, auquel personne n'a jamais pensé, et que personne n'a imaginé être possible, et qui par sa nouveauté, sa simplicité, sa possibilité d'existence, nous ouvrira de nouveaux horizons! Nous montrera qu'il existe, vraiment, une autre façon de vivre, ici, sur notre merveilleuse Terre! Ce sera le déclic qui fera que peu à peu des plus hardis aux plus peureux, nous abandonnerons le vieux système pour vivre le nouveau! Mais je pense que c'est quelquechose de très simple, tellement simple que nous ne sommes pas capable de l'imaginer,ou de le voir encore!

Commentaire n°11 posté par Coeur il y a 4 jours à 14h22

Nos désirs reflètent nos âmes...

Réponse de Ferlinpimpim il y a 4 jours à 15h08

Le fait de consommer moins, de ne pas faire de dette, de refuser le crédit est une bonne chose en soit.

Mais !

Mais les peuples sont tenus en laisse par l'autre dette, celle des Etats qui ont été obligés (en France à partir de 1973, loi "Pompidou Giscard) à se financer auprès des banques privées au lieu de battre eux-mêmes monnaie comme par le passé.

Si les peuples consomment moins et refusent le crédit, l'Etat n'aura que la possibilité d'augmenter les impôts pour rembourser sa dette, puisqu'il ne trouvera plus dans l'économie les ressources qui lui sont nécessaires.

Et augmenter tous les impôts, la TVA par exemple.

Ce qui fait que même les plus pauvres paieront de plus en plus. Il faut bien acheter un peu de pain pour se nourrir quand même.

Ceux qui auront un toit et un lopin de terre verront les impôts fonciers augmenter d'une manière vertigineuse.

Tout cela pour vous prendre les 4 sous qu'il vous reste pour payer la dette.

Donc vous consommerez encore moins, tout en travaillant encore plus (pour ceux qui auront encore un travail) pour gagner moins pour payer plus.

Au bout de quelques années et des milliers d'expulsions pour loyers ou impôts non payés ce seront des milliards d'êtres humains qui se retrouveront à la rue, sur les chemins avec leurs seuls maigres biens sur le dos.

C'est ce qu'on appelle reculer pour mieux sauter.

Ce modèle ne serait possible qu'au fin fond de la jungle, et encore !!

Regardez la forêt des orang outans se rétrécir comme peau de chagrin !

Ouvrez les yeux, aujourd'hui c'est "eux" ou nous !

C'est une lutte sans merci qui s'est déclenchée.

Et pour le moment au vu de tous les miséreux qui peuplent la planète ce sont eux qui gagnent !

Bonne nouvelle la malnutrition a reculé ces dernières décennies : traduction : les esclaves sont un peu mieux nourris !

Cela veut-il dire que tout le monde à accès aux besoins de base ?

Evidemment non !

Et de plus en plus rapidement de plus en plus de monde va rejoindre la cohorte de ces "à peine mieux nourris" !

Je ne veux pas dire qu'il ne faut pas limiter notre consommation.

Je dis que cela ne sert pas à grand chose dans le combat actuel, les zélites ayant d'autres moyens de nous obliger à leur donner notre argent.

Car si vous pouvez négocier avec votre propriétaire un paiement en nature (ne plus passer par l'argent) vous ne pourrez pas le faire avec le fisc (taxe d'habitation).

Si personne ne PEUT plus payer les impôts, l'état ne peut plus rembourser et les banques ont gagné : elles seront propriétaires du monde.

Voyez l'Espagne qui vend ses bijoux de famille au privé !

Alors ils laisseront crever tous ceux qui ne leur servent à rien et règneront tranquillement sur quelques millions d'esclaves (bon peut être un peu plus).

La seule solution : les empécher définitivement de nuire.

Et ne plus vouloir que cela recommence.

 

 

Continuons,

En cas d'effondrement total du "système" que se passera-t-il ?

La réponse la plus souvent donnée est : Le chaos !

Non, la première chose qui se passera c'est que : l'argent n'aura plus de valeur !

Les billets et nos pièces de monnaie ne vaudront plus rien !

MAIS LES LEURS NON PLUS !

Et leurs comptes dans les paradis fiscaux non plus !

TOUS leurs avoirs ne vaudront plus rien !

Avec quoi vont-ils payer leurs mercenaires ????

Avec de l'or ?

Certes !

Mais les plus grosses réserves d'or se touvent où?

Dans des coffres , dans les banques !

Et il y beaucoup de faux lingots (tungstène) !

La quantité d'or en circulation est infime comparée aux chiffres astronomiques des soi disant fortunes des zélites !

La fortune des zélites se sont surtout des chiffres inscrits dans des comptes !

Ou bien des "valeurs" boursières !

Le jour où ces chiffres ou ces "valeurs" n'existent plus (= zéro) ils n'ont plus rien ! RIEN !

C'est pour cela qu'ils entretiennent la peur du chaos !

Leur premier réflexe en cas d'effondrement sera de vouloir récupérer leur or, car ils continueront à penser qu'avec cet or ils pourront nous acheter !

Ils se feront la guerre entre eux pour le sortir des coffres, s'apercevant pour certains qu'ils ont été bernés et ne possèdent que du tungstène !

Comment financer quoi que ce soit avec uniquement de l'or ?

L'or ne se mange pas !

Du jour au lendemain l'argent ne vaut plus rien.

Le seul problème sur lequel il faut réfléchir est le suivant :

Comment acheminer la nourriture vers les endroits qui en ont besoin ?

Consommer local c'est bien mais en banlieue c'est plus dur !

Comment assurer le chauffage en hiver des populations des villes ?

Le bois c'est bien (écolo paraît-il) mais il n'y en aura pas pour tout le monde !

Dans le cas d'un effondrement financier, comment faire en sorte que les besoins vitaux de la population soit assurés ?

C'est à la population elle-même de s'en soucier !

La vraie ou les vraies questions à se poser :

que puis-je faire à mon niveau pour assurer tel ou tel service ou approvisionnement ?

que puis-je faire pour protéger non seulement moi et ma famille mais aussi mon voisin, les gens des banlieues, les vieux, les autres en général ?

comment prendre contact avec d'autres personnes pour par exemple acheminer des patates d'ici à là, camion, voiture, carriole, brouette, suivant le degré de pénurie de l'énergie ?

dans les centrales les personnels seront-ils capables d'assurer leur fonctionnement correct ? ça fait toujours de l'électricité.......

Les exemples ne manquent pas et la tâche est immense.

Mais au lieu de se terrer dans la peur et la non consommation il serait peut être temps d'activer des réseaux d'entraide.

Prenez le problème des transports, les gens font plusieurs dizaines de kilomètres pour aller au travail ;

effondrement ! pouf ! plus d'essence ! ah ben voilà c'est le chaos !

Peux plus aller bosser !

Oui à 30 bornes vous pouvez plus ! mais là plus près, il n'y a rien que vous puissiez faire ?

Une usine, une collectivité, une école, un hopital, une maison de retraite, un commerce enfin n'importe quoi où vos compétences pourraient être utiles ?

Combien sommes nous à faire 30 bornes pour aller faire un travail que quelqu'un d'autre fait  à 2 pas de chez nous en faisant lui aussi 30 bornes depuis chez lui ?

Et si ce travail est absolument indispensable qu'il n'y a personne à proximité pour le faire, ne puis-je trouver quelqu'un pour m'éberger pour que je n'ai plus 30 bornes à faire alors qu'il n'y a plus d'essence ?

Voilà les questions à se poser, les actions à engager, au lieu d'espérer s'en sortir avec une maison et un jardin !

Toutes ces techniques : jardinage, poêles rockets, moteurs pantone seront extrèmement utiles, mais le plus nécessaire sera de compter les uns sur les autres, pour ne laisser personne sur le bord du chemin.

 

 

http://changementclimatique.over-blog.com/article-guerre-mondiale-contre-les-banksters-escrocs-lettre-ouverte-aux-citoyens-spolies-62635804-comments.html#anchorComment

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 03:00
S'informer
A Paris, un bâtiment inoccupé a été aménagé pour des mal-logés. Malgré les apparences, aucune motivation sociale derrière cette initiative… bien au contraire. Reportage.

Mis à jour ( Samedi, 04 Décembre 2010 00:58 )

Claire Villiers, nous ne t'oublierons pas !Ce vendredi 3 décembre, nous apprenons avec une immense tristesse le décès de Claire Villiers, une femme de convictions, d'action, de courage, toujours à l'écoute des plus démunis. Une combattante qui...

Mis à jour ( Vendredi, 03 Décembre 2010 23:02 )

L'endettement privé repart de plus belleLa comparaison des courbes de la consommation et du crédit montrent que les Français, comme les Américains, empruntent désormais pour finir leurs fins de mois. Le plus court chemin vers un rebond de l...

Mis à jour ( Jeudi, 02 Décembre 2010 06:40 )

C'est Nicolas Sarkozy qui l'a dit, tendant la carotte aux médecins libéraux — un électorat qu'il bichonne — tandis qu'à ses yeux d'autres catégories de citoyens méritent toujours le bâton.

Mis à jour ( Jeudi, 02 Décembre 2010 05:23 )

Des chômeurs sans ressources pendant des mois. La faute à Pôle Emploi ? Non : à l’Etat. Ce sont des agents contractuels qui, à la fin de leur CDD, attendent deux, trois, voire même six mois avant d’êt...

Mis à jour ( Mardi, 30 Novembre 2010 22:04 )

Loin d'être gauchiste, le célèbre magazine économique publie un dossier sur l'inexorable fossé qui s'est creusé entre les salaires et les profits. Invoquant le danger de ce déséquilibre qu'il qualifie...

Mis à jour ( Mardi, 30 Novembre 2010 12:02 )

Le discours anti-chômeurs est un intégrismeBien qu'il soit, pour une majorité de Français, évident que la crise financière a accentué le chômage et que la haine du chômeur a connu un répit momentané, la voici qui reprend du poil de la bête alo...

Mis à jour ( Mardi, 30 Novembre 2010 20:50 )

Chômage d'octobre : un vraiPour la première fois depuis juillet, toutes catégories confondues, Pôle Emploi compte 22.900 chômeurs de moins. Une maigre performance qui semble s'appuyer sur une hausse des "sorties de listes".

Mis à jour ( Mardi, 30 Novembre 2010 06:22 )

Ils ont des diplômes, un job, parfois un bon salaire… mais s'ennuient à mourir, découvrant sur le tard les affres de la quête de soi.
Samedi 4 décembre, venez nombreux à la Chômeurs Pride !Les associations AC!, APEIS, MNCP et CGT-Privés d'emploi vous invitent à participer à cette huitième manifestation nationale contre le chômage et les précarités, pour la justice sociale, qui se déroul...

Mis à jour ( Vendredi, 26 Novembre 2010 17:00 )

Les usagers n’ont rien à espérer de cette loi dangereuse, qui vise à transformer un outil industriel en outil de performance financière, au service d'intérêts particuliers et à court terme.

Mis à jour ( Jeudi, 25 Novembre 2010 12:47 )

Ignorant les recommandations du G20 et très confiants en l'avenir, 90% des banquiers et traders français vont recevoir un bonus encore cette année.

Mis à jour ( Mercredi, 24 Novembre 2010 19:21 )

Depuis lundi, l'organisation patronale a lancé une "campagne de communication" sur un nouveau dispositif de formation des chômeurs censé leur permettre d'acquérir les compétences pour un poste corresp...

Mis à jour ( Jeudi, 25 Novembre 2010 16:39 )

Le salaire à vie, il faudra qu'on y vienne !Pour en finir avec le chômage, l'assistanat et la pauvreté, il faut en finir avec l'emploi, le "marché du travail" et instaurer un salaire à vie, nous explique l'économiste & sociologue Bernard Friot....

Mis à jour ( Samedi, 27 Novembre 2010 23:00 )

Depuis le 1er janvier 2010, la "contribution économique territoriale" remplace la taxe professionnelle. Si vous avez créé votre auto-entreprise avant cette date et que vous n'avez pas opté pour le ver...

Mis à jour ( Mardi, 23 Novembre 2010 13:35 )

Chômeurs, soyez patients : le Centre d'analyse stratégique, ex Commissariat au plan, prévoit 968.000 créations de postes d'ici 2015 et nous livre la liste des secteurs qui vont recruter.

Mis à jour ( Mercredi, 24 Novembre 2010 19:21 )

Pôle Emploi : le livre-témoignage de Marie Bergeron choque ses ex-collèguesIls l'ont vécu comme un coup de poignard dans le dos. Marion Bergeron a passé six mois à leur côté, dans leur agence située en banlieue sud de Paris. Et voilà qu’elle relate son CDD dans un livre au...

Mis à jour ( Lundi, 22 Novembre 2010 12:17 )

Une heure n'a pas été suffisante pour parler du RSA ce vendredi soir à l'antenne de Fréquence Paris Plurielle. Cependant, l'essentiel a été dit.

Mis à jour ( Dimanche, 21 Novembre 2010 23:36 )

Réforme des retraites : le 23 novembre, la Bourse ou la vieMardi 23, à Paris, une chaîne humaine encerclera la Bourse des soi-disant "valeurs". Une action qui change un peu des promenades digestives organisées depuis le 7 septembre.

Mis à jour ( Jeudi, 02 Décembre 2010 06:41 )

14 centimes pour le Smic, 84 milliards pour le CAC 40La hausse du Smic au 1er janvier, qui sera officiellement connue en décembre, se situerait autour de 1,6% s'il n'y a pas de coup de pouce gouvernemental, de sorte que le salaire horaire minimum passer...

Mis à jour ( Mardi, 30 Novembre 2010 10:49 )

Chômage : les mesuresAccompagnement des licenciés économiques et formation en alternance pour les jeunes sont les seules pistes évoquées par le chef de l'Etat. "On est loin d'une politique active de l'emploi pour faire ba...

Mis à jour ( Jeudi, 18 Novembre 2010 18:52 )

La CGT-Chômeurs du Morbihan nous alerte sur l'éventuelle non conformité de la procédure d'envoi de demandeurs d'emploi vers des prestataires privés, un vice de droit qui concernerait 90% d'entre eux.

Mis à jour ( Mercredi, 24 Novembre 2010 15:11 )

La prime de Noël 2010 devrait être reconduiteSi, au nom de la crise, l'Etat décide de ne pas la verser cette année alors qu'il a les moyens de le faire, cela signifiera que le gouvernement Fillon III déclare ouvertement la guerre aux pauvres.

Mis à jour ( Mercredi, 01 Décembre 2010 21:55 )

Ce "portrait social" de la France, basé sur un nouvel indicateur qui prend en compte d'autres aspects de la vie quotidienne comme les contraintes matérielles et les privations, dévoile qu'avant la cri...

Mis à jour ( Vendredi, 19 Novembre 2010 13:04 )

Suppression des APL rétroactives : Jeudi Noir s'insurgeLe collectif Jeudi Noir dénonce les 240 millions d'euros que le gouvernement s'apprête à voler aux mal-logés alors que, par ailleurs, il distribue des cadeaux aux plus aisés.

Mis à jour ( Mercredi, 17 Novembre 2010 12:20 )

44.600 emplois créés au troisième trimestreEn glissement annuel, l'emploi salarié des secteurs marchands affiche une progression correspondant à 98.600 créations de postes. Insuffisant et poussif.

Mis à jour ( Mercredi, 17 Novembre 2010 03:56 )

Le retour de Xavier BertrandSuccédant à Eric Woerth, son "ami de longue date", l'homme nous promet de "mettre en œuvre tous les outils qui existent pour faire baisser le chômage et le faire baisser de manière durable".

Mis à jour ( Mercredi, 17 Novembre 2010 01:14 )

En Grande-Bretagne, on veut les faire travailler à l'œil. En Allemagne, il y a les jobs à 1 €. En Belgique, pour réparer les dégâts causés par les pluies, on peut les employer pour 4 € de l'heure.

Mis à jour ( Mardi, 16 Novembre 2010 16:09 )

L’organisation patronale vient de publier un rapport qui liste 15 propositions pour en finir avec la «rigidité inadaptée» des CDI ou du droit du travail dont pâtiraient ces populations.

Mis à jour ( Mardi, 16 Novembre 2010 15:18 )

Bye-bye, Eric WoerthRemplacé par son "ami" Xavier Bertrand, mis à la retraite malgré lui, l'homme estime qu'il a "payé le prix de cette indispensable réforme" alors qu'il a plutôt rendez-vous… avec les tribunaux.

Mis à jour ( Mercredi, 17 Novembre 2010 13:37 )

Remaniement : Par ici la bonne soupe !Loin d'être populaire, elle est fort goûteuse. Tels les morpions aux poils pubiens, nos oligarques s'accrochent au pouvoir avec, pour unique obsession, de le conserver après 2012.

Mis à jour ( Dimanche, 21 Novembre 2010 20:48 )

Selon une enquête de Libération, les plus grandes sociétés françaises ont détruit dans l'Hexagone près de 40.000 emplois en cinq ans tout en accumulant les profits et des dizaines de milliards d'aides ...

Mis à jour ( Mercredi, 10 Novembre 2010 13:44 )

Grève à Pôle Emploi : et après ?Alors que Christian Charpy tient un double langage tandis que Laurent Wauquiez promet "les moyens nécessaires" pour 2011, l'intersyndicale doit se réunir aujourd'hui afin de décider d'éventuelles nouv...

Mis à jour ( Mercredi, 10 Novembre 2010 12:46 )

Pour combattre le chômage de longue durée, l'un des trois gagnants du "prix de la Banque de Suède" 2010 conseille de limiter l'indemnisation à un an et propose que l'Etat subventionne de «vrais» emplo...

Mis à jour ( Mercredi, 10 Novembre 2010 01:33 )

Combien de Journalistes Pigistes, débutants ou expérimentés, titulaires ou non de la Carte de Presse, sont rémunérés sous le régime des Droits d’Auteur ? À en croire le SNJ (Syndicat National des Jour...

Mis à jour ( Vendredi, 12 Novembre 2010 18:35 )

Selon le classement Eurostat des 271 régions recensées dans l'UE, la Réunion rafle la palme du pire taux de chômage.
Et si on supprimait les Droits de l'Homme, tout simplement ?Pourquoi s'emmerder avec des vieux textes qui nous autorisent à donner des leçons aux autres sans balayer devant notre porte, ou des conventions internationales qu'on signe pour ne pas les respecter ?...

Mis à jour ( Mercredi, 17 Novembre 2010 01:08 )

Il s’agit d’«aider» les personnes sans emploi depuis longtemps à se réadapter au travail... My God : et dire qu’on pensait que l’esclavage était aboli !

Mis à jour ( Mardi, 09 Novembre 2010 11:28 )

Martin Hirsch gagne 9.200 €L'homme qui a créé le misérable RSA et publié un livre contre les conflits d'intérêt (mais pas tous) est loin d'être un travailleur pauvre. Cependant, en cette période de restrictions budgétaires, des...

Mis à jour ( Vendredi, 05 Novembre 2010 05:23 )

Par cette décision, le gouvernement montre qu'il n'a pas l'intention de remédier à la situation particulièrement explosive de son nouveau service public de l'emploi, bien au contraire !

Mis à jour ( Lundi, 08 Novembre 2010 09:41 )

Plus d'articles...
  • «
  •  Début 
  •  Préc 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  5 
  •  6 
  •  7 
  •  8 
  •  9 
  •  10 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »
JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL
  • Votre avis ?
  • Toute l'info
Amis lecteurs, qui êtes-vous ?
Je suis salarié(e)
Un pied dans le chômage, un autre dans l'emploi, je suis précaire
Je suis sans emploi depuis moins d'un an
Je suis chômeur/chômeuse de longue durée
Je suis retraité(e)
Autre
 
Nos dernières vidéos
Zoom sur…

 

Qu'est-ce que le travail ?
Un entretien lumineux et profond avec le philosophe André GORZ (1923-2007) sur l'emploi, le temps libre, et plus encore. Indispensable !

 

Le pouvoir du mental, antidote de la peur
Le chômage, on le sait, est cause de gros dégâts dans notre société; mais, au-delà des désordres visibles par tous, l’origine de tous ces malheurs est la Peur que les institutions instillent ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs
Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...
Soutenir Actuchomage
pixel.gif http://www.actuchomage.org/S-informer/index.php
VOS  DROITS :

http://www.inter-emploi.net/index.php?page=53&Itemid=81141

 

 

Utiles et indispensables

 

 

Le 3949, c'est la galère et le top de la déshumanisation. Pour les chômeurs qui souhaitent joindre plus sûrement leur conseiller à l'emploi que par le biais de la nouvelle plateforme téléphonique, voi...

 

 

 

 

 

 

 

Patrick Salmon, syndicaliste Pôle Emploi, ancien directeur d'agence et auteur de Chômage, le fiasco des politiques (Balland, 2006), nous décrit la montée en puissance de l'arsenal de guerre mis en place...

 

et aussi :

 

 

Avez-vous bien lu le préambule de la Constitution de 1946, auquel renvoie le préambule de la Constitution de 1958 ? Avez-vous bien lu la Déclaration universelle des droits de l’homme ?

 

 

 

Relisons Paul Lafargue !

 

Liens WEB :

 

 

Les nouvelles solitudes

 

 

Radiation

Bonjour paresse
Le Peuple d'en bas
Partager cet article
Repost0
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 17:35
Demain j'arrête... Les achats compulsifs

Dans vos placards : il y 53 paires de chaussures, 18 pantalons, 26 robes d'été et autant d'hiver mais aussi une multitude de bougeoirs et autres bibelots dont vous avez oublié jusqu'à l'existence. Normal : vous êtes une acheteuse compulsive. Par Mathilde…


Posté par Le Journal Des Femmes, ven. 19 nov. 2010

 

© Jupiterimages/Thinkstock

La situation : vous ne savez pas résister à l'appel de la CB

C'est plus fort que vous. Parfois, vous partez tout simplement prendre l'air, sans avoir l'intention ne serait-ce que de faire du lèche-vitrine. Non, vraiment, juste histoire de marcher un peu entre midi et deux. Mais soudainement, votre regard se pose sur LA petite robe de l'hiver / LE coquetier idéal / LA parure de lit qui fera de votre chambre un palace... Bref : vous ne pouvez pas résister.
En 1 minute 30 chrono en main, vous êtes entrée dans la boutique, avez fait main basse sur le produit convoité, agrémenté votre panier de trois ou quatre articles supplémentaires (pour assortir votre tenue/votre table/votre intérieur), avez introduit votre carte bleue dans la machine et être ressortie, à peine en retard pour la reprise du travail. Ce n'est qu'en arrivant au bureau que vous réalisez que vous avez encore dépensé 132 euros, alors que vous étiez déjà à découvert ce matin. Oups.

Non, ce n'était même pas un jour de déprime, juste une journée normale, comme il vous arrive souvent d'en vivre. Votre code de carte bleue, vous ne risquez pas de l'oublier : vous le composez généralement plusieurs fois par jour. Pour acheter une babiole ou un manteau hors de prix, pour vous ou pour vos amis... Vous avez à l'égard des biens de consommation la même attitude que les enfants envers les jouets des autres : vous les voyez, il vous les faut. Maintenant, tout de suite et à peu près à n'importe quel prix.


Objets inutiles

Résultat : votre appartement est une vraie caverne d'Ali Baba. Vous n'avez plus un centimètre carré de libre ni dans vos placards, ni sur vos étagères, encore moins dans votre cave, pleine à craquer de ces bibelots que vous n'avez jamais exposés, finalement.

C'est qu'une fois achetés, tous ces objets vous intéressent déjà beaucoup moins. D'ailleurs, en général, vous réalisez après coup que ces vêtements ne vous vont pas si bien que ça (normal, vous n'avez pas pris le temps de les essayer), que ce bougeoir n'est pas du tout de la bonne couleur pour votre chambre et que ce livre, ah oui tiens, vous l'aviez déjà, en fait. Acheté lors d'une précédente compulsion, probablement.

L'avantage, c'est que vous faites régulièrement le bonheur de vos amis et des associations caritatives, en leur refilant des tonnes de vêtements jamais portés et top fashion...

 

Vous êtes donc une acheteuse compulsive. C'est un fait acquis et dont, d'ailleurs, vous ne vous cachez pas. Le souci, c'est que cette petite manie a des répercussions importantes sur votre vie.


 D'abord, fatalement, passer son temps à faire chauffer la carte bleue, ça finit par coûter cher. Vous gagnez bien votre vie pourtant, et en dehors de ces folies dépensières, vous avez un loyer raisonnable, un train de vie tout à fait basique. Même en ce qui concerne vos achats, vous ne vous jetez pas (toujours) sur les grandes marques. Mais 50 euros par-ci, 30 par-là... Ca finit par découvrir le compte en banque ça ! D'ailleurs votre banquier vous appelle si souvent qu'il a dû finir par vous répertorier dans les numéros abrégés.

 Et puis, avouez que c'est désagréable de se sentir incapable de résister, accro à l'achat, sans plus aucune volonté pour dire non. Les achats sont devenus comme une drogue, vous le réalisez peu à peu. Ils vous possèdent plutôt que l'inverse.

 Et au final, comme pour les drogues, le sentiment d'accoutumance se fait sentir. Vous ne ressentez plus cette vague de plaisir qui vous submergeait au début, en ressortant du magasin puis en réessayant votre robe arrivée chez vous, devant le miroir de la salle de bains. Aujourd'hui, il vous arrive même d'oublier de déballer le sac que vous avez ramené une fois rentrée chez vous. Un peu, là encore, comme ces enfants qui, une fois qu'ils ont obtenu le jouet réclamé, s'en désintéressent très vite.

 

Pas facile de se détoxiquer de l'achat compulsif. Pourtant, il le faut bien, si vous ne voulez pas terminer interdite bancaire ou étouffée sous les vêtements qui tapissent aujourd'hui votre appartement ! Voici donc quelques solutions de secours, qui pourront vous aider à résister à la tentation dans un premier temps.


 Malheureusement, il n'est pas possible de se faire interdire de boutiques comme les accros aux jeux peuvent le faire avec les casinos. Une solution consiste donc à éviter par tous les moyens de vous en approcher, histoire de ne pas être soumis à la tentation. Certes, le midi, il est agréable de faire une petite promenade digestive et de s'aérer un peu les neurones. Mais vous n'êtes pas obligée de filer directement dans LA rue commerçante de la ville. Pourquoi ne pas privilégier plutôt une balade sur les quais (si une rivière traverse votre agglomération, ça va de soi) ou dans le parc le plus proche du bureau. Mieux : pourquoi ne pas profiter de la pause déjeuner pour faire un peu de sport ? Jugez plutôt : une entrée à la piscine : entre 3 et 4 euros. Une balade rue du Commerce : environ 10 fois plus, sans compter les calories ingérées avec ce brownie triple chocolat avalé sur le trajet.

Petite précision : ne vous croyez pas à l'abri en restant derrière votre ordinateur. C'est aussi très facile de craquer sur un site de vente en ligne... Allez ouste, filez dehors pendant votre pause déj' !

Pas de chèquier ni de CB

 Une solution encore plus drastique, si vous ne vous faites pas confiance : ne prenez qu'un minimum d'argent en sortant de chez vous le matin. Laissez votre carte bancaire ET votre chéquier à la maison. Vous pouvez alors partir faire du lèche-vitrine en toute sécurité : il y a peu de chance que la maison vous fasse crédit si vous craquez pour cette petite robe en solde à 212 euros... Evidemment, cette technique exige un minimum d'organisation puisqu'il faut être capable de prévoir au plus juste la somme dont on aura besoin dans la journée. Et les sorties imprévues ne sont plus possibles. Mais avec un peu d'anticipation et de volonté, vous y parviendrez !

 Vous l'aurez compris : ces petits stratagèmes permettent de parer au plus pressé. Mais ils ne vous soignent évidemment pas de votre addiction au shopping. Pour ce faire, il va vous falloir comprendre d'où elle vient, quand elle se manifeste et pourquoi. Seulement après, pourrez-vous envisager de vous en débarrasser définitivement. Ce chemin n'est pas facile, les causes peuvent être multiples : n'hésitez pas à consulter un spécialiste, psychologue ou psychiatre, qui pourra vous guider. Il pourra, par exemple, préconiser une thérapie comportementale cognitive qui, en quelques semaines ou quelques mois pourra vous soulager.

Bientôt, vous retournerez faire les magasins avec plaisir, pourrez craquer sans culpabilité pour la petite robe que vous reluquez depuis des semaines et, ô miracle, votre banquier cessera de vous harceler !

 

A retenir

 Etre une acheteuse compulsive n'est pas de tout repos et peut s'avérer particulièrement néfaste pour le compte en banque.

 Dans un premier temps, vous pouvez limiter les dégâts en évitant de passer devant les boutiques ou en laissant votre carte bleue à la maison.

 Si les symptômes persistent, consultez un spécialiste, qui vous aidera à comprendre d'où vient cette addiction et à la dépasser.

A lire sur la rubrique Psycho

vignette2

Pour en finir avec mes petites angoisses

Le co½ur qui bat plus vite, l'impression d'étouffer, la peur du malaise... Dans un bus bondé ou dans l'ascenseur, les petites angoisses ne préviennent pas. Que faire et comment les éviter ? Lire

Demain j'arrête... De culpabiliser

Au travail, à la maison, avec vos amis... Quand quelque chose cloque, vous avez toujours l'impression que c'est de votre faute : vous en avez trop fait, ou pas assez. Voici un petit guide pour apprendre à vous déculpabiliser. Lire

Contribuer et échanger

 

suite ici :

 

http://www.linternaute.com/femmes/psychologie/bien-etre/demain-j-arrete-achats-compulsifs/en-savoir-plus.shtml

 

 

 

  (...) Lire la suite de cet article sur Journaldesfemmes.com

 

 Abonnez-vous gratuitement aux newsletters du Journal des Femmes
Tout pour maîtriser ses émotions
Ecoutez votre intuition
Petits conseils pour savoir si c'est le bon
Les 10 phrases à éviter au premier rendez-vous

 

http://fr.pourelles.yahoo.com/bien-%C3%AAtre/demain-jarr%C3%AAte-les-achats-compulsifs-blog-30-yahoo-pour-elles.html

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche