Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 00:49

 

Etre chrétiens et soutenir l'Etat d'Israel ?

Une aberration !

 

Aujourd’hui, s’il y a bien un terme récurent dans les différents média, c’est bien celui de « sionisme ». Inutile de rappeler en détail ce qu’est le sionisme tel qu’il nous l’est présenté un peu partout, mais il est utile de savoir ce qu'est réellement le sionisme, spirituellement parlant, c'est-à-dire un mouvement "anté-christique".

 

Beanie
Lundi 18 Février 2013


Etre chrétiens et soutenir l'Etat d'Israel ? Une aberration
Aujourd’hui, s’il y a bien un terme récurent dans les différents média, c’est bien celui de « sionisme ». Inutile de rappeler en détail ce qu’est le sionisme tel qu’il nous l’est présenté un peu partout, c’est-à-dire un retour massif de tous les juifs en terre d’Israël et tout ce qu’il s’en suit…
Non, le but ici est de montrer aux chrétiens pourquoi le soutien au sionisme (et aux sionistes) ne doit pas se faire. Les chrétiens semblent aveuglés par la terre que Jésus-Christ a foulée pendant sa venue, la terre qui a été le théâtre de ses miracles, de ses prédications, et de sa résurrection. Cette même terre qui, environ 1000 ans auparavant, était la terre du Royaume d’Israël tenu par David et Salomon, où le pouvoir rayonnait depuis le temple au sommet du mont de Sion, la montagne de Jérusalem. Cette même terre qui encore auparavant, avait été promise à Abraham, allant de l’ancienne Mésopotamie à l’Egypte.  Mais cette terre ne doit-elle pas être pleinement contrôlée par Jésus le Christ, Roi des juifs ?

Tout le monde s’accorde sur le fait que Le Messie doit venir sauver Israël, pour mener ce peuple à un Âge d’or éternel, en conduisant tous les peuples selon la Volonté de Dieu. Mais la configuration géopolitique en terre d’Israël est loin d’aller dans le sens de l’attente d’un Messie, et encore moins de Jésus-Christ le Messie.
Si le Royaume de Jésus-Christ doit être bâti par lui-même, alors l’Etat d’Israël a tout d’une organisation vouée à être détruite par Jésus-Christ. Ne doit-on pas arracher ce qu’il y a sur une terre avant de replanter quelques choses ? Ainsi, nous pouvons dire que l’Etat d’Israël sera arrachée par Jésus le Christ, afin de bâtir son Royaume sur la terre d’Israël. L’Etat d’Israël fondé par le mouvement sioniste n’est rien d’autre qu’une usurpation de la vraie autorité messianique qui doit prendre place prochainement. L’autorité sioniste a réuni et fédéré les juifs autour d’elle pour bâtir une entité forte, avec l’appui de tout le monde occidental. Tandis que l’autorité de Jésus-Christ réunira et fédèrera ceux qui le reconnaitront comme Seigneur, pour bâtir une entité forte, avec l’appui de Dieu et de ses anges.
Le fait que l’initiative de cette réunion et de la création de l’entité juive en Israël ne vienne pas de Jésus-Christ montre bien que l’Etat d’Israël n’est pas l’entité juive annoncée dans les écritures, mais juste une entité antérieure à celle du Christ, qui sera détruite par sa gloire et puissance dès son retour.
L’Etat Israélien, l’ensemble des personnes à sa tête, et tous ses supporters à travers le monde seront donc les grands perdants du retour du Christ.
 

L’actuel Etat juif ne ressemble t-il pas au « Veau d’Or » bâti par les Juifs ? Tandis que le guide envoyé par Dieu, Moïse, s’absente pour s’entretenir avec Lui, les Juifs, pris d’impatience et d’oubli de la promesse faite par Dieu à leur égard, substituent ce que Dieu est censé leur apporter par l’œuvre de leurs propres mains : une idole faite d’or. Dieu, par l’intermédiaire de Moïse, allait leur donner de quoi vouer leur culte, mais les Juifs n’ont pas attendu et ont construit une idole qu’ils ont adorée sans plus attendre, au lieu de patienter pour le retour de Moïse et de la Loi. Le retour de Moïse fut sans équivoque : l’œuvre crée par les Juifs fut détruite, et le « véritable » a pu triompher sur « l’usurpateur ». Ainsi le schéma se répète aujourd’hui avec l’Etat Juif. Mais ici, Moïse est remplacé par Jésus, et le veau d’or (l’idole) est remplacé par l’Etat d’Israël…
Le mouvement sioniste, en impulsant la création d’une autorité juive en terre d’Israël, a joué le rôle d’usurpateur du rôle de Jésus-Christ. Qu’est-ce que cela rappelle… Ah oui, l’Antéchrist… D’ailleurs, quel serait le pire cauchemar des sionistes et de ceux soutenant l’Etat d’Israël aujourd’hui ? La perte de leur souveraineté, évidemment. Mais encore une fois, que fera Jésus dès son retour ? Reprendre ce qui lui appartient, c’est-à-dire enlever la souveraineté d’Israël des mains des sionistes… Maintenant reformulons, quel serait le pire cauchemar des sionistes et de ceux soutenant l’Etat d’Israël aujourd’hui ? Le retour du Christ, évidemment…
Ainsi, nous pouvons conclure avec l’aspect « antéchristique » voire même « antichristique » du sionisme. Et chacun peut imaginer qui fera partie des ennemis de Jésus lors de son retour : ceux qui auront le plus à perdre, ceux qui se battront pour conserver leurs biens acquis durant son absence, ceux qui ont tout intérêt à ce que Jésus le Seigneur ne revienne jamais. Les sionistes et les supporters du sionisme en font partie. Le sionisme est un soutien de l’Antéchrist, ou de l’Antichrist.
Maintenant que vous savez ça, vous êtes conscient qu’on ne peut dire « J’aime Jésus-Christ » en soutenant le sionisme.
Le but de ce message n’est pas un soutien à la Palestine ou autre, ni une incitation à la violence à l’égard des Juifs, mais bien au contraire c’est un appel à la raison de la part des Juifs et Chrétiens pour que le réveil se fasse dans les consciences pour ainsi réduire le nombre de ceux qui supporteront le mal dans la lutte à venir contre l’Antéchrist.
Beaucoup de choses se passent dans le Monde aujourd’hui, Jésus-Christ peut aider chacun à voir et comprendre les choses telles qu’elles sont véritablement.

La Ligue des Supporters du Christ. #LaLigueDesSupportersDuChrist

(source : http://laveritesurlemondeavecjesuschrist.blogspot.fr/2012/05/pourquoi-les-chretiens-ne-doivent-pas.html
)http://www.alterinfo.net/Etre-chretiens-et-soutenir-l-Etat-d-Israel-Une-aberration_a86977.html
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 09:24

http://www.act-tabitha.com/

7q89n9j6.jpg

 

 

A l'heure de tous les fanatismes, juif talmudiste, chrétien évangélique, musulman salafiste, quelle spécificité du christianisme ? Une parole de Paix, un beau texte de Roger Garaudy... (eva)

 

 

dimanche 16 septembre 2012

La spécificité du christianisme

Bonhoeffer voit la spécificité du christianisme, dans le fait que c'est la seule "religion" dans laquelle «Dieu est impuissant et faible dans le monde », «Dieu nous fait savoir qu'il nous faut vivre en tant qu'hommes qui parviennent à vivre sans Dieu». C'est ainsi que Jésus nous a rendus majeurs et responsables: finis les dieux bouche-trous de nos ignorances et de nos impuissances !
Ce n'est pas Dieu qui a à nous aider, c'est nous qui avons à aider le Dieu vivant dans sa lutte pour l'avènement du Royaume, à travers toutes les défaites de l'histoire. Jésus n'est pas venu nous « sauver », comme un pompier qui tire de l'eau un homme qui se noie. II est venu pour nous sauver de toutes les religions craintives et plaintives implorant à chaque difficulté, la "puissance" de Dieu pour nous décharger de notre propre impuissance. Jésus nous a enseigné à vivre debout, en hommes qui se savent pleinement responsables de la vie grande et nouvelle dont il nous a montré le chemin et donné l'exemple. Aucune Église ne peut nous prendre en charge comme des enfants ou des infirmes, nous pardonner nos fautes ou les punir, nous faire des promesses parolières qui nous dispenseraient du combat.
L'iconoclasme de Bonhoeffer à l'égard de toutes les caricatures cléricales de la foi est le plus stimulant des efforts.
Roger Garaudy

(Article source: http://rogergaraudy.blogspot.fr/2012/09/qui-sera-ton-dieu-par-roger-garaudy_14.html)

Posté par Alaindependant à 07:36 -

 

Sur ce site,

 

12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 03:41

 

Dix commandements pour l’après-catastrophe

L’impressionnant mégalithe érigé il y a trente ans dans le sud des Etats-Unis n’a toujours pas révélé son mystère. Qui en est le commanditaire, et quelle est sa finalité ?


17.12.2009 | Randall Sullivan | 

 

N° 998-999
17 déc. 2009

Prophéties, apocalypses & fins du monde : Un numéro terrifiant !


 
Doomsday machine

Stanley Kubrick en a cauchemardé dans son film Docteur Folamour (1964), les Soviétiques l’auraient fait. Ils auraient mis au point dans les années 1980 une machine infernale (Doomsday Machine ou machine du Jugement dernier) “garantissant une réponse soviétique automatique à une frappe nucléaire américaine”, explique le mensuel américain Wired. L’existence de ce système, baptisé Périmètre, est confirmée dans le magazine par plusieurs anciens hauts responsables militaires russes mais toujours niée officiellement. Pourquoi “les Soviétiques ne l’ont-ils pas dit au monde, ou au moins à la Maison-Blanche ?” Citant deux militaires russes, le magazine avance l’hypothèse selon laquelle “en garantissant que Moscou pourrait riposter, Périmètre a en fait été conçu pour empêcher un militaire ou un politique soviétique trop zélé de déclencher une frappe prématurée en cas de crise”.


■ A lire
2012 Scénarios pour une fin du monde, de Didier Jamet et Fabrice Mottez (Belin, coll. “Pour la science”, 2009). Un journaliste scientifique s’associe à un astrophysicien pour démonter les scénarios apocalyptiques les plus répandus et explorer les thèses catastrophistes qui demeurent possibles au regard de la science. La fin du monde aura bien lieu, au plus tard dans un milliard d’années environ, mais la science ne saurait être plus précise dans ses prédictions !

Le monument le plus étrange des Etats-Unis se dresse dans le nord-est de la Géorgie, sur un tertre dé­so­lé. Cinq imposants blocs de granit poli dessinant une étoile s’élèvent vers le ciel. Lorsqu’on s’approche de cette construction, on pense immédiatement au site mégalithique de Stonehenge, en Grande-Bretagne, ou encore à l’inquiétant monolithe du film 2001 : l’Odyssée de l’espace. Erigés en 1980, ces blocs gris pâle attendent paisiblement la fin du monde.

Les Georgia Guidestones [littéralement, “Pierres directrices de Géorgie”], comme on les appelle, sont un mystère : personne ne sait qui a commandé l’ouvrage ni pourquoi. Les seules indications sur son origine sont une plaque placée à proximité sur le sol (elle en précise les dimensions et explique le sens d’une série d’entailles et d’orifices correspondant aux mouvements du soleil et des étoiles) et des instructions gravées directement dans le roc. Ces instructions sont données en huit langues et témoignent d’une singulière idéologie new age. Certaines sont vaguement eugénistes (“Orientez sagement la reproduction – de façon à améliorer la santé et la diversité”), d’autres prônent un mysticisme hippie bon teint (“Appréciez la vérité – la beauté – l’amour – en cherchant l’harmonie avec l’infini”). Les Guidestones, pense-t-on le plus souvent, sont censées indiquer aux survivants d’une prochaine apocalypse la marche à suivre pour tenter de reconstituer la civilisation. Mais cette idée n’est pas du goût de tous. Quelques jours avant mon passage, le monument avait été barbouillé de peinture, et des slogans du genre “Mort au nouvel ordre mondial” y avaient été tagués à la bombe. C’est le premier acte de vandalisme grave de l’histoire des Guidestones, mais pas la première manifestation d’hostilité à leur égard. Depuis plus de trente ans, cette étrange structure érigée en pleine Bible Belt [“ceinture de la Bible”, nom donné aux Etats du sud-est des Etats-Unis, où l’on trouve une forte proportion de chrétiens fondamentalistes] suscite des réactions qui vont de l’émerveillement à l’horreur. Ses partisans (parmi lesquels Yoko Ono) louent ses messages comme autant d’appels au rationalisme, quand ses détracteurs y voient les dix commandements de l’Antéchrist.

Quels que soient les maîtres d’ouvrage des Guidestones, ils savaient ce qu’ils faisaient : il s’agit d’une structure savamment conçue, qui suit le soleil à la perfection. Et qui, grâce à une aura de mystère soigneusement entretenue, exerce une fascination infinie. L’histoire des Georgia Guidestones débute un vendredi après-midi de juin 1979 : un élégant monsieur aux cheveux gris se rend au siège de l’entreprise de taille de granit Elberton Granite Finishing, où il se présente comme Robert C. Christian. Il dit représenter “un petit groupe de bons Américains” qui projette la création d’un monument d’une dimension et d’une complexité inhabituelles. Si Robert C. Christian est venu à Elberton, la capitale mondiale du granit, c’est qu’il est convaincu que les carrières de la région produisent la plus belle pierre du monde.

“J’ai un timbré ici qui veut un monument insensé”

Joe Fendley, directeur général d’Elberton Granite, hoche la tête d’un air absent. Mais, quand Christian commence à lui décrire ce qu’il en a tête, il interrompt ce qu’il est en train de faire. Car non seulement son visiteur demande des pierres comme on n’en a jamais extraites dans le comté, mais il veut aussi qu’elles soient taillées, polies et assemblées de façon à former une sorte de gigantesque instrument astronomique.

Mais dans quel but ? s’enquiert Fendley. Robert C. Christian explique que la structure qu’il envisage servira de boussole, de calendrier et d’horloge. Il faudra aussi qu’on y grave un ensemble d’instructions dans huit des langues les plus parlées au monde. Et elle doit pouvoir résister aux pires catastrophes, afin qu’une humanité décimée puisse se servir de ces directives pour rebâtir une civilisation meilleure que celle qui est en passe de s’autodétruire.

Fendley est aujourd’hui décédé, mais un journaliste d’une chaîne de télévision d’Atlanta avait pu recueillir son témoignage peu après l’édification des Guidestones. “Je me suis dit : ‘J’ai affaire à un cinglé. Comment le mettre dehors ?’” Le chef d’entreprise tente alors de décourager son visiteur en lui donnant un prix plusieurs fois supérieur à celui de tous les chantiers réalisés par son entreprise. Il faut des outils spéciaux, du matériel lourd, et faire appel à des consultants extérieurs, justifie-t-il. Mais Robert C. Christian se contente de hocher la tête et s’enquiert de la durée du chantier. Six mois au moins, hasarde Fendley. De toute façon, ajoute-t-il, ne serait-ce que pour étudier un projet de cette envergure, il lui faut des garanties financières. Lorsque Christian lui demande s’il y a en ville un banquier ayant sa confiance, Fendley voit là l’occasion de se dé­barrasser de l’importun : il l’envoie chez Wyatt Martin, le directeur de la Granite City Bank.

Wyatt Martin (seule personne à Elberton, avec Fendley, à avoir rencontré R.C. Christian) est aujourd’hui âgé de 78 ans. “Fendley m’a appelé et m’a dit : ‘J’ai un timbré ici qui veut un monument insensé.’ Mais, quand j’ai vu le gars arriver, il portait un costume très élégant, très cher, ce qui m’a incité à le prendre un peu plus au sérieux. Et puis, il s’exprimait bien, c’était visiblement quelqu’un d’un certain niveau.” Naturellement, Wyatt Martin est surpris quand l’homme lui annonce que “R.C. Christian” est un pseudonyme. Son groupe nourrit ce projet en secret depuis vingt ans, explique-t-il, et il souhaite conserver à jamais l’anonymat. “Quand il m’a raconté leur projet, j’ai failli tomber à la renverse, se souvient Wyatt Martin. Je lui ai dit : ‘Autant jeter l’argent par les fenêtres.’ Il m’a simplement regardé en secouant la tête, comme s’il avait un peu pitié de moi, et a dit : ‘Vous ne comprenez pas.’”

Wyatt Martin conduit Christian sur la place de la localité, où trône une imposante fontaine du Bicentenaire [de l’indépendance des Etats-Unis] commandée par la municipalité, dont les treize panneaux de granit, disposés en cercle, représentent les treize colonies originelles. “Je lui ai dit que c’était le projet le plus important jamais entrepris dans le coin et que c’était sans commune mesure avec ce dont il parlait. Cela n’a pas semblé le déranger.” Christian promet de revenir le lundi suivant ; il affrète un avion et passe le week-end à faire du repérage depuis les airs. “A partir de là, j’ai commencé à le croire à moitié”, se rappelle Wyatt Martin.

Quand Christian se présente à nouveau à la banque le lundi, le banquier lui explique qu’il ne peut pas lancer la procédure sans connaître sa véritable identité et obtenir la garantie qu’il est solvable. Les deux hommes aboutissent finalement à un accord : Christian lui révélera son vrai nom à condition que Wyatt s’engage à être son seul intermédiaire, à signer un accord de confidentialité en vertu duquel il ne dévoilera jamais l’information à âme qui vive et il détruira l’ensemble des documents et archives une fois le chantier terminé. “Il m’a précisé qu’il virerait la somme depuis différentes banques dans le pays, raconte Wyatt Martin. Il m’a bien fait comprendre qu’il ne prenait pas à la légère la question du secret.”

Avant de quitter Elberton, Christian rencontre à nouveau Fendley, à qui il remet une boîte à chaussures contenant une maquette en bois du monument souhaité, accompagnée d’un cahier des charges d’une bonne dizaine de pages. Fendley accepte la maquette et le document, mais il est encore sceptique. Le vendredi suivant, Wyatt Martin lui annonce par téléphone qu’il vient de recevoir un virement de 10 000 dollars. Dès lors, l’entrepreneur se met au travail et ne posera plus de questions. “Mon père adorait les défis”, se souvient sa fille, Melissa Fendley Caruso. “Il disait que c’était le projet le plus ambitieux de l’histoire du comté d’Elbert.”

La construction des Guidestones commence un peu plus tard cet été-là. Joe Fendley et Wyatt Martin ont aidé Christian à trouver un site adéquat dans le comté d’Elbert : une butte surplombant les pâturages d’une vaste exploitation agricole, avec un panorama à 360 degrés. Pour 5 000 dollars, son propriétaire, Wayne Mullinex, cède une parcelle d’un peu plus de 2 hectares. En sus de l’argent, Christian octroie à Mullinex et à ses enfants un droit de pâturage à vie pour le bétail, et l’entreprise de BTP de Mullinex se charge de réaliser les fondations du monument.

Une fois le terrain acheté, l’avenir des Guides­tones est assuré. Christian prend congé de Fendley. “Vous ne me reverrez plus jamais”, dit-il avant de sortir, sans même une poignée de main. Dès lors, Christian ne communiquera plus qu’avec Wyatt Martin. Il lui écrit quelques semaines plus tard pour lui demander de transférer la propriété du terrain et du monument au comté d’Elbert, qui en est encore aujourd’hui le propriétaire : le mystérieux maître d’ouvrage pense que la fierté des administrés se chargera avec le temps de protéger les Guidestones. “Les lettres de M. Christian provenaient à chaque fois de villes différentes, raconte Martin. Il n’a jamais posté un courrier deux fois du même endroit.”

Les spécifications astronomiques pour les Guidestones sont si complexes que Fendley doit s’assurer les services d’un astronome de l’université de Géorgie. Les quatre pierres extérieures doivent être orientées en fonction de la course annuelle du soleil. Sur la colonne centrale, deux éléments nécessitent un calibrage minutieux : une ouverture à travers laquelle l’étoile polaire sera visible en permanence, et une fente devant s’aligner sur la position du soleil levant les jours de solstice et d’équinoxe. La pierre faîtière, elle, se caractérise par un orifice de 2 centimètres par lequel un rayon de soleil doit passer chaque jour à midi et tomber sur la date du jour indiquée sur la pierre centrale.

La particularité la plus remarquable du monument reste néanmoins ses dix préceptes gravés sur les deux faces des pierres extérieures en huit langues : anglais, espagnol, russe, chinois, arabe, hébreu, hindi et swahili. Une sorte d’énoncé de mission (“Que ces pierres nous guident vers un âge de la raison”) doit par ailleurs être gravé sur les côtés de la pierre faîtière en hiéroglyphes égyptiens, en grec ancien, en sanskrit et en caractères cunéiformes babyloniens. Les traductions, fournies pour certaines par les Nations unies (notamment pour les langues mortes), sont inscrites au pochoir sur la pierre, puis gravées à la sableuse. L’artisan a été distrait par une musique étrange et des voix confuses

Le monument suscitera la controverse avant même d’être achevé. La première rumeur est colportée par les membres de l’Association des industriels du granit d’Elberton, jaloux de l’attention dont bénéficie un des leurs : c’est Joe Fendley qui est derrière tout cela, assurent-ils, avec la complicité de son ami le banquier Wyatt Martin. Les ragots se font si pernicieux que les deux hommes acceptent de se soumettre au détecteur de mensonges. La rumeur faiblit lorsque le journal local, The Elberton Star, rapporte qu’ils ont tous deux passé le test avec succès, mais cette médiatisation suscite de nouveaux griefs. Quand la teneur des inscriptions commence à se répandre, se souvient Wyatt Martin, même des gens qu’il considère comme ses amis lui demandent pourquoi il a accepté d’exécuter l’œuvre du Malin. James Travenstead, un pasteur de la région, prédit que des “groupes occultes” vont affluer et met en garde : “Un jour, un sacrifice aura lieu ici.” Quant à ceux qui sont plutôt pour le projet, ils sont refroidis par les propos de Charlie Clamp, l’artisan chargé de graver les caractères sur les pierres : il y a passé des heures, raconte-t-il, et a constamment été distrait de sa tâche par “une musique étrange et des voix confuses”. L’inauguration, le 22 mars 1980, est une fête pour toute la ville. Le député de la circonscription, Doug Barnard, s’exprime devant 400 personnes qui ont afflué sur la colline, notamment des équipes de télévision venues d’Atlanta. Elberton ne tarde pas à devenir une destination touristique, et l’on vient du monde entier pour voir les Guidestones. “Nous avons eu des visiteurs du Japon, de Chine, d’Inde, d’un peu partout, qui voulaient monter voir le monument”, raconte Wyatt Martin. Au printemps 2005, la revue National Geographic Traveler mentionne les Georgia Guidestones dans son guide des Appalaches.

“Gouvernez toutes choses par la raison et la modération”

Mais les inscriptions sur les pierres per­turbent plus d’un visiteur. Le précepte numéro 1 jette d’emblée un froid : Maintenez l’humanité sous la barre des 500 millions d’individus en équilibre constant avec la nature.” La planète compte à l’époque 4,5 milliards d’êtres humains, ce qui signifie qu’il faut en faire disparaître 8 sur 9 (aujourd’hui, ce serait de l’ordre de 12 sur 13). Et cette instruction est rappelée et développée dans le précepte numéro 2 : “Orientez sagement la reproduction – de façon à améliorer la santé et la diversité.” Pas besoin d’être particulièrement imaginatif pour faire le parallèle avec les pratiques eugénistes des nazis, entre autres. L’instruction numéro 3 enjoint à l’humanité de s’unir derrière une nouvelle langue vivante : voilà qui fait frissonner les pasteurs de la région, qui savent bien que, d’après l’Apocalypse, une langue commune et un gouvernement mondial font partie des réalisations de l’Antéchrist.

Le précepte numéro 4 (“Gouvernez la passion – la foi – la tradition – et toutes choses par la modération et la raison”) est tout aussi déplaisant pour les chrétiens attachés à la primauté absolue de la foi. En comparaison, les six autres sont simplement d’un moralisme ennuyeux : “Protégez les peuples et les nations par des lois équitables et des tribunaux justes. Que toutes les nations se gouvernent elles-mêmes et résolvent les conflits externes devant un tribunal mondial. Evitez les lois mesquines et les fonctionnaires inutiles. Maintenez l’équilibre entre droits individuels et devoirs sociaux. Appréciez la vérité – la beauté – l’amour – en cherchant l’harmonie avec l’infini. Ne soyez pas un cancer pour la Terre –  laissez de la place à la nature –  laissez de la place à la nature.”

Alors que les habitants s’interrogent sur la validité de ces commandements, les sombres prédictions du pasteur Travenstead semblent se vérifier. Un groupe de sorcières d’Atlanta organise des sabbats le week-end au pied des Guidestones pour y pratiquer divers rituels païens (“des danses, des chants, ce genre de choses”, précise Wyatt Martin) et même, en une occasion, une cérémonie de mariage entre sorciers. Aucun être humain n’est sacrifié sur l’autel de granit, mais le bruit court que des poulets y sont décapités.

Un membre haut placé d’une “société secrète luciférienne”

Les visiteurs continuent d’affluer, mais, après plusieurs enquêtes infructueuses sur la véritable identité de R.C. Christian, les médias finissent par se désintéresser du lieu. Un regain de curiosité a lieu en 1993, au moment où Yoko Ono enregistre pour un album en hommage au compositeur d’avant-garde John Cage un morceau intitulé Georgia Stone, dans lequel elle scande presque mot pour mot le dixième et dernier précepte : “Ne soyez pas un cancer pour la Terre – laissez de la place à la nature – laissez de la place à la nature.” Pendant tout ce temps, Robert C. Christian est resté en contact avec Wyatt Martin, tant et si bien qu’entre les deux hommes est née une véritable amitié épistolaire.

Le mystère Robert C. Christian et l’absence d’information sur la véritable signification des Guidestones ont naturellement enflammé les théoriciens du complot et les “enquêteurs” en tout genre. Pas étonnant que, trente ans plus tard, les curieux se pressent encore devant le monument pour tenter de combler le vide par des hypothèses diverses et variées.

Parmi eux se trouve Mark Dice, auteur d’un ouvrage intitulé The Resistance Manifesto [Le manifeste de la résistance]. Depuis 2005, cet homme exige que les Guidestones soient “brisées en des millions de morceaux”. Selon lui, le monument a “une origine satanique profonde”, affirmation qui lui a valu l’attention des médias. R.C. Christian, assure-t-il, était un membre haut placé d’une “société secrète luciférienne”, fer de lance du nouvel ordre mondial. “L’élite planche sur la mise au point dans les décennies à venir de technologies de prolongement de la vie qui mettront fin au vieillissement, affirme Mark Dice, et elle craint qu’avec une planète aussi densément peuplée qu’aujourd’hui les masses n’utilisent les ressources qu’elle veut se réserver pour elle-même. Les Guide­s­tones sont les dix commandements du nouvel ordre mondial. Elles sont aussi un moyen pour l’élite de rire aux dépens des masses non informées : leur projet est clair comme de l’eau de roche, et ces zombies ne s’en rendent même pas compte.”

L’interprétation de Mark Dice n’a fait qu’accroître l’intérêt pour les Georgia Guidestones. Et attirer de nouveaux visiteurs, dissuadant d’autant plus les responsables du comté d’Elbert de se débarrasser du seul grand atout touristique de leur région. Phyllis Brooks, qui dirige la chambre de commerce du comté, s’est dit horrifiée quand, en novembre dernier, les Guide­stones ont été vandalisées pour la première fois de leur histoire. Si Mark Dice nie être impliqué dans l’affaire, il semble bien en être l’inspirateur : les messages bombés au spray sur la pierre disaient “Jésus vous vaincra, sales satanistes” ou “Non au gouvernement mondial”. D’autres tags clamaient que les attentats du 11 septembre 2001 étaient l’œuvre du gouvernement américain et que Barack Obama était musulman.

Wyatt Martin grimace chaque fois qu’il entend Dice parler de “société secrète luciférienne” à propos des Guidestones. Bien qu’en désaccord, il reconnaît n’avoir aucune certitude. “Tout ce que je peux vous dire, c’est que M. Christian m’a toujours paru être un gars très correct et très honnête.”

Naturellement, Mark Dice est loin d’être le seul à avoir sa théorie sur les Guidestones. Jay Weidner, ancien animateur radio à Seattle devenu expert en théories du complot, a consacré un temps et une énergie considérables à échafauder l’une des hypothèses les plus prisées. Pour lui, Christian et ses associés étaient des rosicruciens, des membres de l’ordre mystique de la Rose-Croix, une société secrète apparue dans l’Allemagne du bas Moyen Age qui affirmait connaître sur la nature, l’univers et la spiritualité des vérités ésotériques échappant au commun des mortels. Le nom de R.C. Christian, avance Jay Weidner, est un hommage à Christian Rosenkreutz, le personnage mythique censé être le fondateur légendaire de la Rose-Croix au xive siècle. Le culte du secret, poursuit-il, a toujours caractérisé les rosicruciens, qui se sont fait connaître au début du xviie siècle par deux manifestes anonymes qui firent sensation dans toute l’Europe, même si personne n’a jamais pu identifier un seul membre de cette société secrète. De fait, si les préceptes gravés sur les Guide­stones sont en contradiction flagrante avec l’eschatologie chrétienne, ils collent assez bien aux principes de la Rose-Croix, qui mettent l’accent sur la raison et prônent l’harmonie avec la nature.

“Je ne peux rien dire, j’ai fait une promesse”

Jay Weidner a également une théorie sur la raison d’être des Guidestones. Spécialiste des traditions hermétistes et alchimiques qui donnèrent naissance à la Rose-Croix, il est convaincu que, depuis des générations, l’Ordre transmet la connaissance d’un cycle solaire culminant tous les treize mille ans. Lors de cet apogée cyclique, de gigantesques éjections de masse coronale devraient dévaster la Terre. En attendant, estime Weidner, l’organisation secrète à l’origine des Guidestones orchestre un “chaos planétaire” qui a débuté avec le récent effondrement du système financier américain et se traduira à terme par de graves perturbations de l’approvisionnement en pétrole et en produits alimentaires, des émeutes à grande échelle et des guerres ethniques dans le monde entier, qui aboutiront au 21 décembre 2012 – le Grand Evénement. “Ils veulent faire décroître la population, assure Jay Weidner, et c’est ainsi qu’ils pensent y parvenir. Les Guidestones sont là pour instruire les survivants.”

Informé des idées de Weidner, Wyatt Martin secoue la tête : c’est “le genre de chose qui me donne envie de dire tout ce que je sais”. Le banquier a depuis longtemps pris sa retraite et ne vit plus à Elberton, mais il reste le gardien officiel (et unique) du secret des Guidestones. “Mais je ne peux rien dire”, s’empresse d’ajouter le vieux monsieur. “J’ai fait une promesse.” Wyatt Martin s’est aussi engagé à détruire toutes les traces de ses tractations avec Robert C. Christian – mais cette promesse-là, il ne l’a pas tenue, pas encore. Au fond de son garage, une grande caisse en plastique (la valise capitonnée d’un ordinateur IBM qu’il a acheté en 1983) contient tous les documents liés aux Guidestones qui sont passés entre ses mains, y compris les lettres de Christian.

Pendant des années, Wyatt Martin a pensé qu’il écrirait peut-être un livre, mais il sait aujourd’hui qu’il ne le fera pas. Pas plus qu’il ne m’autorisera à jeter un œil à ses archives. Quand je lui demande s’il est prêt à emporter ce qu’il sait dans la tombe, il répond que c’est exactement ce que Christian souhaitait qu’il fasse. “Il n’a jamais cessé de dire que son identité et son origine devaient rester secrètes. Il disait que c’est ainsi que fonctionnent les mystères. Pour garder l’intérêt des gens, il faut leur en révéler très peu.”

 

http://www.courrierinternational.com/article/2009/12/17/dix-commandements-pour-l-apres-catastrophe

 

Les Mayas nous annoncent l'apocalypse en décembre 2012 ?

Les gogos crédules les croient ?

Pas nous, avec Maya l'abeille ! eva

 

maya2012-1.jpg


29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 22:24

 

 

sagesse indienne
http://indianland.centerblog.net/1295547-sagesse-indienne

 

 

"PRIERE D'UN INDIEN"

.

 

A méditer
sagesse indienne
sagesse indienne
sagesse indienne
sagesse indienne
sagesse indienne
sagesse indienne.
.
http://anouslesamies.centerblog.net/rub-Pensees-indiennes-nos-creas-.html?ii=1
.
.

 

3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 06:12

http://www.la-bible-sur-le-net.org/images/Symbole/fin-du-monde.jpg

La question n'est pas nouvelle, De tout temps, la crainte d'un anéantissement total a tourmenté les hommes.


La question n'est pas nouvelle. De tout temps, la crainte d'un anéantissement total a tourmenté les hommes.

Déjà en l'an mille de notre ère le monde occidental a, paraît-il, vécu cette panique superstitieuse, Quelle frayeur à l'approche de la date fatidique! Que de dévotions apeurées, exploitées par les profiteurs de cette époque ! L'an mille passa : le rythme des années reprit, toutes craintes dissipées, on se remit à vivre comme auparavant.

Depuis lors, se sont colportées bien des prophéties semblables qui font un moment trembler les uns et plaisanter les autres, Les découvertes récentes, les immenses progrès de la science inquiètent les gens, On se demande si l'homme, cet apprenti sorcier, saura s'arrêter à temps et éviter la catastrophe finale qu'il risque de déclencher. Catastrophe qui pourrait bien signifier la fin de notre monde, en tout cas de toute vie sur la planète!

Quand?

La Bible, seule à pouvoir nous renseigner, ne précise aucune date et rien n'autorise à fonder sur elle des prédictions fantaisistes. Mais elle parle de temps fâcheux, de derniers jours, et d'une dernière heure, plutôt pour dévoiler les caractères moraux des hommes de la génération finale. Même parmi ceux qui portent le nom de chrétiens, beaucoup méprisent la grâce, s'opposent à Dieu, rejettent le témoignage qu'il rend au sujet de son Fils donné pour le salut du monde, Ils iront de mal en pis, annonce l'Ecriture (2ème Epître à Timothée, chapitre 3, verset 13). Loin de s'améliorer, l'humanité s'avilit toujours davantage et s'achemine vers son châtiment collectif inéluctable.

Comment?

Dans le langage figuré de l'Apocalypse, la Bible annonce les jugements effrayants qui vont succéder au temps actuel de la patience divine. Les hommes "rendront l'âme de peur" ; ils blasphémeront le Dieu du ciel qui pourtant jusqu'au bout les aura appelés à se repentir pour échapper au malheur éternel. Oui, la Parole de Dieu trace en de saisissants tableaux les grands traits de ces événements à venir. En voici un, tiré de la 2ème Epître de Pierre, chap. 3, v. 7 à 10.

« Les cieux et la terre de maintenant sont réservés par sa parole pour le feu, gardés pour le jour du jugement et de la destruction des hommes impies ... Mais Dieu est patient envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais que tous viennent à la repentance. Or le jour du Seigneur viendra comme un voleur; et, dans ce jour-là, les cieux passeront avec un bruit sifflant, et les éléments embrasés seront dissous, et la terre et les œuvres qui sont en elle seront brûlées entièrement ».

Ainsi la Bible, soulevant le voile, confirme que l'univers que nous connaissons disparaîtra soudain dans un embrasement gigantesque, à l'échelle du cosmos, suivi par le jugement dernier d'Apocalypse ch. 20 v. 11 à 15.

Avenir terrifiant qui nous invite à considérer notre présence sur la terre comme éphémère et à nous mettre en règle avec Dieu avant qu'il ne donne toute l'expression à sa colère! Celle-ci va succéder à son apparente indifférence à l'égard du mal, de la souffrance et de l'injustice. Mais jusque-là, Dieu ne cesse pas d'attirer les hommes à Lui pour fuir cette colère, accepter son pardon et jouir de sa paix.

L'heure est plus avancée que nous ne pensons au cadran de l'histoire. Durant l'époque critique où nous vivons, Satan harcèle et séduit les habitants de la terre qu'il entraîne à la perdition, Mais durant ce temps aussi, Dieu qui connaît l'avenir, la fin de tout, rappelle sans cesse par sa Parole que c'est aujourd'hui le jour du salut (..)

http://www.la-bible-sur-le-net.org/Fin-du-monde.htm

31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 07:33


 

 

* Image: "L'épreuve qui est devant vous n'est jamais aussi grande que le pouvoir derrière vous.  Fortifiez-vous dans le Seigneur et dans sa force toute puisssante".  Éphésiens 6:10 

  

"L'homme avisé voit venir le malheur et se met à l'abri, l'homme stupide poursuit son chemin et en subira les conséquences".  Psaumes 22:3

 

De très nombreuses personnes croient que nous échapperons à tous les évènements prophétisés, que nous n'avons pas à nous préparer parce que Dieu, ou toute autre providence, ne permettra pas que nous vivions de telles épreuves, qu'il nous soustraira à la tribulation qui vient sur notre monde.  Certains vont même jusqu'à dire que Dieu ne peut pas nous laisser vivre ces évènements puisqu'il est fidèle à ses promesses... 

 

Je demande: sur quelle base biblique, sur quelle prétention, peut-on affirmer de telles choses?

 

Je ne souhaite pas ici provoquer un débat et des disputes, mais je pose cette question parce que je considère que ce discours est extrêmement compromettant pour la foi de toutes ces personnes qui attendent au pas de leur porte dans l'attente d'être "enlevées" d'un jour à l'autre sans même considérer que nous sommes appelés à "persévérer jusqu'à la fin".  Jusqu'à la fin de quoi?  Jusqu'à la fin que Dieu a fixée, et non pas la fin que l'homme a choisi!  Amen si nous pouvons échapper à toutes ces choses, mais si ce n'est pas le cas, serons-nous prêts à revêtir l'armure du croyant pour "résister et tenir ferme dans le mauvais jour"? (Éphésiens 6:13)

 

Pourquoi une majorité de pasteurs n'enseignent pas la prophétie et les instructions qui y sont données?  Comment se fait-il que le livre de l'Apocalypse n'est pas un sujet d'étude dans les églises alors que ce livre prophétique a été expressément écrit pour les serviteurs des derniers temps?  Pourquoi ces dirigeants d'église ne forment pas les chrétiens au combat spirituel, pourquoi ils ne les instruisent pas sur les plans et manigances des ténèbres, sur comment revêtir l'armure du croyant et comment manier les armes que Dieu nous donne?

 

J'ai rencontré de très nombreux pasteurs et évangélistes qui apaisent et consolent leurs brebis en leur promettant que l'Église ne fait pas partie de la tribulation, qu'elle sera soustraite aux épreuves de la Fin des Temps.  Comment des pasteurs peuvent-ils dire de telles choses, sur quoi se basent-ils?

 

Dieu nous dit que nous ne serons pas soumis à sa Colère, mais "Le Jour de la Colère de Dieu" s'accomplit à quel moment de la prophétie?

 

"Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable: sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car C'EST PAR EUX QUE S'ACCOMPLIT LA COLÈRE DE DIEU".  Apocalypse 15:1

 

"Allez, et versez sur la terre les sept coupes de la COLÈRE DE DIEU". Apocalypse 16:1

 

"Et un ulcère malin et douloureux frappa LES HOMMES QUI AVAIENT LA MARQUE DE LA BÊTE ET QUI ADORAIENT SON IMAGE".  Apocalypse 16:2

 

Absolument rien n'indique que la "Colère de Dieu" est représentée par les tribulations de la Fin, elle pourrait se manifester sur une très courte période de temps.  Rappelons-nous que les fléaux qui vont provoquer la chute de Babylone se produisent en un seul jour et sa destruction totale se produit en une heure (Apocalypse 18:8-10).  La Colère touche exclusivement les "hommes qui avaient la marque de la bête et qui adoraient son image", elle exclue tous les autres habitants qui pourraient encore se trouver sur la terre, dont les serviteurs de Dieu...

 

Comment se portera la foi des chrétiens, et de tous ces pasteurs, s'ils voient l'accomplissement des prophéties, s'ils font partie des tribulations?  Diront-ils: "Dieu a manqué à ses promesses, Dieu est un menteur!"?  Comment ces pasteurs soutiendront-ils la foi de leur assemblée devant une telle éventualité?

 

Les Écritures nous disent de veiller et d'être prêts puisque personne ne connait ni le jour ni l'heure. Comme la parabole des dix vierges nous l'enseigne, il nous faudra des réserves d'huile pour mettre dans nos lampes parce que le Maître tardera à venir...

 

Dieu délivre, Dieu béni, Dieu produit des miracles, il nous donne des dons et la capacité de faire les mêmes oeuvres que Jésus Christ, mais Dieu permet aussi que ses enfants soient éprouvés, purifiés, blanchis, pour qu'ils deviennent semblables à Christ.

 

Les Écritures exhortent les serviteurs de Dieu à accepter la souffrance comme une épreuve ardente qui nous fortifie, qui produit la persévérance et une foi inébranlable. Elles nous présentent l'affliction et la persécution comme une participation aux souffrances de Christ et un sujet de gloire, de louange et d'honneur.  Donc, de prétendre que nous ne serons pas affligés, persécutés, emprisonnés et même tués, est en totale contradiction avec ce que Dieu nous dit.  Cependant, dans toutes ces tribulations et même jusque dans la mort, Dieu ne nous abandonne jamais puisque sa promesse est de nous relever de la mort éternelle!

 

"C'est par beaucoup d'afflictions qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu". (Actes 14:22, 1 Pierre 4:12)

 

À qui s'adresse la prophétie et qui sont ceux qui sont concernés par elle?

 

Apocalypse 1:1:

"Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'il a fait connaître, par l'envoi de son ange, à son serviteur Jean, lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ, tout ce qu'il a vu.  HEUREUX celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui GARDENT LES CHOSES QUI Y SONT ÉCRITES!"

Qui sont les serviteurs de Dieu? 

 

Ceux qui gardent les commandements de Dieu, ceux qui ont le témoignage de Jésus-Christ, ceux qui ont été inscrits dans le livre de l'Agneau dès la fondation du monde et ceux qui ont refusé d'adorer la bête et de recevoir sa marque. (Apocalypse 12:17, 13:8 et 20:4).  Qui sont donc ces serviteurs si l'Église n'est plus sur la terre?

Quelles-sont les instructions de Dieu concernant les choses à venir? 

 

Plusieurs récits du passé nous montrent que le peuple de Dieu n'a pas été "enlevé" des épreuves, mais qu'il a été protégé et guidé parce qu'il avait été obéissant.  Joseph a obéi aux consignes quand Dieu lui a montré les années de famine qui devaient venir sur l'Égypte et Joseph a prévu de faire des réserves pendant les bonnes années de "vache grasse".  Sachant que la nourriture viendrait qu'à manquer, Joseph eu l'intelligence et la sagesse de se préparer.  Il n'a pas imaginé que Dieu allait le soustraire à la famine, il a entendu et il a agi.  De même, Noé a lui aussi obéi à Dieu parce qu'il a reçu les instructions de bâtir une arche et de prévoir une série de mesures pour préparer la sauvegarde de sa famille et ce, malgré des évènements que l'on ne voyait pas encore et malgré qu'il était le sujet de moqueries de la part de son entourage.  C'est par la foi que Noé a construit l'arche, c'est par obéissance qu'il a observé la révélation qui lui a été donnée par Dieu.  Le récit de Lot qui a eu l'ordre de quitter son village avant la destruction de Sodome nous montre, encore une fois, que c'est à cause de son obéissance à la révélation de Dieu qu'il a été gardé.

 

La prophétie nous annonce que ce qui s'est produit au temps de Noé et de Lot arrivera pareillement aux jours du Fils de l'homme, à la Fin des Temps.  Les gens vivaient normalement quand le déluge est arrivé, quand des boules de feu sont tombées sur Sodome.  Noé est entré dans l'arche, Lot est sortit de Sodome, et c'est à ce moment que le désastre s'est produit.  Luc 17:31 nous donne une indication très précise sur ce que nous devrons faire quand des choses semblables s'abattront sur la terre:

 

"En ce jour-là, que celui qui sera sur le toit, et qui aura ses effets dans la maison, ne descende pas pour les prendre; et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas non plus en arrière.  Souvenez-vous de la femme de Lot.  Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la retrouvera".

  

Tout comme Noé et Lot, nous recevrons des instructions. En l'absence d'instructions, nous devrons attendre debout en silence, en prière et avec espérance.  C'est par la foi que nous avancerons, seulement par la foi quand tous nos repères seront perdus.  Sans elle, il est écrit que nous périrons!  Et si dans la foi et l'obéissance nous devions mourir, Dieu nous donnera la force d'expirer dans la louange, dans l'honneur et dans la gloire!  Comme un vaillant chevalier prêt à donner sa vie pour celui qu'il sert...

 

Nous ne devons pas craindre ceux qui tuent le corps parce qu'ils ne peuvent détruire l'âme.  Dieu promet à ses serviteurs de leur donner un corps de lumière semblable aux anges et la vie Éternelle. Ne nous inquiétons donc pas des afflictions auxquelles nous pourrions être soumises parce que Dieu ne permet jamais des épreuves qui sont au-delà de nos forces.

 

Est-ce que de se préparer à faire face aux évènements qui viennent sur notre monde est un manque de foi pour le chrétien?

 

"Et Pharaon dit à Joseph: Puisque Dieu T'A FAIT CONNAÎTRE TOUTES CES CHOSES, il n'y a personne qui soit aussi INTELLIGENT ET AUSSI SAGE que toi."  Genèse 41:39

 

"Pendant les sept années de fertilité, la terre rapporta abondamment.  Joseph RASSEMBLA TOUS LES PRODUITS DE CES SEPT ANNÉES dans le pays d'Égypte; il FIT DES APPROVISIONNEMENTS dans les villes, mettant dans l'intérieur de chaque ville les productions des champs d'alentour".  Genèse 41:47

 

"Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; et ILS NE SE DOUTÈRENT DE RIEN, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous: IL EN SERA DE MÊME À L'AVÈNEMENT DU FILS DE L'HOMME."  Mathieu 24: 38-39

 

"C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.  QUEL EST DONC LE SERVITEUR FIDÈLE ET PRUDENT, QUE SON MAÎTRE A ÉTABLI SUR SES GENS, POUR LEUR DONNER LA NOURRITURE AU TEMPS CONVENABLE?"  Mathieu 24:44-45

 

"C'est par la foi que Noé, divinement averti des choses que l'on ne voyait pas encore, et saisi d'une crainte respectueuse, CONSTRUISIT UNE ARCHE POUR SAUVER SA FAMILLE".  Hébreux 11:7

 

"L'homme avisé voit venir le malheur et se met à l'abri, l'homme stupide poursuit son chemin et en subira les conséquences".  Psaumes 22:3

 

Blog Conscience du peuple

24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 11:49

 

http://citationdujour.blogspot.com/2009_11_01_archive.html

 

Le Dr James Hansen de l'Institut Goddard pour les Études spatiales


La plupart des données citées à l’appui des dires des chauffistes sont pure conjecture


The Telegraph, Christopher Booker, 18 décembre 2010


      Nous avons ces derniers temps beaucoup entendu dire que l'année 2010 s’avérera être « l'année la plus chaude enregistrée. » * Personne n'a fait plus pour promouvoir cette croyance que le Dr James Hansen, directeur de l'Institut Goddard pour les Études spatiales (GISS), responsable de l'un des quatre principaux registres officiels de températures mondiales.
[* Ndt : En France aussi. Il paraît qu’Evelyne dhéliat le répète souvent comme un perroquet à la météo de TF1 malgré le froid sibérien.]


      Tel que rapporté par les blogs zuniens Real Science et Watts Up With That dans un article intitulé « GISS temperatures out of line with the rest of the world » (Les températures du GISS dénotent avec celles du reste du monde), les relevés du GISS ont ces derniers mois vachement divergé des autres. Pendant que trois [organismes ?] montraient que les températures mondiales chutaient fortement, de pas moins de 0,3°C, les chiffres du GISS (basés, malgré ses liens avec la NASA, sur des températures de surface) bondissaient de 0,2°C.


      Dans un second article, « Hansen's 'Hottest Year Ever' is primarily based on fabricated data » (L’année la plus chaude que jamais d’Hansen s’appuie principalement sur des données contrefaites), Real Science dévoile que les parties du monde que le GISS dit s’échauffer le plus contiennent si peu de stations météorologiques qu’à peine 25 pour cent des chiffres reposent sur des relevés de température réels. Le reste est tout simplement supposé par le GISS. Ce n'est pas la première fois que les enregistrements de température du Dr Hansen sont sous le feu des experts. Il y a trois ans, le GISS a été contraint de réviser un grand nombre de ses données, après qu’il a été montré que l’application de grosses « corrections » avaient réajusté les anciennes températures à la baisse et celles postérieures à 2000 à la hausse.


      Depuis 1988, la première fois où le Dr Hansen est passé à la célébrité pour son rôle dans le déclenchement de la panique du réchauffement climatique, il est devenu l'un des activistes climatiques les plus enflammés du monde. On l’a vu récemment à un tribunal de Nottingham en tant que témoin de la défense de 20 militants reconnus coupables la semaine dernière d'association de malfaiteurs pour avoir tenté de stopper la deuxième plus grande centrale à charbon du Royaume-Uni. Aucun familier des déclarations d’Hansen de ces dernières années ne sera surpris par cela. Il peut toutefois paraître étrange qu'un haut fonctionnaire du gouvernement fédéral zunien doive s’envoler pour l’Angleterre afin d’aider une bande de délinquants. Il n’y a pourtant rien d’aussi étrange que la façon dont son record de température parrainé par l'État est toujours celui qui est cité par les politiciens et les médias pour étayer la croyance que nous sommes dans l’« année la plus chaude de l'histoire. »



Original : www.telegraph.co.uk/comment/columnists/christopherbooker/8211948/Its-the-hottest-year-on-record-as-long-as-you-dont-take-its-temperature.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard


Lundi 20 Décembre 2010

 

1.Posté par blue boulette le 20/12/2010 21:56

Cet article est une tentative de synthèse explicative de l'Apocalypse de St Jean à la lecture des évènements politiques mondiaux, inhérents à l'instauration du Nouvel Ordre Mondial, dont le plan a été révélé suite aux attentats du 11/09. Il se partagera en 4 parties. En faisant tout d'abord le rapprochement entre le texte prophétique de St Jean et l' actualité politique internationale du N.O.M. Par la suite en indiquant le passage précis du texte de St Jean faisant référence à l'instant T de la Révélation, c'est à dire l'accomplissement du mystère de Dieu sur la terre, avec la question sous-jacente : comment nous serons sauvés ? Puis la description du rythme du texte avec la chronologie attendue des évènements à venir pour nous tenir prêts à les accueillir ? Enfin en guise de conclusion le sens de l'histoire universelle à travers cette prophétie de la fin des temps et le commencement sur la terre de la nouvelle ère messianique.

I) Apocalypse de St Jean et actualité politique internationale du N.O.M :

Chp 1 : a) Vision de l’Ange envoyé du Seigneur dans une île grecque dénomée Patmos. b) Vision du Christ -visage de lumière brillant comme le soleil, épée à double tranchant sortant de la bouche, 7 étoile dans la main (symbole des 7 anges des 7 églises d’Asie Mineure), pieds de cuivre embrasés, yeux de braise, cheveux blancs, voix de foule ou de fleuve et de grand torrent).

Chp 2 : Jean est désigné comme messager pour porter une lettre aux 7 églises. Indication concernant les adversaires du Bien dans l’Apocalypse : Faux juifs, Synagogue de Satan. Commandement : rester ferme dans la foi. Garder l’oeuvre de Dieu (la Bible) jusqu’à la mort. Condamnation envers les tièdes et les Nicolaïtes. Le Christ rend à chacun selon ses oeuvres.

Chp 4 : Vision de la Majestée dans les cieux (Dieu et son trône). Pierre de jaspe, arc en ciel entourant le trône, 7 esprits émeraude, éclairs, voix de tonerre. Autour du trône 4 animaux (visage d’Aigle, Boeuf, Lion, Humain). Devant le trône 24 sages assis sur 24 trônes qui se prosternent devant Dieu.

Chp 5 : Vision du Livre de l’Agneau : le Livre de l’Apocalypse. 7 sceaux. Seul digne pour lire, regarder, toucher et ouvrir le Livre : le Christ. 4 premiers sceaux = 4 cavaliers de l’Apocalypse. Blanc, Rouge, Vert, Noir. Noir = 3ème Guerre Mondiale. Chp 6 v 8 Celui qui était monté dessus, se nommait la Mort, et l’Enfer marchait à sa suite. 5ème sceau : prière des saints. 6ème sceau : la Puissance des Cieux est ébranlée (3ème Temple de Jérusalem : Abomination de la Désolation ; le soleil s’éteind, la lune devient purpurin).

Chp 8 : Ouverture du 7ème sceau. 1 Ange met dans un encensoire en or la fumée des parfums qui sont sur l’Autel de Dieu et les prières des saints de la terre. L’Ange prend le feu sur l’autel de Dieu pour enflâmer l’encensoire. L’Ange distribue 7 trompettes (symbole des catastrophes humaines) à 7 anges qui se tiennent prêts sur la terre. L’Ange jette l’encensoire enflâmé sur la terre. Début des 7 trompettes. T1,T2, T3, …, T7 = 1ère GM, 2ème GM, Tchernobyle, Puits de pétrole iraquiens, 2ème Guerre du Golfe, 3ème Guerre du Golfe. Chp 9 v 11, l'Ange de la Destruction 911, Apolloniôn, entre la T5 et la T6. S'agit-il d'un clin d'oeil prophétique désignant les attentats du 11/09 ? Plus on avance dans la succesion des trompettes plus les détails se font précis et nombreux. Les T1,T2,T3 occupent quelques lignes ; La T5 et la T6 deux pages ; La T7 plusieurs chapitres. Plus on s’approche de l’instant T de la REVELATION, plus l’Apôtre Jean nous donne des pistes d’interprétation pour reconnaître les signes des temps et nous tenir préparés.

Chp 10 et 11 : Instant T de la REVELATION (lire chp 10 v 7 ; chp 11 v 13 – v 15). A la T7 tout s’entrecroise, unicité parfaite du texte de Saint Jean. Ceux qui sont préparés sont sauvés à la dernière trompette (T7) ! C’est la PAROUSIA ou l’ENLEVEMENT DE L’EGLISE : Thessaloniciens I chp 4 v 16-17 ; Corinthiens I chp 15 v 52.

Chp 12 – 13 – 14 = début et fin de la T7. 3ème Guerre Mondiale (3,5 ans) ; instauration du Gouvernement Mondial (Nouvel Ordre Mondial) ; Marque 666 (chp 13 v 16-17-18, Puce RFID et contrôle biométrique des populations).

Chp 14 : retour du Messie sur la montagne de Sion.

Chp 16 : 7 coupes de la colère de Dieu, synonymes de la fin du monde. C1 = ulcère malin ; C2 = pétrole, sang de la terre qui se répend dans les océans ; C3 = eaux potables de la terre contaminées ; C4 = cataclysme solaire ; C5 = ténèbres sur le royaume de la Bête ; C6 = Euphrate asséché ; C7 = Grand Tremblement de terre planétaire et préparation de l’Harmaguêdon (Armées Terrestres vs Armées Célestes; Grand Débarquement Interstellaire).

Chp 18 = ruine de Babylone, mère des prostituées.

Chp 20 = début du règne du Christ de 1000 ans : le millénium. C’est le premier règne avant le Jugement Dernier et la resurrection de tous les morts.

Chp 21 = La terre est refaite. Nouvelle Terre et Nouveau Ciel, il n’existe plus de mer. Dieu dit : chp 21 v 6 : « C’en est fait ; Je Suis l’Alpha et l’Omega, le commencement et la fin ».

Avènement de la Nouvelle Jérusalem (forme cubique, descendant du ciel). Capitale mondiale et internationale de la paix et de la réconciliation des nations. Pas besoin du soleil, ni de la lune pour l’éclairer. Elle s’illumine d’elle même par la présence de Dieu. Il y a un fleuve d’eau de vie qui sort du trône de Dieu. Au milieu se trouve une place centrale avec l’Arbre de Vie de la Génèse ; sur lequel pousse les 12 mois de l’année les fruits et les feuilles de la guérison des nations.

II) Tout livre contient une promesse de lecture dans son titre. Le titre d'un livre est une question possédant un enjeu auquel l'ouvrage doit répondre. La question de l'Apocalypse de St Jean est double : Quand aura lieu l'instant T de la Révélation ? Que se produira-t-il à cet instant, serons nous sauvés ?

Chp 10 v 7 mais qu’aux jours où se ferait entendre le septième ange, lorsqu’il viendrait à sonner de la trompette, alors s’achèverait le mystère de Dieu, comme il en a fait l’annonce à ses esclaves les prophètes. Chp 11 v 13 Et à cette heure-là, il y eut une grande secousse, et le dixième de la ville tomba, et dans la secousse furent tuées sept milliers de personnes. Et les autres furent saisis de peur, et ils rendirent gloire au Dieu du ciel. V 15 Et le septième ange sonna de la trompette, et il y eut dans le ciel des voix fortes qui disaient : « la royauté du monde a passé à notre Seigneur et à son Christ, et il régnera pour les éternités d’éternités ! ». Thessaloniciens I chp 4 v 16 Car, à un signal donné, à la voix d’un archange, au coup de trompette de Dieu, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront d’abord. v 17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons emportés ensemble avec eux dans les nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs ; et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Corinthien I chp 15 v 52 En un instant, en un clin d’oeil, au dernier coup de trompette ; car elle sonnera la trompette, et les morts seront relevés incorruptibles, et nous, nous serons changés. v 53 Il faut, en effet, que cet être corruptible revête l’incorruptibilité, que cet être mortel revête l’immortalité.



III) Progression narrative et chronologie des évènements : entre vision eschatologique et compréhension logique.



L’Apocalypse de St Jean est un texte narratif traitant des modalités par lesquelles le mystère de Dieu sera révélé sur la terre et de quelle manière le Christ effectuera son retour annoncé pour établir son règne éternel. Dans chaque narration il existe une progression littéraire avec une situation initiale, contenant un problème de départ, une situation finale avec la résolution du problème, et entre les deux des péripéties ou des rebondissements marquant la progression de la narration. Concernant la situation initiale l’apôtre Jean se trouve dans une grotte sur l’île de Patmos et reçoit une révélation par un ange. La première scène se déroule dans une grotte où Jean y aperçoit un ange qui s’avère en fait être le Christ en personne. Il est demandé à Jean de retranscrire un message provenant du Messie sous forme de lettre pour les transmettre aux 7 églises d’Asie Mineure. Dans la seconde scène Jean est enlevé en esprit. Il aperçoit dans un premier temps Dieu sur son trône, en présence de 4 animaux étranges, 24 sages et ses 7 esprits. Dans un second temps il lui est montré le livre de l’Apocalypse scellé par 7 sceaux. Personne ne peut ni le lire, ni le toucher, ni le regarder, sauf celui qui est vraiment saint et le mérite vraiment, c’est à dire le Christ uniquement. Jean aperçoit alors sur le trône l’Agneau de Dieu immolé portant 7 cornes sur la têtes et 7 yeux. L’Agneau de Dieu ouvre les 7 sceaux. Les 4 premiers sceaux sont les 4 cavaliers de l’Apocalypse : un blanc, un rouge, un vert, un noir. Au 5ème sceau on aperçoit la prière des saints qui réclament impatiemment le jugement de Dieu sur la terre et à qui il est demandé de patienter encore un peu. Le 6ème sceau concerne la description eschatologique de l’accomplissement du règne de Dieu sur la terre, dont l’avènement est reconnaissable par deux signes astronomiques majeurs : d’une part, le soleil qui s’éteint et d’autre part, la lune devenant purpurin. La troisième scène dans la progression de l’Apocalypse concerne le 7ème sceau. Un ange apparaît à Jean devant l’autel de Dieu. L’ange tient dans sa main un encensoir qu’il remplit des prières des saints de la terre et d’encens. L’ange prend alors le feu qui est présent sur l’autel de Dieu, enflâmes l’encensoir, distribue 7 trompettes à 7 anges qui se tiennent prêts sur la terre, et jette l’encensoir sur la terre. C’est le début des 7 Trompettes de l’Apocalypse synonymes des catastrophes humaines majeures précipitant la fin du monde. La progression du texte n’est pas linéaire. Nous assistons au départ à des visions -scène 1 et scène 2- qui s’adressent exclusivement à notre perception sensitive, trop fulgurante pour être compréhensible par l'entendement humain. Il s’agit de visions, porteuses de messages métaphoriques et escathotologiques, qui ne sollicitent que le sens le plus important parmi les 5 sens du corps humain, celui de la vue. La vision la plus fulgurante et eschatologique est celle de l'ouverture des 7 sceaux du Livre de l'Apocalypse qui ouvre la voie aux 4 cavaliers de l'Apocalypse. Cette vision fulgurante donne un résumé sous la forme d'un flash des évènements futurs. On constate une rupture dans le texte concernant le passage avec les Trompettes (T). Le temps de la narration ralentit. Le texte devient de plus en plus concret avec des indices chronologiques permettant de reconnaître les signes des temps. La T 1 et la T2 occupent quelques lignes. Mais plus on s’achemine vers la fin du monde plus les détails se font nombreux et précis. Comme si l’apôtre Jean nous donnait les moyens de nous préparer avant l’heure fatidique des évènements. La T5 et la T6 occupent chacune 2 paragraphes au sein du chapitre 9. La T7 occupe quant à elle plusieurs pages. C’est elle qui décrit la 3ème Guerre Mondiale et l’avènement du règne de l’Antéchrist avec la marque du diable. Il s’agit de l’ultime catastrophe humaine avant l’avènement des 7 coupes de la colère de Dieu sur la terre (chp 14 à 16). L’énigme du titre REVELATION, Apocalypse en grec, est donnée juste avant le déclenchement de la T7. La Révélation concerne le dévoilement du Mystère de Dieu sur la Terre suivit de l’enlèvement de l’Eglise (Parousia). Le signe précurseur de ce dévoilement attendu est celui du Tremblement de Terre de Jérusalem (Ap chp 10 v 7 ; chp 11 v 13 – 15 ; Corinthiens I chp 15 v 52 ; Thessaloniciens 1 chp 4 v 16-17).

IV) Sens de l’histoire universelle, accomplissement de l'histoire humaine, avènement du règne de Dieu sur la terre :

Début : Moïse reçoit de Dieu les tables des 10 commandements au mont Horeb.

Ces Lois sacrées sont placées dans l’ Arche d’ Alliance par le peuple Juif.

700 av JC le Roi Salomon bâtit le Ier Temple de Jérusalem et place l’ Arche d’Alliance dans le sanctuaire le plus sacré : le saint des saints.

585 av JC le Temple de Salomon est détruit par les armées babyloniennes et le peuple Juif est déporté à Babylonne durant 70 ans. Babylonne est appelée dans la Bible la mère de toutes les prostituées. Le peuple Juif entre en contact avec le culte de Baal.

19 av JC le 2ème Temple de Jérusalem est construit par Horeb le Grand. Jésus marche devant ce temple en compagnie de ses disciples et fait la prédication de la destruction du Temple de Jérusalem et de la Fin du monde. Il dit que de ce Temple si beau si majestueux il n’en resterait pas pierre sur pierre et que le jour de la Fin du monde commencerait dès que l’Abomination de la désolation sera placée là où elle ne doit pas être. C’est à entendre que la Fin du monde interviendra lorsqu’on placera dans le lieu saint un objet, l’Abomination de la désolation, qui n’aurait pas du s’y trouver (Lire à ce sujet Matthieu 24 et prophétie de Daniel concernant la fin du monde).

70 ap Jésus Christ la prédication du Christ concernant la destruction du Temple est réalisée. Lors de la révolte juive les armées romaines commandées par Titius détruisent le deuxième Temple. Depuis sa destruction il ne reste que le mur des lamentations qui reste un haut lieu de pélerinage du peuple juif.

Durant toute l’histoire de l’humanité Jérusalem est le carefour des trois grandes religions monothéistes et le Mont du Rocher où siégeait le Temple de Jérusalem l’objet de toutes les convoitises.

Le Mont du Rocher devient le 3ème lieu saint de l’Islam. Deux mosquées y sont construites. Celle d’Omar et celle d’El Quebir.

Après la Reconquista, les occidentaux lancent 4 croisades. Ils parviennent à s’emparer de Jérusalem ainsi que des ruines du Temple de Salomon.

On y découvre le trésor de Babylone. C’est le début de la Franc Maçonnerie.

1789 Révolution française.

1917 Révolution soviétique.

1945 Seconde Guerre Mondiale.

1948 renaîssance de l’ Etat d’Israël en terre de Judée.

L’esplanade des mosquées est le lieu d’affrontement entre juifs et musulmans. Des travaux et des fouilles sont organisées à proximité du Mont du Rocher.

La construction du 3ème Temple de Jérusalem est presque entamée, seule une autorisation de l'O.N.U est attendue pour commencer les travaux, les plans architecturaux sont déjà prêts à sortir des tiroirs. Alors la prédication du Christ est sur le point d'être réalisée. Selon cette prédication et la prophétie de Daniel on placera l'Abomination de la Désolation, dans le saint des saints, de l'Ancien Temple de Salomon, à la place de l’ Arche d’ Alliance, ce qui marquera la Fin des temps.

La Loi de Moïse sera abrogée devant Dieu. Par conséquent elle devra être remplacée par la promesse de la Foi en Jésus Christ.

La puissance des cieux sera ébranlée, le soleil s'éteindra, la lune deviendra purpurin, et le Messie apparaitra comme la foudre jaillissant du Levant au Couchant à la tête des armées céleste pour détruire toutes les armées terrestres du Gouvernement Mondial lors de l’ Harmaguedôn.

 

http://www.alterinfo.net/L-annee-la-plus-chaude-de-l-histoire_a52885.html

12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 03:52

 

Le 21 e siècle sera spirituel ou ne sera pas !

apocalypse4.jpg

 

J'accuse les Maîtres du monde de génocide

envers l'humanité toute entière

Le bouclier de la foi

par eva R-sistons

 

 

 

Je reviens sur la loi scélérate concernant Loppsi 2,

dont j'ai parlé dans le précédent post.

(NB: sur R-sistons, cliquer sur Marseille-Chicago, les Sénatoriales et Yves Calvi - Lois scélérates)

A l'instant je reçois l'article joint, imagé, clair,

avec une pétition à signer,

pour défendre la liberté de choisir son mode de vie.

 

Alerte ! Ils veulent tous nous tuer !

Que font-ils, ces fous ? Quels sont leurs plans pour nous ?

Supprimer potagers, nourriture saine, médecine naturelle,

le droit de choisir un autre mode de vie,

plus simple, plus mobile, moins onéreux, aussi,

et puis leurs OGM, les pandémies, la destruction des protections sociales,

et de tous nos droits, progressivement,

sans parler des crises et de la suppression des emplois, peu à peu,

petits commerces, postes de fonctionnaires, emplois agricoles

ou dans les super-marchés (automatisation),

et que dire des guerres désormais permanentes, préventives, 

totales et même nucléaires ?

Ou des techniques de mort, comme Haarp ou les chemtrails !

Alerte, les Décideurs sont fous, ils ont programmé

la "shoah" planétaire !

 

Faisons circuler partout l'information !

Et signons cette pétition de la vie !

 

Je joins aussi un post que j'ai publié

sur mon blog sos-crise, hier,

reprenant des "visions" qu'un croyant a eues,

je n'aime pas faire ce genre de publications sur mes blogs d'information,

mais compte tenu du fait que tout ce qui est dit

résume parfaitement ce qui nous attend,

je vous exhorte à le lire !

 

800px-Thetriumphofdeath.jpg

 

Il est temps de se préparer à l'horreur planétaire,

heureux les croyants, quelle force il auront !

Le fardeau sera porté par l'Ami fidèle et tendre,

qui ne fait jamais défaut, je l'ai expérimenté,

je veux parler de Dieu, du Créateur,

appelez-le comme vous voulez,

selon votre croyance,

mais tournez les regards vers Lui,

il est le même pour tous,

et comme dit la chanson chrétienne,

vous rayonnerez de joie 

en toutes circonstances.

 

 

arc-en-ciel.jpg

 

Vous n'avez qu'un pas à faire, celui de la foi,

et vous serez plus forts,

parce que remplis de confiance et de tendresse !

Faites cette expérience, vous ne le regretterez pas, comme moi,

l'écrivain Pascal a raison: Faites le pari qu'IL existe,

qu'il peut se révéler à vous, vous garder, vous aimer !

Faites ce pari, vous n'avez rien à perdre, tout à gagner !

Mère Térésa, particulièrement inspirée,

a dit un jour : "TOUS les chemins mènent à Dieu !"

 

perfections-de-dieu.jpg

 

Vous voyez bien, avec toutes ces mesures folles

qui jour après jour s'accumulent,

qu'Ils veulent la peau des peuples !

Alors, informez-vous, refusez cela,

et organisez-vous :

Terrain, source d'eau, volailles,

petit potager, appareils solaires de dépannage,

provisions, camping-cars, ce que vous voulez,

mais préparez-vous,

et le top, c'est de le faire à deux,

avec Lui, la source d'Amour et de paix !

Il y a un verset que j'aime: "J'ai le bouclier de la foi" (Bible).

Quel programme ! Gratuit, léger, durable, tendre, sûr,

le bouclier de la foi ! Chiche ?

Vous ne croyez pas ? Faites le pas de la foi,

posez-lui un défi comme ce fieffé athée,

passionné de plongée : "Si tu existes vraiment,

révèle-toi à moi, tout de suite, là où je suis  !"

Il plongea, et au fond de la mer

il trouva aussitôt la source de salut (et la foi):

Une bouteille à la mer, devant lui,

contenant un message juste pour lui: "Dieu t'aime" !

 

Dieu-amour-j.jpg

 

Mes amis, ils sont fous,

ils programment des lois scélérates, mortifères, assassines,

protégeons-nous,

savoir c'est pouvoir,

préparons-nous,

organisons-nous,

à chacun sa solution,

mais tous solidaires

quelles que soient les circonstances,

nos origines et nos parcours !

 

Le 21 e siècle sera spirituel, ou ne sera pas !

 

Votre eva

 


2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 01:15

Voici une série sur la fin des temps, j'ai laissé la parole aux 3 grandes confessions monothéistes, entre autres (eva R-sistons)

 

 

http://www.musiqueonly.com/disques/indetendances/rock_francais/la_fin_des_temps_.php#zoom

 

Que va-t-il se passer à la fin des temps ?

 

Voilà qui nous laisse perplexes. Cette histoire de fin des temps soulève toutes sortes de questions plus ou moins oiseuses et sans réponse. Les savants nous disent que la vie sur terre connaîtra une fin certaine, dans quelques milliards d’années, par l’explosion du soleil. Mais il est fort probable que l’humanité se sera auto-détruite entre temps, ou se sera en partie transportée par fusée ultra-rapide dans d’autres systèmes solaires. Nous sommes dans la pure fiction, la pure élucubration.

La Bible, qui n’a aucune prétention scientifique, nous annonce une fin du monde caractérisée par des signes avant-coureurs : le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel. Ce sont de signes cosmiques qui ont une signification spirituelle : nous serons dans la nuit. Et c’est au plus profond de notre obscurité que Jésus Christ surgira. Jésus Christ qui est lumière viendra du milieu de la nuit pour rétablir une lumière éternelle sur toute chose.

Cela signifie en clair que la nuit n’aura pas le dernier mot.


Inutile de s'agiter


Ne cherchez pas à savoir quand cela se produira… personne ne le sait, pas même Jésus ! Ne prêtez aucune attention aux faux prophètes et autres Nostradamus Charlatanus qui proclament périodiquement la fin du monde. Mais retenez deux choses :

- nous attendons le retour de Jésus Christ

- nous ne savons pas quand il viendra.

Il est donc inutile de s’agiter. C’est ce que nous dit la parabole du figuier.


Observez le figuier : dès que ses branches deviennent tendres et que les feuilles poussent, vous savez que l’été est proche. Autrement dit, tant que vous ne voyez pas ces signes, n’allez pas imaginer que le printemps arrive. Ne rêvez pas. Pas d’agitation avant que n’apparaissent les signes irrécusables de la fin.

Dans la tradition juive, le figuier symbolise les Ecritures Saintes. Pour comprendre les signes des temps et ce que Dieu prépare pour le monde, il ne faut pas trop se fier à tout ce que prédisent les soit-disant savants – d’ailleurs un vrai savant, un vrai scientifique n’a pas la prétention de prédire l’avenir – mais il est préférable de s’imprégner de la Parole de Dieu.

 

Et la Parole de Dieu nous dit en l’occurrence : soyez dans l’attente du retour du Christ, mais ne vous agitez pas en vain.


Agir et rester veilleur


Restez vigilants comme le guetteur qui attend le retour du roi. Restez éveillés et pleins d’espérance comme la femme du pêcheur qui attend le retour de son mari parti en mer.

Scrutez l’horizon comme le Père qui attend le retour du fils prodigue.

L’attente du retour du Christ ne doit en rien nous inquiéter, ou changer nos modes de vie, il doit seulement inscrire au fond de notre cœur une espérance paisible… l’antidote de la peur quand tout semble se dégrader autour de nous, l’antidote de la sinistrose quand on nous annonce un plan de rigueur et le gel de toutes les dépenses de l’Etat, l’antidote de la désespérance quand l’avenir semble bouché.

Ce qui n’empêche pas d’agir de manière utile, comme Luther à qui on a demandé : que ferez-vous, maître, si vous saviez qu’aujourd’hui est votre dernier jour ? « j’irai planter un pommier » a-t-il tranquillement répondu.


Chaque jour : s'attendre à l'inattendu


L’attente du retour du Christ est un état d’esprit difficile à décrire. C’est un peu comme si un beau matin, au lever du jour, une petite voix intérieure nous disait : « aujourd’hui, tu auras une bonne surprise. Une rencontre peut-être, un sourire, un signe dont tu te souviendras plus tard, et qui sera une petite pierre blanche sur ton chemin ».

Alors notre cœur et notre esprit est tout le jour dans l’attente de l’inattendu. A tout moment la porte peut s’ouvrir, et l’imprévisible arriver. Comme dans les récits de Pâques où le ressuscité surgit par surprise. N’importe quand. N’importe où. Ou bien dans le récit de la Pentecôte avec ses petites flammes insaisissables de l’Esprit de Dieu, Nous ne les saisissons pas, c’est elles nous saisissent.

Alors chaque instant de notre vie quotidienne prend une valeur nouvelle. Parce qu’à chaque instant l’Esprit de Dieu peut surgir et nous faire signe. Derrière chaque rencontre. Dans le sourire d’un bonheur ou la blessure d’un échec. Le Dieu qui s’en va est aussi le Dieu qui vient. Toujours à-venir. Toujours autre que ce que nous pensions. Chaque instant – l’instant même que nous vivons ici, peut devenir l’instant de cette rencontre.

L’attente de la Pentecôte ou l’attente du retour du Christ ont finalement la même couleur : elle est synonyme de disponibilité, d’espérance et d’ouverture à la fois.

Aucune situation n’est sans issue, contrairement à ce que pensent ceux qui veulent mettre fin à leur jour. La vie peut ressurgir, quand bien même elle serait en débris.

 

 

Même si l’obscurité s’étend sur le monde, nous espérons la lumière du Christ.

Car la nuit n’aura pas le dernier mot.

 

 

http://christiantanon.blogspot.com/2010/05/attendre-le-saint-esprit-ou-le-retour.html

2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 01:11
La fin du monde est elle pour demain ?

La Fin du Monde est-elle pour demain ?


La question n’est pas nouvelle. De tout temps, la crainte d’un anéantissement total a tourmenté les hommes.

Déjà en l’an mille de notre ère le monde occidental a, paraît-il, vécu cette panique superstitieuse. Quelle frayeur à l’approche de la date fatidique. Que de dévotions apeurées, exploitées par les profiteurs de cette époque. L’an mille passa : le rythme des années reprit, toutes craintes dissipées, on se remit à vivre comme auparavant.

Depuis lors se sont colportées bien des prophéties semblables qui font un moment trembler les uns et plaisanter les autres. Les découvertes récentes, les immenses progrès de la science inquiètent les gens. On se demande si l’homme, cet apprenti sorcier, saura s’arrêter à temps et éviter la catastrophe finale qu’il risque de déclencher. Catastrophe qui pourrait bien signifier la fin de notre monde, en tout cas de toute vie sur la planète !

Quand ?

La Bible qui nous renseigne sur ces sujets terrifiants ne précise aucune date et rien n’autorise à fonder sur elle des prédictions fantaisistes. Mais elle parle de temps fâcheux, de derniers jours, et d’une dernière heure, plutôt pour dévoiler les caractères moraux des hommes de la génération finale. Même parmi ceux qui portent le nom de chrétiens, beaucoup méprisent la grâce, s’opposent à Dieu, rejettent le témoignage qu’il rend au sujet de son Fils donné pour le salut du monde. Ils iront de mal en pis, annonce l’Écriture (2° Épitre à Timothée, chap. 3 v. 13). Loin de s’améliorer, l’humanité s’avilit toujours davantage et s’achemine vers son châtiment collectif inéluctable.

Comment ?

Dans le langage figuré de l’Apocalypse, la Bible annonce les jugements effrayants qui vont succéder au temps actuel de la patience divine. Les hommes «rendront l’âme de peur» (Luc 21:26) ; ils «blasphémeront le Dieu du ciel» (Apoc.16:11) qui pourtant jusqu’au bout les aura appelés à se repentir pour échapper au malheur éternel. Oui, la parole de Dieu trace en de saisissants tableaux les grands traits de ces événements à venir. En voici un, tiré de la 2° Épître de Pierre, chap. 3 v. 7 à 10.

«Les cieux et la terre de maintenant sont réservés par sa parole pour le feu, gardés pour le jour du jugement et de la destruction des hommes impies... Mais Dieu est patient envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous viennent à la repentance. Or le jour du Seigneur viendra comme un voleur; et, dans ce jour-là, les cieux passeront avec un bruit sifflant, et les éléments embrasés seront dissous, et la terre et les oeuvres qui sont en elle seront brûlées entièrement».

Ainsi la Bible, soulevant le voile, confirme que l’univers que nous connaissons disparaîtra soudain dans un embrasement gigantesque, à l’échelle du cosmos, suivi par le jugement dernier d’Apocalypse, chap. 20 v. 11 à 15.

Avenir terrifiant qui nous invite à considérer notre présence sur la terre comme éphémère et à nous mettre en règle avec Dieu avant qu’il donne expression à sa colère ! Celle-ci va succéder à Son apparente indifférence à l’égard du mal, de la souffrance et de l’injustice. Mais jusque-là, Dieu ne cesse pas d’attirer les hommes à Lui pour fuir cette colère, accepter son pardon et jouir de sa paix.

L’heure est plus avancée que nous ne pensons au cadran de l’histoire. Durant l’époque critique où nous vivons, Satan harcèle et séduit les hommes qu’il entraîne à la perdition. Mais durant ce temps aussi, Dieu qui connaît l’avenir, la fin de tout, rappelle sans cesse par sa Parole que c’est aujourd’hui le jour du salut.

Un appel

Dieu nous présente lui-même son grand salut accompli par son propre Fils. Ne l’a-t-il pas sacrifié pour nous ? N’a-t-il pas fait tomber sur Lui l’iniquité de nous tous ? Jésus Christ s’est offert lui-même en rançon pour nous. - «Il a fait la paix par le sang de sa croix» (Épître aux Colossiens, chap. 1 v. 20). Ce salut de Dieu est aussi pour vous si seulement, fuyant la colère à venir, vous croyez au nom du Fils unique de Dieu, mort pour nos fautes et ressuscité pour notre justification.

Nous ne cherchons pas à vous effrayer, car ce n’est pas la crainte de l’enfer, mais l’amour de Dieu qui doit vous conduire à la vie éternelle.

Jésus a dit : «Moi, je suis le chemin, et la vérité, et la vie» (Év. selon Jean, chap. 14 v. 6).

« Comment échapperons-nous si nous négligeons un si grand salut ? » (Épître aux Hébreux, chap. 2 v. 3).


source : http://evangile.bibliquest.org

 

http://langedeleternel.centerblog.net/rub-La-fin-des-temps-et-ses-signes-avant-le-retour-de-Jesus.html

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche