Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 04:01


ISRAEL : exercice d'alerte
sans précédent (à suivre de près)


I
sraël va organiser, à partir de dimanche, un exercice d'alerte sans précédent sur l'ensemble de son territoire, avec simulation d'attaques de missiles, de bombardements aériens massifs et de catastrophes naturelles, a annoncé mercredi 27 mai le porte-parole du ministère de la défense,
Shlomo Dror.

Cet exercice grandeur nature, baptisé "Turning point 3" (Moment décisif 3), doit durer cinq jours et vise à tester les capacités de réaction du pays face à des tirs de roquette depuis le Liban ou la bande de Gaza, et de missiles depuis l'Iran et la Syrie. Pour plus de réalisme, ces attaques simulées, de type conventionnel, chimique ou bactériologique, cibleront prioritairement de grands centres urbains à forte densité de population.


SCENARIO "HAUTEMENT IMPROBABLE"


Le moment fort de cette vaste opération se déroulera mardi 2 juin, avec la simulation d'un raid aérien imminent. La population, prévenue au son des sirènes, devra alors descendre aux abris en moins de trois minutes. La réponse des services de secours sera également testée à cette occasion en cas de tremblement de terre ou d'épidémie.

De son côté, le gouvernement simulera des réunions du cabinet au cours desquelles les ministres devront prendre les décisions appropriées pour faire face à la situation. M. Dror a toutefois jugé que la réalité d'un tel scénario était "hautement improbable".

Il s'agira du troisième exercice de ce type depuis la guerre menée contre le mouvement chiite libanais Hezbollah à l'été 2006, au cours de laquelle un million de personnes, dans le nord d'Israël, avaient vécu sous le feu des roquettes tirées depuis le territoire libanais.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/05/27/israel-va-mener-un-exercice-d-alerte-sans-precedent-sur-son-territoire_1198558_3218.html

Mon avis :
On se souvient des exercices d'alerte à New-York et à Londres, le jour où eurent lieu les attentats "terroristes". Je serais Israelien je quitterais le territoire pendant ces exercices, qu'en pensez-vous ?



http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-31931721.html

Partager cet article

Repost0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 03:49




La réponse à la crise financière
sera-t-elle militaire ?



Depuis le 08.08.2008, jour d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin, le monde est entré dans une phase de crise avec un premier affrontement entre la Géorgie et la Russie. En octobre 08, la crise financière éclatait au grand jour mettant en évidence que le système financier et monétaire international se trouvait passablement au dessous des lignes de flottaison. Des chiffres à donner le vertige intégral... Les états renflouaient le système bancaire à coups de centaines, de milliers de milliards qui ne suffisent même pas éteindre l'incendie, tout au plus à le ralentir.

Début janvier 09, les prémices d'une grande crise économique mondiale faisaient leur apparition. Les entreprises commençaient à licencier à tour de bras. La récession était là mais sans doute s'agit-il en final d'une dépression... Les spécialistes en discutent toujours en ce moment. Le camp des dépressionnistes pourrait bien finalement l'emporter.

Avril 09, une pandémie de grippe  mexicaine bizarre et porcine (trois souches) mettait en émoi l'O.M.S. jusqu'à pousser son alerte au niveau 5 sur une échelle de 6. Une souche hétéroclyte qui touche aujourd'hui environ 15.000 personnes avec un taux de mortalité voisin de 1% mais que l'on nous annonce comme pandémique à l'échelle planétaire.

Mai 09, la Corée du nord menace la région asie-pacifique de troubles et plus particulièrement son voisin la Corée du Sud. Cette nuit la Corée du Nord a tiré son sixième missile de courte distance.

Pendant ce temps, le dossier nucléaire de l'Iran reste inchangé et les israéliens multiplient les signaux qu'une intervention militaire serait inévitable. Obama semble prendre quelques distances avec la politique d'Israel. Trompe l'oeil ??!

Je me pose la question : le monde s'apprête t-il à partir en guerre ?

Relions les points !

Cette semaine la France a inauguré une base navale en face de l'Iran.

Ce 25 mai 09 l'Iran envoyait 6 bateaux de guerre dans le golf d'Aden. LIRE ICI en anglais.

A la demande du gouvernement français, les policiers réservistes se mettront à disposition dès ce 20 juin (rappelons qu'il s'agit d'une mesure exceptionnelle ne pouvant être prise qu'en cas de conflits ou de troubles graves).

L'Allemagne et les Pays arabes rapatrient leur or physique des places de Londres et New York avec les graves conséquences que cela peut entrainer sachant que l'or a probablement été mis en cautionnement ou louer pour financer des opérations spéculatives qui ont mal tourné. LIRE ICI

Pat, me fait remarquer au passage que les gesticulations militaires de la Corée du Nord font remonter le dollar (!!!)... qui partait en cacahuète depuis une semaine sur le marché des devises.
Une tension qui tombe à pic pour certains ?


Un monde instable n'est-il pas fortement favorable à l'hégémonie de certaines grandes puissances qui sont pour l'heure en difficulté majeure sur le plan monétaire et financier ?


Rappelons néanmoins que la Corée du Nord et l'Iran collaborent sur le plan nucléaire et militaire, que de nombreux ingénieurs nords coréens sont en Iran pour la construction d'installations nucléaires. La Corée du Nord joue t'-elle un duo d'enfant infernal avec l'Iran, Iran qui a sans doute compris que la menace d'une attaque Israélienne était imminente ?

Tout cela me rappelle une phrase de Franklin Roosevelt : "En politique, rien n'arrive jamais qui ne soit prévu. Si quelque chose se passe soyez certains que cela était prévu".

Je remarque, comme cette note le suggérait dès l'entrée, que depuis le 08.08.08. (remarquez le chiffre au passage), les crises se succèdent.

Je devrais dire une crise cache l'autre car aucune d'entre elles ne s'éteint en fait. Elles passent juste à l'arrière plan des actualités déclassées par une autre plus immédiate, plus grave. Elles n'attendent qu'à revenir, plus tard, plus puissantes aussi.


C'est bien la valse infernale qui avait commencé ce 08.08.08.

Suivez le rythme et gardez le moral !

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/05/la-r%C3%A9ponse-%C3%A0-la-crise-financi%C3%A8re-sera-telle-militaire-.html





sur ce blog ,



Corée du nord (suite)

Une base militaire française à un jet de pierre de l'Iran

Grosse alerte sur l'état de la démocratie

Le dollar plonge


Partager cet article

Repost0
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 14:19



Londres redoute les cellules dormantes du Hezbollah, déployées dans plus de 40 pays

vendredi 30 novembre 2007 - 17h17

Dans son édition du 29 novembre, le quotidien koweïtien « Al Seyassah » affirmait que les autorités britanniques ont confirmé les informations de la presse londonienne qui avait fait état de « cellules dormantes du Hezbollah disséminées au Royaume Uni et qui menacent de passer à l’action si des frappes militaires étaient dirigées contre l’Iran ». Le quotidien ajoutait que « les services de renseignement britanniques craignaient beaucoup plus le terrorisme du Hezbollah que celui d’Al-Qaïda, d’autant que le parti chiite libanais, qui constitue le bras armé extérieur de l’Iran, a installé des cellules dormantes dans plus de 40 pays sur tous les continents, notamment en Europe et dans le Golfe. Son réseau comprend également plusieurs commerces et restaurants qui versent des fonds au parti, et qui sont sous haute surveillance… »


« Les services occidentaux soupçonnent le mouvement terroriste chiite et l’Iran d’exploiter également le réseau Al-Qaïda notamment dans les pays du Golfe et en Jordanie. Les Iraniens ont financé cette dissémination des cellules terroristes dans le monde dès le début de son programme nucléaire, en prévision d’un conflit armé que ce programme pourrait engendrer. Et dans ce cas de figure, les cellules sont prêtes à l’action dès qu’un ordre en sera donné par Téhéran », concluait le journal.

Lire l'article original : Al Seyassah - Koweït

http://www.mediarabe.info/spip.php?article1189

 

Partager cet article

Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 05:53

Les Russes répliquent à
la menace américaine
de détruire
toute leur infrastructure !



LA PRAVDA: IL SUFFIT DE BOMBARDER LES BANQUES POUR METTRE LES USA A L'AGE DE PIERRE


Du 24 au 26 Avril 2009 : Papier
"total délire" dans la Pravda, au point que je l'ai relu, pas certain d'avoir vraiment compris !!! Mais si mais si. Sergei Malinin écrit qu'il n'y a pas besoin d'une guerre nucléaire pour mettre les USA à genoux, non, non, il suffit d'envoyer des missiles bien choisis sur 4 ou 5 banques, comme la FDIC qui garantit tous les dépôts des Américains, et hop, c'est la panique générale dans tout le pays.

Ils veulent quoi les russkofs de la Pravda ??? Donner des idées aux dingues et autres terroristes ? En fait c'est une réponse aux Américains du "Minimum Nuclear Deterrence (targeting missiles against Russia's 12 key enterprises Gazprom, Rosneft, Rusal, Nornikel, Surgutneftegaz, Evraz and Severstal)". Donc les Russes ont fait la même liste partant du principe que le FMI a fait bien mieux avec sa politique qu'une bombe nucléaire en Argentine ! Voici la liste des Russes:

FDIC
General Electric
Freddie Mac
Fannie Mae
US Treasury
Federal Reserve

Ben là, j'en ai le souffle coupé !!! Maintenant, c'est plus la guerre avec des cibles militaires choisies, mais les banques !!! Et si les Russes commençaient simplement par Wall Street ? C'est étonnant qu'ils ne l'aient pas mentionné... Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

 
www.jovanovic.com 2008-2009

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-30662782.html

Partager cet article

Repost0
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 05:30
 Netanyahu Obama et l'Iran - drapeaux mêlés.jpg


L’arrivée au pouvoir de Benjamin « Bibi » Nétanyahou a fortement accru la possibilité d’attaque israélienne contre l’Iran. Mais qu’on ne s’y trompe pas : si Israël lance une attaque, ce ne sera pas pour éliminer le programme de fabrication d’armes nucléaires en Iran, mais bien plutôt pour porter un coup à la politique étrangère que l’administration Obama a commencé à mettre en place, centrée sur l’élaboration d’un plan de paix entre Israéliens et Arabes et l’ouverture d’un dialogue avec l’Iran.

 

Le 23 mars, Lyndon LaRouche mettait en garde contre le danger d’un scénario d’« allié en rupture de ban »,qui verrait l’Etat hébreu lancer une guerre contre l’Iran. « Nous avons un allié, Israël, qui n’est plus capable de se comporter rationnellement, dit-il. C’est un cabinet de guerre qui s’est constitué en Israël, avec [l’ancien ministre de la Défense Ehoud] Barak, du Parti travailliste – celui-là même qui dirigea l’attaque contre Gaza. »


LaRouche compare l’attitude à adopter vis-à-vis du gouvernement israélien avec les précautions qu’on prendrait avec un malade mental appartenant à la famille. Le scénario d’attaque contre l’Iran est également promu par l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair.


Sans perdre une minute, Bibi menaça l’Iran dès l’investiture de son gouvernement à la Knesset israélienne, le 30 mars. Après quelques sophismes sur« une paix durable », il délira : « Le plus grand danger pour l’Etat d’Israël et toute l’humanité viendra d’un régime radical essayant de s’équiper d’armes nucléaires. »
 

Le lendemain, le journaliste Alouf Benn s’interrogeait ainsi dans Ha’aretz : « Son retour au poste de Premier ministre signifie-t-il forcément qu’Israël est plus proche d’une guerre contre l’Iran ? Dans les cercles politiques, la réponse est oui. Nétanyahou au poste de Premier ministre rapproche Israël d’une guerre contre l’Iran. Des hommes politiques en relation avec lui disent qu’il a déjà décidé de détruire les installations nucléaires iraniennes. »


Alouf Benn ajoute que « Nétanyahou compte sur Barack Obama et sur leur rencontre le mois prochain, où il lui dira que l’histoire jugera de sa Présidence à la façon dont il aura traité le programme nucléaire iranien ».


Dans les jours précédant l’investiture d'Obama, les médias israéliens et internationaux répercutaient la nouvelle d’une attaque qu’Israël aurait menée en janvier dernier contre un convoi de camions au Soudan, soupçonné de transporter des armes fournies par l’Iran et destinées au Hamas dans la bande de Gaza. Bien qu’aucun gouvernement (y compris celui d’Israël) n’ait officiellement confirmé le raid, la couverture médiatique a fait résonner les tambours de guerre contre l’Iran, au moment précis où une délégation iranienne était accueillie à La Haye, pour une grande conférence internationale organisée par les Etats-Unis sur la question de l’Afghanistan.


Citant des sources israéliennes restées anonymes, le magazine Time rapportait que« des douzaines d’avions » avaient participé à l’opération, à 1600 km de Tel Aviv. Le fait que cette distance soit identique à celle qui sépare Tel Aviv de Téhéran n’est pas passé inaperçu, en guise d’avertissement à l’Iran.


Alors que Bibi a formé une improbable coalition réunissant pas moins de six partis et un cabinet de trente ministres, la politique en matière de guerre sera déterminée par le cabinet de sécurité, qui est le vrai cabinet de la guerre. Si les noms ne sont pas encore officiellement connus, le Ha’aretz du 1er avril estime qu’il sera sans doute composé de Nétanyahou, du ministre de la Défense Ehoud Barak, du ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, tenant de la ligne dure, et de l’ancien chef d’état-major général de Tsahal et actuel ministre aux Affaires stratégiques Moshe Yaalon, autre ardent défenseur d’une attaque contre l’Iran.


AMI-France -08 Avril 2009

http://www.marcfievet.com/article-30038503.htmlpeut détruire Obama grâce à...





Younes Salameh
 
Une nouveau rapport d’Amnesty International demande aux Etats Unis de stopper l’approvisionnement d’Israël en armes. L’organisation insiste en effet sur les violations du droit international qui découlent de l’utilisation de ces armes contre les Palestiniens [1].


L’appel d’Amnesty intervient alors que l’organisation révèle la livraison à Israël d’un vaste lot de munitions en provenance des Etats-Unis. Dès lors, cela pose la question de savoir si le Président Obama agira pour empêcher que les États-Unis alimentent encore les attaques israéliennes contre les civils comme ce fut le cas lors de l’opération ‘plomb durci’’


Selon les informations d’Amnesty International, le cargo allemand ‘’Wehr Elbe’’, sous contrôle de l’armée américaine, a accosté et déchargé sa cargaison de plus de 300 conteneurs au port israélien d’Ashdod, à seulement 40 km au nord de la bande de Gaza.


Le navire allemand a quitté les Etats-Unis pour Israël le 20 Décembre, une semaine avant le début des attaques israéliennes sur la bande de Gaza. A son bord se trouvait 989 conteneurs de munitions pour un poids total estimé à 14.000 tonnes.


« Juridiquement et moralement, ce transfert d’armes des États-Unis devrait avoir été interrompu par l’administration Obama compte tenu des nombreuses preuves qui soulignent que du matériel militaire et des munitions de ce type ont été récemment utilisée par les forces israéliennes de crimes de guerre", a déclaré Brian Wood. « La fournitures d’armes dans ces circonstances est contraire aux dispositions de la loi américaine."


A propos du Wehr Elbe, un porte parole du Pentagone a confirmé a Amnesty International que ‘’ le déchargement de l’ensemble de l’expédition de munitions des États-Unis a été réalisé avec succès à Ashdod [Israël], le 22 Mars’’.




Le porte-parole a déclaré que la cargaison était un stock prévisionnel de munitions pour Israël. Dans le cadre d’un accord entre les deux pays, ce stock de munition pourrait être transféré a l’armée israélienne en cas de besoin.

Un autre responsable américain a déclaré à Amnesty International que l’utilisation par Israël d’armes américaines au cours du conflit à Gaza est actuellement examinée. Il s’agit de vérifier qu’Israël est bien en conformité avec la loi américaine.


‘’Il y a un risque important que les nouvelles munitions aient été utilisées par l’armée israélienne pour commettre des violations du droit international, comme celles commises à Gaza’’ a affirmé Brian Wood d’Amnesty International.

"Nous exhortons tous les gouvernements d’imposer une suspension immédiate et complète des ventes d’armes à Israël, ainsi qu’a tous les groupes armés palestiniens jusqu’à ce qu’il n’y ait plus un risque important de graves violations des droits humains."


Les États-Unis a été de loin le plus grand fournisseur d’armes à Israël entre 2004 et 2008. Le gouvernement s’est engagé à fournir 30 milliards de dollars en aide militaire à Israël, malgré la mauvaise utilisation flagrante des armes et des munitions à Gaza et au Liban par les Forces de défense israéliennes.

Selon un responsable américain, le président Obama n’a pas l’intention de réduire les milliards de dollars promis à Israël dans le cadre d’un nouveau contrat de 10 ans a décidé en 2007 par l’administration Bush. Ce nouveau contrat officialisait une augmentation de 25 pour cent de l’aide par rapport au dernier contrat.


Rappelons qu’un rapport d’Amnesty International avait mis en avant les crimes de guerres commis aussi bien par l’armée israélienne que par des groupes armées palestiniens lors de l’attaque de la bande de Gaza.

Dès le 15 janvier, l’organisation avait appelé tous les gouvernements à suspendre le transfert d’armes a toutes les parties du conflit afin de prévenir de futures violations du droit international.

 

publié par PNN

http://french.pnn.ps/index.php ?option=com_content&task=view&id=3745&Itemid=1

note : CL, Afps

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-30001901.html

______________________________________________________________



L'Arabie saoudite a exhorté aujourd'hui la communauté internationale, et les Etats-Unis en particulier, à faire pression pour que le nouveau gouvernement israélien renonce à ses "politiques dangereuses" qui menacent selon elle les efforts de paix.

"Il apparaît désormais clairement qu'on ne peut pas attendre d'Israël, qui a jusqu'à présent frustré tous les efforts de paix, et dont le nouveau gouvernement a annoncé des politiques dangereuses, qu'il change de lui même sa position", a déclaré le ministre saoudien des Affaires étrangères, Saoud al-Fayçal.

"La communauté internationale, et notamment les Etats-Unis, doit faire preuve de fermeté pour amener Israël à changer sa politique, qui enfreint le droit international et est contraire aux exigences de la paix", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse commune avec le secrétaire britannique au Foreign office, David Miliband.

Saoud al-Fayçal a rappelé que les Etats arabes continuaient d'appuyer l'initiative de paix arabe, adoptée en 2002 et relancée en 2007, qui prévoit une normalisation des relations entre les pays arabes et Israël en échange du retrait israélien des territoires arabes occupés depuis juin 1967, la création d'un Etat palestinien avec Jérusalem-est pour capitale et un règlement "équitable et agréé" de la question des réfugiés palestiniens.

Il a toutefois ajouté que des "remarques négatives" de membres du gouvernement israélien de Benjamin Netanyahu ne favorisaient pas le processus de paix.

- AFP dépêche d'agence
16:12 La politique israélienne est « dangereuse »
http://www.juif.org/societe-israel/94158,1612-la-politique-israelienne-est-dangereuse.php



- ÉTATS - UNIS : Il serait "malavisé" pour Israël d'attaquer l'Iran estime Biden


Interrogé par CNN, le vice-président américain Joe Biden a estimé qu'il serait "malavisé" pour le gouvernement israélien récemment formé par Benjamin Netanyahou d'attaquer l'Iran, précisant que l'éventualité était peu probable.



Une semaine après la formation d'un gouvernement israélien de droite, des divergences apparaissent avec Washington sur la finalité d'un règlement de...
Une semaine après la formation d'un gouvernement israélien de droite, des divergences apparaissent avec Washington sur la finalité d'un règlement de paix avec les Palestiniens, au risque d'une confrontation diplomatique entre alliés. Par delà le malaise suscité par des déclarations controversées du ministre israélien des Affaires étrangères, l'ultra nationaliste Avigdor Lieberman, un désaccord de fond se dessine sur la question clé de la création d'un Etat palestinien aux côtés d'Israël.
http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/94141,premieres-divergences-entre-israel-et-les-etats-unis-sur-la-palestine.php



___________________________________________________________


Une pensée pour Salah ...


"Ma rencontre avec Salah Hamouri"
Le député honoraire Jean-Claude Lefort a pu rencontrer, pour la seconde fois, Salah Hamouri, détenu en Israël. Il livre son récit à humanite.fr "Devant séjourner dans la région au début du mois de février, j'ai obtenu l'accord de rendre une seconde visite à Salah Hamouri, cette fois dans sa « (...)


http://www.legrandsoir.info/spip.php?article8117

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche