Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 07:22

http://images.fan-de-cinema.com/affiches/comedie/un_monde_fou_fou_fou_fou,6.jpg

http://images.fan-de-cinema.com/affiches/comedie/un_monde_fou_fou_fou_fou,6.jpg

 

Folle accélération de l'histoire

Un monde "libre", ou un monde assassin ?

par eva R-sistons

 

Silence médias sur la destruction de l'Enseignement public, sur les occupations d'écoles, les manifestations, les pétitions ! Comme pour la réforme des retraites, et l'UE imposée de force aux Français qui n'en voulaient pas, Sarkozy passera outre les attentes du peuple qu'il préside, et il matera les irréductibles !  Alerte ! Voici aujourd'hui, pour de sombres raisons de profit, la suprême trahison de l'école publique, qui sera un jour payante voire remplacée par le Télé Enseignement tellement plus économique et isolant les individus les uns des autres !

 

Entendu ce jour : "Défense du monde libre.. avec l'Occident" !

 

Quel monde libre ? Libre de détruire, de casser, de mentir, de dissimuler, de piller, de tuer, d'exterminer (avec bombes à l'uranium appaurvi) ? L'Occident, en réalité, est le plus grand Etat terroriste de la planète. Ses dirigeants devraient se retrouver devant la Cour Pénale Internationale, et non Gbagbo ou Kadhafi qui, eux, ont défendu leur pays contre les ingérences de l'Etranger. Quant aux bombardements et aux massacres organisés par les dirigeants libyen ou de Côte d'Ivoire, soit ils ont été volontairement grossis, soit ils sont le fait de l'Occident lui-même pour arriver à ses fins. De toutes façons, Ouattara l'homme du FMI, de la CIA, de Sarkozy, a lui-même fait commettre de nombreux massacres par ses troupes (voir dénonciations du Rapporteur de l'ONU), et ses casseroles sont innombrables. Ainsi, la politique menée par l'Occident, pour dominer les  pays (ressources, zones géo-stratégiques..), et contrôler les peuples, est-elle scandaleuse, honteuse, hautement criminelle, et partout elle crée souffrances, ruines, pauvreté, maladies (cancers, naissances de malformés..), handicaps, morts... Je ne le dirai jamais assez : L'Occident est l'ennemi de chacun de nous (et non le communiste, le Juif, le Musulman, l'Arabe, le Rom, l'Etranger, etc) !

 

Et pour les guerres  de l'Occident, elles ont AUSSI lieu pour détruire la démocratie, c'est-à-dire l'autonomie des peuples (notamment sur l'exploitation de LEURS ressources) ! Ainsi, tout n'est que mensonges, loin de "protéger les populations", l'Occident cherche à prendre pied sur toutes les zones de la planète, pour contrôler et piller.

 

Dans l'article que je n'ai pas encore eu le temps d'écrire sur Kadhafi, l'autre Kadhafi (qui a fait de son pays le plus moderne, le plus évolué, le plus riche du continent africain), je voulais aussi attirer l'attention sur ses engagements en faveur du  Pan-Arabisme, et de l'indépendance de l'Afrique par rapport à l'Occident. Son non-alignement, ses "prétentions" à autonomiser l'Afrique, et les Arabes, par rapport à l'Occident, lui auront été fatales.

 

Personnellement, partisane d'un monde multipolaire, et non aligné sur la puissance dominante occidentale, je ne peux que saluer les tentatives de Kadhafi pour unifier le monde arabe ou africain.

 

Tout, absolument tout (même peu à peu l'imposition de l'Anglais en tant que langue unique, la propagande des Médias comme FR2 en faveur du monde anglo-saxon, etc) est fait pour nous imposer le modèle anglo-saxon, sauvage, dont nous ne voulons pas !

 

L'Histoire connaît une accélération sans précédent. Bientôt, les peuples seront au mieux totalement appauvris ou asservis, sans aucune protection sociale ou services publics, sans Droit du Travail, sans nourriture saine, sans autonomie, et puis les citoyens seront toujours moins payés, et plus mis à contribution (Impôts indirects comme les taxes sur l'essence, hausses des produits de base - via la spéculation sur les produits alimentaires, par ex -, méthodes impitoyables de management, flexibilité, délocalisations sources de baisses du coût du travail, retraite plus tardive, frais médicaux ou d'inscription à la Fac en hausse constante, EDF - hausses dans le service public pour alimenter la concurrence !), voire même appelés, comme si tout ce que je viens d'énumérer ne suffisait pas, à payer pour les erreurs et les folies des banquiers maladivement cupides !

 

Ce monde occidental est immonde, une petite minorité s'engaisse toujours plus en sacrifiant l'ensemble des peuples à son avidité démente !

 

Et lorsqu'il ne sera plus possible de faire du profit car tout sera privatisé, comprimé, détruit, il restera l'ultime ressource: Un faux attentat, par ex, suivi d'une guerre mondiale nucléaire ! Comme si nous n'étions pas tous assez en danger !!!

 

Et à propos du nucléaire, non seulement on nous cache tout comme, journaliste, j'en ai été témoin (lors de la catastrophe de Tchernobyl, quand il a été interdit de divulguer les mesures réelles effectuées par des spécialistes du CNRS), mais on veut continuer le tout nucléaire, en narguant tous les dangers, en prenant pour les populations tous les risques insensés !

 

Par la faute de quelques apprentis-sorciers, tout au sommet et bourrés de fric, le monde va droit dans le mur, au mieux la pauvreté et l'asservissement généralisé, au pire l'anéantissement des humains comme, déjà, celui des animaux et de la nature !

 

Quand arrêtera-t-on tous ces massacres ? Quand arrêtera-t-on les vrais auteurs des malheurs des peuples, se servant du pouvoir pour écraser, appauvrir, contrôler, détruire, éliminer (dirigeants gênants comme, à terme, ceux de Côte d'Ivoire, de Libye, de Syrie, d'Iran...) ? Ce sont des fous, des monstres, des criminels ! Va-t-on attendre qu'il soit TROP TARD ? Nous ne pouvons rester les bras croisés à contempler l'auto-destruction de l'humanité par les adorateurs de Mâmon !!!

 

Alerte, citoyens, le monde, sous la férule de quelques crapules, est devenu fou !

 

Eva R-sistons à l'intolérable


http://r-sistons.over-blog.com

 

NB : Léautaud je crois : "Les citoyens ne veulent pas de la guerre, les dirigeants les font". Débarrassons-nous des dirigeants infâmes en les mettant hors d'état de nuire ! C'est une nécessité VITALE !

 

TAGS : Ecole, Education, guerres, Côte d'Ivoire, Occident, Libye, Kadhafi, Gbagbo, Syrie, Iran, Sarkozy, Tchernobyl, FR2, CNRS, Afrique, Pan-Arabisme, multilatéralisme, ONU, CIA, FMI, étranger, Droit travail, services publics

Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 04:45
Partager cet article
Repost0
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 05:32

 

http://www.radioalgerie.dz/fr/images/stories/Islamophobie.jpg

http://www.radioalgerie.dz/fr

 

Pourquoi l'Islamophobie aujourd'hui ?

 

J'accuse les Médias d'être à l'origine de

la chasse aux sorcières musulmanes.

 

Voici pourquoi l'islamophobie

est notre ennemie.

 

Par eva R-sistons

 

 

 

 

 

Le débat sur la laïcité, quoiqu'on en dise, n'a qu'un but: Fustiger l'Islam, les Musulmans, les Arabes; Calvi-Krettly, qui se sert du journalisme pour en réalité défendre son clocher sioniste (avec tout ce que cela implique d'esprit partisan et de rejet des Musulmans), ne manque pas une occasion d'attaquer d'une façon ou d'une autre l'Islam ou les Arabes.

 

Il  ne s'agit pas de stigmatiser les Musulmans, jure Coppé (promoteur des débats sur la laïcité), mais chacun sait qu'au final, les projecteurs seront toujours braqués sur la même cible. Pour être justes, il faudrait dénoncer TOUS les intégrismes: Chrétien,  juif, musulman. Il n'en est rien. Un seul adversaire, car ce que l'Occcident judéo-chrétien prépare, c'est le choc des civilisations qui culminera avec une guerre planétaire contre l'Islam, ennemi juré des Anglo-Saxons et des Israéliens parce qu'éthique, lui, refusant de se prosterner devant le Veau d'Or, rejetant le matérialisme, et partisan d'une finance morale ne cédant pas aux sirènes de la spéculation et du profit à tous prix, même humains. 

 

Sur sa route de domination planétaire, le Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon a plusieurs adversaires : D'abord des pays non-alignés comme la Chine, la Russie ou le Vénézuela, que dans un premier temps il encercle pour le moment venu, plus tard, mieux les attaquer.  Ensuite, un Système, une idéologie, une religion: L'Islam. Pour le détruire, il faut éliminer ses fidèles, ou les soumettre, de gré (conversion, les missionnaires américains implantés partout, même au Maghreb, s'y emploient avec un zèle hautement suspect) ou de force.

 

Cet Ordre inique, le NOM, a terrassé le Système communiste, désormais il s'en prend aux tenants de l'Islam. Voici deux ans environ, j'avais osé écrire sur mon blog R-sistons.actu, un article intitulé : "Après l'étoile jaune, voici l'étoile verte". Je sentais monter l'Islamophobie. Aujourd'hui, elle fait la Une, mais alors que les citoyens juifs ont un mot - l'antisémitisme - pour dénoncer le racisme à leur égard, les Médias occupés par les amis du CRIF répugnent à utiliser celui qui convient pour les Musulmans, l'Islamophobie. N'y aurait-il donc qu'un seul racisme,  qu'une stigmatisation ? Les autres seraient-ils tolérables ? 

 

Disons les choses comme elles se passent réellement : Pour détourner la colère sociale des citoyens spoliés par le Capitalisme devenu financier et mondialisé, on a alternativement brandi le Mac Carthysme envers les communistes, et l'antisémitisme qui a dérivé vers les progroms anti-Juifs. L'essentiel, c'est de trouver des boucs-émissaires, des exutoires pour les âmes perdues et déboussolées.  Cela a très bien fonctionné, avec au final la chute du communisme (en particulier via un Vatican plus préoccupé du temporel que du spirituel), et la mise en place des camps de la mort afin d' exterminer les Juifs, les Tsiganes, les handicapés mentaux, les homosexuels, etc, bref tous ceux qui dérangeaient. Et soi-dit en passant pour, aussi, susciter l'élan d'une partie de l'ONU en faveur d'une terre où se retrouveraient les rescapés juifs. Là, on faisait d'une pierre deux coups: On désignait à la vindicte publique les citoyens Juifs, afin que les victimes de la crise, et du capitalisme, s'en prennent à eux plutôt qu'aux vrais auteurs de leurs malheurs, tout en Haut (les Rockefeller, les Rothschild, les Bush etc). Et on instaurait un foyer juif en terre musulmane riche en pétrole. Du beau travail ! Car ce foyer-là devait ensuite servir de relais aux ambitions planétaires de domination des Anglo-Saxons. De tête de pont pour contrôler toute la région...

 

En attendant d'attaquer les pays non-alignés, les architectes du Nouvel Ordre Mondial doivent se défaire de leur ennemi "idéologique", éthique, lui, insensible, du fait de sa religion et de sa Loi (la Charia), aux sirènes de l'Argent-Roi et du matérialisme. Je parle de l'opinion arabe, évidemment pas de ses dirigeants corrompus par le pétrole et par l'Occident.

 

Le meilleur allié de l'Occident, c'est la Presse. Fidèle relais de ses diktats, fidèle relais du Nouvel Ordre Mondial. Du beau boulot, là aussi: Conditionnement quotidien contre les Musulmans. Feutré, insidieux, subliminal même, et ravageur. Après avoir été flouées par Zorro-Sarkozy, des victimes du capitalisme se sont trouvées un Sauveur, ou plutôt une "sauveuse", Marine Le Pen. Le FN recrute. Nouveau mirage ! Ceux qui y ont cru se sont cassés la figure dans les villes conquises par lui: Vite rendues aux partis traditionnels ! Quoiqu'il en soit, Marine le Pen a trouvé une cause pour attirer à elle tous les déçus de l'Union pour la Majorité (anti)Populaire, et les victimes du capitalisme financier assassin : l'Islam ! Quand on s'est en réalité spécialisé dans l'anti-social, et qu'on ne peut le dire à tous ceux qui cherchent la justice sociale, on brandit une menace rassembleuse : L'Etranger, un étranger qui aujourd'hui n'est plus Juif (Marine Le Pen veut le pouvoir, elle, et ses ambitions impliquent qu'elle doive ménager les sympathisants du CRIF qui occupent aujourd'hui la France), mais Musulman. Qu'importe la ficelle, du moment qu'elle fonctionne. Et grâce aux Médias, la ficelle est énorme !

 

La preuve ? La LCP annonce pour le 5 avril un "Pourquoi l'Islam provoque-t-il autant de crispation ?", un sujet qui devrait plaire à tous les  Elkabbach soucieux de fustiger encore et toujours cette Religion, et un sujet qui cristallisera toutes les peurs, les angoisses, les fantasmes des déboussolés en tous genres.  Bien dans l'air du temps, en tous cas, et qui montre que le débat sur la laïcité est, par avance, réduit au débat sur l'Islam.

 

Et que dire de FR2, chaîne quotidiennement servie par les amis du CRIF, non plus seulement de désinformation et de propagande, mais maintenant principal vecteur, avec Calvi-Krettly, de la stigmatisation des Musulmans, de l'Islam, des Arabes. J'accuse cette Chaîne d'inciter au racisme et à la haine (et donc aux futurs chocs de civilisations), sans cesse, en toutes occasions, sous les prétextes les plus divers, et sinon franchement, au moins indirectement, sournoisement... et hypocritement ! Par exemple, ce 2 avril Delahousse, au 13 h 15, ne manque pas l'occasion de braquer le projecteur de son Journal sur un Pasteur évangélique extrémiste qui provoque les Musulmans en brûlant un Coran, ceci afin de marteler dans la tête des Français que l'Islam  est "dangereux et violent". Deux mots prononcés volontairement pour qu'en définitive ce qui aurait dû être une dénonciation de ce pasteur fou, tourne à l'attaque de l'Islam ! Car ce que les télespectateurs vont retenir de l'information, c'est que l'Islam est "dangereux et violent". Et voilà comment on fabrique des électeurs du FN, des Identitaires si amoureux de la France qu'ils en oublient ses valeurs fondamentales, républicaines (Liberté, Egalité, Fraternité), et puis des racistes, de futurs chasseurs de Musulmans ou des soldats pour les croisades guerrières  juteuses pour les Marchands d'armes, les Multinationales du Pétrole ou de la Reconstruction, et surtout pour les tenants du Nouvel Ordre Mondial qui, eux, sont les VRAIS adversaires des citoyens. 

 

Autant dire que les racistes en tous genres se trompent d'adversaires : Au lieu de cibler leurs vrais ennemis, tout en Haut, ils s'en prennent à de nouveaux boucs-émissaires, ceux-là mêmes qui, justement, sont des fidèles d'une religion éthique, solidaire, tolérante, de paix. Et cela je le sais parce que j'ai eu la curiosité et l'honnêteté intellectuelle que peu ont, de découvrir ce qu'on présentait comme "violent, dangereux" : Le Coran. Dans ce livre, j'ai trouvé la tolérance (l'Islam est la seule religion qui reconnaisse les Prophètes juifs ou chrétiens), le sens de la solidarité (envers les pauvres notamment), l'amour de la paix, l'éthique: Le Djihad est contre ses mauvais penchants, et la guerre doit être défensive, pas de conquête comme celle de la Torah. Quant à la Finance islamique, tous ceux qui ont le souci de l'éthique, de la rigueur, du bien commun  et de l'efficacité, la choisissent, elle est la plus sûre aujourd'hui.  Cela, les personnes avisées l'ont compris, mais aussi  hélas les financiers de la City ou de Wall-Street, uniquement appâtés par le profit maximum, à n'importe quel prix, quelles qu'en soient ses  conséquences. Ils savent que la Finance islamique est un rival gênant, pouvant en effet faire obstacle à leur désir de prédation totale.

 

Cet adversaire-là, le Nouvel Ordre Mondial a décidé de l'anéantir. Comment ? En conditionnant les âmes faibles, malléables, contre les Musulmans, et en les préparant jour après jour, via les Médias, le FN, ou des Sarkozy, à accepter ensuite le choc de civilisations puis les guerres impériales qui, elles, achèveront de détruire leur vie : Non seulement en les appauvrissant et en les asservissant, mais même en les sacrifiant dans des guerres nucléaires effroyables.

 

Citoyens, réveillez-vous. Vos VRAIS ennemis ne sont pas là où le Nouvel Ordre Mondial criminel vous le fait croire, via ses relais, les Médias.

 

Al Quaïda est la créature de la CIA, les terroristes islamistes (selon un spécialiste français de la lutte anti-terroriste) sont deux mille dans le monde, pas de quoi vous effrayer, les Arabes ne vous prennent pas votre pain (ils acceptent les tâches les plus ingrates dont vous ne voulez plus), et leur religion, l'Islam, est belle, poétique, simple, tolérante, et de paix. Tout le reste est propagande du Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon, ennemi de vos vies, lui.

 

Et si les Musulmans invoquent Dieu dans la rue, c'est qu'ils n'ont pas de lieu où le faire, contrairement aux Chrétiens et aux Juifs qui eux, ont Eglises et Synagogues.  D'ailleurs, entre nous, quel mal y-a-t-il à adorer son Dieu cinq fois par jour ? Cette fidélité, cette constance, cette foi, méritent le respect. N'était-ce pas Malraux qui disait : "Le 20 e siècle sera spirituel, ou il ne sera pas" ?

 

Il se pourrait bien que le 21 e siècle signe la fin de l'humanité. Parce qu'au lieu de mener une vie simple, solidaire, fraternelle, et de respecter leur Créateur, les citoyens, aujourd'hui, se tournent vers les fausses idoles modernes, et surtout l'Argent. Alors, lorsque les Musulmans se prosternent devant Dieu cinq fois par jour au lieu de s'aplatir devant le Veau d'or,  n'y puisez pas une source d'irritation. Mais de respect.

 

Le respect, la communion fraternelle, la coopération, le Bien commun, mènent plus sûrement au Bonheur que tous les chocs de civilisation orchestrés pour l'établissement  du Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon ennemi des peuples, vraiment ennemi, lui.

 

Comme je l'ai si souvent dit sur ce blog de combat pour un monde plus juste, plus fraternel, nous ne pourrons vaincre le Nouvel Ordre Mondial totalitaire et génocidaire qu'en étant tous unis. Païens, Chrétiens, Juifs, Musulmans, etc. Et c'est parce que cette union, réellement dangereuse pour eux, sera notre seule chance de salut, que les tenants du Nouvel Ordre Mondial cherchent par tous les moyens à nous diviser. Ne faisons pas leur jeu !

 

Lorsqu'on l'aura compris, on aura fait la moitié du chemin vers la victoire contre le Nouvel Ordre Mondial qui veut nous anéantir parce que, par notre nombre, nous le gênons : Trop de pollution, pas assez de ressources, trop d'habitants sur terre. Et des habitants de plus en plus conscients de leurs vrais intérêts. 

 

Seule la fraternité universelle viendra à bout des politiques les plus inhumaines. Pas l'Islamophobie, n'en déplaise aux racistes !

 

eva R-sistons à l'Islamophobie au service des intérêts militaro-financiers du Nouvel Ordre Mondial.  

 

http://r-sistons.over-blog.com


Unite-et-paix-copie-1.jpg


 

TAGS : Islamophobie, Nouvel Ordre Mondial, Juifs, Chrétiens, Musulmans, Arabes, FR2, Calvi, Dessous des Cartes, J.L. Victor, LCP, Païens, guerres, chocs de civilisations, FN, UMP, Sarkozy, Marne Le Pen

 

 

                




 

 

"Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir comme des idiots" Martin Luthe King. "Lorsque le pouvoir de l'amour dépassera l'amour du pouvoir, nous pourrons tous vivre en paix" Jimi Hendrix

 

 

http://www.eva-communion-civilisations.over-blog.com/


 

etranger
Attribué à Julios Beaucarne sur internet

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 19:42

Article placé le 28 mar 2011, par Pierre Hillard

 

Par Pierre Hillard

Frémissant fin 2010 et désormais bouillonnant depuis 2011, le monde musulman connaît des bouleversements qui ont pris de court les diplomaties de tous les continents. Des manifestations de masse secouent les structures politiques héritées de la Seconde guerre mondiale ou de la décolonisation. Sur fond de pauvreté et de corruption généralisées, les foules sunnites et chiites exigent un changement radical. La démocratie, des élections libres, une plus grande liberté des médias et autres éléments propres à l’épanouissement de l’homme doivent désormais régir les structures politiques musulmanes. Ces revendications ne peuvent que satisfaire les dirigeants et les opinions publiques des nations européennes et américaines. Cependant, cette présentation idyllique se doit d’être vue sous l’angle de la réalité politique. En effet, « la comédie humaine », chère aux romans d’Honoré de Balzac, nous a appris que les grands événements sont toujours le fruit des actions d’une élite. Les masses ont toujours été utilisées comme instrument en faveur d’une politique bien définie. « Agitez le peuple avant de s’en servir » comme se plaisait à le rappeler le diplomate Charles-Maurice de Talleyrand qui, en ce domaine, s’y entendait.

L’architecture générale du nouvel ordre mondial en préparation

Pour mieux comprendre les bouleversements en cours dans les pays musulmans, nous devons aller du général au particulier. En effet, la trame de fond à l’origine de tous ces événements réside dans le développement du nouvel ordre mondial qui est plus qu’une idéologie ; c’est une mystique. Il s’agit de favoriser partout l’émergence de blocs continentaux européen, africain, Nord-américain ou Sud-américain politiquement unifiés et régis par des lois communes. L’ensemble de ces blocs doit constituer l’architecture générale d’une gouvernance mondiale réunissant une humanité indifférenciée et nomade. Cette politique prend déjà forme avec la création d’une assemblée parlementaire mondiale au sein des Nations Unies (APNU : Assemblée Parlementaire des Nations Unies)[1] sous la direction de l’Allemand Andréas Bummel[2].  Une monnaie mondiale doit structurer l’ensemble. Le FMI a déjà annoncé la couleur en avril 2010 en plaidant en faveur d’une monnaie planétaire (le Bancor) régie par une banque centrale mondiale (Reserve accumulation and International Monetary Stability)[3]. Ceci implique l’abandon du dollar et une réforme complète du système financier mondial. Cependant, cette construction babélienne ne peut s’élever qu’à la condition d’imposer une uniformisation des esprits. Une unité de pensée, des réflexes psychologiques communs, un esprit consumériste et un hédonisme effréné doivent codifier les ressorts profonds de l’âme humaine. Or, dans cette affaire, l’Islam ne rentre pas dans cette configuration. Cette opposition est renforcée par une caractéristique fondamentale de l’Islam par rapport au monde occidental. En effet, les pays issus du résidu de civilisation chrétienne reposent sur la distinction entre le temporel et le spirituel. En revanche, la religion musulmane n’obéit pas à cette caractéristique en fusionnant le temporel et le spirituel. L’Islam est en même temps une foi et une loi. C’est pour cette raison que la société civile, par exemple, n’a jamais pu naître en terre d’Islam. Cette présentation factuelle est indispensable à retenir car elle permet de comprendre que ces deux mondes sont sur des parallèles civilisationnelles.

Au lendemain de la chute du mur de Berlin, les élites anglo-saxonnes ont accéléré le rythme en permettant l’édification d’une Union européenne assujettie à leurs intérêts[4] en coopération avec l’Allemagne[5]. Cette Union européenne doit, théoriquement pour 2015, constituer un partenariat transatlantique complet[6] avec le Nouveau monde qui lui-même est appelé à s’unifier dans le cadre d’une Union nord-américaine[7] selon les vœux du Council on Foreign Relations (CFR)[8]. Cependant, face à la montée en puissance du monde asiatique, en priorité chinois, Londres et Washington veulent s’assurer le contrôle complet des hydrocarbures en provenance des pays Sud-méditerranéens et du Proche-Orient. L’indépendance acquise du Sud-Soudan avec le soutien intéressé des Anglo-Saxons s’explique en raison de riches réserves pétrolières qui, désormais, échappent à Pékin. Cette politique en direction de l’Afrique du Nord et du Proche-Orient fut appuyée dès 1995 par l’Union européenne qui lança le « Processus de Barcelone »[9]. L’objectif officiel était : 1) la définition d’un espace commun de paix et de stabilité ; 2) la construction d’une zone de prospérité partagée avec l’instauration progressive d’une zone de libre-échange ; enfin 3) le rapprochement entre les peuples.

En raison de résultats peu probants, la Commission européenne passa à la vitesse supérieure en 2003 en lançant la « Politique européenne de voisinage » (PEV)[10]. Cette dernière consiste à imposer aux pays du pourtour Sud-méditerranéens le modèle euro-atlantiste en leur présentant toute une série de normes à intégrer : l’économie de marché, le respect des droits de l’homme ou encore l’Etat de droit.  Dans l’esprit des concepteurs européistes, des normes communes doivent gérer tous les pays de part et d’autre de la Méditerranée. Une intégration complète doit conduire à l’union d’un Occident « civilisé » à celui d’un Orient « compliqué ». En fait, en filigrane, ce qui nous est proposé, c’est la tentative de restauration de l’Empire romain soudée à une excroissance géographique Nord-américaine. En matière d’intégration, les textes de la PEV sont très clairs. Ils stipulent : « Le concept qui se trouve ancré dans la politique européenne de voisinage est celui d’un cercle de pays partageant les valeurs et objectifs fondamentaux de l’UE et s’engageant dans une relation de plus en plus étroite allant au-delà de la coopération, c’est-à-dire impliquant un niveau d’intégration économique et politique important »[11].

En raison de cette dynamique, il fut décidé en 2007 la création d’une Union pour la Méditerranée sous l’impulsion du président Sarkozy. L’objectif officiel était de renforcer et d’accélérer le processus d’intégration des deux rives de la Méditerranée. Cependant, le projet fut fondamentalement remanié sous la pression de la chancelière Merkel appuyée par la Fondation Bertelsmann[12]. En effet, en raison du poids croissant de l’Allemagne en Europe centrale et orientale, les autorités françaises ont cherché à contrebalancer cette tendance en créant une forme de Mitteleuropa Sud-méditerranéenne sous la seule influence de la France. Dans la première mouture d’Union pour la Méditerranée, seuls les pays riverains étaient intégrés au club. Flairant une politique de création de zone d’influence contraire à ses intérêts, Berlin exigea et obtint que tous les pays de l’UE participent à cette Union pour la Méditerranée. Comme le précisa clairement la chancelière : « Si par exemple, nous construisons une Union pour la Méditerranée qui verrait uniquement la participation des Etats riverains de la Méditerranée disposant des instruments financiers de l’Union européenne, je le dis tout net ; d’autres diront : nous devons mettre sur pied une Union de l’Europe de l’Est avec par exemple, l’Ukraine (…). Alors, il se passera quelque chose que je tiens pour très dangereux. Il se pourrait que l’Allemagne se sente plus concernée de son côté par les pays d’Europe centrale et orientale tandis que la France, elle, se tourne du côté de la Méditerranée. Cela réveillerait des tensions à l’intérieur que je ne veux pas. C’est pourquoi, il faut être clair : la responsabilité à l’égard de la Méditerranée est aussi l’affaire d’un Européen du Nord au même titre que l’avenir des frontières de la Russie et de l’Ukraine est l’affaire de ceux originaires de la Méditerranée. Si nous n’arrivons pas à arrêter ce mouvement, alors l’Union européenne à mon sens retournerait à son stade primitif (…) »[13]. Le président Sarkozy s’inclina permettant à l’Allemagne, principal contributeur financier européen, de faire d’une pierre deux coups : maintien de son influence en l’Europe de l’Est tout en étendant et renforçant ses liens vers le Sud de la Méditerranée. Désormais baptisé « Processus de Barcelone : Union pour la Méditerranée », cette victoire allemande fut le 1870 de la diplomatie française.

La destruction programmée

 

En fait, le lancement officiel de la politique de déstructuration étatique et civilisationnelle des pays musulmans du Maroc à l’Afghanistan peut être daté au 7 février 2004. En effet, lors de la 40è Conférence de Munich sur la politique de sécurité sous l’égide de l’OTAN[14], Joschka Fischer, ministre des Affaires étrangères du chancelier Schröder, présenta un véritable programme politique à appliquer aux pays musulmans de concert avec les Etats-Unis. Porte-parole des travaux de différents think tanks américains (Rand, Canergie Endowment, National Endowment for Democracy, …)[15] ou allemands (la Fondation Bertelsmann, …)[16],  Joschka Fischer rappela la nécessité d’une « stratégie commune » euro-américaine en deux points : 1) le lancement d’un processus méditerranéen commun de l’OTAN et de l’Union européenne ; 2) une « Déclaration pour un avenir commun » pour tous les pays du Proche et Moyen-Orient. Outre l’imposition de réformes touchant les domaines politiques, économiques et militaires à l’image des pays du bloc euro-atlantique, le ministre allemand proposa une refonte complète du système juridique, éducatif et social, la création d’ONG ainsi que le développement de la société civile, du dialogue interreligieux, la promotion des droits de l’homme en général et de l’égalité homme/femme en particulier pour l’ensemble du monde musulman. Toutes ces mesures doivent, selon l’expression même du ministre, favoriser « l’intégration de leurs économies », le tout reposant « sur la conviction que la modernisation du Proche-Orient élargi sera décisive pour notre sécurité commune au XXIè siècle. Faire participer les populations du Proche et Moyen-Orient aux conquêtes de la mondialisation est donc dans notre plus grand intérêt »[17].

Ces mesures révolutionnaires destinées à fondre le monde musulman dans les principes euro-atlantistes et mondialistes furent confirmées, le 27 février 2004, lors de la signature de « l’Alliance germano-américaine pour le XXIè siècle »[18] à Washington entre le chancelier Schröder et le président Bush. Outre le rappel des mesures proclamées à Munich, il est clairement affiché que : « Nous devons construire un véritable partenariat qui relie l’Europe et l’Amérique aux pays du Proche et Moyen-Orient afin de travailler ensemble avec les pays et les peuples de cette région dans un cadre permettant d’atteindre des buts ciblés et de vivre paisiblement les uns à côté des autres (…) ». En fait, ces affirmations épousent parfaitement les objectifs de la politique du « Grand Moyen-Orient » lancée par l’administration Bush, désormais baptisée « Nouveau Moyen-Orient » (New Middle East) sous le plume de Richard Haass président du CFR dans la revue Foreign Affairs en 2006[19]. Cette coopération euro-américaine est d’autant plus significative qu’elle se retrouve dans les travaux de la Fondation Bertelsmann qui a développé une double politique à l’égard d’Israël et du monde musulman. Dans un premier temps, il s’agit dans le cadre du « Dialogue germano-juif »[20] d’intégrer Israël à l’architecture politique, économique et militaire euro-atlantique. L’Etat hébreu doit constituer un pilier du judaïsme en liaison avec deux autres piliers : les judaïsmes européen et américain. Dans un deuxième temps, cette politique ne peut se concrétiser qu’à la condition de réussir à arrimer le monde musulman à cette construction géopolitique. C’est tout l’enjeu des « Discussions de Kronberg »[21] qui, depuis 1995, permettent des discussions entre euro-américains et élites musulmanes afin d’inciter ces dernières à adopter les principes politico-philosophiques des euro-atlantistes dans les structures internes des pays d’Afrique du Nord et du Proche-Orient. Or, ces discussions achoppent en raison de la fusion du spirituel et du temporel propre à l’Islam. Et c’est là où les autorités américaines ont d’une certaine manière lâché le morceau.

Le Vatican II de l’Islam

En juin 2006, un article intitulé « Frontières de sang » sous la signature de Ralph Peters et paru dans la revue militaire américaine Armed Forces Journal (AFJ), a présenté une carte recomposant le Proche-Orient en fonction des critères ethniques et religieux[22]. Tous ces pays voient leurs frontières bouleversées. En fait, son auteur s’inspire largement des travaux de l’islamologue britannique proche de Zbigniew Brzezinski (conseiller du président Obama), Bernard Lewis. Ce dernier est l’auteur de l’expression « Choc des civilisations »[23] reprise avec succès par Samuel Huntington. Pour Bernard Lewis, il s’agit de balkaniser le monde musulman afin de créer de mini-Etats pétroliers plus faciles à contrôler. Un modèle de restructuration appelé « arc de crise » fut présenté dans la revue « Time » en janvier 1979[24]. Cette recomposition complète repose sur le principe du « divisez pour mieux régner ». Cependant, derrière l’aspect politico-économique, la mystique mondialiste s’attaque au cœur du monde musulman concernant un point méconnu de nos sociétés matérialistes. En effet, la nouvelle carte présente un remaniement révolutionnaire : un « Etat sacré islamique » regroupant Médine et la Mecque au sein d’une Arabie Saoudite complètement désarticulée et dont l’éclatement aurait de fatales répercussions sur l’économie mondiale (grandes difficultés d’approvisionnement en pétrole) et sur la stabilité du dollar. Comme le précise son auteur : « La cause principale de la large stagnation du monde musulman réside dans le traitement réservé à la Mecque et à Médine considérés comme leur fief par la famille saoudienne. Les lieux saints de l’Islam soumis au contrôle de la police d’Etat de la part d’un des plus bigots et oppressifs régimes au monde ont permis au Saoud (ndlr : la famille régnante d’Arabie Saoudite) de projeter leur croyance wahhabite à la fois intolérante et disciplinée au-delà de leurs frontières. (…) Imaginez comme le monde musulman se sentirait mieux si la Mecque et Médine étaient dirigés par un Conseil représentatif tournant issu des principales écoles et mouvements de l’Islam dans le monde au sein d’un Etat sacré islamique – une sorte de super Vatican musulman – où l’avenir de la foi serait débattu au lieu d’être arbitrairement fixé »[25].


En effet, parler de l’intégration du monde musulman à l’axe euro-atlantique et aux principes du nouvel ordre mondial signifie que cela ne peut se faire qu’à la condition de modifier radicalement leurs référents religieux et, par ricochet, politiques, économiques, sociaux et psychologiques. La mystique mondialiste veut imposer son baptême permettant la mise en forme d’un panthéisme. La création d’un « Etat sacré de l’Islam »  et d’un « Conseil représentatif tournant » en mesure de modifier la religion de l’intérieur correspond à l’instauration d’un Vatican II de l’Islam. Pour rappel, les préceptes de l’Eglise catholique étant incompatibles avec la doxa mondialiste, il fut nécessaire de favoriser un aggiornamento complet grâce à Vatican II (1962-1965) afin de permettre aux successeurs de saint Pierre de soumettre la doctrine catholique à l’idéologie mondialiste dans le cadre d’une Agapè inversée et célébrée dans le Temple des Nations Unies. Ce fut affirmé sans ambiguïtés par Jean XXIII qui, dans son encyclique Pacem in terris de 1963[26], rappelait la nécessité d’un « pouvoir supranational ou mondial » qui ne soit pas institué de force permettant « l’établissement d’une organisation juridico-politique de la communauté mondiale ». Cette affirmation fut reprise par Benoît XVI qui n’hésita pas à encourager l’humanité à s’engager « dans l’édification d’un nouvel ordre mondial » dans son message de Noël en 2005[27]. Ce pape réitéra son engagement, dans son encyclique Veritas in caritate de 2009, en appelant à créer une « autorité politique mondiale » en liaison avec l’ONU[28].

 

C’est la même démarche qui attend les pays musulmans si le projet consistant à entièrement déstructurer cette zone géographique du Maroc à l’Afghanistan arrive à son terme.

 

Cette politique de dissolution et de recomposition doit favoriser les luttes entre sunnites et chiites, entre musulmans et chrétiens et conduire à une confrontation brutale avec le sionisme. De ce magma en fusion, un « Islam des Lumières » doit théoriquement émerger du chaos engendré par la mystique mondialiste afin de l’intégrer aux dogmes de la gouvernance mondiale. L’heure de vérité a sonné. Finalement, les auteurs de ce drame aux conséquences incalculables (politiques, économiques, énergétiques et en vies humaines) suivent à la lettre les fameux vers du poème de Goethe, « L’apprenti sorcier », qui rappelaient : « Les esprits que j’ai réveillés ne veulent plus m’écouter ».

 

Pierre Hillard, pour Mecanopolis

Pierre Hillard est l’auteur de « La marche irrésistible du nouvel ordre mondial », aux Editions François-Xavier de Guibert

Reproduction autorisée avec indication des sources

Notes :

[1] http://fr.unpacampaign.org/about/unpa/index.php

[2] Andreas Bummel, Internationale Demokratie entwickeln, Horizonte Verlag, 2005.

[3] http://www.imf.org/external/np/pp/eng/2010/041310.pdf

[4] Daniel S. Hamilton et Joseph P. Quinlan, Deep Integration, haw transatlantic markets are leading globalization, Center for Transatlantic Relations, 2005.

[5] From Alliance to coalitions – The Future of transatlantic relations, Bertelsmann Foundation Publishers, 2004.

[6] http://eeas.europa.eu/us/index_en.htm

[7] Robert Pastor, Toward a North American Community, Institute for International Economics, Washington, 2001.

[8] http://www.cfr.org/canada/building-north-american-community/p8102

[9] http://eeas.europa.eu/euromed/barcelona_fr.htm

[10] http://ec.europa.eu/world/enp/index_fr.htm

[11] http://ec.europa.eu/world/enp/pdf/strategy/strategy_paper_fr.pdf

[12] http://www.bertelsmann-stiftung.de/cps/rde/xbcr/SID-78E16179-7CC69647/bst/Thielen-Kronberg_Rede_Deutsch.pdf

[13] http://www.bundesregierung.de/nn_914560/Content/DE/Archiv16/Rede/2007/12/2007-12-05-merkel-konvent-fuer-deutschland.html

[14] http://www.spiegel.de/politik/deutschland/0,1518,285410,00.html

[15] http://www.voltairenet.org/article168381.html

[16] http://www.bertelsmann-stiftung.de/cps/rde/xbcr/SID-9D5A8747-62430B34/bst/EuropeAndMiddleEast.pdf

[17] http://www.ag-friedensforschung.de/themen/Sicherheitskonferenz/2004-fischer.html

[18] http://www.voltairenet.org/article13021.html

[19] http://www.foreignaffairs.com/articles/62083/richard-n-haass/the-new-middle-east

[20] http://www.bertelsmann-stiftung.de/cps/rde/xbcr/SID-1B23CFCD-E0E5C7F7/bst_engl/xcms_bst_dms_15020_15021_2.pdf

[21] http://www.bertelsmann-stiftung.de/cps/rde/xchg/SID-15981770-372BE224/bst/hs.xsl/86681_87042.htm

[22] http://en.wikipedia.org/wiki/File:Ralph_Peters_solution_to_Mideast.jpg

[23] http://www.lepoint.fr/archives/article.php/17832

[24] http://www.time.com/time/covers/0,16641,19790115,00.html

[25] http://www.armedforcesjournal.com/2006/06/1833899

[26] http://www.vatican.va/holy_father/john_xxiii/encyclicals/documents/hf_j-xxiii_enc_11041963_pacem_fr.html

[27] http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/messages/urbi/documents/hf_ben-xvi_mes_20051225_urbi_fr.html

[28] http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/encyclicals/documents/hf_ben-xvi_enc_20090629_caritas-in-veritate_fr.html

 

http://www.mecanopolis.org/?p=22597

 

Le Nouvel ordre mondial à l’assaut de l’Islam, par Pierre Hillar

Lire aussi :

 

http://www.alterinfo.net/Je-ne-porterai-pas-l-etoile-verte_a57033.html

 

.

Partager cet article
Repost0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 05:39

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 16:55

 

NOM-Capital-j.jpg

 

 

 

Le Nouvel Ordre Mondial

en quelques mots,

voici ce qui nous attend,

par eva R-sistons à l'intolérable

 

 

Concrètement, en toute clarté et honnêteté,

voici ce que vous devez comprendre

quand vous entendez parler

du futur NWO anglo-saxon, le Nouvel Ordre Mondial

(c'est-à-dire en fait la Dictature Planétaire

des plus Puissants sur le monde,

en particulier des Grands Banquiers internationaux)

aujourd'hui rebaptisé par ses promoteurs,

(en particulier par Dominique Strauss-Kahn)

"Nouvelle Gouvernance Mondiale" :

 

-- Direction du monde

par les dirigeants de la Haute Finance

ou des Industries "de mort"

(Nucléaire, armement, pétrole, chimie etc)

non élus - au détriment de la démocratie - .

 

pucemain.jpg

(implantation de puces pour contrôle total des populations)

 

-- Contrôle absolu de toutes les politiques

dans le monde (à travers des dirigeants

soigneusement sélectionnés pour leur servilité,

comme Nicolas Sarkozy, justement),

assorti de la perte de souveraineté des Etats

et du contrôle total des populations

bientôt toutes "pucées" (portant une puce)

et bien sûr surveillées en toutes occasions

par exemple par la vidéo-surveillance bientôt généralisée,

rebaptisée pour mieux nous berner "vidéo-protection".

Il n'y aura plus d'Armée de la Nation,

aimant son pays et le défendant,

mais des mercenaires payés pour protéger

les grands intérêts financiers, et pour tuer.

Nos Gendarmes et nos Policiers

disparaîtront au profit d'agents de sécurité privés,

milices serviles et sans scrupules.


 

Orwell-dees-j.jpg

 

 

-- Les mégapoles monstrueuses

seront favorisées au détriment de notre terroir,

nos campagnes deviendront des déserts administratifs,

plus d'écoles, de postes, de maternités,

de tribunaux, de commerces et de services de proximité...

toute une population sera abandonnée à son sort,

et nos paysans se raréfieront.

 

-- Autre particularité de ce NWO :

Austérité pour les populations,

emplois de plus en plus rares, salaires comprimés,

flexibilité, stress au travail, délocalisations, dégraissages etc,

et puis retraites de plus en plus tardives et réduites,

suppression de toutes les protections sociales

et du Droit du Travail (protégeant les salariés),

casse des services publics, de la S.S.

(Santé à deux vitesses,

préparée par déremboursements médicaments,

dépassements d'honoraires,

franchise hospitalière sans cesse augmentée, etc),

bientôt Education payante, universités hors de prix...

Bref une austérité complète pour les populations

afin de permettre l'accroissement des profits

pour les plus nantis, pour les banquiers,

pour les actionnaires, pour les traders etc.

 

petit-prince.jpg

 

-- Concurrence impitoyable,

impliquant l'élimination de l'autre,

au détriment de l'esprit de solidarité.

 

-- Imposition des politiques,

par exemple contre

l'alimentation ou la médecine naturelles

(générant peu de profits pour les multinationales)

 

-- Programmes de dépopulation, choix l'induisant

comme les pandémies provoquées - ainsi, le SIDA -,

les OGM, le nucléaire, les pesticides,

l'alimentation industrielle, chimique, frelatée,

le biocarburant (source d'augmentation

des coûts alimentaires, de précarité et de famines),

les Chemtrails, les Morgellons,

des techniques militaires comme HARP...

Les plus faibles, les plus vulnérables,

les plus handicapés, les plus pauvres,

seront éliminés, euthanasiés impitoyablement.

"Les retraités ne produisant pas et consommant peu

seront euthanasiés", annonce Jacques Attali.

Science sans conscience !

 

 

-- Nature saccagée, pillée,

brevetage du vivant,

élevage industriel, animaux maltraités...

 

-- Une désinformation totale

par la prise en mains de toute l'information

 

-- Une religion unique, le New Age,

païenne et même d'essence satanique

(les promoteurs du NWO sont des psychopathes

égoïstes, cupides, insensibles).

 

Choc-des-civilisations.jpg

 

-- Un choc de civilisations imposé

avec désignation de boucs-émissaires

pour canaliser les mécontentements,

après les progroms anti-Juifs, hier,

voici maintenant la chasse aux Musulmans,

artificiellement désignés à nos colères sociales.

 

-- Guerres juteuses pour le Marché de l'Armement,

guerres de civilisation en réalité... barbares,

guerres "humanitaires" (comme en Libye, en fait

pour implanter des bases de l'OTAN en Afrique

et mettre en place des marionnettes

permettant le pillage du Continent africain

au bénéfice des multinationales de l'Occident),

guerres "préventives" contre ennemis imaginaires

ou montés de toutes pièces (comme l'Iran

présenté comme dangereux

alors qu'il n'a jamais attaqué personne

et qu'il cherche seulement, légitimement,

à protéger son pays, sa population,

par la Dissuasion nucléaire),

et guerres bien sûr permanentes, totales,

et même nucléaires.

 

confrontation.jpg

 

 

Conclusion : Tout citoyen

aimant la vie, le vivant,

et conscient de ses responsabilités

notamment envers les générations futures,

doit impérativement refuser ces perspectives.


 

paysage-campagnard.jpg

 

Comment ?

Par exemple en ne votant jamais pour les promoteurs

de la Nouvelle Gouvernance Mondiale en préparation,

comme Sarkozy, Copé, Strauss-Kahn etc,

ensuite en informant partout

de ce que l'on prépare réellement,

afin que les jeunes, privés d'avenir,

puissent en même temps,

partout dans le monde,

s'opposer à un tel monde,

comme actuellement les Arabes.

Il y a d'autres solutions,

je vous donne ces pistes.

 

L'humanité aux mains des concepteurs et des promoteurs

de ce Nouvel Ordre Mondial monstrueux,

véritables apprentis-sorciers,

cette humanité-là est condamnée, il faut le savoir.

 

Dibarra-humanite.jpg

Dibarra

 


Nous avons pour nous le nombre.

Nous devons avoir la détermination

de refuser l'intolérable,

pour nous, pour nos descendants,

pour la perpétuation de la vie sur terre.

 

Eva R-sistons à l'intolérable

http://r-sistons.over-blog.com

Unite-et-paix-copie-1.jpg

 

L'avenir du monde est entre nos mains.

Liberté, Egalité, Fraternité...

Bien commun, avec Sagesse et prévoyance !


pouvoir.png

Partager cet article
Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 03:14

 

Guéant ne se sent "rien de commun" avec Le Pen A trois jours des cantonales, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a créé la polémique avec sa phrase sur "les Français qui ne se sentent plus chez eux" à cause d'une immigration incontrôlée.

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/gueant-ne-se-sent-rien-de-commun-avec-le-pen_973764.html

 

 

MâM :

 

"Exporter le savoir-faire français" (aux dictateurs,  pour mater les aspirations des peuples à la démocratie)

 

 

Guéant :

 

"N. Sarkozy a pris la tête de la croisade pour la Libye",

ou "Français qui ne se sentent plus chez eux"


 

Sarkozy ce 24 mars 2011 sur France24,

du Conseil Européen de Bruxelles :

 

"Les images qu'on voyait de la rue arabe faisaient peur... Aujourdhui, c'est l'espérance" (avec les Révolutions arabes)

 

eva R-sistons

 

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 01:11

Les trois objectifs occultes de l'opération Fukushima

 

 

photo
Looking down on Fukushima city

http://www.flickr.com/photos/peteleongphotography/2161647607/

 

Que le séisme au Japon ait été programmé ou non – les antennes de HAARP auraient fonctionné à plein pot du 9 au 11 mars et les nuages prirent d’étranges formes ondulées les conséquences de cette catastrophe répondent, en tout cas, à trois objectifs majeurs de l’élite mondialiste. Précisons donc les enjeux de cette opération complexe qui est loin d’être terminée...

Le premier de ces objectifs, le plus «modeste», est de détruire définitivement le peuple japonais. La Deuxième Guerre mondiale fut achevée par deux bombes atomiques, sur Hiroshima et Nagasaki ; il est naturel que ce qui apparaît de plus en plus comme la «troisième guerre mondiale» commence par une irradiation généralisée du Japon.

Comme nous l’avons souvent mentionné, l’explosion au-dessus d’Hiroshima fut voulue par ceux qui se font appeler la «Grande Loge Blanche», un groupe d’êtres désincarnés très influents dans les affaires planétaires. Dans un message du 9 août 1945, Djwal Kuhl, envoyé de cette Loge, déclarait à son médium Alice Bailey que l’explosion de la bombe A constituait «le plus grand événement spirituel qui se soit produit depuis l’apparition du règne humain» et qu’elle préparait «l’instauration du Royaume de Dieu sur Terre» (A. Bailey, Extériorisation de la Hiérarchie, Éditions Lucis Trust)

Toujours dans cette déclaration généralement ignorée des adeptes du New Age – qui préfèrent voir dans la Loge Blanche une hiérarchie divine – D.K. explique comment, à l’avenir, devront être traités les Japonais : «Ils seront vaincus (...) par la destruction physique de leur potentiel de guerre et par la mort de l’aspect forme. Cette destruction et la libération subséquente des âmes emprisonnées est un événement nécessaire. C’est la justification de l’emploi de la bombe atomique sur la population japonaise».

Le «maître de sagesse» Djwal Kuhl annonce donc, et justifie, ni plus ni moins un génocide de la race japonaise, apparemment inintégrable dans l’Ordre Mondial.

Et son mot d’ordre se réalise: si Hiroshima annonçait la fin du Japon en tant que nation indépendante, Fukushima marque une destruction beaucoup plus profonde de l’âme japonaise. C’est ce qu’il faut comprendre lorsque D.K. parle de «la mort de l’aspect forme», la forme n’étant pas les corps mais le moule éthérique duquel ces corps sont issus. La radioactivité attaque directement ces moules, créant les dégénérescences physiques que nous connaissons.


DEUXIÈME OBJECTIF

Nous voyons donc que la «troisième guerre mondiale» en cours ne sera pas seulement une guerre entre différentes nations mais qu’elle sera surtout une guerre contre tous ceux qui, dans les populations civiles, s’opposent encore – même seulement mentalement – au plan de l’Ordre Mondial. C’est une guerre subtile et magique contre la conscience, qui ne nécessitera pas forcément l’utilisation d’armes conventionnelles.

C’est dans cette perspective de guerre contre la conscience qu’il faut chercher le second objectif de l’opération Fukushima: l’irradiation, légère mais néanmoins réelle, de la planète entière. En effet, comme nous le savons, après s’être répandu en Amérique, le nuage radioactif va toucher maintenant l’Europe avant de continuer vers l’Est. Or la radioactivité n’a pas seulement des effets négatifs sur la santé: elle en a aussi et surtout sur la conscience.

Comme nous l’avions indiqué dans un article que nous republions aujourd’hui, la radioactivité favorise l’apparition d’entités que la tradition ésotérique nomme les Asuras. Provenant des couches invisibles en-dessous de la surface de la Terre, ces entités constituent un grave danger pour l’âme. En revanche, elles sont très utiles pour le développement des technologies noires, en particulier de l'informatique.

C’est pourquoi les mondialistes favorisent systématiquement la radioactivité, multipliant les centrales nucléaires et les explosions soi-disant expérimentales. Depuis 1945, 2053 explosions atomiques ont «illuminé» le ciel, dont plusieurs centaines sur la côte ouest des États-Unis où les Asuras sont particulièrement actifs. Une de nos sources nous apprenait récemment qu’ils allaient jusqu’à placer des substances radioactives dans le béton des autoroutes européennes.

Depuis le début de l’année 2011, la conscience est donc attaquée à la fois par l’augmentation des ondes et par une radioactivité ambiante à laquelle la population va être forcée de s’habituer. C’est l’aspect destructeur du Plan, tel que voulu par Djwal Kuhl et les magiciens noirs de la «Loge Blanche».


TROISIÈME OBJECTIF

Mais il y a aussi un aspect «constructif» à l’opération Fukushima – un troisième objectif qui est décisif dans la construction de l’Ordre Mondial. En effet, nous savons maintenant que la radioactivité conduit à la formation de certains gaz nobles qui permettent ensuite à des entités invisibles d’apparaître plus facilement aux yeux du commun des mortels.

L’initié Jan Van Rijckenborgh affirmait en effet dans son ouvrage La Grande Révolution: «Dans un proche avenir, et sous l’influence du gaz noble B, l’atmosphère du monde matériel sera phosphorée d’une certaine manière. Une telle situation a déjà été réalisée artificiellement dans certaines régions de la terre par des savants qui ont eu recours, expérimentalement, à la bombe atomique. Ceux que nous appelons les esprits liés à la terre (...) deviendront visibles à l’œil physique » [repris dans V.I.T.R.I.O.L. 19, Le voile entre la vie et la mort].

Connaissant les plans de cette «Loge Blanche», nous pouvons en déduire que l’irradiation de la planète est une étape préparatoire avant l’opération Blue Beam, durant laquelle doit se manifester un «sauveur planétaire» – une sorte d’Antéchrist qui unira ensuite toutes les religions et les nations en une seule entité de droit divin: le Nouvel Ordre Mondial.

Le journaliste Serge Monast, dans son article sur Blue Beam paru en 1994, affirmait, que la NASA avait les moyens technologiques de faire des projections holographiques dans le ciel. Mais le Grand Jeu sera plus que des hallucinations holographiques: ce sera l’apparition bien réelle d’entités désincarnées, entités qui n’auront rien de divin mais qui chercheront néanmoins à soumettre l’humanité.

Nous comprenons alors pourquoi la «libération de l’énergie atomique» est, selon Djwal Kuhl, un événement nécessaire pour «l’instauration du Royaume de Dieu sur Terre»: c’est grâce à la radioactivité que la Loge Blanche et sa hiérarchie de «maîtres invisibles» pourra apparaître – s’extérioriser – et prendre le pouvoir politique. La boucle est bouclée.

L’opération «retour du sauveur planétaire» est nécessairement complexe, exigeant la coordination d’un grand nombre d’acteurs, et nous ne pouvons prétendre savoir exactement comme elle va se dérouler. Mais il nous semble vital de nous y préparer, qu’elle ait lieu en 2012 ou plus tard. C’est pourquoi nous avons organisé un séminaire spécial sur la Nouvelle Religion Mondiale, lors duquel nous aurons le temps d’expliquer le pourquoi et le comment de cette opération, ses implications occultes et sa relation avec d’autres événements apocalyptiques.

Mise en Ligne: 24.03.201

 

http://crom.be/actualites/les-trois-objectifs-occultes-de-l-operation-fukushima

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 06:09

  Qui tirera les leçons des drames nucléaires,

des choix funestes partout ?

(superbe texte)

 

 

Face à un séisme sans précédent, suivi d’un tsunami dévastateur, le Japon est confronté à ses pires souvenirs et  renoue bien malgré lui avec ses cauchemars nucléaires d’antan : après les explosions nucléaires de Hiroshima et Nagasaki, celles de Fukushima…

 

Au-delà du drame japonais dont personne ne peut imaginer les conséquences à terme, et loin de « profiter » de cette catastrophe - comme certains tentent de le dénoncer afin d’éviter le débat - qui met à mal la troisième économie de la planète et ses 125 millions d’habitants, tout citoyen responsable est amené à s’interroger sur l’ampleur de ce drame pour essayer d’en tirer les leçons, au premier rang desquelles, le choix funeste d’une poignée d’individus voulant contraindre envers et contre tout la majorité des autres, à se soumettre à un modèle de société que ces derniers ne veulent pas.

 

Devant une telle folie suicidaire, ci-après, un extrait du livre que je publiais en 2008, sous le titre « La Démocratie Mensonge » paru aux Ed. M. Pietteur, où il est question de certains de ces choix :

 

« (…) Les aérosols parfumés et leurs gaz CFC (chlorofluorocarbures) nocifs pour la couche d’ozone ont été remplacés par des diffuseurs de parfums électriques. Tout comme les produits anti-moustiques qui répandent leur poison silencieux pendant votre sommeil. Débarrasser une table de ses miettes à l’aide d’une serviette, ou en en secouant la nappe à l’extérieur tient lieu d’archaïsme et la chose n’est envisagée que par l’intermédiaire d’un ramasse-miettes à piles électriques. A l’efficacité éprouvée de l’ancienne brosse à dents, l’on nous convainc que seul un modèle électrique est efficient. Découper une pièce de viande au coutelas est révolu et ne s’envisage qu’à l’aide d’un couteau électrique. La cuisson au gaz relève presque d’une coutume moyenâgeuse et seules les taques électriques – et encore, pas n’importe lesquelles – sont de mise… sans compter la batterie de casseroles et de poêles qu’il convient d’adapter. De la même manière, le chauffage électrique est présenté comme propre, moins polluant, participant à la diminution des gaz à effets de serre… quand il est prouvé depuis longtemps que pour produire une calorie (unité de mesure de quantité de chaleur), l’électricité est le moyen le plus dispendieux qui soit ! [1] Mais le rendement est d’un tel profit pour quelques groupes industriels et pour les Etats, que l’on nous certifie que l’avenir proche passe irrémédiablement par nos centrales nucléaires, devenues par la cherté des énergies fossiles, plus que jamais indispensables. Omettant soigneusement au passage, d’y inclure les coûts que représente le traitement des tonnes de déchets radioactifs qu’il faut se résoudre à traiter d’une façon ou d’une autre… Sans parler de l’aspect moral de leur envoi dans les pays du tiers-monde dont nous faisons nos poubelles sans sourciller – et sans bruit… Ni d’évoquer l’échéance prochaine du manque d’uranium pour les alimenter, estimée à moins de 50 ans, et du même coup, l’augmentation vertigineuse de son prix… Ni de mentionner le facteur risque (du type Tchernobyl) que ces centrales représentent dans un environnement géologique parfois instable (comme au Japon), et international, de plus en plus tendu. Et sans compter les boucliers de béton dont les sites sont recouverts après quelques décennies d’usage… pendant les millénaires indispensables à leur lente décontamination. Autre domaine où certains ingénus étudient la faisabilité de tout envoyer dans l’espace, après avoir constaté qu’une immersion en eau profonde se révèle être un échec pour cause de fissures des containeurs… Non contents d’avoir rendu notre fabuleuse planète invivable, nous envisageons dès à présent de répandre nos déchets radioactifs dans l’univers. Dont dangers ? Et dont coûts ? Il s’agit-là de questions que l’on ne pose pas à des « experts ». Etant entendu que ces messieurs ont toujours tout prévu, ou quand ce n’est pas le cas… réponse à tout, quitte à perpétuer des mensonges, aussi gros que les centrales (et les profits) qu’ils défendent. Pour cet héritage précieux, merci pour les générations futures ! Alors que si les mêmes colossaux budgets avaient été investis dans la recherche et la technologie des énergies renouvelables depuis le premier choc pétrolier du début des années ‘70, l’on aurait pu lentement (mais en 35 ans quand même !) remplacer les énergies fossiles par celles qui permettaient aux individus d’accéder à des énergies moins polluantes et moins chères, les rendant par ailleurs ainsi que la plupart des pays, indépendants en la matière. Le soleil, la lumière, le vent, la chaleur de la terre, le mouvement des marées, l’hydroélectricité, etc… Bref, tout ce qui est à portée de mains de la plupart des Etats et de leurs citoyens. Sans compter les innombrables emplois qu’auraient créées ces nouvelles technologies… avec la préservation de la nature en prime !

 

Devant les terribles constats que l’on peut établir aujourd’hui de l’état de dévastation de la planète, nombre de décisions prises en haut lieu, gravement irresponsables au regard de l’environnement pour les générations futures, devraient être répertoriées en tant que « crimes contre l’humanité » et jugés pour tels.

 

L’actuelle orientation vers les biocarburants ou plus justement, les agrocarburants, s’inscrit dans la même mauvaise veine. Consacrer des millions d’hectares pulvérisés aux pesticides et engrais – des habituelles multinationales – pour en obtenir un maximum de rendement, à produire du carburant vert pour remplacer l’essence des bagnoles est tout aussi irresponsable et criminel quand l’on sait que cette furieuse demande entraînera des hausses de prix de ces produits de base, les rendant ainsi moins accessibles pour les paysans mêmes qui les cultivent et pour l’ensemble des pays pauvres en premier lieu. Sans compter les millions de m³ d’eau nécessaires à leur développement. Cet or baptisé « bleu » que tentent de monopoliser quelques multinationales également, avant que sa raréfaction ne déclenche des tensions pour son contrôle. Ni que ces mêmes hectares pourraient en outre pourvoir à la nourriture de quantité d’indigents. Quelle mentalité retorse faut-il donc avoir pour transformer de la nourriture en carburant !? La même probablement que celle qui vous assène la désormais célèbre formule du travailler plus pour gagner plus ! Cet autre mythe, érigé en vérité, quand il est assurément un nouveau piège à cons !

 

Ces multiples incitations à produire et consommer toujours plus mal sont légion, et l’on sait maintenant leurs effets sur l’environnement : catastrophiques ! Qui se lèvera pour interpeller les responsables de ces criminelles décisions et les traîner devant la Justice ? Quand la seule urgence qui nous occupera bientôt sera celle de trouver les solutions pour sauver ce qui pourra l’être encore, d’une planète que nous persistons à anéantir. (…) »

 

Sans parler des déplacements massifs de populations, ni des conditions de vie qu'un tel cauchemar leur impose, comment nos instances politiques vont-elles réagir, face au désastre que subit le Japon ? L’on perçoit bien ici-et-là quelque gouvernement dans l’hésitation, probablement le temps qu’une nouvelle information en provenance du monde ne chasse celle-ci. Et les évènements qui s’annoncent en Libye s’y emploieront sans doute. Mais ne soyons pas dupes, passé l’effet d’annonce, la plupart de nos gouvernements restent déterminés à ne pas remettre fondamentalement le choix nucléaire en cause. Ils se borneront à préconiser comme à l’habitude, quelques solutions cosmétiques pour soi-disant améliorer la sécurité des centrales. Pas plus les reportages sur la catastrophe ukrainienne de Tchernobyl – où d’éhontés mensonges tinrent lieu de vérités ! – que les images de villes entières dévastées dans le Japon d’aujourd’hui où des individus hagards et ne trouvant pas les mots pour exprimer leur désarroi errent au milieu de ruines, ainsi que les avertissements d’un prochain séisme majeur dans l’archipel, ne les émeut plus que le temps d’une banale minute de silence qui ne les engage à rien, en mémoire de morts qui leur resteront à jamais anonymes... Les dégâts incommensurables d’un tel cataclysme et de ses victimes traumatisées à vie, les survivants et les familles brisés, les destins effondrés, un pays mutilé ne provoquent que l’hypocrisie odieuse et coutumière d’une poignée de nantis à travers une mise en scène lamentable… juste le temps d’une minute. Pour penser à quoi ? A leur inanité, peut-être… ou plus probablement aux opportunités inespérées qui se présentent dans la reconstruction après un tel déluge, pour des économies en panne…

 

Ces derniers soirs, après avoir suivi quantité de débats télévisés sur cette blessure majeure qui frappe le Japon, je me suis aperçu que pratiquement aucun intervenant ne soulevait la question essentielle liée au nucléaire et ses déchets : celle de l’armement. Les journalistes évitent-ils la question qui fâche ? Toujours est-il que les « experts » évitent cette part essentielle du dossier, préférant nous convaincre que l’environnement géologique du Japon n’est pas le même que le nôtre – merci de cette perspicace observation qui nous avait échappé, flanquée de son obséquieux sous-entendu que chez nous il n’y a aucun risque de ce genre – ainsi que de l’impossibilité de se priver du nucléaire… quand dans le monde actuellement, moins de 5% de l’énergie produite est d’origine nucléaire. Voyez l’énormité du mensonge ! C’est dire qu’une fois encore si la volonté politique le décidait, on pourrait s’en passer rapidement – et avant l’irrémédiable – et la remplacer par des énergies propres. Mais non, des choix erronés en termes environnementaux ont été faits, les profits sont gigantesques et l’exploitation de l’atome permet l’accumulation d’armes redoutables. Certains construisent ainsi scrupuleusement et de manière acharnée, résolue, entêtée et criminelle les conditions de notre propre fin probable.

 

Nous asséner que le nucléaire est indispensable au développement de nos sociétés procède du même mensonge que l’imposture quotidienne à laquelle nos gouvernements nous ont habitués, à la différence que les conséquences de celui-ci présagent sans doute de la disparition prochaine de pans entiers de l’espèce humaine…

 

 

Daniel Vanhove –Observateur civil Auteur

19.03.11

 

 

[1] « N’oubliez jamais cette loi de la physique élémentaire, que les polytechniciens qui règnent sur notre énergie s’abstiennent de vous rappeler : le principe de Carnot qui veut que moins de 30% des calories mises en jeu soient transformées en électricité, cependant que 70% sont perdues dans les eaux et les tours de refroidissement des centrales. » Haroun Tazieff – Ouvrez donc les yeux – Ed. Robert Laffont – 1980

Daniel Vanhove –Observateur civil, Auteur de La Démocratie Mensonge – 2008 – Ed. Marco Pietteur – coll. Oser Dire.


 

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23794

 

 

 

Dernières informations

 

 

 

.

 

Partager cet article
Repost0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 17:42

Europe-dictature-copie-1.jpg 

 

L'Union Européenne est l'ennemie des peuples !

Par eva R-sistons

 

Les Citoyens ne voulaient pas du Traité de Lisbonne, en France comme ailleurs. Instinctivement, ils se méfiaient. On le leur a imposé de force !

 

Coup de force de Sarkozy, avec un traité édulcoré, soi-disant, alors que rien n'avait vraiment changé, tout était en place pour sacrifier les citoyens au Nouvel Ordre Mondial (dictature planétaire des Grandes banques).

 

Bref, les godillots de l'Assemblé Nationale, trahissant la volonté de leurs électeurs, l'ont voté. C'est une catastrophe historique !

 

La démocratie, ou ce qu'il en restait, est morte.

 

Sur le plan local, voyez ici :

Cantonales (les dernières), alertes pour la démocratie et pour le social

 

Sur le plan national, nos Elus ne servent plus à rien, qu'à faire de la figuration, à nous coûter très cher (ils se votent des salaires et des prébendes en hausse. Qu'en pensent les citoyens toujours plus pressurés tout en étant toujours moins  payés ?).

 

Les Etats souverains n'existent plus. Tout est décidé, désormais, à Bruxelles. De façon anti-démocratique. D'autant plus qu'au final, ce sont les valets du Nouvel Ordre Mondial d'essence nazie qui décident !

 

Contre les intérêts des citoyens, contre leurs besoins et contre leurs désirs, des mesures sont imposées qui vont toutes dans le même sens : Un pouvoir toujours plus concentré, entre les mains de non-élus, et de non-élus au service des Grandes banques qui mettent en coupe réglée le monde.

 

Les mesures ? Non seulement anti-démocratiques, mais anti-sociales, toujours au nom de la "modernité" (c'est à dire dans le sens de la compétition qui étrangle les PME, les citoyens, les peuples, les Etats. Bref, une compétition qui favorise seulement les plus nantis, les plus forts, les plus puissants, et une compétition dont les citoyens ne veulent pas, car ils en sont toujours victimes). Toutes les protections sociales sautent les unes après les autres, tout le Droit du Travail, tous les services publics, tout est nivelé par le bas, le plombier polonais est revenu par la petite porte, les derniers emplois encore disponibles seront confiés aux moins payés et aux plus taillables et corvéables à merci, importés des pays les plus pauvres, et flexibilisés. Esclavage pas mort ! On voudrait conduire au désespoir ou au suicide les citoyens, qu'on ne s'y prendrait pas autrement !

 

Il faut sortir de cette U.E. le plus vite possible, elle est au service des étrangleurs de peuples, au service du Nouvel Ordre Mondial, au service des intérêts d'une poignée d'individus milliardaires et malfaisants !!

 

Il s'agit là d'une urgence incontournable: Pour retrouver la liberté, les emplois, nos protections sociales ! En n'oubliant jamais que l'U.E. d'aujourd'hui est le TREMPLIN du Nouvel Ordre Mondial assassin !

 

Votre eva R-sistons 

 

NB : Les milliardaires ne se sont jamais aussi bien portés ! Dans quel monde vivons-nous ?

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

Tags: Nouvel Ordre Mondial, UE, esclavage, Droit du Travail, protections sociales, plombier polonais, PME, démocratie, nazis, Sarkozy, Traité de Lisbonne

 

Et à l'instant, les Médias aux ordres de la Nouvelle Gouvernance Mondiale anglo-saxonne plaident pour l'Anglais: Pour décrocher un travail, "on n'a pas le choix, c'est une obligation de s'y mettre". (France24 10 mars 2011 18 h).
Tout doit être soumis au Nouvel Ordre Mondial totalitaire anglo-saxon, pour mieux nous aligner, nous uniformiser, nous étouffer - étouffer identité, idiome, culture, Histoire, traditions, passé, Etat souverain... C'est effrayant et monstrueux ! Refusons ce servage abominable (eva)

 

 

Loi Scellier, nouvelle cible de Bruxelles

Algirdas-semeta Il y a quelques jours, Bruxelles a rappelé à l'ordre la France pour quatre de ses dispositifs fiscaux en faveur des investissements locatifs dans le neuf, les jugeant non conformes aux lois européennes. Aujourd'hui, la Commission européenne se penche sur un autre produit de défiscalisation immobilière, la loi Scellier.

Battre le fer tant qu'il est chaud. Ainsi peut-on résumer l'offensive que lance la Commission Européenne à l'égard de la France.
Souvenez-vous, la semaine dernière, Bruxelles demandait à Bercy de revoir sa copie s'agissant des dispositifs fiscaux proposés dans le cadre d'investissements locatifs dans le neuf. Elle pointait alors du doigt les mesures fiscales Périssol, Robien, Besson et Borloo, qui ne sont plus proposées aux investisseurs, les jugeant « discriminatoires «  et « contraires à la libre circulation des capitaux au sein de l'Europe », un Français ne pouvant bénéficier de cet allègement fiscal pour l'achat d'un logement hors de France. La Commission exigeait donc une modification de ces mesures de défiscalisation, à défaut de quoi elle saisirait la Cour de Justice européenne.  

Le gouvernement français n'a pas courbé l'échine et a contesté la position prise par Bruxelles sur cette question, se voulant tuotefois rassurante à l'égard des contribuables : "On ne vous demandera pas de rembourser les réductions d'impôt dont vous avez bénéficié" a alors expliqué Bercy.

Le Scellier dans le collimateur

La loi Scellier, autre dispositif fiscal permettant une réduction d'impôt dans le cadre d'un investissement locatif, et toujours d'actualité, est à son tour dans le viseur de la Commission qui en étudie la conformité avec la législation de l'UE. Dans une interview accordée au quotiden Les Echos, le commissaire européen à la fiscalité, Algirdas Semeta, vient d'expliquer que la Commission examine actuellement de près le dispositif Scellier, précisant que si son examen "démontre qu'il viole aussi les règles européennes, nous ne pourrons qu'ouvrir une procédure à son encontre".

La perspective d'une nouvelle injonction de Bruxelles vis à vis du Scellier a de quoi inquiéter promoteurs et investisseurs. On ne peut en effet minorer l'impact sur les ventes de ce dispositif qui représentait 63% des ventes de logements neufs en 2010, et sa modification serait sans aucun doute un frein à ce type d'investissement.


La perspective d'une nouvelle injonction de Bruxelles vis à vis du Scellier à de quoi faire trembler promoteurs et investisseurs quand on connaît l'impact sur les ventes de ce dispositif ces deux dernières années.

http://www.infos-immobilier.fr/2011/03/loi-scellier-nouvelle-cible-de-bruxelles.html#xtor=EPR-32

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche